N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Project completed at 90%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 947
Rang : B

Message(#) Sujet: Project completed at 90% Lun 7 Aoû 2017 - 0:04

Huit mois… Voilà huit mois que je portais notre enfant dans mon ventre. Mon ventre qui s'était bien arrondi depuis le temps me causant pas mal de problème. Mal de dos, crampes, fatigue, envie d'aller faire pipi toutes les vingt minutes… Les joies de la grossesse. Des paroles d'homme à n'en pas douter, car je n'étais pas sûre que l'on pouvait vraiment qualifier ses aspects là d'agréable, mais bon.

J'étais dans la chambre de notre enfant, chambre que nous avions fini quelques jours plus tôt. Une jolie peinture taupe clair couvrait le haut des murs et le bas était lambrissé et peint d'une peinture blanche légèrement irisée qui brillait selon la lumière qui filtrait dans la pièce. Le mobilier était déjà bien présent. Tous des présents de ma famille Hayashi peint de la même couleur irisé que le bois du mur. Une commode faisant office de table à langer et une lampe de ma propre conception. Je l'avais sculpté des mois plus tôt et on s'était chargé de la peindre pour moi. Elle représentait un énorme ours dont le vendre fendu dans tout son ensemble laissé entrevoir une lumière. J'adorais cette lampe et un sourire se dessina sur mon visage alors que je rentrais dans la pièce légèrement éclairé par la lueur d'un soleil couchant.

Une main posée sur le point proéminent de mon anatomie, je caressais doucement ce dernier tout en faisant le tour de l'élément central de la pièce. Un magnifie berceau de forme ovale. Un cadeau inestimable selon moi car c'était dans ce berceau que dormirait mon enfant, mais c'était également dans celui-ci que son père avait dormi par le passé.
Ma belle-mère et mon beau-père l'avaient fait restaurer après que je leur aie demandé s'il était possible de le récupérer pour notre bébé. Il avait fait tout cela en cachette afin de faire une surprise à leur fils.

Le résultat, non-content d'être magnifique était parfaitement assorti à mon désir de décoration. Je m'approchais doucement pour pousser ce dernier vers un mur où je souhaitais faire la dernière mise en place de la chambre.

Le matin même, mon père était venu installer un cadre en bois, tout à fait similaire à celui de notre chambre, ou se trouvait une composition en bois flotté formant comme la ramure d'un cerf et surtout, parfait pour faire un ciel de lit pour notre bébé. Je portais dans mes bras le voile de ma robe de mariée. Un voile que j'avais souhaité conserver afin de m'en servir pour ce jour si spécial. Il ne me fallut pas long pour l'installer sur la composition au-dessus du berceau et je regardais le résultat avec un certain sourire avant de sentir un souffle dans mon dos et un coup de pied dans mon ventre qui me fit grimacer :

"Ouille …"

Le bébé avait ressenti la présence de son papa.

"Tu es rentré plus tôt que prévus mon cœur ?"

Je me tournais pour le voir dans l'encadrement dans la porte et aussi, admirer sa réaction face au berceau de son enfance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Project completed at 90% Lun 7 Aoû 2017 - 22:59




J’étais à mi-chemin de ma nouvelle demeure dans le quartier de mon clan, je revenais doucement d’une patrouille qui se déroulait sur les remparts qui entoure notre village. Selon mes heures de service, j’en avais encore pour plusieurs minutes, mais l’équipe qui devait nous remplacer était arrivée vachement en avance. Ce qui était une très bonne nouvelle et nous permis de revenir plus tôt que prévu. J’avais vraiment hâte de rentrer chez moi et de retrouver enfin mon épouse bien-aimée, ainsi que mon enfant grandissant à l’intérieur de son ventre. Elle était enceinte depuis huit mois maintenant et nous n’étions plus très loin du fameux jour que nous attentions tous les deux avec beaucoup d’impatience.


Sur la route, j’avais fait une très courte halte dans l’une des boutiques du coin, histoire de lui acheter des fleurs ainsi que des petites friandises en bonus. Leika avait un très bon appétit en ce moment, surtout lorsqu’il s’agit de friandises sucrées. Cela dit, elle pouvait en manger de grandes quantités sans devoir faire attention à sa ligne derrière. L’un des seuls avantages à être enceinte. Car avouons-le messieurs, devoir passer presque neuf mois avec des malaises en tous genres ne doit pas vraiment être agréable. Sans parler du moment le plus douloureux pour elles. Au final, on n’a pas vraiment à se plaindre n’est-ce pas ? La nature avait été assez généreuse avec nous, je trouve, même si nous aussi, nous avions nos propres difficultés.


Une fois devant chez nous, je passais délicatement notre porte d’entrée, je voulais lui faire la surprise. J’avais droit, comme à chaque fois, à une fête d’accueil venant de mon ami à poils. Naturellement, je mis mon doigt devant ma bouche tous en m’accroupissant devant lui pour lui donner quelque caresse amicale. Ma dulcinée ne semblait pas être au rez-de-chaussée, elle devait sûrement être à l’étage, à moins qu’elle soit de sortie. Je ne l'espère pas, ça sera dommage, pour une fois que je finis plus tôt que prévu... Je me dirigeai alors vers les escaliers pour atteindre l’étage de la maison. Je la trouvai dans la chambre de notre futur enfant. Je m’approchais d’elle, l’embrassant délicatement sur ses douces lèvres, lui offrant mon bouquet des fleurs.


- Oui, notre relève est arrivée plutôt que prévue, pour une fois. Tiens, je t’ai acheté des fleurs, tes préférés ! Et aussi quelques friandises.


Je me suis ensuite mis à genoux devant-elle, posant mes mains sur son ventre qui avait bien pris du volume au fil des mois.


- Bonjour toi, Papa est revenu… Oh, je vois que tu es en pleine forme.


C’était assez mouvementé là-dedans. J’étais à la fois heureux et navré pour la douleur qu’elle devait ressentir à chacun de ses gestes un peu trop brusques. Je me relevais ensuite, observant davantage la chambre. Je ne l’avais pas remarqué en arrivant, mais ce berceau n’était pas là, la dernière-fois que j’étais venu ici. En plus, il me dit quelque chose, on dirait celui de ma mère, enfin le mien plutôt, avec quelque différence. Non, je dois me faire des idées.


- Oh, mais c’est un magnifique berceau que tu as là ! Il y en a qui ont de la chance, j’ai envie de dire. C’est étrange, j’ai presque l’impression de le reconnaître…


Je posais délicatement mes mains sur la structure de bois.


- C’est toi qui la fais chérie ? J’espère que tu ne te surmènes pas trop pendant mon absence, en tout cas, il est magnifique, j’aime beaucoup !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 947
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Project completed at 90% Mar 8 Aoû 2017 - 20:54

Ses lèvres se posèrent sur les miennes alors qu'un sourire s'affichait sur mon visage alors qu'il me tendait un bouquet de fleur avant de s'agenouiller devant moi pour saluer comme chaque jour son bébé. Je souriais devant ce geste attendrissant alors que la petite avait visiblement envie de danser la samba dans mon ventre. Cela me fit grimacer, mais ma main se posa doucement dans les cheveux de mon amant, caressant ses derniers avant de finalement tirer un peu sur ces derniers :

"Arrête de me l'exciter un peu papa !"

Je rigolais en disant cette phrase avant de poser le bouquet de fleurs sur la table à langer pour observer le maître des lieux faire le tour de la chambre et finalement remarquer le berceau qui se trouvait en son centre. Face à sa question, je répondis d'un mouvement de tête négatif :

"Non, rassure-toi, ce sont tes parents qui l'ont amené !"

Ma main glissa à mon tour sur le bois précieux de ce dernier :

"Ils l'ont fait restaurer et repeindre pour qu'il soit assorti à la chambre du bébé ! Je me suis dit qu'il serait bien qu'il dorme dans le même lit que son papa !"

Mon regard se posa tendrement sur lui alors que je m'approchais doucement, ma main se posant sur mon ventre pour l'embrasser aux coins des lèvres :

"Ça te fait plaisir au moins ?"

Je lui souriais alors que désormais, je savais qu'il ne nous restait plus grand-chose à préparer… Ma valise notamment pour le départ à la maternité dont j'avais assez repoussé la préparation, mais également, l'ensemble des achats essentiels pour l'arrivée du bébé. Jusqu'à présent, j'avais refusé d'acheter quoi que ce soit pour ce dernier tant que ça chambre ne serait pas prête et aussi, tant que nous ne serions pas que ce dernier était viable. Désormais, c'était chose faite et nous pourrions commencer les derniers achats :

"Je pense que nous pourrions aller faire un tour demain dans le magasin dont Natsuki nous à parler. Tu sais, celui dont-il nous a offert un bon comme cadeau de mariage. Ça serait pas mal de commencer à l'habiller ce petit…"

Et puis, j'avais envie de faire ça avec lui. Nous avions été très sages jusqu'à présent, nous contentant uniquement d'acheter ce qu'il nous fallait comme mobilier pour sa chambre. Mais il nous fallait désormais nous procurer beaucoup d'autre chose à présent. Je regardais mon ventre de façon attendrissante, le caressant en rond avant de murmurer :

"Maman a envie de faire flamber la carte bleue de papa bébé…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Project completed at 90% Mer 9 Aoû 2017 - 23:44




Mes premières impressions avaient touché dans le mille semble-t-il. J’avais donc vu juste, le berceau devait moi était bien celui dans lequel j’avais dormi alors que je n’étais encore qu’un jeune nourrisson. J’observais la structure avec des yeux pleins de nostalgie. Je n’avais bien sûr aucun souvenir de cette époque, mais le revoir ici dans la chambre de notre futur enfant m’avais un petit peu ému. C’était une merveilleuse surprise et une excellente idée ! Je fis un léger soupir dans un sentiment de béatitude. Mon enfant allait dormir dans le même berceau que moi, quel genre de père ne serait pas heureux de l’apprendre ? Mes deux mains lâchèrent la structure de bois. Je pris chacune des joues de ma compagne entre mes mains, approchant une nouvelle fois mes lèvres des siennes pour que nous échangions un nouveau baiser, mais celui-ci fut rempli d’une passion bien plus grande. Elle n’imaginait pas à quel point cette nouvelle pouvait me faire plaisir. Mon front s’était collé au sien, mon regard plongeant dans ses yeux émeraude qui me faisaient toujours autant d’effets que le premier jour.


- Je pense que tu viens de recevoir ta réponse ma chérie, mais je veux bien te le dire d’une façon beaucoup plus classique... C’est une très belle surprise, j’en suis encore tout ému. Savoir que notre enfant va dormir dans le même berceau que moi me comble de joie ! Alors, oui, cela me fait très plaisir.


J’éloignais ensuite mon visage, observant une nouvelle fois la chambre de notre bébé. Elle semblait enfin prête à l’accueillir, nous ne savions pas encore si cela allait être une fille ou un garçon, mais la décoration était assez neutre dans son ensemble. Nous aurions pu le savoir plutôt, mais ma dulcinée voulait qu’on garde la surprise pour le moment fatidique. J’avais également accepté d’attendre ce jour pour savoir, après tout, cela n’aurait pas changé grand-chose. Fille, garçon, nous l’aimerions tout autant. Maintenant que la chambre était faite, Leika proposa que nous fassions les magasins pour lui prendre quelques habits.


- Oui, je m’en souviens. La boutique s’appelle la Grenouille Bleue, c’est ça ? Eh bien, oui, nous pourrions y faire un passage demain, je ne travaille pas en plus donc nous aurions toute la journée de disponible.


Je lui adressais ensuite un sourire.


- Aucune dépense n’est trop grande pour toi chérie, ou devrais-je dire… Je m’approchais d’elle, me mettant une nouvelle fois à genoux. L’une de mes mains se posa sur son ventre. – Pour vous deux ! Je riais légèrement à ma remarque avant de me remettre debout. – Sinon, nous ne lui avons toujours pas choisi un nom. La dernière fois que nous en avons discutée, tu m’avais laissé le choix. J’y ai beaucoup réfléchi depuis et j’en ai quelques-uns à te proposer, mais allons dans le salon, tu dois être fatigué à rester debout comme ça !


Et puis c’était plus agréable de discuter dans le confort. Je lui pris la main pour l’accompagner jusqu’à notre précieux salon au rez-de-chaussée. Je la laissais doucement s’assoir dans notre grand canapé avant de reprendre notre discussion.


- Comme je te disais, j’y ai beaucoup réfléchis et j’aimerais avoir ton avis. Si c’est une fille, j’aurai pensé à Koharu, vu que ça sera un enfant du printemps ça lui irait bien non ? Sinon Misaki, un beau prénom qui lui irait bien avec ses origines. J’ai une préférence pour celui-ci je t’avoue… Sinon pour un garçon, j’ai pensé à Ichirō ou Hisashi.


J’en avais encore tellement en réserve, mais il fallait bien choisir sinon j’en avais encore pour des heures.


- J’aime beaucoup Misaki et Hisashi, mais je voudrais tout de même avoir ton avis là-dessus.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 947
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Project completed at 90% Jeu 10 Aoû 2017 - 23:02

Je roulais des yeux devant la remarque de mon homme avant de tendrement caresser sa chevelure lorsqu'il se remit au niveau de mon ventre pour parler au bébé. Je le trouvais tellement craquant dans ses moments-là que l'émotion me submergeait au point de verser quelques larmes. Enfin, pour cette fois, j'arrivais quand même à me contenir. Je m'appuyais doucement sur le berceau alors qu'il se redressait, prenant alors ma place dans ses bras.

"C'est une bonne idée oui… La maternité m'a donné une liste longue comme le bras d'habit à avoir pour la naissance et nous n'avons encore rien acheter…"

Autant dire qu'il valait mieux que je ne perde pas les eaux tout de suite, mais de ce côté-là, je ne me faisais pas trop de soucis (Bien que cela soit… imprévisible).

"Allons-y demain donc !"

Il porterait les sacs et je dévaliserais le magasin. Une perspective plutôt réjouissante pour une femme non ? Ne nous emballons pas trop cependant. La main du jeune homme se posa sur mon ventre rebondi alors qu'il m'évoquait son envie de discuter du nom de notre bébé.
Je lui répondis avec un sourire. Discuter de lui était toujours plaisant pour moi, mais il préférait que je sois assise pour cela. Très bien, c'est donc ainsi que nous gagnions le salon et que je m'installais dans le grand sofa, l'attirant avec moi pour me lover dans ses bras. Je l'écoutais alors avec attention, posant sa main sur mon ventre ou cas ou le petit déciderait de bouger. Tatsuya avait de bonnes idées pour les prénoms. Mais n'importe quoi aurait convenu, je lui avais laissé ce choix, car ça me semblait important qu'il soit impliqué dans cette grossesse. Bien sûr, c'était le père, mais il ne portait pas le bébé et ne le ressentait pas comme moi, je le ressentais. Je me posais souvent la question de savoir qu'elle était ses sentiments à ce niveau-là. Mon regard se plongea dans le sien à mesure que je buvais ses paroles.

Il semblait avoir longuement réfléchi à la question et ces conclusions me convenaient parfaitement :

"Je trouve que c'est de très jolis prénoms… J'aime bien tout ce que tu m'as proposé."

Le petit bougea sous la main de Tatsuya et je murmurais :

"Tu as senti ? Je crois qu'il est d'accord avec moi !"

Je fredonnais doucement pour essayer de le faire bouger encore. Je savais que mon époux adorait ses petits moments rien qu'à nous.

"Qu'est-ce que tu ressens ?"
Murmurais-je au bout d'un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Project completed at 90% Lun 14 Aoû 2017 - 2:39




Les prénoms que j’avais sélectionnés semblaient beaucoup lui plaire, j’en étais vraiment ravi et très heureux de l’entendre. D’ailleurs, elle n’était pas la seule à approuver ceux que j’avais choisis. Il n’y avait plus aucun doute à avoir, j’avais fait le bon choix. Cela n’avait pas été simple d’en faire un, la liste étant assez longue à la base, mais j’ai fini par prendre une décision et celle-ci fut finalement la bonne. C’était assez étrange de le sentir bouger justement à cet instant, comme-ci, il était capable de nous comprendre et de faire des choix. Ce qui n’était pas le cas bien sûr et il serait idiot d’y croire ne serait-ce qu’un instant, pourtant, je trouve cette perspective amusante. Je souriant d’amusement et de bonheur, caressant doucement le ventre arrondis de mon épouse.


- On dirait bien, oui. Je suis si content que cela vous plaise à tous les deux ! C’est donc décidé, ça sera Misaki pour une fille et Hisashi pour un garçon. Ahh, j’ai tellement hâte de savoir…


Encore une fois, l’un ou l’autre n’avait pas vraiment d’importance, mais après plusieurs mois dans la confusion sans connaître la réponse, je n’avais qu’une envie, c’était de la connaître. Je pourrais tricher si je le voulais, en utilisant mes yeux pour l’obtenir, mais ça ne serait pas raisonnable et puis nous avions décidé de garder la surprise pour la fin. Ce serait débile de violer ainsi notre accord à seulement quelques semaines du résultat. Non, j’attendrais tout simplement ! L’une de mes mains ne quitta plus la surface de son ventre. J’adorais ressentir chacun de ses mouvements. J’avais alors l’impression de partager ce moment intime avec elle, même si la sensation devait être très différente de la mienne.


- Qu’est-ce que je ressens ? C’est plutôt moi qui devrais te poser cette question… Toi qui dois le sentir grandir chaque jour à l’intérieur de ton ventre. Ça doit être une sacrée expérience, même si je sais que certaines périodes de la grossesse sont loin d’être une partie de plaisir. Je suis son père, mais je n’aurais jamais un lien aussi fort que celui qui vous unie. Je suis un peu jaloux, je te l’avoue, mais je n’en veux à personne, c’est ainsi qu’est faite la nature. Mais, les instants que nous partageons en ce moment même me comblent de joie et resterons à jamais gravé dans ma mémoire. Tu veux savoir ce que je ressens. Je t’aime et je suis très heureux, après toutes les difficultés que nous avons rencontrés, nous allons enfin fonder notre propre famille. J’ai hâte de pouvoir le prendre dans mes bras, de le voir grandir et de lui apprendre tout un tas de choses !


Cette expérience était nouvelle pour moi, j’étais sur le point de devenir père ! Suis-je prêt ? Serais-je un père à la hauteur ? Une chose est sûre, je ne ferais pas les mêmes erreurs que le mien. Je continuais de caresser son ventre, profitant de cet instant. Mon regard plongeant dans le sien alors que je remis l’une de ses mèches en place avant de déposer un baiser sur sa joue.


- Sinon, il serait bien de lui trouver un parrain et une marraine à ce petit, tu as une idée sur la question ? Je pense que Natsuki serait un bon choix pour le parrain, nous le connaissons tous les deux et c’est quelqu’un de bien… La marraine, je ne sais pas. Ayumi-sensei est déjà la marraine du fils de Yell, je ne pense pas qu’elle est le temps de s’occuper de deux filleuls. Surtout qu’elle a pris de nouveaux élèves… Enfin, je vais y réfléchir toi tu t’occupes du choix du parrain d’accord ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 947
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Project completed at 90% Mar 15 Aoû 2017 - 14:50

Je bougeais doucement pour me retrouver contre lui et me lover dans ses bras sans pour autant rompre le lien qu'il essayait d'instaurer avec notre futur enfant. Doucement, je finissais par fermer les paupières. J'étais fatiguée, je ne pouvais pas le nier et c'était de pire en pire dans l'avancement de la grossesse. Malgré tout, je ne pouvais m'empêcher de me sentir complète et heureuse de l'instant présent :

"L'attente ne devrait plus être très longue maintenant … Il ne nous reste peut-être que quelques jours, ou quelques semaines … Nous saurons bientôt !"

Je souriais avant de lui voler un baiser tout en posant ma main contre la sienne. Nous n'avions pas fait un choix facile. Ou plutôt, je n'avais pas fait. Mais je me sentais l'esprit beaucoup plus léger d'ignorer s'il s'agissait d'une fille ou d'un garçon. Cela créait beaucoup d'interrogation dans notre entourage et c'était assez drôle à voir.

"Demain, il faut que nous allions absolument finir les achats pour le bébé. Il nous manque tellement de choses encore…"

Pas de biberons, n'y de poussette pour l'instant dans la maison, mais maintenant, il ne fallait plus vraiment tarder sur ce genre de chose. Comme je venais de le dire, le bébé pouvait arriver n'importe quand. Je m'étirais délicieusement avant de finalement le faire bouger un peu pour me caler entre ses jambes. C'est qu'il était un fauteuil vraiment confortable parfois et puis, ça lui permettait de profiter de moi comme moi de lui. Je fermais une nouvelle fois les yeux, prête à m'adonner à un peu de détente tout en l'écoutant doucement.

Il avait raison, Natsuki serait le parrain idéal pour notre enfant. Nous avions déjà évoqué la question par le passé et en accord avec nous-même et nos croyances, nous avions décidés que ça ne serait pas des membres de notre famille respectives, mais plutôt des personnes que nous considérions comme des amis. Quelques noms étaient sortis de la conversation, Natsuki bien évidemment. Il avait toujours été proche de nous deux dans toutes les difficultés que nous avions rencontrés. C'était un ami, voir même beaucoup plus que cela. Il serait parfait dans ce rôle même si je connaissais déjà d'avance ce qu'il me dirait lorsque je lui annoncerai. On ne change pas aussi facilement les gens. Une nouvelle fois, je vins caresser mon ventre en laissant Tatsuya me fait ses propositions :

"Je suis d'accord avec toi et je ne suis même pas sûre qu'elle accepterait… C'est dommage, mais je suis sure que tu trouveras une personne qui conviendra."

Je lui faisais amplement confiance pour cela. Mais pour l'heure, j'étais fatiguée et la journée de demain risquait d'être lourde si nous devions aller acheter tout ce qu'il nous fallait pour le bébé. Soupirant, je quittais finalement le réconfort de ses bras pour me redresser avant de lui voler un baiser :

"Je vais aller me reposer un peu !"

Direction, la sieste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Project completed at 90%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Quartiers Civils-