N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Une amitié peu probable? (pv Kibo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 647
Rang : B

Message(#) Sujet: Une amitié peu probable? (pv Kibo) Mar 22 Aoû 2017 - 14:59


Ce souvenir était plutôt lointain. Peut-être datait-il de l'an passé ou de deux années avant? Je ne sais plus, mais cela ne changeait en rien. Même si je ne me rappelais guère de la date exacte de cette rencontre, il restait un souvenir agréable pour moi. C'était une des rares fois que je sentais que quelqu'un d'autre que les éducatrices était gentil et ne me voulait aucun mal. Une des rares fois que mon handicap ne dérangeait point la personne et n'utilisait guère ce prétexte pour m'intimider et me rabaisser. Peut-être avait-elle une sympathie, car, elle aussi, elle avait un gros handicap physique?

Cela commença dans une belle journée ensoleillée. Le vent soufflait doucement, laissant l'air frais bercer cette chaleur assez haute qui réchauffait nos coeurs. D'ailleurs, si je me rappel bien, il ne faisait pas trop chaud et ni trop froid. C'était la journée parfaite pour les animaux et les konohajin pour sortir dehors et de profiter du soleil. Beaucoup avaient décidé de magasiner, tandis que d'autres profitaient de manger sur une terrasse pour observer la nature. L'harmonie en soit.

Pour ma part, je décidai de profiter de cette journée en allant au terrain d'entraînement. En effet, vêtue d'un habit confortable et élastique, j'allais m'entraîner en dehors de l'orphelinat, vu que j'en avais un peu marre des regards de jugement des autres enfants orphelins. Honnêtement, je voulais passer une journée sans qu'on m'observe sans arrêt et qu'on me juge sur mes actions. Je voulais, pour une fois dans ma vie, sentir la liberté artistique s'emparée de moi et laisser mon imagination voyager. Je voulais dépasser mes limites et me laisser bercer par ma passion pour le dessin et le pouvoir spécial de mon clan.

Donc, d'un pas lent et incertain, je me dirigeais tranquillement vers le terrain d'entraînement, en essayant de ne point toucher, ne serait-ce, qu'un cheveu d'un passant. J'étais malaisée par tous ces gens qui s'aventuraient dans les rues du village. Non, ils n'avaient point l'air méchant, mais avoir autant de personnes différentes autour de moi m'étouffaient grandement. Je n'avais qu'une pensé à ce moment là; fuir les lieux le plus rapidement possible et de me cacher jusqu'au crépuscule. Cependant, si je prenais la voie de la course, je risquerais de foncer sur les gens qui seront dans mon chemin et d'empirer mon sentiment d'étouffement ou encore, de me perdre dans cette foule. Donc, finalement, je décidai d'aller vers la voie de la sécurité et de marcher lentement, évitant tout contact avec un autre être humain. Malgré que je faisais attention, je devais tout de même me concentrer pour ne guère craquer sous la pression de mes pensés.

Cela me prit environs vingt-cinq minutes pour me rendre à la destination. C'était vraiment long et pénible par moment, mais, malgré cela, la route resta un succès. Aucune personne m'avait accroché et j'ai quand même réussi à garder mon calme pendant tout le long du trajet. J'avais un grand sourire sur mon délicat visage, fière de moi.

Cependant, après quelques pas, je stoppais brusquement mes pas et je figeais sur place, laissant peu à peu une expression de surprise par la vue. Malheureusement pour moi, une inconnue occupait les lieux et ce, accompagnée d'une petite bête poilue. Mon souffle et mes battements de coeur s’accélérèrent, tandis que mes joues devinrent légèrement bouillant de timidité. Oui, comme on le voyait si bien, mes yeux restaient grands ouverts, les pupilles tremblantes, tandis que des sueurs froides coulaient sur ma peau chaude, accompagnant mon sentiment de malaise et de gêne. Tranquillement, je me dirigeais vers le premier arbre que je voyais pour me cacher derrière. Ensuite, essayant d'être discrète, j'observais la demoiselle à chevelure noire s'entraîner, souhaitant qu'elle ne me remarque pas et qu'elle parte, sans faire d'histoire.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Une amitié peu probable? (pv Kibo) Mer 23 Aoû 2017 - 23:38

Kibo était folle de rage. C’est enculé d’anciens du clan qui voulait qu’elle prenne sa retraite et aide aux corvées, car il la jugeait inutile. Après tout ce qu’elle avait fait, personne ne la supportait ouvertement et ceux qui n’étaient pas en accord restaient muets comme des taupes. Son grand-père lui sommait de ce calmé, mais ce sentiment bouillait en elle. Jucher sur la table, Iky regarda la scène dans le silence absolu. Je jeune femme se cogna le pied sur le coin du mur, ce qui n’aida pas à la situation. Il y avait deux ans qu’elle avait perdu la vue, et maintenant plus que jamais elle regrettait avoir aidé les idos de son clan qui se cachait derrière leur rang. Serrant le poing pour envoyer sa rage contre l’insolence du mur une voix pesante d’autorité la coupa dans son élan.

‘’ KIBO ! SORT ! ‘’

Les larmes coulèrent le long de ses joues et sans répliquer, elle quitta l’endroit prenant ses armes avec elle. Elle pourrait aller se défouler au terrain d’entraînement. Le mammifère à quatre pattes bondit derrière elle pour la suivre. Le sentiment d’impuissance qui l’habitait ne lui permettait pas de voir clairement la voie à suivre. Elle n’était pas du genre à abandonner. Traversant le village pour lequel elle avait fait tant de sacrifice, elle heurta certains passants, car elle ne les voyait pas. Iky tentait de l’aviser, mais elle n’écoutait rien. Après de longues minutes, elle arriva à destination. Le terrain d’entraînement était vide. Pour dire vrai, c’était un terrain improvisé qu’elle avait construit avec Iky pour s’isolé. N’étant plus capable de pratiquer les arts ninjas normalement, elle avait honte des résultats. Le tir de kunai était très complexe et cela l’insultait quand elle sentait les regards des autres la juger une fois de plus. Si seulement ils savaient comment elle était meurtrière autrefois, ils en perdraient l’envie d’exister. C’est probablement ce qu’ils leur faisaient peur. La konohajin respira un grand coup en essuyant ses yeux. Elle allait leur montrer qu’ils avaient tords et devenir un grand ninja, plus puissante que l’Hokage. Son nom sera craint et aimé dans toutes les terres du feu et même au-delà. Hyuga Kibo, la shinobi qui guide vers le changement et qui inspire les gens, à se battre pour une cause noble.


Pousser par cette nouvelle énergie en elle. La fille aux longs cheveux noirs pratique ses lancer de kunai, aidé de par l’animal qui la guidait. Les deux compagnons faisaient une drôle de pair et passaient e plus clairs de leur temps à ce confronter, bouder. Rire, être exaspérer. Elle avait fait quelque progrès dans la journée, mais elle ne pouvait rien faire sans les indications de la petite boule de poile. Puis, soudainement, comme par réflexe elle lança un Kunai sur un arbre à sa droite. L’arme s’enfonça profondément à seulement quelque pouce de l’intrus qui l’observait. Durant l’espace d’un instant, elle avait perçu la présence de quelqu’un qui tentait de se cacher. Le genre de présence lorsqu’une personne inexpérimentée tentait un assassinat. Un calme inhumain s’abattit autour d’elle. Seule une démoniaque envie de tuer fut lancée envers l’intruse. Sans perdre de temps, elle dégaina l’immense lame dans son dos et elle s’approcha de la jeune fille.


‘’ TU es venue pour me tuer ?! C’est ça ! Ou pour m’espionner ?! Répond clairement sinon je vais te découper en morceau ! ‘’

Iky regardait la scène avec désespoir. Il ne s’agissait qu’une enfant, mais elle pourrait être un ninja transformé aussi. Kibo avait des capacités sensorielles tout de même. Il resta sur ses gardes, prêt à toute éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une amitié peu probable? (pv Kibo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-