N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Du Rhum, des Femmes... [Pv Len]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 322
Rang : B

Message(#) Sujet: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Ven 11 Aoû 2017 - 21:32

Spoiler:
 

Assoiffée...

Les bas quartiers d'Iwa... Franchement... Il n'y avait rien de mieux pour se beurrer la face pour toi... De l'alcool de basse qualité mais qui était presque donné... Quoi de mieux pour s'amuser. Les malheureux qui osaient un peu trop approchés, se retrouvaient avec un poing dans la face, les autres se retrouvaient contraint de supporter ton rire gras et clairement pas élégant.

- File moi un nouveau verre tavernier !


Tu étais bruyante, à toi seule, tu pouvais couvrir tout les cris des autres clients tous plus saoul que toi. Cela faisait l'énième verre que tu t'enquillais dans ce système digestif qui ne laissait rien passer. Tu avais toujours besoin de boire à l'outrance pour arriver à sentir les premières lueurs de l'ivresse... Malheureusement, ton porte monnaie avait plus rapidement fait de se vider que toi de devenir bourré.

Tu aimais la vie citadine, malgré ton devoir qui te poussait à aller bien souvent au delà des frontières et à retrouver cette nature qui t'étais si anodine, tu profitais de chaque moment passé entre ces remparts. Ton clan était toujours très à cheval sur le respect de la nature, qu'il fallait être en communion avec celle-ci...

Bien que tu étais en total accord avec ces préceptes, tu avais aussi cet instinct bestial qui te poussait à te défouler comme tu le voulais. Et il n'y avait pas meilleur endroit qu'une taverne malfamée pour cela. Tandis que tu redemandais encore un verre tu pouvais voir entre une sorte de gosse, qui avait à peine dépassé la puberté.

D'une rousseur aveuglante, tu te demandais bien ce qu'il faisait ici.

- Bah alors gamin ? On s'est perdu ?

Les clients se mirent à rire en cœur tandis que tu prononçais tes piques à son encontre. Affichant un sourire carnassier, tu te sentais vivre comme jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 58
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Ven 11 Aoû 2017 - 22:56


Le mois s'annonce mal, bien qu'à peine commencé me voilà déjà avec un portefeuille bien alléger, traîner dans ce genre d'endroit n'est pas l'idée du siècle surtout quand l'on passe la majeure partie de son temps dans les bars branchés de la zone commerçante. Ce soir c'est décidé un où deux verres, mais pas plus il y en a marre de finir par ne manger que du riz blanc. Il n'est pas vraiment dans mes habitudes de traîner dans pareil endroit, ce bar se trouve sale et pas vraiment fréquenté parce qu'Iwa fait de meilleurs, mais plutôt l'inverse. Une femme non loin de là beugle de tout son être donnant l'impression d'avoir bue plus que raison. L'eau-de-vie servi ici n'est pas faite pour les amateurs, j'eus plusieurs fois la chance d'en voir finir sous la table après seulement un verre alors cette femme, soyons honnêtes n'a aucune chance de s'en remettre.

C'est une blonde au visage sévère, voir sadique. Très peu vêtu Portant une tiare et des gantelets sont look rappelle des ancien clan proche de la nature, peut-être une Dôbutsu ? Peu de chance elle n'a pas l'air d'avoir d'animal avec elle. Ou bien le même clan que Yu ? Les chances sont toutes aussi mince, cette femme n'a rien à voir avec mon professeur. C'est surement juste une folle ce prenant pour ce qu'elle n'est pas. Sûrement cela, trainer dans un bar aussi malfamé sans même prendre la peine de se couvrir, reste une mauvaise idée.

J'ai commandé ce verre il y a plus d'une vingtaine de minutes, mais n'y ai toujours pas touché. L'horrible goût que laisse cet alcool dans la bouche ne me donne pas envie. Pourquoi l'ai-je commandé au final ? Vivre seul ne m'aide pas à mener une vie saine, ça me pousse simplement à devenir un alcoolo pour éviter de rester seul. Le pire dans cette histoire n'est même pas mon alcoolisme naissant, mais bien que la femme ce donnant en spectacle depuis le début de soirée viens jusqu'à moi, me faire comprendre a quel point je suis jeune.

Agacer, mais ne souhaitant pas faire d'esclandre sûr de tel broutilles je décide de rester calme et diplomate.

« Vous avez surement trop bu, rentrez chez vous où chercher quelqu'un d'autre à attaquer. »

Je ne sais pas ce qu'elle vaux est-elle une civile ? Ou bien une Kunoichi ? Aucune idée, dans tous les cas dans son état aucune chance qu'elle prenne le dessus sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 322
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Ven 11 Aoû 2017 - 23:33

Oh ?

Ce petit en avait dans le ventre à te répondre de la sorte. Affichant un sourire carnassier, celui-ci vient se refermer sur un visage très sévère voir agacé. Tu détestais ce genre de petit malin, qui tentait de jouer un jeu mais une fois que le danger était bien réel, se ravisait et venait te supplier. Te levant de ta chaise, ta présence fit désormais presque tout l'ampleur de la pièce.

Tu étais grande, bien trop grande pour une femme et bien au dessus de la plupart des hommes. Du haut de tes deux mètres révolus, tu ne craignais pas vraiment ce petit monde. Alors un gosse qui se la jouait. T'approchant de lui, tes vêtements qui laissaient deviner tes formes montraient désormais toute la musculature que tu possédais.

Malgré ta descente infernale d'alcool, tu tenais une forme herculéenne, bien loin des stéréotypes féminins habituels. Presque à portée du gosse, tu pouvais entendre les autres clients paniquer, car connaissant bien cette attitude chez toi.

- M.. Mi ! Arrête ça, c'est qu'un gosse !


Sa voix était tremblante, une des nombreuses petites frappes de la citadelle que tu avais déjà recadré plus d'une fois à bon coup dans son visage. D'ailleurs celui-là même trahissait plusieurs cicatrices que tes poings lui avaient affligé. L'ignorant alors totalement tu vins jusqu'à presque coller ta face contre celle du gamin.

- J'aime pas les petits malins comme toi. Tu sais ce que j'en fais des petits malins ? Je les écrase !

La plupart des clients s'écartaient de la scène, comme pour se protéger d'un quotidien fracassant dont tu étais l'actrice principale. Armant ton poing, tu étais près à lui recadrer sa gueule d'ange à un seul mot mal placé de sa part.

- Je vais tellement te refaire ta bouille que tu devras porter un masque. Comme ma sœur.

Ton rire était gras, emplie de nerf. Tu étais prête à exploser à chaque instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 58
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Sam 12 Aoû 2017 - 0:24

La vache, c'est une femme ça ? Elle fait bien une ou deux têtes de plus que moi. Sans parler de sa musculature plus qu'imposante. Me voilà encore dans une sale situation, les bars ne sont vraiment pas fait pour moi, je me dois de changer cette sale habitude. Me battre avec ce monstre sérieusement ? Je n'ai même pas d'argile sur moi et aucune autres armes capable d'arrêter un monstre pareil. Bien que peu motivé a l'idée de me battre, surtout que là je vais droit au casse-pipe. Soit je décide de m'excuser et je passe pour un idiot auprès de tous ces gens, sois je me bats et avec beaucoup de chance sa musculature est remplies d'air. J'espère sincèrement que ce soit ça.

Ma décision est prise, me battre semble être la seule solution pour ne pas perdre la face. Je décents alors mon verre d'une traite avant de me lever devants la bruyante femme aux airs de valkyrie. Mon dieu qu'est-ce que je suis en train de faire ? Elle va me casser en deux ça ne fait aucun doute. Mais voilà qu'elle me parle de masque et de soit disant sa soeur qui en porte un. Intéressant cela me fait penser à Yu... C'est idiot, comme-ci cette femme pouvait avoir un quelconque lien de parentés avec mon prof. Elles n'ont rien à voir, jusqu'au physique qui se trouve totalement différent. Mais en même temps ceci pourrais me sauver les miches ou bien les condamnés. Si elles sont bien soeurs les chances qu'elle ne se supporte pas sont environ de cinquante pourcent. Est-je vraiment envie de tenter le coup ? Et bien-sûr sans parler des grandes chances qu'elles ne se connaissent même pas.

Tentons je n'ai plus rien à perdre à partir du moment ou cette femme m'a l'air bien trop agressive.

« Votre sœur.. Elle est brune, le teint pâle et a une fâcheuse tendance à disparaître ? »

Ce que je dis d'un ton a mi-chemin entre l'interrogation et la peur. Voulant rester digne je me tiens face à elle la boule au ventre et l'esprit préoccupé. Plus je décortique le visage de cette femme plus mes certitudes ce confirme. Je me suis planté sur toute la ligne, Yu n'a rien à voir avec cette femme, je vais finir le crane écraser sur le bar. Balayant du regard le bar miteux à la recherche d'une bouteille a lui éclaté au visage. J'attends sa réponse comme ci ma vie en dépendait, ce qui peut très bien être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 322
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Sam 12 Aoû 2017 - 2:46

Hein ?

Tu le regardais d'un air plus que circonspect... Et tout le monde sait que la circonspection ne te va pas du tout ! Ce petit... Ce gringalet... Il venait de te faire une description concordante avec ta sœur. D'où la connaissait-il ? Elle n'était pourtant pas du genre à se faire voir, même à se faire connaitre de la sorte... Déjà qu'elle refusait de se montrer à toi la plupart du temps alors à un type pareil...

Le jugeant du regard tu fronças les sourcils, levant ton bras bien haut, laissant tout les signes d'une attaque soudaine et fatale. Tout ça, pour finalement abattre ta main sur son dos, de manière presque amical, non sans lui nettoyer les bronches au passage. La colère sur ton visage s'était changée presque instantanément en joie.

- Bwahahahaha ! Alors tu connais ma sœur ? J'ai pas beaucoup de nouvelle d'elle mais je suis contente de voir qu'elle existe toujours dans ce monde !


Lachant un rire bien gras, toute ton animosité avait disparu. Si bien que la bonne ambiance dans la taverne avait reprit son cour. De ta main, tu faisais signe au tavernier de remettre deux verres, un pour toi et un pour ton nouvel ami.

- Je sais qu'elle s'est mit à avoir des élèves il y a peu. Tu en fais parti j'imagine !


Buvant cul sec ton verre, tu le reposais avec une force faisant frémir de peur le bois qui composait le comptoir. Pointant ton regard sur le rouquin, tu l'avais peut-être mal jugé finalement. Il devait avoir une bonne dose de tripe pour côtoyer ta sœur de cette manière. Même encore aujourd'hui, elle arrivait à te foutre des frissons lorsqu'elle venait se montrer à toi subtilement.

- Raconte moi en plus sur toi ! On a toute la nuit !


Tu parlais toujours aussi fort mais le ton était bien plus chaleureux. Aucune menace ne sortait de ta bouche sur ce coup-ci. Tu étais simplement contente d'avoir des nouvelles de Yu. Bien qu'elle était froide avec toi, elle restait ta sœur et tu aurais voulu partager plus de chose avec elle. La famille chez les Kosobayui était très importante, et tu déplorais que Yu ne partage pas ce sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 58
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Sam 12 Aoû 2017 - 9:31

Quel revirement de situation plus qu'étrange, je n'avais en aucune idée que cela puisse être possible. Savoir que je connais sa sœur la remplie de joie, ce serait-elle pas vue depuis longtemps ? Faut dire qu'elle on l'air d'avoir tous qui les oppose, la femme ce trouvant devant moi est bruyante et a l'air d'apprécier le fais d'être le centre d'attention. Tout le contraire de Yu qui est connu au sain du village pour être imperceptible. Serait-ce possible de se servir de cette information contre Yu, a-t-elle un problème avec sa sœur et veux faire en sorte de cacher leur lien de parenté ? Quelque chose a creusé, ça ne fait aucun doute.

Tellement heureuse que je connaisse ça frangine elle en vient à me fracasser le dos d'une tape apparemment amical. Avec un coup pareil je vais me retrouver avec un changement de place de certains de mes organes. Elle a peu de nouvelle de Yu dit-elle, faut la comprendre sa frangine n'est pas un cadeau et n'importe quelle personne normal préférerais éviter de trainer avec cette femme. Dans mon cas, je n'ai plus trop le choix me voilà embarquer dans une discussion avec ce monstre. Elle s'intéresse grandement à sa soeur, jusqu'à savoir qu'elle s'occupe d'une équipe de Genin. J'attendis simplement qu'elle finisse de parler et qu'elle en vienne à me poser une question me concernant directement.

« Et bien je vais te la faire courte, je suis Genin au sain de ce village. Membre de l'équipe sous les ordres de Kosobayui Yu, nommé l'équipe Hiiro... À oui je m'appelle Len, Bakushô Len. »

Je prends le verre d'alcool offert par cette bruyante femme, l'observant sans même le boire. C'est habituel de rencontrer des personnes excentriques dans un bar, mais la plupart du temps je suis cette personne après quelques verres je deviens vraiment irréfléchi et bruyant. Vos mieux que j'évite de trop boire devants cette femme, s'il advenait que mon penchant sur l'excès d'alcool sois appris par des supérieurs cela pourrait me causer des ennuie.

Pour quel soit si heureuse de croiser quelqu'un qui connaît sa soeur, surtout que je reste une personne peu proche de Yu, c'est qu'elle ne doit pas la voir souvent. Elle cherche sans doutes des nouvelles de la femme au masque. Je suis bien content d'être fils unique !

« J'ai du mal à croire que vous, vous trouvez être la soeur de Yu. Vous semblez si différente. »

Dis-je a moitié dans mes pensées, les liens familiaux sont toujours si compliqué. J'en deviens navré pour elle. Si elle n'arrive pas à avoir de nouvelle. Je descends moi aussi mon verre, avant dans commander deux autres. Elle m'en à payer un, je me dois de lui rendre l'appareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 322
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Sam 12 Aoû 2017 - 18:15

Enjouée...

Tu riais de bon cœur à chacun des mots du petit qui n'était en réalité pas si jeune que cela... Tu n'étais pas non plus si vieille, mais de par ta stature imposante, tu avais tendance à te comporter comme supérieur envers les autres. Dans tout les cas, tu ne pouvais pas être plus heureuse qu'en cet instant, voir que Yu côtoyait des gamins aussi prometteurs, ça ne pouvait que laisser présager du bon.

Ce Len, il avait eu du cran d'assumer ses propos et de te tenir tête l'espace de quelques instants. La plupart des gens qui se qualifiaient comme des combattants expérimentés auraient fuit la queue entre les jambes. Le roux t’impressionnait en quelque sorte, bien que cela restait relatif.

- C'est vrai qu'on est différente elle et moi. Enfin... Ca peut s'expliquer du fait que quand notre mère est partie avec le reste du clan qui étaient résigné à ne pas lutter contre l'empire, je l'ai suivi, pas Yu. Elle a eu une enfance bien plus dur que la mienne avec notre père. Et quand je suis revenue pour me battre, elle avait déjà changé.


Tu parlais avec un certain vague à l'âme. Ressasser le passé de la sorte se retranscrivait par un ton plus sérieux, plus calme. Bien que tout transpirait le contraire, tu savais avoir la tête sur les épaules. Ta concentration n'était pas égale à celle de ta sœur, mais elle pouvait être comparable à certains moment.

- Enfin, on est pas là pour parler de moi ou de ma sœur non ? Dis en moi plus sur toi. Bakushô c'est ça ? Je me suis déjà battue plusieurs fois avec des membres de ton clan. Ils ont le sang chaud mais le mien l'est encore plus !


Buvant un autre verre tout aussi sèchement, tu te remis à rire bruyamment. Ce rire si significatif, il avait le don de rassurer les gens. Lorsque tu riais, tu n'étais un danger pour personne, bien au contraire. Tu avais cette part exécrable de ton caractère mais il n'avait pas que des mauvais cotés.

Les Bakushô t'avaient valu plusieurs blessures que tu avais reçu avec plaisir. Mais dans toute ta générosité, tu n'avais pas hésité à leur rendre la pareil. C'était un peu une bataille de tempérament qui s'était formée à l'époque. Aujourd'hui, ce n'était plus que des souvenirs, la tension entre certains membres du clan et toi s'étant transformée en profonde amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 58
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Sam 12 Aoû 2017 - 19:48

J'ai touché un point sensible cela ne fait aucun doute, vos mieux que j'évite de revenir a tel sujet pour le moment. On a tous des sujets sensibles, bien que je ne sois issue d'aucune fratrie j'ai eu ma dose de problème et autre désillusion me permettant de comprendre quand il vaut mieux se taire. Cette femme m'étonne pourquoi être si intéresser par moi, si elle ne souhaite pas avoir des nouvelles de sa soeur ? Suis-je trop peu perspicace pour deviner les intentions des personnes que je rencontre. Difficile de comprendre ou veux en venir, une personne au comportement si versatile.

Je ne suis pas quelqu'un de très compliqué en relation sociale, a un tel point que je peux me mettre à apprécier quelqu'un qui ma menacer ou frapper quelques minutes plus tôt, cette femme j'éprouve de la sympathie à son égard, elle à ses soucis sans pour autant s'arrêter à eux. C'est sans aucun doute une personne forte aussi bien mentalement que physiquement.

Ses dires sur les Bakushô, cela me fait bien rire. Il est vrai que beaucoup de spécimèn de ce genres vives au sein du clan dont je suis originaire. Ce qui explique notre réputation de personne rustre, peut réfléchit, mais surtout bagarreur. Bien que dans les fait notre clan et l'un des plus diversifier mentalement parlant. Mais tout le monde sait que l'on a tendance à se souvenir des mauvaises choses.

" Cela ne m'étonne pas, que tu es croisé ce genre de personne venant de mon clan ! Le clan Bakushô doit être le premier fournisseur de tête brulées du village d'Iwa. J'espère qu'ils ont su être de fervent adversaires ! "

S'il y a bien quelque chose qui me tient à coeur, c'est bien mon clan. Mon objectif le plus étant simplement d'aider à améliorer la réputation de ce dernier. Le village d'Iwa n'a d'yeux que pour le clan Samui est historiquement apprécie les Jisetsu ce sont leurs terres après tout. Mais mon clan a été placé au second plan, j'aimerais que cela change un jour ou l'autre.

" Ce n'est pas que parler de moi me dérange... Mais finalement tu ne t'es toujours pas présenter. Je ne connais même pas ton prénom ! "

Je pense que le Barman la crier, au moment où elle avait pour but de me faire avaler le plancher. Mais sur le coup, je n'ai pas vraiment pris la peine d'écouter ses dires. Bien trop préoccuper à savoir quelle était la meilleure route direction la sorti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 322
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Sam 12 Aoû 2017 - 23:09

Souriante...

Tandis que les verres défilés, tu partageais un bon moment avec ton nouvel ami. Apparemment, les Bakushô n'étaient pas tous comme ça, en soit, il en était un exemple typique. Hochant les épaules, tu n'avais sans doute pas croiser le coté le plus calme du clan. Bien que tu le savais pertinemment, les emmerdeurs attirent les emmerdeurs. Et dans ce domaine, tu étais assez haut placées.

Finalement, il te ramena à la réalité, alors que tu étais tranquillement sur ton nuage d'euphorie. C'est vrai que tu n'étais pas présentée à lui, tu n'en avais pas éprouvé le besoin particulier. De toute manière, les gens avaient tendance à te connaitre davantage pour ta réputation de brute que pour la personne que tu étais vraiment.

- Oh c'est vrai ! Kosobayui Mi ! Enchantée gamin !


Riant bruyamment encore une fois, tu te demandais comme aller se finir cette soirée. Tu étais du genre à prendre le partie qu'une beuverie ne se terminait qu'aux premières lueurs du soleil. Le gosse semblait moins enjoué que toi à cette idée, le pauvre, il ne pouvait certainement pas tenir la cadence. Mais, il y avait un début à tout après tout.

- Le gosse paye sa tournée ! Ce soir on fait la fête !


Ta voix résonnaient au delà des murs de la taverne. Si bien que tout le quartier pouvait t'entendre gueuler ta joie de vivre. Aucun doute que certains allaient être attirés par la ferveur que tu apportais en ce lien. Tandis que les autres clients déjà bien ivres pour la plupart s'exultèrent à cette nouvelle, tu te retournais vers le Bakushô.

- J'en ai des histoires à te raconter ! T'as fais la guerre ? Non ? Car moi oui ! Et dieu sait qu'on trouve des choses bien saugrenues durant ce genre d’événement !


Tu éclatais encore de rire en tapant du poing sur le comptoir. Le tavernier avait l'habitude de toi et ton comportements, ils n'étaient même plus choqué à l'idée de voir ses bouteilles trembler par ta force un peu trop excessives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 58
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Dim 13 Aoû 2017 - 20:30

Elle s'appelle donc "Mi". Intéressant les membre du clan Kosobayui doivent appréciés les prénoms en une syllabe. Ou bien une simple coïncidence. Sûrement qu'une simple coïncidence d'ailleurs. Mais voilà qu'elle ne peut rester calme cinq minutes d'affilé, je ne sais pas comment elle est venu à penser que payer une tournée au bar complet m'intéresserais, mais me voilà sans avoir le choix à le faire. Bien heureusement cet endroit possède de bas prix, sans parler du peu de client présent. Pour être franc ce bar ne jouit pas d'une bonne notoriété. Mon portefeuille ? Il va souffrir cela ne fait aucun doute, mes moyens de simple Genin sont bien trop bas pour me permettre de telle action habituellement, bien heureusement ses derniers temps plusieurs missions mon été confié me permettant ce petit écart de conduite.

Maintenant voilà qu'elle en viens à me parler de la guerre, une époque trouble au sein de Tsuchi no kuni. Mais voilà, dans les fait j'ai vécu cette période d'un point de vue extérieur, ayant eu quelques problèmes peu de temps au par avant. Bien qu'ayant fait une apparition à la fin de celle-ci, mes actions n'en restent pas moins sans intérêt.

" Disons que j'ai vu la guerre de loin, mais dit m'en plus ! J'ai quelques regrets d'ailleurs de ne pas y avoir participé. Mais toi y as-tu participé ? "

Cette période, un sujet intéressant il n'y a pas de doute. Cela vient surement de ma non participation. Serait-je autant enclin a en discuté, en y ayant participé ? Peu de chance, la plupart de mes connaissances qui y ont participé ne préfère que peut en parler. La guerre se trouve être horrible à vivre, mais tellement passionnante.

Puis voilà que le barman dépose l'alcool commandé par la demoiselle du clan Kosobayu, à mes frais. L'alcool.. Moi qui pensais passer une soirée des plus calme, prenant un ou deux verres puis repartir chez moi... Mais si c'est pour écouter de chouettes histoires rester ne me dérange pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 322
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Mar 15 Aoû 2017 - 2:02

Joyeuse...

Tu souriais à pleine dent tandis que tu déversais dans ton gosier l'alcool qui n'était pas payé à tes frais. Tout avait un goût meilleur lorsque cela était gratuit. Tandis qu'aucune ivresse d'aucune sorte ne voulait montrer le bout de son nez sur le tiens, tu écoutais les mots peu confiant de ce Len sur la guerre. Apparemment, il l'avait vécu de loin, il était ce genre de personne de qui avait subit davantage les affres de la guerre sans même y avoir participé un seul instant.

Perplexe, pour une fois dans ta vie, tu eus un instant de lucidité. Était-ce judicieux de lui raconter la guerre que tu avais vécu alors qu'il n'était encore un être candide ? Malheureusement pour lui, cet éclair disparut aussi vite qu'il était apparu et dans un air enjoué, tu allas lui conter tes récits.

- La guerre... Beau tableau de l'humanité. Des gens sacrifiant leurs vies pour des causes imaginaires, qu'ils pensent vitales pour eux. D'autres comme moi, en venaient à se battre simplement pour goutter le sang de ses adversaires. Savoir quel bruit retentissait lorsqu'on venait briser leurs os en petit morceau.


S'il était en âge de se saouler, alors il était en âge de faire face à la réalité telle qu'elle était véritablement. De toute manière, il aurait tôt fait de tout oublier le lendemain à cause de sa future gueule de bois.

- Oh bien-sur, il y a l'honneur, la gloire, le devoir... Toutes ces choses qu'on se dit pour se rassurer que ce qu'on a fait était justifiable. Si tu écoutes mon clan, on s'est battu pour récupérer notre indépendance, notre liberté. Pour tout dire, je ne suis pas comme eux, j'ai pas vraiment besoin d'avoir des raisons pour me battre.


Aucune culpabilité ne semblait trahir tes paroles. Tu étais une bête de guerre, tu le savais et tu aimais cela. L'excitation du combat, l'adrénaline que pouvait provoquer l'approche de ta propre mort. Bien entendu, il y avait des combattants bien plus fort que toi. Bien entendu tu aurais pu être parmi ces victimes dont on a oublié le nom aujourd'hui, mais tu t'en foutais.

- Et aujourd'hui certains sont appelés héro pour avoir participé à tout ça. La guerre est une chose passionnante, tu ne penses pas ?


Souriant puis éclatant de nouvelle fois de rire, tu demandais à ce qu'on te réserve un verre, attendant une quelconque réaction du gamin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 58
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Mar 15 Aoû 2017 - 10:03

L'idée même de la guerre ne m'a jamais réellement effrayé, je sais très bien qu'il y a différent type de personne à travers le monde et que dans ceci il y a des personnes telles que Mi. Des accrocs à la violence dirais-je. Ce genre de personne son pas forcement les plus fréquentables de ce monde. Mais elle est honnête ne cache pas son penchant pour l'affrontement physique. Ce dont j'ai pu me rendre compte facilement lors de notre rencontre plus tôt lors de cette soirée.

" Bien sûr.. La guerre se trouve être un sujet incontournable de notre société actuelle. Elle est asses récente faut dire. De plus, être un héros de guerre se trouvent être le meilleur moyen de se faire un nom dans ce monde. "

Quand l'on y pense, tout ceci n'aurais pas lieu sans ce sanglant passer. Mon clan vivrais encore dans son intégralité au nord de Tsuchi no kuni. Ce qui n'était pas si mal, même si un peu anarchique par moment. Pensif sur la conversation j'en viens à ceci, le clan Kosobayui recherchais la liberté avec ses affrontements. D'ailleurs énormément d'entre eux ne vivent plus dans ce pays.

" Ton clan n'est pas compté comme résident de la citadelle n'est-ce pas ? Que Yu soit rester ici par la force des choses je l'ai bien compris, mais toi ? L'idée d'être libre et plutôt séduisante pourtant. "

D'humeur curieuse, j'ai envie d'en savoir plus sur cette demoiselle un peu rustre. À telle eu des divergences d'opinions avec les membres de son clan ? Possible après tout moi-même je ne suis pas vraiment totalement en accord avec la totalité des prises de position de mon clan. Il faut s'en contenter, du moins le temps que je suis faible dans mon cas.

Mon verre se trouve être enfin vide, ayant pris le temps de le boire celui-ci, ma note sera salée cela ne fait aucun doute, donc autant en profité et boire jusqu'à plus soif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 322
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Mar 15 Aoû 2017 - 18:55

Souriante...

Apparemment, le gamin avait été capable d'encaisser ton discours sans sourciller. Il avait été même capable de rebondir dessus à travers quelques réflexions. Ce Bakushô, il avait du talent à tes yeux. Un esprit solide bien qu'un corps un peu frêle. Tu étais contente qu'il accompagne ta sœur, elle avait besoin de personne comme lui, capable de rester la tête droite sur ses épaules et de ne pas chavirer à la moindre secousse.

Puis, vint la question du pourquoi du comment tu te retrouvais à servir une citadelle qui n'était pas la tienne, ni celle de ton clan. Question plutôt avisée en réalité, bien que pour toi, la réponse était claire comme de l'eau de roche. Toi qui ne faisais rien si tu n'en trouvais pas l’intérêt, devait forcément en trouver à servir Iwa.

- Pourquoi je suis restée ici hein ? Car l'Empire nous l'a prouvé, nous ne sommes jamais vraiment libre. Quand l'Empereur a marché sur nos terres, on a faillit les abandonner, ployer le genou par manque de puissance. Même si mon peuple est de nature pacifiste, certains d'entre nous sont conscient que les tourments du passé peuvent revenir. Et ce n'est pas en m'écartant du danger que je deviendrais assez forte afin de protéger les terres qui ont vu ma naissance.


Un discours plutôt éclairé, et dit avec une voix qui cette fois-ci était loin d'être brillante. Ces paroles trahissaient ce personnage que pourtant tu étais, ce personne semblable à une vulgaire brute dénuée de tout bon sens. Tu savais que tu étais trop faible pour repousser une armée marchant sur tes terres, et quand bien même tu n'avais pas peur de mourir en essayant, tu ne voulais pas laisser les Kosobayui de nouveau en proie à ces démons.

Ta mère avait fuit avec toi les conflits de ce monde. Toi, tu t'interdisais de fuir.

- Et ici à Iwa, il n'y a pas meilleur endroit pour connaitre les futures batailles. S'endurcir et devenir plus fort encore. Ma liberté n'a aucune valeur à mes yeux si elle n'est pas totale. Et tant que je serais faible, elle ne le sera pas pour moi, ni pour mon clan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 58
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Mar 15 Aoû 2017 - 21:54

Des paroles pour le moins intéressante, sa quête de force. Voguer a contre-courant de son clan. Elle me ressemble. À un stade d'entrainement plus avancé cela ne fait aucun doute, mais elle me ressemble j'en suis certain. Elle est frustrée par la passivité de son clan, je considère mon propre clan trop passif concernant le traitement injuste d'Iwa. Notre seule divergence d'opinion a l'air de se trouver sur ce que l'on veut faire de notre force, elle pour se sentir libre, moi pour l'ascension de mon propre clan.

Il est respectable de vouloir devenir plus fort dans ce monde. Vivre à ses propres dépens, n'avoir besoin de personne en cas d'altercation. Un rêve que très peu de Shinobi arrive atteigne, être bon étant une chose, pouvoir affronter n'importe qui se trouve en être une autre. J'observe ce verre que j'ai désigné être mon dernier, ne souhaitant pas finir dans un piteux état cette fois-ci.

"Devenir plus fort un rêve partagé par beaucoup d'entre nous je présume. J'aimerais le devenir aussi, être asses fort pour aider efficacement mon clan. J'ai le temps.. J'espère que t'as sœur m'aideras dans mon objectif d'ailleurs. Je t'aime bien Mi, tu m'as l'air d'être quelqu'un de sincère."

Aucune idée de combien de verres j'ai déjà vidé et bien qu'ayant encore mes capacités habituelles je commençais à ressentir une certaine fatigue, mais paupière étant plus lourde qu'à l'habituel. Continuer a boire dans ces conditions en viendraient a subir quelques choses que j'aimerais éviter de revivre. J'aimerais me souvenir de ce que j'ai fait ce soir, demain. Incroyable de se dire que cette femme a l'air de pouvoir en descendre des litres sans sourciller. C'est à la limite du surhumain, mais la compétition n'a jamais été mon truc. Ceci s'arrêtera là ma décision est prise. Je bu alors ce verre ce trouvant en face de moi, puis ensuite le retourna sur le bar.

" Et bien Mi ce fut un plaisir de pouvoir discuter avec toi, mais je ne tiens pas l'alcool aussi bien que toi. J'ai atteint mes limites pour ce soir. "

Prendre congé ainsi semble peut-être impolie, mais voilà. Je suis claqué, lessiver n'ayant qu'une seule envie allez me coucher. Sans parler de l'idée de devoir payer cette addition qui devrait être salée. Je fis alors signe au barman, voulant connaître ma note.

" Combien je vous dois ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 322
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Mer 16 Aoû 2017 - 0:30

Soupirant...

Tu voyais le jeune homme commençait à accuser le coup alors que toi, tu aurais pu enchaîner encore ainsi pendant une éternité. Mais tu comprenais néanmoins son attitude, il n'était pas toi et même s'il semblait futé, cela ne pouvait pas l'aider davantage à faire face à l'ivresse ou simplement la fatigue. Puis, tu savais que Yu allait t'en vouloir si tu rendais son protégé dans un si piètre état.

Redemandant une bouteille, cette fois-ci, tu ne fis même pas de manière à la déverser dans un verre, tu venais la boire directement au goulot. De toute façon, tu allais finir cette soirée à boire seule très certainement. Le Bakushô semblait encore assez lucide pour rentrer chez lui tout seul. De toute manière, tu n'étais pas d'humeur à jouer à la mère.

Tandis que le barman faisait le décompte des verres enfilés par les deux voir toutes la taverne entière, tu pouvais voir le visage du pauvre se gosse se décomposer alors que le chiffre grimpait à toute vitesse. Éclatant de rire, tu te levas et porta une main sur l'épaule de ton nouvel ami.

- Laisse, je payerais, ne t'inquiète pas, je vide déjà ma paye en budget alcool, ca ne changera pas.


Après tout, il était ce qui te rapprochait le plus de ta sœur, tu ne devais pas négliger son bien être. Bien que c'était pas la première fois que tu amenais à payer pour autrui. Malgré ton coté rustre voir brutal, tu avais la main sur le cœur envers ceux qui avaient su mérité ton respect. Le gosse n'avait pas fait grand chose pour cela après tout, mais pour une raison que tu ignorais tu avais eu un bon feeling avec lui. Il t'avait écouté et n'avait pas chercher à jouer davantage au malin avec toi.

Sans compter sur le fait qu'il avait une grosse paire de couille pour continuer à parler avec toi sans trembler voir tenter de fuir.

- Reviens picoler ici quand tu veux. J'ai d'autres histoire à te raconter ! Bwahaha ! Allez les gars, je paye ma tournée !


Et c'était reparti pour un tour tandis que tu allais t'incruster à la table d'autres buveurs habitués. Gueulant et riant comme à ton habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 58
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du Rhum, des Femmes... [Pv Len] Mer 16 Aoû 2017 - 12:09


Je ne me fis pas prier, elle se propose de payer et bien qu'il en sois ainsi je te laisse payer volontiers et dire que cela m'a préoccupé une bonne partie de la soirée alors qu'elle avait l'air d'avoir l'intention que ça ce finisse ainsi depuis le début. Sans parler du fais qu'elle enchaîne avec une deuxième tourné général incroyable, je ne sais pas quel est son grade au sein du village, mais il doit être asses élever pour se permettre de telle folie. Cela va lui couter une véritable fortune. Et voilà qu'elle m'invite à repasser quand je le souhaite, intéressant elle se trouve ici régulièrement, elle pourrait trouver un bar de meilleures qualités, si elle ne payerait pas à tout va des verres à la totalité de la population elle en aurais clairement les moyens. C'est ainsi qu'elle repart en direction d'un groupe d'ivrogne non loin de là, je crois qu'elle était avec eux avant notre petite altercation. Une femme étrange ? C'est certain. Mais pas quelqu'un ayant un mauvais fond comme j'ai pu me le dire lors de notre rencontre.

" Je n'y manquerais pas ! "

Lui dit-je en lui faisans un signe de la main, revenir ? Cela ne fait aucun doute, j'ai rarement passé une soirée aussi constructive, bien que mouvementé. Surtout qu'au final j'ai picolé gratuitement ce soir ce n'est pas négligeable. Je jette un dernier regard autour de moi, le bar n'a pas bougé depuis mon arriver les mêmes habitués ayant bien trop bue et ce trouvant avoir un penchant bien trop prononcé pour la boisson. Certains dépensent sans aucun doutes une grande partie de leur argent ici. Chacun s'évade comme il peut, la vie n'est pas toujours facile dans ce monde ou les plus faibles ce feront toujours écraser par les plus forts. Ce village en est le parfait exemple.

Légèrement fatigué ainsi qu'alcoolisé je sortie du bar en faisans un dernier signe d'au-revoir a Mi. La t-elle vu aucune idée, est-ce important, pas vraiment. On ce croiseras à nouveau cela ne fait aucun doute que ce soit ici ou ailleurs. Marchant alors dans la pénombre je pars rejoindre mon domicile non loin de là. Devrais-je dire à Yu que j'ai croisé sa sœur ? Je ne pense pas, leur entente semble bien trop fragile pour que je m'en mêle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Du Rhum, des Femmes... [Pv Len]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô :: Bas quartiers-