N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 L'amour des bêtes (Van)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1335
Rang : S

Message(#) Sujet: L'amour des bêtes (Van) Mer 2 Aoû 2017 - 23:27

Quelle durée soirée j'avais passé... En échange d'une certaine somme de monnaie j'avais accepté de copuler avec une femme ; En effet la proposition m'avait un peu surpris puisque c'était un père qui quémandait du sexe pour sa propre fille. Alors je ne connaissais pas grand chose à la relation père-fille mais il me semblait que ce n'était pas chose courante. Je gardais encore dans mon esprit cette image d'un père faisant cette proposition et la fille m'observant avec envie-.. Ah ça m'en donnait des frissons et pas de très bons. La damoiselle ne correspondait pas tellement à mon « type » de femme, je préférai celle moins en chair et avec moins de poils. Cependant, une mission restait une mission et je me devais d'honorer cet accord. Je décidai alors simplement d'altérer la mémoire du père et de la fille afin de me sortir de cette situation bien gênante ! C'était à mes yeux la meilleure fin possible pour tous, la plus préférable du moins.

Suite à cette péripétie, j'avais repris la route en direction du sud. Je ne me fixais pas une destination précise puisqu'en réalité, je continuais à me chercher. Mon maître m'avait transmis son savoir et ses convictions, j'avais approuvé ces dernières mais je ne savais pas encore comment m'y prendre. Cette voie allait être assurément semée d'embûches, j'en étais convaincu et pourtant j'avais tout de même choisi de l'emprunter. À mes yeux avant de pouvoir prétendre au rôle de justicier, je me devais d'abord d'en apprendre plus sur moi même et sur ce monde. Monde que je souhaitais remodeler de façon à que cela corrèle avec mon idéal et par la même occasion celui de mon maître.

J'avais fait une seule fois l'erreur de diverger de ma voie et je l'avais amèrement regretté. Ma mémoire avait été altéré dés mon plus jeune âge afin que je ne me souvienne de rien. Cela dit au fil des années, je compris que mon pouvoir était inné et qu'il l'était seulement dans le clan des Yamanaka. Après avoir hésité longuement, je pris la décision de me rendre auprès de mon peuple afin d'en apprendre plus sur eux. Je savais pertinemment qu'ils étaient pour la plupart des Shinobis mais malgré les interdictions de mon défunt maître, j'avais souhaité les voir de mes propres yeux. Et puis alors qu'ils m'avaient accueilli, j'entendis une voix au fond de moi me conseillant de fuir les miens. Cette décision m'avait quelque peu coûtée mais pour le moment, cela ne me dérangeait guère.

Pour en revenir à ma marche, elle se déroulait correctement lorsque je sentis comme une résistance sous mon pied droit. Ce n'était pas un obstacle habituel, je forçai et quelque chose faisait de même dans l'autre sens. Je levai alors ma chaussure et pus voir qu'un petit scorpion se trouvait face à moi. L'air curieux, je décidai donc de m'abaisser afin de l'observer plus en détail. L'arachnide était d'une couleur sable, de petits poils étaient présents sur certaines parties de son corps. Malgré sa petite taille, l'animal m'avait stoppé dans mon élan. Pensant à une hallucination passagère je décidai de réitérer l'expérience. Je plaçai à nouveau mon pied dessus et le résultat fut le même.

C'était bien réel, j'avais tenté de me sortir d'un probable Genjutsu en composant de ma main droite un signe mais j'étais forcé de constater que je n'étais point sous l'emprise d'un jutsu.

« Hey mais qu'est-ce que tu es en fait petite bête ? Tu m’impressionnes sérieusement ! »

Aucune réponse de sa part, en même temps est-ce qu'on pouvait réellement attendre la réponse d'un animal ? Finalement l'arachnide préféra m'ignorer et s'en aller. Souhaitant une réponse je pris la décision de la suivre. Peu à peu je m'enfonçai dans la forêt et ayant un mauvais pressentiment je décidai de diffuser en mon corps du chakra afin de me préparer à toutes éventualités.

Je m'étais donc légèrement enfoncé dans les bois. C'était plutôt joli ici, les arbres laissaient pénétrer quelques rayons de soleil et l'odeur de la forêt me plaisait grandement. Un mélange d'humidité, de champignons, d'arbustes... Le plus important restait tout de même mon nouvel ami, celui qui avait résisté à mes pas de géant. Après quelques minutes de traques, je pus sentir une autre présence mais cette fois-ci c'était un homme. Le scorpion s'était placé à ses côtés comme pour lui faire un « rapport ». Toujours l'air interrogatif, je haussai les épaules et rejoignis l'homme qui se trouvait face à moi. Au niveau de l'âge il me faisait penser à mon défunt maître, un peu vieillard et pourtant il dégageait une puissante aura.

« Salut l'ancien ! Dis moi tu peux m'expliquer ce que c'est ça ? »

Dis-je en pointant du doigt le fuyard.

« En l'ayant vu arrêter ma marche, j'ai pensé à une hallucination ou une illusion. J'ai vérifié aussitôt ces hypothèses et bien sûr elles se sont avérées fausses. Il m'en reste donc quelques unes dans les tuyaux. C'est une espèce modifiée à l'aide de la science ? De la technologie Saibogu ? Je ne peux croire qu'une bête dite normale puisse me résister de la sorte. J'ai un tas d'idées et je souhaite tout simplement comprendre. »

Il restait alors une possibilité : l'invocation. Personnellement je n'avais jamais pu voir une personne utiliser une invocation, c'était quelque peu rare dans les contrées que j'avais visité. Dans tous les cas, ça m'intriguait et je n'appréciais pas être dans cet état interrogatif. Ma curiosité et ma soif de connaissances m'avaient poussé à agir de cette façon.

Mon nouvel interlocuteur avait intérêt de me répondre sinon j'étais parti pour faire un petit tour dans sa tête et celle de sa petite chose. J'affichai alors un sourire malicieux et attendis ses réponses.

TAG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1156
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'amour des bêtes (Van) Jeu 3 Aoû 2017 - 20:45

Il faisait beau ce jour-là. L'air était agréable et dégageait une légère odeur sucrée. Les oiseaux chantaient et animaient la forêt de concert avec de nombreux petits criquets que l'on retrouvaient l'été dans le sud. L'atmosphère était calme et donnait l'envie d'y installer un hamac le temps d'une sieste. Il fallait dire que cette forêt n'était pas habituellement empruntée par les voyageurs. D'autres routes, avec d'autres chemins menaient généralement à l'endroit où l'on souhaitait se rendre...

Malgré tout, quelqu'un se trouvait bel et bien dans la forêt. Il s'agissait d'un vieil homme aujourd'hui, dont certains diraient qu'il appartenait à une autre époque. Cela faisait une cinquantaine d'années maintenant que le Lumineux avait vu le jour sur une petite île de Mizu. Et autant de printemps passés à chercher le désir de sa convoitise. Il y était plusieurs fois presque parvenu mais n'avait jamais réellement réussi à l'atteindre. A chaque fois tout lui était retiré brusquement et si proche de son objectif. Ce qui l'avait conduit désormais à adopter une autre façon d'agir... Plus solitaire sans doute.

La raison de sa présence en ces lieux en tout cas résidait pour le coup, dans la très récente découverte qu'il avait faite. En effet il était dit qu'ici, un arbuste très spécial et plutôt rare poussait dans le sol. Apparemment, les villes voisines s'en serviraient dans le but de permettre à leurs ninjas, d'y véhiculer du chakra. Cette découverte allait permettre à Van de renforcer ses pantins de bois mais également de leur garantir une efficacité plus accrue en combat. Il était arrivé plusieurs fois qu'un pantin réagisse mal à son doigté devenu expert au fil des années. Ainsi rechercher cet arbuste permettrait peut-être au quinquagénaire de corriger ce petit bémol et d'améliorer davantage encore sa maîtrise.

~ ~
~

Après avoir envoyer plusieurs dizaines de ses scorpions aux quatre coins de la forêt afin de faciliter ses recherches de l'arbrisseau, Van poursuivit de son côté les recherches et laissa chacun des petits scorpions lui rapporter ce qu'il avait vu. Lorsque enfin le dernier revint de son exploration, Van ressentit derrière lui la présence d'un arbuste d'un tout autre genre. L'individu ne tarda pas à se révéler puis à s'approcher de Hoheinheim et de son scorpion. Il était intrigué par le petit Kuchyose qui avait su lui interrompre sa marche, et donc de l'écraser.

Nein le Scorpion ~ " Désolé boss j'ai pas trouvé ce que vous cherchiez... Par contre celui là a failli m'écraser. Et deux fois. "

Le Lumineux n'avait guère eut besoin de se retourner pour jauger le niveau du nouveau venu. Il s'agissait assurément d'un shinobi, car lui même le confirma en évoquant l'art du Genjutsu. Il semblait connaître les Saibogu, certainement que de nom. Croire que le petit scorpion était une invention technologique reflétait clairement son ignorance sur le sujet.

Van ~ " Voilà un drôle d'énergumène... " Fit le quinquagénaire juste avant de se retourner lentement. " Ne t'as-t-on jamais dit que la curiosité était un vilain défaut ? "

En vérité Hoheinheim s'amusait de sa réponse car lui même n'en avait jamais respecter les règles. Être curieux était selon lui, une excellente qualité bien au contraire. Sans doute était-ce d'ailleurs bien pour cela qu'il avait tant apprit. Finalement son visage jusqu'ici impassible se défigea en un petit rictus.

Van ~ " Non rien de tout ça, il s'agit d'un simple Kuchyose. "
Nein le Scorpion ~ " Simple... Tu t'es vu vieille canne ?! "

Le scorpion fut éjecté de là à quelques mètres du Lumineux. Van n'avait eut qu'à lui donner un vulgaire coup de pieds - avec sa jambe mécanique - pour le corriger avec grâce. En attendant l'inconnu qui lui faisait face, semblait suffisamment intéressé par l'existence du petit Scorpion qu'il n'avait pas quitter du regard. Van doutait fortement qu'à son niveau, l'homme ne puisse connaître l'existence de ces précieux animaux. Pour la simple et bonne raison que tout ninja dés l'académie, apprenait l'existence de toute la variété des différents arts ninjas.

Van ~ " N'utilises-t-on pas les Kuchyoses là d'où tu viens ? Hum... " Fit-il comme pour l'inciter à lui révéler son nom. " Pour ma part je m'appelle Van. Van Hoheinheim... "



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1335
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'amour des bêtes (Van) Jeu 3 Aoû 2017 - 23:07

Ah oui, en fait je compris rapidement de quoi il en revenait. Le petit arachnide était en fait un Kuchyose. Je ne possédais pas toutes les connaissances nécessaires mais il me semblait impossible de faire parler un animal avec des modifications génétiques en laboratoire. De plus la voix était bien trop claire pour être artificielle.. Intéressant, très intéressant... Honnêtement je n'avais que très peu vu d'invocations dans ma vie. Je ne me souvenais pas de mes enseignements et mon maître ne possédait pas un pacte d'invocation, c'était donc très limité au niveau du savoir. J'avais lu quelques livres sur le sujet mais rien de plus, la pratique je ne la connaissais pas. Le vieil homme allait sûrement pouvoir m'apporter des réponses, enfin il avait intérêt. Maintenant que ma curiosité était éveillée, j'étais même prêt à le posséder afin d'obtenir des réponses à TOUTES mes interrogations. Autant dire que j'étais en quelque sorte « déterminé ».

Le « boss » me considérait comme un énergumène, avec un léger trait d'humour je regardai derrière moi afin de faire comprendre à mon interlocuteur qu'il n'y avait pas d'énergumène ici ; Enfin lui je n'en savais encore trop rien, il était au milieu d'une forêt, parlait aux animaux. Il avait cela dit raison sur un point, la curiosité pouvait être un vilain défaut. Un défaut que j'assumais pleinement puisque je n'avais pas hésité une seconde à aborder l'ancien afin d'obtenir des informations. Cela ne faisait que commencer, ma soif de connaissances me poussait à comprendre. Je considérais cette soif comme une addiction impossible à assouvir. Je répondis donc aux remarques de mon interlocuteur qui étaient en parties justifiées.. oui.

« Oui on me l'a peut-être déjà dit deux trois fois et pourtant ça ne m'empêche pas de vous aborder l'ancien. Je m'excuse par avance du temps que je vais vous prendre et je vous en remercie même d'avance ! »

Le vieil homme reprit la parole en m'annonçant que le scorpion était en fait un Kuchyose, il confirmait donc une de mes hypothèses citées. Je souris à l'entente de cela puisque cette confirmation ne faisait qu'attiser ma curiosité. Le mot « Simple » n'avait d'ailleurs pas l'air d'avoir plut à son invocation. Et inversement le vieil homme ou le dénommé « Vieille canne » n'avait guère appréciée l'aimable remarque de l'arachnide. Pour lui faire comprendre, il lui asséna un petit coup de pied. C'était sûrement une piqûre de rappel afin de lui montrer qu'il se devait de respecter celui qu'il appelait « Boss ». Amusé par la situation et d'une expression toujours enjouée, je pris la parole.

«  Vous savez vieille canne, je suis sûr qu'il existe des associations qui sont contres les mauvais traitements envers les invocations. À votre place, je ferai gaffe. Heureusement qu'on est ici entre-nous, à l’abri des mauvais regards. »

Mon interlocuteur si d'où je venais, on utilisait jamais des Kuchyoses. Alors la question était simple en soit mais pouvait aussi être complexe. Ma mémoire avait été effacée, je ne me rappelais de rien avant mes neufs ans. Tout ce que je connaissais sur les Kuchyoses à l'heure actuelle n'était rien d'autre que de la pure théorie. Cela me dérangeait, je n'appréciais pas n'avoir qu'une vision théorique d'une chose surtout quand celle-ci m'intéressait. L'invocateur termina en se présentant, chose que j'aurais du faire dés le début. Je m'abaissai le bras replié pour le saluer, comme un artiste saluant son public.

«  Je me présente, je m'appelle Seigi et seulement Seigi. Pour faire simple je n'ai pas eu l'occasion dans ma vie de rencontrer des invocations et invocateurs. J'ai étudié de mon initiative la plupart des livres à ma disposition relatant de ce sujet mais n'ai à ce jour, qu'une triste vision théorique. J'ai donc plusieurs questions à vous soumettre si vous me le permettez, maître Hoheinheim. »

Bien que cela pouvait paraître étrange de déranger un inconnu afin d'en apprendre plus sur un sujet, je décidai tout de même de le faire. L'envie d'apprendre ne devait pas être arrêtée par une idée arrêtée aussi absurde.

« Me confirmez-vous qu'il faut utiliser son propre sang afin de se lier à l'invocation mais aussi pour l'invoquer ? 

Bien que cela me semble un peu gros, est-t-il vrai que plus la créature invoquée est imposante, plus il faut utiliser du chakra afin de l'invoquer ?

Le monde de vos scorpions est-il présent sur notre terre où bien il est situé dans un monde astral ou parallèle ?
»

J'avais tant de questions à lui soumettre... Je me revoyais quelques années en arrière aux côtés de mon défunt maître, il me le rappelait quelque peu. La main droite au niveau de mon buste, je fis quelques signes avant de taper deux fois de la pointe des pieds sur le sol ; émergea aussitôt un fauteuil en terre sur lequel je pris place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1156
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'amour des bêtes (Van) Mer 9 Aoû 2017 - 17:38

L'attitude honnête du jeune homme arracha un sourire amusé au quinquagénaire. Il était évident que ce Seigi s'intéressait bien plus à l'art du Kuchyose qu'à ce que pouvait faire un vieillard perdu au beau milieu d'une forêt. Une chance pour Van qui se voyait mal lui expliquer les détails de sa démarche pour le moins... Curieuse elle aussi. Le Lumineux n'était pas du genre à extrapoler sur ses manigances où ses intentions, bien gentiment. Tout ninja digne de ce nom devait gardé pour lui certains de ses secrets. Surtout lorsque ces derniers consistaient à renforcer les matériaux employés dans la création de ses précieuses "armes".
Par la suite Seigi s'évertua à faire une allusion concernant le coup de pieds donné par Van, à son invocation. D'après lui il existerait quelque part dans le yuukan - sans doute - des associations visant à défendre les droits des animaux face aux mauvais traitements de leurs propriétaire. A cette pensée le vieil homme se mit à éclater de rire, jusqu'aux larmes. Que pouvait-il bien répondre à cela lorsque lui même se revoyait déclencher les détonations de ses Fuinjutsus explosifs, qu'il avait pour habitude d'apposer directement sur ses scorpions depuis si longtemps maintenant...

Van ~ " HAHAHAHA ! " Son rire retentit à travers toute la forêt à cet instant. Nul doute que la petite blague de Seigi avait eut son effet sur le Lumineux. " Crois moi mon garçon, si de telles associations existaient belles et bien, je ne me tiendrais surement pas là devant toi aujourd'hui. "

Neun le Scorpion ~ " ça c'est sûr ! " Ajouta le kuchyose en parfait accord avec son Maître. " Mieux vaut porter un numéro ! "

Le petit Scorpion s'était rapproché de nouveau de son maître en apportant un détails supplémentaire à la réponse de Van. En effet certains des Kuchyoses du Quinquagénaire portaient le nom d'un numéro. Plus le nombre était petit et se rapprochait de zéro, plus le scorpion était dangereux et imposant.

Van ~ " Tais toi Neun... "

Puis enfin le jeune Seigi prit l'initiative de profiter de l'occasion pour en apprendre davantage sur l'art des Kuchyoses. Apparemment ce dernier avait une ribambelle de questions à poser au quinquagénaire. Afin de s'assurer de sa coopération, Seigi prit même soin de gratifier le lumineux du titre de Maître. Une attention particulière qui su flatter l'égo du soldat impérial. Ce dernier enseignait d'ailleurs autrefois l'art du Kuchyose dans le Temple d'Ao', qu'il avait lui même battit aux côtés de Aoni il y a fort longtemps...

Van ~ " En effet, il est nécessaire de signer le pacte avec son propre sang. Ainsi les Kuchyoses liés répondront à tous les ordres de leur Maître et pourront être invoqués comme ceci. "

Une fois sa phrase ponctuée, Hoheinheim se servit d'un mécanisme discret à l'extrémité de son doigts dans le but de libérer une petite goutte de sang. Il composa ensuite une brève série de Mudras puis frappa le sol à l'aide de son membre mécanique puis fit aussitôt apparaître un second petit scorpion. Plus petit que Neun cependant et incapable de parler.

Van ~ " Il est vrai également que plus l'invocation est imposante, plus le besoin en chakra pour l'invoquer est important... Cependant il arrive parfois qu'il existe quelques exceptions. "

Oui car tout dépendait réellement du niveau de l'invocation. Celle-ci pouvait être très puissante et ne pas être bien grande. Tout dépendait encore une fois de l'espèce animale que l'on choisissait d'invoquer, mais aussi pour quelle utilité.

Van ~ " Mes scorpions sont originaires du désert de Kaze. Mais avant même que je ne signe mon pacte avec eux, ces derniers s'étaient déjà installés aux abords des frontières de Tori no Kuni. "

Neun le Scorpion ~ " La faute à ces maudits suricates qui nous ont chassé de nos terres... "

Van ~ " Tais-toi Neun ! "

Neun le Scorpion ~ " Bah quoi ?! "

Van ~ " Peu importe... Voilà pour tes questions mon garçon ! A présent dis m'en plus sur toi et ce que tu attends réellement de moi. Je n'aime pas perdre mon temps et je suis vois-tu actuellement assez occupé. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1335
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'amour des bêtes (Van) Mar 22 Aoû 2017 - 17:18

Ma blague avait fonctionné, le papy avait tellement rigolé que je croyais qu'il allait mourir sous mes yeux. Bon l'idée ne me dérangeait pas en soit, j'avais déjà vu des vieillards tomber face à moi mais dans cette situation... ce n'était pas mon souhait. En effet le Van pouvait encore m'apprendre des choses sur les invocations et arachnides car apparemment, il possédait le pacte du Scorpion. C'était intéressant, très intéressant... Je me demandais si pour obtenir un pacte il fallait effectuer une réservation à un service administratif ; Non évidemment c'était une bêtise, je ne pensais pas réellement que ça pouvait être le cas. Ça me paraissait légèrement abusé. Ce fut finalement à mon tour de rire sur mon fauteuil de terre puisque mon interlocuteur répondit à ma taquinerie. D'après ses dires il serait déjà en prison si des associations de luttes contre la maltraitances Kuchyoses existaient. Souvent on utilisait l'humour pour avouer une vérité... prudence tout de même.

Le petit scorpion que Van avait nommé Neun s'était exprimé et avait donc attisé ma curiosité. Il avait parlé de numéro, était-ce quelque chose d'important au sein des Kuchyoses ou était-ce propre aux règles établies par le possesseur du pacte? Je devais aussi élucider ce mystère mais mes interrogations allaient attendre car mon interlocuteur avait pris la parole.

Il confirma dans un premier temps le lien du sang, quelque chose de très important et qui permettait par la suite d'invoquer aisément ses propres bêtes. Dans son cas il possédait des arachnides et pas des plus aimables, en combat cela devait être grandement utile... Une invocation puissante nécessitait d'utiliser une grande quantité de chakra. Il n'y avait pas besoin d'analyser grandement afin de reconnaître des créatures puissantes, cela se caractérisait par leurs carrures imposantes. Le vieillard avait évoqué quelques exceptions mais je m'y attarderais plus tard...

«  Je vois, je vois... » Dis-je en me grattant le menton.

J'étais très attentif et mon maître de ce jour était plutôt performant. Je n'allais pas devoir me transposer en lui ou le torturer pour acquérir des informations, c'était plutôt pratique. Mon interlocuteur m'apprit l'origine de ses invocations et cela ne m'étonna guère. Les scorpions étaient originaires de Kaze no Kuni et vu leurs apparences, c'était plutôt logique. D'après Neun, les bêtes avaient été chassées de leurs terres par des suricates... Il y avait donc même des conflits entre les Kuchyoses ? C'était bien plus complexe que prévu.

J'appréciais honnêtement le cours jusqu'à que mon maître se dit très occupé. En toute objectivité, je venais le déranger et donc en effet ce n'était pas très amusant pour lui mais... je ne pouvais m'arrêter en si bon chemin.

« Le destin m'a mené à vous grand-père, il faut respecter cela ! Ne vous inquiétez pas je vous remercierai généreusement pour votre aide. Pour vous en dire un peu plus sur moi, je suis comme vos scorpions, originaire de Kaze no Kuni. » Enfin presque... « J'ai été éduqué par un ancien Shinobi, malheureusement il n'est plus de ce monde. »

Oui puisqu'en réalité, je l'avais légèrement égorgé.

 « Depuis ce jour je vague de pays en pays afin d'acquérir le plus de connaissances possibles. La discipline de l'invocation m'intéresse beaucoup et pour une fois que j'ai l'occasion de voir un détenteur expérimenté et âgé, j'en profite quelque peu. Vous devez assumer votre rôle de maître jusqu'au bout vieillard. »

Je lui fis une petit sourire mesquin avant de reprendre la parole.

«  Quelques dernières questions s'il vous plaît grand-père. Comment avez-vous réussi à soumettre vos scorpions afin qu'ils vous obéissent ? Je suppose que vous collaborez mais il y a bien un lien maître-invocation qui existe, pouvez-vous m'en dire plus ? Et puis qu'est-ce que cette histoire de numéro dont a parlé Neun-chan ? »


Bientôt la fin, courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1156
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'amour des bêtes (Van) Mar 29 Aoû 2017 - 19:02

Seigi révéla un peu plus de son passé au quinquagénaire. Il disait être originaire lui aussi de Kaze et avoir vécu aux côtés d'un vieux maître shinobi durant sa jeunesse. A sa mort - et sans doute parce que ce dernier n'avait jamais connu aucune autre forme d'attache auparavant - le jeune homme s'était mit à voyager de pays en pays. Il paraissait plutôt satisfait de sa vie de vagabondage et n'apprécier finalement que l'assimilation de toutes nouvelles connaissances...

En ce point, les deux protagonistes qui se faisaient face partageaient une similitude avérée. En effet le Lumineux lui même affectionnait particulièrement l'enrichissement de son propre savoir. Sa longue vie lui aura d'ailleurs au moins accordé la chance de mettre à profit sa curiosité toujours insatiable. Pourtant et contrairement à Seigi, Hoheinheim avait fait le choix de rallier la cause commune d'une nation. A ses débuts en tant que ninja; l'Empire, puis aujourd'hui Iwa.
Il était évident à ses yeux que l'Homme ne pouvait évoluer et atteindre son plein potentiel, seul.

Van ~ " Tu as vu juste il existe bel et bien un pacte qui relie invocateur et invoqués. Bien sûr, ces parchemins sont très rares et généralement difficiles à obtenir... En posséder un ne fait pas tout et avant d'acquérir l'obéissance de tes Kuchyoses, il te faudra encore parvenir à vaincre leur champion mais également retenir leur respect. "

Lorsqu'il était impérial et encore l'un des nombreux soldats de Kakeshuou, Van avait disputé son combat contre Ein. Il s'agissait du plus gros scorpion de la famille des arachnides. Son choix s'était porté sur les scorpions en raisons de leurs caractéristiques si précieuses à ses yeux...

Van ~ " Pour ce qu'il en est des numéros, il s'agit simplement des noms de mes Kuchyoses. Neun signifie neuf; ce qui fait de ce petit scorpion le neuvième plus puissant de mes invocations... "

Neun était en effet doué de la parole. En plus de cela le venin que renfermait son dard était particulièrement saisissant pour qui se laissait piquer. Une raison suffisante donc pour que ce dernier ne finisse pas parmi les sacrifices dont Van se servait habituellement pour rendre mobiles ses fuinjutsus...

Van ~ " Le fonctionnement de chaque pacte diffère d'une invocation à l'autre. J'imagine que pour la plupart, les noms n'étaient pas aussi compliqués que pour les miens ! " Faisait-il l'air désabusé. " Mais dis m'en plus au sujet de cette mystérieuse récompense dont tu as fais mention plus tôt. De quel ordre serait-elle ? "

Si le jeune homme était exigeant et avide de savoir, le vieux marionnettiste lui n'avait jamais rien fait sans contrepartie. A son âge Van ne désirait finalement que peu de choses... Sauf celles bien sûr qui lui profitaient directement.

Van ~ " Pour ma part je peux te garantir la maîtrise du pacte que tu auras choisi et si tu y tiens, de te former à cette pratique. Pour cela il te faudra sans doute déjà parvenir à trouver le rouleau... Mais j'imagine qu'un grand garçon aussi débrouillard que toi n'aura aucun mal n'est-ce pas ? "

Le vieil homme fit quelques pas en direction de son kuchyose.

Van ~ " Prends Neun avec toi et sers-t-en pour me retrouver le jour où tu l'auras acquis. Nous pourrons alors reprendre cette conversation et je l'espère, entendre une proposition qui me serait tout autant profitable qu'à toi. "

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

L'amour des bêtes (Van)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-