N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Invocations sous les Eaux [PS2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Invocations sous les Eaux [PS2] Jeu 17 Aoû 2017 - 19:43





Cette histoire prend place quatre années avant la chute de l’Empire, dans le territoire impérial des Cascades …


La missive envoyée il y a déjà près d’un mois a enfin obtenue réponse ; et satisfaction ! Après tout, il n’est pas surprenant qu’un Kuchiyose-Master ne puisse pas se libérer pour les autres. Depuis longtemps, le Pays des Cascades est en pleine émulation, par le développement fastidieux de la capitale et les travaux de grande envergure autour de ce pays central pour l’Empire ; les marchands et visiteurs sont plus nombreux, les échanges et les rencontres sont plus fréquentes. On dit même que la capitale fourmille d’espions et de murmures ! … mais le Jisetsu s’en moque. Il n’apporte pas tant d’intérêt au développement urbain et aux préoccupations civiles et administratives. Au plus profond de son âme, le guerrier demeurera toujours … un guerrier. Ni plus, ni moins.

Il faut dire que le Balafré sort lui-même d’une longue quête. Après plusieurs mois de voyages à travers le monde, dont les pas l’ont finalement menés au Pays des Sources Chaudes, le trentenaire a rencontré un contact qui l’a rapproché de son objectif : l’obtention d’un Pacte invocatoire ! Après plusieurs pirouettes et prouesses en tout genre, le Iwajin parvient à quitter le pays en possession du précieux objet. Faisant route vers l’Empire, il s’interroge naturellement sur ce qu’il convient de faire pour sceller ce pacte et détenir les clés d’une puissance nouvelle. Ses premières pensées vont vers son modèle vivant : l’Empereur en personne, Kakeshuou Samui. Mais ce dernier n’est pas invocateur, et est certainement trop occupé. C’est finalement la Grande Bibliothèque de Taki qui lui vient à l’esprit. Et le Pacte des Scorpions détenus par son maître légitime en ferait un soutien idéal. En peu de temps, une missive est envoyée, afin de parvenir et d’avoir sa réponse dans le temps imparti du voyage de retour.

C’est donc aux Cascades battantes du Mont Mukashibanashi, non loin de la capitale Itabei, qu’Hiyori finit par attendre le professeur. Arrivé en avance, il sait qu’il doit cerner plusieurs aspects importants avant de pratiquer le rituel classique d’invocation. Avant tout, un esprit calme et un corps détendu, afin de pratiquer l’exercice en toute simplicité et sans complication. Rapidement, l’homme s’allège de quelques vêtements et se laisse frapper par les eaux froides des cascades, le fracas de l’eau envahissant ses tympans et l’isolant auditivement de tout élément extérieur. Ses yeux clos, la respiration lente, le Ninja se laisse guider par le moment présent, sans faire de vague. Il cherche avant tout à apaiser son esprit et à se débarrasser des pensées courantes et actuelles : les tensions aux frontières, la campagne d’expansion prévue vers les terres arides du sud, la volonté toujours plus grande de l’Empereur-Dieu d’agrandir l’Empire pour y instaurer une paix indiscutable … .

S’il parvient à atteindre son objectif, il gagnera en puissance. Il atteindra un nouveau cap et pourra prétendre à de nouveaux combats. Il pourra prétendre à de nouvelles hauteurs. Agissant dans l’ombre, en silence, il saura être là où il faut, quand il le faut. Il se fera le murmure à l’oreille de ces demoiselles, le souffle sur le Yuukan, l’ombre des contre-espions.
Il sera un vrai caméléon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Jeu 17 Aoû 2017 - 22:12

Taki, il y a quatre ans...

A cette époque l'Empire profitait encore des joies de ses récentes conquêtes et de l'influence qu'il avait acquit au fil des ans. Quand bien même leurs ennemis étaient nombreux et redoutables, aucun impérialiste alors n'aurait pu suspecter un jour sa chute. Chacun profitait à sa façon des hauts faits de guerre et l'Empire se propageait tel un virus que l'on n'aurait su stopper...

A sa tête le Kamui ; Samui Kakeshuou. Il était autrefois un homme charismatique et redouté même de ses semblables. Son ombre planait sur son Empire et suffisait à elle seule à asservir ses terres et ses hommes. En ce temps là Van était membre de l'armée du Kamui et tenait en haute estime le père fondateur de leur nation. Sans doute était-ce alors cette même raison qui l'avait poussé autrefois, à rejoindre les rangs de son armée...

Il avait gravit les échelons un à un et n'était parti de rien d'autre que ses maigres compétences. Il était par la suite devenu un ninja de renom et avait su gagner la confiance du Kamui. Van avait participé à tellement de conquêtes et de batailles différentes, que son corps était souvent parti en lambeaux. Sa silhouette mécanique et aujourd'hui si froide, le rapprochait davantage encore d'une machine à laquelle l'on aurait rattaché ce qu'il lui restait d'humain. Mais il était vivant.

Hoheinheim en vérité avait depuis très longtemps déjà choisi de devenir un jour une marionnette. Un corps sans vie qui lui permettrait de ne jamais vieillir et de pouvoir assister à l'écoulement du monde...

Le Scientifique avait déjà mené une vie riche et rebondissante. Il ne comptait plus ses connaissances à travers le monde et se souvenait de ce que chacune d'elle avait su lui apporter. Désormais son souhait reposait sur l'accomplissement de l'idéal Empirique et bien sûr, la résurrection de la vieille Kaguya.

~ ~
~

Van ~ " Jisetsu Hyori... J'ai été surpris par votre message. Je ne m'attendais pas à ce qu'un soldat expérimenté tel que vous réclame mon aide... Huhu ! Vous m'en voyez flatté ! "

Le Marionnettiste venait d'arriver face à la cascade sous laquelle l'impérial s'adonnait à un exercice de concentration. Le voir faire arracha un sourire au vieil homme qui se remémorait alors ses propres entraînements. Il se tenait face à Hyori et remonta ses lunettes lorsqu'il reprit à son attention.

Van ~ " Je crois que c'est la première fois que nous nous rencontrons dans des circonstances moins... Officielles. Auriez-vous mon garçon fini par vous lasser du Kamui ?! HAHA ! Enfin dîtes moi plutôt en quoi le vieil homme que je suis, saurait vous être utile. J'imagine à vous voir que ce n'est pas pour remplacer l'un de vos membres perdu... Quel dommage. Cela fait bien longtemps que je n'ai plus pratiquer... "






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Sam 19 Aoû 2017 - 4:28


Voir le célèbre Van hoheinheim en face est quelque chose. C’est une expérience assez unique ; l’homme reste un fleuron de l’Empire, tant dans son histoire que dans son développement. Le personnage a livré de nombreuses batailles, s’en montrant toujours digne et efficace. Sa capacité à lutter, à ne jamais renoncer et à réapparaître malgré les inquantifiables rumeurs sur son trépas ont fait de lui une véritable légende. Et la rumeur veut qu’il soit l’un des hommes les plus proches à établir le sceau de l’Immortalité. Aussi, se retrouver face à cette relique impériale laisse un sentiment … d’inconnu et d’excitation !

Pour autant, le Jisetsu n’en oublie pas quelle est sa mission. Et pour l’heure, il se doit de revenir à ce pour quoi il est venu sur place. Il n’avait pas fait part de ses motivations à rencontrer le Hoheinheim, mais sans doute ce dernier sait-il maintenant à quoi rime cette rencontre. L’hôte établit en premier le contact, afin de lancer la conversation. La réflexion est étrange, mais le vétéran est réputé pour avoir une personnalité pour le moins particulière, voire insondable.

» Servir le Kamui reste éternellement pour moi un honneur … . Faillir à mon devoir serait un échec dont l’Empereur lui-même n’aurait pas à me punir. Il reste à jamais l’homme que je tiens à servir afin de réaliser son ambition … .

Les propos de Hiyori sont plus que clairs. Mais probablement pas une surprise ! Cela fait déjà quelques années que l’homme combat aux côtés de son idole, et sa fascination et sa dévotion pour l’Empereur n’est un secret pour personne. Par confiance ou non, le Kamui a même commencé à confier quelques responsabilités au Jisetsu ces deux dernières années. Des tâches dont l’homme s’est toujours acquittées, dans la ferveur la plus pure.

Ayant fait volte-face, l’homme s’avance, sort des trombes d’eau, secoue la tête pour se vider les oreilles de l’eau qui s’infiltre et se rapproche du rivage et du marionnettiste. Il n’est guère souriant, mais c’est une partie de sa nature. Le Balafré a une identité assez carrée, en réalité : lorsqu’il est en bonne compagnie et en permission, il est souriant, accueillant et attentif aux autres. Quand il est en mission ou en un lieu pour une raison très précise, il revêt son visage de marbre et reste grave et concentré en toute circonstance. Il n’est pas glacial pour autant, mais ne sera pas celui qui relancera des vannes. Il laisse cela à … Van … .

L’homme est désormais sorti du bassin et passe ses mains sur ses membres comme pour en retirer l’eau.

» Je suis venu en vue d’une prochaine mission d’envergure. Si l’Empereur continue à me confier des missions importantes – ce que j’espère – il me faudra combler certaines lacunes. Je me suis rendu il y a quelques semaines au Pays des Sources Chaudes. J’ai pu en obtenir un élément important qui répondra aux critères que je recherche. Et je suis venu vous voir parce qu’entre les légendes sur votre compte sur votre capacité à ne pas mourir et vos talents de marionnettiste … vous êtes aussi un Invocateur de génie.

Les mots sont lâchés et vont dans le sens du poil ! C’est donc pour un entrainement, un apprentissage tout particulier, que le Balafré est venu chercher sur ces terres. Il va de soi que tout dépend maintenant de l’accord du Marionnettiste. Mais Hiyori ne compte rien lâcher. Après tout, beaucoup de choses dépendent de cet entrainement. Que ce soit pour lui … ou pour les desseins de son Maître.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Sam 19 Aoû 2017 - 20:56

Van ~ " Huhu... J'imagine que votre dévotion est compréhensive ! Bien qu'un tantinet trop aveugle à mon goût... " Faisait-il en voyant son homologue sortir de l'eau. " Mais il est vrai je vous l'accorde, qu'il n'existe que très peu d'hommes de l'envergure du Kamui. "

Le Lumineux n'était pas venu répondre par la provocation à la requête du Jisetsu. Bien au contraire, ce dernier se satisfaisait déjà pleinement d'être ainsi sollicité par l'élite des soldats impériaux. Malgré tout Van ne pouvait s'empêcher de piquer l'esprit de ses interlocuteurs. Il s'agissait pour lui d'un simple jeu devenu à force une habitude.

Le regard rivé sur Hyori, le quinquagénaire observait avec attention l'individu qu'il ne connaissait finalement que très peu personnellement. Il avait bien entendu quelques histoires et lu des rapports de missions à son sujet. Toutes faisaient l'éloge d'un soldat fidèle et loyal envers l'Empereur. Ses ennemis ne faisaient pas long feu face à lui et sa puissance tirée des techniques de son clan.

Finalement le balafré reprit en exposant clairement la demande qu'il avait adressée à Van. Il souhaitait en apprendre plus sur l'art du Kuchyose mais également déterminé à faire sienne sa nouvelle acquisition. Flatter l'égo du Scientifique était certainement le meilleur moyen d'obtenir de lui ce que l'on souhaitait. Bien entendu, et car telle était la règle d'or du marionnettiste ; pour chaque chose reçue, il faut en abandonner une autre de même valeur.

Van ~ " Voilà qui devient bien plus intéressant ! Tant de mystères... Cela attise ma curiosité ! "

La même lueur dans les yeux dorés du vieil homme, s'était manifestée comme autrefois. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait plus enseigner à quiconque. Pendant ses jeunes années le Marionnettiste avait eut bon nombre d'apprentis sous sa responsabilité. A force de les voir mourir au combat, celui-ci s'était juré de ne plus jamais en prendre de nouveau.

Van ~ " Ainsi ceux sont les Kuchyoses qui vous intéressent ! Vous êtes un homme plein de surprises Jisetsu Hyori ! Mais vous avez frapper à la bonne porte, du moins je le crois. J'accepte de vous former... Mais en échange j'aurais besoin d'un peu de votre chakra. "

Une demande singulière, qui ne présentait rien d'une requête anodine. En effet le quinquagénaire avait déjà bien en tête l'utilité qu'il ferait d'un chakra appartenant à un Jisetsu. Il avait dans sa collection un objet tout particulier qui ne réagissait qu'au seul chakra des membres du dit clan.

Van ~ " Ni voyez là rien d'inquiétant. Un catalyseur que je possède nécessite le chakra d'un Jisetsu pour s'activer. Si cela vous va, alors nous pouvons nous empresser de découvrir quelle créature renferme votre pacte... "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Dim 20 Aoû 2017 - 12:35



Le vétéran impérial est prêt à contribuer aux progrès d’Hiyori. C’est une grande nouvelle en soi ! car comme dit précédemment, rien ne le contraignait à un tel service. Et il était de réputation qu’un temps venu, les anciens profitent bien plus des avantages que des devoirs et des responsabilités qui accompagnent leur grandeur.
Pour autant, le Lumineux fait savoir ses attentes. Contre cet entrainement, il attend une monnaie d’échange équivalente. Pour lui, ce cours particulier devrait être payé en chakra ! Une demande tout à fait particulière. Sur l’instant, le Balafré reste silencieux et immobile. Bien que faisant partie du clan Jisetsu, il n’est pas membre de la branche Scientifique. De ce fait, il n’est pas capable de voir objectivement ce que son nouveau Maître pourrait en faire.

Pour le coup, le Jisetsu est dans un premier temps hésitant … . Puis il consent à accéder à cette requête … .

» Je puis vous laisser un échantillon de mon chakra … . Mais comprenez bien que ca n’en sera qu’une quantité très limitée. Ce genre de pouvoir ne peut pas tomber entre des mains ennemies, et le Clan reste très réservé sur ce genre de pratique … . Si vous avez une note scellée, je pourrais y déposer le « montant » … .

La remarque d’Hiyori est loin d’être anodine. Le Marionnettiste l’ignore sans doute, mais les Jisetsu sont avant tout les gardiens de secrets bien gardés. Et à ce titre, obtenir de ce précieux chakra revient à confier des clés prohibées. Un acte de haute trahison pour le Clan ! Mais pour la faveur impériale, et afin d’augmenter sa puissance, le Balafré est prêt à faire cette démarche … .

Une fois la manœuvre réalisée, le jeune trentenaire se rapproche de ses affaires laissées sur la rive, et en fouille son sac de voyage. Il trouve bientôt dans les recoins de son manteau à col de fourrure et de plumes le rouleau qu’il est allé chercher au Pays des Sources Chaudes. Il l’observe un instant en silence, se rappelant les épreuves qu’il a affronté pour l’obtenir … . Ce sceau d’apprentissage, l’homme l’a volé afin de pouvoir l’apprendre. Il a d’ailleurs failli le payer chèrement ! Mais après un long voyage et un séjour auprès de la bonne personne, il est prêt à rentabiliser l’investissement.

S’en retournant auprès du quinquagénaire, il lui présente le sceau sur lequel figure une suite d’hiragana. S’il s’agit du bon document, notre homme pourra aujourd’hui s’élever au stade suivant. Le combattant a bien évidemment quelques connaissances sur le sujet, qu’il est allé lire dans la Grande Bibliothèque d’Itabei. Mais il préfère passer entre les mains d’un Kuchiyose-Master afin de ne faire aucun faux pas, ni de bâcler des étapes.

» Je m’en remets à vous. Dites-moi comment procéder, et je suivrai vos instructions à la lettre, meishou … .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Mer 23 Aoû 2017 - 18:17

La rencontre prenait finalement une tournure avantageuse pour chacun des deux protagonistes. Selon Van les bonnes relations se basaient essentiellement et avant tout sur une parfaite réciprocité. Hiyori allait gagné en puissance tandis que le Lumineux s'offrait là un joyau des plus rare et convoité. Comme il le lui avait révélé un peu plus tôt, ce chakra allait servir à alimenter en énergie un vieux catalyseur que Van avait acquit. Bien sûr et au même titre que le Jisetsu comptait garder pour lui la manière dont il avait obtenu son pacte, Hoheinheim ne dirait rien de plus sur l'origine de son mystérieux objet...

Van ~ " Une petite quantité sera amplement suffisante je vous l'assure. Comme je vous l'ai dis, ce chakra servira à réactiver un vieil artefact de votre clan... D'où ma nécessité d'ailleurs d'obtenir un peu de chakra Jisetsu ! "

Le répéter une seconde fois servirait probablement à atténuer les doutes de l'impérialiste. Le vieux marionnettiste avait bien conscience de ne pas pouvoir les faire disparaître totalement par le biais de ses belles paroles. Néanmoins Hyori remarquerait alors que le vieux scientifique jouait franc jeu avec lui et plus tard peut-être; qu'il n'avait pas menti.

Van ~ " Ce parchemin contient un sceau qui une fois ouvert, absorbera votre chakra. Retirez le lorsque vous aurez jugé avoir suffisamment fourni d'énergie et nous pourrons commencer. "

Au même moment le vieillard avait chercher dans sa blouse un petit parchemin qu'il lança dans la direction de Hiyori, aussitôt l'avoir trouvé. Le scientifique patienta alors jusqu'à ce que le Jisetsu le lui tende de nouveau et qu'il parte récupérer le sien dans ses affaires.
En découvrant le contrat, Van ressentit un sentiment d'excitation naître en lui. Il avait hâte de voir de ses yeux quel allait être l'animal que Hyori avait choisi... Et sans doute plus hâte encore de savoir si la créature, elle, allait le choisir...

Van ~ " Et bien c'est très simple mon garçon ! Vous devez dérouler ce parchemin et signer de votre sang, le contrat qui vous liera avec ces créatures... Enfin sachez que pour en obtenir une pleine obéissance, vous devrez tenter de soumettre leur champion. Sans quoi vous ne pourrez jamais pleinement profiter de leur pouvoir et vous assurez de leur soutien ! "

Hoheinheim mettait en garde Hyori. Il ne savait pas encore quel était l'animal qui vivait au Pays des Sources chaudes, ni quel serait son tempérament. Contre Ein le Scorpion Géant, Van à l'époque avait subit de lourdes blessures et s'était retrouvé incapable de bouger pendant plusieurs jours suite à son combat. Bien que le Jisetsu n'ait sans doute pas le même niveau que lui en ce temps là, la prudence n'en restait pas moins de mise.

Van ~ " Il s'agit ici des noms des anciens propriétaires du pacte." Faisait-il en survolant de son doigt mécanique, l'identité de tous les prédécesseurs ainsi visibles à leurs yeux. " Reproduisez votre nom, puis signer de la même façon que les autres. Si tout se passe bien le contrat réagira et invoquera un Kuchyose... "

Enfin et sans trainer plus longtemps à ses côtés, le quinquagénaire se retira et partit s'installer confortablement à quelques mètres plus en retrait.

Van ~ " Oh et un dernier conseil Hiyori ! Veillez de ne pas les vexer trop tôt avant de les connaître. "





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Jeu 24 Aoû 2017 - 19:36


Récupérant le parchemin que lui tend son formateur, Hiyori ne cherche pas à en savoir davantage. C’est certainement une erreur, car plusieurs éléments dans le discours du Marionnettiste ont de quoi le faire douter ! Un artefact Jisetsu ?! Ne doit-il dès lors pas revenir au Clan susnommé ? Peu importe ; le Scientifique fou a sans doute de la chance de tomber sur le seul Jisetsu qui n’attache que peu de sentiments envers les Siens. Compte avant tout l’Empire et sa propre puissance. Le reste suivra … ou pas.

Après avoir rempli la requête demandée, les deux individus s’intéressent au parchemin qu’a apporté Hiyori. Présentant l’outil annoncé, le Balafré présente un rouleau au sceau très ancien, et en partie détruit. De toute évidence, il s’agit d’une technique très ancienne ; mais qu’est-ce à dire ? A-t-elle du vécu ? Ou a-t-elle été peu utilisé, tant sa faiblesse était démontrée ? Il faut avouer que l’impérial a joué avec le feu. En se rendant à Yu no Kuni, il où et quand frapper pour obtenir ce qui l’intéressait. Mais la seule info qu’il n’était pas parvenue à obtenir … était la nature même de l’invocation qu’il s’abrogeait ainsi !! Son manque de connaissance sur la question l’a ensuite incité à ne pas s’aventurer dans quelque chose qu’il ne connaît pas. Aujourd’hui, il est temps de briser le secret !!

Cependant, le combattant d’ordinaire fulgurant reste peu confiant cette fois ! Les conseils et consignes de son meishou sont assez vagues, et la personnalité du bonhomme est tellement mystérieuse qu’il devient difficile de déterminer si on peut lui faire confiance ou non ! Tout en dépliant le rouleau après avoir définitivement brisé son sceau, le Jisetsu se permet une réflexion.

» Les précédents détenteurs … on trouve beaucoup de noms, mais tous semblent dater ! Cette invocation n’a pas été utilisé depuis une éternité ! Espérons qu’elle ne sera pas hors service … .

Les derniers mots de son encadreur retiennent une seconde le pouce de notre homme qui grave son nom ensanglanté sur le rouleau. Il ne manque que le dernier hiragana pour conclure le pacte ; mais il est important de noter que, s’il souhaite naturellement acquérir cette nouvelle puissance, il ne tient pas à ce qu’elle lui fasse faux bond … . La manœuvre mérite donc cette seconde d’hésitation … mais finalement le Ninja impérial se décide à courir ce risque ! Une fois ne sera pas coutume !

» Si ce qui va apparaître doit s’emballer et engager les hostilités … je m’en chargerai seul, Hheinheim-meishou !

Sur cette affirmation, le Balafré frappe le sceau une fois son nom terminé. Immédiatement, un tourbillon de chakra se forme autour de lui, et s’élève, à la pleine surprise du vétéran ! Dans un sifflement d’aspiration, un soudain écran de fumée bloque la visibilité de tous et offre le spectacle … de rien du tout.

L’atmosphère retombe, la pression aussi, le bruit de l’eau frappant la surface du petit lac et les oiseaux s’emparent de nouveau de l’ambiance calme et féérique du lieu. Mais pas d’apparition ! Pas de créature, pas de bête mythique, pas d’apparition d’aucune sorte ! Dans la stupeur, Hiyori est retombé sur ses fesses ; mais la surprise est bien plus grande pour lui qui ne voit rien de nouveau ! Après un court silence, sa première réflexion est d’interroger son mentor sur cette anomalie.

» Hoheinheim-meishou, je ne vois aucune invocation ! Un rouleau peut-il avoir perdu son-OUACH !

Le cri mélange douleur vive et stupéfaction ! Car l’impérial vient de recevoir l’équivalent d’une gifle à pleine puissance sur la joue droite, sans que rien ne semble l’agresser ! Le bruit d’un fouet a accompagné le geste ; mais personne à l’horizon ! Une nouvelle blague, ou un esprit malfaisant ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Mar 29 Aoû 2017 - 19:45

La pensée du Jisetsu fit sourire Hoheinheim. Aucun Kuchyose ne finissait "hors service" comme il avait pu l'imaginer. Il serait d'ailleurs bien plus juste de croire que les Kuchyoses avaient une longévité bien plus grande que la leur. Les plus anciens d'entre eux frôlaient parfois le siècle. Un âge certainement impossible à atteindre pour des hommes voués à perdre la vie sur le champ de bataille...

Le Lumineux se terra néanmoins dans un silence proscrit, comme si lui même ne souhaitait pas plus prendre part à la suite des événements. En effet personne en son temps ne lui avait expliquer le fonctionnement de ces pactes. A dire vrai lui avait tenté de retrouver directement l'endroit dans lequel vivaient ses scorpions. Il y était parvenu mais n'avait pas pour autant réussi à les soumettre du premier coup...

Van ~ " Oh oh et bien à dire vrai je n'avais nullement l'intention de me mêler à votre première rencontre ! Comprenez Hiyori que je me fais vieux et que je préfère me préserver pour des échanges d'ordres plus... Personnels. "

En réalité le quinquagénaire s'était éloigné justement parce qu'il savait très bien quelle serait la suite des événements. Quoi de plus naturel après tout pour un animal redevenu sauvage; que de montrer les crocs lorsqu'un homme venait à tenter de le soumettre...
Finalement Hiyori finit par conclure le pacte laissant un imposant souffle de fumée se répandre tout autour de sa position. Les yeux grands ouverts, Hoheinheim s'attendait à découvrir la créature qui surgirait de ce vieux pacte oublié et si mystérieux. Pourtant rien ne su attirer son regard, tout comme Hiyori qui avait cru bon de se retourner pour interroger son mentor l'espace d'un instant.

L'impérial se vit soudain frapper de plein fouet par une force invisible. Le vieux marionnettiste n'avait rien manqué de la scène et n'avait pourtant rien vu qui expliquerait cette gifle. Nul doute pour lui que la créature avait répondu à l'appel et que cette dernière se tramait derrière cette sournoiserie. Afin de mieux comprendre et depuis sa position, le Lumineux se servit alors de ses capacités sensorielles et tenta dans un premier temps de sentir l'émanation d'un autre chakra en plus de celui du Jisetsu.

Van ~ " Si vous ne pouvez la voir, le mieux que je puisse vous suggérer serait de tenter une autre approche. Malgré tout je crains que votre animal ne soit fatalement très douée pour cacher sa présence... "

Oui car même Hoheinheim ne sentait aucun autre chakra si ce n'était celui du Jisetsu.

Van ~ " Bonne chance ! " Lui adressa-t-il bien plus loin encore que ce qu'il ne l'avait été quelques instants plus tôt.

Au même moment la créature tenta à nouveau de s'en prendre à Hiyori. Cette fois avec une attaque bien plus virulente que la première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Mer 30 Aoû 2017 - 1:24


Le soufflet dont il vient de souffrir a tout de l’audace et du mépris ! Instinctivement, son visage se durcit et ses sens se mettent en éveil ! D’après les propos de son maître d’apprentissage, la créature a bel et bien été invoquée ! Cette claque est certainement de son fait, introduisant ainsi des relations plutôt claquantes ! Peu importe, le tout est de redresser la situation le plus rapidement possible ! Même si agir dans la violence n’est pas son projet premier, il semble que Hiyori n’en ait guère le choix pour l’instant ! Faisant appel à ses réserves de chakra, il s’attend à la prochaine carte pour contrer à temps ; en tout cas, il l’espère !

Mais comme le dit Van, et jouant de malchance, un rapide sifflement ne précède que de quelques dixièmes de seconde une nouvelle agression. Soudainement agrippé au cou à la façon d’un fouet emprisonnant sa victime, l’homme est trainé au sol, perdant l’équilibre et s’étalant de tout son long ! A la surprise s’ajoute rapidement la colère et l’empressement.

» Non mais … c’est pas vrai, nom d’un chien !! AAHH !!

C’est un cri de douleur. Le vétéran impérial a porté ses mains à son cou pour se défaire de l’emprise ; mais la « chose » lui a échappé en glissant entre ses doigts, lui laissant la sensation de serrer des ronces gluantes dans ses mains. Les fines entailles sont les plus insupportables ! Mais pour le Balafré, elles ne sont rien. Car le seul point insupportable à l’instant est la sensation d’être un jouet entre les mains d’une force inconnue.
Regardant l’air agité autour de lui, le preux combattant cherche à la hâte, comme si un détail lui a échappé. Il est sûr de ses capacités et de ses sens ; et tout camouflé qu’il est, un adversaire ne devrait pas pouvoir se soustraire à sa vue aussi facilement ! Sans doute tenter de calmer le jeu ?

» On se calme ! Je ne te veux aucun mal, petite bête !

De nouveau une claque au fouet ! Sous la violence de la frappe, l’homme fait une pirouette sur lui-même avant de s’étaler à terre. Il a l’air pitoyable !

» Je crois que la petite bête se fout de tes intentions, mon gars !



Et s’il espère maîtriser cette invocation, il va très clairement falloir revoir sa stratégie ! Ce n’est pas en agissant de façon aussi agitée qu’il arrivera à quoi que ce soit. Les propos d’une créature inconnue mais à la voix sombre et coassant le mettent en alerte. Se relevant difficilement, le Balafré réfléchit à ce qu’il convient de faire au mieux. La première idée qui lui vient est d’inverser le processus d’invocation et de renoncer à cette invocation. Mais une image lui vient rapidement en tête, alors qu’il se rapproche du sceau laissé à terre.
Celle d’un homme puissant, au regard de glace et à la chevelure longue et hirsute. Une aura de puissance et d’invincibilité.
L’image de l’Empereur : Kakeshuou Samui.

Le garçon ferme les yeux et prend une profonde inspiration. Au moment où une nouvelle attaque lui lèche le dos avec violence, il penche légèrement la tête mais ne réagit pas davantage. Il a compris qu’il était condamné à subir davantage de coups, et qu’il faudra recourir à des moyens bien moins doux pour mater cette étrange invocation …. .
Sa prochaine action est une surprise complète ! Se positionnant en tailleur, rassemblant ses mots, l’homme se met en « mokutsu », posture de méditation dans les arts martiaux de l’Est. Les yeux fermés, il ne pipe mot et s’enferme dans une profonde réflexion personnelle. Devant ce spectacle, l’air se calme un instant, et rien ne bouge. Puis les attaques reprennent. Une première frappe au visage, une seconde au torse. Le Jisetsu ne bronche pas. Il accepte les attaques de plein fouet, sans chercher à s’en défendre. Peu à peu, dans un mouvement lent, il tend ses bras vers les côtés. Un sifflement revient, presque imperceptible, et lui lèche le bras droit, laissant une marque rouge.

» EARTH CHAINS !!!

Le poignet de Hiyori fait une curieuse rotation alors qu’il se saisit de la chose invisible qui lui frappe le bras. La chose est visqueuse et il sait qu’il aura du mal à l’attraper. Mais son bras se recouvre subitement d’une lourde couche de pierre, qui l’enveloppe, lui et cette « chose » inconnue. Des chaines de terre viennent se planter au sol, immobilisant les mouvements et solidifiant la technique de capture au corps-à-corps.
Non loin, un son étrange – sorte de régurgitation et d’étranglement – permet enfin de localiser le responsable. Mais Hiyori n’en démord pas. Il est clairement hors de sa zen attitude, et est on ne peut plus déterminé à maintenir sa proie captive !

» Huuuu—Huuuueee-HUEEEEE !!


» Montre-toi, créature !! Ou j’écrase cette chose que je tiens !!


Dans un silence d’une poignée de secondes, la situation se retourne. Et peu à peu, se tirant d’un mystérieux camouflage, la créature invoquée qui se dévoile à Hiyori Jisetsu et Van Hoheinheim n’est autre que …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Sam 2 Sep 2017 - 13:00

Aux premières loges, Hoheinheim observait le déroulement du combat avec une attention toute particulière. Il avait après tout l'occasion ici d'analyser les facultés de combat du plus fidèle partisan de Samui Kakeshuou. En plus de cela la créature que l'impérial souhaitait asservir paraissait lui donner du fil à retordre et ne pas accorder grande importance à ses intentions. Hiyori allait donc devoir prendre bien plus au sérieux ce combat si il souhaitait l'emporté et revoir sa stratégie. Chose qu'il fit d'ailleurs, d'une manière sans doute un peu surprenante pour qui ne la connaissait pas...

Van ~ " Omoshire ! " Fit Hoheinheim en le voyant adopter une posture de méditation.

Le Jisetsu prit par la suite quelques coups sans réagir. La bête elle paraissait prendre un malin plaisir à répéter les attaques sournoises tout en demeurant invisible... Mais au bout d'un moment et d'une réaction aussi fulgurante que vive, Hiyori parvint à saisir le membre qui avait permit à la créature de porter son dernier coup. Afin d'être certain qu'elle ne se soustrait plus, l'impérial enveloppa sa main dans une épaisse couche de terre. Sa prise assurée, il menaça la bête d'écraser ce qu'il tenait si cette dernière ne révélait pas sa véritable apparence.


Van ~ " Voilà un spécimen de caméléon bien singulier, je ne m'attendais pas à un bipède ! "

En véritable spectateur, le vieux quinquagénaire ne lésinait pas sur les commentaires analytiques. La créature était en effet inhabituelle et disposait d'une carrure semblable à celle d'un guerrier redoutable. Elle tenait dans l'une de ses mains une lance et portait les apparats d'une vieille tribu aborigène. Mais maintenant que cette dernière s'était révélée et que Hiyori pouvait à tout moment écraser sa langue, comment la suite allait-elle se dérouler ?

Van ~ " Et maintenant ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Dim 24 Sep 2017 - 18:36





Des coups, des cicatrices et une humiliation quasi-totale ! Il n’a fallu que ça pour pouvoir attraper la bestiole et mettre fin à une avalanche de coups qui fait déjà apparaître traces de sangs et bleus multiples sur les bras du Jisetsu. Ce dernier, le regard mauvais, ne lâche toujours pas sa prise. Il ignore encore comment agir à partir de cet instant. Il pourrait bien poursuivre cette voix, et mater la bête par la force. Mais rien ne garantit que celle-ci se pliera à ses attentes par la suite. Il pourrait également tenter le contact, le dialogue ; mais la première rencontre ne l’y incite pas nécessairement. Bref, le voilà dans une situation pénible … .

Lorsque les écailles bleues-argentées de la créature frétillent et révèlent sa véritable apparence, le cerveau de Hiyori fait plusieurs saltos suivis de quelques pirouettes et autres acrobaties. Un Caméléon ! L’une des créatures les plus mystérieuses de ce monde, capable de se mouvoir à une vitesse folle et de camoufler sa présence dans n’importe quel décor ! Sans même parler de ses aptitudes de chasse et sa capacité à repérer un gibier à des distances impensables ! En un éclair, c’est une foultitude de possibilités qui inondent l’imaginaire du guerrier d’élite impérial : s’il parvient à maîtriser cette technique, il pourra élargir ses champs de compétences ! Il pourra rivaliser dans de nouveaux domaines ! Il pourra même obtenir un statut qui le rapprochera de l’Empereur-Dieu ! Jamais une telle opportunité ne pourrait se présenter sous de meilleurs auspices … .

Mais la question de Van le ramène à la réalité. S’il veut bénéficier de ces capacités uniques, il doit pouvoir trouver la solution adéquate. Or, il a beau se triturer la tête, rien ne vient dans l’immédiat. La question du Maître Invocateur vient en fait rompre un long silence entre un homme essoufflé et songeur, et une créature qui tourne sur sa propre langue pour tenter de se libérer.
Finalement, le détenteur du Kinnegan se décide à prendre une option.

» Je suis prêt à te relâcher, mais je veux simplement discuter. Si un combat reprend, je ne ferai plus de cadeau. On est d’accord ?

» …..


» Tu m’as compris ?! Est-ce qu’on est d’accord ?!

» HUEEE-HUE-HUEEEEEEEEEEEEEEEEE !!



Ha bah oui ! Sa langue ! Sans ça, le bougre risque d’avoir bien du mal à parler. Il faudra donc relâcher la pression si les deux personnages veulent discuter. Mais le Balafré n’est pas confiant … . De sa main droite, il prépare un nouveau Jutsu et vient poser la paume à terre. Autour de la petite assemblée, sur un diamètre de quinze mètres environ, un mur de pierre et de terre se dresse, séparant les trois protagonistes du décor extérieur. S’élevant sur une hauteur aux alentours des cinq mètres, le sommet se recourbe vers l’intérieur, comme pour empêcher toute prise d’escalade.
Dans le même temps, la prise qui retient prisonnier l’insecte de taille humaine se détend et tombe peu à peu en morceaux.

Dès l’instant de sa libération, le saurien bondit en arrière, sans se camoufler pour autant. Ses doigts crochues se plantent rapidement dans la paroi, et à une vitesse effarante, il l’escalade jusqu’à se retrouver à l’ombre de l’un des rebiquements anticipés par le Ninja impérial. Lui faisant face, s’accrochant avec ses pattes arrières, il redresse son torse et arme avec une rapidité déconcertante sa sarbacane, mise en bouche, prête à souffler.
Les deux protagonistes ne bougent pas. S’observent. Se testent, s’évaluent. Très clairement, si le dard part, ce sera le retour au combat. Et le Jisetsu a clairement fait savoir quelles seraient ses intentions si cela devait se produire. La scène revient au silence de plomb. Un silence que le Balafré ne supporte plus très longtemps.

Il se relève, sans quitter des yeux le caméléon qui le tient en joue. Puis, soupirant de fatigue, il fait craquer sa colonne et porte son attention vers son mentor, sans trop baisser sa garde.

» Hoheinheim-meishou, j’avoue être un peu déstabilisé … . Quel peut être le meilleur contact avec ce genre de créature ? La seule fois où j’ai pu observer des invocations, celles-ci avaient le don de la parole. Ce n’est pas le cas de toutes ? Que me conseillez-vous ?

Car il va bien falloir trouver une porte d’entrée pour établir le contact. Tout sceau signé ne signifie pas propriétaire. Et dans le cas présent, l’histoire semble bien mal engagée … .



Dernière édition par Jisetsu Hiyori le Mer 11 Oct 2017 - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Mar 26 Sep 2017 - 18:23

Van ~ " Ne soyez pas si crédule Hiyori San ! Je suis certain que cette créature comprend très bien notre langue... "

Remontant subtilement ses lunettes, le quinquagénaire - qui avait dû se déplacer des suites de la technique Doton de Hiyori - était en effet bien persuadé que le caméléon avait parfaitement su saisir l'intention du Jisetsu à son égard. Après tout n'était-ce pas lui qui avait signé de son propre sang, le pacte qui le lierait à la créature ?
La longue liste de noms sur le contrat prouvait notamment que les caméléons n'en étaient pas à leur premier Maître. Sans doute ces derniers leur avait-il permit d'ailleurs, d'apprendre à parler comme n'importe quel être humain le ferait.

Van ~ " Ne voyez pas les Kuchyoses comme de simples animaux. La plupart sont de redoutables et fiers combattants qui ne jurent que par la force... " Lui révéla-t-il en toute connaissance de cause. " Je crois plutôt que la question que vous devriez vous poser serait ; De quelle façon accorderiez vous votre respect à un shinobi Hiyori san ? Hum... Non laissez moi me reprendre ! Pour quelle raison avez vous choisi d’accorder votre respect à Kakeshuou Samui de plein gré ? "

La question intriguait le Lumineux depuis un moment déjà. Quand bien même Van n'espérait pas entendre la réponse à cet instant, celui-ci aura au moins eut l'occasion de la lui poser. Bien sûr, cette approche - somme toute particulière - avait servit à stimuler la réflexion du Jisetsu afin que ce dernier se creuse la tête et trouve seul une solution à sa difficulté. Après tout il n'avait qu'à imaginer ce sur quoi les attentes du caméléon se porteraient, les critères qui le pousseraient à reconnaître en lui un Maître.

Le Caméléon qui tenait alors toujours Hiyori en joug, souffla tout à coup par le biais de ses narines. D'une main la créature tenait sa sarbacane et de l'autre une lance. Il paraissait évident que ce caméléon était un guerrier. Partant de ce principe, la suite des événements étaient selon Van déjà toute tracée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Mer 11 Oct 2017 - 19:36


Le Jisetsu a la sensation d’être coincé entre deux énigmes ! D’un côté, ce Caméléon, guerrier autochtone d’une région inconnue, qui n’est pas des plus coopératifs ! De l’autre, un homme instructeur qui est curieux sur son identité et son passé ! C’est à se demander quelle carte il doit jouer dans l’absolu. De son côté, l’animal étrange semble sur le point de continuer l’affrontement. De toute évidence, il n’est pas volontaire et est prêt à en découvre !

» ῴ₪ﬓﭪגםؼ₹ﻼϠ؁



Les sifflements et hissements de la créature sont incompréhensibles ! Le Maître Invocateur prétend que les Kuchiyose ont pour habitude de parler notre langue, et ce cas semble être une exception ! A moins qu’il s’agisse de le mériter ! Si tel est le cas, pas étonnant que le Caméléon se mette en posture de combat … . Hiyori hausse ses épaules rigides, et les laisse retomber d’agacement. C’est bon ; maintenant, il en a sa claque ! Puisqu’il faut passer par cette étape, il n’hésitera pas un instant à s’en mêler !

Se retournant pour lui faire face, le Jisetsu débusque de ses affaires un kunaï qu’il fait tourner autour de son index, plantant son regard doré sur son adversaire. Il a déjà activé son Kinnegan ! Il est déterminé à entrer dans ce jeu, et à le gagner le plus rapidement possible ! Avec cette capacité à adopter le décor alentour, le Balafré sait déjà qu’il risque d’en baver … . Mais il a déjà pris goût aux frappes de l’adversaire, et s’il n’est pas touché par ce dard dont il soupçonne quelque fourberie !

La question de l’Hoheinheim reste par contre une étrangeté ! C’est sans doute une façon d’aborder la question, mais demander spécifiquement ce qu’il en est de l’Empereur et de la confiance qu’il lui accorde, voilà bien autre chose ! Le premier dard siffle alors que le caméléon bondit sur le côté. La voix de l’impérial dévoué devient plus sèche, pris dans la bagarre.

» Mon respect et ma confiance en l’Empereur ! *chting !* N’ont rien à voir avec le Shinobi moyen ! Il lance son kunaï vers la bête, et en crée un deuxième. On parle ici d’un homme qui tente d’unifier toutes les terres afin d’imposer la Justice et l’Ordre ! Son coup de pied échoue ; la créature s’y enroule avec sa queue, et s’échappe non sans lui donner un coup de fouet. Pour cet homme, je n’ai pas de question à me poser : il a mon dévouement complet !

Agacé par ce lézard qui se faufile partout, Hiyori compose des premiers signes, et crache un boule de feu de taille conséquente, bien que diminuée par rapport à ses capacités. Il ne tient pas à manger du reptile grillé, et la présence du mur de pierre et de terre risque d’avoir un effet fourneau s’il y va trop fort. Avant que l’attaque ne touche sa cible, la voilà qui disparaît, revêtant un camouflage poussière et boue qui la dissimule du visuel humain. Bien qu’il se mette sur ses gardes, le dard qu’il esquive lui laisse une fine cicatrice sur la joue. Ca venait de la gauche !

» Vous voulez dire ! Il bondit sur son flanc et frappe dans le vide, au cas où un coup de chance lui sourit. Que je devrais accorder mon respect à cette bête ?! Il recule rapidement et compose de nouveaux mudras. Elle n’a pas l’air d’y prêter grande attention !

» ₪ﬓﭪםϠ؁؁ؼ₹₪ﻼϠ؁؁₪؁



Appliquant son chakra sur sa plante de pieds, il se colle au mur et appose ses mains contre la surface. Rapidement, toute la sphère de combat revêt un manteau de pics et de pieux pointus, limitant considérablement les mouvements de toute personne sur la zone, à moins de recourir à son stratagème !

Il ne sait pas encore où est l’animal, mais il a enfin le bon plan pour le débusquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Jeu 12 Oct 2017 - 19:03

C'est sans conteste très surprit que le quinquagénaire entend la réponse du Jisetsu au sujet de sa dévotion envers l'Empereur. Après tout le Lumineux s'était simplement servit de cette image pour faire comprendre au détenteur du Kinnegan qu'il aurait tout à gagner à ce que le caméléon le voit comme tel. Peut-être cette approche avait-elle était trop subtile pour que Hiyori saisisse le fond tonitruant de sa pensée. En tout cas Van n'en demeura pas moins satisfait de mesurer lui même à quel point le fidèle soldat de l'Empereur lui était loyal et plus encore, acquit.

Le combat reprit donc en intensité et se fit cette fois bien plus virulent. Il paraissait clair à présent que le Jisetsu souhaitait mettre un terme à l'affrontement, ce qui n'était d'ailleurs pas pour déplaire au caméléon qui lui répondit avec la même ténacité. Pour l'heure aucun des deux combattants ne parvenait à prendre l'ascendant sur son adversaire. Des pics de terre modelés par le chakra du Jisetsu recouvraient dorénavant toute la surface de combat. Leurs présences sur le terrain, venaient ainsi limiter les déplacements furtifs de la bête toujours camouflé par ses capacités sensorielles.

Van ~ " C'est une façon d’interpréter mes propos en effet ! " Fit-il tout d'abord vraisemblablement amusé par la situation. " Néanmoins et pour l'heure, je crains que ce ne soit plutôt l'inverse dont il s'agisse. "

Hoheinheim aimait jouer de ses conseils flous et incompréhensibles. Peu en réalité étaient de ceux à le comprendre ou à même chercher à le faire. Le Lumineux était bien connu à travers l'Empire pour ses comportements souvent jugés imprévisibles et parfois même néfastes pour toute autre personne que lui même. Une personnalité difficile, voir quasiment impossible à cerner pour qui s'y intéressait vraiment.

Van ~ " Cette créature sauvage ne se pliera à votre volonté qu'une fois vaincue. A mes yeux c'est avant tout votre force qui est mise à l'épreuve ici. Battez vous et montrez lui que vous ne céderez pas avant de l'avoir dompté. "

Une analyse cette fois limpide et amplement partagée avec le Jisetsu. Van avait bien observer le déroulement du combat et en était parvenu à cette simple conclusion.
Après ce bref instant de répit pour le Jisetsu, le Caméléon reprit les hostilités. Discrètement il chercha à s'approcher du soldat de l'Empire. Car quand bien même ses pieux de terre l'empêchaient de se mouvoir rapidement, sa technique ne l'avait pas immobilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Jeu 12 Oct 2017 - 21:52


En faisant apparaître des pics au sol, Hiyori a déjà établi sa stratégie. Il n’a pas laissé assez d’espaces sécurisés au sol pour que la créature ne veuille y rester. Tout du moins, pour l’instant. Son camouflage lui est certainement utile, et le Jisetsu n’a rien dans son arsenal pour le détecter ; mais ce n’est pas le seul moyen ! Quand un adversaire s’embusque pour vous prendre à revers, une seule stratégie est possible : le débusquer !

Ayant anticipé la réaction que toute créature douée de réflexion eut saisi dans une situation pareille, le Balafré fait le choix de pousser sa tactique jusqu’au bout. Désormais, seuls sont disponibles au couvert les parois de ce mur rond qui encercle le champ de bataille. Sous un sourire moqueur, le détenteur du Kinnegan compose de nouveaux mudras avant que sa cible ne comprenne de quoi il s’agit ! Crachant une boule de feu conséquente, cette dernière vient glisser le long de la paroi ! Elle rase les murs (au sens littéral) et l’accompagne dans un mouvement oblique qui ne manque rien sur son passage ! Un choix dangereux ! car si le Caméléon a trouvé une solution, il se sera certainement mis à l’abri et la boule de feu … reviendra à son expéditeur ! Comme un colis le fait constamment avec La Poste !

Fort heureusement le plan est un succès ! Dans un choc sourd mais bien réel, la boule incandescente touche et signe ! Dans un cri incompréhensible, la bête rue et abandonne son camouflage. Elle retombe au sol, juste à temps pour ne pas être meurtrie davantage : Hiyori vient de réaplanir le terrain pour éviter tout dégât supplémentaire. Mais notre homme ne s’arrête pas là. Il a bien conscience qu’il vient de remporter la partie, mais ce n’est pas assez. Il veut asseoir son autorité, imposer sa domination ! pour que ce genre de comportement rebelle ne reparaisse plus jamais devant lui ! Dès l’instant où le reptile tombe au sol, le Jisetsu repère immédiatement l’objet qu’il convoite : la sarbacane est là, juste à côté de lui ! En une habile pirouette, le voilà possesseur de l’arme rudimentaire et tribale !

» Bien ! … tu voulais un combat ? On va régler ça aux méthodes traditionnelles ! Viens, je t’attends !

La garde de l’impérial laisse clairement comprendre qu’il compte régler ça à mains nues dans un geste final ! La créature se ramasse, reste à quatre pattes et le jauge. Sa langue fourchue vient fouetter l’espace, comme pour prévenir de ce qui allait arriver !

» ﭪ₪ﬓ₹ﭪ ῴ גםؼ₹ﻼϠ؁ﬓ٨


» Allez, amène toi !!

» ﻼϠ؁ ﬓ₹ גםؼ₹؁ﬓ٨ﯱ ﭪ₪



Les pupilles dorées aux croix scintillantes apparaissent sur les iris du guerrier au moment même où la créature bondit !

Quelques instants plus tard, l’issue est fatale et définitive. Après avoir lu et écarté toute attaque de son adversaire, le Balafré a conclu cette petite passe d’armes par un blocage du bras, suivi d’une clé plaquant la bête au sol, la lockant et lui interdisant tout mouvement. Désormais, même son comportement semble plus calme. Moins agressif, bien que s’étant un peu débattu, le caméléon attend maintenant silencieusement, jusqu’à ce qu’Hiyori relâche la pression et se redresse pour lui laisser un peu d’air.

Pendant les quelques secondes qui suivent, le silence n’est comblé que par quelques mouvements sans signe d’agressivité, et laissent présager que l’invocation reprend une attitude et plus posture plus humaine.

» C’la fait une éternité qu’un invocateur ne nous a pas maîtrisé ! Qu’attendez-vous de nous, Humain ! Nous vivons loin, et même si nous sommes des guerriers, nous ne nous mêlons pas des affaires stupides des Hommes ! …



Un premier contact compréhensible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Sam 14 Oct 2017 - 10:17

Bien loin du combat, Hoheinheim observe attentivement la stratégie mise en œuvre par le Jisetsu pour coincer le Caméléon entre ses jutsus. Les pieux de terres rendaient le terrain peu praticable, voir pas du tout. A cela venait s'ajouter fatalement le katon dont le souffle et la portée parvinrent à réduire considérablement le champ d'action de la bête. La créature n'a guère d'autre choix que de subir l'attaque de plein fouet et se retrouve à rouler sur le sol. Son camouflage se rompt au même instant, ce qui permit de rendre sa présence de nouveau perceptible à l’œil nu.

Van ~ " Bien joué ! " Fit-il alors bien convaincu à présent que la victoire du balafré lui était acquise.

Le Caméléon se relava une dernière fois pour faire face à la menace. Cependant Hiyori comptait bien assoir sa domination sur la bête sauvage en la provocant à mains nues. Ses yeux arboraient en effet les couleurs du Dojutsu doré et tant redouté du clan des manipulateurs du temps. Ainsi et pour la dernière fois, le caméléon se propulsa dans la direction du balafré pour lui porter une énième attaque. Pourtant cette fois la bête se retrouva comme figée dans une atmosphère soudainement devenue bien plus pesante que depuis le début du combat...

Van ~ " C'est terminé. " Ajouta Hoheinheim en voyant le bras du Caméléon retenu par la force brute du Jisetsu.

Enfin la créature se décide à exprimer sa surprise d'avoir perdu son combat. Cela faisait bien longtemps qu'un homme n'était pas parvenu à la mettre à mal dans un duel. Le caméléon s'exprime à l'aide du même langage que les deux impériaux et vient prouver qu'il comprenait depuis le début ce que s'étaient échangés Van et Hiyori.
Sans piper mot, le Quinquagénaire décide enfin de se rapprocher d'eux. Tout en avançant ce dernier frappe des mains comme pour acclamer la performance du Jisetsu. Une fois à leur côté, Van reste un instant à observer plus attentivement le Caméléon.

Van ~ " Je vous félicite Hiyori San. Vous venez de mettre la main sur un pacte des plus rares et intéressants... Je crains néanmoins qu'à présent ma présence ne vous soit devenue complètement superflue. Désormais il vous faudra apprendre aux côtés de vos nouveaux compagnons et seul. "

Où que les caméléons vivent, le Jisetsu devrait se rendre sur place afin de parfaire la maîtrise de ses nouveaux pouvoirs. Van de son côté n'oubliait pas non plus que lui même avait encore des progrès à faire dans bien d'autres domaines.

Van ~ " J'espère vous revoir bientôt en pleine possession de vos nouvelles capacités. Nous pourrons ce jour là mesurer qui de mes scorpions ou de vos caméléons parviendra à faire la différence... "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 107
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Invocations sous les Eaux [PS2] Hier à 1:59


Cette première prise de contact semble irréelle. Probablement parce qu’elle a pris du temps à se construire. Et bien que le lien soit établi, tout semble si fragile ! Une erreur, et ce début de relation pourrait bien tomber à l’eau. Hiyori se sent complètement piégé ! Doit-il la jouer autoritaire et serein ; ou affable et serviable pour charmer sa créature invoquée, là est la question. Pour l’heure, la bête a posé quelques questions, et a clairement fait comprendre qu’aider ne serait pas dans ses passions. De l’autre, son maître à penser lui annonce déjà son départ ! Alors qu’il aurait tant de conseils à lui demander. Pris au dépourvu de cette réussite et de la situation, le Jisetsu répond dans tous les sens et s’y perd.

» Vous vivez loin, mais j’ignore où ! Hoheinheim-sama ! … je ne saurais vous remercier à hauteur de votre service. Et je ne veux pas vous retenir plus longtemps. J’espère pouvoir vous contacter prochainement pour vous tenir informé de mes progrès. Oui, quoi ?!

Le Caméléon invoqué s’est rapproché de lui, et il tire le bras pour attirer son attention. Il fait un petit mètre quarante ; ce qui est certes conséquent pour ce type de créature ! Ses yeux perlés et globuleux le fixent de la tête aux pieds, sans forcément suivre le même mouvement. Sa peau bleu-lazurée, couverte d’une fine couche de poussière, semble changer brièvement de couleur pour tourner vers une teinte plus verte, le rendant plus propre après cet affrontement.

» Ne m’ignore pas, Humain ! Je ne suis pas venu pour des prunes ! D’ailleurs, j’ai la dalle ! T’as bien quelq’chose sous la main, non ?!



Grimaçant à cette demande peu cordiale, le Balafré se résout à fouiller dans ses affaires. Il en sort ce qu’il reste des provisions qu’il a emmené pour cette escapade. Deux biscuits, un morceau de viande séchée, des céréales. L’invocation sniffe le tout, prend le petit sac de céréales pour le jeter par terre, et le bout de viande et les biscuits avec plus d’intérêt. En trente secondes, et sous le regard mauvais de l’invocateur, toute victuaille a disparu !

» Je t’ai posé une question. Où habites-tu ?

» Dans un endroit que tu ne connaîtras jamais, Humain ! Nous vivons sur une terre qui ne figure pas sur vos cartes. S’y rendre, c’est mourir. Et on n’aime pas tous les Humains, là-bas … .


» Sur aucune de nos cartes ? Et si je ne peux pas me rendre sur place, je peux rencontrer d’autres compagnons à toi ?

» Pas dit qu’ils veuillent te voir …



Décidément, la relation s’annonce complexe ! Autant dire que tout est encore à faire ! Mais il ne faut pas désespérer pour autant. Il doit bien y avoir un moyen de construire quelque chose d’utile et d’agréable. Même si cela doit prendre du temps.

Fatigué par l’affrontement, et constatant le départ de son hôte, Hiyori se décide à s’asseoir en tailleur. Rapidement, il est rejoint par la créature qui se place dans la même position non loin de lui. Un long silence s’installe. L’impérial réfléchit à de nombreuses choses : l’intérêt de cette invocation et son usage au combat. Son retour pour la Capitale impériale. Ses prochaines missions pour le compte de l’Empereur-Dieu. Face à lui, le Caméléon garde le silence et braque son regard sur celui qui l’a appelé. Après quelques longues minutes, le Jisetsu tente une nouvelle approche.

» Quelle était la langue que tu parlais un peu plus tôt ?

» C’est notre langue. Nous venons d’un autre continent. Mais j’ai déjà été invoqué par le passé ; je connais donc la vôtre … .


» Invoqué ? Qui était ton précédent invocateur ?

» Tu ne le connais pas. Mais c’était il y a plus de vingt ans. Il est mort maintenant …


» Je vois … . Je suppose que j’en aurais beaucoup à apprendre sur ta culture et tes origines. Tu as un nom ?

» Pas qui se prononce dans ta langue, non … . Mais mon précédent invocateur m’a nommé « Kamaro » … . J’y ai pris l’habitude … .



C’est un début ! Pour une coopération future, il faut bien savoir se parler et se comprendre !

» Dans ce cas, Kamaro, je suis Hiyori. Et j’espère bien en apprendre plus sur ton monde en échange du mien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Invocations sous les Eaux [PS2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-