N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Aider un frère [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Aider un frère [Mission] Lun 28 Aoû 2017 - 18:35

Tiens, ça faisait un petit moment qu'il n'avait pas entendu parler de lui... Ce bon vieux déserteur de Konoha qui avait croisé la route de notre jeune héros aux cheveux blancs. Seigi de son prénom. Hiko l'avait aidé à s'échapper des griffes des autorités de la feuille en toute discrétion, et sans que la moindre goutte de sang n'ait été versée.

Après quelques échanges cordiaux, Hiko avait pu se rendre compte que Seigi portait en lui la même haine des villages shinobis. Il ne les aimait guère, même s'il s'était aventuré dans l'un d'entre eux. Chose qu'il avait apparemment amèrement regrettée. Ô comme Hiko le comprenait à ce sujet. Cependant, le plus étonnant fut que c'était le brun qui avait contacté Hiko et non l'inverse. Il savait comment le joindre, évidemment.

Cependant, toute la coïncidence se trouvait dans le fait que l'enfant aux cheveux blancs était prêt à le contacter pour le proposer comme candidat pour l'organisation qu'il avait rejointe... Hizashi. Il voulait se porter garant de Seigi, mais hésitait depuis de longs jours car il ne connaissait pas vraiment au final... C'était donc un risque pour lui de le recommander alors qu'il n'était pas très sûr de qui il était vraiment.

Et c'est là que la mission tombait à point nommé ! Car oui, quoi de mieux qu'une mise en situation pour se faire une idée plus précise de ses capacités mais aussi de ses volontés ? À vrai dire, on a pas trouvé mieux alors c'est comme ça que ça se passera ! Et voilà donc la raison pour lequel notre petit héros quitta son pays d'accueil, le très austère pays de Shimo, pour se rendre chez son voisin à Yu. La route ne fut pas longue et il y fut en quelques heures après lui avoir donné rendez-vous aux abords de la grotte suspecte.

C'était là qu'il l'attendait, sac à dos bien attaché, mains dans les poches à mastiquer un chewing-gum qu'il venait de sortir de son emballage. Son attente ne fut pas très longue car il sentit rapidement la forte source de puissance de Seigi qui approchait.

- Salut vieux loup ! La forme ?
Lui tendant alors la main pour la lui serrer, Hiko accueillait Seigi comme un vieux frère qu'il n'avait pas vu depuis longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Aider un frère [Mission] Sam 2 Sep 2017 - 22:15

J'avais rendez-vous avec mon nain préféré, le seul et l'unique. J'avais beau dire mais j'appréciais ce garçon, je ne savais pas trop pourquoi mais il m'inspirait tout simplement de la confiance. Dans ma vie, je n'avais rencontré que deux personnes comme lui ; la première étant mon défunt maître. Mon intuition me poussait à me joindre à ses côtés. Bien sûr je n'oserais guère lui en parler, ne voulant pas qu'il se sente trop à l'aise avec moi. Mais le fait était là, je voulais l'avoir en tant qu'allié et non qu'ennemi, absolument. Durant mes longues années à voyager dans de nombreux pays, j'avais pu voir à l’œuvre les pires dirigeants, voir à l’œuvre les pires crapules et même si ces dernières étaient infectes, il y avait encore pire : Les Shinobis. Je vouais une haine à leur égard qui grandissait de jour en jour, j'avais beau ne pas vouloir y penser mais rien n'y faisait, c'était impossible d'enlever ça de mon esprit. Malgré moi je les avais rejoint et lors de mes mercenariats, je les avais même aidé quelques fois -indirectement-. Néanmoins cela me dégoûtait, cela me donnait envie de vomir. Je n'avais que très peu ôté la vie et si pourtant on me donnait l'occasion d'effacer d'un revers de la main tous ces hérétiques, je le ferai. Un jour viendra où je pourrais apporter l'apocalypse et ses chevaliers chez les entités Shinobis, ce jour là sera le début d'une nouvelle ère.

Enfin, nous avions rendez-vous avec Hiko aux abords des grottes. Pour l'occasion je ne m'étais pas vêtu différemment qu'à mon habitude. J'avais juste pris un sac avec quelques réserves de nourriture et des armes. Je comptais dans les armes, des ustensiles comme les pioches ; En effet nous allions dans les profondeurs d'une grotte inexplorée. Ceux ayant besoin de nos services ne sont donc pas parvenus à extraire les ressources précieuses... Pourquoi donc me gêner ?

Avant même de rejoindre Hiko, je décidai de rencontrer la personne ayant émise la requête à la capitale. J'avais eu ses informations facilement et je voulais donc lui parler un peu avant de débuter la quête. Je ne voulais pas y aller à l'aveugle, c'était complètement idiot. Je ne procédais pas de cette façon, jamais. Je prenais mon temps pour étudier chaque information donnée afin d'en tirer le meilleur. La quête ne semblait pas si dangereuse que cela mais après tout, nous devions être prudents.

«  Bonjour, je m'appelle Seigi. Je viens vous débarrasser de la petite bête qui vous hante... Vous savez celle qui vous a chassé des grottes... »
«  Mes salutations, en effet nous avons fait appel à vous. Je vous remercie d'être venu et me tiens à votre entière disposition Seigi. Pour ma part je me nomme Hensei Izuku, j'exploite la grotte depuis des années avec mon équipe et nous ne pouvons plus accomplir nôtre tâche depuis que la créature a surgit de l'ombre. »
«  Pouvez-vous m'en dire plus sur cette créature ? Est-ce qu'elle a causé des dégâts matériels ou bien humains ? La moindre information relevée par votre équipe peut m'être utile hein, capacités, type de créature et j'en passe. N'hésitez surtout pas, même les choses qui vous paraîtront idiotes peuvent m'être utiles. »
«  Nous avons perdu beaucoup de matériel, une partie de nos installations ont été détruites. Quant à mes hommes... j'en ai perdu trois, hélas. Ceux sont ces trois mêmes qui ont vu la bête, le reste de l'équipe n'a entendu que les cris d'agonis. Je ne peux faire courir davantage de risques à mes hommes et vous devez rendre justice, Seigi. »
« Savez-vous ce que représente mon prénom ? La justice. Je vais donc la rendre, ne vous inquiétez pas. Cette mission n'est que la première étape de ma longue route, je vais exécuter la créature et vous permettre de reprendre vos activités. Si possible, je ramènerai les corps de vos hommes pour que leurs familles puissent faire leurs deuils... »

Je n'avais pas pour habitude de parler comme un bon samaritain et tout mais bon... je devais me faire bien voir par les habitants de ce pays et donc faire en sorte d'être reconnu. Ce genre d'homme, je n'avais pas à exercer une quelconque pression sur eux, je devais plutôt paraître comme un potentiel partenaire. Il ne m'avait guère aidé dans ma quête d'informations, j'allais devoir faire du pas à pas et agir prudemment. Heureusement que j'avais avec moi un petit filou, capable de masquer sa présence assez aisément. En plus avec un peu de chance, il accepterait comme récompense un paquet de bonbons. Une fois rejoint, je lui fis un sourire tout en faisant un signe de la main pour le saluer.

« Hey hey, content de te revoir petit nain. Pour ma part ça va, les affaires se portent bien et je me fais un petit nid à Yu. J'ai accepté cette quête pour me faire un peu mieux voir par les habitants du coin. C'est tout simplement stratégique en effet car je n'en ai rien à faire d'eux, ils ne m'intéressent que s'ils peuvent m'être utiles. Je suis allé voir l'émetteur de la demande et il ne m'a pas vraiment donné d'informations sur la ou les créatures. Il m'a juste dit que trois hommes ont périt. Je t'avoue être un peu excité de pouvoir me confronter à ça... »

De ma main droite je lui indiquai le chemin en abaissant légèrement le haut de mon corps, comme pour imagé un majordome.

« Après vous monsieur, servez moi de bouclier humain

Un petit sourire et j’emboîtai le pas, direction l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Aider un frère [Mission] Lun 15 Jan 2018 - 18:35

Qui l’aurait parié ? Ce RP abandonné depuis de nombreux mois allait être déterré. Eh oui, c’est ça aussi le secret du ghost, on ressort des vieux sujets sortis de n’importe où. Bref, vous vous en foutez... Et vous avez bien raison ! Revenons en a nos moutons...

Hiko accueillit Seigi comme un vieil ami qu’il n’avait pas vu depuis longtemps. Ce dernier lui raconta les dernières informations dont il disposait sur ce qui s’était passé dans cette grotte. La plupart des gens auraient été effrayés, mais l’enfant aux cheveux blancs se contenta de hocher la tete. Malgré son jeune âge, cela faisait bien longtemps qu’il ne croyait plus aux histoires de monstres qui se cachaient sous les lits. Mais après, il y avait quand même eu trois morts, ce qui signifiait que la menace était réelle.

Avant d’entrer en premier dans la grotte comme le lui avait si gentiment demandé son coéquipier du jour, Hiko se permit de poser ses conditions. Car même s’il appréciait le Yamanaka, rien n’était gratuit dans ce bas monde.

- Ah ah, t’es un petit rigolo. Seulement n’oublie pas que je t’ai déjà sauvé les fesses à Konoha. Tes dettes vont s’accumuler mon ami, et j’espère que tu es le genre de type à tenir parole...
Autrement dit, t’avais plutôt intérêt à tenir parole si tu ne voulais pas qu’Hiko te tape une crise et te défonces avec son Bubble... Bref !

Les choses ayant été éclaircies, l’enfant aux cheveux blancs rentra alors dans la grotte qui était plongée dans la pénombre. Pour se repérer, il utilisait une lampe torche qu’il avait chiper aux villageois, mais surtout ses sens. Il avait activé ses dons de sensorialité afin de ne pas se faire prendre au dépourvu. Il valait mieux pour Seigi que ce dernier possède les mêmes capacités, sinon il risquait de se rétamer plus d’une fois dans cette caverne qui devenait de plus en plus sombre à force qu’ils s’enfonçaient en profondeur... Hum !

Après quelques minutes de marche, l’enfant aux cheveux blancs s’arrêta doucement tout en freinant son coéquipier. Quelque chose avait changé, et l’air était devenu nauséabond. L’odeur était difficilement supportable, et Hiko avait une bonne idée de ce que ça pouvait être. Il avança alors de quelques pas en redoublant de prudence, et s’aperçut rapidement qu’il avait eu tout bon. Lorsqu’il vit la montagne de cadavres en décomposition qui se tenait dans la pièce circulaire devant eux, il se retourna vers Seigi avec un petit sourire.

- Je pense pas qu’il y ait que trois cadavres dans cette histoire... Tu t’es encore fourré dans un sacré pétrin toi ! T’es sur que tu veux toujours avancer ? Si t’as les chocottes tu peux repartir hein... Tu diras que t’as rien trouvé ah ah ah !
Et alors que le jeune garçon pouffait a sa blague,- pourtant pas si drôle-, un râlement se fit entendre provenant de la profondeur de la grotte. Ils avaient fait trop de bruit, et qu’importe ce qui se trouvait dans cette grotte... Il savait désormais qu’il y avait des intrus sur son terrain de chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Aider un frère [Mission] Mer 17 Jan 2018 - 0:13

Le gamin utilisait des mots un peu fort comme « sauvé », nous n'avions sûrement pas vécu la même histoire ; Mais j'étais prêt à lui pardonner car il me semblait quelqu'un de bien. Mine de rien je pensais pouvoir me fier à cette petite tête, oui en effet il ne pouvait pas balayer de paysage mais je devais faire abstraction de cette lacune. Tandis que nous nous enfoncions dans la pénombre de la grotte avec le peu de lumière que nous avions, nous pûmes sentir une odeur des plus putrides. Odeur que je connaissais parfaitement, celle des cadavres. Je tournai légèrement la tête vers mon camarade pour écouter ses paroles ; Paroles qui eurent le don de me faire sourire avant que je ne tente de m'adresser à lui.

« Je ne sais pas pour toi mais... » Le rire de mon interlocuteur fut aussitôt masqué par le cri d'une bête. Ça allait devenir intéressant, je le sentais. «  Je trouve que ça devient de plus en plus excitant, j'adore ça. Par contre j'ai beau aimer l'adrénaline et le risque que je ne veux pas me faire découper aujourd'hui et finir comme ces pauvres gars. Je ne vais pas m'attaquer à quelque chose que je ne connais pas. Nous sommes sur son territoire mais les tunnels de cette mine ont été crées par les mineurs du village, profitons-en. »


Malgré la luminosité, je pensais pouvoir retrouver le chemin de la sortie. Je réfléchis alors brièvement à la situation et comment nous pouvions procéder. Je me grattai le menton l'air interrogatif avant de caresser la tête de l'enfant.

« Mettons en place un plan, ça m'évitera de te perdre dans un tragique accident, crois moi je le regretterai. Franchement j'ai un putain de doute sur la classification de cette quête. J'ai eu la nette impression, tout comme toi, qu'il n'y avait pas que trois cadavres dans ce gouffre. Souvent les enfoirés qui émettent les quêtes mentent afin de ne pas payer trop cher. On est peut-être dans ce cas, tu ne le penses pas ? À partir de là on peut faire un tas d'hypothèses et remettre en doute la mission même. Restons sur nos gardes, il pourrait y avoir plusieurs bêtes par exemple. Oublions même les informations, concentrons nous sur assainissement de tout ce bordel. »


Que fallait-il faire dans ce cas là ? Récolter des informations. Évidemment j'avais le bon élément à mes côtés pour se faire. Du peu que je connaissais de lui, il était en effet capable de se dissimuler facilement. Il était donc la clef de ce début de mission. Pour ma part je comptais préparer le terrain à une possible attaque, poser des pièges, établir une carte. Il y avait bien du travail à accomplir pour espérer réussir la quête.

« T'es le genre de bonhomme à te faufiler partout n'est-ce pas ? Je vais donc te laisser récolter des informations sur nos ennemis. Pendant ce temps je préparerai ton retour et piégerai les tunnels. Pense à bien retenir ta route au cas où tu devrais rebrousser chemin. J'assure tes arrières Hiko. »

Détournant la tête, je posai ma main sur son épaule quelques secondes avant de lui tourner le dos.

* On est maintenant connecté en télépathie, fais pas l'abrutis et surtout, fais attention à toi. *

Il avait beaucoup de travail et moi aussi, je ne devais pas chômer. Aussitôt je sortis de mon sac les quelques rouleaux de fils que j'avais emporté avec moi. C'était le même type de fil utilisé par les hérétiques Shinobis, un fil très solide pouvant supporter un certain poids. Poids que je connaissais et comptais utiliser à bon escient. Ma première idée fut de fixer tout simplement les fils au ras du sol afin de ralentir une possible attaque. Mes pièges je ne pouvais pas les positionner sans en informer mon camarade, ça serait débile qu'il soit lui même pris dans mes filets. D'un mécanisme simple je passais à quelque chose de plus complet, avec des un système de poids afin de faire écrouler une partie de la cavité du tunnel. Je profitais également de ces moments pour dessiner une sorte de carte sur mon papier. Le piège final étant le derniers recours, je plaçai quelques notes explosives prêtes à exploser à mon signal.

Une fois terminé, je demandai des nouvelles à mon partenaire à l'aide de notre connexion télépathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Aider un frère [Mission] Jeu 18 Jan 2018 - 10:06

Seigi avait au moins la tête sur les épaules, il fallait lui accorder ça ! Car oui, cette mission s’annonçait de plus en plus excitante du fait que le nombre de cadavres était plus important que ce qui avait été déclaré à l’origine. Hiko aurait menti s’il avait affirmé que cela ne l’avait pas stimulé… Il aimait les défis, et aujourd’hui serait sûrement un défi de taille pour l’enfant aux cheveux blancs. Mais la bonne nouvelle, était que son compère, l’ancien konohajin, ne souhaitait pas mourir pour une mission aussi bête. Franchement, avait-il réellement besoin de le préciser ?
- Evidemment que moi non plus je n’ai pas envie de crever ici… Mais t’inquiètes, je suis sûr que tout va bien se passer. T’es plein de ressources, et j’ai hâte de voir ce dont tu es capable l’ami !
Le tout, dit avec un grand sourire. Pour changer.

Seigi proposa ensuite de mettre un plan en place afin que l’un des deux ne se fasse pas surprendre par une erreur toute bête qui ferait qu’ils rejoindraient les dizaines de cadavres déjà entassés. Il proposa même la possibilité que la mission n’ait pas été clairement définie, ni de façon véridique. Car il se pouvait, par soucis d’économies, que le mandataire de cette mission ait omis certains détails, voire ait menti sur certains aspects.

- Je pense que tu as raison et que nous pouvons partir du principe que les informations qui nous ont été données ne sont pas correctes. Si on repart d’une feuille blanche, il nous faut un plan si on ne veut pas passer un mois dans cette grotte. Car je t’avoue que je préfère me balader à l’air libre… Sinon je vais être aussi blanc que le sont mes cheveux !
Seigi semblait plutôt d’accord avec Hiko, et il se positionna comme chef d’équipe ce qui allait très bien au jeune garçon. Il avait bien ciblé les forces d’Hiko, et proposa alors que l’enfant aille découvrir ce qui se passait dans la grotte pour choper des informations, tandis que lui s’occuperait de la mise en place de pièges et de manœuvres pour qu’ils puissent prendre la poudre d’escampette si le danger devenait trop grand.

Hiko s’apprêtait à répondre à son ami, lorsqu’une petite voix vint faire irruption dans ses pensées. Il la reconnut rapidement et cela le fit sourire en regardant alors le Yamanaka. Il venait de faire une connexion mentale avec son compère aux cheveux blancs. Voulant essayer ce nouveau mode de communication, Hiko se laissa guider par ses instincts et essaya alors de faire passer un message à Seigi.

# T’as une sale tronche l’ami !
Avec un grand sourire, Hiko composa alors quelques mudras, et sa présence disparut de la vision de son coéquipier. Il allait s’occuper du repérage des lieux comme le lui avait demandé Seigi. Et pour ce faire, rien de mieux que de se déplacer soi-même dans ces galeries sans fin afin de découvrir quelle était la menace. Hiko se doutait bien que cela serait dangereux, ce fut donc pourquoi il créa une petite araignée faite de chewing-gum qui se plaça sur son épaule. À intervalles réguliers, elle tisserait un fil entre les parois afin de stopper un danger, quel qu’il soit.

Il décida donc de se diriger vers l’endroit d’où était venu le cri la première fois. Il avançait prudemment, et avait tous ses sens en alerte. Il aurait menti en disant que son pouls n’avait pas sensiblement augmenté depuis qu’il était seul. Il ne jouissait plus de l’état de grâce qu’on avait lorsqu’on se déplaçait en équipe. Mais bon, il avait un rôle, et il était venu pour aider son ami. Il en avait vu d’autres !

Avançant en tâtonnant, l’enfant aux cheveux blancs ne voyait pas vraiment de choses qui pourraient s’avérer intéressantes d’un point de vue d’identification de la, ou des, menace(s). Cela faisait près de cinq minutes qu’il avait emprunté le couloir en ligne droite, mais il arriva à une intersection… Là, ça allait se compliquer. Cette grotte semblait immense, et si Hiko voulait retrouver son chemin et ne pas mourir bêtement dans la cavité, il fallait qu’il laisse une trace de son passage. Ce fut donc pourquoi il colla un bout de chewing-gum sur la paroi du tunnel d’où il venait… Comme ça, il retrouverait son chemin. Sacré petit poucet, tu nous donnes vraiment de bonnes idées !

Prenant la direction vers la droite, car c’était là où l’odeur était la plus nauséabonde à première vue, Hiko s’enfonça alors un peu plus en profondeur. Le couloir était légèrement en pente, et il descendait sous terre. L’air ambiant se raréfiait et devenait de plus en plus frais. Mais Hiko avait vu pire, c’était encore tout à fait supportable pour le moment. Il avança à tâtons pendant encore quelques minutes, jusqu’à ce qu’il finisse dans une pièce en cul de sac. La pièce semblait avoir été aménagée par la main de l’homme car il y avait un lit, un âtre pour faire du feu, quelques accessoires rudimentaires nécessaires à la survie… Hiko fut choqué par cette découverte, et il en informa tout de suite son ami.

# Je viens de tomber sur quelque chose de bizarre… Je suis dans une pièce qui semble avoir été aménagée par la main de l’homme… Je vais voir ça de plus près et je te tiens au courant. T’en es où de ton côté ?
Il avançait prudemment, avec un mauvais pressentiment en tête…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Aider un frère [Mission] Dim 28 Jan 2018 - 20:12

* Aménagée par l'homme ? Mhmm... qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire. Plus on avance et plus je me pose des questions sur notre mission. C'est peut-être une personne qui est à l'origine de tout ça finalement, ça ressemblerait bien à l'avidité des hommes. Pour ma part rien d'anormal, je m'efforce de poser des pièges. Continue l'enquête et tiens moi au courant gamin. *

Un homme ? J'appréciais cette idée, vraiment. Pourquoi ? Parce qu'elle m'offrait tant de possibilités que j'en devenais rêveur. Si vraiment c'était un homme qui était à l'origine de cela, il le faisait sûrement pour des raisons financières. En plus de remplir une mission, il y avait l'opportunité de s'emparer des richesses amassées... Cette hypothèse me rendait on ne peut plus heureux mais elle était peut-être fausse, je devais garder ça à l'esprit. Je ne connaissais pas encore très bien Hiko, peut-être était-il réticent à ce genre de magouilles. Dans le doute, je me devais de faire attention à mes faits et gestes.

Tandis que j'enroulais un fil autour d'une pierre. Je me sentis soudainement observé. Après cette brève impression, une voix retentit. Je levai doucement mon buste et me retournai, veillant à ne pas faire de gestes brusques. Je me trouvais alors face à une noirceur absolu et en son centre se trouvaient deux petites lumières rouges qui faisaient penser à des pupilles en amandes.

« Vous avez encore une fois bravé la nature, encore une fois vous tentez de piller les richesses de cette mine... Et encore une fois comme les autres hommes, vous allez périr. »
«  J'ai un doute. » Dis-je d'un ton ironique. «  Je suis toujours à l'affût d'un combat, si vous pensez vraiment pouvoir me mettre à terre... Je vous attends. »


Soudainement des dizaines de lumières s'éveillèrent dans l'obscurité, toutes étaient semblables à des yeux. Je fis circuler rapidement en moi du chakra et recouvris mon corps de Raïton afin d'améliorer mes capacités et prévoir une attaque. Sans même pouvoir souffler je pus voir des bouches grandes ouvertes se ruer vers moi, je ne mis pas longtemps à comprendre que j'avais à faire à des serpents. Ils étaient impressionnants et venaient de toutes parts. Je fis un bond en arrière, me laissant glisser sur le sol quelques instants, le tout en composant des mudras. De mes mains jointes jaillit quelques petits éclairs faisant ainsi une attaque multidirectionnelle. Pendant l'espace d'un instant je pus discerner mes ennemis et leur nombre. Les serpents étaient pour la plupart de tailles normales, seul un se trouvait être plus imposant, pendu au plafond de la cavité, il observait le combat.

* Je suis face à quelques problèmes mon ami. Premier problème, un serpent parle. Deuxième problème, ses copains me sautent dessus et ils n'ont rien de serpent normaux. Je n'ai jamais vu ça. Je vais tenter de battre en retraite, si entre deux cafés tu as le temps de passer me voir... viens. *

« Bon messieurs les serpents, je crois qu'il y a un malentendu. C'est la première fois que je viens ici, je n'ai pas tenté de vous piller, de vous braver ou quoi que ce soit d'autre. Si vous arrêtez ces bêtises, on pourra essayer de comprendre ce qu'il vous arrive. » m'exprimai-je, d'un ton pas très sérieux. 

Je plissai les yeux et me mis en garde. Mes sens étaient affûtés, j'entendais les mouvements des serpents sur les parois. Ils étaient partout autour de moi, au-dessus, sur mes côtés et sûrement en dessous. La retraite s'annonçait difficile mais je devais trouver une solution.

« Néanmoins, si vous persistez dans cette voie... Je vais tous vous brûler. » Dis-je d'un ton sérieux avant de déployer tout autour de moi des flammes, troquant mon Raïton pour du Katon.
« Shaleesh Az'uktoh Izanejei.»

Suite à ces paroles d'une langue qui m'était inconnue, je vis tous les serpents autour de moi s'éloigner. Cela me semblait être une victoire, je relâchai alors légèrement la pression quand en une fraction de seconde la gueule du gros serpent se trouva à quelque millimètres de ma tête. Les yeux écarquillés, j'eus le réflexe de joindre mes mains à la base de son cou pour tenter de le maintenir. La puissance de sa charge me fit tomber au sol. Je me débattais tandis que la bête s'enroulait autour de moi, tentant toujours de me bouffer. Mes flammes n'étaient pas assez puissantes pour pénétrer sa peau écaillée, le serpent ignorait complètement mon Katon. Peu à peu la bête prit du terrain et sa tête se rapprocha dangereusement de la mienne.

J'étais vaincu ? Non, ce n'était pas possible. Je ne pouvais pas finir comme ça, c'était une mort débile, aussi débile qu'une attaque de sanglier. Je n'avais pas encore mis à feu et à sang tous les villages Shinobi, je n'avais pas encore détruit le système... Le serpent allait devoir attendre pour se trouver un repas. Puisant dans mes forces, je criai un grand coup tout en améliorant la puissance des flammes autour de moi. De cette technique, je tapai la tête du serpent contre une paroi à plusieurs reprises. Le dernier coup la détruisit et on passa tous deux dans un autre tunnel. Je profitai de cela pour me tirer de son étreinte et me plaçai face au serpent.

J'étais essoufflé, j'avais peine à reprendre ma respiration après avoir été presque étranglé par le ver de terre.

«  Tu as fait le mauvais choix créature, je vais te brûler toi et tes petits amis. » Pour illustrer mes propos, je tapai à ma droite sur un rocher et attrapa le premier serpent venu. Je le rapprochai de ma tête, tout en observant les pupilles amandes de mon adversaire. La bête se débattait mais au vu de sa taille et de ma prise à la base de son cou, elle ne pouvait rien faire. Accompagné d'un grand sourire provocateur, je réduisis en cendres le reptile.
« Je vais te faire souffrir humain, autant que vous faites souffrir cette planète et la nature. Tu payeras pour la mort des miens, vous êtes une race à éradiquer et je vais commencer par toi. »

Ah?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Aider un frère [Mission] Dim 4 Fév 2018 - 16:44

Alors qu’il avançait prudemment dans cette nouvelle pièce, Hiko laissait filtrer son chakra dans la pièce et d’où il venait. Cela semblait être la seule et unique entrée et sortie. Il se pouvait donc qu’il soit dans une sorte de piège, il se devait donc d’être plus prudent que jamais. Une fois assuré que rien ni personne ne puisse venir le gêner, l’enfant aux cheveux blancs commença son inspection plus approfondie de la pièce. Elle était assez grande et circulaire.

Bien que creusée dans de la pierre, cette partie de la grotte renfermait une certaine chaleur, Hiko n’avait plus aussi froid que tout à l’heure. Il ouvrit donc sa veste, puis se mit à arpenter la pièce du regard. Au fond se trouvait un lit monoplace, avec une couverture qui n’avait pas été remise correctement. Hiko s’approcha alors et constata que les draps étaient encore tièdes… Ainsi, quelqu’un semblait avoir dormi dans ce lit de fortune il y a peu. À côté du lit se trouvaient des piles de bouquins, tous portés sur la vie animale sauvage, mais aussi la médecine. Étrange… Hiko n’y prêta pas grande attention et préféra continuer son inspection.

Il passa alors à côté d’un cercle de pierre qui avait des bouts de bois calcinés en son centre… Quelqu’un avait fait un feu ici. De plus en plus étrange, mais Hiko continua avec la dernière partie de la pièce qu’il n’avait pas encore inspectée. Il s’agissait d’une table avec de nombreuses fioles contenant des liquides violet et pourpre. Hiko ne s’y attarda pas trop, mais il prit le livre ainsi qu’un tube à essai de chaque et les fourra dans son sac une fois sûr qu’ils étaient bien fermés hermétiquement. Et ce fut alors à ce moment précis où il reçut l’appel de détresse de son ami via leur communication mentale. Apparemment, il se faisait alors attaquer par des serpents, dont l’un d’eux avait la facculté de parler. Fermant alors brusquement son sac pour ne pas perdre une seconde, Hiko répondit immédiatement à Seigi…

# Pas de soucis, j’arrive ! Essaie de surtout éviter la morsure… On sait jamais !
Prenant une impulsion et relevant alors la tête vers la sortie de la pièce, Hiko se stoppa net dans son élan. Un frisson lui parcourut le corps, lui glaçant alors le sang par la même occasion. Il avait pour idée d’aider son ami, mais il ne s’attendait pas à se faire surprendre de la sorte. Car oui, un homme le regardait, à la sortie de la pièce, avec un sourire affiché sur le visage.

Hiko ne l’avait pas senti venir, et il le regardait d’un œil mauvais. L’homme était silencieux, il se contentait de sourire pour le moment, mais l’enfant avait une très mauvaise impression et préféra alors garder le silence… Sur ses gardes.

- Eh bien, eh bien… Je crois qu’on a un fouineur ! Tu sais… Tu n’aurais jamais dû venir ici… Car tu n’aurais jamais dû voir ce qu’il y avait dans cette pièce !
Sans ajouter de mot, l’homme élança alors son bras vers Hiko. Le bras s’allongea alors rapidement et sa main fut rapidement transformée en une gueule de serpent aux crocs aiguisés, prêts à mordre n’importe quoi et à le broyer sous la puissance bestiale provoquée.

D’un moment vif, Hiko se décala alors sur sa droite avec un pas chassé et put esquiver l’attaque du nouveau venu. Une fois fait, il prit ses distances en revenant vers le fond de la pièce. Il était certes pris au piège, mais il n’allait pas se laisser faire sans se battre. Composant alors quelques mudras, il se mordit le pouce et invoqua alors l’un de ses amis les plus fidèles…

Fukasaku apparut alors à ses côtés, invoqué depuis le monde des batraciens, la vieille grenouille sembla surprise de se retrouver aux côtés de son jeune invocateur. Il devait sûrement avoir six fois son âge, et pourtant il se faisait invoquer par le jeune garçon. Mais sa surprise laissa la place à l’appréhension, il n’avait jamais vu Hiko aussi sérieux et inquiet… Il était sûrement en danger, et il avait besoin de son expérience.

- Fuka-san… Cet homme est dangereux et j’ai besoin de ton aide pour m’en débarasser car un ami m’attend plus haut…
- Non mais gamin, tu crois que tu peux me demander de l’aide comme ça en claqu…
Pas le temps de finir sa phrase que la grenouille s’était mise en mouvement et venait de parer une nouvelle attaque de la part de l’homme qui avait invoqué un énorme serpent de pierre pour les attaquer. La grenouille d’eau invoquée par Fukasaku venait de s’en débarrasser, mais ce n’était sûrement qu’un début… Ils allaient avoir fort à faire, et Seigi devrait sans doute se débrouiller seul pendant un moment.
# J’ai aussi de quoi faire l’ami. J’ai découvert une sorte de laboratoire, et là j’ai un mec qui allonge son bras pour faire sortir une gueule de serpent qui se met à vouloir me tuer. J’ai bien peur qu’il va falloir que tu te débrouilles seul pendant un moment… Ça a pas l’air d’être un rigolo ! Ah… Et meurs pas. Car sinon je serai pas payé.
Chacun ses priorités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Aider un frère [Mission]

Revenir en haut Aller en bas
 

Aider un frère [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Yu no Kuni-