N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Escapade nocturne... bonne ou mauvaise idée ? [Shingen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Escapade nocturne... bonne ou mauvaise idée ? [Shingen] Lun 28 Aoû 2017 - 21:37

Au lever de soleil, le calvaire commencera.

Eh oui, le jour était finalement venu. Dès demain, le jour de mon entraînement hebdomadaire avec mon père allait arriver. Entraînement, hein... ? Plutôt une véritable torture. Il ne fallait pas oublier que mon père ne cherchait qu'à me faire souffrir, depuis ma plus tendre enfance. Et depuis la disparition de ma mère, il n'y avait plus aucune barrière entre sa folie et moi. Il pouvait faire ce que bon lui semblait de moi, je ne pourrais rien y faire pour y changer quoique ce soit. Et puis, cet entraînement risquait d'être plus ardu que tous les précédents, et ce pour deux raisons : premièrement, j'étais maintenant un ninja, et deuxièmement j'avais raté celui de la semaine dernière, grâce à la convocation de la Hokage.

Je n'aurais pas cette chance une seconde fois, à mon plus grand regret. Si je voulais éviter cette torture... il fallait que je réussisse cet entraînement. C'est pourquoi je me suis entraîné toute l'après-midi, et même la soirée. Je n'étais pas rentré, malgré la nuit qui ne cessait de s'avancer. Pris de fatigue, je m'installais un moment contre le tronc d'un arbre. Il ne fallut pas longtemps pour que mon corps se laisse aller, et que je m'assoupis dans cette position, silencieusement derrière un arbre.

Cela me travaillait beaucoup, alors forcément cette image vint me hanter jusqu'à mes rêves. Je rêvais de cet entraînement, de cette punition infâme qui m'attendait. Je le voyais ordonner à ses insectes de m'attaquer, de me dévorer la peau au niveau du torse. Certains parvenaient à se frayer un chemin en dessous de celle-ci, alors que je hurlais de douleur.

Pris de terreur, je me réveillais en sursaut, transpirant comme jamais. Inquiet, j'observais les alentours, voyant que la nuit était complètement tombée. Combien de temps avais-je dormi ? Une heure, ou peut-être deux ? Toujours est-il qu'il n'y avait plus aucun rayon de soleil qui traversait le ciel, seulement cette lune grande, et pleine ce soir. Je ravalai ma salive. J'avais horreur du noir, d'être seul la nuit tombée. Tellement de dangers pouvaient y roder, alors que je ne m'en rendrais pas forcément compte. Et puis de plus, je ne me sentais... vraiment pas bien. Ce cauchemar n'avait fait que refléter les craintes que j'avais depuis ce matin, mais... il était tellement réaliste et représentatif de la réalité, que je commençais à me demander si ce n'était pas un rêve prémonitoire. Oui, à ce point.

Me relevant, je tremblais, tout en avançant doucement, essayant de faire le moins de bruit que possible. Oui... j'avais bel et bien peur, comme souvent vous me direz. Seulement, là il n'y avait pas que ça, et c'était difficilement tenable. Il fallait que je sorte de ces terrains d'entraînement, et que je rentre au plus vite chez moi, en espérant que mon père n'avait pas remarqué mon absence... bien sûr qu'il l'avait remarqué, qu'est-ce que j'espérais ? Est-ce qu'une double punition m'attendait ? Probablement.

Bien que dépité, et terrifié, je continuais d'avancer, jusqu'à apercevoir quelqu'un qui était là, au loin. L'obscurité m'empêchait de visualiser cette présence, je ne voyais qu'une silhouette noire. Un ami, ou un ennemi ? Le meilleur moyen pour en savoir plus serait sans doute de le confronter mais... je ne tenais absolument pas à me faire repérer, par crainte que ce soit une mauvaise idée. Il fallait que je passe discrètement. L'obscurité allait être mon alliée... ? Ce serait bien une première.

Ou pas. Ce noir m'avait empêché de bien voir où je posais mes pieds, lorsque l'un d'eux vint écraser quelque chose, visiblement une sorte de canette qui n'avait pas été jetée correctement. Le bruit de celle-ci interpella l'inconnu. Eh merde.

▬ Ne... ne vous approchez pas ! Laissez-moi partir !

Je divaguais peut-être, même certainement. Seulement, j'étais sur le point de craquer. Toute cette pression, cette peur et ce stress cumulé... cela ne faisait absolument pas du bien. Méfiant, je libérais mes insectes, qui restèrent autour de moi, quelques uns avancés vers l'inconnu.

▬ Je... je vais partir. Excusez-moi...

Mais pourquoi je m'excuse au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 400
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Escapade nocturne... bonne ou mauvaise idée ? [Shingen] Mar 29 Aoû 2017 - 18:03

Aujourd’hui était de nouveau une belle journée pour un entraînement, j’avais décidé de le débuter plus tardivement. La raison était simple, je voulais éviter que l’on vienne me déranger ou me casser les pieds. Je devais avouer que c’était toujours une tâche plutôt difficile, on avait beau aller n’importe où, on tombait toujours sur des gens. Même lorsqu’on se retrouvait en plein milieu de la forêt, les gens parvenaient à venir vous casser les pieds, j’en arrivais parfois à maudire ce pays. Peut-être qu’il était temps pour moi de partir et d’aller voir ailleurs, qui sait.

Tout se fait-il que j’avais trouvé un lieu plutôt calme où je pouvais m’entraîner avec mon katana. Vitesse, force et précision ; voila les éléments qui devaient être constamment améliorés dans mes frappes. Que valait une frappe si elle était précise mais sans la force ni la vitesse ? Ou une frappe précise et forte mais sans la vitesse pour empêcher votre adversaire de l’esquiver facilement ? Vous l’aurez deviné, elle ne sert à rien.

Je m’entraînais donc durant quelques heures en faisant toujours quelques pauses pour laisser mon corps se reposer et de le laisser récupérer. Je n’avais pas fais attention à l’heure qui passait et le soleil qui se couchait, laissant place à l’obscurité qui s’emparait de tous lieu qui ne disposait pas de sources de lumières. L’avantage de cette situation, il était encore moins probable que les gens sortent et ne me dérangent, après tout ils ont souvent peur de la nuit… Ou tout du moins ils ne l’apprécient pas beaucoup.

Alors que je continuais à faire mes frappes avec mon katana, tranchant l’air sans la moindre pitié ; j’étais si cruel que ça que voulez-vous… Je fus dérangé par un bruit, quelqu’un venait d’écraser une canette. Je m’arrêtais immédiatement, ce n’était certainement pas le vent qui venait de le faire, non, c’était une personne. Je tournais la tête en direction du bruit, apercevant une petite silhouette, un gosse ? Je plissais les yeux, je n’étais pas certain ce que je devais en penser.

Je me redressais lentement pour me détendre alors qu’il prit la parole. Il ne fallait pas être une génie pour deviner qu’il avait peur, peut-être était-il à deux doigts de se pisser dessus. Je n’étais pas certain s’il blaguait ou non, après tout c’est lui qui m’a approché et non l’inverse. De plus, on ne pouvait pas dire que je le retenais.

Néanmoins je n’étais pas certain si sa peur venait du fait qu’il n’était qu’un couard sur tous les bords ou s’il essayait de cacher quelque chose… Hmm… Peut-être venait-il de faire quelque chose de mal ?


C’est toi qui m’approche et non l’inverse.

Mon ton restait indifférent. Je fus surpris en voyant les insectes se déployer près de lui, je n’étais pas certain d’où ils sortaient, une capacité de shinobi ? Ou bien était-il la princesse des contes qui attirait les animaux et insectes ? Je doutais que la seconde était la bonne et j’allais plutôt miser sur la capacité, bien qu’elle semble assez dégueulasse… Je veux dire, qui a envie de se balader avec une nuée d’insectes à ses trousses ? Et puis… qui aime les insectes ? Mais soit.

Tu peux rester ici si tu veux, je ne fais que m’entraîner un peu.

Je me remis à faire quelques frappes dans l’air avec mon katana avant de m’arrêter de nouveau. Je rengainais l’arme avant de m’asseoir en tailleur au sol, je tournais ma tête vers lui.

Et que fais un gosse dehors en pleine nuit ? J'espère que tu n'es pas ici pour faire un coup foireux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Escapade nocturne... bonne ou mauvaise idée ? [Shingen] Sam 9 Sep 2017 - 15:54

Génial, et maintenant ? Qu'est-ce que je pouvais faire exactement ? Je voulais simplement être tranquille, afin de me préparer psychologiquement pour le lendemain, et me voilà aux prises avec un inconnu armé, en pleine nuit. Qui était-il au juste ? Je n'en savais rien. Il pouvait être tout et rien à la fois. Il pouvait être un simple ninja qui s'entraînait, un psychopathe terroriste qui découpait du vent (diabolique, n'est-ce pas ?), ou même peut-être un boulanger passionné, auquel cas cette silhouette d'arme que je voyais dans sa main n'était qu'une baguette de pain. Pour en savoir plus, il faudrait que je m'avance, mais était-ce prudent ? De toute manière, il m'avait repéré, et je restais sur la défensive, inquiété par la situation.

Même si je savais que les rues de Konoha étaient, logiquement, sécurisées et tranquille, c'était la première fois que je m'aventurais au sein du village, seul, la nuit tombée. Qui sait le type d'énergumène que je pouvais y rencontrer ?

Sa voix s'éleva, me faisant trembler. Il me répondait simplement, seulement je ne savais pas dire si je devais m'en rassurer ou non ?

▬ Ah oui, vous avez raison... haha...

Vous la sentez la gêne ? Dans tous les cas, maintenant que j'étais dans cette situation, autant essayer d'en apprendre un peu plus sur l'identité de cet homme. je le voyais m'observer, moi et mes insectes. Maintenant que j'y pense, cela pouvait être mal perçu, il pensait peut-être que je cherchais à l'attaquer ? Réalisant ça, je fis retourner les insectes dans mon corps, souriant bêtement la main derrière le crâne.

▬ Oh, je... je ne voulais pas vous attaquer, c'était... voilà !

Incapable de terminer ma phrase, je devenais rouge comme une tomate. Je me déprimais, vraiment. Mais je ne voulais pas qu'il pense que j'ai de mauvaises intentions à son égard... s'il avait idée d'à quel point je n'avais absolument rien qui pouvait le menacer. Vraiment.

Il reprit la parole, d'un air toujours indifférent, que je ne saurais vraiment interpréter. Il avait l'air de s'en balancer complètement de ma présence, et de cette affaire. Plutôt bon pour moi dans un sens... dans tous les cas, il disait qu'il s'entraînait, et que je ne le dérangeais pas. Oh, ce n'était que ça donc... RIP la théorie du boulanger passionné, dommage je la trouvais marrante. Bien qu'un peu étrange quand on y pense, manier sa baguette la nuit tombée... euh, pas dans ce sens-là, roh.

De nouveau, il découpa le vent avec précision, puis s'arrêta et s'assit à terre. Curieux, je le regardais, toujours légèrement inquiété par ça. Déjà que je n'étais pas à l'aise dans l'obscurité là, j'étais en plus avec un inconnu qui n'avait pas non plus l'air très sociable. Devrais-je partir ? Sans doute. Seulement, il ne m'en laissa pas l'occasion avec une nouvelle question.

Un gosse ? J'ai tant l'air que ça d'un enfant ? Bon d'accord, je n'étais pas non plus très vieux, mais... quand même, respectez moi.

▬ Un coup foireux ? Ah non... je... je me suis juste endormi en fait, et je voulais rentrer chez moi.

En plus, j'ai l'air d'une racaille qui profite de la nuit pour faire de mauvais coups ? Eh ben, drôle d'image que j'ai. Tu me diras, je l'ai pris pour un terroriste psychopathe, je suppose que c'est de bonne guerre.

▬ Je suis désolé de vous avoir dérangé, et de m'être méfié de vous, j'ai... j'ai juste eu peur sur le coup.

C'était malin, tiens. Néanmoins, je commençais à me calmer, et reprendre un peu mon calme. Il n' avait visiblement, aucune raison de s'inquiéter. Je préférais avoir à faire à lui, plutôt qu'à mon père en rentrant, haha... j'ai envie de mourir.

▬ Je ne savais pas que des personnes viennent s'entraîner ici, en pleine nuit. Oh, et vous manier l'épée ? Ça avait l'air vraiment impressionnant !

De la lèche, moi ? Naaaan. Puis c'est vrai quoi, sinon je n'aurais pas eu si peur... quoique, bon ok.

▬ Moi c'est Ryosei, et vous vous êtes ?

Autant passer un peu de temps en sa compagnie, si ça ne le dérangeait pas. Je ne faisais que retarder ma punition inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 400
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Escapade nocturne... bonne ou mauvaise idée ? [Shingen] Jeu 14 Sep 2017 - 0:15

Ce gosse était vraiment étrange et pour être sincère, j’avais du mal à le juger correctement. J’avais parfois du mal à comprendre sa logique, il semblait effrayé par tout et n’importe quoi, mais il n’hésitait pas à se montrer menaçant envers un étranger ? Étrange garçon, j’en arrivais à me demander ce qui avait bien pu se passer dans sa vie pour qu’il soit tant effrayé. J’avais presque envie de dire que c’était un miracle qu’il n’était pas en train de se pisser dessus à cause de ses propres insectes.

Tu t’es endormi hein ? Nul besoin de me cacher que tu ne voulais pas rentrer chez toi…


Bon d’accord, c’était de la pure spéculation et… de la taquinerie. Je trouvais toujours amusant d’emmerder les gens plus… peureux ou faibles. Après tout, il fallait bien s’amuser avec ce que l’on trouvait non ? Par contre, pour être sincère, j’avais du mal à le voir comme un shinobi. Il n’avait pas la carrure ni le caractère d’un shinobi, bien qu’il semblait avoir quelques compétences. Peut-être qu’il n’était qu’un shinobi raté ? Allez savoir, peut-être que je finirai par le découvrir durant cette discussion. Du moins s’il ne décide pas à prendre la fuite parce qu’il me craint comme la peste, ce qui reste toujours une possibilité.

Disons que je n’aime pas avoir une foule de personnes qui m’observent comme si j’étais un animal et qui veulent absolument que je leur apprenne comment se battre comme un samurai. Mais oui, je sais manier le katana, j’y ai consacré une grande partie de ma vie avec.


J’affichais un léger sourire, je n’étais pas certain s’il le pensait vraiment ou s’il voulait juste se montrer sympas. Peut-être qu’il voulait même l’apprendre, bien que je le refuserais. Après tout, je n’entraîne pas n’importe qui , à moins qu’il veut sérieusement suivre la voie du samurai, il pourra aller cueillir des fleurs à la place.

J’imagine que tu as des compétences aussi, non ? Tu sembles contrôler des insectes, bien que je me demande où ils ont été…

Ben oui, on a rarement envie de s’imaginer que le corps humain peut servir de ruche et qui sait quand cela se fait. L’idée en elle-même reste répugnante je trouvais, je n’osais même pas imaginer l’intérieur d’un aburame. Imaginez, vous l’ouvrez avec un coup de katana, on verrait quoi ? Un nid d’insectes avec des larves, une reine etc ? Et de quoi se nourrissent-ils ? Peut-être qu’ils bouffent la chair et boivent le sang de leur hôte, ce qui serait vraiment dégueulasse mais bon. Les shinobi ne sont pas réputés d’avoir une quelconque limite, la fin justifie les moyens non ?

Puisque le garçon s’était présenté, sans donner son nom de famille. J’imagine qu’il ne voulait pas que l’on sache de quelle famille ou quel clan il était issu. En avait-il honte ?


Je suis Taira Shingen, je suis l’un des samurais de Konoha, tu as peut-être entendu parler de moi.

Je venais de donner plus d’informations que lui, que voulez-vous, je suis un homme très généreux… Je le fixais un temps avant de reprendre.

J’imagine que tu es de Konoha aussi, un shinobi ou un simple civil ?

Difficile à dire quelle option était ma préférée. Au fond, certainement civil puisque je ne le voyais pas vraiment comme un shinobi. Peut-être que la paix a déjà ramolli les jeunes générations de shinobi, ce qui risque de poser problème pour le futur, bien que ça ne soit pas vraiment mon problème.

Tu sembles être de nature... peureuse, je me trompe ?

Autant y aller franco dans les questions, j'étais curieux de voir s'il était plutôt du genre à nier la réalité ou s'il l'assumait. J'allais ainsi pouvoir voir quel type de personne il était, du moins d'un point de vue valeur morale.... Parce que niveau valeur de combat, je n'étais pas certain qu'il était une très grande menace. Ceci dit, je n'étais jamais contre des surprises dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Escapade nocturne... bonne ou mauvaise idée ? [Shingen]

Revenir en haut Aller en bas
 

Escapade nocturne... bonne ou mauvaise idée ? [Shingen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Terrains d'entraînement-