N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Début d'une amitié [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Civil
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Début d'une amitié [Solo] Mar 15 Aoû 2017 - 19:18

An 2, Automne.

Pho était repartit d'Iwa il y a quelques mois, il faisait route vers l'est et plus précisement vers Tetsu ou il allait vendre des légumes et rencontrer des associés pour diversifier sa marchandises. Le voyage c'était plutot bien passer, et Pho avait encore pu voir de manifiques paysage sur le chemin. le voyage était réellement ce qui le faisait se sentir vivant, traverser des forets et des montagnes, dormir à la belle étoile. Voir la grandeur du monde faisait se sentir insignifiant, mais il aimait ça, ne pas avoir de destiné particulière, n’être qu'un simple homme qui ne marquera surement pas l'histoire.

Le marchand arriva à Tekken c'était une des villes du pays du fer et la destination de Pho. Cétait l'après midi et les rues étaient animés, le barbu n'eu pas de mal à écouler sa marchandise au marché. La rencontre avec les associés se conclua par un accord marchand et un bon verre pour fêter ça, Pho c'était fait de nouveaux amis il allait maintenant pourvoir vendre des outils et des décorations de facture Tetsujin à Iwa, ce n'était pas aisé d'obtenir ce genre de marchandise en temps qu'Iwajin, au vu des rancœurs entre shinobis et samouraïs, mais ses associés préféraient développer leur commerce plutôt que se brider avec des rancœurs stupides.

Pho passa les jours qui suivirent à discuter dans des auberges avec des habitants et à faire du repérage pour essayer de trouver un nouveau type de marchandises à vendre. Après une bonne semaine à Tekken, il repartit en direction d'Iwa, cependant il partit un peu tardivement de la ville alors il du faire une halte après quelques heures car la nuit tombait déjà, par chance il trouva un petit temple construit pour servir de gite pour les voyageurs. habituellement il n'y avait personne dans ce genre de battisse, les vagabonds se croisaient rarement, mais lorsque Pho entra il vit une jeune fille, de 17-18 ans à vu de nez. La première réaction du voyageur fut de s'excuser:


-Je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un, excuse moi de t'avoir déranger, je cherchais simplement un endroit pour dormir.


Pho s’apprêtait à partir mais la jeune fille lui répondit:

-C'est bon vous pouvez rester... de toute façon ce n'est pas chez moi içi, je me suis un peu approprié l'endroit...


Pho rentra alors ramenant ses affaires à l'intérieur et attachant son bœuf à l'extérieur. La fille n'avait pas l'air vraiment bien, rien qu'a regarder son visage on voyait quelqu'un de triste et surtout quelqu'un de seul, cependant le marchand ne voulait pas la déranger alors il s'abstenu de le lui faire remarquer. La pluie tombait dehors, et Pho commençait à avoir faim, il sortit alors un peu de viande séché et du riz, il en proposa aussi à la jeune fille, qui accepta. L’ambiance était un peu pesant et personne ne parlait, alors Pho brisa le silence:

-Autrement tu t'appelle comment ?


La fille répondit immédiatement:


-Yuki.

elle marqua un temps de pause avant de retourné la question à son interlocuteur :

-Et vous comment vous vous appelez ?

Pho répondit de bon coeur:

-Je suis Pho un marchand, je viens d'Iwa. Je vois que tu porte un sabre tu es samouraï ?

En effet Yuki portait un sabre et ses vêtements n'était pas non plus ceux des paysans, mais à la question de Pho elle baissa les yeux comme de honte et répondit difficilement:

-C'est vrai, mais je ne suis qu'une apprentie et je ne serrais jamais guerre plus, ma famille à perdu son statut et maintenant je suis sa seule représentant...autant dire que je suis une sans-abris.


Le voyageur remarqua que cette question venait de miner encore plus le moral de sa voisine de gite, il essaya alors de lui remonter un peu le moral:

-Tu sais avant j'étais paysan, je pensais que mon destin allait être de reprendre le travail de mon père ou de ma mère, mais finalement j'ai rencontrer un homme qui m'a appris que notre avenir n'est pas décidé à la naissance, on est libre de faire ce que l'on veut il faut juste aller chercher cette liberté elle demandera plus de temps et d'effort à être obtenu selon qui on est, mais tout le monde peut l'avoir, regarde maintenant je suis marchand et j'ai un travail qui me permet de voir tout les jours des paysages superbes, le travail m'a suffit pour obtenir tout ça.

Yuki eu pendant un moment une expression un peu admirative devant ce discours mais elle le refoula rapidement:


-C'est une question d'honneur je dois redorer le réputation de ma famille, sinon j'aurais été une fille indigne. Vous n'avez pas d'obligation envers votre nom alors vous pouvez vous permettre d'avoir cette vie plus libre.

Pho avala les dernières bouchés de son repas, et conclua par une phrase que lui avait enseigner Toa:

-"Vivre honorablement, c'est vivre heureux" c'est ce qu'un moine de Ta m'a appris et j'ai toujours suivit ce conseil, aujourd'hui je peux dire qui je suis sans honte, car je mène une vie honorable, je suis heureux.

Sur ces derniers mot Pho fit signe à la bretteuse comme pour lui dire bonne nuit et il ferma les yeux, pour finalement s'endormir. Yuki semblant en pleine réflexion après cette discussion fit de même.


Le lendemain, Pho se réveilla, il vit la jeune samouraï en train de fouiller dans ses livres de compte:


-Qu'est-ce que tu fais ? C'est des documents importants.


Cependant avant que Pho ne se lève pour lui reprendre Yuki fit une remarque:


-Votre orthographe n'est pas très bonne, vous devriez trouver quelqu'un pour noter à votre place.

La fille rangea les documents là où elle les avait trouvé. Pho remballa ses affaire prêt à repartir, cependant avant de quitter le temple, il s’arrêta quelques secondes pour poser une question à la jeune fille :

-Tu sais écrire toi ?

-heu...oui

Pho un peu hésitant posa de nouveau une question :

-Ça te dirait qu'on devienne...associé ? Tu m'a l'air capable et c'est vrai que j'aurais bien besoin de quelqu'un qui soit plus habille avec la paperasse.

L'adolescente cogita quelques minutes puis donna sa réponse:

-Ce que vous m'avez dit hier m'a donner du courage, je ne veux pas rester ici à rien faire, en m’apitoyant sur mon sort, je veux aussi travailler pour avoir cette liberté dont vous parlez, alors disons que j'accepte vous m'avez l'air d'un homme de confiance, j'espère vous être utile.

Yuki s'inclina alors devant lui comme le ferrait un élève devant son professeur, Pho était un peu gêné que quelqu'un le salut ainsi :

-C'est bon, redresse toi pas besoin d’être aussi formel on est associé, on est des égales maintenant et arrête de me vouvoyer, appelle moi juste Pho je ne suis pas un seigneur ou un truc dans le genre, juste un marchand.

Pho se remit en route avec sa nouvelle compagnon pour rentrer à Iwa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Début d'une amitié [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-