N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Tabula Rasa – Bleu 1 : Attraction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 43
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Bleu 1 : Attraction Dim 8 Oct 2017 - 11:51

D'un bruit sourd, la porte principale s'effondre, laissant l'entrée libre au genin d'Iwa. Quant à moi, je reste concentrer sur mon objectif : tuer le plus de soldats impériaux que possible. Le sang me coule sur le visage, les vêtements, j'en suis totalement imbibé. Mais, j'ai ce sourire qui reste afficher sur ma face. Je ne cesse de sourire et de rire à chaque individus qui tombent sous les coups de ma lame noire. Est-ce normal ? C'est moi, réellement moi cet homme sanguinaire aimant faire couler le sang de ses ennemis. Mes yeux brillent sous les corps qui tombent un à un, ce sourire qui ne cesse encore de grandir. Je suis tellement heureux de pouvoir me libérer ainsi car j'aime tuer. J'aime voir mes adversaires tressaillir sous les coups de mes poings et de mon épée.

Je n'arrête pas, le dragon quant à lui, s'en prend au régiment d'une facilité déconcertante. Après tout, que ferait de pauvres soldats armés d'épées et de boucliers face à un dragon électrique ? Rien. Concrètement, ils ne peuvent rien faire. C'est ainsi que les éclairs les électrocutent, que les ailes et griffes du dragon lacèrent ses victimes. Pour ma part, j'en finis avec les quelques soldats qu'ils me restent à tuer. Je suis exténué, la drogue que nous a donné le Tsuchikage ne rétablit que le chakra et non une santé physique. Je respire bruyamment, ma main se pose sur ma blessure. Elle saigne encore un peu malgré la plume que j'ai posé dessus.

Je rejoins Ryoheï, devant nous se présente une douzaine de soldat. Je me demande alors combien il en reste, je commence à m'épuiser et je pense que je ne suis pas le seul. Je jette un regard à mon compatriote, alors que le dragon que j'ai crée se désintègre.

T'es prêt ?

Je lui demande, alors que je range mon épée et me prépare à effectuer des mudras. Les soldats entreprirent une formation en cercle, m'empêchant de voir les deux arbalétriers derrière eux. Mes mudras effectués, je lance ma technique qui balance une dizaine plumes aussi tranchantes qu'une lame d'épée.


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 332
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Bleu 1 : Attraction Mer 11 Oct 2017 - 10:31

    Silence.

    Après que l'un des soldats se fusse exclamé sur les raisons de leur entêtement, un long silence plomba l'atmosphère. Un silence imprégné d'animosité et de chagrin. Le Jinmenju accusa cette ambiance dichotomique dans sa propre division : chacun absorba l'une et l'autre émotion comme une éponge. Si d'aventures il avait douté au départ du bienfondé de cette mission, Ryö se confondît néanmoins dans cette animosité latente, hâté de faire couler des litres de sang comme les deux compères le faisaient depuis le début. Il se trouvait grisé par cette frénésie morbide, au point d'en perdre le sens de ses actes. A l'inverse, son frère avisait la situation avec un oeil bien plus triste, s'imprégnant pour sa part de la tragédie ambiante qui régnait autour du sacrifice dévoué de la douzaine de soldats se battant jusqu'au bout de leurs idéaux. Fut un temps où les anti-impériaux étaient à leur place, et bien que l'idéologie eusse séparé les deux camps, il ne pouvait que se reconnaître dans cette résistance obstinée des derniers partisans de l'Empire. Ces hommes valeureux incarnaient l'apothéose d'un idéal, sur lequel les rideaux de la scène devaient malheureusement - nécessairement - se fermer.

    Pour autant, bien qu'ayant les idées claires, Hei ne pouvait qu'épouser sa fonction et, avec le sentiment du devoir presque accompli, il sortît sa tête et ses deux bras du corps du Jinmenju. Les deux frères s'étaient résolus à en découdre, l'un pour le plaisir, l'autre pour l'honneur. Ils firent le vide autour d'eux, se concentrant sur l'échange pugilistique à venir. Puis ils chargèrent, Ryö empoignant dès lors un premier soldat que son frère agressa derechef. Une étoile ninja lacéra la gorge du rebelle et lui déchira une jugulaire. Il hurla à la mort mais son cri fut vite étouffé par le sang agglutiné dans le fond de sa bouche, avec lequel il s'étrangla de lui-même. Il renversa le rebelle encore saignant tandis qu'une lame courait de manière circulaire vers son échine. Le sabre fut arrêté par la carcasse sanglante, et aussitôt le Jinmenju prit appui sur sa proie pour bondir au-dessus et fondre sur le deuxième assaillant. Ce dernier leva les bras pour se protéger, une deuxième lame faisant office d'écran. Ryöhei profita de sa position pour balayer cette dernière du talon, mais alors qu'il s'apprêtait à lui écraser le visage avec un poing de roc, une flèche vint trouer son bras droit, au niveau du biceps. Désarçonné, il chuta et s'écrasa sur le dos. Il vit alors le trou béant dans son bras, provoqué par le carreau expédié avec puissance, et voulut pousser un râle. Seulement, ses côtes avaient déjà été fêlées auparavant, aussi la chute lui rappela cette vieille douleur et il se trouva le souffle court.

    Silence.

    Il était incapable d'exprimer sa douleur pour alerter Onizuka, qui de toute évidence était l'élément majeur de cette mission. Le doute l'envahît quand il vit que le deuxième assaillant préparait de nouveau sa lame pour l'achever - mais Hei, promptement, agita ses bras indemnes et ramassa un peu de poussière qu'il souffla au visage de l'agresseur. Aveuglé, ce dernier recula de deux pas. Ryö en profita pour envoyer ses jambes et balayer son adversaire, et il sentît un nouveau carreau siffler près de son visage tandis qu'il se redressait dans le même mouvement.

    Il exécuta une nouvelle charge, empoigna le premier arbalétrier et lui écrasa le visage contre le sol dans un bruit de fracas. Il entendît, se faisant, les os du rebelle craquer, et se douta bien que, du fait de son immobilité, il laissait là un deuxième agonisant. L'autre arbalétrier lâcha dès lors son arme et tenta de fuir, mais c'était sans compter sur la réactivité du Jinmenju pour attraper sa tête. Il la retourna puis la martela d'une dizaine de coup de poing, jusqu'à laisser un corps sans âme. Un dernier soldat accourut pour l'aider, mais il fut stoppé net par un kunai enfoncé sous les côtes. Pour s'assurer que le coeur soit bien atteint, Hei balança un coup de pied qui enfonça davantage le projectile dans le corps du dernier assaillant, qui s'écroula sans dire un mot.

    Silence.

    Quand le bicéphale se retourna, Onizuka avait déjà décimé tous les autres combattants, et ils n'étaient plus que deux sur une cour déserte.

    L'opération Tabula Rasa portait bien son nom.

      "Je crois que c'était le dernier, chef."


    Fit-il, haletant.

    Un courant d'air balaya sa chevelure tandis que ses yeux fatigués observaient, songeurs, les cadavres répandus dans l'enceinte du Fort. La tête basse et tâchée du sang des rebelles, il comprit quel mal il venait de commettre, mais ne s'en offusqua pas pour autant. Il l'avait fait parce qu'il en avait l'ordre. Le coupable était de la Haute. Néanmoins, il fallait à présent accomplir la mission jusqu'à son terme. Les saboteurs en avaient-ils fini avec l'artillerie ? Il ne le savait guère mais, pourtant, il engagea le pas dans la première pièce, attendant le Kosobayui pour monter avec la volonté ferme d'achever cette opération.

    Résumé:
     



RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tabula Rasa – Bleu 1 : Attraction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Tsuchi no Kuni :: Atlas central-