N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Vilaine curiosité | Goren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1082
Rang : S

Message(#) Sujet: Vilaine curiosité | Goren Sam 5 Aoû 2017 - 17:37

Le pays de la pluie. Sa réalité est tout aussi triste que son nom. Un territoire où les averses et les journées brumeuses sont plus communes que l’apparition du soleil. En toute franchise, il est impossible de comprendre ce qui attache les natifs à ce pays. La température n’est guère amicale. Savez-vous que l’absence de notre bienveillant astre solaire a autant de répercussions sur la santé psychologique que la santé physiologique ? D’un côté, vivre constamment dans l’ombre peut fortement affecter l’humeur ainsi que la stabilité mentale. De l’autre, un manquement important de vitamine D touche directement l’espérance de vie et est tout aussi nocif que fumer du tabac à des intervalles réguliers. En outre, il ne faut guère oublier la qualité de vie au sein de cette communauté. Oui, Ame est reconnue comme une puissance industrielle monstrueuse. Ses résidents profitent d’une économie puis d’une technologie sans égal. Toutefois, les habitants subissent en contrecoup une hausse de taxes exorbitant puis d’un gouvernement corrompu jusqu’à la moelle. Et tout ça, c’est sans oublier les conséquences subites par l’environnement. Donc, la plus grosse question du jour est : pourquoi rester dans ce merdier ?

Bref, c’était une capsule de culture générale tant qu’à la situation géopolitique du pays. Ces renseignements plus ou moins futiles flouèrent dans l’esprit de Kira alors qu’il contournait le Lac Sennyo, une énorme étendue d’eau à la frontière du pays du feu. Quiconque voyageant à travers le monde aime, s’il le peut, visiter les attraits touristiques naturels. Toutefois, fidèle à sa réputation, la contrée capitaliste n’offrit point cette beauté qu’espérait le brun. Au lieu, il fut accueilli par un dépotoir. Un immense lac qui a perdu sa couleur bleu d’antan. Bon nombre de déchet flotte sur l’eau et les marées visqueuses semblent former une colonie. Cette vue pinça le cœur de notre protagoniste. Voilà encore le résultat de la bêtise humaine. L’humanité ne fait que détruire sans cesse. Peut-elle encore être sauvée ? Le vagabond secoua la tête, déçu, et poursuivit son chemin.

Ame no Kuni n’est clairement pas un attrait touristique en soi. Même ses grandes villes n’ont rien de bien attrayant. Pourquoi donc l’assimilateur se retrouve présentement dans ce pays ? La raison est inexistante. En tant qu’errant, ce dernier suit le bon gré de la brise. S’il décide d’aller au sud, il ira au sud. S’il désir naviguer jusqu’au pôle nord, alors il le fera. Le Seiei n’a pas de plan prédéfini. Ses déplacements sont imprévisibles. Ame était simplement sur son chemin.

C’est sans trop attendre que Kougyou apparu, une ville à l’est du pays. Kira n’a jamais mis le pied dans l’une des fameuses grandes cités de cette contrée. Au premier coup d’œil, il comprit désormais pourquoi Ame porte également le nom de « Pays fumant ». De nombreuses tours, de piliers, de cheminées, de câbles et j’en passe. Voilà l’emprunte d’une nation commerciale et industrielle. Un vrai désordre. L’apatride grimaça et s’interrogea s’il ne vaut mieux pas faire demi-tour. Finalement, il haussa les épaules et entra dans la ville alors que le soleil se couchait, capuche sur la tête. Depuis qu’il avait franchi la frontière, le déluge fut incessant. Si possible, il aimerait bien profiter d’une nuit de repos dans une auberge – ou un hôtel, dans le cas présent. Il serait étonnant de voir une auberge classique au beau milieu de ce chaos commercial.

À l’image de cette pluie, les passants avaient tous cette même mine monotone sur le visage. La vie doit être joyeuse par ici, pensa le Gogyou. Se retirant dans les ruelles afin d’éviter trop l’attraction, le brun entra dans le premier bar qu’il croisa. Les quelques locaux à l’intérieur tournèrent le regard vers ce nouveau-venu. Mouillé de la tête aux pieds et muni d’un unique sac à dos pour le transport des essentiels, il ne pouvait passer pour autre chose qu’un voyageur. Un bar n’est clairement pas ce qu’il avait noté au top de sa liste des priorités, mais un bon verre d’alcool pour restaurer l’esprit arrive en second.

    Une bière. Blonde, je vous prie.


Dit-il en prenant place au comptoir, ignorant la plèbe le dévisageant. Le serveur se mit à l’action et servit la commande dans un bon verre. Kira paya son dû et commença à déguster ce liquide amer. Ce n’est pas un fervent buveur, mais Dieu sait qu’un verre d’alcool peut changer toute la donne.

    Vous n’êtes pas du coin. Qu’est-ce qui vous amène ici ?


Perspicace, le bonhomme. Il comptait boire en silence puis partir, mais le barman entama la discussion, cherchant à savoir à qui fait-il affaire. Soit, le Seiei veut bien jouer le jeu.

    Rien. Je voyage… Quoi que, j’étais curieux de voir à quel point la réputation du pays de la pluie est véridique. Sa technologie énergétique, sa capacité industrielle… sa corruption ainsi que ses méfaits sur la nature.


Le barman ferma les yeux et affirma d’un signe de tête les propos de son client.

    Dans ce cas, je vous conseille de ne pas trop sortir du lot. C’est dans l’intérêt de tous si chacun reste à sa place.


Voilà une belle attitude passive, commenta mentalement notre héros. Néanmoins, le serveur qui lui tourna désormais le dos marque un point. Si discorde entre la populace puis l’autorité il y a, le Daimyô pourrait sévir… Pour le manieur de la foudre, cette raison serait une motivation, mais pas pour la population, semble-t-il. Son regard céladon s’éperdu dans le reste de son alcool. Dans tous les cas, l’homme n’a aucune inquiétude à se faire. Kira n’a pas vraiment l’intention de faire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1478
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Sam 5 Aoû 2017 - 23:21

Ces derniers jours fut plutôt complet. Ame est un pays qui regorge de curiosité. Après avoir rencontré des personnes des plus intéressante j'ai laissé Kotetsu à son entrainement pour venir dans ce bars. Un verre à la main, j'attends que le temps passe. Une pose bien mérité posé sur une table en boit. je pense aux choses qui se sont passé dernièrement et ce que j'ai à faire à la suite. Le temps passe et les verres défilent devant moi. Le bar a une ambiance plutôt étrange et calme. Les discutions ne se font que rarement. C'est surement lier au travaille que la plupart des personnes que font ses derniers. Un travaille plus qu'érintant pour ne pas gagner suffisament pour vivre et malgrés cela ils arrivent tout de même à trouver du temps et de l'argent à dépencer dans ce genre de bars. Quand d'un coup une personne entre. Comme pour moi tout le monde le fixe, comme s'il y a de marqué sur son front que c'est un étranger. J'en fis de même cette personne dégage une aura plutôt intéréssante. Devant le bar il commande une boisson et une discutions s'entame pendant que les têtes se mettent à se replacer tranquillement. Le barman demandant se qu'un étranger fait ici ce qui est vrais qu'il est rare de trouver des vacanciers venir visiter un tel endroit comme âme. La réponse fut claire. En gros il est là par pure hasard et il semble plutôt mécontent de ce qu'il voit. Le propriétaire répondant qu'il valais mieux rester à ça place et éviter ce genre de remarque. Cela me fait bien marrer. Tellement que j'en rigole à voit haute. Tout en me levant. Je regarde le nouveau venu tout en m'avançant vers lui avec mon verre :

- Ca réponse est typique. Quand ils tombent face à un mur ils préfèrent l'ignorer et le contournée. Ame a grandis ainsi est-il est devenus ce grand pays de cette manière. Je m'appelle Goren. T'es un nomade?

Le barman semble de plus en plus apeuré. Surement que de parler de cela à voix haute est risque d'amener des problèmes. Je le regarde lui faisant signe de m'amener un nouveau verre, il fit semblant de ne pas me remarquer, je commence à taper sur le bar puis quand j'ai eu de nouveau son attention lui fis de nouveau signe pour qu'on remplisse de nouveau mon verre. Il le fit tout en tremblotant:

- Pourquoi tremble-tu je ne suis qu'un étranger de ce pays et comme tout client je ne fais que boire un verre est discuter.

Buvant d'un trait le verre, je pose une somme d'argent sur le bars puis. Me lève de la chaise et me dirige vers la sortit :

- Qu'importe qui c'est. L'humain n'a vraiment aucun honneur pour sa propre personne. S'en est ridicule. (Lève la main en l'aire) Ravie de t'avoir rencontré Gamin.

Fermant la porte derrière moi plusieurs personnes suivis le pas le premier se levant se mets à dire à un autre :

- Va trouver les autres, ce mec semble un peu trop bavard. Il faut lui montrer qui est le chef dans ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1082
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Lun 7 Aoû 2017 - 0:20

Un fou rire éclata dans le fond de la pièce. Évidemment, toutes les têtes de la pièce, même celle de Kira, tournèrent vers la source de cette profonde voix. Et quelle surprise d’apercevoir qu’un tel individu à la corpulence herculéenne se terrait dans le fond de la salle. Une vraie montagne de muscles, dépassant largement d’une tête notre protagoniste. L’homme à la chevelure grisée esclaffa à haute allure tout en s’approchant du comptoir, verre à la main. Le regard du Gogyou errant devint méfiant. Que veut ce mec ? Qu’est-ce qu’il y a de si marrant pour qu’il brise sa petite routine et s’approche ainsi ? Discrètement, sa senestre glissa sur son pantalon, paume sur le manche d’un kunai. De préférence, il aimerait éviter la bagarre. Néanmoins, si ce géant cherche un bain de sang, alors un bain de sang il aura. Paranoïa ? Peut-être. En vagabondant dans le monde, on rencontre n’importe quel type prêt à défoncer son voisin pour un rien.

Cependant, ses premières tirades semblent démontrer que le colosse vient porter appui aux propos du brun. Malgré tout, ce dernier ne baissa pas sa garde pour autant. Même si un individu apparaît amical, il est nécessaire de garder ses distances. Bon nombre de quidams ont succombé à cette tromperie. L’ogre se présenta sous le nom de Goren et demanda à notre héros s’il est un nomade, cherchant certainement à débuter une discussion. Afin de lui donner l’illusion que cet échange cordial est réciproque, le Seiei répondit à sa question avec un léger rictus sur les lèvres.

    Enchanté, Goren. Je suis Kira. Oui, je suis un voyageur, si l’on peut dire ainsi.


Franchement, cet échange d’identité ne sert pas en grand-chose autre que pour maintenir les apparences. Peut-être que le dénommé Goren aurait voulu poussé la conversation plus loin, mais son attention se focalisa sur le pauvre serveur qui n’avait pas répondu à son précédent appel. L’homme souhaitait qu’on lui serve un nouveau verre puis le responsable de l’établissement tentait d’ignorer son client, visiblement terrifié. C’est avec dédain qu’il suivit les ordres du titan. Kira arqua un sourcil. Qu’est-ce qui peut donc apeuré le barman ? Oui, une montagne de muscles peut surprendre, mais au point de pisser dans son froc ? Peu probable. Quelque chose se trame ici.

Goren pompa son verre à une vitesse incroyable et, avant de prendre le chemin de la sortie, commenta sur l’honneur de l’être humain. Un commentaire que ne comprit guère notre protagoniste. Avant de disparaître à l’extérieur, le géant salua son homologue en l’interpellant par le nom « gamin ». Gamin, murmura-t-il à lui-même, une mine agacée sur son visage. Désormais à vingt-et-un ans et toutes ses dents, voilà qu’on le traite comme un enfant.

Au final, l’assimilateur soupira. Drôle de personnage et, surtout, drôle de rencontre. Voilà un individu difficile à cerner. Il n’a pas tout à fait comprit où cet ogre voulait en venir. Qu’importe. Un bref moment qui va marquer sa mémoire pour les jours à venir… Ou bien non. Bien que la tension qu’avait générée le Nukenin fût dissipée, l’agitation ne fit que croître. Un groupe quitta le bar tout en proclamant qu’ils allaient montrer à ce type qui est le chef à Ame no Kuni. Attentif, Kira n’esquissa pas le petit doigt et laissa les hommes quitter. Un silence s’installa par la suite. Une quiétude que fracassa rapidement le Gogyou afin d’interroger le barman, ce dernier toujours sous le choc.

    Je dois en déduire que ces hommes représentent un problème ?


    … Ce sont des membres de la mafia locale.


    Huh. Sympa.


Malgré sa tonalité exaspérée, la situation lui arracha un maigre sourire. Décidément, ce n’est pas ce soir qu’il obtiendra une bonne nuit de repos. Son instinct lui indique que le colosse n’aura qu’une piètre difficulté à disposer de ses adversaires. Toutefois, en prenant les comptes en fait, si ladite mafia représente un réel danger, alors il est possible que tout ceci tourne au vinaigre. Si le Seiei croise plus tard sa dépouille ensanglantée, il aura un pincement au cœur. Et puis, c'est une raison de dégourdir ses membres. Vidant d’une traite son alcool restant, il salua le responsable et quitta l’établissement à son tour. Maintenant, comment retrouver ce Goren ? Le manieur de la foudre n’est pas un expert en traque, après tout. Heureusement, des cris le guidèrent à la bonne localisation, uniquement deux rues plus loin.

    On va t’apprendre les bonnes manières de notre pays, gros lard–


Le pauvre larbin n’eut point le temps de terminer son insulte, interrompu par Kira qui le frappa à la tête d’un bon coup de pied. La caboche du concerné frappa le mur de béton le plus proche et son corps tomba telle une masse sur le sol, inconscient. D’un sourire narquois et main dans les poches, l’errant analysa rapidement la situation. Six hommes versus un Shinobi puis Hercule ? Et les quidams sont coincés en sandwich ? Ça semble plutôt injuste. Pour les mafieux, j’entends.

    Ouch. Il doit encore être en vie, hein ? Allez ! J’aimerais bien savoir qui est ce fameux « chef ». Vous pensez que j’aurais droit à une entrevue avec lui ?


Clairement, la meilleure façon de présenter poliment une requête à quelqu'un sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1478
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Mar 8 Aoû 2017 - 5:33

https://www.youtube.com/watch?v=k5kxW55foyE

C'est surement ce que l'on ne penserait de personne allant volontairement au front contre la mafia. Regardant d'un œil ses hommes qui m'entoure sans aucune once de peur les fenêtres et les présences extérieur dissipassent en un instant. Personne l'un me dénominant de gros je regarde mon ventre. Moi gros? Merde je savais que j'ai bue un verre de trop.

- Ben si je suis gros il va falloir que j'élimine. Ce n'est pas ce que l'on dit ?

Certains rigolèrent comme pour se foutre de ma gueule tout en sortant leur petit couteau à beurre. Quand d'un coup, es un avions? Non, es une balle de révolver ? Non, es superman ? Non Super Kira est venus à la rescousse. D'un pied majestueux volant sur la face d'un des assaillants lui faisant perdre par la même occasion quelques dents. Se dernier pose la question magique. Qui est leur chef. Si maintenant avec cela ils le laissent un jours tranquille à Ame c'est que toutes les personnes de la mafia locale ont chopés une gastro général :

- J'aurais pue m'en sortir tout seul. Cependant je vois que tu es du genre à sauner la veuve et l'orphelin.

En tout cas je ne sais pas si je ferais une bonne veuf. Questionnant l'un d'entre eux il est certain que ce genre de mec ne parlera pas sans être poussé si déjà ils parlent, car dans ce genre d'organisme géré par la peur souvent, ses derniers préfèrent rien dire et déguster pour éviter de les voir eux et toute leur famille dans un fossé. Puis l'utiliser serais vraiment inutile :

- Ne t'en fait pas je connais déjà leur chef. Il est connue dans ce pays. C'est le Daimyo qui joue les hommes rassurent tout en se laissant graisser la patte et le propriétaire des entreprises d'ame qui en a la casy monpole sans compter la quantité d'homme d'affaire. Même si je pense qu'une personne se cache derrière. Que compte tu faire après ?

Je parle devant toute ses racailles. C'est certain que ses derniers n'ont aucune raison d'attendre la fin d'une discutions tranquille surtout quand l'on parle de leur chef ainsi. L'un se met à m'attaquer et je l'élimine facilement du jeu pendant qu'un autre part vers Kira je tendis la main vers lui en changeant la gravité laissant montrer mes capacité et la ligné dans la quel je suis. Se dernier se met à être Attiré vers moi:

- Désolé mais il semble plutôt costaux.

Fermant le point le visage de l'homme se met à venir jusqu'à mon poing. Une manière plus simple de donner des coups c'est que le visage y aille tout seul. L'homme assommé. Les suivant vont être facilement battues. Reste à savoir ce que maintenant compte faire se partenaire de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1082
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Mar 8 Aoû 2017 - 22:52

Voici Super Kira, prêt à se jeter dans la gueule du lion pour sauver les innocents de l’emprise des gros méchants ! Tout comme bon héros, il fit une entrée en scène remarquée. Baignant dans la gloire et l’admiration des citoyens, il est prêt à secourir les dames en détresse et défendre le peuple contre l’injustice ! Sauf que, nous ne vivons pas dans un univers où nos pètes sentent les fleurs – si oui, consultez un médecin. Ce triste monde n’a connu jusqu’à présent que la guerre et le sang. La division et le conflit. À vrai dire, la situation mondiale n’a que très peu évolué depuis la chute de l’Empire, il y a quatre ans de cela. Ame no Kuni, une contrée autrefois entre les mains de cette dictature impériale, est le fruit de plusieurs décennies de corruption au sein de ce régime totalitaire.

Il semble que le dénommé Goren n’eut guère besoin de l’assistance de notre héros. Bien sûr, Kira le croit sur parole. Ce ne sont pas quelques échalotes qui vont venir à bout d’une immense montagne de muscles. D’ailleurs, ce dernier commenta son sens aigu de la justice pour être venu à son aide. À cette remarque, le brun sourit légèrement et haussa les épaules. Il n’est pas le parfait justicier que l’on décrit dans les récits. À son humble avis, Kira ne se considère pas comme une bonne personne en raison de son passé. Néanmoins, il est prêt à défendre les innocents s’il le juge juste. Et surtout, tout dépend de son humeur. Du moins, c’est ce qu’il dit.

Les bandits restèrent paralyser face à la démonstration de force qui a envoyé leur camarade dans les vapes. Inclinant légèrement la tête sur le côté, feintant l’incompréhension face à ce comportement, l’errant observa narquoisement ladite mafia. Devra-t-il faire usage d’un jeu psychologique pour obtenir les informations qu’il souhaite ? Non, ce ne sera pas nécessaire puisque le géant possède déjà la réponse : leur chef s’agit du Seigneur de cette terre. Ce dernier possède le monopole total du pays.

    Heh. Un politicien corrompu à la tête d’un pays moisi. Comme c’est original.


Notez le sarcasme. Cela dit, le colosse demanda à notre jeune homme ce qu’il compte faire. Une question qui lui fit arquer un sourcil. Faire quelque chose pour ce pays qui nage dans la misère ? Ce n’est pas comme s’il peut y faire quelque chose. Même si l’envie de buter le Daimyô lui passe par la tête, ce ne sera guère suffisant. Le politicien en charge n’est qu’une figure d’autorité pour ses citoyens. Ceux qui tirent les véritables ficelles sont ceux gérant les nombreuses entreprises d’Ame. C’est le principe même du capitalisme. Et provoquer l’effondrement d’un tel système est bien plus compliqué qu’abattre une simple cible. Le meilleur exemple est l’Empire d’antan : lorsque le fameux Samui est mort, son armée s’est décidée avec lui. Au contraire, si le Daimyô d’Ame décède, il sera simplement remplacé. C’est la beauté de ce système. Une belle illusion qui dissimule les véritables responsables.

Bref. Une courte réflexion qui passa tel un éclair dans son esprit, arrivant à son terme alors que deux des mafieux restant se mettent à l’œuvre. Le premier fut neutralisé sans problème d’un coup poing par Goren. Il faut être bien con pour se mesurer ainsi à cet énorme ourson. Le second se jette littéralement sur le Rônin. Amusé, le Seiei se préparait à maîtriser son adversaire pour le faire parler, mais ce dernier stoppa net dans sa course et lévita légèrement au-dessus du sol. Incrédule face à ce phénomène, ses iris verdâtres dévisagèrent l’ogre, main tendue dans sa direction. Ou plutôt, celle de l’homme ayant voulu le défier.

    Un Kadoria, huh ? Sympa.


Ces maîtres de la gravité ont toujours impressionné l’aventurier. Simplement contempler le mafieux s’élancer contre son gré sur Goren pour qu’il lui foute la raclée de sa vie rend Kira joyeux. Ce qu’il ne ferait pas pour étudier les sceaux de ce clan.

    Bon bah, je crois que c’est mon tour de mettre la sauce.


Il positionna sa dextre perpendiculaire au sol, collé sur son buste. Subtilement, un arc électrique bleuté vola autour de son bras. Puis, d’un mouvement sec, Kira balaya la zone devant lui. Une décharge électrique apparue. Comme des serpents, les éclairs parcoururent la distance entre notre protagoniste et ses ennemis en un clin d’œil, foudroyant sur place les gangsters restant. Leurs cris retentissent dans la ruelle avant de laisser place au silence, leurs corps fumant reposant sur le sol inondé.

    Haha, j’aurais espéré un peu de rétorque. C’est mauvais de se faire des attentes. Nous sommes souvent désappointés.


Mains dans les poches et sourire amusé sur son visage, il s’approcha du Kadoria. Le regardant, il haussa les épaules.

    Pour répondre à ta question : je ne compte faire quoi que ce soit. Je ne suis pas Amejin. C’est au peuple de prendre les choses en main. C’est simplement dommage que ce soit ainsi.


Très dommage, d’ailleurs. C’est fou à quel point l’humain fuit le danger et accepte de vivre en esclave, trop peur d’affronter le problème de face. Pour un individu tel que lui, qui n’a connu que la pleine liberté depuis le jour qu’il a vu la lumière de monde, il ne peut comprendre ce concept d’accepter son sort silencieusement.

    Du coup, tu veux retourner boire un verre ? Je sais que tu allais quelque part, mais vu que nous y sommes, je pensais à discuter un peu.


Dit-il avec un sourire exprimant sa sincérité. Plutôt méfiant de ce drôle personnage, voilà que l’assimilateur de la foudre apprécie cette montagne. Les liens les plus forts sont ceux que l’on tisse sur le champ-de-bataille, après tout… Enfin, c’était plus une petite bataille inégalée qu’une guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1478
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Jeu 10 Aoû 2017 - 14:16

Quelle mauvaise blague. Je ne comprenais clairement pas comment cet homme pense. Il est clairement ce genre de type difficiles à cerner. Ses hommes mise au carreau par la foudre de cette homme nous n'avions plus personnes sur qui se défouler:

- Tu as pue au moins partager. Moi au moins je fus polie j'aurais pu détruire les murs autour d'eux pour les avoir tous en même temps aussi.

Bien sûr cela est plus ironique qu'une critique. Cet homme serait difficile à battre même pour moi. A vrais dire ses compétences sont mêmes gênantes contre les miennes. Je connais mes faiblesses et mes qualités et même s'il n'est pas un homme étant dans les types que je crain le plus je pense que j'aurais du mal à l'avoir. Sans compter qu'il est puissant :

- Guidé ou suivis par les bonnes personnes tu pourrais faire de grande chose.

Après cela il me propose un verre. Après cette démonstration je ne compte pas non plus le laisser partir maintenant. En plus d'avoir une langue bien pendue il a la puissance nécessaire pour l'ouvrir :

- Un verre oui mais pas entre quatre murs. J'ai deux packs de six dans un coin tranquille.

Un petit chemin de fait, nous nous posions dans cette endroit. Déchirant le carton je donne la canette à celui qui m'a suivis. En n'en prenant une je l'ouvre puis la bois. Une gorgée silencieusement, je soufle en savourant le liquide amène. Cela fait du bien de boire.


Vrais ses canettes sont bien pour juste avoir une gorgé dans la bouche. Vraiment ridicule. Qu'importe. Il voulait parler et j'ai déjà un sujet intéressant:

- Pour toi alors Ame doit avoir envie de se sauver et doit s'en donner les moyens. Dis moi alors. Si un jours ils tentent de le faire mais qu'ils cherchent des personnes pour les aider que ferais tu?

Après tout s'il le sait et que ses personnes n'arrivent pas à leur fin alors qu'il est au courant es qu'il ne s'en voudra pas? Après tout il est bien sorti du bar et c'est ensuite intéresser à qui les a envoyé. Cela signifie bien que ça conscience lui demande de respecter certaines règles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1082
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Mer 16 Aoû 2017 - 20:37

    Haha. Désolé, je n’avais pas l’intention d’être égoïste.


Goren a dit la vérité. Quel impoli, ce Kira. Il ne pense qu’à sa propre gueule, dis donc. Voilà que les deux personnages avaient l’opportunité de se défouler sur ces gangsters médiocres, puis tel un rabat-joie, le brun décida de voler le rôle de vedette en électrocutant le lot au complet. Ce serait mentir de dire que l’élémentaire ne ressent guère une petite pointe de regret. Il est de connaissance générale que l’Homme a le droit de se consacrer au plaisir une fois de temps en temps. Ruiner ce divertissement est un grand crime contre l’humanité !

Cela dit et fait, les prochaines paroles du colosse firent sourciller notre protagoniste. Qu’est-ce que cela signifie ? Guider par les bonnes personnes, il pourrait accomplir de grandes choses ? Le Gogyou ignore ce qu’entends par là l’homme, et surtout, ce qui l’a poussé à dire ceci. Après tout, ça ne fait que quelques minutes que les deux personnages se connaissent. Mais adoptons son point de vue pour un moment. Qui sont ces « bonnes personnes » dont il fait mention ? Des Shinobis se proclamant alliés de la justice ou bien de fervents adeptes de la destruction souhaitant voir l’être humain périr dans une marée de flammes ? Dans tous les cas, bien qu’il reste muet face à cette déclaration, le jeune homme ne partage pas l’opinion du Kadoria. Il n’a point l’intention de laisser sa vie entre les mains de quiconque. Le chemin qu’il parcourt est celui qu’il a décidé de parcourir. C’est le résultat de ses décisions à lui seul. Ce principe est la principale raison pourquoi il a faussé compagnie au Démon. Du moins, l’une des nombreuses raisons.

Bref. Le géant accepta l’invitation de son homologue, mais à une condition : que les deux personnages boivent à l’extérieur. Une drôle de demande, surtout alors que la pluie est incessante. Sérieusement, le Seiei est mouillé de la tête aux pieds. Ses bobettes sont humides. Mais soit. Il haussa les épaules. Ce n’est pas un peu d’eau qui va effrayer notre bonhomme. Il n’est pas fait en chocolat.

Plus loin, arrivé à un nouveau lieu où ils pourront boire en paix, le binôme s’installa confortablement et ouvrirent leur canette respective. Rien de mieux qu’une bonne bière après avoir pété des gueules. Là est le véritable sens de la vie. Ou pas. Savourant ce liquide amer, la montagne de muscles brisa finalement le silence en posant une question plutôt étrange. Une question qui le fit glousser. Il n’avait pas l’intention de repartir sur ce sujet, mais voilà que son compagnon insiste à poursuivre sur cette lancée. Soit. Il leva les yeux vers le ciel nuageux une brève seconde, cherchant quoi répondre à son interlocuteur.

    Pour être franc, je ne suis pas le meilleur fan de l’humanité. Comme tu l’as dit plus tôt, lorsque l’Homme est acculé au mur, il préfère baisser la tête et faire ce qu’on demande de lui. Néanmoins, si la population décide de se prendre en charge, alors oui, il y a moyen que je veuille les aider. Après tout, ce serait un développement amusant.


Qui ne voudrait pas se jeter dans une mêlée puis combattre ? Kira est un guerrier. Il aime le combat. Si le peuple trouve le courage afin de se révolter contre son gouvernement, alors ce serait une bonne opportunité pour se défouler. Mais avant tout, c’est à la population de se prendre en main. Au fond de son cœur, qu’il veuille l’admettre ou non, l’assimilateur veut aider les citoyens de cette contrée à sortir du pétrin. Cependant, il y a un principe important à respecter. Il ne peut éclater l’étincelle pour ces gens ou bien ses actions n’auront aucun sens. L’Homme doit apprendre et agir par lui-même.

    Puis toi ? Tu ne m’apparais pas comme le type voulant aider la populace uniquement de bon cœur. Sans offense.


Cette question est étrange et mène à plusieurs possibilités. Le Kadoria souhaite-t-il uniquement tester la philosophie de notre héros ou bien cherche-t-il à amener un sujet particulier ? Coudes reposant sur ses genoux, il examina son interlocuteur. Chacun d’entre eux ne sait grand-chose de l’autre, alors il est difficile de cerner leurs intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1478
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Jeu 17 Aoû 2017 - 5:30

Sous la pluie ou plutôt abrité naturellement en dessous d'une surface creusé de roche. Le Golem à plutôt l'habitude de se prendre quelques goutes sur la tête. Dans son enfance cela fut les pluies de sable de Kaze no Kuni. En comparaison ici il est au beau milieux d'un jolie soleil. En fait il n'en fait pas vraiment la différence à part peut être le fait que l'eau se mélange un petit peux avec ca bière, cependant cela est vraiment mince car il en est tout de même abrité.

L'intérêt que me porte ce manieur de foudre m'est plutôt intéressant, il est rare qu'une personne juste pour en connaitre plus sur moi sans autre intérêt caché montre le nez et juste pour cela Kira a attisé l'intérêt du géant. Sans compter que je n'ai pas que ca en tête. Cet homme semble le candidat idéal pour l'action qu'une personne lui proposé. Entrant donc dans ce sujet pour savoir si cela peut l'intéresser, il semble de plus en plus convenir au produit type de ceux qui peuvent y participer. Ca réponce est parfaite :

- Du coup je dois te parler d'un chose. Certain vont agir et tenter une chose. Ils ne comptent pas tourner le pays mais sauver leur compatriote. C'est plutôt un bon début non. Je t'explique brièvement. Un gros un mec m'as accosté les circonstances sont aussi propice que celle qui me fait te le dire. C'est un membre du clan Sabakyo, son clan se fait enfermé dans une prison à Ame car leur nom ne plait pas trop au dirigeant. Je pense aussi qu'ils sont surement une menace pour ces dirogeant et du coup la lois du marché fait qu'il faut toujours neutraliser les menaces. Du coup un groupe se forme. Je t'en parle car j'y participe. Je ne te force pas la main et même je vais te dire je m'en fou que tu y participe. Je t'en parle juste car ça semble pile dans tes cordes.

Voilà la proposition offerte. Qui sait s'il ne se sentira pas l'âme d'un héro ou je ne sais quoi. Je ne comprend pas vraiment comment peut agir d'une manière aussi...... humaniste, car oui faire cela juste pour donner son aide "humaniste" est le titre que l'on a donné et même si ce mot semble plutôt dénué de logique car l'humain peut peut-être faire part d'humanité, mais s'il le peut c'est par se que les humains créer aussi eux même leur propre problème et cela majoritairement de manière volontaire. Enfin chacun ça drogue après tous mes idéos ne sont pas contre ce genre d'action. Par la suite il me demande en gros pourquoi cela m'interèsse? C'est vrais que je n'ai pas un physique qui prône la paix ou qui ai un intérêt à aider autrui, puis il a raison je ne suis pas vraiment dans ce genre de consepte:

- T'inquiète pas pour moi, c'est vrais que je m'en fous complétement de se qui peux arriver à ce clan ou même à ce pays. Mais si je le fais c'est que j'y gagne moi-même quelque chose.

Cependant ce quelque chose il ne le saura pas. Reste maintenant à savoir s'il veut ou non agire comme il l'a dit. Cependant je suis presque certain de connaitre ça réponse. Ca phrase disant qu'il aide ceux étant capable d'agir pour leur intérêt et cette avie qu'il à eux en partant me sauver quand il ne connaissait pas mes facultés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1082
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Lun 21 Aoû 2017 - 5:37

Sous la pluie battante, ou plutôt, abrité par ce creux sculpté dans cet énorme rocher, les deux personnages jouent à un échange de propos. Et bien que Kira n’ait aucun sujet particulier en tête, souhaitant uniquement la compagnie plaisante d’un homme qui a, ma foi, l’air bien sympathique, ce dernier interrogea son homologue, poursuivant la même ligne que précédemment. Le brun lui avait répondu en toute franchise : si le peuple décide de se rebeller, alors peut-être qu’il se joindra à la mêlée. Peut-être pas uniquement pour aider la population qui déciderait finalement de se lever face à cette injustice, mais bien pour fracasser l’ennui puis profiter d’une bonne bagarre. Il n’est pas mauvais de mouvoir ces vieux os une fois de temps en temps. Et puis, qui n’est pas excité à l’idée de renverser un gouvernement corrompu ? Voilà le genre d’acte qui marque l’histoire.

Eh bien, semble-t-il qu’aujourd’hui est le jour de chance de l’élémentaire électrique. Goren apporte des informations intéressantes. C’est avec soin qu’il tend attentivement l’oreille, son regard d’émeraude ne quittant pas les iris de son interlocuteur. Il semble que le colosse soit en contact avec des insurgés. La différence est que ces individus ne souhaitent pas tourner la gouvernance du pays – cette annonce est une déception – mais plutôt sauver leurs collègues : en fait, un membre du clan Sabakyô souhaite délivrer ses confrères.

À ces dires, le Seiei souleva un sourcil. Le mot « Sabakyô » fait référence à une caste mythique. La rumeur urbaine qui circule autour de ces êtres est fascinante. Ce sont de véritables survivants… Ceci dit, son homologue n’a guère besoin d’élaborer pour qu’il comprenne où cette histoire mène. Ce type compte mener une opération sur l’ancienne geôle impériale, fameuse prison enfermant bon nombre de ces Sabakyô ainsi que de nombreux ennemis de l’ancienne Empire. Jusqu’à présent, l’assimilateur ignorait que ce lieu est encore opérationnel. Le système impérial démantelé, il est logique de penser que toute la structure politique s’écroule avec… Néanmoins, il semble que les hautes instances de cette contrée gardent encore le contrôle sur ce pénitencier. Quelle injustice.

    Mmh ~ Donc, tu me dis qu’il y aura bientôt de la baston.


C’est sur un sourire égayé que le nomade prit la parole. Cette rencontre devient de plus en plus intéressante puisque le bon vieil ogre annonce qu’il souhaite inviter notre protagoniste dans ce petit complot. D’un point de vue objectif, cette idée revient au même que de s’asseoir de son plein gré sur une chaise électrique. Attaquez une telle institution nationale et vous devenez un criminel recherché par les forces du pays. Pour un vagabond tel que Kira qui apprécie pouvoir se déplacer à travers le monde entier sans se soucier des autorités, cette proposition n’est point une bonne offre. Cependant, voilà que la vie s’annonce plutôt monotone ces derniers temps. Plus rien ne se passe. C’est d’un ennui mortel. Quoi de mieux que de foutre en l’air quelque chose pour briser ce cycle vicieux ?

    Ce serait te mentir de dire que l’offre n’est pas alléchante.


Kira croisa les bras, continuant d’écouter le géant qui le rassura de ne pas s’inquiéter pour lui, rajoutant qu’il ne porte aucun intérêt à l’égard d’Ame ainsi que de son clan mère. Il marque un bon point. Bien que son sens de la morale lui indique d’aider ces prisonniers, la vérité est qu’il ne porte aucun sentiment spécial à leur égard. Le pays en tant que tel, en fait. Certes, il y a eu des circonstances spéciales pour que la situation soit autant vinaigrée, mais c’est à l’humain de se creuser les méninges et faire les sacrifices nécessaires afin d’améliorer ce merdier. Pour un être séparé de l’humanité tel que lui, cette logique est simple comme eau sur roche… Mais voilà qu’un natif de ce pays est prêt à payer le prix.

    D’acc’. Je suis partant. Tout ceci s’annonce amusant. Et les développements qui suivront seront certainement intéressant.


Qu’il libère des Sabakyô, d’anciens dénonciateurs du régime du Samui ou bien même de véritables criminels, cela l’importe peu. La suite pourrait être très intéressante. Si leur libération initie un mouvement de rébellion au cœur du pays et qu’un véritable groupe d’insurgés se forme, le développement de cette histoire s’avéra captivante. Il deviendra l’auteur d’un événement marquant dans l’histoire de la Pluie, qu’elle soit bonne ou mauvaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1478
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Mar 22 Aoû 2017 - 5:25

La pluie tombe toujours on dirait que cela ne s'arrêtera jamais. Le fracas des goutes et le bruit que cela en découle cache nos paroles aux plus fines oreilles. Le maitre de l'électricité semble plus qu'excité par cette nouvelle. Il semble aussi excité par la baston que l'importance que prend ce genre d'acte. Gardant se fameux sourir sur mon visage je prends une autre bière. Il parle de ce qui risque de s'enchainer le Golem lui-même a plutôt réfléchit aux conséquences que cela risque d'engendrer. Il a même cherché à voir ce que cela peut donner. Pour lui libérer ce peuple ne fait de cela qu'un commencement comme en réalité cela ne devient qu'un déclencheur. Si ses derniers fuient ils n'auront que deux choix quitter le pays se qui risque d'amener à des conflits avec ceux les hébergeant, ou une autre hypothèse, la plus logique à mon avie. Celle de la vengeance d'une liberté et dignité bafouer. Ils voudront se venger et aussi ce libérer d'une menace affin de vivre sans avoir peur de retourner dans une prison.

Je ne cache pas que je suis plutôt aussi curieux de voir se que cela va devenir et personnellement voir cette insurgions arriver n'est que pure intérêt pour moi. Tout les regards se fixeront sur ce pays. Comme un gros spot de lumière venant montrer que c'est ici que cela ce passe et montreront que les évènements se font exactement ici et sur ce sujet. Pour des hommes telle que moi on en voit beaucoup d'opportunité. Sans compter les suppléments :

- Comme tu dis, ces prochaines périodes vont être un véritable spectacle géant. Ça va faire longtemps qu'une telle chose ne c'est pas passé sur cette terre. Cependant dis-moi à ton avie, qu'elle sera la réaction et les évènements les plus logiques qui suivrons cette libération si elle arrive à son therme ?

Surement une manière de voir comment une autre personne voit les choses. Je suis loin d'être un voyant et j'ai des chances que ce que je pense soit complétement faut et que la suite risque de suivre un tournant bien différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1082
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vilaine curiosité | Goren Ven 25 Aoû 2017 - 19:03

Qui ne voudrait pas se lancer dans une mêlée générale, uniquement pour le plaisir de combattre des adversaires digne de notre intérêt ? L’Éclair n’est certainement pas prêt de passer à côté d’un tel événement, surtout si les inscriptions sont ouvertes et gratuites ! Qui plus est, l’instigateur de ce soulèvement souhaite délivrer ses compères de l’injustice et de la souffrance ? Seul un sans-cœur ne se sentirait point interpellé par ce cri de détresse ! En fait, non, ce n’est pas le cri de détresse qui atteint Kira, mais plutôt ce qu’ouvre comme future possibilité cet attentat – car oui, il ne faut guère se le cacher, ce dans quoi s’est embarqué notre héros n’est en aucun cas différent d’un acte terroriste. Normalement, Kira essai de se faire discret. Il n’apprécie point être traqué tel un bâtard et tiens à sa liberté de mouvement. Cependant, l’ennui le pousse quelques fois à commettre des actes qui peuvent surpasser les attentes d’autrui. Et puis, même s’il devient un criminel recherché au sein d’Ame no Kuni, il n’aura qu’à ne plus mettre le pied dans cette contrée. Vu comment le climat est moche, ce sera probablement la dernière fois qu’on le verra dans ce pays merdique. En soi, ce n’est pas une grosse perte.

Le golem poursuivit son interrogatoire, demandant l’avis de son futur collègue tant qu’aux conséquences qui peuvent survenir d’un tel acte ? Le Gogyou sourit et ouvrit la bouche pour répondre, mais stoppa son geste. Il souleva les yeux vers le ciel parsemé de nimbus pluvieux. La suite logique, hein ? En soi, la meilleure course d’action serait qu’un groupe de rébellion émerge de cet attentat. Il est logique de penser que les prisonniers voudront leur revanche, et donc, s’attaquer directement aux hautes instances. Néanmoins, l’assimilateur a omit un détail important. Au départ, il croyait que la mission consistait à libérer les victimes du régime impérial. Toutefois, Goren a dit que l’employeur souhaite uniquement sauver les siens, les Sabakyô. Il est impossible de savoir s’il compte uniquement libérer ses confrères. Si oui, alors ça complique un peu les choses et il devient difficile d’anticiper l’avenir. Il est plus facile de faucher un dirigeant avec de nombreux pions sous la main.

    Franchement, je ne sais pas. Je crois que les Sabakyô auront un sentiment de vengeance. C’est logique via cause et effet, après tout. Après, est-ce qu’ils auront les couilles de le faire ou est-ce qu’ils préféreront vivre en cachette ? Dans le meilleur scénario, ces hommes et ces femmes tenteront quelque chose, n’importe quoi. Tu ne crois pas ?


Renverser un gouvernement est un souhait ambitieux. Mais est-ce qu’ils vont se mettre à l’action ? Ce serait dommage qu’ils restent passifs face à leur situation. Il doit bien en avoir quelques-uns prêt à se jeter dans le feu de l’action et améliorer leur sort.

    Enfin, qu’importe. Ce qui arrivera, arrivera. Pour l’heure, je dois malheureusement te laisser. Si la baston est pour bientôt, alors je dois avant tout régler un autre dossier plutôt important. Tu me donnes une adresse où je peux rejoindre ce Sabakyô dans les plus brefs délais ?


Finissant sa bière, l’apatride déposa sa canette vide sur le sol et se releva, s’étirant par la même occasion. Il ne donna aucun détail sur ce fameux dossier, mais la route qui l’attend va durer plus d’une semaine. En espérant que l’assaut ne soit pas dans deux jours. Le Seiei présenta son poing au géant, comme pour le saluer et s’attendant de sa part qu’il en fasse de même.

    Sur ce, je te dis à bientôt, Goren. Et merci. Nous aurons l’occasion de nous amuser lors du jour fatidique. D’ailleurs, la prochaine fois, laisse-moi étudier un peu les sceaux de ton clan. Je suis bien curieux, haha.


Et sur ces mots, l’élémentaire abattit sa capuche sur sa tête et mit le pied hors de l’abri. Malheureusement, une longue route dans cette pluie l’attend et ce n’est guère avec plaisir qu’il entreprend cette escapade. Vivement le soleil. Prochaine destination : Tori no Kuni.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vilaine curiosité | Goren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Ame no Kuni-