N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1341
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Dim 20 Aoû 2017 - 23:18


Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction





La forêt vierge se trouvant au sud du Pays était le berceau d’un des principaux bastions restant de l’empire. Principalement composés de soldats civils ne maîtrisant pas le chakra, il ne fallait pas sous-estimer leur nombre. C’est pourquoi, afin de démanteler la majorité de leur force, une opération en deux temps serait lancée. Après s’être séparés de Vert 1, Vert 2, composée du moine Samaël et du chaman Mamoru Aotsuku, les deux combattants devront faire en sorte de détruire l’entièreté des équipements de la base, causant ainsi la panique au sein du bastion et permettant au reste des forces d’Iwa de faire une charge finale. Cependant, ils devront faire attention à ne pas trop attirer l’attention avant la phase finale, car ils pourraient se retrouver très vite encerclés…


Règles & Déroulement


  • Vous trouverez un résumé du contexte ICI
  • Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible si applicable) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
  • Vous êtes libre d'utiliser des techniques absentes de votre FT, pourvu qu'elles soient raccords avec les Pouvoirs et Spécialités de votre personnage.
  • Vous n’avez pas de délai de réponse obligatoire : veillez cependant à ne pas abuser de ce temps libre pour ne bloquer personne.
  • Si soucis ou interrogations, contactez @Bakushô Kazuya.


Ordre de Passage


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mar 22 Aoû 2017 - 12:28

    Des restes de l'empire subsistaient encore à Tsuchi no Kuni et notre seigneur Samui Ryuga avait décidé de les éradiquer. Voici très sommairement la mission qui avait été confié à trois groupes renommées en couleurs pour l'occasion afin de mener à bien l'opération table rase. Je n'étais pour ma part absolument pas pour éradiquer une menace de cette manière, surtout en sachant que la diplomatie n'avait même pas été utilisée au préalable. J'étais persuadé qu'en parlant avec ces gens et en tentant de les comprendre nous pourrions parvenir à les convaincre que la rébellion contre l'empire fut une bonne chose et qu'ils n'ont aucune raison de se battre contre nous.

    Il faisait nuit lorsque notre équipe arrivait à la « base ennemie ». J'étais accompagné d'un Mamoru nommé Aotsuku et d'un civil nommé Gendo Pho. Je ne connaissais ni l'un ni l'autre avant ce jour, ce qui m'empêchait bien évidemment de connaître leurs caractères et s'ils partageaient la même vision du monde que moi. Le Mamoru était un homme que l'on pouvait qualifié de standard dans le sens où sa corpulence ne différait pas spécialement de la norme. En revanche il possédait des yeux vairons ce qui pour le coup faisait sa particularité. Le second en revanche était ce que l'on appelle une force de la nature, une armoire à glace. Le plus intéressant était qu'il s'agissait d'un civil. On se serait attendu à ce qu'un tel amas de muscle finisse comme soldat, c'est ce qui semblerait le plus logique. Peut-être y avait-il une raison, était-il incapable de ressentir le chakra ? Je lui demanderai ultérieurement si je le recroise un jour.

    Je devais maintenant me concentrer sur la mission, comment procéder pour ne blesser que le moins de monde possible tout en garantissant le succès de notre entreprise. Car il est évident que je pourrais bien déclencher une tempête ravageant la zone, cela suffirait à détruire les infrastructures mais cela entraînerait potentiellement la mort de beaucoup ce qui est contraire à mes principes. Il était temps de dialoguer avec mes collègues d'un jour sur la marche à suivre.

    • « Bien maintenant que nous sommes devant notre objectif, j'imagine qu'il est temps de discuter de la marche à suivre. Le plus simple serait de ravager la zone avec du ninjutsu afin de détruire le bâtiment en une fois mais je me refuse à blesser ou tuer des civils de cette manière. Donc il faudrait soit faire évacuer le site d'abord soit trouver une autre solution. D'après les informations que nous possédons il s'agit simplement de soldats dépourvus de chakra. De ce fait si nous utilisions un henge et prenions leur apparence aucun serait en mesure de nous démasquer. Ce n'est bien entendu qu'une suggestion, l'un d'entre vous a peut-être une proposition ou un a déjà un plan précis ? »


    J'attendais maintenant la réponse de mes deux collègues.


Citation :
Petit poste mais c'est une intro et je déteste démarrer les rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 399
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 23 Aoû 2017 - 2:30




C’était l’un des plus gros mouvements militaire qu’Iwa engageait depuis un petit moment, nous avions été réunit parce qu’un bastion de fidèle de l’empire avait été repéré dans la forêt au sud du pays. L’opération Tabula Rasa avait pour but de nous débarrasser des dernières branches de l’armée de l’empereur, qui ne semblaient toujours pas être d’accord avec notre révolution passée…

L’équipe dans laquelle j’avais été placé, était composée de deux autres membres, un moine, Samael, que je ne connaissais ni de nom ni de réputation, et d’un civil, marchand, Gendo Pho, si j’avais bien comprit le briefing. C’était d’ailleurs lui qui avait fourni la majorité des informations, et qui nous servait de guide. Pour le second, honnêtement, physiquement, grand blond, aux cheveux longs, les yeux verts, habillé de blanc, c’était le mec suspect typique, quand on est autant dans la lumière, ça cache quelque chose, et j’ai déjà vu ce que ça pouvait donner… Mais pour le moment, il avait été envoyé avec nous comme un camarade, alors autant le traiter ainsi !

Toujours d’après le briefing, les soldats présents dans le camp, n’avait pas de connaissance en maitrise du chakra, donc il serait sans doute facile pour nous de les repousser. Mais c’était leur nombre qui était plus inquiétant, même si nous étions deux bon shinobis, nous ne pouvions pas nous permettre de nous faire piéger au milieu de tant de force combattante, surtout avec un civil avec nous !

Une fois sur place, devant le camp, Samael proposa une option d’infiltration, pointant leur inaptitude à utiliser le chakra, donc surement à voir au travers des plus basiques des jutsus aussi.

- Je suis assez d’accord avec toi, puis tous ravager d’un coup attirerait leur attention sur nous, l’optique d’une infiltration serait plus pratique pour réussir notre mission… Le problème c’est que nous ne savons pas ou ils pourraient cacher leurs équipements, si tout est regroupé au même endroit, ou dispersé dans leur base… Je pense que c’est pour ça que notre ami est là, c’est bien toi qui avais les informations nan ?

Terminais-je en tournant ma tête en direction de Pho.

- Je pense que nous changer en soldat et le faire entrer dans le campement grâce à sa profession, nous permettrait d’être plus efficace, mais ça le met aussi plus en danger… Qu’est ce que vous en pensez ?


Une fois ma phrase finie, je laissais mes deux compagnons la liberté de donner leurs avis sur mon complément d’idée, qui était enfaite dans la suite direct de ce qu’avait avancer Samael.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Civil
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 23 Aoû 2017 - 16:25

Pho c'était retrouvé dans cette mission du village après avoir discuté avec cette femme Asuka, parfois les rencontres amenaient à de drôle de finalité et cette rencontre l'avait amené à aider pour démanteler un camp pro-empire, la vie est vraiment imprévisible. Le marchand avait accepter d'aider vu que c'était pour la sécurité du village et puis il n'avait pas vraiment d'avis sur l'empire pendant la guerre ça ne lui à jamais empêcher de faire ses affaires et lorsqu'il fut démanteler ça ne changea rien à sa vie. Il accompagnait plusieurs shinobi jusqu'au camp, d'abord 4, une femme avec un masque, un jeune rouquin ,un gars avec des yeux de couleur différentes et un moine maskine de ce qu'il avait entendu. Pho n'avait pas trop discuter sur le chemin se repéré dans cette foret était assez compliqué et il devait rester concentré pour ne pas se perdre. A partir d'un point le groupe se divisa en deux, le barbu c'était retrouvé avec le maskine et l'homme aux yeux vairons. Pho avait beaucoup de respect pour les maskine après tout c'était un Tajin et il avait rencontré beaucoup de ces hommes de foi.

Les deux hommes proposait un plan qui semblait pas trop mal, en plus c'était assez facile pour Pho de prétendre être un marchant vu qu'il en était un, de plus une attaque frontale ne lui disait trop rien ce n'était pas vraiment un homme d'action, et il finirait vite avec une lame ou une flèche dans la tete. De plus le marchand avait pris son bœuf et sa charrette avec lui alors cela facilitait l'infiltration.

Aotsuku demanda aussi à Pho si il savait ou pourrait être les stock d'armes, le marchand n'était pas un expert en camp militaire mais il utilisa simplement sa logique :

-Ce camp est isolé dans la foret et les occupants sont loin d'avoir un avantage par rapport au pays, je pense que leur ressource doivent être très précieuse, je ne pense pas qu'il les ont éparpiller parce que si une partit du camp se ferrait prendre d'assaut il perdrait leur ressource. Si je devais dire, je pense que le gros de leur stock se trouve au centre du camp. Donc si vous voulez vous infiltrer il faudra qu'on arrive jusque là. Dans l'éventualité où je me trompe, on pourra toujours essayer de trouver le chef du camps car lui je suis sur qu'il se trouve au centre, là ou les fortifications sont meilleurs.

Pho allait laissé les deux shinobi décider si la tactique était bonne, il n'était pas spécialiste de ce genre d’opération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1341
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Ven 25 Aoû 2017 - 17:22

Aussitôt le bruit des détonations retentissant dans la forêt, voilà que le camp se voit vider d’une bonne partie de ses bataillon, n’étant restés sur place qu’à peine la moitié des hommes. Mais quant à savoir ce que cela représentait réellement ? Mystère… Mais toujours était-il que c’était sans l’ombre d’un doute le meilleur moment pour lancer une attaque surprise. Il fallait être cependant prudent : faire trop peu de dégâts en même temps ferait trainer le combat en longueur, et trop faire d’effusion de sang pourrait non-seulement mettre en pièce la base, mais également rameuter les soldats. Un équilibre difficile à respecter, mais qui s’avérerait payant.

Pour ce faire, l’équipe d’infiltration choisis donc le déguisement. Voilà une idée qui n’est pas dénuée de sens, mais il fallait espérer que les soldats n’y voient également que du feu. Revêtant donc l’apparence de soldats, Aotsuku et Samaël accompagnèrent le marchand qui les accompagnait au camp, dans le but d’entrer grâce à un jeu de subtilité. Sur leur chemin, ils purent entendre les troupes se disperser aux quatre vents. Aucun d’entre eux ne semblait leur faire attention, préférant trouve la raison pour laquelle ça sautait dans la forêt. Si seulement ils savaient… Très rapidement, le groupuscule arriva ainsi à l’entrée du camp. Ils purent voir au moins une trentaine de soldats présents au camp, tantôt au sol, tantôt en parcourant les bâtisses perchées.

En les voyant arriver, la surprise apparaît sur leurs visages, mais heureusement pour les infiltrés, ils ne se montrent pas agressifs, le déguisement semble fonctionner, pour l’instant. L’un des gardes les approche cependant, les empêchant de faire un pas supplémentaire.


« - Halte ! Que faites-vous ici soldats, vous n’avez pas entendu l’alerte ? Et qui est l’homme qui vous accompagne ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 399
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 30 Aoû 2017 - 17:54




Une fois la stratégie établie, le henge activé, nous nous dirigions vers le camp, sur le chemin, des détonations retentirent dans la forêt, à l’opposé de notre position. La première équipe s’était donc mise en action aussi, alertant une majorité des soldats déjà sur place. Du coup, notre route vers le camp fût tranquille, mais c’était une fois devant l’entrée du camp que cela allait se jouer… Vu qu’une fois à l’intérieur, il ne suffirait que de se fendre dans la foule, avec la panique déclencher, ce serait très simple !

Sans montrer des signes de suspicion à notre arrivé au camp, les déguisements semblaient faire leur effet ! Mais un garde vint s’opposer à notre progression dans leur base, en nous demandant ce que nous faisions… Il s’adressait à nous par notre grade, c’était sans doute un supérieur, ou un responsable, il fallait donc faire attention à l’excuse que nous allions sortir.

Pour ma part, j’avais déjà pensé à quelque chose, je regardais rapidement Samael, en essayant de lui faire comprendre que j’allais tenter le coup. Prenant une courte inspiration, je me décidai à répondre à notre opposant :


- Nous avons récupéré ce marchand qui venait nous ravitailler, nous avons eu de la chance de l’atteindre avant que les détonations retentissent…

Voilà, le bluff était lancé, vu la situation, je ne pense pas qu’il aurait le temps de vérifier quoi que ce soit, et si c’était le cas, je pense que la première équipe aurait assez de temps pour mettre encore plus de pression sur notre responsable, le poussant à se réjouir de ne pas avoir perdu celui qui pourrait le faire survivre à ce qui ressemblait à une attaque plutôt qu’a absolument vérifier si c’était vrai ou non !

J’espérai que Gendo puisse me soutenir sur ce coup là, jouant sur son vrai métier, et des possibles relations qu’il aurait pu entretenir, ect. En cas de problèmes de toute façon, nous pourrions toujours nous débarrasser de notre gêneur quand on sera en train de vérifier le registre !

Puis Samael aurait aussi une palette d’action, il aurait peut-être quelques choses à apporter à mon histoire !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Jeu 7 Sep 2017 - 23:49

    Nous avions donc opté pour une technique de métamorphose classique afin de nous rapprocher du camp ennemi. Monsieur Gendo nous accompagnait mais nous pourrions bien évidemment le faire passer pour un marchand ambulant ou un prisonnier capturé ou encore un novice voulant se joindre à leur cause. Les possibilités ne manquaient pas, mais pourtant il y avait quelque chose d'autre qui me gênait. Je n'aimais pas tellement l'action d'agir dans le secret quand bien même j'avais adhéré au plan en premier lieu. Cela ne laissait pas la place à l'homme de se repentir.

    Après tout nous étions tous d'accord que les actions de l'empereur en terme de vies humaines n'étaient pas recommandables, des guerres incessantes et de très nombreuses morts. Rien de tout cela n'était bon pour l'humain. Mais ces soldats étaient avant tout des pères, des frères, des fils, je pense qu'en évoquant ce qui est bon en eux et en les mettant face à l'évidence, je pourrais sans doute les convaincre de se rendre et de nous laisser détruire leurs équipements en épargnant leurs vies.

    Après être arrivée au camp sans encombre et sans tenir compte de l'alerte qui venait d'être lancée, signe que les hostilités avaient été amorcées plus loin dans la forêt. Mais maintenant un obstacle nous faisait face ou plutôt un garde, enfin le garde était un obstacle, vous m'avez compris. Il s'exclama sans détour nous demandant si nous n'avions pas entendu l'alerte et qui était l'homme qui nous accompagnait.

    Là le Mamoru improvisa de la manière la plus classique qui soit en prétextant que le marchand était venu pour aider la cause et que donc nous lui avons servi d'escorte. Malheureusement le mensonge était quelque chose que je n'aimais pas particulièrement et c'était plus fort que moi je me sentais obligé de révéler ma véritable identité. Ainsi je rompais le jutsu de métamorphose, dévoilant ma véritable identité. Je m'exclamais alors.

    • « Bonsoir, tout d'abord je m'excuse envers ce soldat j'ai pris la place de son camarade sur la route sans qu'il ne s'en rende compte merci de ne pas le blâmer. Je me présente, je me nomme Samaël Rafiel Uriel Sanaki, Apôtre de Maskine et aujourd'hui je cherche à éviter un drame. Comme vous le savez ou non, les forces de l'armée Iwajin sont à vos portes ainsi qu'à celles de tout bastion impérial restant dans le pays. Moi-même j'ai été envoyé afin de détruire vos équipements. Mais ce que je cherche à épargner c'est vos vies.

      Messieurs, vous êtes avant tout des humains et en tant que tel vous êtes confronté à des choix, aujourd'hui vous avez un choix à faire. Vous avez perdu que vous le vouliez ou non, ce soir est une défaite majeure dans votre reconquête d'un glorieux passé, passé qui si vous souhaitez mon avis ne pourra être reconquis de cette manière, enfin. Le choix disais-je. Partez, laissez vos équipements, je remplis ma mission, vos vies sont épargnées et je garantis personnellement la sécurité de chacun jusqu'à la frontière la plus proche. Pour ceux qui ont des familles je m'engage à les mettre elles aussi en lieu sûr. Ou bien restez et combattez. Mais sachez que même parmi les shinobis ma puissance est sans aucun doute dans le haut du panier et que je suis en mesure de balayer cette base ainsi que vos vies en un frêle mouvement de mains. Je ne le désire pas, je suis un moine et je cherche à préserver la vie, mais vous laisser ici continuer votre entreprise revient à voir plus de sang coulé. Père, frère, fils, humains, j'attends votre réponse. »


    Je n'aimais pas le mensonge mais je me permettais parfois un écart comme aujourd'hui pour préserver mon équipier du mauvais sort, j'avais fais le choix de me dévoiler, lui n'avait pas eu le choix. Par conséquent je porterai seul ce fardeau sur mes épaules. Je me préparais physiquement à une esquive au cas où l'un ou l'autre tenterait quelque mouvement que ce soit à mon encontre. Et s'ils décidaient tous de se battre, alors leurs sorts seraient scellés. A contre cœur mais j'userai de mes plus puissantes techniques de ninjutsu basée sur le vent pour nettoyer cette zone et les vies qui s'y trouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1341
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Sam 9 Sep 2017 - 23:37

Le plan mis en place de base par le trio semblait avoir fait ses preuves face aux soldats ennemis. Il fallait dire que peu de personnes n’ayant pas reçu de formation de shinobi seraient capable de repérer une technique aussi basique que la transformation. L’explication donnée par Aotsuku était peut être confuse, et pouvait amener au doute, mais elle avait eu plus de chances de fonctionner que de dire qu’ils avaient capturé le vrai coupable. Surtout quand ils se mirent à entendre au loin les cornes gronder, cela les aurait pu révéler leur tromperie. Ils avaient donc encore l’avantage de la surprise.

Samaël cependant avait une autre idée derrière la tête. Plutôt que de choisir la solution que beaucoup qualifieraient de plus "stratégique", il voulu tenter une négociation. Un choix assez noble, mais qui hélas frappa violemment la fierté des anciens de l'empire. Il leur demandait de se rendre au prix de leur vie ? Ils osaient se présenter à eux en se montrant si supérieur et faisant mine d'humilité ? Eux qui avaient tout perdu à cause de la révolte de Tsuchi ? Qui avait ravagé la cité impériale et leur maison ? Qui avaient tué leur parents, fratries, enfants et amis ? Et ils osaient venir lui proposer une "paix" après avoir été les auteurs de leur miséricorde ?!


« - … Alerte ! Un intrus à la base ! Alerte ! »

Le chef de la garde n’avait pas envie d’écouter les foutaises de celui qui se présentait comme un moine. Il savait utiliser son chakra et parlait d’Iwa en allié, il était donc un Iwajin et ennemi de l’empire. Aussitôt, un des hommes derrière lui sorti sa propre corne de brume et sonna l’alerte. Il ne fallait pas douter du fait que beaucoup de ceux partis en patrouilles se rassembleraient à la base sans la moindre hésitation, les surpassant numériquement très vite. A la suite de cela, plusieurs archers se mirent en position et tirèrent leurs flèches sur ordre, ne visant que le moine, alors que le Mamoru était encore sous identité cachée. Mais il devait bien se dire que ne rien faire sonnerait louche également, déjà qu’il avait accompagné un ennemi jusqu’à leur base, il se ferait rapidement repéré s’il n’agissait pas.

Mais la vraie menace quant à elle se trouvait bien en hauteur, dans les bases longeant les troncs géants de la base. Elle observait la situation en bas, et avait tout entendu grâce aux nombreux micros trafiqués ici et là, intrigué et blasée de cette altercation, elle attrapa son arme et été descendue quelques secondes après que la corne ait grondé. Au moindre faux pas, le grand commandant été prêt à intervenir.


« - Pour la gloire de l’empereur… »

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Tsuchi no Kuni :: Forêts méridionales-