N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Sauvetage animal [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Sauvetage animal [libre] Jeu 3 Aoû 2017 - 18:06

Nouveau chapitre, nouvelle vie, nouvelle aventure. Vous aurez peut-être, voire sûrement, des impressions de déjà vu, tout particulièrement au début et c’est bien normal. Mais ne vous en faites pas, ça finira par passer. Prenez un bon bol d’air frais … chose difficile à réaliser à Suna nous sommes d’accord, mais bon faites comme vous le pouvez. Et ensuite mettons-nous en route, direction les montagnes de Kaze no Kuni. Pourquoi là-bas ? C’est vrai ça, pourquoi donc ? J’aurais bien une réponse mais vous ne me croirez pas donc autant garder le silence et vous laisser découvrir par vous-même.
Un sac sur le dos, avec tout le nécessaire de survie en milieu désertique. Un voile de protection, des lunettes de soleil, un chapeau de paille, des chaussures de protection et une boule de drap. C’est l’objet du voyage. Le temps de terminer toutes les procédures administratives et c’était partit.
Une chance qu’aujourd’hui un petit vent frais file sur le sable incandescent, l’apport de fraicheur est toujours vue comme une bénédiction, offerte par les courants marins de l’océan à est du pays. Mais pour le trajet, ce ne sera pas des vagues d’eau salée mais plutôt des vagues de sable graveleux. Des dunes à perte de vu, avec à quelques points stratégiques très précis des oasis mais globalement ça reste un véritable océan de grains rocheux, sous une chaleur insoutenable. D’où ce fameux vent frais !

Bon, en attendant d’arriver à destination, je peux peut-être finalement vous expliquer la raison de cette balade loin du village.
L’histoire débute hier matin, alors que je m’entrainais encore et toujours à jeter des poids de plus en plus loin. Mon terrain d’entrainement favori se trouve un petit peu à l’écart des autres, orienté sud pour les besoins de l’architecture naturelle locale. Il y a coin au bout, avec des rochers encore nus, vierges et souvent on peut y retrouver des petits hérissons. C’est d’ailleurs en observant l’un d’eux que j’ai eu l’idée d’une de mes techniques, mais on s’éloigne du sujet.
Il se trouve donc qu’hier, à la suite d’un lancé plutôt réussi j’ai pu entendre un cri. Un petit hurlement aiguë surgir de ces rochers. En accourant je vis une petite boule de poil rousse étendue sur le sol, et quelques gouttes de sang à proximité. Je l’aurais touchée ? La réponse était aussi évidente que la question.
J’ai passée la journée à le soigner en secret, en demandant des conseils ici et là. Il ne s’agissait pas d’un simple animal. Loin de là. Très loin de là. Les ninjas ne sont pas forcement que des humains, et cette créature faisait partit de ce genre d’exception. Un renard certainement très jeune, parlant la même langue que nous. Il – ou elle – était partit de son foyer pour apprendre des êtres humains. A mon avis ce n’était pas la seule raison mais bon, ce n’était pas trop le moment de faire un interrogatoire, surtout sur une bestiole pas plus grande que mon bras du museau aux derniers poils de la queue, et blessée.
Voilà ce qu’il y a dans le linge sur mon bras.

Deux jours complets plus tard, me voilà aux pieds du Mont Kaze. Si j’en crois ma carte oubliée sur mon bureau – forcement hein –, le lac est plus au nord. Mais la destination dans les parties Sud de cette chaine de montagne. Bon bah c’est partit hein, ça fera mon sport de la journée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Ven 4 Aoû 2017 - 2:04

    Les célèbres montagnes du désert. Voilà bien longtemps que je me tâtais à m’y rendre, mais j’hésitais encore, préférant poursuivre mes recherches à Suna. Je ne cessais de me documenter pendant mon temps libre. Serait-ce possible qu’il y en ait un là-bas ? Et pourquoi pas. Le désert était suffisamment hostile pour l’être humain pour qu’un tel artefact puisse demeurer caché tout ce temps.

    Des montagnes… Le marteau peut-être ? Ou une torche pour symboliser la chaleur du désert ? Voire n’importe lequel ? Mais au moins un : ne serait qu’une piste, l’ébauche d’un début. La preuve de leur existence ! Et pourtant, il y eut tant d’écrits, de légendes à ce sujet. Elles n’étaient sans doute pas toutes vraies, certaines se contredisant totalement, mais si tant d’auteurs se sont penchés là-dessus, c’est qu’il doit y avoir un soupçon de vérité.

    C’est que les anciens trésors doivent bien exister. Les affinités primaires, les éléments originels… De simples objets donnant la puissance aux hommes.

    Finalement, je ne le découvrirais jamais si je ne tentais pas ma chance. Alors j’entrepris la traversée du désert, seul. Sans tente et sans protection. Les pieds nus, j’avais pour seul bagage une gourde d’eau, ainsi que l’attirail de base de tout ninja. J’étais un Yamada, un descendant du soleil qui avait naquis et grandis au sein de ce désert. Mon pouvoir me permettait d’ignorer les vices du climat, ma connaissance de trouver les oasis et les endroits où chasser les scorpions du désert, et ma maîtrise du vent de me protéger des tempêtes.

    Deux jours hein ? Soit. Deux jours donc. Mais il semblerait que je ne sois pas le seul en pérégrination. Une nomade ? Une mercenaire ? Pas une marchande en tout cas : elle ne transportait aucune marchandise. Pas de chameau ni de carriole. Peut-être s’était-elle perdue ? Je m’approchais donc d’elle pour savoir si je pouvais lui être d’une quelconque utilité. N’était-ce pas là le rôle d’un Yamada ? De guider les hommes vers la lumière ? Mais c’était en m’approchant que je me rendis compte qu’elle ne m’était pas étrangère. Une Sunajin également. Plutôt bien gradée je crois.

    « Bonjour. Es-tu en mission ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Ven 4 Aoû 2017 - 18:00

« Dit donc la bestiole, ça te dirait pas de mettre la truffe dehors un moment ? Tu peux me comprendre alors inutile de rester dans le silence pendant tout ce temps … »

Mais pour toute réponse, je n’eus qu’un faible grognement. De quoi m’arracher un soupire de lassitude, le regard perché vers les sommets rocheux.

« T’es au courant au moins que je fais tout ça pour te ramener chez toi ? Quelle idée aussi de partir tout seul si jeune. Et vouloir étudier les humains, bah voyons. Tu ferais mieux de rester avec les tiens, notre monde est bien trop pourrit pour être intéressant. Hey je te cause … Tu ne veux même pas te présenter ? C’est quand même un minimum, une certainement marque de respect. Surtout que ce n’est pas ma faute si tu t’es pris le coup. C’est un terrain d’entrainement, il y a toujours de l’activité …
- C’est bien assez grand pourtant. » Répondis soudainement la créature, d’une voix rocailleuse, comme atteinte par un rhume.
« Et faire attention autour de soi quand on n’est là où on ne devrait pas être, ça te dit quelque chose ? Tss, et ça se dit animal ninja ensuite … mais je t’en pris, ne t’arrêtes pas en si bon chemin. » Nouveau silence. « Bon, alors on va jouer aux devinettes. De toute manière le temps d’arriver là-haut, on a encore un moment … Alors, hum au timbre de la voix, je pencherais pour une femelle. J’ai bon ? »

Un grognement semblable à un mécontentement retentit à nouveau en guise de réponse. Je ne pu m’empêcher de ricaner quand une toute autre voix retentit dans mon dos.
Je fis volte-face et vis un homme au teint blanc, plutôt grand et svelte. A vrai dire qu’il faisait aisément une tête de plus que moi. Mais par contre moi j’ai plus de muscle que lui, héhéhé. Enfin bref, un détail étrange apparaissait en l’observant, il ne semblait pas du tout subir la chaleur étouffante du désert. Un Yamada ? A ma connaissance il n’y a que ces manipulateur de fortes températures pour être au milieu de Kaze comme si de rien n’était.

« Bonjour. Es-tu en mission ? » Demanda-t-il d’une voix claire et soutenue.

« Bonjour à vous, non pas du tout. J’ai à faire en direction des hautes strates de cette montagne mais c’est tout à fait personnel. Vous êtes de la région je suppose ? Votre visage me dit très vaguement quelque chose, mais alors vraiment très vaguement … C’est plutôt votre dégaine assez atypique. Yamada ? » Demandais-je à mon tour, le pointant plus ou moins discrètement du doigt. « Appelez-moi Milly. Enchantée. »

Il est important de rester courtoise et polie. C’est la façon la plus simple d’être débarrasser des gêneurs, et de poursuivre sa route sans encombre. Ou au mieux se trouver quelqu’un de plus bavard et amical que la bestiole râleuse dans son drap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Sam 5 Aoû 2017 - 0:16

    « Ma dégaine atypique ? Oui, elle doit te le sembler. Comme vous l’êtes tous pour nous également. Chacun sa norme après tout. Je suis bien un Yamada. Mon prénom est Kioshi, un ninja du Vent. Comme toi, si ma mémoire est bonne… Milly donc ? Enchanté. »

    Je m’avançais vers elle et la pris dans mes bras sans la prévenir. Si elle s’y connaissait en Yamada, elle saurait qu’il s’agissait là de notre manière de saluer les gens. Comme elle faisait partie de Suna également, je n’avais aucune raison de me méfier, n’est-ce pas ? Si elle paraissait surprise, je lui expliquerais alors :

    « Les Yamada s’embrassent pour se saluer. Une poignée de main est presque considérée comme une injure chez nous. Dans les bras, on montre notre confiance en l’autre en se mettant dans une position de vulnérabilité. Une poignée de main… Tu restes loin de l’autre, à observer tous ses gestes, prêt à envoyer la seconde main à tout moment… C’est une marque de méfiance. »

    Mais elle avait dit se rendre dans les hautes strates de la montagne pour des raisons personnelles ? Se pourrait-il que nous soyons tout deux là dans le même but ? Mon regard vagabonda sur les affaires de la demoiselle et me fit tiquer.

    « Je connais très bien la région, mais est-ce également ton cas Milly ? Tu sembles préparée pour la chaleur du désert, mais as-tu ce qu’il faut pour les nuits froides ? Surtout tout là-haut ?
    Excuse-moi. Je ne veux ni paraître macho ni t’insulter. Après tout : tu as su traverser le désert jusque-là déjà, et le soleil sait combien de personnes se sont déjà perdues au sein des dunes infinies…
    Si tu me dis connaître ton chemin et avoir tout ce qu’il te faut, je ne te dérangerais pas plus longtemps. Dans le cas contraire, me permets-tu de te servir de guide ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Mar 8 Aoû 2017 - 17:43

J’avais oubliée un détail pourtant flagrant, ces types sont très, très, vraiment très tactile. Ah putain qu’est-ce que je peux détester ça ! Et en plus il me tutoie, mais va mourir bordel ! Voilà qu’il me sert dans ses bras maintenant, j’en frissonne presque de dégoût. Attention, n’aller pas croire que je suis associable, c’est plutôt que je n’en contact qu’avec les personnes que je connais un minimum. Nous vivons dans un monde où la mort peut frapper à tout instant, et plus encore lors de moment comme celui-ci. Est-ce qu’il est au courant qu’en se collant ainsi à moi, je pourrais lui percer le cœur sans avoir à bouger d’un pouce ? Pas sûre.

Il annonça s’appeler Kioshi, du clan Yamada en effet, et ninja de Suna. Ah bah voilà j’ai certainement dû le croiser à un moment. Dans une rue, ou dans un restaurant, bref quelque part. Il commença alors à expliquer la raison de cette proximité, ou plutôt le fait qu’une distance était vue comme une insulte … une question de confiance, et blabla.
Ne pas lever les yeux au ciel, il ne faut pas lever les yeux au ciel.

« Écoutez monsieur j’entends bien que dans votre éducation, ce soit mal vu, mais dans la mienne c’est exactement l’inverse. Un inconnu pourrait tout aussi bien se servir de cette excuse à mes yeux complètement tordue, sans vouloir être vexante, pour m’assassiner. Et cela fonctionne dans l’autre sens aussi. De ce fait je vous prierais de ne plus me toucher, plus jamais sans mon autorisation, est-ce clair ? Et nous n’avons pas élevé les chameaux ensemble, le tutoiement n’a ainsi pas sa place. »

Il était important d’être clair dès le début. De toute manière je n’aurais pas supportée ses agissements beaucoup plus longtemps.
Il poursuivit, se proposant comme guide au sein des montagnes, et potentiellement comme protecteur contre le froid en altitude.

« Vous allez trouver cela étrange, mais je ne sais moi-même pas où je dois aller. Seulement qu’il faut que je monte. Probablement pas jusqu’aux neiges éternelles, mais à une certaine hauteur oui. Et pour le froid, ne vous en faites pas. Vous voyez ce drap ? »

Je relevai succinctement mon voile pendant à mes épaules pour lui montrer la boule de tissu pendouillant contre ma hanche droite.

« C’est avec ça que je me protègerais de la fraicheur, ça vaut aussi pour la nuit. On meurt de chaud en journée dans le désert, mais c’est totalement l’inverse une fois le soleil couché. » Est-ce qu’il aurait sentit la bestiole au moment de son étreinte ? Faisons comme si ça n’avait pas été le cas. « Je monterais, avec ou sans vous. J’ignore les raisons de votre présence ici, mais si vous souhaitez m’accompagner, faites donc. Je n’ai de toute manière pas le pouvoir de vous empêcher de le faire. »

J’allais rajouter qu’un voyage était toujours mieux à plusieurs, mais encore fallait-il que les accompagnants ne soient pas des plaies. Allait-il être une plaie ? Pour le moment ça commençait mal, mais c’est encore trop tôt pour juger.

« Cependant je suis très sérieuse, quelque soit votre décision, ne me toucher plus et ne me tutoyer plus sans ma permission. Merci. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Mer 9 Aoû 2017 - 0:17

    Milly semblait s’offusquer de ma façon de faire, et de m’exprimer. J’aurais pu me servir de cette excuse pour l’assassiner et inversement ? Sans me départir de mon sourire, je lui répondis :

    « Je crois que nous sommes tous deux encore en vie, me trompe-je ? »

    Simple boutade pour me moquer de ses arguments. Et à moins que sa fierté piquée ne la pousse à me tuer subitement, ça ne devrait pas changer. Je ne compris cependant pas son raisonnement et sa manière de s’adresser à autrui. Elle semblait tout bonnement asociale, voire limite raciste. Mais je demeurais souriant malgré tout : un soleil se doit d’éclairer toutes les étoiles, même les plus froides, sans discrimination. Et ce quand bien même c’est dur.

    « Si je puis résumer : tu n’as pas le pouvoir de m’empêcher de m’accompagner, mais tu as celui de me forcer au vouvoiement ? L’inverse est pourtant plus… simple à accomplir.
    Aussi, tu ne me sembles pas très tolérante. Surtout pour une ninja de Suna qui côtoie donc pourtant des Yamada. Tu ne veux pas être vexante et malgré tout tu portes un jugement sur mes coutumes et tu me demandes d’en changer ? »


    Lui ai-je interdit de me vouvoyer en l’obligeant au tutoiement ? C’était pourtant ce qu’elle me faisait. Ou tentait de me faire. L’on peut ne pas apprécier d’autres us, et simplement ne pas les adopter soi-même. Est-ce pour autant qu’il faille forcer les autres à adopter les nôtres ?

    « Un drap peut suffire dans le désert, mais je ne suis pas certain que ce soit le cas là-haut. Mais soit, nous sommes dans une situation similaire. Cependant, j’ai dit que si tu me disais être parée, je ne te gênerais plus de ma présence, et je tiendrais donc parole. Peut-être nous reverrons-nous plus haut ?
    Honneur aux dames, je te laisse la priorité pour cette paroi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Mer 9 Aoû 2017 - 18:30

Vous vous doutez bien que ça aurait trop simple s’il avait simplement accepté mes demandes. Au contraire il s’offusquait, trouvant que je le forçais à me vouvoyer. Bon sang, est-ce que ce serait si difficile de voyager tranquillement ? Il semblerait. L’homme ne comprenait pas mes réclamations et en appelait presque au racisme. Non mais ça va oh, il ne va donc jamais la boucler ?

« Pas du tout … » Répondis-je dans un soupire. « Pour votre gouverne, s’il n’y a pas eu de mort c’est simplement parce que je doute que notre gouvernante soit ravie d’apprendre la perte d’un élément de son armée, alors que la guerre est loin. Ensuite, ça n’est pas pour vous personnellement, ni pour uniquement les Yamada, mais seuls mes amis ont le droit de me toucher et me tutoyer. Vous n’en faites pas partit. D’accord ? Rester dans votre coin et je reste dans le mien … Vous ne comprenez pas ? Mes coutumes parlent de frapper mes proches pour exprimer mon affection, alors faisons ça. Vous ne me toucher pas, et je ne vous déboite pas la mâchoire. »

Un petit sourire angélique ponctua la douceur du sarcasme, avant que je ne me tourne vers la paroi à escalader.

« Et encore une fois monsieur, je ne vous force pas à me suivre. Si mes demandes sont trop difficile à accepter, libre à vous de poursuivre votre chemin. »

Je resserrai le tissu pendant pour l’avoir à présent dans mon dos. Un grognement s’en échappa. Puis je me mis à gravir la roche, à l’horizontale, les pieds contre la surface et hop, on monte comme s’il s’agissait d’un terrain horizontal comme un autre.
Une tête de poils roux sortit alors du paquet, fixant l’homme à présent en contrebas.

« Tu es étrange humain. C’en est presque fascinant. Mais ton odeur n’est pas agréable c’est dommage.
- Bah tiens c’est maintenant que tu te décides à sociabiliser toi …
- Dis-moi humain, hum Kioshi n’est-ce pas ? Pourquoi ce besoin de contact ? Ta génitrice ne t’a-t-elle pas suffisamment exprimé d’affection étant jeune ? »

Effectivement, une bonne question ça. Les Yamada ont toujours été très tactiles, très proches, bien trop proches, mais pourquoi ? Quelle est la raison de cette proximité, alors que la majorité de la population préfère garder ses distances vis-à-vis des inconnus.

« Les Yamada sont du genre très proche de leurs semblables, vraiment très proches. Ils sont tous ou quasiment tous comme ça, ce n’est pas un cas isolé. Après, la raison m’a toujours échappée et je ne suis sans doute pas la seule … » Expliquai-je d’un air faussement intéressée, continuant mon ascension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Jeu 10 Aoû 2017 - 2:27

    « Tu sembles bien certaine de tes capacités. »

    Me déboiter la mâchoire ? Elle pourrait y parvenir, mais non sans se brûler au passage. Mais surtout, quel était donc ce raisonnement ? J’étais d’accord pour le contact, d’ailleurs l’avais-je touché depuis ? Il s’agissait d’une interaction directe avec sa personne, avec son corps à elle. Mais la manière de parler ? Elle ne pouvait rien y redire. Si elle avait le droit de me forcer à la vouvoyer, j’en avais tout autant de lui ordonner de me tutoyer…

    Auparavant, elle disait ne pas pouvoir m’empêcher de la suivre, et à présent elle soulignait ne pas me forcer à la suivre. Mais qu’est-ce qu’elle voulait donc ? Alors qu’elle gravit la paroi, une tête animale fit son apparition et prit la parole. Une bête dotée du langage humain ? Je gravis la montagne à mon tour, de la même façon que Milly, mais sans la rattraper pour autant. Comme je l’avais dit : nous avions une destination similaire. Ce qui ne m’empêchait pas malgré tout de répondre aux questions qui m’étaient posées. A noter que le renard et Milly devaient être amis vu que cette dernière le tutoyait.

    « Il ne s’agit pas d’un besoin de contact mais d’une habitude. Je viens d’un clan très… familiale. Une famille de nomades, où nous voyagions presque tous les jours sur les routes, toujours au contact des uns et des autres, sans réel intimité.
    Dans ce monde, les hommes se sont tournés vers eux-mêmes lorsqu’ils se mirent à bâtir des murs. Ils ne voyaient plus les visages de leurs voisins, ils passaient leurs journées dans leur coin, à se cacher, jusqu’à se cacher même au dehors : la naissance de l’hypocrisie.
    Nous sommes honnêtes et sincères : celui qui évite le contact physique est quelqu’un qui cache quelque chose. Que ce soit un secret ou sa propre personne. Aussi, on nous dit être les descendants du soleil. Si je ne m’abuse, cet astre touche bien tout le monde de sa lumière, de son contact…
    Mais toi, animal doué de parole, comment dois-je t’appeler ? Tu me rappelles certains contes : des animaux dotés de chakra. Les descendants des Démons à queues des Anciens Temps, selon certaines légendes. Qu’es-tu donc ? »


    Je ne suivais ni ne touchais Milly. Je ne faisais que parler avec le renard derrière elle tout en poursuivant mon propre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Ven 11 Aoû 2017 - 20:34

Kioshi engagea à son tour l’ascension de la montagne, mais après tout il avait prévenu que sa destination empruntait une partie du même chemin que le mien. Une paroi abrupte par endroit, plus plate ailleurs, beaucoup de débris et de bloc de roche détaché de leur support. Mais le plus gênant c’était les buissons présents en grande quantité dû à la captation de l’eau par la montagne. C’est sûr qu’il doit y avoir de sacrées rivières souterraines là-dessous, comme sous le désert sans doute. Après tout, les oasis prennent bien leurs sources de quelque part.

Derrière, les deux énergumènes discutaient presque comme si je n’étais plus là. Et bien figurez-vous que malgré le côté un peu insultant, je le prenais avec soulagement. Au moins j’étais tranquille et libre de penser ce que je voulais.
Kioshi expliquait ainsi qu’il s’agissait là d’une habitude plus que d’un réel besoin, d’entrer en contact avec la personne d’en-face. Il présentait l’humanité comme s’étant refermée sur elle-même, dans une pensée individualiste et en soi ce n’est pas faux. Mais de là à penser que sa mission était de rapprocher et illuminer les gens, il ne faut pas pousser.

« … Mais toi, animal doué de parole, comment dois-je t’appeler ? » Poursuit-il. « Tu me rappelles certains contes : des animaux dotés de chakra. Les descendants des Démons à queues des Anciens Temps, selon certaines légendes. Qu’es-tu donc ?
- Ainsi donc tu n’as jamais entendu parler de nous. C’est sans doute pour le mieux. Ma famille et moi-même sommes ce que vous autres appelez des animaux ninjas. Mais attention à ne pas nous comparer à ces démons à queue, c’est particulièrement insultant. Ils font partit du passé et ce sujet est tabou au sein des miens. Pour le reste je ne suis pas plus différent que vous. J’ai une famille, un foyer qui se trouve être l’ensemble des Monts de Kaze, et tout l’ordre hiérarchique indispensable au bien-être d’un groupe.
- Et comment tu t’appelles ? » Ajoutai-je comme un cheveu sur la soupe, espérant que cette fois-ci cela fonctionne.
« Benkei. Tourne à droite humaine.
- Mais c’est une grotte. Et pourquoi je n’ai pas droit au prénom moi ?
- Tourne à droite s’il te plait. Monsieur Yamada Kioshi, il est possible que nos chemins se séparent ici. Nous nous reverrons peut-être, d’ici là essayer de corriger cette forte odeur. Bonne continuation.
- C’est ça, bonne continuation Kioshi. On se reverra sans doute à Suna dans quelques jours. Désolée de vous avoir semblé froide et éventuellement agressive, mais pour moi c’était vu comme tel, même si ce n’était pas voulu. Bonne journée à vous. »

Puis je m’enfonçai dans la grotte désignée, baissant par moment la tête, parfois en me maintenant aux parois. La session d’escalade n’était visiblement pas terminée. Attendez je ne peux pas passer par là … Ouais mais il n’y a pas d’autres chemins … Essayons accroupie.
Bref pour des raisons de longueur et d’ennuis scénaristiques, nous allons avancer jusqu’à la sortie de la dite grotte, à une altitude suffisamment élevée pour avoir perdu une vingtaine de degrés, mais qu’il n’y ait pas encore de neige. A la place, des sapins chevauchants la montagne, un ruisseau naissant et surtout, des traces de pattes fraiches.

« A partir de maintenant Milly, ne parle plus que si on te le demande. Mère ne supportera pas le moindre écart.
- Il ne manquerait plus que ça …
- Sshhhh. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Sam 12 Aoû 2017 - 0:01

    Malgré la vingtaine de degré en moins, Milly se sentit à son aise sans devoir ajouter le moindre vêtement. Elle finit rapidement par croiser mon regard doré aux iris en forme de soleil. Et évidemment, il ne lui fallut pas longtemps pour constater que j’étais devant elle, et non derrière, comme je le fus au départ…

    Un peu plus tôt, l’animal ninja indiquait qu’il ne fallait pas les comparer aux Démons à queues. Mais il précisa également qu’il s’agissait d’un sujet tabou. Pour cela, c’est qu’ils devaient avoir un lien avec ces derniers, quand bien même ils appartenaient au passé. Soit parce qu’ils étaient bel et bien des descendants de ces Démons, soit parce qu’on les prenait pour tel et qu’ils furent traqués pour cette raison…

    Mais lorsqu’elles voulurent pénétrer dans une grotte et que Milly me fit ses au revoir, elle s’arrêta subitement de bouger. La main dans le dos, j’avais profité de son contact visuel pour la plonger dans une illusion d’immobilisation. Pour elle, son ascension continuait et je m’en étais allé, comme son subconscient dépeindra la scène.

    « Ne t’inquiète pas pour elle Benkei, ce n’est que provisoire. Et je m’excuse pour l’odeur : une vieille habitude. »

    L’eau étant une denrée rare et vitale dans le désert, les Yamada avaient coutume de s’occuper de leur hygiène en brûlant simplement les parasites plutôt que d’user de shampoing. Je m’avançais sans mouvement suspect, démontrant ainsi au renard ma bonne foi et constatant que la demoiselle demeurait prise dans mon illusion. Elle avait mentionné me briser la mâchoire, et pourtant elle fut la première à avoir baissé sa garde… Le Genjutsu. Un art bien sournois, mais il peut également être utilisé pour une juste cause.

    « Je ne connais pas cette grotte et ne puis laisser Milly l’explorer tout en te portant. Ce pourrait être dangereux. J’ai le devoir de montrer la voie, mais Milly ne l’aurait pas accepté diplomatiquement. Elle aurait pris cela pour une insulte envers sa force, de ce que j’ai pu cerner de son caractère.
    Je prends un peu d’avance. A tout à l’heure. »




    J’ignorais si c’était moi qui libérais Milly par la suite ou le renard, car je n’attendis pas d’entendre sa réponse pour m’engouffrer dans la grotte. Mais je fus ravi de les voir arriver derrière moi, tout comme j’étais intrigué par ce lieu. Un endroit de Kaze inconnu des Yamada ? Nous qui arpentions ce pays depuis tant d’années ? Mais je portais également attention aux mains de la demoiselle, au cas où elle viendrait s’occuper de ma mâchoire. Quoique je n’avais pas enfreint sa règle : je ne l’avais pas touchée. Le Genjutsu : le moyen de toucher quelqu’un sans la toucher.

    « Où sommes-nous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 721
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Sam 12 Aoû 2017 - 12:05

Me voilà assis en tailleur, sur un plateau de la montagne non loin des sommets. Bah, gravir les sommets ne m'avait jamais intéressé plus que ça, je n'étais pas ce qu'on appelait un alpiniste. Je ne trouvais pas l'utilité de faire ça pour le sport, la notoriété, et pour l'écrire dans des livres ensuite. Par contre, je trouvais un intérêt certain à venir me ressourcer dans les montagnes pour y travailler ma concentration et mon chakra. En restant des dizaines de minutes dans cette position, ou des heures, j'essayais bel et bien de ne faire plus qu'un avec mon chakra et ce qui m'entourait. S'intégrer à son environnement. Déjà plusieurs mois que je m'adonnais à ces exercices silencieux, sur les conseils de mes amis éléphants. Et ces kuchiyoses là s'y connaissaient en sagesse et en méditation.

Je n'étais pas seul, à mes côtés il y avait Ganeko qui était assis et me tenait compagnie en m'avisant de ses conseils quelques fois. Lui, c'était l'un des deux princes éléphants dans la Vallée, il était le frère cadet et avait acquis savoir et sagesse au fil du temps. C'était un peu le stratège.
Comme ça faisait déjà un bon moment que j'étais dans cette position, soit plusieurs heures, je décidais de m'arrêter. J'ouvris les yeux doucement et redécouvrai par la vue ce qui m'entourait.

" Je vais m'arrêter là pour le moment. "

Ganeko resta dans son coin.

" Tu fais comme tu veux. Tu as déjà beaucoup progressé, rappelle toi quand tu débutais tout juste cet exercice. "
" Oui... "

Je me relevais en m'étirant un peu pour détendre les muscles de mon corps qui étaient restés trop longtemps dans une même position. Que ça faisait du bien, maintenant j'avais presque envie de quelque chose de plus actif. Ganeko m'informa de quelque chose :

" Pendant que tu méditais, j'ai senti la présence de ton frère quelque part dans les montagnes. Je peux dire que c'est lui car je le connais bien. Il est accompagné par une présence familière, mais un peu moins, sans doute quelqu'un de Suna. "

Ce qu'il me disait me faisait me demander pourquoi Kioshi venait traîner par là, et de qui était-il accompagné ?

" Tu crois qu'il me suit partout pour me protéger ? Haha, en tout cas peu importe je ne bougerais pas d'ici, attendons de voir quand ils arriveront. En attendant, commençons un entraînement de ninjutsu, et renforçons toujours plus notre complicité en combat. "


Me mordant le pouce, j'appelais avec nous Ganero, le frère de Ganeko ici présent avec moi. Quand le nuage de fumée fut dispersé, il nous salua.

" On appelle le grand frère pour le rituel de l'entraînement ? Tetsui, sérieusement, pourquoi ne pas venir directement t'entraîner dans la Vallée d'Ivoire. Tu y serais plus tranquille et plus en symbiose avec nous. Crois-moi. "


Je lui répondis par l'affirmatif, mais sans plus. C'est vrai, il avait sûrement raison, mais je me sentais aussi bien chez moi ici, dans le désert et l es montagnes. Par contre, il était vrai qu'un jour, je choisirai d'aller m'exercer dans la Vallée, pour passer à un cap supérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Mer 16 Aoû 2017 - 18:35

Mais quelle ne fut pas ma – désagréable – surprise de voir Kioshi à quelques pas devant nous. Qu’est-ce qu’il fiche ici ? Il était derrière et je n’ai vue personne me doubler au milieu des rochers. De toute façon vu l’étroitesse du chemin ça n’aurait pas été possible. Je voulus lui exprimer mon mécontentement, ma désapprobation et ô combien il me tapait sur le système par sa simple présence, mais je gardais le silence. Préférant soupirer et observer le décor, cela n’aurait de toute manière rien apporter de bénéfique. Pire ça aurait eu un côté véritablement puéril.
Benkei observait avec intensité les alentours, comme s’il cherchait quelque chose, ou quelqu’un. Il ne tarda pas à sauter de son pseudo-sac de transport, s’étirer puis visualiser un point en particulier de la forêt. Moi j’en profitai pour réutiliser le drap et m’en couvrir les épaules ainsi que le cou. Il serait dommage de tomber malade maintenant, n’est-ce pas ?
Kioshi demanda où nous étions, mais il eu la même réponse qu’à moi, une réclamation au silence. Pourquoi donc ? La tension grimpait d’un niveau, comme si l’atmosphère de cet endroit pourtant visiblement banale changeait, devenait oppressante.
Toujours sans un mot je vins poser un genou à côté du renard à présent sur ses quatre pattes ; bien que celle avant-gauche soit entortillée dans un bandage ; et cherchai à voir ce qu’il observait.

A l’autre bout, à une petite centaine de mètres de distance environ, un animal nous fixait. Noir comme la nuit, un œil vert l’autre bleu, plus massif que Benkei. Je ne saurais vous dire s’il s’agissait d’un loup, ou d’une autre variété de renard, mais il y avait quelque chose d’inquiétant dans cet échange visuel. Le plus discrètement possible j’indiquai à Kioshi la direction de la source d’une telle tension, jusqu’à ce que la créature saute du rocher blanc sur lequel elle était perchée et s’approche. Lentement. Sans nous quitter de ses pupilles perçantes.

« A-A-Akaï tu es là … » fit Benkei d’une voix tremblante. Il s’agirait de sa génitrice ?
« Ferme-là ! » Hurla l’autre animal, dénommé Akaï. « Tu connais la règle en ces lieux. Tu sais combien mère sera furieuse de savoir que tu lui a désobéit. Les humains sont dangereux, ils sont un poison détruisant tout sur leur passage, et toi tu en ramènes deux ici ! Tu nous fais honte. Tu menaces l’ensemble de la famille par ta stupidité ! »

Il devait s’agir d’une femelle, sa voix portait trop dans les aigües pour coller au profil d’un mâle. Mais de leur conversation, cela pourrait être une sœur, ou une amie, tout du moins une proche.

« Excusez-moi mademoiselle, mais c’est moi qui ais insisté pour le ramener chez vous. Il ne le souhaitait pas. » Je me tue une seconde devant son regard ampli de colère. « Nous ne vous voulons aucun mal, je me nomme Milly, du clan Kaguya et voici Kioshi, du clan Yamada. J’ai souhaitée ramener Benkei chez lui car il a été blessé. »

J’espérais que mon collègue humain entre dans mon jeu et ne fasse pas tout capoter, ou qu’il garde le silence. Seulement l’animal sombre enchaina sans attendre.

« Oh je sais qui vous êtes. Des ninjas … » Elle prononçait cela une touche de dégout supplémentaire. « Le bras armé de vos organisations, de vos règlements et gouvernements, des soldats juste bon à obéir aux ordres, peu importe ce que cela peut couter aux autres. Des brutes qui ne savent que détruire en hurlant à tue-tête que vous ferez mieux que vos prédécesseurs. »

J’aurais voulue rétorquer quelque chose, lui démontrer qu’elle se trompait, mais de toute évidence elle faisait référence à quelque chose ne particulier. Une expérience qui l’aurait marquée personnellement, sans doute. Contredire ses accusations ne ferait donc que la conforter dans ses positions.
Elle nous observa tous les deux avec intensité, chacun notre tour, comme si elle nous scannait. Puis fixa la blessure du renard, avant de revenir sur moi.

« C’est vous qui l’avez blessé, avouez-le. Aller dites-le, que je vous égorge sans remord.
- C’est bien moi, mais … »

Je n’eus pas le temps de poursuivre, d’expliquer la situation, que la dénommée Akaï montrait les crocs. Benkei sauta soudainement entre nous.

« Stop ! Arrêtez-vous, je vous en pris ! Akaï, Milly m’a certes blessé mais elle m’a également soignée et cachée des siens le temps que je récupère, et elle a insisté pour me ramener là où je serais en sécurité, ici. »

La révélation sembla apaiser la rage de sa semblable un moment. Elle reprit ses allers-retours visuels entre nous trois, comme en proie à de nombreuses questions.
Une autre voix s’éleva alors, au-dessus de nous, perchée sur une branche, un nouveau renard celui-ci bien roux observait la scène en ricanant.

« Allons Akaï, tu te laisses encore emportée par tes émotions. Souffle un peu et laisse donc nos hôtes respirer, ils ont fait un bien long voyage pour ramener ce jeune naïf. »

Une voix masculine cette fois, avec un timbre bien plus posé, rassurant. Est-ce qu’il y en a d’autres encore dans les environs ?

« Mais dites-moi humains, qui est la troisième personne avec vous ? Un homme s’entrainant non loin d’ici, avec une créature massive, un … hum … un éléphant. Oui je crois que c’est le nom que vous employez vous. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Jeu 17 Aoû 2017 - 18:59

    Hélas, l’animal qui ressemblait à un renard avait raison. Là où les animaux suivaient leur instinct et vivent de la même façon génération après génération, nous étions l’espèce la plus fluctuante. Nous ne suivions pas les règles édictées par Mère Nature. Par conséquent, nous étions à la fois capable du meilleur, comme du pire. Hélas, le chemin du pire est bien souvent le plus simple à emprunter, celui du meilleur étant trop long et semé d’embûches. Et un vice se grave plus profondément dans les mémoires qu’une bonne action…

    Donc en soit, ces animaux avaient raison. Et en plus Milly avait blessé l’un des leurs ? Mes muscles se tendirent doucement, prêts à combattre s’il le fallait. Bien que je préférerais éviter de tuer, peut-être qu’une fuite demeurait possible ? Une illusion, comme celle que j’avais appliquée sur Milly auparavant ?

    Heureusement, une autre créature similaire aux deux premières intervint. Elle semblait plus pacifique. A moins qu’elle voulait abaisser notre garde avant de fendre sur nous ? C’était une possibilité également. Nous devions donc continuer de faire attention. Mais il mentionna un autre humain, qui s’entraînerait avec un éléphant ? Ces bêtes n’étaient pas communes dans le pays désertique. Il n’y avait donc qu’une seule explication possible :

    « Il doit s’agir de mon frère, Tetsuï. Peux-tu m’indiquer sa direction je te prie ? »

    Qu’il me la donne ou non, je m’envolerais grâce à mon affinité Futon afin d’observer les environs. Tout en recueillant des informations sur l’endroit où nous étions, je pus remarquer mon frère, ou d’abord les éléphants, plus loin. J’envoyais alors une brise Futon dans sa direction. Rien de dangereux, mais juste assez pour attirer son regard vers moi. Je lui ferais alors signe de venir avant d’atterrir aux côtés de Milly. Je préférais savoir mon frère à côté de moi si des renards tueurs rodaient dans le coin, mais je ne pouvais pas non plus abandonner la demoiselle face à ces étranges créatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 721
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Dim 27 Aoû 2017 - 22:21

J'avais maintenant avec moi les deux frères éléphants : Ganero et Ganeko. L'un avait la peau presque bleutée, l'autre l'avait grise. L'un était aussi plus musclé que l'autre, il s'agissait de Ganeko. L'entraînement méditatif, théorique et mental se passait généralement avec Ganeko qui était à la fois le sage et le stratège comparé à son frère. Si j'avais appelé Ganero, c'était pour du ninjutsu et pour qu'il se défoule un peu en s'entraînant sur une cible humaine : le genre qu'il devrait combattre le plus souvent puisque je combattais plus de ninjas que de kuchiyoses.

" Bon, tu es prêt à prendre ta raclée Tetsui ? " fit Ganero.

Il observa les environs, vit que nous étions au milieu de nulle part sur un large plateau dans la montagne. Je le vis dans ses yeux, il était content qu'aucune habitation ni aucune personne ne se trouve là.

" Tu parles que oui Ganero ! "

De son côté Ganeko s'éloigna pour aller s'allonger en lisant un livre que je lui avais prêté. Il aimait bien découvrir la littérature écrite par les hommes et disait que ça lui ouvrait l'esprit.

" Vous vous doutez que ce sera sans moi, je dois finir ce livre... Mais amusez-vous. "


Ganero en face de moi, commença par lancer une rafale de fûton pour me faire voler avec. Je la vis arriver et avec un mudra et mes yeux, réchauffai en un instant la température devant moi, ce qui eut pour effet de provoquer un étouffement de la rafale qui termina en un léger souffle sur mon visage.

" Tu es bien doux."
plaisantai-je.

C'était donc à moi de riposter. Je me déportais en avant et sur la droite et utilisais ma Poigne de l'Elephant. Des trompes d'éléphants sortirent ainsi de la manche de mon kimono en gesticulant et en s'allongeant jusqu'à ma cible Ganero. En l'atteignant elles cherchèrent à l'agripper, tandis que de mon autre main je décochais un kunaï dans sa direction. Il eut l'intelligence de créer un tourbillon de suiton l'entourant et le protégeant de mes attaques. On s'entraînait pour ainsi dire gentiment.

C'est alors qu'une brise de fûton m'alerta, car elle arrivait d'une autre direction. Ce n'était rien de bien violent ni dangereux. En regardant de suite de quoi il s'agissait, je vis Kioshi qui se trouvait en l'air grâce à son fûton. Il me faisait signe de venir.

" Vraiment ? "

Je décidai de ne pas me faire prier au cas où c'était une urgence ou qu'il avait vraiment besoin de moi.

" Ganero, Ganeko, je reviens, mais rentrez si vous voulez. "

Les deux pachydermes me firent un signe de tête alors que je déployais un éventail noir, rouge et blanc. Je m'élançais dessus en l'englobant de fûton pour voler en planant jusqu'à la position de Kioshi. En arrivant tout en délicatesse là où il m'emmena j'aperçus Kaguya Milly.

" Tiens, salut Milly. Tu fais quoi dans le coin ? " demandai-je en la regardant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Lun 28 Aoû 2017 - 20:24

Un éléphant ? Tetsui ? A part lui et ses invocations, je vois très difficile un pachyderme de ce gabarit se balader en pleine montagne. Malgré les quelques plateaux, le relief fait un obstacle naturel à ce genre de créature.
Kioshi intervint en supposant qu’il s’agissait de son frère. Son frère ? Tetsui et lui seraient frères ? Merde alors … d’accord ils ont le même nom de clan, mais avec une telle différence de caractère, jamais je n’aurais pu faire le rapprochement. Bon, en soi tant mieux, je préférais grandement la présence de l’invocateur d’éléphant, plutôt que celle de son frangin.
Restant muette, je me contentai d’observer la scène tout en gardant un œil sur la dénommée Akaï. Le renard roux toujours perché sur sa branche acquiesça à la demande du Yamada, et lui indiqua la direction à prendre. Ceci fait le ninja s’envola à grand souffle de chakra futon.

« Akaï ? » Demandai-je en plantant mes yeux dans les siens. « Puis-je savoir pourquoi une telle haine envers les humains ?
- T’es sérieuse ? La réponse est pourtant évidente.
- Oui je suis au courant de notre talent, si on peut appeler ça comme ça, à détruire tout ce qui nous entoure sans nous soucié des conséquences. Mais à voir tes réactions, il semble que nous t’aillons fait quelque chose personnellement.
- Ferme-la. Je n’ai pas besoin de toi, ni d’aucun d’entre vous. » Grogna-t-elle en réponse, avant de lever les yeux vers une ombre.

Un large éventail rouge et noir descendait des cieux telle une feuille morte quittant son arbre, pour venir se poser aux côtés de Kioshi revenu de son envol.

« Tiens salut Milly. Tu fais quoi dans le coin ? » Fit un Tetsui enjoué, descendant de son pseudo-véhicule.
« Encore un autre … » s’enragea la renarde sombre.
« Salut Tetsui. Je pourrais te retourner la même question. Les montagnes ne sont pas franchement le terrain de prédilection des éléphants. »

L’homme ressemblait grandement à son frère, effectivement. Des cheveux bruns à approximativement aussi long, les mêmes yeux, la différence venait probablement de leur nez. Celui de Kioshi était nettement plus pointu. La forme un peu plus arrondie du visage de l’invocateur également. Enfin bref ils se ressemblent beaucoup quoi, et en plus dans le même style de tenue !

« A vrai dire que je venais ici pour ramener ce jeune renard, blessé il y a quelques jours. Il semblerait que ce ne fusse pas une bonne chose … » Le regard lourd d’accusation de l’animal était perceptible. « Ah aussi, j’ai croisé Kioshi en arrivant et depuis il refuse de me lâcher la grappe, pire qu’une punaise, tu sais comment on s’en débarrasse ? Héhé. Blague à part, je fais les présentations. Voici Benkei, Akaï et sa magnifique dentition, et là-haut …
- Kamiki, mademoiselle. »

Le dernier nommé descendit de son perchoir et s’approcha, passant devant l’enragée.

« Pardonner ma sœur et son manque de politesse je vous pris, elle n’est pas du genre très sociable. Mais ce qu’elle dit est vrai, nous n’accueillons pas d’êtres humains en ces lieux. Nous vous remercions d’avoir remmené notre petit frère et de l’avoir soigné, il n’a de toute évidence pas terminé son entrainement s’il a pu se faire avoir de la sorte … Si vous n’avez pas de questions, je vous prierais de bien vouloir repartir d’où vous êtes venus. »

Je pivotai les yeux en direction des deux garçons, comme pour leur poser également la question, avant de revenir sur le renard.

« A vrai dire, moi j’aurais quelques questions, pour ne pas dire une infinité. Mais je comprendrais que vous ne souhaitiez pas répondre à toutes. Ni en présence d’autres humains … Mais voilà, c’est pour ma part la première fois que je vois de vrais renards ninjas. Plus encore, c’est la première fois que j’ai eu l’occasion de protéger et soigner l’un des vôtres, malgré la retissance et la méfiance de ce dernier. Je comprends maintenant en voyant … hum Akaï c’est ça ? Je comprends pourquoi il était tant discret et distant … Mais vous disiez que Benkei a besoin de plus d’entrainement ? Je pourrais lui apprendre. Je suis plutôt douée dans mon domaine et ce serait également un moyen de vous prouvez que tous les humains ne sont pas pourris et destructeurs que vous sembliez le croire. »

Le silence s’installa dans les rangs canins. La tension monta d’un cran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Mar 29 Aoû 2017 - 16:55

    Tetsui ne tarda pas à nous rejoindre. C’était donc bien lui, l’humain aux éléphants. Et il semblait déjà connaître Milly ? Cette dernière se comportait d’ailleurs de manière bien plus familière subitement. Mais j’ignorais ses propos provocateurs à mon égard. Si elle ne l’avait pas remarqué : nous étions dans une situation plutôt tendue. L’un de ces fameux renards ne rêvait que de nous croquer, et on nous rappela que nous n’étions pas les bienvenus en ce lieu. Milly nous demanda si nous avions des questions à leur poser :

    « Tu as ramené ton protégé, ta mission est donc remplie. Nous devrions partir avant que leur patience ne vienne à bout. »

    Mais non, la demoiselle dut se lancer dans une grande tirade tout en provocant ces grandes bêtes. Elle avait blessé le plus petit d’entre eux, et à présent qu’elle s’en était servie pour trouver leur tanière, elle voulait le garder ? L’entraîner ? Plutôt douée dans son domaine ? Elle voulait donc prouver que nous ne sommes pas destructeurs en se disant capable de donner un pouvoir destructeur ? Etait-elle complètement inconsciente ? C’était probablement la meilleure chose à dire pour les pousser à nous attaquer.

    Je m’avançais alors, me mettant à peine devant Milly, un bras légèrement levé dans sa direction pour lui signifier de ne pas en ajouter.

    « Veuillez l’excuser, mon amie n’a plus toute sa tête. La grande ascension a dû l’épuiser. Nous allons vous laisser à votre tranquillité. J’ai cependant une suggestion sur l’avis que vous avez de nous : permettez à mon frère d’inviter l’un de ses amis pachyderme ici. Vous aurez alors une opinion extérieure sur la nature humaine, qu’en dites-vous ? »

    Et surtout, même si ça ne suffisait pas à les convaincre, nous aurions un allié de plus à nos côtés en cas de conflit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 721
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Mer 20 Sep 2017 - 19:41


Je connaissais Milly, contrairement à mon frère. Tout comme moi elle était jônin de Suna, et ce rang nous faisait travailler ensemble sur bien des sujets, ou des missions. Je n'allais pas revenir encore une fois sur notre bonne entente car ce serait me répéter. Tandis que je repliais mon éventail elle me répondait en me retournant la question.

« Oh, les plateaux offrent de l'espace. Et les éléphants se sont adaptés à bien des climats et des terrains sur l'échelle de l'évolution. » lui répondis-je alors.

En jetant un œil aux renards que je ne connaissais pas du tout et que je voyais pour la première fois, je fis la comparaison. L'éléphant était assurément un survivant des époques, tandis que le renard était bien plus jeune de ce point de vue là.
J'écoutais ce que Milly avait à dire sur le pourquoi de sa présence en cet endroit. Elle était tombée sur un renard, blessé. Et elle avait ensuite rencontré Kioshi. Les présentations terminées, il y avait donc trois renards ici présents. Je ne retins que brièvement les noms de chacun car je ne retenais jamais les prénoms quand on se présentait à moi. C'était quelque chose qui ne me lâchait pas, à croire que je m'en fichais ou que je passais à autre chose tout de suite après. Ça arrivait la plupart du temps. D'ailleurs, peu importe leur histoire, l'un des renards nous demandait de bien vouloir quitter les lieux. Je regardais Kioshi un instant pour essayer de comprendre. Milly y alla de sa tirade, j'en écoutais la moitié, pensant à autre chose : genre à l'entraînement que je venais de laisser en plan pour me retrouver au milieu de ça. Et il n'avait manqué qu'un Kioshi proposant que j'invite un éléphant ici pour donner une opinion sur la nature humaine. Je soufflais nonchalamment.

« Ben.., je veux bien. Mais on se fiche de faire un plaidoyer sur la nature humaine, non ? On pourrait faire pareil sur les renards, ou sur n'importe quoi. »

Je me mordis le pouce tout en continuant.

« Je pense que le plus intéressant est de voir que des animaux peuvent parfaitement s'entendre avec des humains. Le tout est que le courant passe bien. »

J'apposais un sceau par terre pour invoquer un éléphant. Le nuage de fumée se dissipa et il s'agissait de Zotoyoshi, la femme de Zoroganju. Elle cligna des cils et salua l'assemblée.

« Coucou beau et gentil Tetsui, pourquoi fais-tu appel à moi ? » demanda-t-elle gentiment de sa voix féminine.

Je haussai les épaules.

« Apparemment il faut témoigner sur le fait que des animaux puissent bien s'entendre avec des humains. Si vous voulez mon avis, laissez le naturel faire... histoire de ne pas perdre de temps si ça devait pas marcher. » terminai-je en m'adressant globalement à Milly comme aux renards.

Maintenant ils pouvaient poser toutes les questions qu'ils souhaitaient à Zotoyoshi.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Jeu 21 Sep 2017 - 20:58

Et il n’en fallut pas plus pour que le plus âgé des deux Yamada reprenne ses airs supérieurs. Venant se dresser au milieu, tel un rempart, il s’excusait en mon nom pour mon comportement, sous-entendant un trouble neurologique dû à l’altitude. Oui tout à fait, il me faisait passer pour une attardée incapable de gravir une montagne, devant tout le monde. Alors toi mon gars, si t’espérais qu’on devienne potes un jour, là tu peux faire une croix dessus …

« … J’ai cependant une suggestion sur l’avis que vous ayez de nous. » Poursuivit-il, l’air de rien. « Permettez à mon frère d’inviter l’un de ses amis pachyderme ici. Vous aurez alors une opinion extérieure sur la nature humaine, qu’en dites-vous ? »

Les concernés ne semblèrent pas retissant à l’idée mais pas non plus enchanté. Est-ce que ce serait lié à une crainte d’être en sous-effectif ? Ou bien pour ce qui pourrait se dire dans les prochaines secondes ? A moins que ce ne soit autre chose, les possibilités restaient vastes malgré la situation.
Tetsui ne trouva pas cette idée très judicieuse mais pour autant il s’exécuta. Ainsi apparu dans un nuage de fumée un grand éléphant dressé sur ses pattes arrières. Ou une plutôt une éléphante. Je ne connaissais pas toute la famille de pachyderme qui fréquentait le ninja, mais de mémoire il y avait quelques femelles dans le groupe, et celle-ci en faisait partit. Son timbre de voix à la fois suave et maternelle chassait immédiatement les derniers doutes.
Son invocateur lui fit un rapide briefing avant de s’adresser à tout le monde :

« Si vous voulez mon avis, laissez le naturel faire … histoire de ne pas perdre de temps si ça ne devait pas marcher. »

Le silence s’installa à nouveau, chaque parti observant son opposant. La seule perturbation à ce calme vint de moi, quand je repoussai – un peu brutalement certes – le bras de Kioshi qui me barrait la route. C’est là que choisi d’intervenir le dénommé Kamiki :

« Il ne s’agit pas d’un problème d’opinion, mais bien d’une règle majeur en ces lieux. Nous avons, ou plutôt j’ai bien conscience que tous les humains ne sont pas des crapules destructrices. Certains comme votre frère sont sans doute même de très bons amis avec ce que vous appelez les animaux ninjas. Mais simplement, vous n’avez rien à faire ici. Nous vous remercions pour notre petit frère … mais la proposition de l’entrainer vous-même mademoiselle, je doute fort que ce ne soit une bonne idée. »

Je l’interrogeai du regard, cherchant ce qu’il entendait par là. C’est la renarde sombre qui prit la suite.

« Trop brutale, trop agressive, trop impétueuse. Beaucoup trop humaine pour ne serait-ce qu’espérer pouvoir s’emmêler. Nous n’avons de toute manière pas besoin d’aide …
- Et ce n’est pas à nous d’en décider. »
L’interrompit le premier canin, avant de se tourner vers l’éléphante. « Pardonnez cette tension gente dame, je crains que vous n’ayez été dérangée pour rien. Il ne s’agit que d’un problème mineur … Je m’appelle Kamiki, et voici Akaï et Benkeï, mes deux cadets. Votre humain, ou homme, a requis votre présence pour un sujet qui ne concerne que son espèce. »

Oh le malaise était présent ! Vous le sentez vous aussi, ce malaise qui s’installe ? Je m’apprêtai à intervenir, mais le plus jeune des animaux réagit avant.

« Vous ne croyez pas que ce serait à moi d’en décider ? Je suis là hein, pas la peine de faire comme si je n’existais pas.
- C’est à mère de choisir, ni à toi, ni à nous, ni même à eux mais à mère. Plus encore dans le cas actuel où par ta faute nous nous retrouvons dans cette situation. »
Rétorqua la sombre.

Cela signifierait donc qu’il y a une autre renarde, et qui plus est certainement la plus puissante du groupe. Pourtant j’eus beau observer les environs, il n’y avait personne d’autre.

« Est-ce que ce ne serait pas justement une bonne chose, une entraide entre nos deux espèces, comme vous dites ? » Demandai-je sur un ton un peu nonchalant, comme pour remuer le couteau dans la plaie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Sam 30 Sep 2017 - 0:13

    Mon frère agissait avec sa nonchalance habituelle. Ne remarquait-il pas la tension qu’il y avait dans l’air ? J’espérais qu’il avait convoqué une puissante invocation, car il semblerait que la grande patronne des renards n’était pas encore là, et on ignorait son avis sur la question. Cependant, à la méfiance de ses enfants envers notre espèce, on ne pouvait que la deviner. D’autant plus que, encore une fois, Milly ne sut retenir sa langue. Qu’espérait-elle en insistant de la sorte ? Leur donner raison en leur montrant que l’homme ne désirait que s’approprier davantage le monde autour de lui ? Je lui pris le bras pour la faire se tourner vers moi.

    « Une entraide, comme tu dis, lorsqu’elle est forcée est davantage comprise comme une agression qu’un geste altruiste. Tu as demandé, et ils ont refusé. Ils nous ont demandé de partir, et tu insistes. Est-ce vraiment là l’image d’un humain compréhensif et sage que tu veux donner ? »

    Trop brutale, agressive et impétueuse. On dirait Milly en ce moment. Une fille têtue qui ne démord pas de son idée de base, quand bien même on ne cesse de lui rétorquer qu’elle est mauvaise. Une enfant qui veut absolument son jouet, quitte à se mettre ses parents à dos.

    Je me retournais une nouvelle fois face aux renards avant de reprendre la parole :

    « Veuillez nous excuser. Il sera fait selon votre volonté. Car un homme bon sait reconnaître et respecter les coutumes d’autrui… »

    N’est-ce pas Milly ?

    « Pourrons-nous nous restaurer à l’entrée de la grotte avant de poursuivre notre chemin ou devons-nous disparaître des montagnes ? »

    Leur territoire se limitait-il à cette étrange grotte ou à l’ensemble des montagnes du désert ? Car j’avais encore mes propres recherches à effectuer. Si seulement Milly n’était pas aussi obtus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 721
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Sam 7 Oct 2017 - 11:55

À peine cinq minutes de tout ça, je trouvais l'espèce des Renards vraiment trop bavardes. Leur manière de parler était bien trop travaillée pour être agréable. Pour ma part, ce n'était pas le genre de ton qui me mettait en confiance. Ainsi Milly était qualifiée de « brutale » et « agressive » par exemple. Puis l'un des renards s'adressait à Zotozoshi comme à une « gente dame ». Les yeux de l'éléphante blanche s'arquèrent. Le renard la trouvait vieille ? Mature ? Il pensait qu'elle était une mère ? Sans parler du fait que ce dernier pensait me mettre à part, dans un panier, en tentant de lui faire penser que je venais de la déranger pour rien pour un problème de mon espèce...

« On me dit plutôt mademoiselle, je ne suis pas vieille ! Et sachez que Tetsui ne nous dérange jamais, l'amitié et les services rendus sont réciproques. »

Tout le monde parlait ensuite à peu près en même temps. Jusqu'à ce que Milly ne daigne parler d'entraide entre les deux espèces, ce qui rejoignait parfaitement les propos de Zotoyoshi. Kioshi continua en remettant les choses dans l'ordre. J'allais dire « T'as raison, viens on s'en va ces renards sont chiants. En plus ils ont des manières bizarres. », mais frère demanda si l'on pouvait se restaurer ou si nous devions partir.

En faites, je ne savais pas ce que je fichais là, ni à quoi je servais dans tout ça. J'avais clairement l'impression que toute cette histoire ne regardait que Milly, que Kioshi s'était retrouvé là par hasard et tentait de donner un coup de main à sa manière. Je voulais vraiment partir, retourner à mes moutons et faire ce que j'avais à faire. C'est d'ailleurs pour ça que je ne disais rien et restai en simple observateur depuis quelques minutes. Je marchai enfin vers Zotoyoshi et montai sur son dos pour m'y poser tranquillement.

« Je... Faites signe quand vous aurez terminé. » dis-je à tous.

Enfin je me laissais tomber le dos arrière alors que j'étais assis sur son large dos. Mes yeux regardaient le ciel comme pour m'évader loin de toute cette scène de théâtre bourgeois grotesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Sauvetage animal [libre] Lun 9 Oct 2017 - 18:09

Kioshi se sentit à nouveau obligé de faire le celui qui décrédibilise tout, m’attrapant par le bras pour me sermonner. Rétorquant qu’une entraide ne devait pas être forcée.

« Est-ce vraiment là l’image d’un humain compréhensif et sage que tu veux donner ?
- Et tu crois que c’est en m’emmerdant continuellement que ça va arranger quoi que ce soit. Dégage t’occuper de tes affaires tu feras du bien à tout le monde. »

Certainement trop brutale, sans aucun doute trop agressive, mais merde quoi ! Peu importe mes tentatives pour arranger la situation, il détruit tout en voulant jouer les grands frères. Conséquence, on est tous tourné en ridicule et forcement les refus s’enchainent. Putain mais quel chieur ! Et voilà qu’il joue aux bons samaritains en s’excusant auprès de nos hôtes. Détestable.

« Pourrons-nous nous restaurer à l’entrée de la grotte avant de poursuivre notre chemin ou devons-nous disparaître des montagnes ? »

Sérieusement ? Il faisait la morale mais en réclamait une part quand même ? De mieux en mieux. A côté de ça, Tetsui semblait complètement dépassé par les évènements, et c’était tout à fait compréhensible. Pourquoi l’avoir fait venir alors que la situation était déjà bien suffisamment complexe ? C’est un type cool et posé, sans doute trop. Et lui-même en était conscient, preuve qu’il n’attendit pas la suite pour monter sur son éléphante et partir en direction de la caverne, nous demandant de l’avertir quand nous aurions fini.

« Non monsieur. » Enchaina Kamiki sur la demande du Yamada. « Voyez-vous, nous estimons avoir été bien assez patient avec vous. Aussi j’attends de vous de ne pas plus tirer sur la corde. Traverser la grotte et disparaissez. Il serait malheureux de devoir recourir à la force pour une situation pouvant se résoudre avec diplomatie et discernement. »

C’est mort, tant pis. Je m’inclinai quelque peu en guise de salutation respectueuse et tourna les talons. Journée décevante, et pire encore, je me sentais désolée pour Tetsui qui avait été dérangé pour rien à cause de son frère. Il devait certainement être en train de s’entrainer tranquillement dans son coin, avant l’irruption de Kioshi dans son emploi du temps.
Allant le retrouver à l’entrée du passage faisant le lien entre ce bout de la montagne et le reste, je haussais des épaules.

« Navée Tetsui. Grace à ton frère, tout est tombé à l’eau. Pardon pour le dérangement, on rentre ensemble ou tu veux continuer de t’entrainer ? »

De toute manière il fallait bouger d’ici, alors autant enchainer. Mais avant …
Faisant volte-face, je collai un poing dans le plexus de Kioshi.

« Celle-là tu ne l’as pas volé abruti. Clairement. Maintenant va te faire foutre, et pourvu que plus jamais je n’ai à faire quoi que ce soit avec toi. Tetsui, je te souhaite une bonne journée tout de même. »

Un doigt d’honneur à l’un, une salutation de la main à l’autre et je disparue dans les entrailles de la roche, cherchant à mettre le plus de distance possible avec cette affaire et cette terrible perte de temps. Pff quel gâchis.
Plusieurs minutes plus tard, sitôt sortit et de nouveau à l’air libre, une voix familière retentit. La voix du plus jeune des renards.

« Benkei ? Mais qu’est-ce que tu fous là ? Je vais me faire buter si les tiens apprend que tu t’es encore barré.
- Emmènes-moi avec toi. Je m’occuperais de ma famille plus tard, mais j’ai tout à gagner à t’accompagner.
- Mouais … je ne la sens clairement pas cette histoire … Et qu’on soit clair, c’est toi qui me suis. Je refuse toute responsabilité. »

Il approuva et direction Suna, exactement de la même manière et dans la même tenue qu’à l’aller.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sauvetage animal [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Désert de Kaze-