N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Dim 20 Aoû 2017 - 23:18


Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction





La forêt vierge se trouvant au sud du Pays était le berceau d’un des principaux bastions restant de l’empire. Principalement composés de soldats civils ne maîtrisant pas le chakra, il ne fallait pas sous-estimer leur nombre. C’est pourquoi, afin de démanteler la majorité de leur force, une opération en deux temps serait lancée. Après s’être séparés de Vert 1, Vert 2, composée du moine Samaël et du chaman Mamoru Aotsuku, les deux combattants devront faire en sorte de détruire l’entièreté des équipements de la base, causant ainsi la panique au sein du bastion et permettant au reste des forces d’Iwa de faire une charge finale. Cependant, ils devront faire attention à ne pas trop attirer l’attention avant la phase finale, car ils pourraient se retrouver très vite encerclés…


Règles & Déroulement


  • Vous trouverez un résumé du contexte ICI
  • Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible si applicable) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
  • Vous êtes libre d'utiliser des techniques absentes de votre FT, pourvu qu'elles soient raccords avec les Pouvoirs et Spécialités de votre personnage.
  • Vous n’avez pas de délai de réponse obligatoire : veillez cependant à ne pas abuser de ce temps libre pour ne bloquer personne.
  • Si soucis ou interrogations, contactez @Bakushô Kazuya.


Ordre de Passage


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mar 22 Aoû 2017 - 12:28

    Des restes de l'empire subsistaient encore à Tsuchi no Kuni et notre seigneur Samui Ryuga avait décidé de les éradiquer. Voici très sommairement la mission qui avait été confié à trois groupes renommées en couleurs pour l'occasion afin de mener à bien l'opération table rase. Je n'étais pour ma part absolument pas pour éradiquer une menace de cette manière, surtout en sachant que la diplomatie n'avait même pas été utilisée au préalable. J'étais persuadé qu'en parlant avec ces gens et en tentant de les comprendre nous pourrions parvenir à les convaincre que la rébellion contre l'empire fut une bonne chose et qu'ils n'ont aucune raison de se battre contre nous.

    Il faisait nuit lorsque notre équipe arrivait à la « base ennemie ». J'étais accompagné d'un Mamoru nommé Aotsuku et d'un civil nommé Gendo Pho. Je ne connaissais ni l'un ni l'autre avant ce jour, ce qui m'empêchait bien évidemment de connaître leurs caractères et s'ils partageaient la même vision du monde que moi. Le Mamoru était un homme que l'on pouvait qualifié de standard dans le sens où sa corpulence ne différait pas spécialement de la norme. En revanche il possédait des yeux vairons ce qui pour le coup faisait sa particularité. Le second en revanche était ce que l'on appelle une force de la nature, une armoire à glace. Le plus intéressant était qu'il s'agissait d'un civil. On se serait attendu à ce qu'un tel amas de muscle finisse comme soldat, c'est ce qui semblerait le plus logique. Peut-être y avait-il une raison, était-il incapable de ressentir le chakra ? Je lui demanderai ultérieurement si je le recroise un jour.

    Je devais maintenant me concentrer sur la mission, comment procéder pour ne blesser que le moins de monde possible tout en garantissant le succès de notre entreprise. Car il est évident que je pourrais bien déclencher une tempête ravageant la zone, cela suffirait à détruire les infrastructures mais cela entraînerait potentiellement la mort de beaucoup ce qui est contraire à mes principes. Il était temps de dialoguer avec mes collègues d'un jour sur la marche à suivre.

    • « Bien maintenant que nous sommes devant notre objectif, j'imagine qu'il est temps de discuter de la marche à suivre. Le plus simple serait de ravager la zone avec du ninjutsu afin de détruire le bâtiment en une fois mais je me refuse à blesser ou tuer des civils de cette manière. Donc il faudrait soit faire évacuer le site d'abord soit trouver une autre solution. D'après les informations que nous possédons il s'agit simplement de soldats dépourvus de chakra. De ce fait si nous utilisions un henge et prenions leur apparence aucun serait en mesure de nous démasquer. Ce n'est bien entendu qu'une suggestion, l'un d'entre vous a peut-être une proposition ou un a déjà un plan précis ? »


    J'attendais maintenant la réponse de mes deux collègues.


Citation :
Petit poste mais c'est une intro et je déteste démarrer les rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 23 Aoû 2017 - 2:30




C’était l’un des plus gros mouvements militaire qu’Iwa engageait depuis un petit moment, nous avions été réunit parce qu’un bastion de fidèle de l’empire avait été repéré dans la forêt au sud du pays. L’opération Tabula Rasa avait pour but de nous débarrasser des dernières branches de l’armée de l’empereur, qui ne semblaient toujours pas être d’accord avec notre révolution passée…

L’équipe dans laquelle j’avais été placé, était composée de deux autres membres, un moine, Samael, que je ne connaissais ni de nom ni de réputation, et d’un civil, marchand, Gendo Pho, si j’avais bien comprit le briefing. C’était d’ailleurs lui qui avait fourni la majorité des informations, et qui nous servait de guide. Pour le second, honnêtement, physiquement, grand blond, aux cheveux longs, les yeux verts, habillé de blanc, c’était le mec suspect typique, quand on est autant dans la lumière, ça cache quelque chose, et j’ai déjà vu ce que ça pouvait donner… Mais pour le moment, il avait été envoyé avec nous comme un camarade, alors autant le traiter ainsi !

Toujours d’après le briefing, les soldats présents dans le camp, n’avait pas de connaissance en maitrise du chakra, donc il serait sans doute facile pour nous de les repousser. Mais c’était leur nombre qui était plus inquiétant, même si nous étions deux bon shinobis, nous ne pouvions pas nous permettre de nous faire piéger au milieu de tant de force combattante, surtout avec un civil avec nous !

Une fois sur place, devant le camp, Samael proposa une option d’infiltration, pointant leur inaptitude à utiliser le chakra, donc surement à voir au travers des plus basiques des jutsus aussi.

- Je suis assez d’accord avec toi, puis tous ravager d’un coup attirerait leur attention sur nous, l’optique d’une infiltration serait plus pratique pour réussir notre mission… Le problème c’est que nous ne savons pas ou ils pourraient cacher leurs équipements, si tout est regroupé au même endroit, ou dispersé dans leur base… Je pense que c’est pour ça que notre ami est là, c’est bien toi qui avais les informations nan ?

Terminais-je en tournant ma tête en direction de Pho.

- Je pense que nous changer en soldat et le faire entrer dans le campement grâce à sa profession, nous permettrait d’être plus efficace, mais ça le met aussi plus en danger… Qu’est ce que vous en pensez ?


Une fois ma phrase finie, je laissais mes deux compagnons la liberté de donner leurs avis sur mon complément d’idée, qui était enfaite dans la suite direct de ce qu’avait avancer Samael.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Civil
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 23 Aoû 2017 - 16:25

Pho c'était retrouvé dans cette mission du village après avoir discuté avec cette femme Asuka, parfois les rencontres amenaient à de drôle de finalité et cette rencontre l'avait amené à aider pour démanteler un camp pro-empire, la vie est vraiment imprévisible. Le marchand avait accepter d'aider vu que c'était pour la sécurité du village et puis il n'avait pas vraiment d'avis sur l'empire pendant la guerre ça ne lui à jamais empêcher de faire ses affaires et lorsqu'il fut démanteler ça ne changea rien à sa vie. Il accompagnait plusieurs shinobi jusqu'au camp, d'abord 4, une femme avec un masque, un jeune rouquin ,un gars avec des yeux de couleur différentes et un moine maskine de ce qu'il avait entendu. Pho n'avait pas trop discuter sur le chemin se repéré dans cette foret était assez compliqué et il devait rester concentré pour ne pas se perdre. A partir d'un point le groupe se divisa en deux, le barbu c'était retrouvé avec le maskine et l'homme aux yeux vairons. Pho avait beaucoup de respect pour les maskine après tout c'était un Tajin et il avait rencontré beaucoup de ces hommes de foi.

Les deux hommes proposait un plan qui semblait pas trop mal, en plus c'était assez facile pour Pho de prétendre être un marchant vu qu'il en était un, de plus une attaque frontale ne lui disait trop rien ce n'était pas vraiment un homme d'action, et il finirait vite avec une lame ou une flèche dans la tete. De plus le marchand avait pris son bœuf et sa charrette avec lui alors cela facilitait l'infiltration.

Aotsuku demanda aussi à Pho si il savait ou pourrait être les stock d'armes, le marchand n'était pas un expert en camp militaire mais il utilisa simplement sa logique :

-Ce camp est isolé dans la foret et les occupants sont loin d'avoir un avantage par rapport au pays, je pense que leur ressource doivent être très précieuse, je ne pense pas qu'il les ont éparpiller parce que si une partit du camp se ferrait prendre d'assaut il perdrait leur ressource. Si je devais dire, je pense que le gros de leur stock se trouve au centre du camp. Donc si vous voulez vous infiltrer il faudra qu'on arrive jusque là. Dans l'éventualité où je me trompe, on pourra toujours essayer de trouver le chef du camps car lui je suis sur qu'il se trouve au centre, là ou les fortifications sont meilleurs.

Pho allait laissé les deux shinobi décider si la tactique était bonne, il n'était pas spécialiste de ce genre d’opération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Ven 25 Aoû 2017 - 17:22

Aussitôt le bruit des détonations retentissant dans la forêt, voilà que le camp se voit vider d’une bonne partie de ses bataillon, n’étant restés sur place qu’à peine la moitié des hommes. Mais quant à savoir ce que cela représentait réellement ? Mystère… Mais toujours était-il que c’était sans l’ombre d’un doute le meilleur moment pour lancer une attaque surprise. Il fallait être cependant prudent : faire trop peu de dégâts en même temps ferait trainer le combat en longueur, et trop faire d’effusion de sang pourrait non-seulement mettre en pièce la base, mais également rameuter les soldats. Un équilibre difficile à respecter, mais qui s’avérerait payant.

Pour ce faire, l’équipe d’infiltration choisis donc le déguisement. Voilà une idée qui n’est pas dénuée de sens, mais il fallait espérer que les soldats n’y voient également que du feu. Revêtant donc l’apparence de soldats, Aotsuku et Samaël accompagnèrent le marchand qui les accompagnait au camp, dans le but d’entrer grâce à un jeu de subtilité. Sur leur chemin, ils purent entendre les troupes se disperser aux quatre vents. Aucun d’entre eux ne semblait leur faire attention, préférant trouve la raison pour laquelle ça sautait dans la forêt. Si seulement ils savaient… Très rapidement, le groupuscule arriva ainsi à l’entrée du camp. Ils purent voir au moins une trentaine de soldats présents au camp, tantôt au sol, tantôt en parcourant les bâtisses perchées.

En les voyant arriver, la surprise apparaît sur leurs visages, mais heureusement pour les infiltrés, ils ne se montrent pas agressifs, le déguisement semble fonctionner, pour l’instant. L’un des gardes les approche cependant, les empêchant de faire un pas supplémentaire.


« - Halte ! Que faites-vous ici soldats, vous n’avez pas entendu l’alerte ? Et qui est l’homme qui vous accompagne ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 30 Aoû 2017 - 17:54




Une fois la stratégie établie, le henge activé, nous nous dirigions vers le camp, sur le chemin, des détonations retentirent dans la forêt, à l’opposé de notre position. La première équipe s’était donc mise en action aussi, alertant une majorité des soldats déjà sur place. Du coup, notre route vers le camp fût tranquille, mais c’était une fois devant l’entrée du camp que cela allait se jouer… Vu qu’une fois à l’intérieur, il ne suffirait que de se fendre dans la foule, avec la panique déclencher, ce serait très simple !

Sans montrer des signes de suspicion à notre arrivé au camp, les déguisements semblaient faire leur effet ! Mais un garde vint s’opposer à notre progression dans leur base, en nous demandant ce que nous faisions… Il s’adressait à nous par notre grade, c’était sans doute un supérieur, ou un responsable, il fallait donc faire attention à l’excuse que nous allions sortir.

Pour ma part, j’avais déjà pensé à quelque chose, je regardais rapidement Samael, en essayant de lui faire comprendre que j’allais tenter le coup. Prenant une courte inspiration, je me décidai à répondre à notre opposant :


- Nous avons récupéré ce marchand qui venait nous ravitailler, nous avons eu de la chance de l’atteindre avant que les détonations retentissent…

Voilà, le bluff était lancé, vu la situation, je ne pense pas qu’il aurait le temps de vérifier quoi que ce soit, et si c’était le cas, je pense que la première équipe aurait assez de temps pour mettre encore plus de pression sur notre responsable, le poussant à se réjouir de ne pas avoir perdu celui qui pourrait le faire survivre à ce qui ressemblait à une attaque plutôt qu’a absolument vérifier si c’était vrai ou non !

J’espérai que Gendo puisse me soutenir sur ce coup là, jouant sur son vrai métier, et des possibles relations qu’il aurait pu entretenir, ect. En cas de problèmes de toute façon, nous pourrions toujours nous débarrasser de notre gêneur quand on sera en train de vérifier le registre !

Puis Samael aurait aussi une palette d’action, il aurait peut-être quelques choses à apporter à mon histoire !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Jeu 7 Sep 2017 - 23:49

    Nous avions donc opté pour une technique de métamorphose classique afin de nous rapprocher du camp ennemi. Monsieur Gendo nous accompagnait mais nous pourrions bien évidemment le faire passer pour un marchand ambulant ou un prisonnier capturé ou encore un novice voulant se joindre à leur cause. Les possibilités ne manquaient pas, mais pourtant il y avait quelque chose d'autre qui me gênait. Je n'aimais pas tellement l'action d'agir dans le secret quand bien même j'avais adhéré au plan en premier lieu. Cela ne laissait pas la place à l'homme de se repentir.

    Après tout nous étions tous d'accord que les actions de l'empereur en terme de vies humaines n'étaient pas recommandables, des guerres incessantes et de très nombreuses morts. Rien de tout cela n'était bon pour l'humain. Mais ces soldats étaient avant tout des pères, des frères, des fils, je pense qu'en évoquant ce qui est bon en eux et en les mettant face à l'évidence, je pourrais sans doute les convaincre de se rendre et de nous laisser détruire leurs équipements en épargnant leurs vies.

    Après être arrivée au camp sans encombre et sans tenir compte de l'alerte qui venait d'être lancée, signe que les hostilités avaient été amorcées plus loin dans la forêt. Mais maintenant un obstacle nous faisait face ou plutôt un garde, enfin le garde était un obstacle, vous m'avez compris. Il s'exclama sans détour nous demandant si nous n'avions pas entendu l'alerte et qui était l'homme qui nous accompagnait.

    Là le Mamoru improvisa de la manière la plus classique qui soit en prétextant que le marchand était venu pour aider la cause et que donc nous lui avons servi d'escorte. Malheureusement le mensonge était quelque chose que je n'aimais pas particulièrement et c'était plus fort que moi je me sentais obligé de révéler ma véritable identité. Ainsi je rompais le jutsu de métamorphose, dévoilant ma véritable identité. Je m'exclamais alors.

    • « Bonsoir, tout d'abord je m'excuse envers ce soldat j'ai pris la place de son camarade sur la route sans qu'il ne s'en rende compte merci de ne pas le blâmer. Je me présente, je me nomme Samaël Rafiel Uriel Sanaki, Apôtre de Maskine et aujourd'hui je cherche à éviter un drame. Comme vous le savez ou non, les forces de l'armée Iwajin sont à vos portes ainsi qu'à celles de tout bastion impérial restant dans le pays. Moi-même j'ai été envoyé afin de détruire vos équipements. Mais ce que je cherche à épargner c'est vos vies.

      Messieurs, vous êtes avant tout des humains et en tant que tel vous êtes confronté à des choix, aujourd'hui vous avez un choix à faire. Vous avez perdu que vous le vouliez ou non, ce soir est une défaite majeure dans votre reconquête d'un glorieux passé, passé qui si vous souhaitez mon avis ne pourra être reconquis de cette manière, enfin. Le choix disais-je. Partez, laissez vos équipements, je remplis ma mission, vos vies sont épargnées et je garantis personnellement la sécurité de chacun jusqu'à la frontière la plus proche. Pour ceux qui ont des familles je m'engage à les mettre elles aussi en lieu sûr. Ou bien restez et combattez. Mais sachez que même parmi les shinobis ma puissance est sans aucun doute dans le haut du panier et que je suis en mesure de balayer cette base ainsi que vos vies en un frêle mouvement de mains. Je ne le désire pas, je suis un moine et je cherche à préserver la vie, mais vous laisser ici continuer votre entreprise revient à voir plus de sang coulé. Père, frère, fils, humains, j'attends votre réponse. »


    Je n'aimais pas le mensonge mais je me permettais parfois un écart comme aujourd'hui pour préserver mon équipier du mauvais sort, j'avais fais le choix de me dévoiler, lui n'avait pas eu le choix. Par conséquent je porterai seul ce fardeau sur mes épaules. Je me préparais physiquement à une esquive au cas où l'un ou l'autre tenterait quelque mouvement que ce soit à mon encontre. Et s'ils décidaient tous de se battre, alors leurs sorts seraient scellés. A contre cœur mais j'userai de mes plus puissantes techniques de ninjutsu basée sur le vent pour nettoyer cette zone et les vies qui s'y trouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Sam 9 Sep 2017 - 23:37

Le plan mis en place de base par le trio semblait avoir fait ses preuves face aux soldats ennemis. Il fallait dire que peu de personnes n’ayant pas reçu de formation de shinobi seraient capable de repérer une technique aussi basique que la transformation. L’explication donnée par Aotsuku était peut être confuse, et pouvait amener au doute, mais elle avait eu plus de chances de fonctionner que de dire qu’ils avaient capturé le vrai coupable. Surtout quand ils se mirent à entendre au loin les cornes gronder, cela les aurait pu révéler leur tromperie. Ils avaient donc encore l’avantage de la surprise.

Samaël cependant avait une autre idée derrière la tête. Plutôt que de choisir la solution que beaucoup qualifieraient de plus "stratégique", il voulu tenter une négociation. Un choix assez noble, mais qui hélas frappa violemment la fierté des anciens de l'empire. Il leur demandait de se rendre au prix de leur vie ? Ils osaient se présenter à eux en se montrant si supérieur et faisant mine d'humilité ? Eux qui avaient tout perdu à cause de la révolte de Tsuchi ? Qui avait ravagé la cité impériale et leur maison ? Qui avaient tué leur parents, fratries, enfants et amis ? Et ils osaient venir lui proposer une "paix" après avoir été les auteurs de leur miséricorde ?!


« - … Alerte ! Un intrus à la base ! Alerte ! »

Le chef de la garde n’avait pas envie d’écouter les foutaises de celui qui se présentait comme un moine. Il savait utiliser son chakra et parlait d’Iwa en allié, il était donc un Iwajin et ennemi de l’empire. Aussitôt, un des hommes derrière lui sorti sa propre corne de brume et sonna l’alerte. Il ne fallait pas douter du fait que beaucoup de ceux partis en patrouilles se rassembleraient à la base sans la moindre hésitation, les surpassant numériquement très vite. A la suite de cela, plusieurs archers se mirent en position et tirèrent leurs flèches sur ordre, ne visant que le moine, alors que le Mamoru était encore sous identité cachée. Mais il devait bien se dire que ne rien faire sonnerait louche également, déjà qu’il avait accompagné un ennemi jusqu’à leur base, il se ferait rapidement repéré s’il n’agissait pas.

Mais la vraie menace quant à elle se trouvait bien en hauteur, dans les bases longeant les troncs géants de la base. Elle observait la situation en bas, et avait tout entendu grâce aux nombreux micros trafiqués ici et là, intrigué et blasée de cette altercation, elle attrapa son arme et été descendue quelques secondes après que la corne ait grondé. Au moindre faux pas, le grand commandant été prêt à intervenir.


« - Pour la gloire de l’empereur… »

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 27 Sep 2017 - 0:01




Nous nous étions donc henge en amont du village, récupérés des armes de fortune pour faire illusion. Nous avancions vers le campement, en file, avec Pho au milieu, un garde à l’avant, et le dernier à l’arrière, formation classique pour « escorter » quelqu’un…

Une fois au abord du camp, les premiers soldats nous laissèrent passer sans poser de questions, donc jusque l’un d’entre eux nous arrêtent. Lui donnant mon explication, j’attendais que Samael soutienne mon propos pour lui donner plus de réalité. Mais celui-ci fit complètement l’inverse, il brisa son jutsu en plein milieu du camp, annonçant à vive voix qu’il venait d’Iwa et que notre armée se préparait à raser leur campement, et tous ceux qui restaient dans le pays…

Donc, c’était complètement le contraire de ce qu’on avait prévu, ou même du but de cette mission, je savais que je ne pouvais pas lui faire confiance, les religieux… Dévoilant complètement ses intentions, ainsi que le but de notre mission, quelle jolie manière de faire tout foiré… Lui qui disait voulait épargner leur vie, en passant discrètement, détruisant ainsi leur armes dans le silence, on aurait pu s’en sortir sans aucune perte.

Mais bon ! Apparemment, il pensait pouvoir les faire changer d’avis, promettant des choses qu’il ne pouvait évidemment pas garantir… Verdict ? Le garde sonna l’alerte, rapatriant une horde de soldat vers notre position, qui ne perdirent pas de temps et lancèrent une offensive contre Samael !

Là, j’étais coincé, soit je révélais mon identité en risquant grandement la réussite de cette mission, ainsi que la sécurité du civil, soit je jouais le jeu en pointant ma lance vers mon « collègue » qui s’était mit dans la panade seul… Pour moi, c’était la vie du civil qui primait sur celle du moine, donc je dirigeais ma lance vers lui, comme pour lui bloquer toute voie de sortie.

Ce n’était pas bien brave, mais la mission, ainsi que la vie d’un civil, était en jeu, il n’avait qu’à garder ses lubies sous contrôle…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mar 3 Oct 2017 - 0:27

C’était le véritable chaos aux portes du camp rebelle. Ce qui était censé se passer comme une mission d’infiltration eu un dénouement pour le moins incongru. Après la déclaration frappante de Samaël à la face des gardes, l’offensive était annoncée sans la moindre hésitation. Naturellement, le moine était suffisamment doué en combat pour esquiver la pluie de flèches lui tombant dessus, mais la question était de savoir ce qu’il ferait ensuite. Est-ce qu’il passerait plutôt à l’offensive ou alors resterait dans la passivité ? Ce choix, il ne l’eut guère, car aussitôt la seconde slave allait être tiré qu’une aura glaciale envahit les lieux, avant d’enfermer dans un cocon de glace le blond.

« - De biens belles paroles pour un homme ne sachant pas quand mesurer ses mots. »

Derrière les gardes apparue alors une femme aux cheveux blancs comme la neige attachés sur sa tête, et dans une tenue digne des plus hauts gradés d’une armée militaire. Il n’y avait pas de doute, il s’agissait du grand commandant de la base des rebelles, surtout quand l’ensemble des gardes sur place se mirent au garde-à-vous sans la moindre hésitation. Les observant tous un moment, elle retourna son attention en direction du prisonnier.

« - Une pitoyable excuse que voilà. Après avoir détruit notre saint empire, vous viendriez avec une proposition de paix et me l’annonçait ainsi ? Vous êtes soit stupide, soit fou. En revanche… »

Elle tourna alors son attention en direction du garde le plus proche de la victime, à savoir, Aotsuku qui avait choisi de garder son apparence de soldat pour s’éviter les ennuis. Les mains toujours dans le dos, elle s’avança d’un pas calme, le menton haut et les yeux jugeant la personne.

« - Vous ne valez pas mieux pour vous être fait berner ainsi. Je devrais vous exécuter sur le champ… Mais il me faut votre rapport, je me dois de savoir comment vous vous êtes retrouvé dans cette situation pour éviter que cela arrive à l’avenir. Et puis… Je suis sûr que Ryûga n’est pas aussi stupide que de croire qu’un messager de paix puisse suffire, n’est-ce pas ? »

Perfectionniste au possible, Samui Ran tourna le dos au soldat pour demander aux autres d’enfermer dans une le cageot de glace ailleurs et de le placer sous haute surveillance, avant de faire demi-tour pour se rendre dans ses quartiers. Elle n’avait point dit mot, mais il était aisé de deviner que Pho et Aotsuku devaient la suivre s’ils ne voulaient finir dans le même état que leur camarade.

Mais ce n’était pas ce qui était le plus inquiétant. La dernière parole qu’avait posé la Samui était avec un ton particulier, un ton que l’on emploi uniquement que lorsque l’on pose une question rhétorique. Elle savait, le shinobi pouvait le deviner. Il s’exposait ainsi à deux choix, ou bien la suivre jusqu’à son bureau pour voir où cela le mène, probablement la mort, ou tenter l’affrontement au milieu de soldat devant un adversaire qui a mis hors combat son coéquipier sans qu’il ne puisse se défendre… Qu’allait-il choisir entre la peste et le choléra ?

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 4 Oct 2017 - 0:50




Samael, sans surprise, évita la majorité des projectiles qui étaient dirigé vers lui, cependant, il n’eut même pas la chance de pouvoir réagir, parce qu’en moins d’une seconde, il fut enfermé dans un cocon de glace… Ça ne venait pas d’un simple soldat, et c’était le problème, la mission nous vendait une bande de civil non familiarisés avec le chakra et voilà que mon compagnon se retrouve enfermé dans un bloc de glace…

Glace ? Donc le même clan que notre « aimé » dirigeant, aurait-il oublié de nous mentionner qu’une de ses semblables se baladait dans l’équipe adverse ? ou bien n’était-il juste pas assez informer pour lancer ce genre de projet d’envergure ? Pleins de questions, mais pas le temps de trouver des réponses !

Dans tous les cas, j’avais été clairement démasqué, mais étrangement elle ne m’avait pas réservé le même sort qu’à mon collègue, enfin pour le moment… Mais il me restait un autre choix compliqué, la suivre ou finir en glaçon… Fidèle à ma première décision, je devais avant tout conserver le civil, je me résolvais donc à emboiter son pas pour la suivre dans ses quartiers…

Une fois sur place, je brisai mon henge, inutile de continuer cette farce vu qu’apparemment son expérience shinobi égalait, si ce n’est surpassait, la mienne… Passant le bras derrière ma tête d’un air gêné de m’être fait avoir aussi facilement, je pris la parole en premier :


- aie, aie, aie…Je me suis fais avoir si facilement... Je peux savoir pourquoi vous ne m’avez pas cryogénisé comme le premier ? Ce n’était certainement pas dans le doute de mon identité, vu le niveau de votre précédente technique…

Les pieds dans le plat, je n’étais pas la pour faire des ronds de jambes, si elle m’avait laissé ma pleine mobilité c’était pour une raison ! En plus de vouloir la connaître, je pourrais sans doute l’utiliser pour au moins faire sortir Pho du campement sans encombres. Sinon je pourrais tout aussi bien ravager son bureau, ça reste toujours une option…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mer 11 Oct 2017 - 21:30


L’homme déguisé avait finalement choisi de suivre celle qui se présentait comme la dirigeante de ce camp de rebelles. Une noble décision qui lui évita ainsi de finir en glaçon géant comme son collègue. Sur sa route, il put ainsi voir vers où il était emmené, vers l’est de ce qui allait être sa position. Peut-être s’il avait passé un peu plus de temps à observer le camp en suivant les pas de la Samui aurait-il pu trouver d’autres centres d’intérêts. Hélas, son attention semblait plutôt se concentrer sur sa survie et celle du civil l’accompagnant, ce qui le fit passer à côté de potentielles opportunités.

Une fois à l’intérieur, Aotsuku choisi de révéler sa véritable apparence dans, heureusement pour lui, la pièce close. Qui aurait pu prédire ce qu’il se serait passé si jamais il avait choisi de faire comme son collègue le moine à la vue de tous. Ainsi, seule Ran le vit alors sous sa véritable apparence, avant de l’écouter dans ses questions. De son côté, la commandante rebelle était en train de prêter attention à son épée, mesurant si elle devait s’en servir ou non, tout en écoutant la plaidoirie du Iwajin.


« - Pour être honnête, je me demande si vous aussi pensez réellement en que nous puissions obtenir la paix entre nos deux idéologies. Qui sait, peut-être auriez-vous un argument à me vendre ? »

Le ton désintéressé et le manque d’attention prêté aux deux hommes montrait bien à quel point elle y croyait en ses mots, autrement dit, pas la moindre du monde. Décidant d’arrêter de jouer avec son épée, elle la rangea dans son fourreau à sa taille afin de reprendre.

« - Je vais être très claire : pour que des shinobis camouflés viennent jusqu’à ici, avec une diversion de cette ampleur, ne peut signifier que deux choses : soient vous êtes venus pour nous espionner, soit nous détruire. L’information est importante dans le milieu, et donc, j’aimerais que vous soyez clairs avec moi. »

A ce niveau, la commandante décide de vous tourner le dos en observant un peu plus le camp. S’il y avait un bien fait à retenir de l’intervention de la Samaël, c’est que Ran ne prenait plus du tous les hommes en face d’elle au sérieux, laissant que beaucoup trop d’ouverture dans sa garde. Même si elle reste une combattante expérimentée qu’il ne faudrait pas sous-estimer…

« - Donnez-moi le plus d’informations que vous avez sur les défenses de la citadelle, et je ne ferais que vous envoyer en geôle. Mon offre est limitée dans le temps, et ma patience bien plus éphémère que mon cercueil de glace… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Mar 17 Oct 2017 - 5:53




Contrairement à mon glaçon de collègue, je n’étais pas venu ici pour discuter de paix, mais bel et bien pour une mission précise, que j’avais toujours l’intention de réussir d’ailleurs, malgré certaine intention… Jouant avec son épée, je pouvais voir qu’elle n’était pas encore sur de ce qu’elle allait nous faire subir.

Pour l’instant ce n’était que de la parlote, je ne savais pas vraiment ou elle voulait en venir, puis quand elle rangea son épée à son fourreau, elle se fit très claire ! Son ton ainsi que son attitude montrait qu’elle pensait avoir l’avantage sur nous, et c’était évident qu’elle comptait en profiter.

Cherchant un moyen de m’en sortir, la laissant monopoliser la parole et mener la conversation, afin de la conserver dans ce sentiment de supériorité, un ennemi se pensant au dessus laisse de plus grosses ouvertures…

Et c’était son cas, me tournant carrément le dos, ça prouvait bien que je ne représentais pas la moindre menace à ses yeux. Puis, elle me proposa quelque chose, qui, selon le ton qu’elle avait prit, semblait pour une geste de générosité « aide moi, et j’essayerai de pas te tuer, mais je t’enfermerais pour le reste de la vie », clairement un ultimatum, qui ne me laissais pas le choix du tout enfaite…

Mais, il me restait une option, qu’elle n’avait surement pas prise en compte du à mon pacifisme récent… J’avais une réelle ouverture, elle me tournait complètement le dos, et si j’arrivais à la maitriser, ou m’en débarrasser, je pourrais espérer reprendre un peu l’avantage sur ce campement !

Prenant une inspiration, comme si je voulais lui répondre, et tout en commençant une phrase :


- Je pense que…

M’arrêtant en une fraction de seconde, me propulsant violement vers la position de mon adversaire, j’activais mon tengen et fis apparaître deux paires de bras supplémentaire reliés à mes épaules ! Ce n’était clairement pas des bras humains, mais ce n’était pas le problème, je visais l’immobilisation totale, ainsi qu’une étreinte suffisamment puissante pour la perte de consciente !


- Ashura : Ugoki 3: Akuma hossa to ugoki 4: Kanzen'na hōyō


ps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Sam 28 Oct 2017 - 12:16


La Samui semblait s’être fait avoir en pensant qu’elle aurait l’avantage sur l’Iwajin se trouvant en face d’elle. Après tout, elle se savait au moins aussi puissante que lui, et était entouré de ses hommes qui, certes, n’étaient que de simples soldats sans pouvoirs de chakra, mais restaient malgré tous des combattants. Si jamais le malandrins n’oserait que dire non et tentait de se défendre face à la guerrière de givre, nul doute qu’il serait désavantagé.

Hélas, mille fois hélas, elle avait oublié l’un des principes les plus simples du code des Shinobis : Ils agissaient dans l’ombre avec des coups bas. C’est pourquoi elle ne s’attendait pas du tout à se retrouver entièrement paralysée suite à l’offensive rapide et efficace de l’invocateur de démon. Elle ne comprenait pas d’où venaient ses bras qui l’entouraient, mais qu’importe, elle devait se dégager de là rapidement. Elle n’avait peut-être plus ses bras pour utiliser des Müdras, mais ce n’était pas pour autant qu’elle ne saurait rien faire !

Concentrant son chakra dans les fibres de son corps, une légère couche de glace apparue pour former rapidement un manteau de givre solide, empêchant son étreinte de se resserrer d’avantage. Elle pensait pouvoir se libérer grâce à ça, mais la prise du des bras gigantesques se mirent soudainement à serrer plus fort, le bruit de son manteau se fissurant faisant échos avec ses complaintes silencieuses de douleur. D’entre ses dents serrés, elle observa un instant son agresseur, le maudissant d’employer des méthodes aussi lâches, et se maudissant elle de ne pas l’avoir pris au sérieux.


« - Hm hm… Il faut croire… Que tu restes complètement inconscient… Un seul mot de ma part, et tout le monde se ramène ici. »

Elle essayait de bluffer cette fois, mais avec un vrai argument. Un regard rapide vers le sol et elle se rendit ainsi compte qu’elle n’avait plus son épée en main. Son arsenal au combat rapproché était quasi inexistant sans son arme, et comment pourrait-elle faire quelque chose les mains immobiles ? Mais il restait les hommes dehors. Eux pourraient l’aider dans cette situation, enfin… Si elle acceptait elle-même de les appeler en renfort. Et un Samui n’appelait jamais à l’aide, c’était contre nature. Les dents serrés, un sourire mesquin encore présent, elle tenta encore une fois de le provoquer, de le faire se rendre.

« - Tu penses vraiment t’en sortir ? Ton ami est congelé… le civil à côté silencieux de peur, et tu es encerclé ! Admet le… tu ne fais que gagner du temps pour prolonger ta misérable vie… L’empire renaîtra, et tu seras la première pierre de ses futures fondations ! »

Le cercueil de glace précédent avant déjà pompé pas mal de son énergie, et il serait bien difficile de concevoir une suite. Il ne restait donc que sa chance pour le moment…

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 409
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Jeu 2 Nov 2017 - 10:50




Mon offensive avait fonctionné, enfin qu’en partie, elle était bien immobilisée mais mon étreinte n’avait pas réussi à la terminer. Au lieu de ça, elle avait déployé un manteau de glace sur la totalité de son corps qui encaissa la première pression ! Se brisant rapidement en plusieurs petits morceaux, je pouvais sentir qu’elle n’avait plus beaucoup d’alternative, me sous-estimer sera surement sa dernière erreur…

Utilisant les forces qui lui restaient pour s’adresser à moi, elle devint bien plus familière maintenant que sa vie était en danger :



- Ah ? on se tutoie maintenant ? D’habitude on attend le deuxième rendez-vous pour ça nan ?

Oui, même dans les situation de crise il fallait garder un brin d’humour, c’est comme ça qu’on ne perdait pas la tête, enfin que je ne la perdais pas, chacun sa technique… Cependant, elle n’avait pas tort, mais alors pourquoi me prévenir de cette opportunité ? Comme si je n’y avais pas déjà pensé, comme si cette décision n’avait pas été pesée. Puis, pour être franc, si elle avait voulu ramené la cavalerie, elle n’aurait surement pas perdu son temps à me mettre en garde…

C’est dans ce genre moment que l’on conçoit la valeur de l’humilité en tant que shinobis, ou même guerrier, imbue de son pouvoir, elle n’avait même pas imaginé que je pouvais m’en prendre à elle.

Persuadée qu’elle pouvait me convaincre, elle continua dans son délire :



- Mais comme tu l’as si bien dit, je ne suis qu’un inconscient, pourquoi un inconscient irait se rendre maintenant ? Ce serait bien trop lucide pour un gars comme moi.

Disais-je avec un sourire un peu amusé, tout en continuant de resserrer l’étreinte, elle ne pouvait plus s’y échapper, et ce n’est pas comme si je n’avais pas un plan de secours pour partir…

Une fois qu’elle sera maitrisée, j’utiliserai un henge de madame pour me balader dans le camp tranquillement et y déposer les charges explosives pour terminer ma mission, ensuite, pendant la panique des explosions, j’irai extraire les deux que je dois ramener à la maison.



ps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction Dim 12 Nov 2017 - 17:36

L’aisance, le calme et la supériorité qui se dégageait de la Samui précédemment avait complètement disparu. Qui aurait cru qu’une femme avec cette aura d’arrogance qui dégageait d’elle se retrouverait aussi humiliée de la sorte. Pire encore, alors que c’était sensé elle qui devait jouer du Iwajin, c’est elle qui se retrouvait à se tenir dans le creux de sa main, ou plutôt, celles du démon que contrôlait le Mamoru. Alors qu’elle s’essaya à hurler pour répondre à l’humour du Chûnin, c’est plusieurs *CRACK* qui se firent entendre, la pression des membres démoniaque brisant littéralement sa colonne et sa nuque. Triste fin pour une membre du clan aussi glorieux que les Samui : simple et pathétique.

Une fois la voie libre donc, Aotsuku avait choisi de se déguiser en la femme qu’il avait tué pour se déplacer à sa guise dans le camp, plan qui était sans doute le plus intelligent et efficace s’il avait été utilisé en premier. Très rapidement, lui et le civil l’accompagnant retrouvèrent facilement leur amis dans le glaçon de la Samui, qui certes ne s’était pas détruit, mais semblait avoir perdu de sa solidité. Un peu de patience et voilà que le moine fut ainsi libéré. La prochaine étape du plan restait donc à être appliquée : la mise en place des explosifs.

Du temps passa un peu plus, et d’un Müdra, tous les endroits stratégiques explosèrent. La base des piliers maintenant les base en hauteur sautèrent et firent s’effondrer le tout. La poudre à flamba à cause des parchemins, causant encore plus d’agitation. Les soldats s’agitaient dans tous les sens, pour ceux n’étant pas blessés, mais rien n’était à y faire : la base été perdue, ils n’avaient plus rien. Ils étaient finis. Quelques heures plus tard, voilà que le gros des soldats Iwajin été arrivé pour terminer le travail en emmenant les prisonniers, éliminant les plus récalcitrant, et analyser les lieux pour voir ce qu’il y aurait à récupérer. Le Mamoru avait réussi à corriger les erreurs de ses collègues, restait à voir ce que les tout hauts penseraient de cela.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tabula Rasa – Vert 2 : Destruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Tsuchi no Kuni :: Forêts méridionales-