N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Seul parmi eux [Prison]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 259
Rang : B+

Message(#) Sujet: Seul parmi eux [Prison] Mar 8 Aoû 2017 - 17:49

Comme prévu, lorsque la lumière du soleil vint frapper à ma fenêtre, je pris la direction du pénitencier pour y débuter mon premier jour de travail forcé. Je n'étais pas vraiment fière de me rendre dans un endroit comme celui-ci, j'allais être immédiatement fiché comme délinquant alors que ce n'était pas vraiment le cas. Mais bon, on ne nait pas tous égaux, à moi d'assumer les erreurs faites par Gusha, il fait aussi partie de moi après tout. Une fois devant l'établissement, je fis part de mon nom au garde qui se trouvait là. Ouvrant une sorte de porte blindé, je ne savais pas quoi encore que c'était mes dernières secondes avec la lumière du soleil durant les trois prochains jours. Parcourant les différents couloirs taillé dans la roche, j'entendais quelques cris par-ci par là, mais rien de bien inquiétant pour l'instant. Malgré cela, je n'étais pas dans mon environnement et n'allait pas tarder à subir ma sentence. Le garde devant moi s'arrêta au niveau d'une porte en métal, l'ouvrit d'un coup de pied et me fis signe d'y entrer. Une fois à l'intérieur, je n'entendis que le son de celle-ci se fermer violemment, me laissant ainsi seul dans un espace très restreint. Aucune fenêtre, le noir total, ne laissant comme bruit que le son de ma voix.

Les premières heures furent difficiles, ne sachant pas vraiment comme réagir à une telle situation. Est-ce que j'allais réellement rester dans cette cellule pendant 3 jours ? On atteignait limite la torture mentale. Est-ce que je devais m'en plaindre et passer pour une lavette ? Certainement pas. J'avais faillie à mon rôle de shinobis d'Iwa et devait payer pour cette erreur. Ne sachant plus vraiment depuis combien de temps j'étais ici, un changement d'entité eu lieu. La solitude s'était vraiment emparé de moi sans que je m'en rende compte, laissant ainsi la place à Reyo. En quelques secondes, je ramenais mes genoux contre mon corps, fermais les yeux et me calma. Immobile, j'étais déprimé, triste et me sentait complètement perdu. La bonne nouvelle était que Kenjin et Gusha était tous les deux ensembles dans l'esprit, une situation assez rare surtout depuis qu'ils avaient rejoint le village. Une discussion allait avoir lieu et chacun savait pertinemment que ça n'allait pas être une partie de plaisir.

Un arbre de taille moyenne, aucune fleur, seulement des feuilles de couleur verte. Seulement trois branches. Sur celle du haut se trouvait Gusha, allongé en train de se reposer les yeux. Sur celle du milieu se trouvait Kenjin, qui venait d'ouvrir les yeux, comme si le réveil venait de sonner trop brutalement. Il comprit rapidement de l'endroit où il se situait même si la question ne se posait pas. Le reste du décor ? Il n'y en avait pas. Le noir complet tout autour d'eux, seul la branche de Reyo était illuminée, comme pour préciser qu'en ce moment, c'est lui qui était sous la lumière et donc avait le contrôle du corps. Kenjin prit rapidement la parole, sachant pertinemment que Gusha allait l'entendre.

« Voilà bien longtemps qu'on ne s'était pas retrouvé tous les deux ici Gusha... Cela aurait pu durer plus longtemps si t'avais pas fait des conneries... pour changer. »

Kenjin était énervé mais ne le montrait pas vraiment, se parler à soi-même n'était pas facile et Gusha était très susceptible, le moindre faux pas et il refuserait de discuter.

« Je sais très bien comment tu es, ta manière de procéder ainsi que ta manière de penser... Mais sache que nous vivons en société et que ton comportement n'est pas accepté par tout le monde, loin de là. Tout ça tu le sais déjà, mais ce que tu ne comprends pas, c'est que si tu continues à marquer les esprits, on va finir notre vie dans un cachot de la sorte sans le moindre moment amusant à vivre. Ce n'est pas ce que tu désires Gusha non ? »

Les monologues pouvaient être très long avec lui, on avait du temps devant nous, mais Kenjin ne pouvait pas laisser ce silence durer trop longtemps. Par chance, le dingue du groupe avait l'air d'être de bonne humeur aujourd'hui et prit rapidement la parole.

« Ne commence pas à me faire la morale monsieur le sage... J'agis comme je désire quand j'ai le contrôle, c'est bien ça l'avantage d'être sous la lumière non ?! M'amuser, m'éclater et m'énerver aussi si j'en ai le besoin !! »

« Ne fais pas le gamin, tu sais très bien que ton comportement n'est pas acceptable, surtout au vu de notre rang. On ne peut pas se permettre ce genre de débordement... Tu n'es pas bête, au contraire, alors réfléchis un peu avant d'agir, ça pourrait nous éviter de perdre du temps. »

Un silence s'installa de nouveau entre les deux entités, pendant ce temps-là un garde était venu chercher Reyo pour aider à la construction d'un tunnel dans la prison. Sans aucune énergie, le jeune garçon tapait la roche, sentant ces bras se détacher à chaque coup sur les pierres...


Dernière édition par Hari Kenjin le Sam 16 Sep 2017 - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 259
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Seul parmi eux [Prison] Mar 8 Aoû 2017 - 18:15

De retour dans sa cellule avec de quoi manger et boire, nous repartons à l'intérieur de l'esprit de Reyo qui commençait à manger, très lentement sans grand appétit.

Gusha et Kenjin étaient toujours sur leur branche, en réalité il ne pouvait pas la quitter, c'était psychiquement impossible, en tout cas c'est ce qu'ils ont toujours cru. Essayant de le raisonner de nouveau, Kenjin le sage cherchait à lui montrer que tout ceci n'allait rien amener de bon.

« Tu n'es pas seul à vivre dans ce corps, qui est le mien à la base si jamais tu avais oublié !! »

« Et c'est grâce à moi si on est encore vivant, si jamais tu avais oublié crétin va !!! »

« Nous sommes vivants grâce à chacun d'entre nous, en aucun cas nous pouvons survivre sans l'autre et tu le sais très bien. Le problème est qu'avec ton comportement impulsif, nous allons avoir de gros problèmes... Nous avons encore besoin de vivre dans ce village. Ils nous ont accueillis, on leur doit un minimum de respect tu ne penses pas ? »

« Du respect ? Je ne crois pas avoir besoin de cela pour vivre, désolé hahaha !!! »

« Hé ben tu vas apprendre Gusha, car je sais très bien que tu as eu peur lorsque le Tsuchikage est arrivé dans le bar. On a tous ressenti ce frisson et je ne pense pas que tu veuilles de nouveau le vivre... »

« Enfoiré... Il m'a prit par surprise voilà tout... Si je l'avais venu venir, j'aurais même pas bronché... »

« Essaye de te mentir si tu le veux, mais tu fais quand même partie de moi et vice versa, on sait tous les deux que vivre de cette manière là, c'est du suicide. Tu as envie de t'amuser non ? De combattre des adversaires puissants ! Tu ne pourras pas le faire si on est enfermé dans un cachot... »

Un silence s'installa de nouveau, le dingue était sûrement en train de réfléchir à un moyen de négocier son calme. Il était toujours très malin et savait pertinemment qu'il pouvait gagner gros.

« Très bien, je ferais en sorte de ne pas manquer de respect envers mes supérieurs et de pas me faire remarquer durant les prochains mois. J'imagine qu'une fois qu'on aura pris du grade, nous aurions plus d'espace et de liberté pour profiter... »

« Plus on monte dans la hiérarchie, plus on peut faire ce qu'on veut. Tu n'imagines même pas tout ce que le Tsuchikage peut se permettre de faire... Alors tient toi tranquille... Je ne te demande pas de renier ta façon d'être car tu ne pourras pas, simplement d'éviter de te faire remarquer, ça devrait suffire pour que le Tsuchikage nous oublie. »

Aucune confirmation de sa part, il fallait en conclure qu'il était d'accord pour faire attention. Aucun marché n'avait été fait mais Kenjin savait très bien qu'il allait devoir payer un jour ou l'autre. L'important restait l'instant présent, encore fallait il que Gusha sache ce contrôler, mais en sage qu'il était, Kenjin savait que l'envie de combattre était bien trop forte en lui. Il n'allait pas refaire des vagues dans les mois qui venaient. Une bonne chose de faite, même si ce genre de marché pouvait s'arrêter d'une seconde à l'autre. Son caractère était si imprévisible que la moindre provocation de trop pouvait le forcer à agir. Impulsif comme il était, on ne pouvait pas vraiment lui en vouloir.

Les trois jours passèrent lentement pour Reyo qui sortie d'ici la mine déprimée. Triste d'être un shinobis, lui ne désirait que la paix. Marchant vers son appartement, il n'avait vraiment aucune motivation dans ce village...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Seul parmi eux [Prison]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô-