N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 J'me suis fait latter par une tapette qui utilise le Shoton [PV : Gecko Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 88
Rang : C

Message(#) Sujet: J'me suis fait latter par une tapette qui utilise le Shoton [PV : Gecko Shin] Mer 21 Mar 2012 - 14:03

Voilà bien une semaine que je suis décidé à partir et je n'ai toujours rien fait. Dernièrement, plusieurs évènements avaient d'ailleurs bouleversées mes projets. Je comptai partir pour errer seul mais un étrange Nukenin, un certain Natsumi Haru m'avait proposé un drôle de marché. Une drôle de façon de voir la vie en somme. Je n'étais pas spécialement d'accord avec tout ce qu'il disait néanmoins une chose était sûre. Cet homme avait quelques chose d'intéressant. Qui plus est, il m'avait proposé de le rejoindre à Ta no Kuni. Pourquoi ? Et bien très certainement car il s'agissait du pays le plus proche de Kumo. Si je voulais participer à son projet, je n'avais qu'une chose à faire, le rejoindre. Autre événement qui, lui aussi, avait bouleversée mes plans, la mission effectuée avec le fameux Gecko Shin, membre Satoru. Ensemble, nous avions traqué, capture puis tué un homme qui avait eu l'idée follement suicidaire de quitter le village. Vous l'aurez compris, d'un coté, il y avait cet rencontre qui me poussait à tenter ma chance et à rejoindre Ta no Kuni et de l'autre il y avait cette mission qui, avouons-le, m'avait clairement dissuader de quitter le village des nuages. Si mes souvenirs étaient bons, l'homme que nous avions traqué était chûnin, membre du clan Bakusho et pourtant il n'avait pas même réussi à passer la frontière. Moi, je n'étais qu'un simple genin et j'ambitionnai de rejoindre Ta no Kuni ? C'était de la folie pure. Malheureusement je n'avais plus le choix. J'avais prévenue Raiken de mon départ. Afin que tout se passe selon mes plans, ce dernier devait me balancer aux autorités à l'aube...L'étau se ressert. Je n'ai qu'une soirée. Qu'une seule chance, à moi de la saisir.

Mes affaires étaient prêtes depuis longtemps. Ne vous méprenez pas, je n'avais emporté avec moi que le stricte nécessaire. Il était tout bonnement hors de question d'emmener des centaines de valises. D'une car cela m'aurait retardé et de deux car c'était tout simplement inutile. Oui, je n'avais emporter que quelques affaires ninjas : Shuriken, Kunai, sabre et évidemment quelques vivres pour la route. Celle-ci s'annonçait d'ailleurs très longues. C'était la première fois que j'allai voyager seul. Espérons que celui-ci ne soit pas semé d'embuches. Baigné par la lumière du soir, je me faufilais puis quittais le village. C'était officiel, à partir de maintenant j'étais déserteur. A ce titre, je devais m'attendre à être traqué. Soit dit en passant, si Raiken avait tenu ses promesses – et il avait intérêt à les tenir le bougre – j'avais quelques heures d'avance sur mes futurs poursuivants. J'avais assisté à une traque, je savais donc pertinemment comment cela se passait. Les hautes sphères de Kumo allaient être informés puis, directement, allaient demander à ce qu'une personne aille me chercher pour m'emmener dans le meilleur des cas en prison.

Afin d'éviter cela, je me pressai de quitter le Pays. Ayant accomplie plusieurs missions là-bas, je ne perdis pas trop de temps dans le sentier perdu. Ma marche était assuré, je savais parfaitement quoi faire. J'avais encore pas mal d'avance sur mes poursuivants. D'ailleurs si le timing était bon, ces derniers devaient être parti à ma recherche depuis une bonne heure. Second obstacle à franchir, les montagnes. Là, la tâche s'annonçait bien plus hardie. Je n'avais pas l'habitude de ce genre de terrain et c'était globalement ici que les déserteurs se faisaient prendre... La preuve ? Le Bakushô s'était fait cueillir à cet endroit précis. Bref, il ne fallait pas rêver. J'allai me faire prendre. Effectivement, je perdais un temps fou dans ces montagnes. Ma progression était lente, très lente, trop lente. Comprenant que j'étais condamné à être retrouvé, je fis comme le Bakusho l'avait fait contre Shin. J'attendais. La route m'avait plus ou moins fatigué et il était évident que le combat allait faire rage alors autant se reposer pour être prêt. Ou du moins autant s'économiser des forces. Pour ce faire, je continuai de marcher vers le Pays du Riz mais ma marche se fit bien plus lente. Je ne cherchai même plus à les semer puisque j'étais parfaitement conscient que cela m'était impossible. Après quelques heures de marche. J'arrivai enfin à la frontière. Quelques pas encore et je quittai le Pays de la Foudre. Petit problème, un homme me fit désormais face et m'empêcha de rejoindre Ta no Kuni. Cet homme n'était autre que mon ancien partenaire de mission, Gecko Shin. Le bougre avait prit de l'avance sur moi et m'avais attendus bien patiemment à la frontière. Je me disais bien aussi que c'était étrange que je ne sois toujours pas attaqué alors que j'avais très clairement baissé mon rythme de croisière. Excès de confiance ou instinct suicidaire, je souriais en voyant le Gecko. A croire que le destin avait finalement décidé de faire de nous des ennemies alors qu'à peine une semaine auparavant, nous chassions tout les deux des nukenins. Aujourd'hui, il était comme toujours le chasseur mais moi contrairement à l'autre fois, j'étais la proie.

    – De tout les Kumojins il a fallut que ça soit toi que l'on envoie... C'est dommage.


Dommage pour moi bien évidemment ! Lui il s'en foutait, il était Jonin de rang S. Mais moi je n'étais qu'un pauvre genin. Je n'avais aucune chance face à lui. A ce moment-là, je maudissais ma décision stupide de l'autre jour, si seulement j'avais quitté Kumo avec le Natsumi...Enfin bref, ce qui est fait est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 486
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: J'me suis fait latter par une tapette qui utilise le Shoton [PV : Gecko Shin] Sam 31 Mar 2012 - 23:22


J'étais fou de rage. Mes prisonniers s'étaient échappés à cause de deux foutus shinobis qui n'étaient même pas capables de faire leur boulot correctement. Heureusement pour eux, je ne connaissais pas leurs noms, sinon je leur aurai fait passer un mauvais quart d'heure. Alors que j'avais réussi à en capturer déjà la moitié en un temps record, on m'annonça une mauvaise nouvelle. La deuxième de cette journée, ça faisait vraiment beaucoup en une seule journée. Cette deuxième nouvelle était la disparition de Shuuya. Celui-ci m'avait pourtant accompagné lors d'une traque, il savait ce qu'il en coûtait de déserter. A croire que j'étais encore trop gentil durant mes exécutions, j'allais arranger ça avec le descendant du clan Dentô. Je préparais mon armement tandis que d'autres shinobis partaient déjà à la recherche du jeune genin. C'était dommage, c'était quelqu'un de prometteur et il avait un talent de l'analyse incroyable. Tant pis, s'il n'est pas avec Kumo alors il est contre Kumo. Et les ennemis de Kumo no kuni, je leur faisais mordre la poussière.

Je regardais les montagnes de Kaminari no kuni. Le seul moyen de quitter le village était soit de se rendre au sentier perdu soit de passer par les Montagnes. Le genin serait vite intercepté au sentier perdu alors il devait être passé par les montagnes, surtout que comme il avait pu le constater lors de notre mission, il était très difficile de retrouver un shinobi dans ces montagnes. Les montagnes, c'est là-bas que tout à commencer mais, c'est aussi là-bas que tout va se terminer. Mon choix était fait pour le jeune Shuuya : Il allait avoir une mort lente et douce. Néanmoins, c'était la première fois que je traquais une personne que j'avais déjà rencontré avant. Je connaissais ses pouvoirs et il connaissait les miens, quoique. Mais bien sûr ! Il ne devait sûrement pas savoir que j'avais acquis un nouveau pouvoir, celui du clan des Bakushô. Très bien, j'allais sûrement me servir de cette capacité pour le surprendre lors du combat. D'ailleurs, ce n'était pas à cette vitesse que j'allais le rattraper. Je fis quelques mudras puis mon aigle fit son apparition. Comme lors de notre mission sauf que cette fois, c'est moi qui avait créer un aigle.

Je survolais les montagnes sans rien trouver. C'était vaste et il y avait plusieurs endroits où l'ombre ne permettait aucune bonne visibilité. Tsss, de toute façon s'il était bien passé par les montagnes de Kaminari no kuni, sa destination sera la frontière du pays de la foudre. C'est là-bas que je me rendis, dans l'espoir d'y trouver le déserteur. Mon intuition s'avérait juste puisqu'après quelques minutes seulement, l'homme à la longue chevelure blanche fit son apparition. Comme il le disait si bien, c'était dommage. Oui, c'était dommage de perdre un élément si prometteur. Mais bon, il avait fait son choix et connaissait parfaitement ce que cela entraînerait. Tant que je bloquais ce passage, il ne pourrait rien faire. Mon aigle s'envola alors dans les cieux sur ma demande à ce moment-là, poussant un léger cri. Mes yeux fixèrent le jeune genin puis je dégainais mon épée dans sa direction. Mon regard n'était pas comme d'habitude, pour une fois, je n'étais pas ravi d'avoir trouvé un déserteur, je regrettais même de l'avoir cherché.

    - C'est de la confiance que naît la trahison. Tu me déçois beaucoup Shuuya ...


C'est vrai, je lui avais fait confiance et l'avait même considéré comme un "ami" après cette fameuse mission. Voilà ce qui arrive quand on donne sa confiance à n'importe qui. Trop bon, trop con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 88
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: J'me suis fait latter par une tapette qui utilise le Shoton [PV : Gecko Shin] Sam 7 Avr 2012 - 14:55

Je le décevais... Bizarrement, ce qu'il me dit me toucha. J'aurais pu m'en foutre totalement mais ce n'était pas le cas. L'espace d'un instant je me sentis coupable...Affreusement coupable. Toutefois je m'étais vite ressaisis. Il n'était pas l'heure pour moi de faire preuve de sentimentalisme. Je connaissais un peu Shin et je savais pertinemment que lui n'allait avoir aucune pitié pour moi. Oui, il n'allait avoir aucune pitié pour un nukenin alors autant ne pas en avoir de mon coté. En combat, tout les coups étaient permis. Y compris ceux visant à déstabiliser l'adversaire. En me faisant culpabiliser le bougre de Gecko avait réussi à me déstabiliser néanmoins cela n'avait pas fonctionné – ou du moins cela n'avait fonctionné que quelques instants – c'était donc désormais à mon tour d'essayer de le gêner par quelques uns de mes mots.

    « Je le sais...En tout cas, c'est vraiment dommage. Je pensais ne pas avoir affaire à vous. Visiblement les prisonniers ne vous ont pas occupé suffisamment longtemps. Yugure et moi avons vraisemblablement mal calculé notre coup. »


Et bam ! Le big bang. J'avais cru comprendre que Yugure avait été l'ancien élève de Shin. Apprendre que son élève m'avait aidé à fuir et avait laissé s'échapper les prisonniers de Kumo allait certainement le déstabiliser. Pire même, cela allait peut-être le même dans une rage folle...Oups... J'aurai peut-être dû éviter de le lui dire finalement. Qui sait, énerve il serait certainement bien plus dangereux que d'habitude ? Enfin bref, ce qui est fait est fait ! Tâchons d'en finir le plus vite possible. Pour ce faire, il n y' avait pas trente six solutions ; Je devais frapper le maître du Shoton. Néanmoins l'attaquer de front relevait du suicide. J'avais vu de quoi il était capable et dieu sait qu'il est bien plus puissant que moi, je devais jouer de manière bien plus...Fourbe. J'avançais donc prudemment vers le Gecko tout en tendant mes mains vers lui.

    « Ça ne me sert à rien de continuer. J'ai essayé de déserter mais mon plan était imparfait. Je ne suis pas fou alors autant rentrer à Kumo. Là-bas je suppose que je serai enfermé en prison...Enfin, c'est toujours mieux que mourir au combat contre un adversaire que je sais trop fort pour moi.  »


Moi abandonner ? BAD JOKE ! Toujours les bras tendus vers lui, je claquais des doigts et fermais les yeux dans le même moment. Un grand flash lumineux apparut alors. Ce dernier avait pour unique but d'aveugler pour un temps le Jonin de Kumo. Profitant de son aveuglement temporaire – en supposant qu'il eut été aveuglé bien évidemment – j'utilisai une de mes techniques favorites ; Celle du laser Hikariton. Effectivement, du bout de mon doigt sortit un laser relativement concentré adressé au geôlier. Les deux techniques que je venais d'utiliser n'étaient là que des petits jutsus de bas rangs – en bref, c'était des jutsus digne du genin que j'étais – et je me doutais bien que le Gecko avait de quoi me contrer. Néanmoins j'espérais que l'effet de surprise joue en ma faveur.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: J'me suis fait latter par une tapette qui utilise le Shoton [PV : Gecko Shin]

Revenir en haut Aller en bas
 

J'me suis fait latter par une tapette qui utilise le Shoton [PV : Gecko Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-