N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Présentation de Kakutasu Kyameru [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1
Rang : D

Message(#) Sujet: Présentation de Kakutasu Kyameru [Terminé] Jeu 3 Aoû 2017 - 12:39


Nom Prénom
Nom(s) :
Prénom(s) : Kyakutsu
Age : 25
Pouvoir(s) Spécial(ux) : Aucun
Nationalité : Kaze no Kuni
Avatar :
Amagumo du manga Sunabozu/Desert Punk

Derrière l'écran
Pseudo : Jojo
Comment êtes-vous arrivé ici ? Un mail de rappel (j'avais créé un perso jadis)
Souhaitez-vous un parrain ? Pour plus d'informations, cliquez ici Non merci.
Avez-vous des suggestions à faire ? Pas pour le moment.
Connaissez-vous le fonctionnement des forums rp ? Très bien. Je suis moi-même administrateur d'un forum RP se rapportant à un Shônen (HxH).
Nous utilisons énormément Skype pour toute la gestion hrp, en avez-vous un ? jojokama@hotmail.fr Je préfère le réserver uniquement aux joueux avec lesquels je serai amené à jouer de manière assidue.

Physique


- Tiens on se décide enfin à mettre les loqueteux en prison ?

Ainsi Hitori Nujabe, Joûnin de son état se présenta auprès de son camarade du même rang. Tout deux avaient été convoqués pour discuter en assemblée collégiale restreinte d'une des diverses refontes administratives incombant à Suna no Kuni. Chargés d'une mission administrative se rapportant à l'expansion de l'autorité de Suna sur les provinces désertiques dites "sauvages", l'un desdits sauvages avait été entreposé dans une geôle en attendant qu'on dispose de lui.

- Qu'est-ce que tu me racontes ?

Ôtant ses lunettes pour les essuyer, dévoilant de ce fait ses petits yeux fatigués, Tsuba Okoto, promu Jounin de fraîche date essuya une légère moue tout en s'adonnant à sa besogne. La mission administrative dont il avait la charge avec ses camarades commençait à le fatiguer.

- Le crasseux dans la geôle, c'est un mendiant non ?

- Oh "ça"...

Par anticipation, Tsuba soupira avant de replacer ses lunettes rondes sur son nez.

- "Ça", ce sera un des points dont nous serons amenés à discuter en réunion. On parle bien du type avec cette sorte de bob et l'immense cape miteuse ?

Hitori acquiesça.

- Si tu voyais ce qu'il y avait en dessous... Je sais bien qu'au fin fond du désert l'eau n'abonde pas des masses, mais chez eux tu peux être certain que les notions de lessives ou même de propreté relèvent de la légende. Quand on est amenés à laver un individu de force c'est généralement un signe assez inquiétant.

Puisqu'il n'avait pas eu à fréquenter le crasseux décrit si aimablement par son collègue, Hitori trouva à en rire. Seul. Avant de se ressaisir et compléter.

- Il était allongé dans sa cellule quand je suis passé tout à l'heure. Le regard qu'il m'a jeté, j'ai bien senti que j'avais affaire à une belle saloperie. Je sais pas ce qu'il cherchait à exprimer, mais il a l'air du genre hostile.

Alors que d'autres Jounin arrivaient, entrant l'un après l'autre dans une salle allouée pour leur réunion au sein du cœur administratif de Kaze no Kuni, ici-même où le Kazekage était chargé de gérer le village, Tsuba et Hitori s'enfoncèrent dans le couloir où ils se trouvaient afin de les rejoindre.

- C'est un air qu'il se donne. Une fois qu'on a enlevé son masque en fer sur sa mâchoire - putain il doit crever de chaud en dessous - et son bob poussiéreux, le rendu est assez décevant. Un visage plutôt juvénile, des cheveux noirs et courts et tout le temps à retrousser les babines comme un roquet. Si tu voyais les dents... C'est pas une mâchoire, c'est un piège à loup.
Je plains l'équipe médicale qui a dû se le coltiner.



Caractère


L'équipe médicale - en réalité un Jounin et son élève du contingent médical de Suna no Kuni - furent les premiers à prendre la parole, sollicités par un Hitori trop pressé d'en savoir plus sur la bête dont il discutait quelques temps auparavant avec son camarade. Le constat était cinglant et sans appel.

- Un abruti.

D'habitude plus mesuré dans ses propos, le responsable médical affrété à la mission administrative surprit son auditoire composé d'une dizaine de shinobis.

- Abruti... au sens clinique ?

- Non non, juste un sale con. J'insiste sur le "sale".
Écoutez... je ne suis pas expert en profilage psychiatrique donc les termes ne seront pas techniques. Tsuba était avec moi quand il a fallu le laver. Qu'est-ce qu'il a pu se plaindre. Il hurlait qu'on gâchait l'eau. Chez lui ça vire à l'obsession. J'imagine qu'au fond du désert, sans oasis, il a de bonnes raisons d'être aussi intransigeant, mais là ça atteint des sommets.


Le coupant, Tsuba prit la parole afin de corroborer ses dires.

- Depuis qu'il est en cellule il a à peine touché à la moitié d'une ration d'eau pour un seul repas.

Inquiétant l'assemblée collégiale autant que cela forçait leur admiration, ces propos n'étaient pas tombés dans l'oreille d'un sourd.

- Oui, d'ailleurs il est marrant que quelqu'un aussi porté sur le respect de l'eau soit imbuvable. Personne ne veut lui causer. Toujours un commentaire désagréable à adresser pour vexer juste pour la finalité de manquer de respect. Et puis malpoli en plus de ça.
C'est à se demander comment quelqu'un d'aussi minable peut se permettre de prendre tout le monde de haut. On a eu beau en venir aux mains parfois pour lui rappeler les bases du civisme, rien n'y fait.


Un quinquagénaire grisonnant aux épaisses épaules avait les coudes posés sur la table et les mains entrecroisées au niveau de son visage. De tous ici, Imashi Fukubei, aîné de l'assemblée était celui qui prenait l'histoire le plus au sérieux.

- Qu'il soit con, prétentieux et malpoli, ça, ça n'a aucun importance. Ce que je voudrais connaître, c'est ce qui l'amène à pouvoir se passer d'eau et être aussi opérationnel. Si cette mission d'extension d'autorité peut nous permettre d'acquérir des moyens de renforcer nos effectifs, ne nous en privons pas.
Tsuba, votre rapport.



Background
Réputation : Élevé dans le désert. Élément nouveau au village. Asocial et incapable de s'intégrer sans heurts.



Alors que le duo médical laissait place au binoclard, ce dernier se présenta devant le tableau avec un épais dossier sous le bras. Là était recensé les avancées des shinobis dépêchés pour imposer l'autorité de Suna jusqu'aux provinces les plus reculées du désert.

- Ahem... euh... je... par où commencer. Donc, un récapitulatif sur la mission d'abord. Dix Jounins organisateurs - nous donc - trente-cinq Chûnin officiants sur le terrain et un apport ponctuels et irréguliers de renforts Genin pour les tâches de rang C.

Dans l'assistance, on s'impatientait.

- La Kazekage a estimé la menace des groupes échappant à notre autorité comme négligeable et a exigé qu'aucune perte humaine ne soit à recenser. Or...

Et là allait se discuter le problème qui avait exigé cette réunion extraordinaire.

- Une petite tribu a offert un peu plus de résistances.

Euphémisme pour dire que deux Chûnin avaient été tués alors que la mission jusque là n'avait été qu'un long fleuve tranquille.

- Tsuba, on aimerait apprendre ce qu'on ne connait pas déjà. On les connaît bien les "tribus" du désert. Des familles éparpillées un peu partout à vivre à l'ombre des récifs rocheux. Quinze personnes par famille dans le pire des cas. Tout ce beau monde couche entre frères et sœurs pour ne pas disparaître, l'endogamie sociale étant de fait impossible du fait de leur isolement.
En clair, des tarés issus d'unions consanguines qui passent leur temps à boire leur propre pisse et bouffer des scorpions. Vous pouvez me dire comment on a pu perdre non pas un, mais deux hommes face à ça ?!


Déglutissant, Tsuba remit nerveusement ses lunettes.

- Eh... eh bien... Certains maîtrisent quelques arcanes du Nindô. Après tout, pour survivre certains ont eu des contacts avec Suna au cours de l'histoire. Toujours est-il que ceux-là sont assez spéciaux.
En plus d'avoir un métabolisme qui leur permet de tenir avec très peu d'eau, certains maîtrisent le Ninjutsu, dont celui en cage.


Des tribus sauvages, bien que minuscules, maîtrisant le Ninjutsu avait de quoi inquiéter. Quelques villages ennemis pouvaient éventuellement se reposer sur ce genre d'effectifs afin de déstabiliser Suna de l'intérieur en organisant des attentats ponctuels. La mission commençait à se dévoiler plus terrible qu'elle n'avait été envisagée.

- Rien de bien impressionnant non plus. D'ailleurs, si ce n'est du Dôton et du Suiton, rien d'autre.

- Du Suiton ?... En plein désert ? Je croyais qu'ils ne gâchaient pas l'eau.

Fouillant dans ses rapports, manquant de faire tomber ses feuilles tant il s'y prenait de manière malhabile, Tsuba sortit enfin ce qu'il cherchait, lisant à haute voix le rapport d'un des Chûnins ayant survécu au drame.

- Oui, pas de doute. D'après le rapport, l'un de nos hommes est mort noyé. Son sang aurait été ensuite extrait ainsi que l'eau dans ses poumons. Il... il paraît qu'ils distillent l'hémoglobine pour en faire de l'eau.

C'était une manière de recycler comme une autre. Écologistes mais dangereux, cette famille de marginaux du désert posait problème.

- Et celui qu'on a capturé, il n'a rien voulu dire sur leurs connaissances en Ninjutsu ?

Quelques Jounins échangèrent des regards gênés. L'un d'eux se manifesta, quelque peu inquiet de la réaction du doyen de l'assemblée lorsqu'il aurait exposé les informations dont il disposait.

- À... à vrai dire, il n'a pas été capturé. Pour éviter des représailles après notre attaque et risquer davantage de pertes, on est parvenu à un accord.. Il y a eu des négociations pour s'assurer qu'ils migrent davantage en périphérie contre des denrées de subsistance et... on s'est retrouvés avec le fils aîné sur les bras. Une sorte de présent, un gage de coopération.

Imashi bondit de son siège.

- Tu parles d'un cadeau ! On devait soumettre ces salopards et on se retrouve avec une armistice et un otage sur les bras ! Écoutez-moi bien. On a géré ça comme des manches. Tsuba ! Tu noteras dans le rapport que les Chûnin sont morts dans des sables mouvants. Vous autres, vous vous débarrasserez des corps.
La Kazekage ne doit pas savoir à quel point vous avez merdé. Ça a beau être une mission de moindre importance, l'idée qu'on se soit abaissé au niveau de consanguins semi-cannibales parce qu'on n'a pas été capable de les soumettre sans risquer des pertes risque de la foutre en rogne.


Essayant de sauver les meubles au mieux, le Jounin d'un demi siècle prit une profonde inspiration.

- Quant au prisonnier... Mieux vaut pas le tuer, si sa famille venait à prendre de ses nouvelles ça pourrait nous retomber dessus. Faites-en un Genin. On n'aura pas besoin de trop mentir. Suffira de prétendre qu'une famille soumise à Suna nous l'a confié par fierté de voir l'un des leurs réussir plutôt qu'en guise de lot de consolation pour avoir tué deux des nôtres...

De la rétention d'information pour ne pas que la Mizukage n'enrage, un sauvage du désert rejoignant leurs rangs, l'assemblée collégiale chargée de la mission administrative avait œuvré avec brio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 235
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Présentation de Kakutasu Kyameru [Terminé] Jeu 3 Aoû 2017 - 21:00

Bonjour & Bienvenue sur la V2 de Shinobi No Hattan !


Je trouve la description de ton caractère et de ton physique plutôt original. Néanmoins j'ai repéré quelque chose qui a fait tilt dans ton histoire. Tu parles du fait que les "tribus" sont passés par Suna pour apprendre le Ninjutsu, sauf que Suna n'a que 4 ans pour info. Expliques plutôt que c'est tout bonnement l'héritage de leurs ancêtres.

Pour ce qui est de ton PS, tu vas devoir en choisir un. Dans le cas contraire, tu peux faire un civil et dans ce cas, tu n'en as pas besoin. Voici la description des Civils, si cela peut t'aider : http://www.shinobinohattan.com/t22505-01-creer-son-personnage#181372. Sinon, tu peux prendre un PS de spécialisation, comme le Pouvoir Ninjutsu (en soit, une amélioration de la Spé Ninjutsu) ou autre Spé en Pouvoir, si tu ne veux pas te prendre la tête.

N'hésite pas à poser tes questions techniques sur ce topic : http://www.shinobinohattan.com/t22612-04-demandes-techniques

Bon courage à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 235
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Présentation de Kakutasu Kyameru [Terminé] Ven 11 Aoû 2017 - 18:57

Bonsoir !

Où en est ta présentation ?

Ceci est ta 1ère relance, au bout de la 3ème, ta présentation sera archivée. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 235
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Présentation de Kakutasu Kyameru [Terminé] Dim 20 Aoû 2017 - 22:53

Bonsoir !

Où en est ta présentation ? Es-tu toujours parmi nous ?

Ceci est ta 2ème relance, à ta 3ème, la présentation sera archivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 235
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Présentation de Kakutasu Kyameru [Terminé] Lun 28 Aoû 2017 - 17:30

Bonjour !

Ceci est ta 3ème relance, ta présentation est archivée.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Présentation de Kakutasu Kyameru [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation de Kakutasu Kyameru [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: Présentations archivées-