N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Génie en herbes [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Génie en herbes [terminé] Mar 15 Aoû 2017 - 21:34


Comme il était étonnant de voir que dans un tel pays, les forêts avaient tant à offrir malgré tout. Les arbres qui poussaient étaient minces et avaient mauvaises mines à la lisière de leurs forêts, mais en leur centre ils étaient grand et en santé. Aussi, l'air y soufflait-elle une brise qui me semblait encore fraîche, comme si la pollution des villes ne les avaient pas encore atteinte complètement. Chaque troncs et chaque branches représentaient les remparts des arbres, résistant tant bien que mal à l'avancée du "progrès"
humain et chaque feuilles étaient leurs soldats. Elles freinaient les vents corrosifs des centres urbains et industrielles, stoppaient les pluies acides d'un ciel en permanence aux teint gris. Et l'on entendait toujours le bruissement de leur cri victorieux qui s'épanouissait après chaque coups de vents...mais pourquoi combien de temps encore allaient-elles tenir le front? Nous ne le savions pas, mais nous savions qu'elles faiblissaient. Qu'elles finissaient par tomber aux premières lignes...ne laissant qu'un corps d'arbre tordu et à l'écorce de même couleur que le ciel du pays de la pluie. Pourtant...ce pays pourrait se transformer si nous en faisions l'effort commun. Ses pluies abondantes, dénuées de l'empoisonnement humain, gorgeraient probablement la terre d'eau en laissant la flore s’épanouir comme nul part ailleurs. Ame pourrait bien être une jungle sans toutes ces usines...

C'était d'ailleurs cette possibilité que j'avais imaginé en voyant le coeur de la région de Karashi, la forêt du Nord. Un pas devant l'autre, je laissai glisser mes doigts dégantés sur les surfaces verdâtres et lisses des feuilles d'arbustes. J'étais captivé, obnubilé par l'aspect sauvage de la nature. Quoi de plus normal après tout! J'avais grandis entouré de fer et d'acier, au centre fluorescent des produits chimiques mis en quarantaines...comme mon clan entier. Mais, aujourd'hui que je découvrais le monde, j'avais peine à croire que l'homme avait choisit de lui-même, de son propre chef, d'anéantir les beautés de la nature dans le simple but d'entretenir ce culte de la richesse à lequel il tenait tant. Même me trouver des compatriotes, pour aider le reste des miens à sortir de leur cage de fer, avait été difficile par "manque de moyens financier". Et si...ce monde s'écroulait? Et s'il revenait à un aspect totalement sauvage? Que feraient-ils? Comment survivraient-ils après tant d'années, de décennies...voir peut-être siècles et millénaires...à se dénaturer eux-même?
L'instinct de survie, à lui seul, leurs permettraient-ils de subsister? Ce serait étonnant...fascinant même d'assister à un tel spectacle. D'ailleurs, quelle beau hasard fut-il que...alors que j'étais perdu dans ces pensées...mon regard ait capté un aperçu de ce spectacle, à échelle miniature.

Momentanément, mon esprit fut ramené à la réalité alors que mon regard capta une scène merveilleuse. Tout juste à côté de moi, un moucheron volait entre les tiges de hautes plantes aux fleur étranges, mais très colorées. Leurs stigmates et leurs étamines ressortaient en dehors de leurs pétales en forme de cône inversé, comme si elles invitaient les petites créatures à venir boire leur nectar. Ce que le moucheron fit, sans même y penser, sans même se douter de quoique ce soit. Il déposa lentement ses petites pattes sur le rebord des pétales, puis approcha sa trompe de la stigmate...et il disparut. Les pétales se refermèrent sur elles-même, refermant le "cône" qu'elles formaient...et grâce aux rayons du soleil qui plombaient directement dans les couleurs de la fleur, je pouvais voir l'insecte tenté de se débattre, mais en vain. Des minutes s'écoulèrent, alors que je m'étais assis pour bien comprendre ce qu'il se passait là, de quel phénomène j'étais témoin...et après un moment, il me sembla que les ailes et les pattes de la victime se détachèrent de son corps...pendant que le reste descendait tout au fond de l'entonnoir que formait le corps supérieur de la fleur sadique.

L'instinct du moucheron n'avait sur le sauver. La nature a son aspect le plus sauvage et basique avait gagné...


Fascinant...

Et en me relevant, alors que je pensais reprendre la route pour m'enfoncer encore plus loin dans la forêt, une silhouette m'apparut. Elle me faisait face, m'observait probablement déjà depuis un moment...un sourire aux lèvres malgré mon étrange apparence. Qui était-elle? Pourquoi n'avait-elle pas décidé de partir? Si elle restait, c'est qu'elle n'avait clairement pas peur de tomber sur des intrus...voir même des Shinobis. Elle devait donc en être une...



Dernière édition par Sabakyô Akumu le Mar 5 Sep 2017 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Mer 16 Aoû 2017 - 5:32

Personnage joué

On ne voit que peu de personne ici, comme si la nature n'est plus un intérêt pour quiconque dans ce pays ou le métal et le grondement des machines s'entendant à chaque centimètre de terre de ce pays. Cependant c'est bien grâce à la nature que nous sommeq encore vivant. Elle est là pour nous faire respirer réduire l'inpureté dans l'air et s'autogère. Ici c'est mon jardin, les sortes de plantes dans ses lieux sont nombreuses et depuis le temps que j'y travaille il faut dire que je n'ai plus le compte des diférentes sortes qui existe cependant elles ont toute une résistance innée sur la pollution. Une recherche importante pour moi qui souhaite remettre plus de verdure dans ce pays fait de métal. Ici dans ce petit coin je cherchais un moyen naturel de rendre les plantes insensible à ses toxines tout en les éliminant afin de rendre la vie des citoyens de ce pays moins douloureux. J'ai fais plusieurs conférences sur ce sujet et des bien fait sur la réduction des maladies à Ame par la prolifération des plantes. Cependant ce pays est bien trop corrompu pour vouloir comprendre quoi que ce soit à ce sujet qui n'est pas enrichissant financièrement.

Professeur de métier et pratiquante de l'art Shinobi. Quand je remarque un homme se promener avec un masque sur la tête touchant les feuilles d'arbre et observant se qui se passe dans cette masse florale je ne peux m'empécher de le regarder. Des personnes portant des masques dans ce pays sont nombreuse. Sans même qu'on soit un membre de ce fameux clan Sabakyo certain ne peuvent plus respirer l'aire toxique du pays par le défaut d'insuffisance immunitaires dans leur corps. Cet homme observant à travers ses lentilles teinté de noir je m'avance:

- Ce n'est qu'une infime partie des secrets que nous réserve la nature. Si vous saviez ce qu'elle a tant à apporter, vous seriez désolé pour ce pays. Enfin pardonnez-moi, j'en manque à mes manières. Que cherchez vous dans mon domaine? Si c'est des cours elle ne reprennent que la semaine prochaine. Enfin je peux faire une exception.

L'idée est plutôt ironique car ce domaine est bien à moi mais pensant que la nature n'a pas à avoir de limite je n'ai pas clôturer et enfermer par des barrière mes lieux laissant la possibilité à tousses de pouvoir entrer pour n'importe quelle raison sauf bien sur celle de déteriorer mon jardin floral. En voyant l'intérêt qu'il a pour mon jardin je fus plutôt content, comme si une lumière me montre que les hommes ne sont peut-être pas tousses encore irréparable. Un petit sourire amical, j'attend une réponse en espérant voir de lui ce que j'attends de mes élèves, mais qui par malheur n'est pas souvent le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Ven 18 Aoû 2017 - 6:58



Sa voix était douce, comme enveloppée dans le velours​, accompagnant bien ce qu'elle dégageait comme impression au premier regard. Elle semblait délicate, faite de papier, tant elle était mince et blanche de peau, mais quelque chose au fond de son regard dégageait une assurance qui la rendait forte malgré tout. Elle était belle, fragile mais avait du caractère...tel une rose épineuse. Il me fallu quelques secondes avant de retrouver la parole, comme transporté par la vision qui se présentait à moi. Sans nécessairement amoureux, j'étais captivé. Était-ce là le dangereux pouvoir des Kunoichi? Probablement...car elle en était clairement une.

À sa jambe, au niveau de sa cuisse, une pochette laissant voir trois manches de kunai éclaircissait les doutes que l'on pouvait avoir à ce sujet. Ensuite, ses cheveux attachés vers l'arrière laissaient voir quatre senbons dépasser de son crâne, probablement plantés entre les anneaux que formait un élastique qui tenait sa crinière. Enfin...sa démarche et sa posture ne trompait pas. Elle savait se défendre et était d'ailleurs probablement en train d'analyser mes faits et gestes depuis le moment où elle a vu ma silhouette. Mieux valait être honnête alors et lui expliquer sans perdre un instant de plus, ce que je faisais ici.


Oh...Je ne savais pas que c'était "votre domaine" HmHmHm! Je me croyais être en pleine forêt tout simplement. En fait...je ne faisais rien de spécial! J'avais simplement envie d'en connaître un peu plus sur la flore du pays. J'avoue être agréablement surpris...c'est...captivant! HmHmHm!!!

Bien qu'elle ne pouvait le voir, j'esquissai un rictus du coin des lèvres, comme pour appuyer le ton un peu jovial de ma voix. Portant ensuite le regard autour de moi, comme pour observer rapidement tout ce qui nous entourait, je revins ensuite à elle tout en reprenant appuie sur mon bâton. Autour de nous le bruit des feuilles qui combattaient toujours le vent pollué du reste du pays, continuait de nous offrir une trame paisible. Quelques rayons de soleils, bien que faibles, réussissaient parfois à passer entre les branchages de arbres, mais suffisaient à éclairer nos deux personnes malgré l'ombre constante des grands feuillus.

Oh...des cours? Et qu'enseignez-vous exactement? Que faites vous de si spécial pour enseigner au coeur d'une forêt? C'est intriguant tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Ven 18 Aoû 2017 - 18:51

Cet homme est spécial, il semble curieux de ce que cache la nature. Je l'ai même remarqué regarder ce que mes spécimens voraces sont capable de faire. Sondant et évaluant ses dire il ne semble pas mentir. J'ai eu plusieurs fois la visite de mauvaise personnes étant venus chez moi avec de mauvaise intention mais en l'écoutant et en vérifiant s'il ne ment pas je peux voir que ce n'est pas son cas. Il ne ment pas est semble intéréssé. La question que j'attendais vient. Celle qui montre une seconde fois un intérêt pour mes recherches Cependant juste un peut trop vite a mon gout. Il souhaite savoir ce que je fais exactement. Cependant les manières et les demande d'une professeur fit surface :

-Avant d'être aussi curieux les manières demande que vous vous présentiez en premier lieu.

Dis je d'un doigt levé et une intonation juste assez pour montrer le sérieux de ses paroles. Après tout il est chez moi non. Puis avec des étudiant j'ai due être stricte sur les manière et les limite qu'impose ce métier. Le regard fixant le masque de cet homme après quelque secondes je dis:

- Moi c'est Hanabira vous pouvez me tutoyer après tout nous ne sommes pas en cour. Sinon pour répondre à votre question je travaille dans la fac et j'enseigne la biologie. Je suis spécialisé dans les plantes et la flore. J'ai aussi une connaissance poussée dans les poisons utilisé en combat.

Toujours aussi souriante cet homme me plait beaucoup. Il semble plutôt Intelligent et intéressé. Pour une professeur comme moi ce genre de personne sont ce que l'on attend d'un élève. Je le regarde puis lui dis:

- Juste par curiosité vos affinités élémentaires sont de quelle origine ?

La curiosité est aussi un de mes défauts ce fut aussi la grande qualité qui m'a aider à apprendre et de pouvoir ensuite enseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Lun 21 Aoû 2017 - 15:24


La situation devenait quelque peu risible, alors qu'elle s'approchait avec un doigt levé, montrant un ton quelque peu autoritaire suite à ce reproche qu'elle me faisait d'avoir oublié de me présenter. Derrière mon masque, j'affichai un sourire qu'elle ne pu voir, un sourire sincère. Décidément, elle avait du cran, et n'hésiterait pas à reprendre les insolences des premiers venus, peu importe ce qu'ils étaient, ce qu'ils représentaient...comme si son rôle de professeur était bien ancré dans ses valeurs morales, mais aussi sa nature propre. Soit, j'allais me présenter à elle...après tout, ne venait-elle pas de faire de même? Cependant, la nature de mon clan resterait un mystère, même si le masque pouvait parler de lui-même. Lui dire que les Sabakyô étaient revenus de "la mort" ne serait pas judicieux, pas tant que notre situation restait aussi précaire. Il valait mieux garder le tout sous secret, jusqu'à ce que nous aillions retrouvés ceux des nôtres qui manquaient à l'appel. Ils n'étaient probablement qu'une poignée, mais qui n'a jamais entendu parler d'histoire relatant la victoire d'une poignée d'homme face à des bataillons entiers? Il fallait avoir toutes les chances de son côté si nous voulions réussir. DOnc pour ce faire, mieux valait rester discret.

Appelez moi Akumu! Dis-je tout simplement à la suite de sa remarque, en avançant une poignée de main formelle, alors qu'elle se présentait à son tour en partageant son titre et la profession qu'elle occupait dans un pays aussi peu propice à recevoir ce genre de personne pourtant.


Enchanté alors Mademoiselle Hanabira! C'est étonnant de voir quelqu'un occupé ce poste et avoir ces intérêts à Ame! Il faut dire, je suis plutôt surpris aussi de voir autant de végétations florissantes dans un pays aussi pollué. Je trouve cela fascinant, à vrai dire...pas seulement ces fleurs et ces plantes...mais le fait que vous soyiez Shinobi finalement. Je me doutais bien que vous n'aviez pas froid aux yeux pour venir parler à un parfait inconnu avec une allure aussi marginale. Mon masque ne fait généralement pas bonne impression, mais je vois que vous êtes probablement curieuse de nature...sinon vous ne seriez pas biologiste!

En effet, c'était un trait commun de tous les scientifiques, chercheurs et explorateurs. Les biologistes avaient souvent cette soif de connaissance bien particulière en ce qui attrayait au "fonctionnement" des choses vivantes. Ils étaient curieux de nature et succombaient souvent à la tentation de "découvrir" ce qui se présentaient à eux. Ils étaient analytiques, calculateurs...avaient le sens de l'observation. Elle avait clairement dû découvrir depuis un moment que j'étais un Shinobi aussi. Probablement par ma posture, ma manière de me déplacer...bref tout ce que le corps humain pouvait dévoiler sans même que nous nous en rendions compte réellement. C'était une savante, je le voyais bien. Son regard en disait long, les choix de ses mots aussi et sa manière d'être à la fois très intéressée, mais détachée de ce qui se présentait à elle.

Puis, elle dévoilà son jeu, toutes ses cartes, en lançant cette question qui pouvait paraître anodine, mais qui me donnait entièrement raison sur toutes les réflexions que je venais de faire. Elle avoua sa curiosité, avoua être une Shinobi, avoua savoir que j'en étais un...tout cela en me demandant qu'elles étaient les affinités "primaires" dont j'étais détenteur. Décidément, elle ne passait pas par quatre chemins pour se faire entendre ou comprendre. Haussant donc simplement les épaules, n'ayant rien à cacher, je décidai de lui répondre...tout simplement...et de voir ce qu'elle ferait ensuite de cette information. Ce n'était peut-être pas prudent, à première vue, mais cela ne ferait que démontrer qu'au final, je n'avais pas de mauvaises intentions. Après tout, j'étais sur son terrain, dans son domaine...c'était à moi de répondre aux questions et de donner des informations et pas l'inverse.


HmHmHm!!! Vous avez de l'initiative en conversation je vois! Je maîtrise le Doton et le Suiton. La terre et l'eau...tout ce qu'il faut pour cette magnifique forêt l'on dirait! C'est ironique tout de même...que les Shinobi aient en leurs mains le moyen de créer, de faire naître la vie. Ne serait-ce que la vie botanique au moins...mais non...nous choisissons la destruction d'abord et avant tout. c'est triste tout de même...

Mais en réalité, je ne ressentais pas cette tristesse. C'était là de l'ironie et du sarcasme, vraiment...quoiqu'une part de moi désirait avoir ce pouvoir. Ce pouvoir qu'était celui de "créer" et de voir prendre forme la vie...aussi basique était-elle. Les dieux ne nous avaient-ils pas fait à leur image après tout? Cela expliquerait cette passion morbide et étrange pour la vie et la mort qu'avait l'être humain en son fort intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Mer 23 Aoû 2017 - 14:47

Evaluer celui qui est en face de soi. C'est évidement une priorité. Par chance, plus je discute avec lui plus j'apprécie son caractère tout en apprenant à le connaitre. Cet homme est tout de même étrange cela n'a rien de vraiment important, mais son masque et cette sensation habituel consternant son corp me donne l'impression d'avoir une chose familière. Cependant je n n'arrive pas à mettre la main dessus.

La discutions tourne sur mes centre d'intérêt et le fait de la difficulté qu'exprime se pays pour les gens comme moi. Il remarque aussi que je suis une ninja. Cela montre juste qu'il a l'habitude d'en fréquenter et que par conséquence les gestes habituels et devenant une mimique et cela encore plus pour les sensoriel, il les connait. En tant que ninja sensoriel j'ai pris l'habitude de faire des gestes et marcher en faisant le moins de bruit possible, de manière tellement anodine que s'en est devenue une habitude que je n'arrive qu'à les perdre en y faisant attention:


-Ce masque est plutôt inhabituelle que ce soit ca forme ou même son utilité car si je l'observe bien il filtre l'air intérieur avant qu'elle ne sorte. Une sorte de filtre inversé. Sinon pour le reste c'est plutôt typique de ce pays de trouver des tenus plutôt.... Marginal, même si c'est plutôt drôle quand l'on observe la soumission dans laquelle nous sommes entravé. Sinon revenons sur notre sujet, si je n'étais pas ici, qui ferais ce travaille à ma place dans un tel endroit? Si l'on souhaite quelque chose il faut forcément en être l'investigateur. Après tout il faut bien des personnes pour rendre la vie des gens plus vivable. Pour cette végétation, normalement la moitié des plantes ici ne survivrais pas ici et l'autre moitié ferait qu'une pâle figure. Cependant j'ai travaillé avec une ancienne recette que j'ai trouvée. Un poison du clan Sabakyo que j'ai modifié pour en faire une enzyme immunitaire. Je ne suis pas une experte la dedans, j'excelle plus sur la création de poison que celle de les guérir. Surement une facilité que j'ai en tant que guerrière.

Se masque en parlant de ce clan me fit tilter. Même si je ne pense pas cela possible cela effrole mon esprits fait il partit de ce fameux clan disparue? Cependant je ne trouve pas vraiment ca important. Oublions cela qu'il en soit ou non je ne pense pas que ca soit bon de lui demander après tout s'il ne le dis pas il doit avoir une raison et même sans cela ces noms sont recherché et même si je sais cacher mes informations la recherche active de ses personnes rendent cette connaissance dangereuse. La suite continue donc sur ma demande de ces capacité dans l'affinité primaire. Il a la combinaison parfaite. L'eau et la terre. Il continue sur l'idée de la vie et de la mort. Des mots qui ont tout son sens dans mes oreilles:

- Effectivement, mais savez vous que vous avez toutes les conditions pour aussi donner la vie? Pour certains d'entre nous on à le choix. Vivre en gardant cette idée en tête ou bien faire le choix et agir en fonction. Après tout même ceux qui détruise notre pays ne sont pas forcément mauvais en soit. C'est un choix de vie qu'ils ont décidé de suivre et l'on adopté. Cela est à l'encontre des autres se qui pour la plupart des gens rendent cela mauvais, mais es que l'inverse n'est pas aussi une décision toute aussi ingrate? Aprés tout je pense faire une bonne chose en fleurissant ces lieux cependant c'est contre tout ce que souhaite ce pays, cela peut aussi être considéré comme mauvais dans un sens. Je suis prête à vous enseigner la maitrise du Mokuton et vous permettre de pouvoir créer la vie. Ainsi dans le reste de votre vie vous pourrez détruire ou créer. vous serez ainsi votre propre chef et personne ne pourra vous enlever ce don. Ainsi comme moi vous aurez le choix de créer un remède avec un poison ou l'inverse. Qu'en pensez vous je ne vous demande qu'une chose et même cela sera votre propre choix. vous reviendrez ici pour faire agrandir cette flore.De temps à autre

Un sourire sur mon visage exprimant la sympathie que j'ai pour cette inconnue, j'ai hâte de voir se qu'un tel homme peut choisir comme chemin avec se dit pouvoir de destruction que tout homme a et ce nouveau pouvoir qui exprime l'opposé de ce qu'il ressent. Surement encore cette curiosité qu'un scientifique à qui s'exprime de nouveau.


Dernière édition par Kadoria Goren le Ven 25 Aoû 2017 - 4:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Jeu 24 Aoû 2017 - 0:57



Une personnalité totalement fascinante! Comment avait-elle mise la main sur nos techniques? Ou plutôt à ce poison qui avait fait de nous ce que nous étions devenu? Avait-elle été en contacte avec les Sabakyô emprisonnés? Avait-elle trouvée la source de son poison sur un cadavre de l'un des miens? Poser la question ne serait pas judicieux et entrerait dans son secret professionnel et donc, me vaudrait un refus catégorique. C'est donc pour cette raison que je préférai ne rien dire de plus et seulement écouter ce qu'elle avait à dire. À ce point, je n'avais plus aucun doute sur le fait qu'elle remettait en question ma véritable identité et qu'elle était probablement certaine que j'étais issu du "clan disparu". Cependant, tant et aussi longtemps que je ne l'avouais pas ouvertement, cela restait de simple hypothèses et spéculations.

Par chance, à visage recouvert il était difficile de cerner mon intérêt ou de voir la surprise sur mon visage lorsqu'elle avoua travailler sur une toxine propre à mes capacités innées. Aussi, les gens ignoraient que les Sabakyô avaient "évolués" entre la première et la deuxième génération. Nous n'avions plus à être "modifiés" génétiquement et à souffrir de notre propre condition ensuite. Nous avions "fusionnés" avec nos pouvoir, et en étions totalement immunisé, même aux effets secondaires que mes parents, par exemple, ressentaient toujours. Ça aussi, il valait mieux en garder le secret. N'en restait pas moins que sa découverte à elle restait totalement surprenante. Un genre de "sérum" qui aidaient les plantes à croître dans cet environnement hostile grâce à une enzyme immunitaire mélangée à notre gaz. Intéressant...


Ah?!? Eh bien ça...c'est surprenant! Ça tient du génie...

Mais mon intérêt pour la chose fut rapidement coupé alors qu'elle continuait la discussion sur un autre sujet précédemment abordé. La vie, les éléments...et la vérité sur les affinités que je possédais ainsi que ce à quoi ils pouvaient me mener. Arquant simplement un sourcil, d'abord, je fus ensuite bien agréablement surpris par les informations qu'elle me livrait...mais aussi par sa proposition. Le mokuton...la maitrise des plantes...en voilà une chose qui devenait intéressante. Le pouvoir de créer la vie à son aspect le plus basique et sauvage. La flore...une chance à ne pas manquer.

Alors tu as toute mon attention. Montre moi...je suis curieux...

Comment ne pas l'être alors qu'elle me donnerait accès à quelque chose d'aussi précieux qu'une capacité de ce genre. Le mokuton était une affinité secondaire très complexe qui avait fait la renommée d'un des clans les plus prestigieux du pays du feu, selon ce que j'avais lu dans les bouquins. Une capacité incroyablement utile, puisque mélangeant la résistance des arbres, le pouvoirs de leurs racines, le poison et toxines des fleurs exotiques et autres ronces utiles. Bref...le pouvoir de la nature à l'état brute. Le pouvoir de construire, mais aussi celui de détruire à la fois!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Ven 25 Aoû 2017 - 12:53

Pour faire apprendre ce qui fais de nous un être unique il faut avoir un caractère vraiment particulier. Je ne pense pas en être une exception. Je sais que si cette offre est une chose plutôt exceptionnel et même plutôt très étonnante. Qui irait partager un trésor à un total inconnue sans aucune raison ou par simple charité. Même le pape irait surement plus dépenser cet argent dans un orphelina affin d'acheter leur silence plutôt que de les donner (Mince une remarque à la Goren oubliez cela°O°). Qu'importe, je l'ai dit et je suis trop curieuse pour revenir sur mes propos. D'une marche féminine je m'approche de lui tout en posant une main sur une de ses joues cachés par son masque tout en en profitant pour voir comment ce dernier est installé et oui j'en demande une description. Cela fait je commence à dire :

- Nous devrions nous éloigner dans les marrés cela facilitera l'exercice et cela évitera qu'il y ait du grabuge dans mes plantes.

Les lieux ne sont pas loin et on peut voir qu'il y a déjà eux du grabuge. C'est surement lier à un ancien entrainement. Rien que niveau arbre il n'en reste pas beaucoup. Pour l'avouer son entrainement ne devrait pas causer de dégât et même si du coup il n'y a pas de raison alors de changer de lieu dans les entrainements se passent rarement comme l'on pense. M'assayant sur un tronc coupé de manière à servir à cela je commence :

- Bon quitte à vous entrainer autant le faire de suite n'es pas? Le suiton et le Doton. C'est effectivement les deux éléments fait pour créer le Mokuton cependant cela ne signifie pas forcément que tu puisses y arrive mais simplement que vous remplissez les conditions de basse. Enfin à l'exeption de ceux l'ayant de manière héréditaire. Pour vous prévenir il y a 50% de chance que vous ne puissiez pas maitriser cette art. Du coup même si je ne pense pas que cela vous arrête, souhaitez-vous quand même continuer en sachant que vous avez une chance de juste perdre votre temps.

Un temps de silence. Le temps qu'il accepte ou non. Pendant ce temps je créer un autre tronc pour qu'il puisse s'asseoir. Après tout ce que l'on va faire ne nécessite pas d'être debout et ainsi il aura le choix de rester sur ses jambes ou se poser sur ses fesses à la suite tout en parlant la botaniste que je suis se met à former une boule dans chacune de ces mains. Dans l'un une boule d'eau et l'autre une boule de terre. L'eau flote dans l'aire à quelques centimètres de ma paume pendant que le Doton de l'autre main lui forme un petit dôme au creux de la main :

- Bon on commence. Je ne vais pas vous faire un Topo sur comment marche les affinités primaires donc je passe directement au sujet changeant. Le Mokuton est simplement un mélange des deux affinités. Comme pour vos affinités ce dernier demande une transformation de votre chakra afin qu'il puisse se transformer ensuite hors de votre corps en Mokuton. Pour cela est semblable. Sauf que voilà ou la difficulté réside. Vous ne devez pas utiliser le chakra normal mais celui déjà formé en vos deux affinité. Pour la base vous devez trouver la valeur que votre corp doit donner de chacun des deux affinités pour obtenir le Mokuton. Souvent plus la valeur est équivalent plus on dis que le pouvoir est pure. Personnellement j'use de trente pour cent de Doton pour soixante dix de Suiton. Et c'est plutôt bien. Cependant c'est plutôt varier et cela ne change en rien l'effet final.

Laissant tomber les deux choses que j'ai créé dans mes mains pour tomber au sol. Après des signes ce Fut une plante de ma propre taille qui apparait.

- Tu sais quoi faire maintenant en théorie tu sentiras un changement dans ton chakra. Comme une nouvelle essence tu as due déjà sentir cette modification quand tu as appris tes affinités celle là sera plus flagrante. Quand tu auras réussi à créer ce chakra nous apprendront à le transformer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Lun 28 Aoû 2017 - 20:27



Voilà une rencontre fructueuse et constructive! Décidément, cette femme possédait un "je ne sais quoi" qui me faisait l'apprécier de plus en plus, d'autant plus que le sentiment me sentait réciproque. Ce sentiment, qui n'avait pourtant rien de "l'Amour" avec un grand "A" se dirigeait surtout vers ce qui me sentait être une complicité agréable. Des pensées et méthodes communes, complétées d'une appréciation mutuelle de nos personnalités, me donnait l'impression de voir naître une amitié entre nos deux âmes. Qui l'eut cru...

C'est donc en un simple signe d'approbation que je décidai de suivre celle qui ouvrait la marche. Tranquillement, nous nous enfonçâmes plus loin dans le décor afin de nous éloigner des bosquets qu'elle avait probablement eut bien des misères à faire vivre, jusqu'à ce que nous soyons certainement hors d'atteinte de ceux-ci. Là, avec minutie et patience, elle m'expliqua les principes fondamentaux du mélange de chakra, mais aussi des affinités que je maîtrisais afin de pouvoir en tirer le meilleur des deux: Le Mokuton.

Ce fut d'ailleurs un travail de longue haleine et assez pénible au départ car, étant loin de maitriser le Ninjutsu, ni même l'art des sceaux, il m'était impossible de matérialiser ce pouvoir via la création ou l'invocation des plantes ou du bois. Comme pour le Suiton et le Doton, il me fallait trouver un moyen "détourné" d'utiliser ces éléments car le créer m'était impossible. Cependant, en manipuler les espèces déjà formée, déjà faites, me serait beaucoup plus facile. Et c'est plutôt sur cette méthode que j'allais devoir me fier. Ce qui allait m'aider, puisque nous étions dans un lieu parfait pour ce genre de manipulation.


Hmm je devrai l'adapter à mes propres caprices donc.

Mais la partie n'était pas jouer pour autant et il me fallu maintes et maintes reprises, en dosant mon chakra différemment à chaque essaie, pour enfin comprendre comment utiliser les plantes environnante à mon avantage. Comment plier leur existence à ma volonté, par l'intermédiaire de mon chakra. Et bientôt, les fleurs et bourgeons dans les arbres commencèrent à expulser des nuages de spores qui envahirent l'air ambiant. Ils étaient inoffensifs comment ça, ces spores, mais leur parfum envahissait tout sur plusieurs mètres de diamètres...

hehehe...bingo! Je sais ce que je pourrais faire de ça. Hmhmhm!!!

Je commence à saisir le truc mademoiselle. Il me faudra peaufiner ma technique et accroitre mon influence sur ce qui m'entoure, mais ça viendra à force d'usure.


Mais déjà, c'était un très bon départ et la maîtrise viendrait avec la pratique.

Je continuai donc à faire pleuvoir ces spores à quelques reprises, histoire de m'y faire la main et jusqu'à ce que la fatigue commence à me prendre. Bien que très peu demandant physiquement, cette manière de dépenser mon chakra m'avait tout de même crever mentalement et une bonne sieste s'imposerait avant de ne continuer mes plans. L'apprentissage s'était bien dérouler, mais d'autres choses urgentes allaient retenir mon attention ailleurs aussi. Des choses plus importantes, puisque liées au destin du pays en entier.


Bon...je crois que ça suffit pour aujourd'hui. Je pense avoir compris les bases. Merci...je te le revaudrai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé] Jeu 31 Aoû 2017 - 5:32

L'entrainement à commencer et comme toute bonne professeur c'est en lui donnant un cour que je tente de lui apprendre la maitrise du boit et des fleurs. Le regardant s'entrainer et se concentrer je reste en silence assise sur mon tronc. Voyant Se qu'il tente. Il ne tentait pas cela avec du Ninjutsu ou du Fuin mais plus une autre méthode qui semble quand même tout aussi bien le convenir. Cela est plutôt étrange car dans la logique la plupart des apprenties tente d'en faire du Ninjutsu. Cependant cela n'est pas non plus une frontière que l'on ne peut franchir et il semble lui être plus de l'autre côté. Utiliser les plantes déjà existantes. C'est une idée et elle semble lui convenir après tout vue qu'il arrive à en faire quelque chose. Je peux aussi très bien voir sa progression et ça maitrise:

- Hé ben voilà qui est plutôt très prometteur. J'ai hâte de voir de quoi vous serrez capable.

S'approchant de la plante ayant créé cette sorte de sport en grande quantité je la regarde de prêt. La plante semble s'être aussi embélie et cela ne me rend que plus satisfaite de lui avoir appris cette maitrise. Le moment de partir approche, ses mots disait cela et fut accompagné de mot de gratitude s'insère ou non je ne peux le savoir mais en tout cas sur le moment il y pensais vraiment. Me remettant droite je me positionne face à lui. Pui m'avance vers cet homme je commence à regarder les attaches sur le côté du masque. Puis les déclipses d'un geste précit et rapide. Pour juste soulever un peu le masque puis je me mets à l'embrasser en utilisant l'étonnement à mon avantage. Même s'il fait potentiellement parti de ce clan empoisonné ce n'est pas moi qu'il pourra blesser avec cela. Puis ensuite je redescends le masque pour le remettre correctement sans reclipser le masque affin de garder se temps pour m'éloigner en disant :

- Ne vous faites pas trop d'histoire. Ce ne fut juste par caprice et aussi par simple petite curiosité. A la prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Génie en herbes [terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

Génie en herbes [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Ame no Kuni-