N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Faire un point sur la situation [Hayashi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1611
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Faire un point sur la situation [Hayashi] Mer 23 Aoû - 19:49

Natsuki referma le dossier sur l'histoire des Hayashi qu'il consultait, et le rangea à sa place. Il avait beau avoir une excellente mémoire, cela ne faisait pas de mal de remettre toutes ses informations à jour au vu de l'entretien qu'il allait tenir aujourd'hui. Dans l'optique de faire le point sur la situation de Konoha vis-à-vis des différentes Grandes Familles qui s'étaient unis au temps de la Révolte pour finalement fonder le Village de la Feuille, il demandait à chacun des clans de lui accorder une audience avec un de leur représentant. Ces discussions lui permettaient de savoir comment se passait la cohabitation avec le reste de Konoha, comment le clan questionné la vivait et se sentait / désirait être intégré. La finalité de tout ceci conduira à déterminer quelles mesures mettre en place pour améliorer la cohésion et le sentiment d'appartenance à la Feuille. L'harmonie étant la base de tout, il préférait œuvrer dans ce sens plutôt que de laisser des tensions en suspend s'accumuler jusqu'au point de rupture.

Naturellement, le dossier d'archive qu'il venait de ranger annonçait la couleur de son prochain rendez-vous, lequel abordera le cas des Hayashi représentés par Kihran. Comme l'entretien se déroulait dans l'après-midi, c'est sur cette plage horaire que Natsuki patienta dans son bureau. Et comme pour tout nouvel entretien, il hésitait sur deux points : quelle relation entretenait-il avec lui – et pourquoi diable avait-il envie de l’appeler '' elle '' ? - dans ce monde, et devait-il lui faire le même monologue qu'à Takeo sur les raisons de sa non utilisation des suffixes dans les phrases, quand bien même il faisait preuve d'un grand respect envers ses interlocuteurs ? Dans le doute, il opta pour neutre/sympathique et non. Tout au pire, cela renforcera juste l'idée que les Hayashi sont des nobles à la sève bleue et lui un pécore sans éducation : tant qu'ils en restaient au moins au strict minimum du respect induit par leur fonctions hiérarchiques respectives, cela lui convenait.

Finalement, quelqu'un frappa à la porte. Natsuki appuya sur un bouton de son bureau, et ladite porte s'ouvrit d'elle-même via un mécanisme. Kihran se trouvait derrière.


« Ah, Kihran, vous voilà. Venez, entrez. »


Natsuki vint à sa rencontre, et lui proposa une main à serrer.


« Merci beaucoup d'avoir prit le temps de répondre à ma demande. J'espère que vous allez bien. Venez, installez-vous. Je vous propose quelque chose à boire ? »


Il ouvrit l'armoire qui ne servait qu'à contenir la machine à boissons industrielle qu'il utilisait pour ses entretiens. Du thé au café en passant par toutes les boissons lactées possible, le choix était large. La chauve-souris qui avait élu domicile ici râla, n'ayant pas l'habitude d'être dérangée aussi souvent en si peu de temps.


« Votre femme et votre enfant se portent-ils bien ? Cela lui fait quel âge maintenant ? »
demanda Natsuki alors que la machine déversait la commande dans une tasse.

Il en profita pour fermer la porte de son bureau de la même manière qu'il l'avait ouverte, avec une simple pression sur une télécommande. Il l'avait installé quand Ayumi lui avait offert cette salle.


« Étant donné que vous êtes chef de votre clan, directeur de l'Académie Shinobi, époux et père... »
commença Natsuki en le servant. « … je vais faire de mon mieux pour ne pas abuser de votre précieux temps. Aussi venons tout de suite au cœur du sujet. Comme je l'ai évoqué dans le courrier que je vous ai envoyé, je souhaiterai aborder avec vous la situation de votre clan vis-à-vis de Konoha après ces quatre années que vous avez passé sous la bannière du Village de la Feuille. Savoir comment s'est passée l'intégration de votre clan au sein de la communauté, comment a-t-elle été perçu par les vôtres etc... En somme, faire le point avec vous. Ce serait aussi l'occasion de faire remonter des sujets que vous-même souhaitez peut-être aborder, qu'ils soient en lien avec votre clan, ou d'ordre plus général. »

En somme, l'opportunité d'avoir un échange plutôt que de faire un interrogatoire.


« Les quelques questions que j'ai à vous poser seront à comprendre en deux temps : j'aimerai des réponses venant de vous en tant que chef de clan, et quel en est le ressentit général des vôtres sur le sujet. Je me doute bien qu'il y aura parfois des écarts importants entre les deux, marqués par ne serait-ce que la différence générationnelle entre les plus anciens et vous-même, issue d'une mentalité différente. »


Là était la difficulté d'être à la tête d'une Famille : la garder unie tout en composant avec les différences de chacun.


« Comment se passe l'intégration des Hayashi à Konoha ? Ou plutôt devrais-je dire, comment les Hayashi tolèrent-il la cohabitation ? Je sais que votre prédécesseur préconisait une ouverture des vôtres vers autrui, mais la présence des remparts qui entourent tout votre quartier provoque encore une certaine... scission avec le reste de la population. Ce n'est pas un reproche, bien entendu. J'ai bien conscience que ce n'est pas une unification forcée pour faire face à un Empereur et quatre ans de vie … limitrophe avec des étrangers qui vont effacer le ressenti et la méfiance portés dans le cœur des Hayashi depuis l'incident du premier Grand Arbre. Mais vous, en tant que nouveau chef, comment sentez-vous les choses pour votre clan ? »


Avec son mariage et sa descendance, Kihran affichait déjà assez clairement sa position et son désir de poursuivre la volonté de Ryoichiro, mais qu'en pensaient les quatre autres membres du Conseil, et son clan en général ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 938
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Faire un point sur la situation [Hayashi] Mer 30 Aoû - 17:47



Cela faisait désormais quatre petites années que l’Hayashi et son clan s’étaient finalement établis dans un village ninja. C’était un changement majeur pour le clan, un changement difficile. C’est bien pour cela que Kihran trouvait que la rencontre avec les représentants des différents clans était une très bonne initiative. Il ne fut donc pas si compliqué à le convaincre de participer, un peu plus pour trouver une tranche horaire convenant à tout le monde. Mais il était là, présent à sa porte et déterminé à mettre au clair la situation.

« Bonjour, Natsuki-sama. Cela me fait plaisir d’être ici. Du thé, avec plaisir. »

Fit-il tout en s’installant face à son bureau comme demandé. Il se mit alors à son aise avant de reposer ses yeux sur ce dernier alors qu’il préparait les boissons. Et sans surprise, la mention de sa femme et de son fils lui fit décrocher un simple et doux sourire.

« Très bien, je vous remercie. Le temps passe bien vite, il ne va pas tarder à fêter ses trois ans.»

Ce n’était plus le simple bébé dans son berceau désormais. Mais un jeune et petit garçon qui commençait à avoir son petit caractère et avait le don de tourner toute la maison. Mais cela était signe de bonne santé et il animait ses journées.

Cependant, ils n’étaient pas ici pour cela. Et bien vite, le rouquin reprit un regard plus sérieux en écoutant les explications de son collègue. Il était assez ironique de parler d’intégration du clan au sein du village, connaissant le passé de ce dernier. D’ailleurs, le Nara semblait d’être bien informé à ce sujet. Bien sûr, Kihran savait faire la différence entre ses propres expériences et celle de son clan et se contenta de hocher la tête lorsque son interlocuteur le lui rappela.

« Comme vous le savez, mon clan a un passif très hostile avec les étrangers. Durant des décennies, des siècles même dit-on, mes ancêtres ont chassé, défié toutes formes étrangères dans le but de protéger son patrimoine. Il est impossible d’effacer des siècles d’hostilité en quelques années. »

Fit-il en premier lieu. En effet, son clan n’était pas encore prêt à s’ouvrir complètement aux personnes extérieures. Leur arrivée au sein du village bouleversait des siècles de traditions.

« Cependant, je suis convaincu que nous sommes sur la bonne voie. La guerre aura au moins eu le mérite de nous souder, de nous faire partager des choses en commun avec d’autres shinobis. Des amitiés, des rivalités, sont nées et perdurent encore aujourd’hui. Nous avons un passé commun avec ces "étrangers", ce qui pousse les plus jeunes Hayashi à vouloir sortir de leur cocon. »


Il marqua une pause afin de boire une première gorgée de son thé, puis reprit.

« Je ne vais pas vous le cacher. C’est une période délicate pour le clan Hayashi. Toutes nos traditions ont été chamboulées et cela crée des tensions. Mais je suis convaincu que les plus récalcitrants parviendront à s’y faire avec le temps. »










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1611
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Faire un point sur la situation [Hayashi] Dim 3 Sep - 15:27

Natsuki hocha la tête d'un air entendu.

« Là était ma crainte Kihran, ainsi que la raison pour laquelle j'ai demandé si vous accepteriez de m'accorder un peu de votre temps. La guerre a eu au moins le mérite de nous souder, certes, mais c'est uniquement par nécessité, bien plus que par intérêt. L'Histoire a déjà montré que même les pires ennemis savent s'associer pour faire front devant une menace commune : nous devinons tous les deux ce qu'il advient de cette fragile alliance une fois la seule raison de cette dernière achevée. Je grossis le trait bien évidemment, vous aurez comprit que personne à Konoha ne considère votre clan comme un ennemi, tout comme j'espère que ce n'est pas le cas des vôtres envers nous, mais vous avez saisit où je veux en venir. »


La crainte que n'ayant plus leur intérêt à défendre sans l'aide d'autrui, ils décident de retourner à leur isolement.


« Vos paroles me rassurent donc. Car je ne veux pas que la cohabitation et l'entraide entre le Village de la Feuille et les Hayashi se fasse uniquement par peur de l'ennemi. C'est peut-être la base initiale qui nous a permit de nous rencontrer, mais j'ai à souhait que nous puissions aller progressivement au-delà de cela, et nous soutenir mutuellement autrement que simplement militairement face à un adversaire qui nous écraserait séparément. J'ai bien évidemment conscience que ce ne se fera pas en une poignée d'années seulement. '' La confiance est une plante qui grandit lentement '', n'est-ce pas là ce que disent les Hayashi ? »


Pour le coup, il était sûr de l'origine de sa citation, ce n'était pas juste une remarque un peu raciste avec sous prétexte que ce dicton de petit gâteau asiatique comprenait un rapport avec les fleurs, il était forcément d'origine Hayashi.


« Une autre surprise agréable pour moi a été que vous ayez fait le choix de vivre à l'intérieur même du Village plutôt qu'à l'extérieur des remparts comme la meute des Inuzuka. »


Et c'était une constatation plaisante même si à aucun moment, il ne doutait que l'origine de ce choix était avant tout pragmatique : quitte à s'associer à contre-coeur avec des étrangers, autant profiter au maximum de ce qu'ils ont à offrir en retour – en l'occurence, une couche de rempart supplémentaire entre l'ennemi et eux. Ceux à l'intérieur du Village, qui les séparaient du reste de la population, n'étaient en somme qu'un filet de sécurité en temps de guerre, et un rappel que sans une bonne raison personne d'extérieur au clan n'était spécialement le bienvenu en temps de paix.


« Pour tout vous avouer, je m'attendais sincèrement à ce que vous décidiez de créer votre propre petit village de proximité aussi, et pas seulement à cause du passé anachorète de votre clan. Je fais aussi référence à l'essor technologique que connait Konoha. J'ai cru comprendre que les vôtres avaient plutôt tendance à rejeter l'utilisation de cette évolution matérielle. »


Natsuki voulait prendre cela comme une bonne chose, une forme d'ouverture d'esprit qui faisait que les Hayashi ne condamnaient pas les autres pour faire et utiliser ce que eux rejetaient. Car après tout, chaque clan était libre de vivre et de mener sa politique interne comme il l'entendait au sein de son quartier : le Hokage ne s'en mêlait pas tant que la quiétude générale du Village n'était pas affectée. Et puisqu'il songeait à cela.


« Puisque j'y pense, trouvez-vous qu'au niveau de votre clan, notre Hokage fait bien la part des choses entre la ressource militaire que vous représentez et qu'elle gère, et votre droit de régir votre clan, point sur lequel elle n'intervient normalement pas. »


Il n'y avait pas grand chose de pire que l'ingérence politique...


« Tout à l'heure, vous me parliez d'amitié et de rivalité qui naissaient entre les membres de votre clan et le reste de la population Konohajin. Y'a-t-il des clans ou des castes avec les lesquels vous vous sentez une affinité particulière ou une inimitié plus prononcée ? »


Natsuki était presque sûr que les Hyûga allaient se trouver dans l'une ou l'autre de ces catégories : de la noblesse hautaine ne pouvait qu'apprécier ou sincèrement détester son équivalence quand elle la rencontrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 938
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Faire un point sur la situation [Hayashi] Lun 11 Sep - 10:14



La citation Hayashi utilisée ne put que faire sourire le chef de clan. En effet, la confiance prenait du temps à éclore, c’était une fleur qui nécessitait beaucoup d’entretien de par sa fragilité. C’est bien pour cela que le clan n’était pas prêt à totalement s’ouvrir au village, d’où l’utilisation de frontière autour de leur quartier. Cependant, encore une fois, le Nara souleva un point très intéressant. Pourquoi le clan ne s’était-il pas logé à l’extérieur ?


« En effet, nous préférons garder nos distances avec ces nouvelles technologies. Nous souhaitons l’harmonie avec la nature. Nous utilisons ses ressources avec respect et sans abus, contrairement à ces nouvelles usines... Des usines qui sans aucun doute deviendront sujettes à conflit entre les membres de mon clan et les autres. Cependant, j’ose espérer que mon clan pourra influencer le village tout comme il espère que le village influencera mon clan. J’entends par cela, sensibiliser certains clans à l’écologie. »


Après tout, si Konoha avait pour objectif de négliger l’environnement pour prôner l’économie et la technologie, alors en effet, l’entente future ne serait qu’une illusion. Même lui ne pourrait supporter vivre à côté d’une usine. Des compromis et des solutions allaient devoir être trouvés. Mais Kihran était certain qu’en combinant leur force, ils pourraient faire face à ces divergences ensemble.


« Peut-être aurait-il été préférable que nous prenions encore plus de distance, mais là n’était pas le souhait de mon prédécesseur, ni le mien. Notre objectif commun est d’ouvrir le clan vers l’extérieur et entrer dans une nouvelle communauté, Konoha. Si nous avions créé notre village en externe, alors il aurait été très difficile pour les membres du clan d’interagir avec les villageois. À l’heure actuelle, ils peuvent se réfugier dans le quartier, mais la plupart doivent à un moment donné sortir de leur cocon et se voit donc obliger de communiquer avec des étrangers. On peut dire que je leur force un peu la main. Je vois cela comme une nécessité, car beaucoup n’auraient jamais fait ce pas sans y être forcés. »


Habitait dans un village isolé n’aurait que renforcé leur indépendance ce qui aurait conduit à des conflits internes encore plus importants. C’est bien pour cela que son prédécesseur n’avait pas fait les choses à moitié et qu’il continuait à suivre ses pas.


« J’ai la chance d’avoir une bonne entendre avec notre Hokage. Elle respecte mon statut comme je respecte le sien. Si un problème venait à apparaître, elle sait qu’elle peut me demander à me parler à tout moment pour que nous réglions cela ensemble. Je n’ai donc vraiment pas à me plaindre à ce sujet. »


Bien évidemment, les membres les plus âgés avaient du mal à suivre les ordres d’Ayumi. Toutefois, Kihran avait été clair à ce sujet : défier ses ordres était comme défier les siens. Tant que les ordres d’en haut n’allait pas à l’encontre du bien-être du clan, alors ils avaient pour ordre de les suivre. Tous avaient été élevé par une éducation stricte et savaient donc respecter les ordres, enfin, il l’espérait.


« C’est une question difficile. Je n’ai moi-même pas encore entrepris la moindre approche officielle avec d’autre clan. Tout simplement, car je souhaite donné le temps à mes membres de s’habituer à vivre dans le village. Cependant, et je crois savoir que vous êtes également au courant, l’une des nôtres a épousé un membre du clan Hyûga et porte son enfant. C’est une alliance qui ne me laisse pas indifférent et je pense qu’un rapprochement entre nos deux clans ne serait pas une mauvaise idée. Il y a également les Inuzuka et les Aburame qui sont également rattaché, d’une certaine manière, à l’environnement. Concernant les conflits, nous n’en avons pas avec un clan en particulier, pas pour le moment. Du moins pas que je le sache.»












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1611
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Faire un point sur la situation [Hayashi] Ven 15 Sep - 1:11

Sans surprise, l'écologie était au cœur des préoccupations des Hayashi, et en un sens, Natsuki comprenait leurs craintes.

« Là est tout le problème, et sachez que nous avons bien conscience des enjeux. Il suffit de regarder le Pays de la Pluie pour entrevoir l'avenir d'une nation qui s'industrialise de trop. Malheureusement, le problème pèse sur plus d'une balance. D'un côté, la nature qui en pâtit lourdement, et de l'autre, nous avons une qualité de vie revue à la hausse. Des progrès dans l'agriculture, la construction, la médecine. Et hélas, aussi dans le domaine de la guerre, une branche dans laquelle malheureusement nous ne pouvons pas nous permettre de nous faire distancer par les autres. '' A celui qui veut la paix, doit se préparer à la guerre. '' Je le déplore, mais l'Empereur est encore bien présent dans tous les esprit, et je ne me leurre pas sur le fait que des conflits surgiront tôt ou tard. Nous avons donc trois plateaux sur lesquels jouer, l'un influençant forcément les deux autres. A nous de trouver un juste équilibre entre croissance, énergie, et pollution. Les Hayashi étant parmi les êtres humains les plus proches de la nature, je souhaite sincèrement pouvoir compter sur vos savoirs et votre collaboration pour œuvrer vers une solution jouant le plus en la faveur de chacun. »


Natsuki ne passa que brièvement sur la politique de Kihran, cette dernière lui étant très plaisante. Il appréciait les efforts que déployait le chef des Hayashi pour poursuivre la volonté de son prédécesseur qu'il avait fait sienne, même si cela devait se faire un peu au forcing auprès des siens. Prendre une direction commune imposait de faire des concessions et des compromis.


« Je comprends tout à fait. Sortir de sa zone de confort n'est pas toujours agréable, mais c'est parfois indispensable si l'on veut avancer, progresser, évoluer. Rien ne se fait sans effort. J'apprécie la bonne volonté que mettez en œuvre pour que chacun puisse en ressortir grandit, vous comme nous. C'est la finalité de Konoha que j'espère. »


Pour ce qui était de se lier à d'autres clans, rien d'officiel n'avait encore été fait, mais Natsuki doutait que cela se réalise un jour : c'était déjà bien assez compliqué de s'habituer à la vie en communauté avec des quidams lorsque l'on sortait de siècles d'isolement, inutile d'en rajouter avec des Familles influentes. Et avant que le Nara tatoué ne trouve le temps de préciser sa question, Kihran y répondit : il y avait tout de même des liens qui se faisaient avec d'autres dans le cadre du privé. Le chef des Hayashi en était un exemple avec sa femme, Leika en était un autre avec Tatsuya.


« Difficile de ne pas être au courant du mariage de mon étudiante quand même ! »
sourit Natsuki.

Il savait aussi qu'elle avait accouché, même s'il n'avait pas encore trouvé le temps d'aller la voir. Il n'était pas trop au fait de comment se comportait le clan Hayashi par rapport à leur descendance, ni quelle culture allait primer pour cet enfant, mais comme cela ne le regardait nullement, il s'abstint l’indiscrétion de poser la question.


« Comment envisagez vous la situation de votre clan dans quelques années du coup ? »


La réponse était plus ou moins évidente, si elle allait dans le prolongement de tout ce que lui avait dit Kihran jusqu'à présent, mais c'était toujours intéressant de savoir comment il comptait échelonner tout cela.


« Et enfin, y'a-t-il des sujets ou des interrogations que vous souhaiteriez faire remonter ? Des projets pour votre clan, des idées pour améliorer la vie à Konoha, ce genre de choses. »


Car cet entretien était avant tout un échange, et si Kirhan avait apporté jusqu'à présent des réponses, il avait peut-être aussi des idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 938
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Faire un point sur la situation [Hayashi] Ven 22 Sep - 9:33



Cet entretien se montrait plus détendu que prévu. Pas qu’il pensait devoir faire un bras de fer, mais Natsuki semblait comprendre ses démarches et ses objectifs. De quoi rassurer le chef de clan, mais aussi lui donné un peu plus de confiance. S’ils arrivaient à communiquer, ils arriveraient à collaborer. Et la collaboration entre les deux hommes et les deux parties, semble partir du bon pied. Après, le rouquin reste réaliste, la balance peut changer à tout moment pour des raisons politiques, économies ou militaires. Bref, rien n’est jamais gravé dans la pierre.

Il adressa un simple sourire lorsqu’il parla que très brièvement de Leika. Bien entendu, c’était un sujet sensible, mais qui concernait notamment les affaires internes du clan. Et puis, avec leur conversation, Natsuki devait se faire une bonne idée de la situation la concernant. Kihran soutenait sa démarche, mais cela ne faisait pas encore l’unanimité, tout comme son mariage avec Yell.

« J’espère voir mon clan devenir un élément à part entière du village. Que les Hayashi se fondent dans le décor et deviennent des éléments clés du village. Mais, impossible de savoir combien de temps cela prendra, malheureusement. »

Voir ses membres s’ouvrir, apprendre des autres, sans jamais oublier leur croyance et leur coutume initiale. Voilà, le but dans son ensemble. Konoha était une bonne occasion. La feuille offrait sécurité et stabilité en plus d’avoir la possibilité d’évoluer.

« Et bien, lorsque vous avez évoqué nos relations avec les autres clans, une idée m’a traversé l’esprit. Pourquoi ne pas organisé, occasionnellement, des réunions entres chaque représentant des différentes partis ? Peut-être est-ce encore un peu tôt. Mais ce sera l’occasion justement de faire une rencontre et faciliter l’échange entre les parties. De plus, cela servira également à régler les éventuels conflits en les posant sur la table et en proposant des solutions. Qu’en pensez-vous ? »

Ce n’était qu’une proposition parmi d’autre. Mais il était vrai que Kihran était assez curieux à l’idée de rencontrer chaque chef de clan présent ou non. Et il parlait de clan, mais un représentant des villageois, ou autres pourraient également être présents, qui sait.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1611
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Faire un point sur la situation [Hayashi] Dim 24 Sep - 21:31

Natsuki lui rendit un sourire.

« J'ai espoir que chaque clan aspire à des objectifs similaires aux vôtres, Kihran, et que chacun devienne un élément à part entière de Konoha. Le distinguo existera toujours, mais chaque clan sera Konoha, tout comme Konoha sera chacun d'entre nous. Cela prendra du temps, c'est certain, mais peu importe les années, ils faut bien commencer quelque part : vous avez très bien fait jusqu'à présent. Et j'ai envie d'être confiant en l'avenir. »


Cela le changera de d'habitude. Et puisque l'on était dans le bien faire et les bonnes idées, Kihran en proposa une intéressante, celle de réunir de temps à autre les différents chefs de clan – ou un représentant - pour discuter de la situation.


« S'il y a matière à partager autour d'une table avec les différents clans et l'administration, ou même seulement les clans entre eux, je suis tout à fait pour ce genre d'initiative. Toute prise de contact pouvant conduire à mieux accepter l'autre et la cohabitation avec lui est bonne à prendre, surtout si cela peut en plus améliorer la situation globale. »


L'important était juste que cela ne ressemble pas à un goûté façon thé et petits gâteaux sans que personne ne sache vraiment pourquoi il était là. Cela pourra venir avec le temps, ce sera même bien, mais dans l'immédiat, Natsuki était à peu près certain qu'aucun chef de clan n'avait spécialement de temps à perdre : pour les faire se déplacer, et surtout tous ensemble, mieux valait avoir une bonne raison. Le concept était bon en tout cas.


« N'importe comment, je prends bonne note de votre idée, je suis sûr que nous aurons à l'occasion l'opportunité de réunir tous les chefs de clan. Ne serait-ce que pour discuter des affaires de Konoha à l'occasion. Tous les clans ne sont peut-être pas représentés dans l'administration du Village de la Feuille, mais ce n'est pas pour autant que vous n'avez pas la parole sur les décisions importantes qui concernent tout le monde. « 


Même si c'était Ayumi qui avait le dernier mot, tel que le voulait la tyrannie d'intérêt public qu'elle avait instauré : l'on pouvait toujours tenter d'influencer son jugement, mais pas son verdict.


« Je suis content globalement. Tout ceux qui ont déjà répondu à ma demande d'entretiens ont eux aussi proposé des projets et des idées intéressantes. Je ne regrette absolument d'avoir organisé tout cela, cela va beaucoup nous servir à nous tous. Qui sait, la première réunion inter-clan pourrait nous réunir autour d'une discussion à propos de tous ces projets ? »


Natsuki tapota sur une petite pile de feuilles, un sourire sur les lèvres.


« Bien, cet entretien étant terminé, il ne me reste plus qu'à vous remercier pour le temps que vous m'avez accordé Kihran. J'ai eu beaucoup de plaisir à vous recevoir aujourd'hui. »


Il lui tendit une main à serrer à la sortie de son bureau.


« Vous passerez le bonjour à votre femme de ma part. »


Il ne la connaissait pas particulièrement ni personnellement, mais c'était toujours polie de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 938
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Faire un point sur la situation [Hayashi] Ven 6 Oct - 13:31



Les deux hommes semblaient partageaient la même vision, les mêmes objectifs à quelques détails près. Mais cela suffisait à rassurer le chef de clan. Si Natsuki se montrait aussi optimiste, mais également satisfait de ses différents entretiens, c’est qu’il pouvait espérer un avenir commun.

Son idée ne semblait pas non plus rejetée, même s’il était encore un peu tôt pour l’organisation d’une telle réunion. Même Kihran ne saurait quoi parler avec les autres représentants à l’heure actuelle, toutefois il était certain que l’occasion se présenterait un jour ou l’autre. Et puis, il était curieux de connaître la vision des autres clans. Étaient-ils également enclins à s’ouvrir, partager… construire ce village ensemble ? Ou souhaitaient-ils garder leur indépendance. Les Inuzuka, par exemple, démontraient une certaine volonté à rester à l’écart en construisant leur maison à l’extérieur. Enfin, sans doute qu’il y eût de nombreuses raisons à ce choix, mais cela restait discutable.

« Je suis également ravi de cet entretien. Cela est toujours rassurant de voir les hauts dirigeants attentifs et à l’écoute. De plus, cette discussion n’a pu que sécuriser mes choix… »

Il inclina poliment sa tête avant de se relever et d’adresser un nouveau sourire à Natsuki. Il serra sa main et hocha la tête.

« Je n’y manquerai pas. Au plaisir de vous revoir. »

Ainsi, l’Hayashi quitta silencieusement la pièce, l’esprit plus léger qu’à son arrivée. Après, il restait toujours méfiant. Se montrer optimiste était important, mais encore fallait-il rester réaliste avant tout. Même s’ils étaient sur la bonne voie, le chemin était semé d’embûche. Personne ne pouvait prédire les obstacles à affronter.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Faire un point sur la situation [Hayashi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Palais de l'Hokage-