N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Sam 19 Aoû 2017 - 18:48

Entité au contrôle: Kenjin

« J'ai vraiment la poisse... Ils ont pas reçu leur stock de lait ou quoi... Fait chier !! »

Kenjin, genin d'Iwa qui s'énervait tout seul dans une boutique. Non je ne cherchais pas du lait pour grandir, cette fausse idée ne m'attirait guère. Je n'avais plus rien dans mes tiroirs et se nourrir était après tout primordial pour une personne normalement constituée. Lâchant ce qui me servait accessoirement de panier, je sortie de la boutique en ayant prit soin de baisser mon chapeau pour cacher au maximum mes yeux. Je ne voulais voir personne et je pense que personne ne voudrait venir me chercher des problèmes quand j'étais dans ce genre d'humeur. Sans vraiment l'apercevoir, l'un de mes supérieurs se posta devant moi me forçant à m'arrêter net. Je pouvais reconnaître son pantalon bien soigné et ces chaussures toutes noires. Que me voulait il encore celui-là ? Sa venue n'était jamais une bonne nouvelle pour moi, au mieux une mission à accomplir et au pire... Un séjour en prison. Pourtant je n'avais rien fait qui méritait une telle punition. Levant la tête, je le voyais me regarder avec un peu de mépris, comme s'il était énervé d'être là. Me tendant une lettre en papier, je comprenais qu'il s'agissait d'une mission mais cette fois-ci j'allais être récompensé de mes efforts. Une fois la missive entre mes mains, il disparut me laissant seul avec mes pensées.

Voici ma première mission de rang B, enfin on me faisait assez confiance pour me permettre de sortir du village et pour protéger quelqu'un. Je n'allais pas être seul durant ce séjour de protection, un Jisetsu Hiyori m'accompagnerait et serait mon supérieur. Tout cela n'était pas indiqué mais j'étais conscient de la mission et que pour qu'un genin comme moi en ai l'honneur, il fallait que je sois supervisé par un shinobis bien plus fort et expérimenté que moi. Nous avions rendez-vous au niveau des remparts, la seule sortie du village. J'avais à peine une heure pour me préparer à cette mission. Nous allions passer plusieurs jours à l'extérieur du village, je ne devais pas trop me charger non plus sous peine de ralentir mes camarades. J'avais beau être un shinobis, porter de lourdes charges sur mon dos, avec un corps assez frêle comme le mien, c'était l'enfer.

* Bon, je crois que je n'ai rien oublié, allons y *

Fermant ma porte, je regardais au loin les remparts qui n'attendaient plus que moi. Ne voulant pas faire mauvaise impression envers mon supérieur, je me dépêcha de m'y rendre sans perdre une seconde. Une fois sur place, je n'eu aucun mal à reconnaître mon client, si on pouvait l'appeler ainsi. Après tout il avait payé pour être secondé par Hiyori et moi-même, nous devions donc être un minimum courtois avec lui. M'avançant pour me présenter, je fus reçu de la plus belle des manière.

« Bonjour, je suis Hari Kenjin, je vais vous escorter jusqu'à Ta no Kuni. Vous pouvez être détendu, vous ne craignez rien avec n... »

« Ferme là gamin !! Je t'ai pas dit de parler à ce que je sache !! Reste à ta place !! »

Je ne disais plus rien, fuyant le regard de cet homme corpulent, j'attendais avec impatience que Hiyori arrive pour qu'on se mette en chemin. J'étais plutôt pressé de sortir d'Iwa pour découvrir les autres pays alentour.


@Jisetsu Hiyori


Dernière édition par Hari Kenjin le Jeu 12 Oct 2017 - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Sam 26 Aoû 2017 - 5:33


» Bonjour, Monsieur. Je serai le chef de votre sécurité pendant le voyage. Aussi je tâcherai de m’assurer que ce trajet se passe bien, et que vous souffriez du moins de désagrément possible, en espérant que nous nous comprenons sur la nécessité d’une entente conviviale pour la durée de cette épopée jusqu’à Ta.

Le personnage qui vient de faire brutalement irruption en s’imposant entre le jeune Hari et le commanditaire de cette nouvelle mission vient également de s’imposer par la parole et le regard. Ses yeux sombres ont rapidement fondus sur le gros soupe au lait, tandis que son allure de voyou des bas quartiers, son manteau noir à col de fourrure et plumes, et ses nombreuses cicatrices faciales ont posé l’ambiance. Si le jeune Kenjin se fait marcher dessus en raison de son âge – ou de sa condition sociale – Hiyori n’entend pas se faire traiter de la même façon.

» Et je réponds au nom de Hiyori. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, veuillez m’en informer.

Sur ce, gros porc, retourne couiner avec ton groin dans la calèche, je dois discuter avec mon jeune coéquipier ! Le Jisetsu n’est pas du genre à répondre présent lors de ce genre de mission. Réaliser un voyage pour la protection d’un gros lourd n’est pas forcément dans ses cordes quand il s’agit de garder son calme. Mais à l’heure actuelle, c’est bien l’une des rares missions qu’on est prêt à lui confier. A se demander si on ne veut pas qu’il l’élimine dans un coin sans témoins ! Pas de chance, en plus des deux Ninjas, il y a un petit convoi principalement composé de civils. La mise à mort sera pour une prochaine fois … . En espérant que le fatass reste bien sage.

Le Balafré porte son regard sur le jeune assistant qui lui a été assigné. A voir les tatouages qui arborent son corps, il veut bien tenter une hypothèse sur ses capacités et ses origines ; mais ce sera pour une prochaine fois. Pour l’heure, ils doivent surtout s’organiser sur le trajet. Qui s’annonce particulièrement long ! Ce sera certainement intéressant pour les deux hommes, mais le fait est qu’ils seront en voyage pour pas moins d’un mois ! Pour rejoindre le Pays des Rizières, il faudra passer par Taki no Kuni, puis Tetsu no Kuni. Des pays en soi « pacifiés » malgré leur histoire profondément meurtrie ; mais quelque chose fait croire à Hiyori que c’est bien pour cette raison qu’il a été choisi par les autorités. Des p’tits malins, ceux-là … .

» Bon. L’idée est donc qu’on traverse le Pays des Cascades, puis le Pays du Fer. Le premier sera certainement le plus problématique, car le pays a perdu sa splendeur passé suite à la chute de l’Empire … . Mais une fois au Pays du Fer, nous pourrons littéralement considérer n’avoir rien à faire. Personne n’oserait bafouer l’autorité des samouraï sur leur propre territoire … . Tu as des questions particulières sur la logistique ou les points de relais ? Une fois qu’on aura abordé ça, on pourra lancer le top-départ …



Dernière édition par Jisetsu Hiyori le Mar 29 Aoû 2017 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Lun 28 Aoû 2017 - 9:44

L'homme de la situation intervint pour mettre les choses aux claires avec notre client, si on pouvait l'appeler ainsi. De dos, mon supérieur était grand, un vrai athlète qui devait s'entraîner dur chaque jour pour garder une condition physique au top. Une fois son speech terminé, il se tourna vers moi comme pour m'observer. Il devait se demander pourquoi on lui avait coltiner un gamin pareil, au vu de ma taille, tout le monde pensait cela au début.

Je ne sentais pas forcément ce mépris en le regardant. Certes il n'avait pas l'air d'être très heureux d'être ici, mais cela venait sans doute de notre client au caractère explosif. Le protéger était une chose complexe, surtout que d'autres civils avaient l'air de faire partie du lot. Le plus embêtant allait être de résister aux différentes humeurs de ce porc qu'était notre client. Avec un caractère de la sorte, il ne me semblait pas étrange qu'on veuille le tuer, les gens sont de plus en plus fous depuis la fin de la guerre. Les forces en présences n'étant plus aussi concentrés, certains bandits se permettaient de nouveau de piller et tuer les malheureux qui se trouvaient sur leur route. Enfin, j'étais avec un homme sûrement bourré de talent, de plus je n'étais pas la pour faire de la figuration.

Il me fit rapidement un topo de la situation et des différents pays à traverser. D'après lui le pays de la cascade allait être le plus dangereux étant donné qu'il est en ce moment même bafoué de toute part. Le reste du voyage serait donc une promenade de santé ce qui n'était pas pour me déplaire, j'aurais ainsi tout le temps de m'entraîner. Les points relais ? La logistique ? Voilà des points importants dans une mission de ce genre. Je n'avais même pas pris conscience de la durée de la mission et tous les problèmes qu'on pourrait avoir à résoudre. Les dangers allaient être nombreux, pas question d'échouer, c'était une grande opportunité pour moi de montrer ce dont j'étais capable.

Comme tout bon élève qui se respectait, je demanda donc quelques informations supplémentaires à mon supérieur et camarade de route. Je ne voulais pas être un boulet durant cette mission.

« Hari Kenjin, prêt à mener à bien cette mission avec vous chef ! »

Bon j'en faisais un peu trop mais je ne voulais pas l'appeler Hiyori sous peine de lui manquer de respect. Faire bonne impression était la meilleure manière pour qu'une confiance se crée entre nous deux.

« En ce qui concerne la logistique, j'aurais aimé savoir quel genre de position vous aimeriez que j'ai. Dois-je me placer à l'avant, à l'arrière, prêt de notre client ? Le convoi étant de petite taille, j'imagine que nous attaquer par surprise serait difficile pour des bandits. De plus vous êtes le chef, il me semble évident que vous serez devant le convoi pour pouvoir me donner des ordres directs en cas de danger. Je pourrais ainsi agir rapidement et éviter des pertes. »

Je m'emballais souvent dans ces conditions, laissant mon imagination travailler et visualiser les situations dans ma tête. J'espérais ne pas passer pour un abruti auprès de mon supérieur et tenta de me rattraper d'une simple phrase.

« Je suis prêt chef !! »


Spoiler:
 


Dernière édition par Hari Kenjin le Jeu 12 Oct 2017 - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Mer 30 Aoû 2017 - 0:49


Le coup de semonce en guise de présentation a suffi à sonner un peu le marchand et à lui faire garder le silence. Une bonne chose, car notre ami balafré ne compte pas faire un trajet d’un mois avec un enfant dans les pattes. Très clairement, cette mission promet d’être longue ! Donc un peu de calme et de bonne entente fera le plus grand bien à tout le monde ! Maintenant que ce point est réglé, le Jisetsu veut centraliser son attention sur la logistique du voyage : préparer les trajectoires, fixer un objectif minimum de distance par jour, déterminer quels seront les lieux de repos.

Pour cela, on lui a affilié le jeune Kenjin. Et dès que ce dernier prend la parole … vindieu qu’il est bavard ! De toute évidence, c’est sa première mission longue distance, et il tient à bien faire. Une bonne chose ! Hiyori est réceptif à ce genre d’individu qui veut se dépasser, même dans des missions aussi banales. Enfin, banales … tout dépendra probablement du gros cochon à l’arrière du convoi !

Il faut mettre une halte à un tel débit de parole, tout amical qu’il soit ! Plaçant ses mains devant lui pour signifier une pause, le Balafré affiche quand même un sourire rassurant et bienveillant. Être fin prêt est une bonne chose, mais il faut ausis être bien préparé. Le convoi ne va pas tarder à décoller, et quelques mots peuvent déjà être dits, même s’il y a pour l’instant le temps.

» Du calme, du calme ! Pas besoin de s’affoler et d’en savoir autant. Dans les faits, nous partons pour une étape d’un mois si nous ne rencontrons pas de problème. Dans un premier temps, nous profiterons du calme de Tsuchi, et nous pourrons parler de notre stratégie de voyage.
» On peut décoller ?
» On y va ! On vise d’abord . Ha ! Ne m’appelle pas chef. C’est Hiyori.


Le tout accompagné d’un petit coup dans l’épaule : rien de méchant, un simple signe de camaraderie. Sur ce, la fine équipe se lance dans l’aventure ! Le convoi n’est composé que d’un nombre réduit de personnes. Avec le gros marchand bien à l’abri, le petit cortège ne compte que cinq soldats civils, deux convoyeurs – paysans prenant ainsi l’opportunité d’un voyage pour attendre la moisson et rentrer dans leurs frais – et les deux Ninjas. Pas une bien grande expédition ; le commerçant n’est pas non plus quelqu’un d’ultra-important, mais il a assurément les moyens de demander une garde rapprochée à l’ordre Ninja du pays de la Terre. Un tel boulet ne doit pas avoir des copains partout … .

Après une bonne heure, la petite troupe arrive en vue de la grande plaine et de son fleuve imposant, le Yangtze. C’est le moment que Hiyori choisit pour rejoindre le jeune homme qu’il a laissé à l’arrière dans un premier temps.

» Bon ! Kenjin ! Je t’explique rapidement comment nous allons aborder la première étape. Dans un premier temps, nous serons en route pour la frontière avec le Pays des Cascades. Nous suivrons pour cela le fleuve jusqu’à la lisière de la Grande Forêt de Kenroku-En. Puis nous la traverserons pour arriver en terre étrangère. Cette première étape nous prendra dans les quatre jours, à priori. Comme je te le disais plus tôt, nous serons en sécurité relative jusqu’à la frontière, étant donné la proximité d’Iwa. Nous pouvons donc voyager côte à côte, ou chacun de notre côté – comme tu le sens ! Une fois que nous entrerons à Taki, d’autres mesures seront à prendre en compte.

Le plan reste assez simple pour l’instant. Le seul fait de rejoindre la frontière peut ne prendre que deux jours pour un Ninja expérimenté. Mais à allure de carriole, la fine équipe ne pourra pas faire mieux. Il faudra également une bonne journée pour traverser le fleuve. Espérons que le gros sac ne tombe pas et ne coule pas comme une pierre. Ou comme le tigre Diego. Bref !!

» Ce sera ta première mission à l’étranger ?

Une question anodine. Cela permettra de faire mieux connaissance, et de juger de l’expérience de ce petit nouveau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Mer 30 Aoû 2017 - 15:09

Il était cool ce mec-là. Une certaine confiance émanait de lui, il prenait sûrement son rôle au sérieux mais savait malgré tout resté décontracté avec moi. Nul doute qu'il avait remarqué ma certaine excitation à sortir du village pour un voyage comme celui-ci. Je fus tout de même surpris de la durée de cette mission. Un mois complet en dehors du village, voilà une parfaite occasion pour m'endurcir autant physiquement que mentalement. Selon lui, les premiers jours du voyage serait calme. Comme nous ne nous éloignions pas trop du village, les différents problèmes liés à des bandits ou autre, ne seraient pas présents. Une bonne façon de commencer, tout doucement, tranquille et sans trop de pression.

Enfin nous y étions, marchant à l'arrière du convoi, Hiyori comme je devais à présent l'appeler, était à l'avant. Même s'il m'avait dit que tout irait bien ici, je restais prudent et concentré. Pas question d'échouer lors de ma première mission de rang B.

Mon supérieur, que j'avais encore un peu de mal à appeler par son prénom vint à ma rencontre pour me parler de la suite de la mission. Le Pays des Cascades... La forêt de Kenroku-En... Tant de lieu que je ne connaissais pas et que j'avais vraiment hâte de découvrir. Pour lui c'était monnaie courante de voyage, pour moi, c'était comme la découverte d'un nouveau monde. Voulant en savoir un peu plus pour moi, il me semblait logique de discuter avec mon camarade, celui avec qui j'allais passer le prochain mois.

« En effet, je ne connais absolument rien du monde en dehors de Tsuchi no Kuni. Savoir que nous allons traverser plusieurs pays, d'immenses forêts ainsi que des fleuves... J'en suis tout excité haha !! »

J'essayais d'être de plus en plus naturel avec lui. Après tout il était ninja comme moi, il devait sûrement savoir ce que c'était que de partir à l'aventure. On voyait que ce visage marqué de cicatrice nous racontait l'histoire d'un homme au passé agité. Je ne me sentais pas assez proche de lui pour parler de cela, sans doute que ça ne devait pas être des comptines pour enfants.

Les jours passaient sans que rien de problématique n'arrive, chaque jour je discutais avec Hiyori, j'en apprenais un peu plus sur lui et son expérience. Rien de bien transcendant non plus. Lui connaissait mon expérience quasi-nul en tant que shinobis ce qui était logique pour un genin. Je ne lui avais pas encore parlé de mon problème interne, en espérant qu'il ne le découvre pas en pleine mission, mais ça devrait aller. Aucune raison qu'un changement d'entité ai lieu, je me contrôlais beaucoup mieux ces derniers mois et ça m'aidait grandement dans ma vie.

La nuit nous montions la garde chacun notre tour, même si aucun danger ne devait avoir lieu, il était préférable d'éviter une mauvaise surprise. De plus j'aimais l'ambiance du soir, un calme reposant qui me faisait le plus grand bien. Hiyori avait calculé nos trajets pour que nos arrêts se fassent dans de petits villages du pays. Il faut mieux dormir dans ce genre d'endroit plutôt qu'au milieu d'une plaine.

Alors que notre petite troupe avançait à son rythme, nous atteignons enfin le pays de la Cascade, première étape de notre mission. Nous étions dans le temps, voilà déjà une bonne chose de faite, le reste n'allait être que découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Dim 15 Oct 2017 - 3:23


L’aventure reste plaisante tout au long de cette promenade. Les deux Ninjas font connaissance, tissent des liens, parlent de leur histoire. Sans forcément rentrer dans les détails, Hiyori partage son passé avec le jeune homme. Bientôt, ce dernier n’a plus de doutes à avoir : s’il doit y avoir deux factions au sein d’Iwa, le Jiestsu fait partie des partisans du Passé. Peu importe en soi, comme il le dit lui-même ! Car s’il a certes un attachement profond pour l’Empire et ce qu’il représentait, il n’est pas un homme prêt à mener une révolution pour le plaisir de ne pas voir revenir un ordre ancien. Aujourd’hui, il fait son travail. Même s’il est avant tout porté par le souvenir de son Empereur-Dieu.

Au fur et à mesure du voyage, les habitudes s’installent, les relations se tissent, les découvertes se multiplient. Sortir de Tsuchi n’est pas une nouveauté pour le Balafré ; mais observer un jeunot aussi émerveillé par le monde extérieur l’est ! Et c’est assez amusant. La surprise et l’admiration à tout instant lui rappellent des souvenirs personnels. Bien sûr, la première expérience est toujours la meilleure. Les prochaines fois perdront de leur charme ; et un jour, on se retrouvera sur une route sans même savoir ce qu’on y fait, ni d’où on vient. Grandir est une malédiction que seuls les enfants et les plus jeunes ne subissent pas encore. Pour le combattant aguerri, ces beautés sont aveugles.

Un rythme bien mesuré permet au convoi d’arriver à la frontière de Taki no Kuni au bout de quatre jours, comme cela était prévu. Le gros marchand reste calme ; les rares fois où il commence à bougonner, un simple regard suffit à le renvoyer dans les cordes. S’il n’est pas plus excessif, tout devrait bien se passer ! Pourtant, c’est à partir de maintenant que les choses risquent de se gâter.

La nuit est tombée sur la petite troupe qui stationne au bord d’un affluent du fleuve Shoutai. Deux gardes font une ronde de sécurité, pendant que les deux Ninjas d’Iwa se retrouvent autour d’un feu pour planifier les prochains jours. Le regard d’Hiyori s’est fait plus sérieux à cette occasion.

» Bien … . C’est à partir de maintenant que notre voyage va être plus sérieux. Nous devons traverser le pays des Cascades, puis le Pays du Fer. Or, ces deux contrées se montrent très autarciques ces dernières années. Nous ne pourrons compter que sur très peu d’alliés, et beaucoup de mécontentement. Ces deux terres sont très attachées au souvenir impérial … et donc profondément anti-Iwa à l’heure actuelle. Nous devrons certainement traverser ces terres en toute discrétion ; et jouer de nos atouts pour passer inaperçus.

Ayant déroulé une carte de la région, l’index du Chûnin se pose au centre de la map.

» Je connais là un homme qui saura certainement nous aider. C’est un ancien combattant impérial, autrefois dévoué à la cause de l’Empereur, tout comme moi. S’il nous accueille, il pourra nous renseigner sur la suite du voyage. C’est le meilleur chemin envisageable à cette heure. Nous passerons d’abord par la route, puis nous nous enfoncerons dans la forêt Takinoburo. Après, nous aviserons.

L’homme trace du doigt le chemin qui sera suivi. Il espère surtout qu’ils ne croiseront pas grand monde sur la route. Le pire cas serait de rencontrer un membre du Clan Kinzoku. Ce ne sont pas des barbares, mais le contact pourrait s’avérer difficile. Une fois au Temple d’Ao, le Jisetsu est confiant. En réalité, le véritable danger … est le gros lard de marchand !

» Quand nous y serons, nous devrons redoubler de prudence. Dans le même temps, en aucun cas nous ne pouvons être les agresseurs si affrontement il y a. Nous sommes ici de passage, et pas pour causer des ennuis. Entendu ?

Une fois le brieffing terminé, une bonne nuit de sommeil semble nécessaire pour mieux se préparer à demain.

Lorsque le soleil se lève, la petite troupe s’éveille, se prépare et entame son chemin. Après une première heure de marche, les voilà en territoire inconnu. Longeant la route, ils n’ont pour l’instant croisé personne. Une chance. Qu’on ne peut qu’espérer aussi longue que possible … .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Mar 17 Oct 2017 - 9:52

Il était un personnage différent de ce que j'avais déjà connu, à la fois ouvert mais réservé j'apprenais à le connaître au fil des jours. Tout shinobis d'Iwa devrait apprendre à connaître son camarade de mission car après tout nous confions notre vie à nos collègues, mais est-ce que vous confirez votre vie à un inconnu, j'en doute. Avec lui je me sentais en sécurité, une longue mission qui au départ me paraissait compliqué mais qui aujourd'hui n'était qu'une promenade de santé. J'imagine qu'Hiyori sentait que mon attention n'était plus aussi importante qu'avant. Au niveau de la frontière du pays des Cascades, au bord d'un feu, il m'expliquait avec beaucoup plus de sérieux que la mission commençait réellement maintenant. Je ne sentais pas de colère ou de mépris envers moi, juste une personne impliquée dans son travail qui savait pertinemment où se trouvait le danger. J'allais devoir mettre mon euphorie de l'aventure de côté et mon concentré pleinement sur la sécurité de notre client. Il s'était bien calmé depuis notre départ d'Iwa, à croire que le sérieux de mon capitaine avait eu un effet immédiat sur lui.

J'avais bien écouté la parole de mon chef, même s'il n'aimait pas que je l'appel ainsi. Après une bonne nuit de sommeil, nous entamions notre entrée dans le pays des Cascades, premier lieu de potentiel tourmente dans cette mission. Placé sur la route principale nous avancions comme à notre habitude à une allure raisonnable. Rien de plus suspect qu'un groupe de personne qui aient l'air de courir alors que rien ne semble dangereux ici. Disons que c'était plutôt nos origines qui pouvaient leur poser un problème, un racisme comme on en trouvait partout dans le monde.

Tout était extrêmement calme, personne ne discutait pour ne rien dire, notre client se tenait à carreaux et Hiyori avait adopté une posture différente. Il savait que tout allait se décider dans les prochains jours, échouer dans une mission ne devait pas être envisageable. D'ailleurs ça ne l'était pas pour moi non plus, je n'étais qu'au stade où faire mes preuves devaient être ma principale occupation. Revenir avec un échec mettrait un terme à ma jeune carrière de bombe humaine.

Je repensais à l'endroit qu'il avait pointé sur la carte, un soit disant camarade du passé qui pouvait nous prêter main forte. Le tout était d'arriver là-bas sans faire de mauvaise rencontre. Hiyori avait principalement insisté sur le fait que nous ne devions pas attaquer en premier. Nous devions simplement réagir à une attaque et non la provoquer, pour cela je devais garder mon calme et ne pas agir sans réfléchir.

Il était maintenant temps pour nous de nous enfoncer dans la forêt de Takinoburo, un lieu où on ne pouvait clairement déceler un chemin. Voilà un endroit bien désagréable en cas d'attaque ou de rencontre non amicale. Comme personnellement je ne connaissais pas les lieux, il m'était impossible de prédire par où des brigands pouvaient surgir. Je devais donc redoubler de concentration pour agir à la fois de manière réfléchis et rapide si quelque chose d'anormale devait arriver.

Un léger bruit parvint à mes oreilles à l'avant de l'escorte, là où se trouvait Hiyori. Je n'avais pas entendu le son d'une voix ou quelque chose du genre, mais bien un bruit plus prononcé et plus long. Placé à l'arrière du chariot ou se trouvait notre client, je jetais un coup d’œil pour comprendre ce qu'il se passait. Si moi de l'arrière j'avais pu l'entendre, nul doute que mon capitaine l'avait lui aussi entendu. Alors que tout le monde se mit à l'arrêt, je pu apercevoir quatre hommes qui nous barraient la route. En réalité je ne savais pas dire s'ils nous barraient la route ou bien s'ils discutaient simplement et amicalement avec mon camarade de mission. Je restais un peu sur le côté, de cette façon je pouvais voir et partiellement entendre leur conversation tout en protégeant l'arrière de l'escorte si jamais ces hommes étaient plus nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Lun 23 Oct 2017 - 1:46


Le voyage reprend de plus bel, mais dans des circonstances légèrement plus délicates. Traversant les montagnes qui font la frontière du Pays de la Terre, l’équipe prend un premier chemin boisé et fait un bon bout de chemin. Ils ne croisent personne, mis à part un bonze qui passe sans dire un mot. La seule chose qui s’agite, c’est ce gros porc de marchand qui gesticule de plus en plus ! Ca a commencé avec une simple question d’embarras ; mais l’interrogatoire devient de plus en plus régulier. Sans doute est-il pressé de traverser ce pays. Même lui a quelques connaissances en géopolitique … .

Le Pays des Cascades est certainement celui qui a le plus souffert des dernières guerres. Son attachement au régime impérial, et ses nombreuses ressources en ont fait la prise et la proie de nombreux conflits intestins qui s’entremêlent et se confondent aujourd’hui les uns les autres. De ce fait, le pays reste stable, mais a de nombreuses zones d’ombre. Le pays reste résolument attaché à son passé fier et victorieux ; et considère ainsi les nations limitrophes comme des ennemis potentiels. Les convois sont régulièrement fouillés et contrôlés, mais les tensions locales et les « initiatives volontaires » multiplient les petits incidents imprévus … .

Après une longue marche et une courte pause, la petite équipe reprend sa marche. Et opte cette fois pour un trajet bien plus escarpé : la forêt de Takinoburo est épaisse, et s’il y a quelques chemins zigzaguant entre les grands arbres, ils n’en projettent que plus d’ombres et d’intrigues. Cette forêt est régulièrement contournée par les voyageurs qui y voient un décor peu accueillant, voire sacré par la présence du Temple d’Ao en son centre.
Ce Temple, c’est précisément la destination recherchée par l’aventure qui espère y trouver un abri pendant un bref instant.

La marche se trouve cependant stoppée par l’apparition de quatre hommes sur la route empruntée. Ils n’ont pas le profil de baroudeurs : si ce sont des fauteurs de trouble, ils s’y prennent mal ! Mais on n’est jamais trop prudent … . A ce titre, Hiyori lève une main pour signifier une halte au convoi – ce qui ne manque pas d’attirer la grogne du lourdaud – et se rapproche seul de cette étrange présence.
En guise de salut, il vient placer sa main droite dans sa paume gauche, face à son visage.

» Messieurs ! Une bonne journée à vous.
» Bonjour … . Les voyageurs sont rares dans cette forêt épaisse !
» Nous nous rendons à Tetsu no Kuni, et nous avons bêtement choisi le chemin le plus court ! Sans réfléchir aux difficultés du terrain !
» … Nous nous chargeons de la sécurité de cette route. Il vous faudra indiquer votre identité et payer la levée pour ce chemin.
» … J’ignorais que Taki faisait payer pour chacune de ses petites routes !
» Et vous ignoriez certainement que Taki ne porte pas dans son cœur ceux qui viennent du Pays de la Terre ! …


A cette remarque, le Jisetsu serre les dents et quitte sa posture. Il sait qu’ils sont identifiés. Mais ce n’est qu’un premier problème ! Qu’ils viennent de Tsuchi en fait des personnes hostiles aux yeux de ces « gardiens de la marée-chaussée ». Mais s’ils apprennent toute la vérité, il semble difficile de terminer cette mission correctement. Sans même parler d’une éventuelle agitation ridicule de la part du commanditaire.
Pendant sa réflexion, le Balafré a opéré un rapide pas en arrière ; prêt à bondir pour rejoindre l’équipe. Il en a l’instinct : ces quatre hommes ne sont pas seuls ! Ils ont certainement des alliés dans le coin ! Sauf que ses interlocuteurs indésirables s’en sont rendus compte !

» Inutile de prévenir les autres, nous ne sommes pas seuls dans le coin ! Si vous n’êtes que de simples voyageurs, vous n’avez pas à vous méfier de nous ! Mais dans le cas contraire … !

C’est trop tard ! Ils ont compris ! Hiyori fait apparaître des flammes sur son poing droit.

» Kenjin !! Nous sommes encerclés !
» Des ninjas de la Roche traîtresse !!


En un instant, la rencontre tourne en mêlée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Ven 27 Oct 2017 - 10:18

Encerclé ? Alors ces hommes n'étaient pas de simple voyageur, en tout cas peut importe leur réel identité, nous devions protéger le convoi. Après tout, c'était bien parce que ce genre d'incident pouvait avoir lieu que deux shinobis d'Iwa était nécessaire pour mener à bien cette mission.

Après que mon capitaine m'aie avertis, je ne savais pas vraiment vers où me tourner. Encerclé ? Si vraiment c'était le cas, je n'allais pas pouvoir les affronter sur tous les fronts en même temps. Même si notre troupe n'était pas de grande taille protéger plusieurs personnes étaient un exercice complexe. Voilà que je trouvais ça amusant, un exercice en temps réel sans vraiment de préparation au préalable. L'objectif ? Zéro victime !

Mon premier réflexe en entendant les paroles d'Hiyori fut de transmettre mon chakra raiton à mes pieds pour ainsi gagner en vitesse. Je ne savais pas le niveau de nos agresseurs, mais si je devais protéger le convoi sur plusieurs front, la vitesse d'exécution allait être un facteur primordial.

Cette épaisse forêt n'allait pas m'aider à les voir, si seulement je possédais quelques talents en sensorialité, cela serait un jeu d'enfant. C'est dans ces moments-là qu'on perçoit le mieux nos faiblesses. Tant pis, j'allais devoir compenser mon manque de vision avec ma vitesse en espérant que l'effet soit le même. Un homme surgit sur ma gauche un sabre à la main et une barbe au menton. Mon dieu qu'il était affreux et nul doute qu'il devait penser la même chose que moi. Pour un exercice comme celui là, ou nous n'avions pas l'avantage du nombre, je ne devais pas laisser mes adversaires s'approcher trop rapidement. Je devais les frapper dès qu'ils apparaissaient dans mon champ de vision. Même s'il ne savait que très peu manier l'art shinobis, s'ils se regroupaient à 5, cela pouvait devenir dangereux pour les occupants du convoi.

Le barbu fut donc ma première victime, d'une pulsion sur mes jambes je me propulsais vers lui en lui infligeant un violent coup de pied dans le foie. Autant vous dire que son corps c'est limite coupé en deux (façon de parler) sous la puissance de mon coup. Seul un cri de douleur sortie de sa bouche. J'attrapais en vol son sabre me disant que celui-ci pourrait bien m'être utile à un moment donné. Prenant appuie sur l'arbre juste derrière, je maintenais mon chakra sous la paume de mes pieds pour rester en équilibre. Je n'étais pas dans un exercice d'anticipation mais bien de réaction, partir à droite alors que l'ennemi pourrait arriver sur la gauche serait une grosse erreur. Par chance, ces amateurs n'étaient pas les plus fort et leur coordination laissait à désirer.

Ma prochaine victime eu l'intelligence, ou non, d'arriver par le sol. Il est vrai que cela pouvait créer une sorte d'avantage vu que le convoi était lui aussi à ce niveau là, mais vu que j'étais en hauteur, je n'eu aucun mal à le repérer. Je lançais le sabre que je venais de récupérer pour lui barrer la route, ou le faire reculer d'un pas. L'objectif étant de gagner ne serait ce qu'une seconde. Comme prévu l'homme recula rapidement en arrière, bien plus que nécessaire pour éviter le sabre d'ailleurs. Je n'eus qu'à me projeter en sa direction pour lui infliger un coup de poing dans la mâchoire. Grâce à ma vitesse de départ, il fut KO sur le coup et n'allait pas se relever de si tôt.

Pour avoir une meilleure vision des choses, je sautais pour me mettre sur le convoi en question et ainsi réagir à toute autre éventualité. Tournant le dos à mon capitaine, j'avais compris que ces hommes-là n'était pas vraiment à craindre. Si moi je pouvais les battre assez aisément, que dire d'Hiyori qui pouvait les vaincre avec son seul pied droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Jeu 2 Nov 2017 - 1:22


Les évènements tournent rapidement à la confrontation, et l’équipe de défense se doit d’être réactive pour neutraliser la menace le plus efficacement possible. Dans son chariot, le gros lard commence déjà à s’agiter à et prendre peur ! S’il continue à basculer ainsi de droite à gauche, il serait bien capable de perdre du poids tout en faisant du sur-place ! Une nouvelle méthode pour perdre des kilos en trop … ?

Supposant que l’arrière-garde sera assurée par Kenjin, Hiyori se focalise sur ceux qui ont déclenché l’alerte. Quatre hommes, au profil assez simple et sans mystères, mais dont les capacités restent encore inconnus. Face à ce type de menace, le Balalfré préfère jouer le combat sur la posture plutôt que sur le déploiement de force. A leur aura, il sent bien qu’il ne s’agit pas là de combattants experts. Mais mieux vaut imposer sa force dans leurs esprits et semer le trouble. Se présentant de profil, en position « chikodachi », le guerrier de la Roche place un poing fermé dans son dos et présente ouvertement son second poing nimbé de flammes à ses adversaires. Il garde un œil clos, mais c’est le second qui dévoile toute sa puissance et son sérieux dans ce combat qui représente sa mission : une pupille dorée, que les plus chevronnés auront déjà identifiés comme étant le Kinnegan.

La posture fait effet ; face à cette garde peu orthodoxe et au fait qu’il ne se décourage pas à l’annonce d’un combat en infériorité numérique, les quatre lascars ne savent pas comment s’y prendre. Finalement menés par le plus costaud, ils se lancent finalement au corps à corps. Le premier, gros gabarit mais maladroit, se retrouve rapidement balayé et accompagné au sol par un poing de flammes au bas ventre. Le deuxième se voit paré son poing, pendant qu’une frappe lui aplatit le nez et l’envoie paître sur d’autres alpages. La première moitié du groupe neutralisée en un temps deux mouvements, les suivants sont déjà plus réticents ! Un adversaire entrainé au Taïjutsu est toujours plus efficace et redoutable lorsqu’il garde le contrôle de ses émotions. Mais c’est le Dôjutsu qui joue ici le plus grand rôle, en décryptant les actions de ses adversaires et en permettant de mieux calquer le temps de réaction du Jisetsu sur les autres.

Se décidant à attaquer de concert, les deux derniers choisissent de le prendre de flanc, chacun de leur côté. Stratégie habile ! mais qui n’a plus de valeur, à présent qu’ils ont perdu la moitié de leurs forces. Retrouvant une posture redressée, l’homme d’Iwa pare les deux attaques simultanément, et projette le premier sur le second. Pris dans leur chute commune, les deux malheureux se peuvent pas éviter le poing de feu qui s’abat sur leurs tronches et les enfonce dans le sol. Combat terminé, merci d’avoir joué.

Ayant rempli sa part du contrat, le chef d’équipe se hâte vers la fin du convoi pour assurer le reste de la mission. Lorsqu’il arrive sur place, son second s’est déjà bien débrouillé pour minimiser les dégâts. Ce qui n’empêche pas le marchand imposant d’être sur les nerfs.

« Qu’est ce qui se passe !! On est toujours attaqué ?? Mais vous ne faites rien pour me protéger ?! »
» Calmez-vous, nous aurons bientôt écarté toute menace.


Accompagnant sa déclaration d’un signe de main et d’un sourire plein de confiance, le Ninja rejoint son jeune collège et localise rapidement les quelques furets derrière les arbres alentour. Ces derniers espéraient certainement torcher la rencontre en un coup de cuiller à pot, mais la résistance du jeune Suzurane s’est avérée être une sacrée surprise ! Et maintenant qu’ils sont deux, la tâche sera d’autant plus dure !

» Je me suis débarrassé de ceux à l’avant. Ne reste que ceux-là !

La phrase permet de transmettre quelques informations utiles, mais elle permet surtout de prévenir les assaillants de leur propre situation ! La surprise est perdue, la tactique également : c’est foutu pour vous ! Ce qu’ils comprennent très bien, puisqu’ils ne tardent pas à décamper … . Pour le compte, davantage de dégâts chez eux, deux blessés parmi les gardes civils, mais sans gravité. Ils seront rapidement pansés.

» Bien joué pour avoir maîtrisé la situation de ton côté, Kenjin.
« Alors on y va ?! Si on reste trop longtemps, ils reviendront certainement avec du renfort ! Vous devez assurer ma sécurité, non ?? »
» Encore une fois, calmez-vous ! … Nous ne sommes plus très loin d’un lieu où j’espère retrouver un ami qui nous aidera à traverser le pays … . Faites nous confiance, vous avez bien remarqué que nous pouvions neutraliser ce genre de menace, n’est-ce pas ?

La team reprend rapidement la route et s’enfonce un peu plus dans la forêt. Les arbres se rapprochent les uns des autres, les animaux et volatiles créchant les lieux se font de plus en plus présents. Ils observent ces étranges visiteurs, exceptionnels dans des coins aussi reculés du pays ! Sans doute sont-ils perdus ? Pourtant, aucun animal sauvage ne les mangera … . Ils finiront certainement comme simples éléments de décoration pour quelque nid d’oiseaux futur … .

Le sentier devient moins certain, et la route cède la place à un petit chemin faiblement indiqué, dont les dalles de pierre sautent les unes après les autres. Bientôt, le chariot devient bien grand dans un passage bien étroit. Le petit gros n’oublie pas de rappeler son mécontentement sur le confort du voyage pendant un bon moment. Et la journée avance à grands pas ! Pourtant, c’est quand le soleil commence à montrer des signes de fatigue que la petite équipe arrive à bon port.

Ecartant quelques branches sur le chemin, le convoi arrive sur une petite clairière éclairée par les derniers rayons de soleil. Ces derniers viennent frapper sur un ensemble d’ardoises couleur azurée coiffant la mystérieuse bâtisse ainsi cachée au milieu des bois sombres. Les murs et la structure finement exécutés laissent désormais paraître une petite merveille d’architecture dans un coin tranquille, rappelant les caractéristiques traditionnelles et millénaires des temples de l’est asiatique. Le paysage est assez beau pour imposer le silence à la troupe, qui avance dans la cour sans chercher à émettre la moindre opinion.
Seul Hiyori regarde autour de lui et tente de trouver du regard celui qu’il espère trouver comme hôte dans ces terres pour l’instant hostiles. Si cet homme les accueille et les aide, la fin de cette mission ne sera plus qu’une formalité.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1191
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Sam 4 Nov 2017 - 11:54

A une certaine époque, le Temple d'Ao' était encore réputé comme étant l'un des plus grands centres de formation ninjas dont pouvait se targuer de disposer l'Empire. Divers cours y étaient dispensés aux étudiants venus de tous les territoires impériaux. La plupart venaient y chercher les compétences et les connaissances nécessaires à l'aboutissement de leur apprentissage shinobi. Quelques uns étaient même devenus célèbres après y avoir passé plusieurs de leurs années. Des noms tels que Yôgan Seito, Mamoru Kaya ou bien encore Gekei Takoyaki étaient après tout nés de cet endroit mystérieux...

Pourtant aujourd'hui et après la mort du défunt Kamui et de son Empire, l'endroit avait fatalement perdu de sa superbe d'antan. Les professeurs avaient abandonné leur poste tout comme les élèves. Le Temple n'était plus devenu que l'ombre de lui même, déserté et abandonné de tous dans cette épaisse forêt du Pays des Cascades...

Ainsi et lorsque le petit convoi d'Iwajins dirigé par Jisetsu Hyori apparu aux abords de l'endroit, tout ce qu'ils y découvrirent fut ce silence omniprésent et l'architecture atypique du lieu. Quelques champs de thés entouraient le Temple et y étaient autrefois très bien entretenu par la directrice du Temple. Un petit sentier traversait d'ailleurs ces mêmes champs et paraissait mener jusqu'à son entrée, à seulement quelques dizaines de mètres de là...

~ ~
~

Quelque part à l'intérieur du Temple...

??? ~ " Maître... schsch des intrus viennent d'arriver du côté des champs de thés ! "

??? ~ " Laissons les faire ils finiront bien par passer leur chemin... Il n'y a personne ici depuis bien trop longtemps. "

??? ~ " Et bien... Si il y a nous ! "

??? ~ " Imbécile ! Eux n'en savent rien ! "

~ ~
~

En s'y attardant d'un peu plus près et quand bien même aucun de ceux du convoi n'en serait capable, peut être finiront-ils par remarquer la présence de quelques scorpions dispersés un peu partout autour de leur position. Ces derniers étaient tout de même discrets et veillaient continuellement à rapporter jusqu'aux oreilles de leur maître, tout ce qu'il pouvait se passer à l'extérieur du Temple. Pour ceux le connaissant un peu, il ne ferait ainsi plus aucun doute quant à la présence du Lumineux en personne...







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Lun 6 Nov 2017 - 9:48

Le combat tourna rapidement en notre faveur, il faut dire qu'affronter des brigands n'était pas chose ardu en comparaison à d'autres missions. Mon capitaine avait terminé de son côté et venait me prêter main forte pour ce qui était de balayer le terrain. Les quelques personnes restantes prirent peur et partirent sans regarder derrière eux. J'imagine que voir les copains se faire dézinguer les uns après les autres ne les avaient pas mis en confiance. Le convoi était de nouveau en sécurité et malgré quelques remarques de notre empoté de client, tout allait pour le mieux.

Je redescendis de mon arbre calmement pour me rendre auprès du meneur, que dis-je, de mon superbe chef, ancien impérial aux tripes bien solide. Je n'avais pas pu assister à son petit combat, si on pouvait l'appeler ainsi, mais nul doute que cet homme était bien plus fort que moi. J'eus quand même le droit à une petite félicitations de sa part. Je marquais des points en tant que second, mais ce n'est pas avec ce genre d'exercice minable que j'allais progresser. Je voulais un vrai combat, celui qui vous oblige à rester concentré durant plusieurs minutes et qui se joue sur une action réfléchie. Ce type de mission n'était sûrement pas là pour affuter mes techniques, seulement protéger un client, rester sur la défensive et attendre qu'un loup s'approche pour lui faire fermer sa gueule.

Maintenant que tout ceci était réglé et que les dégâts étaient minimes, nous pouvions continuer notre route. Avançant de plus en plus dans cette forêt où la faune avait pris ces marques. Spectateur d'un monde en perpétuel mouvement, je me demandais quand même si ce chemin était bien le bon. Marcher à l'aveugle, si on pouvait dire, ne m'inspirais que très peu de confiance, gardant une attitude défensive, je guettais le moindre bruit de ces arbres. Si Hiyori voulait passer par ici, c'était sûrement pour une bonne raison. A moi de lui faire confiance.


* Il sait ce qu'il fait... Mouai... On va dire qu'il sait où il va et que tout ira pour le mieux *

Rassuré à 200%, la journée passait à vive allure, parcourant la forêt comme une verre de terre parcourrait une botte de foin. C'est quand le sol changeait d'allure que je compris que nous étions sur la bonne route. Laissant place à un chemin usé où quelques dalles de pierre résistaient encore à la nature envahissante. Le soleil se couchait et nous arrivions enfin à destination. Un endroit inconnu dans ma mémoire que je ne saurais sûrement pas retrouver un jour vu le trajet que notre expert en géographie nous avait fait prendre.

Je fus impressionné par la bâtiment qui s'affichait face à nous, une œuvre d'art dans un coin aussi paumé, je me demandais vraiment où on avait atterri. Tout ce chemin pour arriver ici, mon collègue avait quelque choses en tête pour la fin de notre voyage. Marchant calmement, un silence imposant pris place dans la troupe. Notre client était lui aussi surpris de cet endroit qui semblait clairement abandonnée. La nature prenait clairement une place importante ici, commençant à délabré certaines décorations et à rajouter sa couleur primaire qu'était le vert. M'approchant d'Hiyori, ma curiosité ne pouvait tenir plus longtemps.


« Nous cherchons quelqu'un en particulier Hiyori ? Cet endroit m'a l'air complètement abandonné depuis un certain temps... Est-ce que je dois être prudent ou bien sommes-nous en sécurité ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Dim 12 Nov 2017 - 13:49



Ce décor est toujours paisible ; mais le voir provoque un pincement au cœur. Le Jisetsu a bien d’autres souvenirs que cette vue céleste. Certes, le bâtiment n’est pas trop abîmé, et les arbres et leurs peuples soufflent toujours sur cette petite clairière une brise douce et accueillante. Mais ses yeux ne manquent pas de remarquer les signes de désuétude : toiles d’araignées, feuilles mortes sur une herbe sauvage, plus un signe d’activité récente. Effectivement, la question de Kenjin n’est pas dépourvue de logique. Cette terre sacrée, pendant longtemps épicentre de nombreuses activités dans la région et cœur religieux de Taki, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Les dieux eux-mêmes semblent l’avoir abandonné.

Ayant pris un peu d’avance, Hiyori marche tout en tournant sur lui-même afin d’avoir un meilleur aperçu du bâtiment. Pendant ce temps, la petite troupe fait son entrée plus officiellement dans les lieux. Le marchand se décide même à sortir de sa cariole pour « prendre un bol d’air » et profiter du paysage ! Grommelant à la vue d’un paysage qu’il espérait « plus digne de sa personne », même lui se plut avec une drôle de moue faciale à observer ce paysage moitié sauvage moitié serein. Le voilà qu’il se prend même pour un commandant, en ordonnant à l’un des hommes de gardes de lui apporter de l’eau. L’Iwajin ne s’en préoccupe pas, son regard continue de scruter les environs.

» Celui que nous venons voir est une vieil ami, Kenjin ! Nous sommes en sécurité, ici ! …

Le Chûnin tient à rassurer ses acolytes, et leur accorde donc un sourire confiant tout en faisant quelques pas vers la bâtisse principale. Au même instant, un vent fort souffle, agite les branches, fait fuir les oiseaux, et transforme l’herbe folle en fouets de 3cm. Par cette simple bourrasque, qui balaye les nuages et cache légèrement le soleil endormi, le temple prend une toute autre allure. Ses ombres se font plus grandes, ses marches plus imposantes, ses tuiles orageuses. Les araignées regagnent leur antre, et les statues semblent scruter les convives de leurs yeux de pierre ! …

» … Mais on n’est jamais trop prudent, donc …

Ces quelques mots suffisent pour que tout le monde se mette sur ses gardes. Un ami n’en reste un que si les contacts sont fréquents, les rencontres régulières, et les liens solides. Or, tout a changé dernièrement ! L’Empire est tombé, ses anciens alliés et soutiens se sont terrés en craignant d’éventuelles retombées et lynchages, et les plus téméraires ont pris la route de l’exil. Autant dire que les anciennes amitiés ne sont plus exactement ce qu’elles étaient ! De son côté, le gros marchand commence à s’inquiéter.

« Ve-ve-venir ici n’était pas une bonne idée ! Nous devons trouver un abri avant la nuit !! Gardes ! Vous resterez ici pour me protéger, pendant que ces ninjas et moi nous irons à la ville la plus proche ! »

Le Balafré ne porte pas d’intérêt aux propos de l’idiot du village-qui-ne-compte-qu’un-temple-abandonné. Il s’est décidé à faire les choses différemment. Se saisissant d’un rouleau qu’il a toujours sur lui, il le déplie en profitant du sens du vent, et écrit à grands traits un mot immense en travers. Une fois fait, le parchemin se retrouve par terre, pendant qu’il se place dessus.

» HOHEINHEIM ! JE SUIS VENU, MONTRE-TOI !

Le rouleau sur lequel Hiyori se tient doit apporter la preuve de son identité et de sa sincérité. Un seul mot s’y trouve.

帝国 - « Empire ».


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1191
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Ven 17 Nov 2017 - 10:34

Il ne fallut que quelques minutes avant que la lourde porte d'entrée du Temple ne s'entrouvre en un long grincement sonore et strident. Cette dernière s'était ouverte juste après le cri du Jisetsu, telle une réponse à sa requête. Personne pourtant n'en était sorti ni ne se tenait à l'entrée pour les y accueillir. En tout cas il était peu probable qu'aucun des protagonistes réunis aux abords des champs de thé n'ait pu entendre ou ne pas remarquer ce son distinct, parmi un tel silence environnant.

Pendant ce temps et à l'intérieur, les individus qui discutaient plus tôt révisèrent leur intérêt concernant la présence de ces fameux intrus. Ils avaient quitté leur ancienne position dans les vieux laboratoires afin de se diriger vers Hiyori et son groupe. Le temple était une grande bâtisse et ne se traversait malheureusement guère en un claquement de doigts.

En attendant et si le petit convoi se décidait à franchir en premier le pas de l'entrée du Temple, ces derniers découvriraient un long et grand hall sombre bien poussiéreux. L'endroit n'avait pas été entretenu pendant plusieurs dizaines d'années et dégageait une forte odeur de renfermé, plutôt désagréable. De l'autre côté du hall, une gigantesque statue érigée en l'honneur de la divinité Ao' à l'époque, se tenait encore fièrement entre les escaliers construits en colimaçon autour d'elle et qui menaient aux étages supérieurs.

Un brasero était allumé à ses pieds et laissait finalement supposé qu'une personne se trouvait bel et bien ici. Un fait bientôt confirmé par le son crescendo et répété, d'un objet métallique percutant le sol et qui raisonnaient en écho dans les couloirs du Temple. Au bout d'un petit moment, le bruit régulier de pas s'était rapproché jusqu'à dévoiler sa silhouette aux abords des flammes.



Van ~ " Tant d'années ce sont écoulées depuis notre dernière rencontre... "

La voix grave du Lumineux s'était propagé dans le hall en un instant jusqu'à parvenir à leurs oreilles. Cela faisait plusieurs années que Van et le Jisetsu était restés sans nouvelles l'un de l'autre. La dernière fois qu'ils s'étaient vus remontait au jour où Hiyori avait acquit son pacte d'invocation. En ce temps là l'Empire était encore debout et l'Empereur en vie...

Van ~ " Désormais celui que vous idolâtriez tant est mort tout comme son ambition. Mais laissons plutôt les morts reposer en paix n'est-ce pas ? Vous voilà devant moi aujourd'hui avec ces jeunes gens derrière vous... Leur présence était-elle réellement nécessaire ? "

Le vieux quinquagénaire claqua soudainement ses doigts contre toute attente. Des centaines de petits scorpions s'étaient alors aussitôt manifestés tout autour d'eux en grouillant sur les murs et en faisant claquer leurs innombrables pinces.

Van ~ " Ou devons nous nous en défaire dés maintenant ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Dim 19 Nov 2017 - 11:06

J'avais clairement compris que le terme sécurité n'était pas vraiment apte à être utilisé dans ce genre de situation. Un temple qui semblait abandonné, complètement délabré, seul un fou pouvait vivre ici en toute autonomie. Loin du monde et des problèmes, si une personne pouvait séjourner dans ce temple, nul doute que ses motivations étaient de rester seul, alors pourquoi venir le déranger aujourd'hui ?

Un camarade ? Une simple connaissance ou bien un ennemi, je restais malgré tout sur mes gardes. Notre gros lard prenait lui aussi peur au fur et à mesure que nous avancions, il faut dire qu'on ne faisait rien pour le rassurer. Je m'occupais déjà de sa sécurité, jouer les baby-sitters n'était pas dans mon contrat. Mon chef pris enfin la peine d'appeler celui qu'il cherchait, un certain Hoheinheim. Jamais entendu parler d'un énergumène pareil et puis son nom semblait vraiment compliqué à prononcer, alors à écrire, je n'imaginais même pas.

Hiyori pris la peine d'écrire quelque chose sur un parchemin mais je n'eus pas le temps de voir clairement son message. Est-ce que mon capitaine pouvait nous trahir en nous tuant tous avec l'aide de son compagnon ? C'est une possibilité que je n'envisageais pas, de toute façon j'étais le seul shinobis dans cette troupe et il était bien plus puissant que moi. S'il avait envie de m'éliminer, il l'aurait déjà fait en pleine nuit. Non, cet homme devant moi était de mon côté, je devais plutôt me méfier de cet ermite au nom imprononçable.

Nous avancions doucement et je ne pouvais qu'être surpris de cette immense statue représentant une femme. Je ne connaissais rien en religion alors je ne m'attardais plutôt sur ce brasier qui était disposé non loin de là. Au moins nous n'étions pas venus pour rien, quelqu'un vivait ici et nous n'allions pas tarder à le rencontrer. Un bruit se fit entendre, un bruit de métal qui tapait le sol et se rapprochait doucement de nous. Sa silhouette arrivait vers les flammes laissant son visage à découvert, enfin ce qu'on pouvait en voir.

Il connaissait Hiyori, voilà déjà un bon point pour nous. Restait à savoir s'ils s'étaient séparés en bon terme. Discutant avec mon capitaine de choses que seul lui pouvait comprendre, notre présence semblait le déranger. La suite confirmait mes pensées. Des centaines de petits scorpions sortirent des ombres et nous firent entendre leurs pinces. Notre client commençait à paniquer derrière, en réalité toute la troupe commençait à prendre peur. Je pouvais les comprendre, il n'avait aucun moyen de s'en sortir sans notre aide. Je me retournais pour essayer de les calmer à ma façon.

« Calmez-vous !! S'il voulait nous tuer, ces scorpions nous auraient déjà attaqué par surprise. Ne faites pas de choses stupides et laissé Hiyori gérer ça. »

Je me retournais pour regarder notre hôte et repris la parole.

« Nous sommes ici chez lui, il est normal qu'il nous montrent qui commande... Fait moi signe si tu veux que j'agisse Hiyori, je suis prêt à toute éventualité... »

Je fixais cet ermite scrutant le moindre de ces mouvements. C'est en claquant ces doigts qu'il avait commandés ces scorpions, un autre claquement pouvait signifier une attaque et je devais m'en préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Dim 19 Nov 2017 - 20:59


L’imposante porte du Temple fait son petit effet sur la troupe qui, face à un individu encore non identifié pour le plus grand nombre. Devant ce petit groupe qui fait bravo des genoux, Hiyori plisse les yeux et bascule la tête de gauche à droite, comme si cela peut l’aider à mieux discerner la présence de son interlocuteur. S’agit-il vraiment du seigneur Van, ancien grand partisan de l’Empire et porteur de nombre de desseins sous l’ère impériale ? Le Jisetsu ne ressent pas particulièrement de la peur à son encontre, mais il doit bien avouer que les contacts se sont faits distants avec le temps. L’allié d’hier n’est pas nécessairement l’ami d’aujourd’hui … .

Dans son dos, Kenjin tente de rassurer comme il peut les civils – gardes et marchand tous réunis – et suit les consignes. Il est clairement prêt à l’affrontement, et on ne peut que le comprendre. Même si on ne les voit pas, les cliquetis de petites pattes martelant le marbre et le grouillement aigüe d’une marche innombrable laisse deviner dans l’ombre la présence des arachnides miniatures à pinces. L’objet de cette mission risque bien de faire un arrêt cardiaque ; ce qui compliquerait considérablement la mission, en somme ! Il est important d’apaiser toute tension, et de faire descendre le risque à zéro.
Le Balafré fait quelques pas en avant, afin de se trouver lui-même dans la lumière, sans vouloir présenter de posture hostile envers leur hôte.

» Il n’y a aucune raison de vouloir éliminer ces hommes, Hoheinheim. Ils sont avec moi, pour une mission nous menant à Tetsu no Kuni. Nous avons déjà affronté un premier groupe d’agresseurs, et connaissant l’existence de ce temple, j’espérais bien tomber sur toi … .

Une tentative pour calmer les esprits. L’homme d’Iwa se place sciemment entre les deux groupes, afin de s’opposer à toute action trop brusque. De tous les acteurs ici présents, il sait déjà qui sont les plus dangereux : la susceptibilité du Maître invocateur, et la bêtise de son commanditaire. Il doit agir vite, et sait qu’il doit persuader le résident de sa bonne foi. A cela, un test lui a été imposé, il le sait. Et il compte bien relever ce défi.

» Tu sais bien qu’à mon sens, un idéal ne meurt pas avec son principal apôtre ! Notre dernière rencontre lors de la Bataille du Détroit doit te l’avoir prouvé, non ? Je suis venu ici pour m’entretenir avec toi. Et pour requérir ton aide dans l’accomplissement de notre mission.

Il fait un petit pas sur le côté, afin de mieux présenter ceux qui l’accompagnent. Peu à peu, les figures semblent moins alertes, même si la méfiance se lit avec facilité sur leurs visages. Ils s’avancent tous peu à peu, mais gardent leurs distances.

» Nous sommes au nombre de sept, en nous comptant Kenjin Hari et moi. Pour l’heure, nous espérons l’abri et le feu. Plus tard, il nous faudra un itinéraire pour rejoindre sereinement les frontières des Cascades et du Fer. Peux-tu nous apporter cette aide ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1191
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Lun 20 Nov 2017 - 20:51

C'était en toute impunité - et le regard bien dissimulé derrière ses verres de lunettes - que le Quinquagénaire prit le temps de dévisager chacun des nouveaux venus. Sa dextre toujours levée venait rappeler que la menace au dessus de leur tête était bien réelle. Il n'avait finalement qu'un seul claquement de doigts à donner pour que ses innombrables Kuchyoses se ruent sur leurs proies...

Pourtant deux d'entre eux ne s'étaient pas plus que ça laissés affectés par cette petite mise en scène. Hoheinheim imaginait naturellement que Hiyori ne témoigne d'aucune réaction à son vis à vis. Malgré tout le fait que son subordonné ne se laisse pas avoir non plus, su blesser quelque peu son égo parfois bien trop surdimensionné.

Pour l'heure Hoheinheim resta silencieux le temps pour le denommé Hari Kenjin de rassurer les cinq autres plus en retrait. Ce dernier avait su préserver son sang froid et paraissait accorder toute sa confiance à son capitaine. Par la suite le Jisetsu prit la parole et expliqua la raison de leur présence au Temple. Apparemment ils étaient en mission d'escorte et devaient se rendre jusqu'à Tetsu no Kuni. Ils avaient en chemin rencontrer quelques nuisances mais s'en était vraisemblablement facilement débarrasser.

Van ~ " Quel dommage... " Fit-il en abaissant simplement sa main l'air déçu. " Certains auraient été de parfaits spécimens pour mes recherches. "

Le Jisetsu poursuivit et répondit spontanément à la réflexion que lui avait faite plus tôt Hoheinheim au sujet de l'Empereur. Sa réponse su aussitôt arracher un sourire au vieil homme qui donna l'air de s'en amuser d'avance.

Van ~ " Une réponse bien digne de vous Hiyori San, à n'en point douter. Restez donc cette nuit comme il vous plaira. Je vous communiquerais également l'itinéraire le plus sûr jusqu'à Tetsu si cela peut vous aider. Je vous fais grâce de la petite contrepartie que je réclame habituellement en échange de mon aide. Par égard envers notre front commun face au Samui. "

Les scorpions s'étaient retirés depuis quelques minutes déjà en redonnant aux murs leur aspect d'origine. Van se retourna pour finalement mieux se diriger vers les escaliers menant aux étages et guider ses hôtes. Ils s'arrêtèrent dés l'or au premier niveau afin que d'une main le scientifique leur indique ou se trouvaient les chambres.

Van ~ " Les dortoirs se trouvent au bout du couloir. Je vous attendrais à l'étage, il me faut absolument retrouver une vieille carte de Taki. Je vous laisse enfin le choix quant à ramener votre protégé ou non durant notre entretien. Pour ma part je n'ai encore rien à cacher. "

Puis aussi sournoisement qu'il était apparu le vieux scientifique s'en retourna au dernier étage du Temple d'une démarche toujours aussi métallique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Mar 21 Nov 2017 - 20:13

Nous montions l'escalier pour nous rendre au premier étage, un lieu ou devrait se trouver nos chambres, de quoi nous reposer et passer une nuit plutôt tranquille pour une fois.

Cet homme ne m'inspirait guère confiance, d'après ce que j'avais pu comprendre, il avait combattu au côté d'Hiyori durant la dernière guerre. Nul doute que son niveau doit être proche de celui de mon capitaine, il avait manié ces scorpions avec une telle facilitée que je sentais déjà mon esprit combatif s'exciter. Rien de plus passionnant que de combattre des hommes puissants, voilà sans doute ce que dirait Gusha, mon entité ravageuse. Par chance, il n'était pas au contrôle en ce moment et nous pouvions garder une certaine sérénité en nous engouffrant dans ce lieu ma foi fort accueillant.

Notre client parti devant pour chercher la chambre la plus spacieuse, il lui fallait surtout un lit capable de contenir son énorme masse. Une petite piqûre de scorpion lui aurait fait le plus grand bien. Pour ma part, il n'était pas encore temps de dormir, j'allais prendre part à l'entretien entre mon capitaine et ce fameux Hoheinheim. Il était logique de me méfier de cet homme, même si son sourire de tout à l'heure souhaitait nous montrer sa bonne foi, je restais toujours sur mes gardes. Un sourire ne vaut rien dans notre monde, moi-même j'étais capable de lui serrer la main et de le planter une fois le dos tourné. Je pris rapidement la parole pour leur faire comprendre qu'il fallait compter sur moi pour leur entretien.

« Sauf votre respect, je ne suis pas le genre de shinobis qui laisseraient deux anciens compagnons de l'empire discuter de la suite du voyage… Blague à part, si Hiyori vous fait confiance, j'imagine que je vais devoir faire de même. »

Posant quelques affaires sur le sol, je ne m'étais toujours présenté officiellement à notre hôte, où était donc passé mes bonnes manières.

« Le protégé se nomme Kenjin, simple genin d'Iwa qui souhaite en apprendre plus sur ce monde. N'hésitez pas à me faire part de votre expérience, je sens que votre talent ne réside pas seulement dans votre art de combattre… »

Sur ces mots je le suivis à l'étage supérieur, mes oreilles bien ouvertes pour mémoriser le chemin à suivre dans les jours qui viennent. J'avais de la chance d'être entouré de personnes aussi influentes dans le monde shinobis, je devais me servir de ces expériences pour apprendre. Me hisser au sommet n'était pas un objectif, seul un idiot se mettrait une telle barrière. La force d'un shinobis devient bien plus intense quand il comprend que rien n'est impossible et quelque chose me dit que ce Hoheinheim n'est pas une personne comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Dim 26 Nov 2017 - 19:05


Après un instant de tension et de suspicion, les intrus obtiennent enfin le statut d’invités et peuvent pénétrer les lieux. Si l’équipe de civils et soldats n’est pas sereine dans un premier temps – qui les en blâmerait ? – elle s’arme de courage et finit par suivre le premier groupe sans poser de questions. Entouré de sa garde personnelle, seul le marchand se permet comme à son habitude quelques réflexions désobligeantes qui, fort heureusement, ne risquent pas de brouiller l’hôte de la joyeuse troupe.

« Pfu ! Temple ou pas, ca reste un taudis … . Voilà ce qu’il advient lorsqu’on suit aveuglément l’ambition d’un fou ! Je prends la chambre la plus spacieuse ! Et je veux mes gardes à mes côtés, pour qu’ils puissent veiller sur ma sécurité ! Les Ninjas, vous n’avez qu’à dormir là où il reste de la place, ça n’est pas mon problème … »

L’homme est mauvais, mais son récent pic de stress et sa surcharge pondérale pèsent encore certainement sur son comportement. C’est ce genre de mission qui rappelle quotidiennement ce qu’est un Ninja : un serviteur de l’Ombre, devant obéir et s’exécuter, ni plus ni moins. Si on parlait d’employés ou de saisonniers engagés pour la durée d’une mission, aucune chance que ce tas d’insultes et de mauvaise conduite arrive à destination ! Mais dans le cas présent … .

Laissant là ces pèlerins d’une nuit, le maître du vieux temple de Taki a fait volte-face pour partir en quête d’une carte pouvant venir en aide à cette expédition. Lui emboîtant le pas, n’ayant aucune préoccupation à se trouver où dormir pour cette nuit de garde, Hiyori se concentre avant tout pour bien cerner les traits et les réactions du Scientifique Fou. Il le connaît de longue date, connaît sa nature et ses penchants, ce qu’il aime et n’apprécie guère. Ce qui est certain, c’est qu’il ne compte pas s’en prendre à eux : il n’est donc pas un ennemi. Mais en venant dans ces contrées reculées, le Jisetsu a en vérité un objectif tout aussi important que celui d’attendre saint et sauf le pays des samouraï. Ce qu’il veut avant toute autre chose, c’est se trouver un allié. Un allié de qualité et de convictions.
Dans cette marche silencieuse et austère, les propos du jeune Kenjin tombent comme une pierre sur le crâne d’un enfant. Faisant halte de façon brusque, les deux adultes restent le dos tourné, puis le Balafré se retourne pendant que son comparse continue sa route. Le visage abîmé de l’Iwajin est sévère, et empreint d’une petite dose de colère. Sa voix reste cependant calme et forte.

» C’est notre expérience qui nous permet aujourd’hui de lutter contre tous les dangers, et de relever tous les défis. L’Empire est certes tombé, et nous non ; mais ce serait commettre une grave erreur de réveiller ainsi d’anciens souvenirs. Tout ancien impériaux que nous sommes, nous n’en sommes pas moins des combattants d’honneur ! L’Empereur est mort, rien ne le ramènera. Si tu veux profiter de ce voyage comme tu le prétends, évite d’agiter un sac rempli de scorpions endormis.

Les mots sont cachés, mais suffisamment clairs pour que le gamin puisse les comprendre. Blague ou pas, mettre les deux anciens collègues sous sa « surveillance » et le dire de vive voix est une bêtise qui pourrait se payer chèrement. Fort heureusement, il n’a pas à craindre une quelconque maltraitance de la part de Van et d’Hiyori. Mais c’est en faisant attention à ses mots qu’on s’assure de la réussite d’une mission ou du bon déroulement d’une relation.
Pressant le pas pour rejoindre le Maître Invocateur, le duo du Pays de la Terre fait son entrée dans une nouvelle salle au bout du couloir.


La pièce se révèle être un véritable chantier. A croire que les derniers moines de ce lieu de silence et de prières sont partis en dévastant tout sur leur passage. Ou cela pourrait-il être dû à la merveilleuse démarche d’un gardien au charisme légendaire que les lieux s’étaient retrouvés dans un tel état de désolation ? Seul le dernier habitant des lieux doit savoir où trouver ce qu’il faut chercher. Consterné par l’état de délabrement de l’un des derniers vestiges impériaux, Hiyori a du mal à comprendre une telle déchéance. Mais ses pensées vont avant tout vers son ami, qui est ainsi resté isolé pendant tant d’années en solitaire. Pas étonnant qu’il se méfie de tout.

» Notre projet initial était de descendre le fleuve en direction de Reisui, puis de le remonter vers l’ancien Forum de Kusa et atteindre Shiomizu. Mais avec un trajet aussi long et le climat social du pays, je crains qu’on ne fasse d’autres mauvaises rencontres … .

Le temps qu’il trouve la carte, les trois hommes d’armes pourront se pencher sur la question, et réfléchir au déroulement du reste de la soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1191
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Lun 27 Nov 2017 - 19:31

Hoheinheim n'accorda guère de valeur ou le moindre intérêt, aux propos tenus par le plus charnu de tous. En réalité, cette brève description du Temple correspondait parfaitement à l'image que souhaitait entretenir le vieux marionnettiste pour cet endroit. Les recherches d'une vie résidaient entre les murs de ce "taudis" et représentaient aux yeux du Lumineux, son plus grand trésor. Un taudis n'était finalement pas bien intéressant à explorer où même à faire surveiller. Une très bonne chose selon le Lumineux qui à elle seule pouvait préserver les véritables secrets de ce lieu saint aux yeux du commun.

Le groupe se scinda par la suite en deux trios. Le premier prit la direction des chambres et finirait bien tôt par découvrir les couchettes des étudiants. Cela faisait encore une fois de nombreuses années que plus personne ne vivait ici. Les dortoirs avaient été envahis par les araignées qui elles mêmes avaient recouverts les murs de leurs toiles depuis bien longtemps déjà. Que dire de la poussière et de l'air devenu bien lourd et opaque avec le temps...

Van ~ " Yare yare.. Ces imbéciles ne seront pas déçus. "

Le second trio quant à lui s'apprêtait à poursuivre son ascension des marches lorsque Kenjin prit la parole. Le garçon exprima sa ferme détermination de venir assister à l'entretien des deux ex impériaux. Il disait ne pas être le genre d'homme à les laisser tranquillement discuter en raison de leur passé commun au service de Kakeshuou. La réponse de Hiyori suffit néanmoins à clore le sujet et à recadrer la jeune pousse qui se tenait derrière eux. Kenjin avait tout l'air d'être un garçon intelligent mais était plutôt du genre impulsif. Sa réflexion était aussi limpide et clair que de l'eau de roche aux yeux du vieil homme et marquait là sa pleine dévotion envers Iwa.

Van ~ " Allons allons Hiyori San, ne soyez pas trop dur avec Kenjin kun. Son franc parlé est honnête et prouve le courage qui l'anime. Après tout ceux sont de nos erreurs que nous apprenons le plus... "

Sans se retourner pour ne pas faire face à Hiyori tout comme à Kenjin, le sourire du vieil homme s'était soudainement bien élargit sur son visage. Sur ces mots tous continuèrent de marcher et finirent par atteindre le deuxième étage.

Plus Kenjin, Hiyori et Van s'étaient éloignés du brasero, plus la pénombre les était devenue persistante. Seule l'imposant visage de la statue de la déesse Ao' demeurait perceptible grâce à la lueur produite par les flammes à ses pieds. Son visage était celui d'une jeune femme au faciès dissimulé par un voile. Une intention volontaire de la part des deux Directeurs, et qui fut respectée le jour où elle fut sculptée à même la roche. Aoni avait enseigné à Van ce jour là qu'on ne donnait aucun visage aux divinités. Cela permettait selon elle de garantir leur mysticisme et leur candeur aux yeux des fidèles. Van à cette époque avait finalement pu le constater par lui même dés l'or que les premiers religieux s'étaient mêlés aux étudiants du Temple.

Ils entrèrent par la suite dans le bureau et se retrouvèrent face à un terrible désordre. La pièce avait complètement été ravagée par les pilleurs et s'était retrouvée sans dessus dessous. De nombreuses notes trainaient au sol et étaient parfois recouvertes par quelques bouquins. En entrant Van se dirigea aussitôt vers son ancien bureau. Les tiroirs y avaient été arrachés de leurs gonds puis poser par terre. Tout avait été fouillée sans doute à la recherche de biens précieux. Par chance un seul des tiroirs paraissait avoir été épargné. Ce dernier était resté tel quel et sans doute grâce au Fuinjutsu que le vieux marionnettiste lui avait apposé autrefois.

De son doigt Hoheinheim libéra le verrou et pu très facilement tirer le tiroir vers lui. A l'intérieur se trouvaient plusieurs documentations concernant des projets de constructions du Temple ainsi qu'une carte de ses souterrains. Lorsqu'il s'en saisit Van déroula le morceau de parchemin sur le bureau et retraça à l'aide de son doigt, le chemin de l'une des galeries menant jusqu'aux différentes ville du Pays des Cascades. Puisque Hiyori espérait se rendre au plus vite jusqu'à Tetsu, Shiomizu était effectivement l'itinéraire le plus rapide.

Van ~ " Il existe un passage souterrain en partance du Temple, qui vous conduira jusqu'à Shiomizu sans que personne ne vienne vous déranger. Malheureusement ce passage avait été fait condamné par précaution une fois en guerre contre les troupes rebelles. Kakeshuou ne désirait pas voir surgir ses adversaires au cœur même du pays et m'avait demander d'y remédier. Voilà comment il vous faudra franchir ce passage en évitant les pièges et autres mécanismes de sécurités que j'y ai installé. N'ayez crainte, ce sceau fera réagir tous les autres environnant à votre portée. Il vous suffira de le tenir en vue et de vous déplacer en évitant les pièges. "

Le sceau en question était une bague sur laquelle avait été gravé un Fuinjutsu. Celle-ci faisait réagir les sceaux du Lumineux en les illuminant d'une lueur facilement perceptible. Elle leur serait indispensable si ces derniers souhaitaient réellement emprunter ce passage.

Van ~ " Je ne saurais dire cependant si vous pourrez y faire de mauvaises rencontre ou non. A mon sens ces galeries sont méconnues mais peut être que d'autres en connaissent désormais l'existence. Quoi qu'il en soit vous n'aurez qu'à me prévenir lorsque vous voudrez vous mettre en route. En surface je ne peux rien vous garantir mais si vous passez par les souterrains le risque en sera considérablement moindre pour vous. Qu'en pensez-vous ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Mar 28 Nov 2017 - 18:01

Ma prise de parole n'avait pas l'air de beaucoup faire rire mon capitaine. Je pouvais le comprendre, j'agissais toujours comme si je n'avais pas confiance en lui, comme si il pouvait d'un instant à l'autre trahir le village. Mes quelques mots n'étaient là que pour faire comprendre à mes deux compères que je ne resterais pas en retrait. J'eus l'intelligence de ne pas répondre à Hiyori sous peine de paraître insolent et de m'en prendre une belle. Hoheinheim lui semblait s'amuser de notre petite querelle, une façon de s'intégrer rapidement dans notre petite troupe ? Il fallait croire que je pensais beaucoup trop durant cette mission. Envisager le pire des scénarios était dans ma nature, mais là je réfléchissais avec des probabilités proches de zéro. Me tapant légèrement le visage, j'essayais de reprendre mes esprits et de me réveiller. Les prochaines minutes seraient décisives pour mon évolution dans cette mission.

Suivant le guide, j'essayais de laisser ma curiosité de côté pour ne pas poser de question sur cette statue immense, sur ces lieux complètement abandonnés et sur la raison de la présence d'un homme de sa trempe ici. La pénombre nous amena droit dans une pièce. On aurait dit qu'une tornade était passé par là, livre et papiers en tout genre étaient sur le sol et bien délabrés. Comment pouvait-il être sûr de trouver ce dont on avait besoin dans un bordel pareil ? Moi-même j'étais obligé d'être attentif pour ne pas écraser un manuscrit, à moins que ce soit seulement le cadavre de sa femme de ménage.


Il ouvrit un tiroir bien particulier pour en sortir plusieurs documents dont une carte qui retraçait plusieurs galeries. Je n'étais pas vraiment fan de passer sous la terre, un effondrement et s'en était fini de nous. Ma joie ne grandit donc pas quand je l'entendis parler de ces fameuses galeries et des pièges qu'il avait confectionnés. Selon lui les galeries étaient condamnées donc aucune chance de faire une mauvaise rencontre là-dessous. Une bague spéciale pour détecter les différents pièges et le tour était jouée, un jeu d'enfant…

« C'est sûr qu'en passant par ces galeries, le chemin serait facile. Le risque serait plutôt naturelle, un éboulement et on crève tous non ? »

Je n'étais pas un spécialiste du doton, alors il ne fallait pas que mon capitaine compte sur moi pour nous protéger là-dessous. Malgré ça, il y avait sans doute moins de risque qu'un tremblement de terre a lieu plutôt qu'on fasse une rencontre un peu gênante en surface.


« Bon… J'imagine que le chemin le plus sûr reste ces souterrains… Même si je n'aime pas du tout n'avoir aucun contrôle sur ce qui m'entoure… De plus si nous devons nous battre sous terre, les risques de créer nous-mêmes cet éboulement grandirait. Il faudrait donc qu'on se mette d'accord pour neutraliser nos adversaires sans trop de grabuges… Bon ça ne reste que des détails après tout. »


Je donnais mon avis en sachant très bien qu'il ne compterait presque pas dans la décision de mon capitaine. Si j'étais chef d'équipe, je prendrais le souterrain car le danger me paraît moins grand et le chemin plus rapide. Restait à savoir si mon inexpérience était valable ou non.

« Alors chef ? On s'enterre ou pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Lun 18 Déc 2017 - 1:58


Répondant aux attentes de la petite équipe, le Lumineux dévoile peu à peu ses secrets. Il est clair que pour le premier venu, ce lieu ne peut être que rempli de mystères et d’ombres méconnues. Mais pour un ancien de la maison, qui a connu l’histoire et la gloire de l’Empire, tout cela ne fait que rappeler une époque où ombres et lumière dansaient ensemble de jour comme de nuit. La prospérité, l’ordre et la sécurité ; contre le doute, l’inquiétude et la suspicion. Tout cela ne fait aujourd’hui que s’aligner tels des souvenirs sans la moindre importance. Mais il s’avère que ces vestiges impériaux peuvent encore démontrer leur utilité.

S’étant penché pour observer la carte comptabilisant les chemins du dédale souterrain, le Jisetsu redresse ensuite la tête pour avoir une vue d’ensemble et réfléchir au meilleur choix à faire. En l’occurrence, cela permettrait de raccourcir le voyage de plus de deux jours ! et éviterait bien des embuches en chemin, en particulier quand on connaît l’accueil qu’ils eurent un peu plus tôt … . Dans le même temps, les terres sous le sol deviennent depuis quelques temps un terrain habité et exploité de nombreuses façons. S’y retrouver bloqué pourrait bien être fatal. Quelle décision prendre, donc : les ennemis du dessus, ou le danger du dessous ? Si on devait écouter un nain, celui-ci serait déterminé : « if we cannot pass the mountain, let us go under it ! » En avant pour les mines de la Moria ?

La réflexion du jeune Genin vient s’ajouter à la minute de remue-méninges. Cela rappelle à Hiyori qu’il n’est pas seul dans cet aventure. Mais cela le tire de ses rêveries hollywoodiennes et laisse naître un léger sourire conciliateur.

» Nous n’avons rien à craindre d’un éventuel éboulement avec ma maîtrise du Doton. Et je saurais nous faire sortir de là en cas d’urgence si cela s’avère absolument nécessaire. Le plus gros problème risque d’être notre client ! Mais je suppose qu’en lui rappelant l’attaque d’aujourd’hui, nous pourrions le persuader du « bon choix à faire » …

Les souterrains ce serait donc ! En profitant d’un tel passage, et en faisant leur apparition dans les faubourgs de la ville de Shiomizu, le voyage serait plus court, et la réussite de la mission davantage garantie. Les risques sont équivalents, voire moins périlleux si on fait le choix de voyager sous terre. Cela semble donc être la meilleure décision à cette heure.
L’attention de l’ancien impérial se tourne d’abord vers son ancien camarade de guerre.

» Décidément, tout mort qu’il soit, l’Empire marquera à jamais l’histoire du Yuukan ! Et nous te devons ainsi une fière chandelle. Merci pour ton aide, Frère Hoheinheim !

L’homme place son poing droit dans sa paume gauche, et s’incline légèrement en guise de remerciement. Une vieille habitude qu’il garde de l’ancienne époque. Son attention et ses paroles suivantes sont dirigées vers le néophyte qui l’accompagne. Une main rassurante vient se placer sur son épaule.

» N’aie pas d’inquiétude pour demain. Si nous devons rencontrer des adversaires et des obstacles, nous saurons les déjouer comme nous l’avons fait aujourd’hui. Et si tes talents en sont encore à leurs débuts, c’est dans ce genre de situations, de leurs succès ou de leurs erreurs, que tu apprendras à mieux les maîtriser. Maintenant, je te propose d’aider notre hôte en rassemblant quelques affaires et en arrangeant un peu les lieux.

Une incitation quelque peu voilée pour que le jeune mette la main à la patte … et qu’il laisse quelques secondes les deux adultes entre eux. Le tout ne serait pas de l’éloigner ou de s’en débarrasser ! Mais certains souvenirs n’appartiennent qu’à ceux qui les partagent depuis plusieurs années. Il s'assure que le jeune homme, bien qu'étant à quelques pas, ne peut pas tout entendre ... .

» En tout cas, cette bâtisse qui tombe en ruines ne mérite pas son Destin. La déesse Aoi doit en être bien peinée … . Sans doute pourrait-elle souhaitée une nouvelle vie à sa demeure … . Après tout, Son souvenir n’est pas éteint malgré sa disparition … .

Et sur un ton bien plus bas … .

» Mais je reste persuadé que cela serait possible avec quelques changements de fonds. Car même en Son absence, il reste un modèle que beaucoup seront prêts à suivre … .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1191
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Ven 22 Déc 2017 - 11:44

Hiyori et Kenjin firent donc le choix commun d'emprunter le passage souterrain proposé par le Lumineux. Ainsi ils arriveraient plus rapidement jusqu'à Shiomizu et s'éviteraient sans aucun doute bien des mauvaises rencontres. Kenjin restait tout de même suspicieux sur les probabilités d'avoir à combattre sous terre. En effet un éboulement pourrait très vite arriver si aucune précaution n'était prise. Par chance pour le garçon, Hiyori était fin maître dans l'art de se servir du Doton. Le Lumineux se remémorait bien encore le combat qu'avait dû livrer le Jisetsu afin d'acquérir son Kuchyose et de ses fameuses techniques. Autant dire que ce ne seraient pas quelques blocs de terre qui allaient les dissuader de passer par ce chemin.

Puisque tout était clair désormais - et que la bague retenant la rune du Lumineux avait été confiée au chef d'équipe - , la conversation s'orienta de nouveau autour de l'Empire. Hiyori prétexta qu'il serait bienséant de remettre un peu d'ordre dans ce bureau. Profitant que Kenjin se soit légèrement éloigné d'eux, celui-ci échangea avec Van, quelques mots à voix basse.

Van ~ " J'ai plaisir à voir que vous me ressemblez bien plus qu'il n'y parait mon jeune ami... Je crains malheureusement que pour l'heure, ce Temple doive encore un peu rester dans l'ombre pendant quelques temps. Du moins jusqu'à ce que nous soyons en mesure de convaincre le Pays des Cascades de nos intentions... "

A cette situation le Lumineux avait déjà songé à comment s'y prendre. Pour cela il devrait à terme parvenir à s'emparer de Taki. Soit en convainquant le Tsuchikage de l'intérêt de conquérir le Pays ou bien en étant celui qui le dirige dans l'ombre. Après quoi et seulement une fois cette condition respectée, le Temple pourra retrouver toute sa gloire d'antan.

Van ~ " Mais n'ayez crainte, à vrai dire je me suis d'ors et déjà penché sur la question. " Un sourire malicieux naquit subtilement sur le visage du quinquagénaire dont la présence à Taki dans ce Temple, n'avait finalement rien d'anodine. " J'imagine que nous aurons l'occasion d'en rediscuter plus tard... "

Van " En attendant et si vous le voulez bien, je pars devant préparer de quoi nous réchauffer un peu. " Fit-il cette fois sans prendre la peine de susurrer ses mots. " Je n'aurais guère de quoi préparer un banquet mais je peux au moins vous offrir une soupe chaude. "

Puis le Lumineux reparti en direction du rez de chaussée là où se trouvait le réfectoire et les cuisines du Temple. Il passa l'heure suivante à faire mijoter quelques légumes qu'il avait ramassé dans le potager à l'extérieur un peu plus tôt pour lui. Lorsque enfin l'heure du repas arriva, tout le monde se réunit autour du feu pour partager ce dernier moment de répit avant leur départ le lendemain. Le client et ses gardes s'étaient également joint à eux et animèrent le dîner par quelques allusions déplacées concernant les chambres. L'homme bien en chair semblait être quelqu'un d'agaçant et de très vindicatif. Alors qu'il s'apprêtait à lui rétorquer quelque chose, Van se vit interrompre par l'arrivée soudaine de l'un de ses petits scorpions.

Dreizehn ~ " Maître Hoheinheim, un groupe d'individus se dirige vers l'entrée du Temple ! "

Van ~" Nous attendions quelqu'un ? "







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 238
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Ven 22 Déc 2017 - 14:31

Mon capitaine avait l'air très confiant sur le chemin à emprunter, d'après lui son pouvoir seul pourrait nous permettre d'en sortir indemne. J'étais rassuré d'être dans son équipe, un élément aussi puissant et polyvalent, cette mission allait devenir une promenade de santé. Pour l'instant, je devais me changer en femme de ménage et nettoyer tout ce bordel, ordre du capitaine… En fait il était chiant ce chef, j'avais vraiment l'air d'être ce mec née avec un balai dans le cul et à me trémousser pour rendre le sol nickel ? Au cas où les choses n'étaient pas claires, le nettoyage et moi ça faisait deux. Mais un ordre restait un ordre, m'éloignant de plusieurs mètres d'eux, je cherchais du regard ce qui pourrait me servir pour foutre un bordel encore plus grand dans cette pièce.

Attrapant ce qui pouvait correspondre à un chiffon, je compris vite que cet ustensile de nettoyage devait d'abord être nettoyé lui-même avant de pouvoir servir à nettoyer autre chose. Si moi je n'étais pas le roi du ménage, autant vous dire que cet ermite en avait clairement rien à foutre de savoir si le sol était marron ou noir. Crachant sur le sol et frottant l'endroit avec mon pied, je pu découvrir la couleur blanche de ce qui s'apparentait à un support pour pied. En étant vulgaire, j'aurais très bien faire mes besoins dans une armoire que la décomposition de celui-ci n'aurait pas eu une couleur si différente des autres objets présents.

Trêve de plaisanterie, mon devoir était d'arranger cette pièce mais le bordel était tel que simplement ramasser ce qui se trouvait sur le sol pouvait permettre de rendre ce lieu bien plus accueillant. Attrapant les livres que je trouvais je les déposais sur les meubles autour de moi et ce n'était pas l'espace qui manquait.

* Vivement que je devienne le chef d'une équipe, comme ça plus de travail d'esclave comme celui-là… *

Le rangement se passait plutôt pas mal, dès lors que je prenais le coup de main, j'entendis l'ermite parler de repas. Enfin, de soupe chaude pour être exacte. J'imaginais déjà la table sur laquelle on allait manger, cela me coupa l'appétit et je ne pouvais que les observer boire leur soupe. Un shinobis se devait de prendre des forces, mais là c'était vraiment au-delà de ce que je pouvais entreprendre. Tout le monde était regroupé et la conversation tournait autour des chambres qui n'étaient pas au goût de notre gros tas de graisse. Personnellement j'avais perdu la force de lui faire fermer son clapet, j'imagine qu'Hyiori en avait aussi marre que moi de l'entendre se plaindre.

Tout se passait donc normalement jusqu'à ce que l'un des scorpions interpelle Hoheinheim pour lui parler. Je ne compris pas un mot de ce qui sortit de sa bouche, il faut dire que j'étais en bout de table pour mieux observer les autres manger.


« Un problème Hoheinheim ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 137
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori] Jeu 4 Jan 2018 - 3:05


La petite équipe va bon train, et l’entente est plus cordiale qu’escomptée. C’est une bonne nouvelle, le genre dont on a besoin lors de ce genre de voyage ! Quand on recherche un ami et qu’on finit avec davantage d’ennuis, on se dit qu’il vaut mieux rester chez soi ! Venir voir le Seigneur Hoheinheim était un défi, car il appartenait au passé impérial. Sa prise de position quant à Iwa était incertaine, d’autant plus depuis le combat qui les avait tous les deux opposés au nouveau Maître de la Roche. Qu’il accueille un ancien camarade est donc signe de bonne fortune. Encore faut-il ne pas lui brûler les ailes.

Réceptif au petit mot glissé par son ancien partenaire, l’homme s’ouvre soudainement et semble disposer à faire figure de bon hôte au mieux de ses talents. Le peu qu’il peut apporter sera déjà un bond en avant, pour une équipe qui n’avait jusqu’à maintenant ni toit, ni nourriture pour ce long voyage ! Des achats étaient prévus sur la route en passant par quelques villes, mais les récentes intercessions avaient nui à cet objectif de mi-parcours. Pouvoir profiter des lieux, peu importe ce qu’ils offriront, est donc une chance.

C’est donc une soirée pénible qui commence pour le Balafré. Sans grande surprise, le repas s’annonce lourd ! Sur les différents invités, certains se montrent particulièrement chiants ! Le gros lard de service en rajoute minute après minute, et – pire que tout ! – ses sbires protecteurs semblent peu à peu entrainés dans le courant. Ils ne réalisent sans doute pas à quel point c’est une chance pour l’équipée de pouvoir rester une nuit à l’abri, sans être menacé par l’extérieur. La qualité des chambres importe peu désormais. Le problème, c’est qu’il est difficile pour Hiyori de rabrouer la belle équipe maintenant. L’objectif premier du Ninja est d’atteindre son objectif ; ici, amener cet individu au Pays du Fer. Mais s’il veut compléter l’objectif, il doit également s’assurer que ce commanditaire sera satisfait des services, et prêt à faire de nouveau appel au village de la Roche. Bref : il ne peut pas se permettre de faire n’importe quelle remarque n’importe quand … .

Même le jeune Kenjin semble en avoir assez de cette ambiance fétide. Rien de bien surprenant … . Mais contre toute attente, c’est l’hôte qui souligne de nouvelles données ! En l’occurrence la présence de quelqu’un ? D’attendu, certainement pas. A cette information, le Jisetsu pose doucement sa cuillère dans son écuelle, et prend une profonde respiration. Relevant la tête, il sourit au Marionnettiste, et penche légèrement le chef sur le côté.

» Je te remercie pour ton aide jusqu’à présent, Van. Mais ma mission, mes engagements et ma Foi m’obligent à prendre les devants et à régler certaines affaires sans ton aide. Si cela ne te dérange pas, je laisse à tes soins les gens que voilà, pendant que nous nous chargerons du plus pressant. Kenjin ! Avec moi !

Le Balafré se redresse rapidement, et jette un simple regard sur le commanditaire de cette promande cassante et harassante.

» Nous nous occupons des petits désagréments. Sentez-vous libre d’aller vous reposer jusqu’à demain. Nous aurons alors une route certes longue mais rapide pour rejoindre Tetsu no Kuni.


Portant ses pas sur le parvis, l’envoyé d’Iwa remarque aux premières lueurs que la nuit est à un stade avancé. Il est tard, et étant donné la marche du lendemain, mieux vaudrait être déjà couché ! Son ombre danse entre les pierres plates qui composent le sol de cette estrade menant aux grandes portes du Temple d’Ao. Il se sait accompagné, mais concentre avant tout son regard sur l’orée des bois. Et sur les silhouettes qui, une à une, s’en détachent. La meilleure chose à faire est de mettre le hola de suite plutôt que de se lancer dans une suite imprévisible et sans savoir pourquoi.

» Messieurs, il est tard ! Si vous venez pour vous reposer, il faudra en parler au maître des lieux ! Si vous êtes de passage, nous pouvons vous indiquer la route ! Pour le reste, je vous recommande la prière rédemptrice avant d’entreprendre la moindre action peu considérée !



Citation :
Petit jeu de dé pour laisser jouer le hasard ? ^^
Avec 1D10 !
  • De 1 à 2, ce sont des pèlerins s'étant perdus en chemin et arrivant tard,
  • De 3 à 4, ce sont des malandrins qui espèrent des rapines ou en veulent à Van avant tout,
  • De 5 à 10, ce sont des crétins qui ont entendus parler d'un balourd riche et de Ninjas d'Iwa pas assez malins pour tenter de passer inaperçus.


Kenjin, tu lances le dé et répond en conséquence ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Protégeons le grognon [Rang B / Hiyori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Tsuchi no Kuni-