N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 647
Rang : B

Message(#) Sujet: Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei) Lun 21 Aoû 2017 - 19:43

Encore aujourd'hui, j'avais prévu d'aller au terrain d'entraînement. Je voulais perfectionner mon pouvoir spécial. Oui, je maîtrisais déjà bien ma capacité, mais je devais encore m'améliorer. Je voulais maîtriser parfaitement le pouvoir de mon clan qui servait non seulement à communiquer avec les autres, mais aussi à me défendre. En effet, ne sachant guère trop me défendre physiquement, il fallait bien que je trouve un moyen pour ne point être une cible facile et dépendante des autres. De plus, ayant, habituellement, toujours mon grand parchemin sur moi, je me suis dite, quelques heures avant de partir, '' et si quelqu'un volait mon rouleau ou le détruisait durant le combat, comment allais-je me défendre?''. Inquiète par cette pensé, c'est à cause de cela que je décidai d'aller au terrain d'entraînement et ce, sans mon grand parchemin. Je voulais me pratiquer à créer des illustrations sur des surfaces autres que plates, lisses ou en papier. Je voulais me préparer à toutes les situations possibles pour ne pas être surprise.

Pendant mon chemin vers le terrain d'entraînement, je voyageais dans mes pensés. Récemment j'avais appris une nouvelle inattendue d'un de mes jeux favoris; Sora était le petit-fils de Xehanort. Non non, ce n'est pas une blague. Plusieurs articles démontrent beaucoup de lien entre cette fameuse liaison. D'ailleurs, malgré tous les indices indiqués dans les articles qui semblaient pourtant évident, je n'avais point remarqué cette liaison secrète entre ces deux personnages totalement opposés. Est-ce que vous le saviez, vous?

Bref, arrivant sur le terrain, j'observais tout autour de moi, d'un regard alerte. Mmmh.. non. Après plusieurs minutes d'intense observation, je remarquai que personne avait décidé de s'entraîner aujourd'hui dans ces lieux. Une chance! J'ai eu tellement peur que ça soit le contraire, vu que je ne voulais blesser personne avec mes techniques et j'étais aussi trop malaisé de montrer mon ''talent'' artistique à des inconnus.

D'ailleurs, en parlant de ce talent, je pris mon pinceau entre ma main gauche et j'essayai de dessiner rapidement sur l'arbre devant moi. Concentrée, j'essayai tant bien que mal de m'appliquer, mais c'était beaucoup plus dur de faire une belle création sur un écorce d'arbre. L'écorce n'était guère aussi facile à manier que du papier. En effet, leur couverture rugueuse me donnait beaucoup de fils à retorde. Néanmoins, après quelques minutes de concentration, je réussissais à créer ma petite fée et à la faire prendre vie. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres, voyant ma réussite se balader un peu plus loin sur le terrain. J'étais fière d'avoir réussi dès mon premier essaie. Cependant, en y pensant un peu, je remarquai que ma vitesse était nettement plus lente que sur mon rouleau habituel. Je devais alors garder cette précision et cette fluidité avec mon pinceau, mais je devais améliorer ma vitesse et peut-être créer de plus grosse illustration.

Après quelques minutes à observer ma création, je laissai un soupir et je fis quelques mudras pour ''détruire'' ma petite fée. Elle s'écroula brusquement sur le sol, laissant une petite flaque noire et légèrement verte. Ensuite, étant prête à réaliser mon défi, je recommençais mes actions. À chaque début d'illustration, je minutais le temps et je l'arrêtais quand je faisais prendre mon dessin vie. Ensuite, voyant que le temps ne me plaisait guère, je recommençais le même schéma et ce, pendant plusieurs minutes, Plusieurs petites flaques d'encre encombraient le terrain, mais, comme j'étais seule aujourd'hui à utiliser le terrain d'entraînement, il était impossible que je dérange une personne. De plus, il y avait peu de chance qu'une personne tombe dans les flaques d'encre et ce, avant que je nettoie le terrain, hein?

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei) Lun 21 Aoû 2017 - 20:36

Une après-midi bien calme se préparait pour moi. Depuis que je suis devenu un Genin de Konoha, c'est-à-dire quelques jours à peine, je n'avais que très rarement eu des après-midi libres, à ne rien faire. C'était la première du coup, et je comptais bien en profiter. Le temps était parfait, et le village était radieux, et verdoyait depuis le début du printemps. Les arbres avaient retrouvé leur feuillage, tandis que les fleurs déployaient leurs pétales dans les parcs et terrains de Konoha. C'était, de très loin, ma saison préférée.

Mais que faire, donc ? Je comptais en profiter, tout en liant ça à de la pratique. Entre autre, me trouver un endroit où je pourrais m'entraîner, tout en profitant de cette nature verdoyante. J'allais aussi pouvoir me poser un peu, et prendre le temps de songer à ce qui m'est arrivé depuis, et ce qui m'attend. C'est vrai après tout : d'un simple Genin pas vraiment doué, je suis carrément devenu l'élève de la Hokage en personne. Je ne m'étais absolument pas attendu à un tel revirement de situation. J'étais content, mais à la fois inquiet à ce propos. Si elle était la Hokage, elle aurait forcément des attentes un peu plus élevées que de simples professeurs lambda, non ? Dans tous les cas, il allait falloir que je montre à tout le monde que je mérite cette place.

... Et ça, bah c'est pas gagné hein, je ne vais pas vous faire un dessin pour vous expliquer le pourquoi du comment. Je me dirigeais vers l'un des terrains d'entraînement du village, qui avait la particularité d'être rempli de végétaux en tout genre, un véritable paradis pour s'entraîner en toute sérénité. En chemin, j'entendais des personnes discuter, quoi de plus normal lorsqu'on traverse des rues aussi habitées que celle du village de la feuille ? Certains avaient des conversations tout à fait banales, contrairement à un autre qui se vantait d'avoir trouvé la théorie de l'année, concernant un éventuel lien de parenté entre Sora et Xehanort. Mais... c'est que ça n'avait absolument aucun sens ? Boarf après, je suppose qu'on en saura un peu plus dans le prochain jeu... soit dans dix ans, encore une fois.

M'enfin, ce n'était pas le plus important. J'arrivais donc au sein de ce terrain d'entraînement. Autour de moi, des dizaines d'arbres, et sol herbu et quelque peu fleuri à certains endroits bien précis. L'intérêt était de recréer une situation bien précise, ou plutôt un lieu bien spécifique : une forêt. Bien entendu, ce n'était qu'une représentation, le terrain n'était pas non plus assez vaste pour se vanter d'être une réelle forêt. Encore heureux, vous imaginez la place que ça prendrait dans le village ? Quoique ce serait peut-être pas plus mal... on vivrait dans des arbres, ça serait trop classe non ?

Avant de débuter l'entraînement, je laissais sortir mes insectes afin qu'ils profitent eux aussi un peu de cet endroit idéal. Néanmoins, un détail attira mon attention.

▬ Qu'est-ce que c'est que... ça ?

Sur le sol, il y avait de l'herbe recouverte d'une sorte de liquide noir, franchement pas attirant, ni naturel. Je m'abaissais, approchant légèrement mon visage de ce liquide noirâtre. Il avait une odeur bien particulière, et forte, si bien qu'il ne fallait pas avoir l'odorat d'un Inuzuka pour la reconnaître. Voulant confirmer mes pensées, je passais mon doigt sur l'un de ces brins d'herbe, et vit que cette substance semblait s'imprégner dans ma peau.

▬ De l'encre ?

C'était bien ça, de l'encre. Mais qu'est-ce que cela faisait ici ? Curieux, j'avançais, et je pouvais voir à d'autres endroits que de l'encre recouvrait le sol de ce terrain, chose qui commençait à légèrement m'agacer. Je n'appréciais pas trop que quelqu'un s'amuse à laisser traîner de l'encre comme ça, dans un lieu comme celui-ci. J'ignorais les propriétés de celle-ci, mais je pouvais être sûr que cela n'avait rien de naturel, et que ça ne fera pas du bien à cette nature si bien préservée.

Plusieurs de mes moustiques volaient autour de moi, et semblaient avoir repéré quelqu'un, dans la direction des traces d'encre. En effet, après une brève vérification, il y avait bien une source de chakra qui se trouvait au loin. J'avançais alors, voyant à chaque nouveau pas de nouvelles flaques d'encre. Intérieurement, je grognais déjà, n'appréciant pas que l'on vienne porter atteinte à la nature d'une quelconque façon.

J'eus cependant le souffle coupé lorsque je tombais sur la personne qui était derrière tout ça. Il s'agissait d'une fille qui semblait être plus jeune que moi, visiblement une enfant. Cependant, son âge ne l'excusait en rien, surtout qu'elle était littéralement en train de dessiner avec son encre sur... un arbre.

▬ Hé, toi !

J'avançais, assez énervé par ce que je venais de voir. De quel droit osait-elle saccager cette environnement paradisiaque d'une telle manière ? Je ne m'énervais très rarement, mais là c'était l'une des rares choses qui pouvaient me faire sortir de mes gonds.

▬ Qu'est-ce que tu es en train de faire, avec ce pinceau ? Ça t'amuse de saccager ces pauvres arbres qui n'ont absolument rien demandé ? Tu aimerais qu'on vienne te dessiner sur ta face ? Non, hein ? Alors lâche ce pinceau, et arrête tout de suite ce que tu es en train de faire.

Je lui lançais un regard noir, tout en croisant les bras. Mes insectes étaient, eux, positionnés derrière moi. Je les montrais d'un mouvement de tête, tout en continuant de la regarder.

▬ Si tu ne t'arrêtes pas, je n'hésiterai pas à les envoyer te stopper. Pose ce pinceau, et ne tente plus de dessiner quoique ce soit sur ces pauvres arbres.

Même si ce n'était qu'une enfant, cela ne me faisait ni chaud ni froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 647
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei) Mar 22 Aoû 2017 - 15:45

Cela faisait plusieurs minutes que j'avais débuté mon entraînement intensif sur cette arbre, mais, malgré que la vitesse de mes coups de pinceau progressait peu à peu, ce n'était guère suffisant. Je n'était pas satisfaite de la vitesse que j'entreprenais pour créer un dessin et, de mon point de vue, ce n'était pas assez rapide pour que je puisse me débrouiller en plein combat. Je devais et j'aurais dû continuer à m'entraîner, mais, à force de manier mon chakra, je commençais à me vider petit à petit et je devais en garder pour ramasser mes tentatives qui flottaient sur le sol. Je restais un moment à fixer l'arbre devant moi, en train de mettre le pour et le contre de mon problème, puis, d'un soupir, je décidé d'arrêter l'entraînement, pour aujourd'hui. Je devais rester raisonnable, vu que ce n'est guère très intelligent s'entraîner jusqu'à la mort aussi, hein.

Donc, d'une expression moue sur mon visage, je levai mon pinceau pour le déposer sur l'écorce de l'arbre, puis, au moment où je commençais le premier trait de mon dessin, une voix inconnue retentit derrière moi. Je sursautai sur le coup, ne m'attendant guère qu'une personne vienne au même endroit que moi et, instinctivement, je tournai la tête vers cette voix inconnue. Non, ce n'était pas mon imagination. Derrière moi, il y avait un jeune garçon qui touchait à peu près le même âge que moi, malgré que je paraissais plus jeune que mon âge. Malheureusement pour moi, le jeune brun partageait le même regard que les autres enfants de l'orphelinat. Ses yeux rubis me fixaient avec mépris, comme s'ils me jugeaient. Je grimaçais légèrement, laissant paraître mon malaise dans l'expression de mon visage, alors que mes joues devinrent pivoines. Je me posais qu'une question: Allait-il me faire subir le même sort que les autres enfants de l'orphelinat?

Voyant qu'il avait capté mon attention, l'adolescent reprit la parole avec une voix qui accompagnait son visage mécontent. Il me demandait d'arrêter mes actions en me demandant pourquoi j'avais dessiné sur les arbres. Ensuite, il m'avoua qu'il n'hésiterait guère à utiliser les moustiques qui étaient proche de lui pour arrêter mes actes. Je restais choquée au début par sa réaction, puis, peu à peu, je baissais doucement ma tête blanche, affichant une mine triste sur mon visage. Je me sentais, d'un coup, mal et coupable de mes actes. Honnêtement, je voulais seulement m'entraîner pour ne point tomber dans le pétrin et ce, sans déranger personne, mais j'avais échoué dans ma tentative. J'avais dérangé ce pauvre garçon qui adorait sûrement les lieux ou en était peut-être même propriétaire.

Je restais un moment comme ça, complètement silencieuse, avant de tourner légèrement mon bras droit vers moi. Ensuite, ayant toujours mon pinceau dans les mains, je déposais ses ''poils''sur ma peau clair et je commençai à écrire. Quand je fini, je levai doucement mon bras, avant de le tourner vers le garçon à court cheveux bruns. J'espérais seulement qu'il savait lire.

-Désolée.

Après mes ''dires'', je me déplaçai pour aller nettoyer le terrain de mes flaques d'encre. Néanmoins, quand je passais proche de l'adolescent aux yeux rubis, j'eus le réflexe de couvrir ma tête avec mes maigres bras, ayant peur qu'il décide finalement de m'attaquer ou même de vouloir un peu ''jouer'' avec moi pour me rabaisser. J'accélérais aussi le pas pour éviter de l'énerver plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei) Mar 22 Aoû 2017 - 19:01

Oui, j'étais plutôt en colère d'assister à une telle scène, dans un lieu comme celui-ci. Personne ne devrait avoir le droit de s'en prendre de la sorte à de simples arbres. Que vous ont-ils fait, après tout ? Alors oui, peut-être que ce n'est que de l'encre hein, mais... je doute fort que ce soit bon pour eux pour autant. Certaines encres peuvent être inflammables, d'autres peuvent être toxiques... cela vous viendrait de mettre ça sur un arbre, ou tout autre végétal ? C'en était presque déprimant de voir que certains pouvaient s'en contrefoutre de la nature à ce point, et c'était bien là l'une des rares choses qui me tenait réellement à cœur.

Après m'être adressé à la petite fille, je restais silencieux, observant chacune de ses réactions. Je n'hésiterai pas à appeler mes moustiques au renfort pour préserver ce pauvre arbre qui n'avait rien demandé. D'autant plus que ce n'était sans doute pas le premier, au vu des flaques d'encre que j'avais trouvé sur le sol. Bien qu'étrangement, je n'avais encore vu aucun arbre tagué. J'arriverais peut-être un peu tard, mais je tenais la coupable devant moi.

Cependant, sa réaction me déstabilisait. Je ne m'attendais pas trop à ça, à vrai dire. Moi qui m'attendait avoir à faire à une personne qui faisait cela délibérément, et qui allait tenter de me tenir tête, la voilà qui semblait attristé, comme si elle ne pensait pas faire de mal. Intrigué, je continuais néanmoins de l'observer en silence, alors qu'elle bougea la main qui tenait son pinceau. Mes insectes frémirent, prêts à passer à l'attaque, cependant ils se calmèrent lorsqu'on vit ce qu'elle en faisait. Elle semblait inscrire quelque chose sur son propre bras, puis me le montra. "Désolé". C'est tout ce qu'elle avait marqué, tandis qu'elle se terrait dans le silence le plus total.

Elle regrettait donc ses actions ? Hm... j'avais peut-être été un peu dur là, mais... il ne fallait pas oublier ce qu'elle avait fait subir à toute cette végétation. Je ne savais pas trop quoi en penser.

Elle s'approchait de moi, alors que je continuais de la regarder. En passant à mes côtés, elle mit ses bras entre elle et moi, comme pour se protéger. Je lui avais fait peur, visiblement.

▬ Hm...

Mes insectes retournèrent en moi, il n'y avait pas de menace tout compte fait. D'autant plus que je pouvais sentir son chakra assez amoindri, peut-être était-elle ici pour s'entraîner également ? Mais comment s'y prenait-elle, je ne l'avais vu que tagué un arbre ?

▬ Excuse-moi, j'ai peut-être un peu exagéré. C'est juste que je ne supporte pas qu'on porte atteinte à la nature en général, et je pensais que tu étais venue ici pour la dégrader. Du coup, je me suis un peu emporté. Je te demande pardon...

Je lui souriais maintenant. Je regrettais de m'être emporté ainsi contre elle. C'est quand même ironique qu'en fin de compte, c'est moi qui fini par m'excuser. C'est moi tout craché, vous me direz, mais... quand même.

▬ Par contre, ne t'avise plus de recommencer s'il te plaît.

Ce n'était pas une menace, plutôt une consigne. Je voulais juste qu'elle comprenne que ce n'était pas quelque chose qui devrait se faire.

▬ Ce terrain d'entraînement a été conçu pour recréer une situation réelle sur un territoire de forêt. Notre pays est une immense forêt, et assez souvent nous nous retrouverons à combattre à l'intérieur de celle-ci, d'y tendre des embuscades ou d'y poursuivre une cible... enfin, c'est ce qu'on a appris à l'académie en tout cas. Mais même si ce n'est qu'un terrain d'entraînement, les arbres et plantes ici sont réels, et ne sont pas qu'une simple représentation. Nous devons beaucoup de choses à la nature, alors le moindre des respects serait de ne pas lui porter atteinte, et de la préserver, tu ne penses pas ?

Toujours souriant, je m'avançais un peu vers elle. Je la voyais toujours craintive, ce qui pouvait se comprendre...

▬ N'aies pas peur, je ne te veux aucun mal. Je ne voulais pas te faire peur. Je pensais que tu étais ici pour dégrader cette nature délibérément, mais je vois bien que tu sembles regretter... je ne pensais pas.

Elle ne disait toujours pas un mot, ce qui me laissait pantois. Comprenait-elle au moins ce que je disais ? Ne voulait-elle pas me parler à cause de la peur qu'elle a eu ?

▬ Tu es bien silencieuse, je te fais encore peur... ? Oh, je sais, présentons-nous ! Moi c'est Ryosei, et toi, c'est quoi ton nom ?

Je lui tendis ma main, toujours souriant. Je la détestais il y a peu, mais pourtant maintenant, me voilà à essayer de gagner sa confiance. J’espérais ne pas me faire embobiner... ce qui me semblait tout de même peu plausible, bien que ce soit envisageable. On verra bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 647
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei) Mer 23 Aoû 2017 - 18:42

Rendue un peu plus loin dans le terrain d'entraînement, je remarquai que le jeune homme ne m'avait guère suivit, ce qui me soulagea un peu. Je n'étais guère préparée pour me défendre, surtout que mon chakra était quasiment vidé, me coupant au moindre moment que j'utiliserais une technique beaucoup plus puissante et élevée en chakra. De plus, étant de nature pacifiste, je n'avais aucune intention et l'envie de me battre contre ce dernier. Cela ne résoudrait rien au problème et ça le mettre encore plus en colère contre moi. Donc, la meilleure solution à prendre était de ramasser le gâchis que j'avais causé avec mon entraînement et de retourner dans mon petit appartement. J'irais peut-être me faire à manger et dormir.

Bref, sous ma pensé, je laissais un petit soupir passer entre mes lèvres, puis, rapprochant mon pinceau sur mon bras droit, j'effaçai l'encre avant de faire rapidement un dessin. En quelques secondes, je fis quelques mudras pour laisser paraître ma création d'encre qui prit vie devant moi. J'avais créé une petite (mais vraiment petite) femme de ménage et ce, armée de sa fidèle vadrouille. Je pointais la direction des flaques d'encre, la demoiselle aux yeux globuleux se pencha légèrement vers l'avant pour faire une révérence à sa créatrice, puis, se tournant vivement, elle décidait de partir à l'attaque et de nettoyer le champ de bataille.

Pendant ce temps, alors que j'observai la petite femme d'n petit sourire attendrit, la voix de l'adolescent énervé contre moi retentit, à nouveau, derrière moi. Cependant, cette fois-ci, la voix était beaucoup plus douce et calme que tout à l'heure. Surprise d'entendre ce dernier s'excuser de son comportement, je me tournai pour lui faire face, les yeux grands ouverts. Le garçon m'expliqua qu'il ne supportait guère qu'on attaque la nature et qu'il fut énervé de mes actes, croyant que j'étais venue faire du vandalisme sur les arbres. Ayant, à nouveau, un teint rosé sur mes joues, je lui laissais un petit sourire sur le coin de mes lèvres, démontrant que j'acceptais ses excuses. Néanmoins, en regardant bien mon visage, on pouvait remarquer que je n'étais point tout à fait alaise en sa présence. Je refusais catégoriquement de croiser son regard et j'étais malaisée. Oui, je ne pense pas qu'il me voulait du mal, mais, inconsciemment, j'avais de la difficulté à lui faire confiance.

Après ses excuses, le jeune garçon expliqua en quoi le terrain représentait et que la végétation était belle et bien réelle et il fallait lui donner un minimum de respect. J'hochai doucement la tête avec un léger sourire, vu que j'approuvais les dires de ce dernier. Cependant, mon expression changea aussitôt quand je le vis se rapprocher de moi. Je devins aussitôt beaucoup plus craintive et nerveuse. Par réflexe, j’essayais de cacher mon visage avec mes maigres bras, tremblant un peu sous l’anxiété qu'il m'arrive quelque chose de mal et par la peur que le garçon me maltraite. Je fermais instinctivement les yeux, espérant que la douleur ne soit pas aussi pénible.

▬ N'aies pas peur, je ne te veux aucun mal. Je ne voulais pas te faire peur. Je pensais que tu étais ici pour dégrader cette nature délibérément, mais je vois bien que tu sembles regretter... je ne pensais pas.

Surprise, je dégageais doucement mes bras de mon visage pour le fixer, à nouveau, le regard rubis de ce dernier. En effet, en observant bien son expression, il n'avait guère l'air d'être bien méchant maintenant. Ma bouche resta légèrement entrouverte, tandis que mes yeux dorés clignaient maintes fois, démontrant ma confusion face à ses dires. Je ne savais point si c'était vrai ou non, mais, pour cette fois, je me sentais soulagée face à cette révélation. Devais-je lui faire confiance?

Sans trop attendre, le garçon se présenta sur le nom de Ryosei, puis, il étira son bras vers moi, en demandant mon nom. Je baissais mon regard pour fixer sa main. J'étais anxieuse à l'idée de serrer sa main. Je n'étais point habituée d'être aussi amicale avec un inconnu, mais, pour une fois qu'une personne me parlait sans rire de moi, je devais faire un effort pour au moins être amicale avec lui. Alors, après avoir pris une grande respiration pour récupérer mon courage, je déposais ma main droit dans la sienne, la serrant doucement pour le saluer. Je souriais doucement, démontrant que je n'étais pas aussi froide ou craintive qu'au départ. Mes joues restaient, néanmoins, toujours aussi rouges, démontrant ma gêne face à cette rencontre qui avait mal débuter. Ensuite d'un sourire, maintenant, malaisé, j'écris, à nouveau, des mots sur mon bras droit, avant de lui montrer.

-Papier, s'il-vous-plaît.

Sans trop se poser de question, Ryosei chercha sur lui et trouva un parchemin avec des feuilles vierges. Il me le donna aussitôt. Je le remercie par le langage des signes, avant de le prendre entre mes mains. Ensuite, armée de mon pinceau, j'ouvris le parchemin et prit quelques secondes pour écrire mes paroles, avant de lui donner.

-Enchanté Ryosei! Je suis Sayuri et je suis genin de Konoha. En fait, ce que vous voyez au sol, c’était mon entraînement que je faisais. J'essayais d'utiliser ma capacité spéciale sans avoir mon parchemin sur moi, au cas où il m'arrive malheur. Je voulais apprendre à me défendre sans, mais je ne savais guère que je pouvais blesser les arbres. Je suis vraiment désolée d'être aussi.. indiscrète dans mes actions. Cependant, je crois que vous pouvez être soulagé, car mon encre ne risque point d'affecté la flore, vu que je peux faire prendre vie mes illustrations.

Remarquant qu'il avait fini de lire, je me rapprochais tranquillement de Ryosei pour tirer timidement sur la manche de son T-shirt. J'essayais d'attirer son attention pour lui montrer, du bout de mon doigt, la petite femme de ménage qui nettoyait le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei) Lun 28 Aoû 2017 - 22:20

▬ Oh, oui... pas de soucis, je devrais avoir ça.

Elle m'avait écrit qu'elle avait besoin de papier. Visiblement, elle commençait à moins me craindre maintenant que je m'étais excusé, et que je lui avais expliqué ce qui m'avait énervé. Nous étions partis sur de mauvaises bases, il fallait que l'on rattrape cela. C'est pourquoi je lui avais tendu la main pour qu'elle la serre, chose qu'elle avait accepté de faire. Je lui avais souris, puis je fus étonné par sa demande de papier.

Je cherchais dans mes affaires, je devais sans doute avoir quelque chose, comme par exemple des parchemins, ou quelques feuilles. Cependant, je ne comprenais pas trop cette démarche. Elle préférait écrire, plutôt que de me parler. À moins que ce soit autre chose... peut-être qu'elle ne pouvait tout simplement pas parler. Serait-elle muette, ou quelque chose du genre ? Cela expliquerait tout. Ou alors, elle craignait parler pour une raison que je ne saurais deviner. Enfin, il y avait quelque chose de louche dans cette affaire.

Sortant un parchemin de mon sac, je lui tendis vers elle.

▬ Tiens, il m'en restait un. Tu peux l'utiliser !

Elle sortit donc son pinceau une nouvelle fois pour m'écrire un message. Pendant qu'elle écrivait, je l'observais faire. Cela semblait être si naturel pour elle que je commençais à vraiment croire que c'était son seul et unique moyen de communication. Il était probable qu'elle ne puisse pas parler, pour une raison qui m'échappait encore.

Je lisais donc son message avec attention. C'était étrange comme moyen de communiquer, mais visiblement, elle ne pouvait pas faire autrement. Elle se présentait donc sous le nom de Sayuri, et était une Genin de Konoha. Elle parlait de s'entraîner, tout en utilisant sa capacité spéciale. S'agirait-il d'un pouvoir qui utiliserait cette encre ? J'avais du mal à m'imaginer ce que cela pourrait faire comme capacité, mais c'était assez intéressant comme concept. Elle s'excusa une nouvelle fois, et je passais ma main dans mes cheveux, gêné. Oui, je m'étais bien emporté un peu trop vite. Cependant, sa dernière phrase m'interpella. Elle pouvait donner vie à ses créations ? Sans blague ? Je relisais cette même phrase une seconde fois, pour être sûr d'avoir bien compris cela.

▬ Tu veux dire, que... tout ce que tu dessines prend vie ?

C'était un pouvoir époustoufflant. Elle tirait sur ma manche, me montrant ainsi une direction. Là-bas, il y avait effectivement une créature qui s'occupait de nettoyer le terrain, comme le ferait une petite femme de ménage. Mais c'est démentiel comme pouvoir !

▬ Waooow, c'est génial ton pouvoir ! Tu peux réellement matérialiser tout ce que tu veux ? Sans blague ? Même des personnes, des animaux, ou même des créatures mythiques ou complètement imaginaires ?

J'étais vachement intrigué par ce pouvoir, c'était la première fois que j'en voyais un de ce genre. J'étais soufflé, mais en même temps très impatient d'en savoir un peu plus.

▬ Ne t'inquiète pas, je ne t'en veux pas. C'est super pratique comme pouvoir, et je suis rassuré de voir que ça n'abîme en rien la végétation d'ici.

Je la regardais en souriant, avant de poser la question qui me tenait à coeur depuis déjà... quelques temps.

▬ Dis-moi Sayuri, pourquoi écris-tu ? Tu... tu ne peux pas parler, ou tu ne le veux pas ?

J'ignorais si je touchais une corde sensible ou non, mais j'avais besoin de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei)

Revenir en haut Aller en bas
 

Je n'ai pas tué l'arbre, promis! (pv Ryosei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Terrains d'entraînement-