N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Une rencontre fortuite [Shizu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 437
Rang : A

Message(#) Sujet: Une rencontre fortuite [Shizu] Jeu 3 Aoû 2017 - 18:55

Aujourd’hui, Izumi devait faire quelque chose de tout simple : transférer ses affaires de l’orphelinat à son nouvel appartement. En effet, depuis qu’elle était devenue Genin elle avait pu obtenir un logement à elle, et il ne lui restait plus qu’à apporter ses affaires pour pouvoir s’installer définitivement.

On était en fin d’après-midi, et la jeune fille arrivait enfin aux abord de l’orphelinat dans lequel elle avait vécu ces dernières années. On pouvait dire que c’était un soulagement pour elle de trouver son chez soi, sachant qu’elle n’aurait pu à entendre les cris, bagarres et autres qu’on entendait d’ici. Soupirant, elle continua d’avancer, tourna dans une rue, et son sang ne fit qu’un tour.

Devant elle, un garçon de 6 ans se faisait agresser par deux autre plus âgés, et au vu de leurs bandeaux, des Genins fraichement sortis comme elle. Izumi était enragée. Les ninjas étaient censés protéger les citoyens ! Pas abuser de leurs pouvoirs ! Elle n’hésita pas à s’immiscer sur la scène, reconnaissant aussi la victime comme un orphelin venant du même établissement qu’elle. Ses yeux enflammés par la colère, la jeune fille s’approcha d’un des garçons qui lui tournait le dos.

Le saisissant vivement par l’épaule, elle le retourna vers elle. Avant qu’il n’est le temps de dire le moindre mot, il se prit un poing en pleine figure, le faisant reculer de quelques pas. Son comparse se retourna pour voir d’où venait le problème et un sourire orgueilleux se forma sur ses lèvres.

- Aizawa ! Qui aurait cru que tu viendrais au secours de ce rat ? Ne veux-tu pas t’amuser un peu ?

- Tu te fous de ma gueule ?! Depuis quand je m’en prends aux innocents ? Et de façon violente ?! Ce que tu fais, c’est juste de l’abus de pouvoir ! Maintenant, laissez-le tranquille avant que je vous botte le cul ! Fit l’intéressée en se plaçant entre la victime et ses agresseurs.

-Tu vas le regretter…

La tension monta encore d’un cran avant que les deux Genins ne se jettent sur Izumi. Le combat était lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 656
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Mar 8 Aoû 2017 - 13:42


L'an 2 – Centre ville

« Yoi, Shira, on a finit ! »

Deux jappements retentirent de derrière les arbres et quelques secondes plus tard, les silhouettes imposantes et robustes de mes ninkens se rapprochèrent de moi. Je m'étirais longuement en levant mes bras vers le ciel bleu et ensoleillé. Aujourd'hui nous avions été assignés à une petite patrouille de routine dans la forêt, rien de bien compliqué pour nous. Ces bois étaient notre maison, nous la connaissions par cœur, certainement mieux que la plupart des Konohajins. À trois nous avions pu couvrir la zone beaucoup plus rapidement, et comme d'habitude, rien d'anormal n'avait été à signaler. J'aimai ce genre de mission qui n'en était pas vraiment une pour moi, plutôt une sorte de promenade attentive je dirais.

Je caressais la tête de mes deux compagnons à poils, un sourire sur les lèvres, eux aussi voyaient cela comme une formalité. Rien d''étonnant à cela, leur odorat et leur ouïe pouvaient couvrir plusieurs kilomètres, je n'étais pas encore aussi douée qu'eux sur ce point-là mais ça viendrait bien assez vite. Sur le chemin du retour, je remplissais ma fiche de rapport de quelques banalités rencontrées sur la route, mais rien d'alarmant. En fait c'était plutôt pour écrire quelque chose plutôt qu'un simple « rien à signaler ! ».

Le parchemin alla rejoindre ma poche arrière une fois que j'eus terminé, puis nous apercevions enfin les remparts du village caché de la feuille. C'était un endroit que j'avais appris à apprécier même si je ne comptais pas quitter mon clan afin d'y vivre pour autant. Le bruit de la ville était plaisant, on s'y sentais bien. Mes premières années, notamment à l'Académie, le dépaysement avait été compliqué, j'avais l'habitude d'être toujours avec les miens, de me reposer un peu sur eux, et un peu trop sur Takeo qui était comme un grand frère pour moi. Il m'avait fallut apprendre à m'intégrer toute seule, ce ne fut pas facile, surtout lorsque mes camarades avaient finit par savoir que mon père avait déserté pour aller je-ne-sais-où. Pendant un temps on m'appelait juste « la fille du déserteur », jusqu'à ce que je finisse par bien montrer que je n'avais rien à voir avec ce lâche ! Non sans balancer quelques coups de poings à droite à gauche, on ne pouvait pas tout changer.

Mes loups me demandèrent à quoi je pensais en souriant comme ça pour rien, je leur fis part de mes souvenirs et ils commencèrent à s'y mettre aussi. Shira avait donné de nombreux coups de dents à cette époque-là, et Yoi je n'en parlais même pas, combien de mes camarades de classe avait-il prit pour des quilles à faire tomber... C'était tellement loin maintenant, j'étais devenue chûnin depuis peu, et prenait doucement mes marques dans ce nouveau rôle qui m'était attribué.

Je m'engouffrai dans le centre ville qui ne chaumait jamais, les passants s'écartant un peu pour laisser passer mes deux loups paraissant énormes dans cette rue bondée. Un enfant ne pus résister au fait de venir toucher Yoi, il tourna ses grands yeux bleus vers le petit téméraire et lui fis une léchouille. Sa mère avait d'abord été inquiète, pensant qu'il allait le repousser ou pire, le mordre, mais c'était sans savoir que le grisé pouvait être aussi féroce qu'une grosse peluche. J'ébouriffai les cheveux du jeune garçon en riant, puis nous continuâmes notre route en direction du palais de l'Hokage.

Cependant plus nous avancions et plus il y avait de monde sur notre chemin, nous décidions donc de passer par les toits pour être plus tranquilles. J'atterrissais mollement sur des tuiles rougeoyantes au fil de mes bonds, quand un coup de gueule me parvins d'une rue adjacente. C'était une jeune fille d'après son timbre de voix, et en me rapprochant, je discernais celle d'un garçon, ainsi que l'odeur de deux autres. Je devais aller voir, j'étais trop curieuse et puis, on ne savait jamais ce qui pouvait arriver.

En voyant la scène sous les yeux je compris bien vite ce qu'il se passait, les deux garçons les plus grands semblaient avoir prit un malin plaisir à martyriser ce pauvre gosse derrière la châtaine. Elle avait bien du courage d'ailleurs de s'opposer à eux de cette manière, on voyait dans ses yeux qu'elle ne les craignait pas le moins du monde. Je ne pus m'empêcher de sourire en voyant ça, et en fait je voulais voir si elle réussirait à leur mettre la pâtée. Bien sûr j'interviendrai dans le cas contraire. Mais bon, les deux compères me semblaient bien lâches alors peut-être qu'elle n'en ferait qu'une bouchée.

Ils ne tardèrent pas à lui foncer dessus, pathétiques... Incapables de faire quoi que ce soit tout seuls. Comme je le pensais la sauveuse se débrouillait pas mal. Je sentais du chakra dans leurs veines à tous les trois, c'étaient des Genin, même si je ne voyais que deux sales gosses. Très fourbes au passage, l'un d'eux lui attrapa ses longs cheveux auburn,, tirant dessus avec force. L'autre ricana, l'expression mauvaise, et mon regard s'assombrit. Il prit un petit élan, comptant lui donner un coup de pied droit dans le visage. Au moment où il se mettait à courir vers la jeune fille, je sautais près de lui et balayait ses chevilles de ma jambe, le faisant se ratatiner au sol. J'offrais à son comparse un regard noir, il lâcha la chevelure et prit ses jambes à son cou. Mais c'était oublier Shira qui se mit à le poursuivre, j'entendis le garçon crier d'une voix aiguë en voyant la rousse sur ses talons. La louve lui attrapa son pantalon au niveau des fesses et le tira dans notre direction, non sans lui déchirer une partie, bah ça lui apprendra ! Pour ma part je soulevais le plus prétentieux par le derrière de son col et le fusillait des yeux.

« Je me demande si ça vous plairait, d'être à la place de ce gosse que vous embêtiez ? »

J'arborai un sourire froid avec une touche sadique qu'on voyait rarement sur mon visage, uniquement pour les effrayer. Je crois que j'avais passé trop de temps avec Kihran-sensei, je commençais à avoir des mimiques similaires, inquiétant ça.

« Non...Mais, on rigolait c'est tout, c'était po-pour rire, aha, pas vrai Aizawa ? » Tenta-t-il désespérément.

Je jetai un coup d’œil blasé à la concernée avant de donner une tape bien claquante sur la tête du Genin, le faisant tituber un peu en avant.

« Vous n'avez pas intérêt à recommencer, parce que je le saurais. »

« Ou-oui ! »

Ils s'en allèrent le visage apeuré, l'un en se cachant les fesses tant bien que mal à cause de son pantalon déchiré, l'autre en se frottant frénétiquement la tête et jetant des regards en arrière, craignant de voir un de mes compagnons lui faire subir la même chose. Yoi mina un départ en trombe tout en grognant et je ne pus m'empêcher de rire en les voyant détaler en criant.

« Ça va toi ? » Demandai-je d'une voix douce au petit bonhomme en m'accroupissant devant lui.

Il hocha la tête timidement et je me tournait vers la dénommée Aizawa, je croyais me souvenir que Yell-san m'ait parlé d'une nouvelle élève avec un nom semblable... ah oui !

« Tu t'appelles Izumi je me trompe ? Je comprend pourquoi Yell-san t'as pris sous son aile ! Moi c'est Shizu, je suis l'élève de son chéri roux. Et voici Yoi et Shira. »

Un léger rire traversa mes lèvres, j'aimais embêter la jeune élémentaire d'eau, elle en était tellement gaga.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 437
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Jeu 10 Aoû 2017 - 0:37

Les deux lâches foncèrent sur la Genin, qui était totalement préparée à leur assaut. Elle esquiva facilement la première attaque du gars sur la droite en tournant sur le côté, en profitant pour lui faire un croche-patte. L’un d’eux maintenant à terre, Izumi retourna son attention sur le deuxième, parant avec facilité le poing qui lui arrivait dessus et renvoyant le sien dans la mâchoire de son adversaire. Faisant attention à contrôler ses émotions des fois que des flammes s’échapperaient par erreur, l’Aizawa ne vit pas que le gars à terre s’était relevé.

Sa tête fut brusquement tirée en arrière par les cheveux, et elle serra les dents pour éviter de pousser un cri de douleur. Le bâtard savait quoi faire pour la retenir douloureusement ! Cependant, les Yeux de la Gogyou s’écarquillèrent en voyant le partenaire s’élancer pour lui mettre un coup de pied.

Avant qu’aucun des trois ne puisse faire un geste de plus, une femme apparu au milieu du combat, balayant les jambes de celui qui s’apprêtait à attaquer Izumi et un regard de la part de l’inconnue fut suffisant à faire fuir le deuxième. Se remettant bien en équilibre, la jeune fille dû se retenir de pouffer de rire en voyant l’un de ses agresseurs se faire traîner par le pantalon par une louve. Elle regagna cependant son sérieux quand l’Inuzuka, ça ne pouvait être qu’une membre de ce clan avec des loups, prit la parole.

L’Aizawa frissonna elle-même face à l’expression de l’inconnue. Elle était vraiment contente de ne pas être à l’autre bout de ce regard ! Malheureusement, l’attention de cette personne se porta sur l’adolescente quand l’autre idiot l’interpella. Roulant des yeux en croisant les bras, elle répliqua de façon sarcastique.

- Ouais, bien sûr, et je suis actuellement l’Hokage. Nan mais sérieux, trouve une meilleure excuse la prochaine fois que tu es pris sur le fait. Idiot.

Les deux agresseurs furent finalement libérés, même si les deux filles rirent à leur encontre quand ils poussèrent des cris en croyant qu’un des loups les poursuivait. Une fois la turbulence passé, et rassurées que la victime aille bien, l’Inuzuka s’intéressa de nouveau à Izumi. Celle-ci se tourna d’abord vers le petit garçon.

- Tu peux rentrer, tu n’es plus très loin maintenant. On t’entendra si tu cries. Fit-elle sur le ton de la plaisanterie. Adoptant une attitude plus nonchalante, l’Aizawa répondit à la dénommée Shizu. Oui, oui, je suis Izumi. Tu sais, si Yell t’a parlé de moi, tu devrais savoir que j’aurais été parfaitement capable de me défendre seule ! Mais… Je suppose que je peux te remercier pour l’aide.

Les mots étaient dits à travers des mâchoires serrées tellement il lui coûtait de les sortir. La Gogyou avait l’habitude de s’occuper d’elle, et être aidée sans qu’elle le demande était un coup à son ego, mais surtout à ses habitudes. Pourquoi venait-on l’aider alors qu’elle pouvait très bien s’en sortir toute seule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 656
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Lun 14 Aoû 2017 - 18:31


Comme je m’y attendais la jeune châtaine ne soutint absolument pas la version du petit délinquant que je tenais. Elle avait l’air d’avoir un sacré caractère, je me demandais comment Yell gérait cela. S’en suivit une belle bosse pour lui à l’arrière de la tête qui ne partira pas en une seule journée. Après quelques remontrances supplémentaires, les deux Genin fauteurs de trouble s’en allèrent complètement effrayés, tant mieux ! Yoi s’assura qu’ils ne pensent pas à recommencer, et je riais de concert avec l’élève de la Gogyou.

Le petit garçon allait bien et après un petit sourire rassurée, il finit par rentrer tranquillement chez lui, non sans une petite remarque de sa sauveuse. Le couvent du regard je le regardai s’éloigner doucement, et malgré mon attention reporter sur la jeune fille, je restais à l'affût d’un quelconque bruit suspect.

Oh mademoiselle ne semblait pas trop apprécier le fait que j’ai stoppé leur affrontement. Enfin, c’était surtout sa fierté qui parlait à mon avis, elle me faisait assez penser à moi lorsque j’étais encore un peu plus jeune. Bagarreuse, un peu tête brûlée, j’étais un peu plus calme maintenant, enfin, en général ! Je riais légèrement avant de lui répondre, ça aurait été un peu irresponsable de ma part de les laisser se battre dans la rue comme ça également.

« Ahlala ne t’écorche pas la bouche hein ! Pour dire vrai, Yell-san n’a pas eu le temps de me dire grand-chose sur toi, à part aussi, que tu es comme elle ! Et tu m’as l’air d’avoir le caractère qui va avec. »


Je lui fis un clin d’œil avant de rire légèrement, par là je parlais bien sûr de sa condition d’élémentaire de feu. Je ne lui aurai pas donné d’autre élément. La femme du rouquin était elle aussi semblable au sien ; pouvant être aussi douce qu’une rivière suivant son lit, ou calme comme un lac, que destructrice qu’un tsunami dévastant tout sur son passage s’il on avait le malheur de la chercher. Cette pensée me fit sourire, elles formeraient une bonne équipe par leur complémentarité, comme moi et Kihran-sensei au final.

« Alors, qu’est-ce que ça te fait d’être enfin Genin ? Tu as des projets en particulier ? »

Nous serions certainement amenées à nous voir souvent étant donné le lien de nos senseis respectifs, alors c’était une bonne occasion d’en savoir un peu plus justement ! Je lui demandai également si elle n’était pas occupée avant d’aider le garçon, nous pouvions toujours parler en marchant.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 437
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Jeu 17 Aoû 2017 - 21:17

L’adolescente se figea une micro-seconde face aux propos de Shizu. Elle connaissait son secret ? Et elle n’avait pas peur que quelque chose lui arrive ? Jusqu’à maintenant, seule Yell était au courant et seulement elle car Izumi n’avait pas assez confiance en les autres ou en elle-même pour dévoiler sa véritable identité. Et sa sensei n’était au courant que parce qu’elle partageait la condition de l’Aizawa.

Puis, la Gogyou finit par se reprendre. Si l’Inuzuka ne s’était pas encore barrée en criant à l’assassin, c’était qu’il y avait une raison. Après tout, elle connaissait bien Yell apparemment. Cette proximité devait déjà l’avoir habituée aux élémentaires. Bon il restait juste le risque qu’Izumi perde contrôle, mais il n’y avait aucune raison pour cela. Récupérant son aplomb habituel, la jeune fille afficha une expression toute innocente.

- Je ne vois absolument pas de quoi tu parles. Je suis un ange ! La personne la plus gentille et respectueuse que tu ais jamais rencontré !

Shizu passa ensuite à un tout autre sujet (ou pas vu qu’on parlait de Yell en tant que sensei avant). Demandant à l’Aizawa ce que ça faisait d’être Genin, et quels étaient ses projets. La châtaine se retint de répliquer que ses questions, elle pouvait se les fourrer à un autre endroit. Sa seule connexion à Yell, une personne qu’elle appréciait, respectait et admirait l’en empêcha. Mettant donc son tempérament de côté, elle mit ses mains dans les poches de son pantalon, adoptant une attitude assez désinvolte.

- Oh eh bien, ça change un peu de l’Académie, déjà on a beaucoup plus de liberté ! mais aussi pouvoir aider les habitants du village est gratifiant après tout ce qu’ils ont pu faire pour moi. Certes, je voudrais plus d’action. Y en a pas assez quand on commence juste ! Elle hésita un peu avant de continuer. Pour le moment, je veux juste faire en sorte que d’autres n’ait pas à traverser ce que beaucoup ont dû. Et je veux aussi prouver que les orphelins ne sont pas juste de la chair à canon ! Qu’ils sont aussi valables que les enfants issus des clans ou d’une famille ! Et toi ? Tu as des projets ?

Ce ne fut qu’après cela que la plus âgée s’inquiéta de savoir si Izumi était déjà occupée. Avec un sourire, celle-ci lui expliqua qu’elle comptait transférer ses maigres possessions de l’orphelinat vers son nouvel appartement. Shizu et ses loups étaient bien entendu invités s’ils le voulaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 656
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Mer 23 Aoû 2017 - 23:54


J’esquissai un sourire se voulant rassurant en voyant Izumi se figer devant ma révélation. Oui je savais qu’elle était une élémentaire de feu, mais ce n’était pas pour autant que j’allais me comporter différemment avec elle. Pour moi chaque différence était une richesse, chaque être présent avait sa place parce que la nature l’avait voulu tout simplement. Alors ceux qui voyaient les Gogyou comme des êtres contre-nature étaient pathétiques à mes yeux. Et puis, c’était juste carrément cool !

Le visage de l’adolescente changea enfin, affichant une expression, innocente ? Comme ça ne lui allait pas du tout ! Je pouffais de rire en entendant sa tirade, non pas que je doutais de sa gentillesse, elle n’aurait pas aidé ce petit garçon sinon, mais le terme employé...

« Si tu le dis ! Mam’zelle l’ange de feu. »

Me rappelant ensuite qu’elle venait tout juste de passer l’examen genin, j’étais curieuse de savoir ce que cela lui faisait. Je me souvenais avoir été très enthousiaste et une vraie pile électrique le jour de la réception de mon bandeau shinobi. C’était aussi le début de beaucoup d’expériences et d’épreuves, le moment où l’on saurait si nous étions réellement fais pour ce métier. Parce qu’il y en avait, qui finissaient par abandonner et préféraient une vie plus posée.

La châtaine adopta une attitude désinvolte et je souris à nouveau, amusée, par sa gestuelle et sa motivation j’avais l’impression de me voir un peu. Quand elle se plaignit du manque d’action, un voile sombre et triste passa devant mes yeux pendant à peine deux secondes.

« Ça arrivera plus vite que tu penses. »

Puis je repris une mine normale, alors que la nouvelle kunoichi hésitait à reprendre la parole. Je me demandai si elle avait capté mon air pensif. Finalement elle continua, c’était un ange à sa façon, un ange guerrier qu’il ne faudrait pas chercher.

« Et tu as raison, d’où l’on vient ne compte pas ! Je comprends pourquoi Yell-san t’as prise sous son aile. Quand-à moi, je viens tout juste de devenir chûnin, j’ai plusieurs portes qui s’ouvrent à moi, mais l’envie me prend d’avoir une équipe un jour, je ne cache pas que Kihran-sensei doit sûrement avoir une influence là-dessus ! Pour le moment j’aimerais me concentrer sur la surveillance du pays, après tout je connais les terres de Hi par cœur. »

Ne voulant pas l’empêcher de continuer ses affaires, je me renseignais sur ce qu’Izumi avait de prévu, lorsqu’elle me proposa de l’accompagner, j’acquiesçai. Je caressais la tête de mes loups puis nous nous rendions au dit orphelinat.

« C’est comment, d’y vivre ? Est-ce qu’en vivant ensemble vous devenez comme une famille ou on se contente de s’occuper de vous ? »



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 437
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Mar 29 Aoû 2017 - 19:43

L’adolescente partagea le rire de Shizu, sachant très bien que sa façade était totalement cramée, sans mauvais jeu de mots. Et la jeune femme l’avait très bien fait remarquer avec sa réponse. Celle-ci changea d’ailleurs le sujet et Izumi répondit comme elle répondait toujours à de telles questions. Seulement, cela sembla attrister un peu l’Inuzuka et la châtaine regretta aussitôt sa désinvolture. Même si elle ne le laissait pas paraître, elle savait très bien ce qui l’attendait lorsqu’elle entrerait pleinement dans la vie shinobi. Après tout, elle avait voyagé durant la guerre et rencontré des shinobis, qui, l’ayant compris plus tard, étaient dévastés par leur vie. Donc oui, Izumi avait une vague idée de ce qui l’attendait. Et même si elle était habituée à la souffrance morale, elle savait que ce serait toute autre chose.

L’Aizawa sourit quand elle entendit que Shizu partageait son avis. Elle était contente de voir qu’elle n’était pas la seule à penser de cette façon, qui plus est, une jeune femme issue d’un clan. C’était très sans doute dû à Kihran et Yell, mais aussi son éducation. Après tout, Izumi n’avait encore jamais rencontré quelqu’un d’un clan qui soit vraiment méchant ou hautain.

- Tu n’as pas trop peur des responsabilités ? Et ouais, tu dois vraiment avoir vu du pays !

La discussion retourna cependant sur l’Aizawa, et celle-ci esquissa un sourire tendu. Elle détourna le regard dans la direction du dit orphelinat, avant de fourrer ses mains dans ses poches. Tapant un caillou du bout du pied, l’adolescente s’accorda un temps de récupération avant de retourner un sourire un peu plus détendu et des yeux sérieux sur l’Inuzuka.

- Eh bien… Aucun des deux à vrai dire. Les plus âgés comme moi sont souvent laissé de côté afin que les adultes puissent se concentrer sur les plus jeunes qui demandent plus d’attention. Nous devons aussi parfois remplir ce rôle. C’est très bruyant, et dans les différents orphelinats que j’ai pu fréquenter, c’était aussi surchargé en monde. En gros, le plus souvent, on est livrés à nous-mêmes. Mais faut voir le bon côté des choses ! Comme ça j’ai pu devenir badass bien plus tôt ! Décidant d’orienter la discussion vers autre chose qu’elle-même, Izumi retourna la question. Et toi ? Comment était la vie avant Konoha ? Vous bougiez très souvent ?

La déflection était un art que l’Aizawa avait appris à maîtriser, et elle espérait vraiment, que Shizu laisse tomber le sujet. Elle détestait s’apitoyer sur son sort, sachant très bien que d’autres personnes étaient dans des situations pires qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 656
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Mar 5 Sep 2017 - 22:55


Même si au début, Izumi s’était renfrognée parce que je lui avais retiré le goût de sa petite victoire contre ses assaillants, au final la Gogyou avait un caractère tout aussi chaleureux, c’est la fête des jeux de mots. J’avais l’impression qu’il se cachaient pas mal de choses sous cette attitude tête brûlée (pardon hein) et légèrement rebelle. J’avais vu bien des membres de mon clan changer lorsqu’ils s’étaient retrouvé seuls des suites de la guerre, se forgeant des barrières pour tenir. La châtaine ne me donnait pas cette impression exacte mais, je n’étais pas sans savoir qu’on se construisait grâce à notre vécu ! Sa voix me sortit de mes petites pensées.

« Hum, je ne te cache pas que je me questionne beaucoup à ce sujet, c’est jamais simple au début, je ne pourrais pas me reposer sur mon sensei pour prendre les décisions à ma place ! Sinon oui, j’ai pu y faire largement le tour, il y a peut-être des endroits que tu ne connais pas, je pourrais te montrer si tu veux ! »

Après tout vu son jeune âge, même si la création du village était récente, je ne pensais pas qu’elle ait eu le temps de visiter tout le pays entier. Vu son tempérament j’étais presque sûr que cela lui plairait. Nos pas nous menaient lentement mais sûrement vers son orphelinat, à cela s’ajoutaient différentes questions dans mon esprit. L’Aizawa reprit sa posture désinvolte, les mains dans les poches, et frappa dans un pauvre caillou innocent. J’esquissai un petit sourire, ce n’était peut-être pas un sujet dont la jeune fille aimait discuter. Malgré cela elle se tourna vers moi tout sourire, son regard sérieux créant un contraste.

La situation était bien loin de ce que j’imaginais. La guerre avait tant de dégât que les orphelinats se retrouvaient remplis, c’était triste pour tous ces jeunes qui grandiront seuls, tout comme elle. Oui parce que malgré la présence des adultes, rien ne valait celle d’une famille, surtout quand on était amenés à jouer le rôle de grande-sœur, on s’effaçait au final... J’appréciai néanmoins l’enthousiasme d’Izumi, même si elle en faisait un peu des tonnes pour noyer le poisson, je commençais à la cerner un peu.

« Badass, hein... ? »

Je ris légèrement puis grâce à son art de la conversation, l’élémentaire de feu retourna l’attention sur moi, ce que je ne manquai pas de lui faire remarquer, pinçant gentiment sa joue entre mon pouce et mon index et tirant dessus sans pour autant lui faire mal.

« Tu changes de sujet comme de chemise ! »

Mes doigts lâchèrent ensuite sa pauvre joue puis je tournais mon regard vers la route devant moi, l’orphelinat était à quelques mètres maintenant.

« Le clan Inuzuka est nomade, alors oui nous bougions beaucoup, mais de façon plus fréquente que la normale à cause de la guerre tu penses bien. C’était comme si nous n’avions plus notre place sur nos propres terres, mais on s’est pas laissé faire pour autant ! »

Finalement, nous arrivions devant l’ancien lieu de vie de la Gogyou.

« Alors, j’ai le droit d’entrer pour t’aider avec tes affaires ? Et... J’espère que Yoi et Shira ont aussi la permission, une seconde sans moi et ils se mettent à chouiner ! »

Sans attendre des jappements plaintifs retentirent, assurant que je mentais et qu’ils étaient tout aussi bien sans moi, mais bien sûr, allez les croire ! Attendant la réponse de l’orpheline, je leur gratouillais entre les oreilles.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 437
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Ven 8 Sep 2017 - 14:54

Izumi tenta de repousser les doigts de Shizu quand celle-ci lui pinça la joue, sans succès, et se mit à grommeler quand l’autre eut enfin terminé.

- Hey ! Fait pas ta grand-mère avec les pinçages de joue ! Ça te va pas ! se vengea-t-elle avec un sourire provocateur.

Mais elle redevint ensuite sérieuse quand l’Inuzuka répondit à sa question, arrivant facilement à comprendre ce par quoi elle était passé. Après tout, ça avait été à peu près la même chose pour elle, quand elle avait été exclue des villages à cause de son pouvoir qu’elle ne contrôlait pas. Les deux jeunes filles avaient été chassées de leurs terres à cause de choses auxquelles elles ne pouvaient rien.

- Meh… Cette guerre était stupide. Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi l’Empire tenait tant à nous garder sous son joug. M’enfin, c’est passé.

Enfin, les deux kunoichis finirent par arriver à l’orphelinat, et l’Aizawa n’attendit pas un seul instant pour entrer et se diriger vers la chambre qu’elle partageait avec plusieurs autres. Avec un air une fois de plus désinvolte, et en secouant vaguement la main par-dessus son épaule, la jeune fille invita Shizu à l’intérieur.

- Bien sûr, et tes loups sont les bienvenus. Ça fera de l’animation pour les autres enfants ! Elle continua avec un air espiègle. Je ne vais pas forcer cette cruelle séparation sur vous ! Ce serait tellement inhumain de ma part !

Etant en milieu d’après-midi, il n’y avait bien logiquement pas grand monde dans le bâtiment, permettant à Izumi de rapidement rassembler ses affaires. Et Shizu, en fait, serait surtout là pour observer le processus vu les maigres possessions de l’Aizawa. Trois tenues de rechange dans un sac avec quelques livres, et crayons, sans oublier son porte-monnaie caché sous son matelas, et le tour était fait ! Passant une bretelle de son sac sur son épaule, l’adolescente se tourna vers la plus âgée avec un sourcil haussé.

- Fini. Prête à repartir et découvrir mon magnifique appartement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 656
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Mar 12 Sep 2017 - 21:37


J’éclatai de rire après avoir lâché la joue d’Izumi et entendu se plaindre. Non, est-ce qu’elle venait de me traiter de grand-mère là ? Élémentaire de feu ou pas elle finirait par se brûler !

« Fait attention à ce que tu dis si tu ne veux pas que je recommence ! »


Je plissais des yeux, adoptant une mine faussement sévère, avant de pouffer de nouveau. Nous redevenions ensuite plus sérieuses, la guerre n’était jamais un sujet facile à aborder, quelle que soit le nombre d’années qui passaient. La jeune genin avait subi la guerre sans même réellement la comprendre. Enfin, il y avait-il vraiment quelque chose à comprendre dans cette guerre ?

« Rien d’autre qu’un désir égocentrique de grandeur... Comme tu dis c’est passé, et espérons que ça ne recommence pas un jour. »

Nous finîmes enfin devant l’orphelinat. Sans même s’arrêter un instant, la Gogyou commença à entrer dans l’établissement. Mais c’était sans compter une petite question qui me vint en tête. J’en fis part à Izumi, sans manquer de charrier mes boules de poils préférées à l’occasion. Cette dernière répliqua de son air désinvolte accompagné d’une once d’espièglerie, de quoi faire râler encore plus Yoi et Shira.

« Ah tu m’en vois rassurée ! Tu n’auras pas à entendre leur hurlement de détresse ! »


Yoi me bouscula de son corps robuste et musclé, me poussant à faire deux pas en avant pour ne pas tomber, il fallait dire qu’il m’arrivait pratiquement à la taille. Je leur fis quelques caresses sur la tête puis nous entrions dans le hall. Finalement il n’y avait pas grand-monde, et nous nous contentions de suivre la châtaine à travers les couloirs. Elle ouvrit finalement sa chambre, assez sommaire il fallait l’avouer. Et je fus surpris du peu d’affaire que l’élémentaire emmenait avec elle, juste un petit sac. En vrai je ne savais pas trop à quoi m’attendre, ma chambre était remplie parce que j’avais des parents qui me gâtaient... Un orphelinat n’était pas du tout comme avoir des adultes qui ne font pas que veiller sur vous, mais qui vous donne de l’affection.

« C’était rapide, je te suis alors ! »

Chemin inverse vers le nouvel appartement d’Izumi. Ce dernier était simple, un salon, une cuisine, deux chambres (tiens ?) et une salle de bain. Il était d’une taille disons convenable, 40m² à tout casser.

« C’est pas mal pour un premier appart’ ! Tu vivras avec une autre personne ? Ce serait une bonne chose, si vous vous entendez. »



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 437
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Lun 18 Sep 2017 - 22:07

La jeune fille avait légèrement rigolé face au cinéma de Shizu et ses loups, avant de monter faire ses bagages D’ailleurs, l’Inuzuka n’avait ensuite pas hésité à montrer son étonnement face à la rapidité dont avait fait preuve Izumi Celle-ci haussa les épaules de manière nonchalante. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien répondre à ça ? Ce n’était pas de sa faute si l’orphelinat et elle-même n’avaient pu complètement répondre aux besoins exigés par une ribambelle d’enfants.

Le trajet du retour vers l’appartement de l’Aizawa fut rapide et cette dernière ouvrit le chemin vers l’intérieur, laissant Shizu et ses loups la suivre alors qu’elle allait déposer son sac dans sa chambre. Elle rangerait plus tard, ce serait rapide. Enfin, sauf si sa coloc’ venait lui casser les oreilles entre-temps. Pour le moment, elle ne semblait pas être présente, donc tout allait bien. Roulant des yeux à la pensée de la fille vivant avec elle, Izumi finit par rejoindre ses invités.

- Tu veux quelque chose à boire ? Et tes loups ont besoin de quelque chose ?

Oui, la Gogyou avait des manières tout de même ! Ce n’était pas parce qu’elle avait du mal à respecter ses supérieurs qu’elle n’était pas capable d’être un hôte convenable ! Enfin, l’Aizawa servit (ou pas) ce que l’Inuzuka avait demandé (ou non), avant de prendre le temps de répondre à la jeune femme.

- Ouais ! je suis contente d’avoir pu l’obtenir ! Oui je vais vivre avec une autre personne. On s’est déjà rencontrées et… Eh bien disons qu’elle est très sympa, mais qu’elle a des moments. Et toi ? Tu vis où ? Après tout, tu sais où je loge, c’est normal que je sache où tu vis aussi !

Izumi marqua sa remarque par un pointage de doigt accusateur et une expression sévère. Cette même expression ne tarda pas à s’effacer pour laisser place à un sourire fier, la jeune fille pensant avoir établi un bon échange. Et comme ça, les deux pourront établir des plans pour embarrasser leur couple préféré. C’était parfait ! Et Shizu semblait être aussi farceuse qu’Izumi au premier abord. Une lueur dangereuse s’alluma dans le regard de la Genin alors que plusieurs plans lui venaient en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 656
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Mer 25 Oct 2017 - 15:45


Pas trop grand, mais on s’y sentait bien. Et lorsqu’Izumi vivrait depuis plus longtemps dans cet appartement, j’étais certaine qu’il deviendrait très chaleureux, encore une fois sans mauvais jeux de mots. La jeune fille était allée déposer son sac dans l’une des deux chambres puis revenait à présent vers notre trio. Personnellement je n’avais besoin de rien, mais mes deux compagnons à quatre pattes semblaient avoir une petite soif à en juger par leur jappement.

« Pour moi ça va merci, mais Yoi et Shira veulent bien boire un peu. Ils ne sont pas gâtés avec leur fourrure. »

La Gogyou leur mit un peu d’eau dans des bols et ils purent s’abreuver en faisant attention à ne pas en mettre partout. Oui parce que contrairement à ce qu’un certain Hyûga pensait, nos ninkens étaient très bien éduqués ! Ils allèrent et vinrent ensuite devant chaque porte de l’appartement, curieux, la truffe en l’air. Je secouais la tête en souriant, puis me rappelai de cette deuxième chambre présente. Je demandai à la genin s’il elle avait un colocataire et c’était bien le cas ! Je ris légèrement à la description qu’elle me fit de celle qui allait partager son quotidien, ça promettait ! J’étais certaine qu’elle aurait bientôt plein d’anecdotes à raconter.

J’observai la châtaine d’un air narquois lorsqu’elle me pointa du doigt pour savoir où j’habitai également. Yell devra dépenser beaucoup d’énergie pour canaliser celle d’Izumi. Enfin, je n’étais pas si différente en y regardant bien, mais le rouquin avait su me rendre un peu plus calme qu’au début.

« J’habite aux abords de Konoha, dans un petit village avec une bonne partie de mon clan, on préfère vivre dans la nature. »

Je plissais ensuite les yeux, remarquant le regard que l’adolescente possédait.

« C’est quoi cette lueur dangereuse ? Tu prépares un mauvais coup, avoue ! »

C’était à mon tour de la pointer du doigt, comme si je l’avais démasquée. Je n’avais aucun doute sur le fait que nous allions très vite nous attendre sur pas mal de sujets elle et moi.

« Aller dis-moi à quoi tu penses, que je te donne des cours de farces ! »

Je me mis à ricaner et mes loups à souffler, faire notre sensei tourner en bourrique, c’était un peu un de nos passe-temps.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 437
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Jeu 26 Oct 2017 - 23:06

Shizu n’hésita pas à répondre à la question de son interlocutrice, et celle-ci ne fut pas vraiment surprise. Après tout, les Inuzukas étaient proches de la nature, il était sans doute normal qu’ils vivent proches de celle-ci.

L’aînée mima ensuite le précédent mouvement d’Izumi, ayant finalement remarqué la petite lueur dans le regard de l’adolescente. Ne niant absolument pas, et un sourire espiègle s’étirant progressivement sur son visage, l’Aizawa fit mariner sa nouvelle amie un peu plus longtemps avant de croiser les bras sur sa poitrine, et de s’appuyer contre le dos de son canapé. Elle leva ensuite un sourcil amusé, ainsi qu’un doigt, voulant mettre les choses au clair.

- Déjà d’un, je n’ai pas besoin de cours de farces, chacun son style ma vieille !

Cependant, la possibilité que Shizu puisse vouloir intégrer son plan n’était pas à renicher. Elle connaissait Kihran et en était sans doute proche. Les deux filles possédaient le même caractère taquin. Izumi était à la limite de saliver devant toutes les idées qu’elles pourraient venir à avoir concernant leur couple de sensei ! Du coup, elle reprit une expression de planificatrice avec un sourire amusé.

- Mais… Je suis sûre que tu serais intéressée pour embêter notre couple de sensei préféré ? ‘Fin je veux dire, je les adore et tout, mais il faut ajouter un peu de vie dans leur petit train-train, tu ne crois pas ?

Sa posture confiante et le tressaillement de sa jambe traduisait son excitation quant à cette idée. Et elle était pratiquement sûre que la femme en face d’elle allait accepter de chambouler un peu la vie de leurs deux personnes préférées (après Asahi, évidemment). Oh, Izumi sentait qu’elles allaient former une bonne équipe de farceuses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 656
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Dim 5 Nov 2017 - 11:46


Izumi et moi étions tellement semblables que ça en devenait hilarant. J’avais presque l’impression d’avoir un miroir devant moi au niveau du caractère. Je gardais mon sourire amusé et narquois en voyant sa comédie. Les bras croisés, le dos bien calé dans son canapé, j’attendais qu’elle ouvre la bouche ! Et elle le savait en plus ! Je ricanais lorsqu’elle délia enfin ses lèvres.

« Ma vielle... ? Tu cherches des problèmes la flammèche ! »

Je la laissais continuer à développer ce qui lui traversait l’esprit, et je ne fus pas déçue du tout ! Embêter Yell et Kihran-sensei était un très bon passe-temps une fois qu’on n’avait plus rien à faire, et avec un acolyte, c’était encore plus marrant. Les faire tourner en bourrique, je m’y étais beaucoup donné lorsque j’avais l’âge de la Gogyou et que je commençais à me sentir proche du couple. Bien qu’avec les années, je m’étais assagis, le naturel revenait toujours au galop quelque fois. Et c’était le cas pour aujourd’hui, mes loups et moi n’allaient pas rater l’occasion.

D’ailleurs mes deux frères et sœurs de cœur et plus encore avaient levés les oreilles, soudainement très intéressés par la conversation. J’échangeai un regard avec eux qui voulait tout dire.

« Entièrement d’accord, ils vont finir par ressembler à un vieux couple si on ne les aide pas un peu ! »

Nous rions toutes les deux et les deux jônins devaient avoir les oreilles qui sifflaient. Je réfléchis un peu à ce que nous pourrions faire... Il y en avait déjà tellement de faites que j’avais du mal à trouver. Je tapotais mon menton du doigt, l’air pensif.

« Il y a beaucoup de choses possibles, c’est dur de choisir la plus efficace pour les bousculer un peu... »

Un sourire malicieux étirait mes lèvres en disant cela. Puis je me redressais et me levais.

« On verra sur le chemin, si on y allait maintenant, on trouvera bien quelque chose... AH ! Si en fait je sais... »

Je laissais le suspens s’installer, levant un sourcil et agrandissant mon sourire. Une once de sadisme prenait place dessus, à l’image de celui que faisait le roux chaque fois qu’il m’entraînait en m’en faisant baver.

« On va acheter des petits ballons, y mettre de la peinture et leur faire un beau maquillage... Une peinture qui part à l’eau bien sûr ! Qu’est-ce que t’en penses ? »

Si ça lui convenait, on pouvait se rendre au centre-ville pour préparer nos petites munitions, bien sûr je paierais tout, elle ne devait pas avoir beaucoup d’argent.



Shizu's Theme:
Fight for Freedom
Let the pack hunt you down, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 437
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Shizu] Jeu 9 Nov 2017 - 11:41

Izumi rit avec sa nouvelle acolyte quand celle-ci émit ses craintes sur l’avenir du couple Hayashi. Evidemment qu’ils fallaient qu’elles évitent cette fin pour eux ! Les pauvres ! Ils leur seraient reconnaissants de les aider ainsi. Ca mettrait sans doute un peu de temps, mais ça arriverait.

Ce fut ensuite que Shizu se mit à réfléchir à une première farce. Sa compère la laissa faire, intriguée par ce qu’elle trouverait. Puis, elle prit légèrement peur en voyant le visage de l’autre fille se transformer en une fidèle reproduction du sadisme de sa sensei. Frissonnant un peu, l’Aizawa se dit qu’ils n’étaient pas élève et prof pour rien ces deux-là. La ressemblance en était presque effrayante !

Mais cette crainte passa bien vite, et un sourire machiavélique se dessina sur les lèvres de la Gogyou. Oh, qu’elle aimait cette idée ! Les deux aînés ne sauraient pas ce qui leur tomberait dessus ! Son hyperactivité repartant de plus belle, Izumi sautait presque d’excitation avant qu’une lueur espiègle ne ranime son regard.

- T’es vraiment trop gentille… De la peinture qui part à l’eau. Moi j’aurais prit une peinture où il aurait fallu au moins trois heures avant qu’elle ne puisse être retirée ! Mais soit ! Suis-moi ! Je connais l’endroit parfait pour nous procurer de belles peintures fluorescentes qui feront briller nos senseis !

Snas vraiment attendre de raison, la jeune fille commença un piquer un sprint en direction du centre-ville, vers son magasin habituel. Elle y était une cliente fidèle, et avait donc le droit à certains avantages. Sans compter que le responsable l’aimait bien.

Arrivant à destination, elle ouvrit la porte à la volée, et rejoignit directement le comptoir.

- Toshi ! On a besoin de tes supers produits avec Shizu ! T’aurais pas quelques pots de peintures fluorescentes ?

Habitué à de telles arrivées, le jeune homme à la réception se contenta de secouer la tête face à l’exubérance de sa plus fidèle cliente.

- Bonjour à toi aussi Izumi. Et oui, j’ai très certainement ce qu’il te faut. Et puisque tu amènes une amie dans tes plans machiavéliques, ce sera gratuit pour cette fois. mais que si tu viens m’en raconter les détails !

- Bien sûr Toshi ! Je n’y manquerai pas ! Merci beaucoup !

Sur cette promesse, l’homme partit dans l’arrière boutique avant d’en revenir quelques minutes plus tard avec quatre pots de peinture de couleurs différentes. Izumi s’en saisi au vol, remerciant encore une fois son vendeur préféré, avant de se retourner vers Shizu.

- Je te suis maintenant qu’on a la peinture ! T’as une idée d’où trouver ces ballons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une rencontre fortuite [Shizu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-