N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Le marché noir d'Ame [partit I]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Le marché noir d'Ame [partit I] Lun 28 Aoû 2017 - 22:09

Voilà le second rôle que j'aurais avec Fujisawa. La pluis tombe à torrent et le bruit métallique de goute rend les sonorités de plus d'un mètre impossible à entendre. Quand n'est il du sol ce dernier est nappé d'une couche d'eau noir. Les rues de cette ville noircie par la pollution cette dernière en rend la pluie ainsi que le sol sacrément crade même pour moi. Quand j'y pense encore je ne connais même pas son nom de famille une chose qui peut devenir plutôt intéressant à connaitre et surtout donne souvent une bonne information sur ce dernier. A vrais dire demander le nom d'un Ninja est plutôt mal venus le plus souvent pour la même raison. Cependant si nous devions travailler ensemble dans l'avenir il est certain que certaine information en deviendrons importante.

Revenons en au sujet. J'avais besoin d'un informateur pour dire plus précisément je dois avoir des informations sur ce fameux marché noir et Fujisawa lui est si j'ai bien compris un de ses habitant ou du moins un de ses habitués. C'est précisément ce que je cherche surtout qu'au peu d'information que j'ai sur lui si j'ai bien compris il a surement dû travailler plusieurs fois avec eux. Le rendez-vous est fixé devant ce que l'on peut appeler l'entrés du marché noir. L'heure approche et j'ai plutôt pas mal de chose à mettre sur le tapis et cela commencera par commencer à le tenir aussi au courant de se que je souhaite faire. Après tout si je souhaite qu'il me fasse confiance je doit aussi faire la part des choses.

La arrive une silhouette. Plus elle s'approche et plus elle ressemble à celle de celui que j'attends le regardant s'approcher le voilà bien visible :

-Ce n'est pas trop tôt. Bon entrons dans le vif du sujet. Il me faut toutes les informations possibles sur le marché noir d'Ame. Allant au grosse tête jusqu'au client. Je veux aussi connaitre leur moyen et puissance.

Les lignes furent mises. Je n'ai pas vraiment envie de trainer et du coup j'entre directement dans le vif du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Le marché noir d'Ame [partit I] Dim 3 Sep 2017 - 15:40

Cela faisait plusieurs jours que Fujisawa avait rencontré Goren et qu’il s’était laissé convaincre de le suivre dans son projet. Ce fut avec un rendez-vous donné par ce dernier qu’une deuxième rencontre allait avoir lieu. Sans réellement savoir les motivations qui animaient son recruteur pour cette journée, le Sabakyô se dirigea en direction de l’entrée d’un marché clandestin où il était censé le retrouver. Bien qu’il connaissait l’endroit après y avoir été quelques fois pour son travail, il ne voyait pas vraiment pourquoi c’était devenu leur point de rendez-vous, les transactions illégales n’avaient pas vraiment de lien avec le projet qu’il semblait porter.

Arrivant à destination, il se dirigea directement vers Goren qui l’attendait. Il n’était pas bien difficile de le reconnaître à distance puisque comme lui, son gabarit suffisait à le distinguer dans une foule. Bien que cela ne fut pas forcément visible au premier regard, Fujisawa ne voyageait pas seul. Il avait utilisé sa maitrise de la nécromancie pour se faire accompagner par quelques cadavres, ainsi un corbeau volait dans le ciel, un rat le suivait en retrait, tandis qu’un chat se trouvait déjà dans le marché. S’il ne possédait aucun don pour la sensorialité, cela ne devait pas l’empêcher d’utiliser ses capacités pour se prémunir de potentiels danger. Malgré sa petite réputation dans la capitale d’Ame qui lui garantissait d’être laissé tranquille par les petits malfrats du coin qui avait l’intelligence de le connaître, personne n’était jamais à l’abri d’une mauvaise surprise dans ce genre d’endroit.

Il fut alors interpellé par Goren qui n’avait visiblement pas de temps à perdre puisqu’il se passa des politesses de bases, interrogeant directement le Sabakyô sur ses connaissances du milieu sans aucune explication. Ce dernier se demanda alors s'il n’était pas paru un peu trop d’accord sur le projet à leur précédente rencontre pour être traité ainsi, comme s’il était devenu un simple homme de main.

- Bonjour à toi aussi. Le marché noir d’Âme ? Lequel ? Tu veux parler des lieux physiques où se regroupent des vendeurs comme ici ou bien du commerce illégal en général ? Dans tous les cas, il faut bien se rendre compte que dans ce pays, il y a une différence notable et importante dans ce domaine. Il s’agit de la corruption de la classe dirigeante qui fait bien plus que tolérer ce genre d’activité. On pourrait presque affirmer que la tête la plus haute des réseaux du pays, ce n’est autre que celle du Daimyô, ou bien peut-être la Grande Grue dont l’organisation est assez bien implanté dans le pays. Dans tous les cas, personne n’a vraiment la main mise sur ce qui circule, certains ont leurs propres réseaux et arrivent à obtenir un monopole sur des produits ou services particuliers, d’autres se spécialisent plutôt sur certains types de services particuliers.

Ne voyant pas vraiment où son interlocuteur voulait en venir, il ne pouvait que rester assez vague dans sa réponse.

- Mais si tu cherches quelque chose de précis, je connais quelqu’un qui travaille ici et qui saura probablement t’aider. Il n’est qu’un intermédiaire, mais si tu es pressé et que tu cherches une information, un matériel rare, une drogue spécifique, ce genre de truc, il est vraiment doué pour te le trouver, mais ses services ne sont pas donnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le marché noir d'Ame [partit I] Lun 4 Sep 2017 - 13:03

(#) Sujet: Re: Recherche de RP - Rayah ♫ Aujourd'hui à 4:40


Il est donc bien arrivé. Notre chère nouvel allier prend donc son rôle et donc notre collaboration au sérieux cela est plutôt très positif et malgré ma prise de discutions directe j'en reste plutôt content que ce soit le cas. Après avoir mit sur le tapis se que je souhaite mon acolyte tente d'y répondre plus ou moins comme il peut. Son idée fut de me donner des informations sur qui sont les grandes têtes et ceux que l'on doit voit pour obtenir objet et tache que je veux. Je peux donc bien constater que déjà le Daimyo fait potentiellement partit des têtes des dirigeant du marché noir et que les haut de la liste est plutôt floue. Du moins cela n'est qu'un avis, mais je pense aussi la même chose en voyant comment le pays est dirigé :

-Se que je souhaite n'est pas dans les services qu'il peut me fournir. Je compte si l'on peut dire prendre la majorité des parts du marché noir d'Ame. Je compte nous créer un réseau en nous immiscent dans ces affaires. Ame n'est qu'un début, je compte étendre ensuite notre influence affin de rendre notre réseau plus forte Kaminarie sera surement le pays suivant. L'objectif final serait de devenir le réseau du marché noir avec qui travailler.

La tâche est plutôt compliquée et longue, mais il est déjà au courant que notre objectif est loin d'être une tache pouvant rapidement se finir. Se trouver des atouts et renforcer nos capacités est la priorité :

-Se que j'attends à la fin de notre rencontre c'est de pouvoir avoir un plant pour y arriver et connaitre le moyen qu'on soit l'organisme avec qui traiter. Cela peut déjà aussi être une bonne idée de connaitre pour qui travaille ton fameux homme. S'il est connu pour pouvoir tout prendre connaitre son réseau est important. J'ai pensé remplacer certain pion important par des connaissances, des personnes de confiance et compétente dont je sais qu'ils ne me trahirons pas. Qu'en pense tu?

Voilà donc le genre d'information que je souhaite. Non pas que je souhaite juste savoir à qui parler pour avoir se que je souhaite. Se que je veux est être celui à qui l'on pense pour avoir se que l'on souhaite et cela dans toutes les demandes. Il est du pays. Et donc connaitre son avis sur le sujet et pouvoir avoir les information qu'il a sur ca m'est important. En plus de connaitre aussi l'idée qu'il a sur la démarche à suivre après tout ce genre de trafique à ses codes particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Le marché noir d'Ame [partit I] Jeu 7 Sep 2017 - 2:49

Fujisawa écouta Goren attentivement et il n'avait pas bien le choix, il avait quelque peu du mal à suivre ce qu’il voulait dire. Avec du temps, il finit par comprendre son objectif qui n’était autre que de s’implanter dans le réseau de distribution illégal et de devenir la référence dans le secteur. Cela surprit quelque peu le Sabakyô qui ne s’attendait pas à un tel plan d’action de sa part. Commencer à Ame était d’autant plus difficile à ce niveau par ailleurs, car si le pays était très ouvert dans ce domaine, nombreux étaient ceux qui avaient le même objectif que le Kadoria. Par conséquent, le marché était très dense et il était difficile d’y faire ses marques.

- Je dois bien t’avouer que j’ai jamais cherché à en savoir plus sur les trafics de ce pays. J’ai travaillé pour plusieurs chef de gang à travers les années, dans ce pays et ailleurs, et je me procure régulièrement des … produits, qui ne sont pas très légaux. Mais ma connaissance s’arrête à ça et aux conversations que j’ai pu entendre en laissant trainer une oreille à l’occasion. Je vais t’amener à mon contact, mais je te préviens, il est assez particulier, alors ne sois pas brusque avec lui ou il va fuir et plus personne n’entendra parler de lui pendant des semaines. Et je parle en connaissance de cause…


Naoaki était probablement le shinobi le plus paranoïaque qu’il avait jamais croisé et c’était probablement grâce à cela qu’il avait réussi à travailler illégalement pendant plus de cinquante ans à Shoukou sans jamais se faire prendre. Ses capacités sensorielles hors du commun lui permettaient de prévoir le moindre danger à son encontre avant d’effacer totalement sa présence. Cependant, il restait l’un des meilleurs contacts du Sabakyô qui savait que le vieil homme était l’un des meilleurs dans ce domaine.

- Ce que je sais par contre c’est que pour monter un tel réseau, il va falloir beaucoup de temps, de ressources, de travail et de main d’oeuvre. Et surtout, mais c’est plus un conseil que vie qu’en rapport avec ce projet, n’assume jamais que quelqu’un ne te trahira pas, c’est le seul moyen de se faire trahir. La question n’est jamais de savoir si tu peux placer ta confiance en une personne, mais juste sur quoi tu peux te permettre de lui faire confiance.


Le duo qui marchait à travers les ruelles du marché clandestin ne passait pas inaperçu. Si les personnes étranges s’enchainaient les unes après les autres dans cet endroit, deux géants comme eux ne pouvaient qu’attirer l’attention. Le Sabakyô était pourtant assez rassuré, la présence de ses cadavres à ses côtés lui permettait de s’assurer qu’aucun danger ne le surprendrait.

Au bout d’une petite centaine de mètres, ils arrivèrent dans un recoin sombre qui semblait encore plus dangereux que le reste du marché. Jetant un coup d’oeil dans le ciel pour échanger un regard avec son corbeau, Fujisawa fit alors signe à Goren de s’arrêter et de se décaler légèrement contre le mur à côté de lui. Il leva alors ses mains en l’air sans rien dire. Au bout de quelques secondes assez gênantes, un homme assez petit apparu devant eux. Portant des vêtements amples et une capuche, il était difficile de distinguer les traits de son visage.

- Ça fait longtemps Fujisawa, tu reviens à Ame pour revoir ton clan ? Ah moins que… non… il ne peut pas être au courant de ça… Oui ça doit être ça ! Et bien, ça fait au moins deux ans ! Ou trois, je ne sais plus…


- Moi aussi je suis content de te revoir Naoaki et bon, je ne devrais pas être surpris que tu aies entendu parler du retour de mon clan, mais bon, tu m’étonneras toujours. Je t’ai amené quelqu’un aujourd’hui, il a besoin d’information.


Naoaki se tourna alors vers Goren avant de l’examiner en silence pendant quelques secondes.

- Tu dois être Goren, j’ai entendu parler de toi, tu devrais faire attention, les espions sont partout. Ton projet est sensible, il ne plairait pas à tout le monde. Les alcooliques parlent trop, mais ils écoutent bien. Que veux-tu savoir ?


Fujisawa l'avait prévenu, il était particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le marché noir d'Ame [partit I] Sam 9 Sep 2017 - 9:47

Cet homme est impressionnant, rien que dans ses mots il a déjà rassemblé tout se que je sais ici et sait même se que je suis venus faire. Cet homme me rappel une araignée ayant déjà créer une solide toile de collecte d'information hyper solide. En tout cas je fus plutôt impressionné mais aussi un peut déboussoler par cette performance car si déjà cett homme est capable d'autant je devais trouver un moyen de faire mieux et pour cela il me faut se genre d'homme qui est devant moi, tournant mon visage vers mon acolyte je lui adresse quelques mots:

-Impressionnant, tu ne m'as pas menti sur ces compétences.

Comme quoi on ne peut vraiment pas juger un livre par ca couverture dans ce monde et cet homme en est la preuve vivante. Un physique qui est loin d'être avantageux ou même montrant la moindre capacité combative et pourtant il avait une compétence intellectuel pour son travaille dépassant toute espérance. Cependant j'ai un petit soucie de taille Fujisawa m'a fauché tout mon argent et entre le temps que nous nous somme séparé je n'ai réunis qu'une somme plutôt mince. Mes objectifs ne sont pas vraiment de devenir riche je n'ai pas cherché plus qu'à outre mesure de me faire une sommes d'argent conséquent:

-Je pense que tu étais au courant du fait que je sois fauché et le fais que tu te montres me laisse penser que tu as une idée de payement. Me suis plutôt fort, éliminer ou détruit ne me dérange pas. Si vous avez un concurrent gênant je suis partant.

Je ne sais pas vraiment ce que je dois aussi lui dire et se que je me dois d'éviter de prononcer. Après tout il reste un homme employer par un autre et malgré que la trahison puisse souvent ce faire dans ce milieux il y a aussi de forte chance que ce soit moi qui me fasse trahir la dedans. Prenant un petit temps de réflexion je sais comment avancer dans mes projets:

-Si tu connais mes points d'intérêt et objectif je suppose que tu sais ce que je souhaite ? Donc dis moi à ton avie je suis venue pour quoi?

Je ne sais pas jusqu'où il connait mes projets ce qu'il a entendue exactement. Cela me dérangeait quand même et me fait penser que j'ai encore trop peu d'expérience. Un simple regard rapide sur Fujisawa mon esprits venais de penser qu'il en a certainement plus que moi dans ce domaine et que je ne pouvais qu'écouter ses conseils. Ce monde est bien différent de ce que j'ai vécue. Même dans cette noirceur la mienne est bien différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Le marché noir d'Ame [partit I] Sam 16 Sep 2017 - 0:12

Loin d’être nerveux, Fujisawa assistait à la scène avec grande curiosité. Il était bien au courant de l’effet que provoquait Naoaki sur les autres et le bougre s’était arrangé pour entendre la discussion entre Goren et lui, ou la première partie tout du moins. Bien qu’il fut étonné, il n’était pas totalement surpris, connaissant le personnage. Il fut cependant rassuré de voir que le Kadoria n’avait pas l’air de mal réagir à sa démarche.

- Honnête, pauvre et prêt à rendre service en paiement, c’est pas le genre de personne avec lequel Fujisawa traîne d’habitude. Ne t’inquiète pas pour ça, tu pourras payer un autre jour, tout le monde finit toujours par revenir pour payer. Tout le monde.

Le Sabakyô avait beau avoir rencontré le vieil homme régulièrement ses vingts dernières années, il ne le connaissait pas personnellement et n’avait jamais réussi, ni vraiment essayé d’ailleurs, d’obtenir des informations le concernant lui ou son réseau. Cela n’avait jamais été dans son intention de travailler dans milieu de cette façon et il se contentait bien facilement des services proposés. Par conséquent, il n’avait aucune idée sur les méthodes qu’il pouvait bien utiliser pour ou contre ses clients.

- Ce que tu souhaites ? Non, je sais ce que les gens souhaitent en général, tout le monde veut les mêmes choses, mais on va avoir besoin d’être spécifique. Je ne sais pas lire dans les pensées, j’ai jamais réussi, j’ai essayé pourtant, mais c’est génétique et je suis trop vieux pour ça maintenant. Deviner ? Non, ça prendrait trop de temps, Fujisawa n’aime pas attendre, bon client, ce n’est pas une bonne idée.


- Il est là pour des informations sur le marché noir à Ame, les réseaux, les groupes, ceux pour qui tu travailles, tout ce qui pourrait servir quoi. Je lui ai dis que tu pourrais l’aider.


Naoaki détourna alors son regard de Goren pour fixer Fujisawa, il avait l’air surpris et légèrement déçu sous sa capuche.

- Je ne travaille pour personne, personne ne veut travailler avec moi, je ne veux travailler avec personne, comme ça je suis libre, comme ça je reste en vie. Mais j’ai connu. Je connais. Je pourrais vous avoir les informations que vous recherchez. Marché noir ? Il n’y a rien de noir à Ame. Le gouvernement sait, il en profite. Pas de régulation, police corrompu, personne ne regarde. Sauf moi, je regarde tout le temps et il y a plein de chose à voir.


- Viens-en aux faits.


- Ce sont des faits, leur pertinence est subjective. Les groupes sont nombreux, la capitale n’arrive plus à les contenir, ils se marchent les uns sur les autres et commentent des erreurs. Ils se croient intouchables et meurent au quotidien. Beaucoup veulent les rejoindre, certains viennent de l’étranger, d’autres ont grandis avec eux. Trop de gens, trop d’informations. Il faut être plus spécifique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le marché noir d'Ame [partit I] Mar 19 Sep 2017 - 5:28

Il semble que nous soyons tombées avec la bonne personne. Il n'a aucune filiation et il a une flopé d'information. Après que mon partenaire ait commencé à demander clairement se que l'on veut, il répond de manière hiératique, surement car notre question est trop vaste et qu'il ne souhaite pas donner d'information importante tant qu'il ne sait pas exactement se que l'on veut et donc le prix qu'il vat facturer. Quand j'entends le résumé sur son avis de la situation ceci me fis plutôt sourire déjà pour idée de prendre le monopole d'un ou de deux marchés afin d'avoir une marque sur un bisness dans le marché noir. Etendre ma demande sur tout ce qui concerne le marché noir semble compliqué. L'étendue de ce bisness doit surement être encore plus vaste que je ne le pense. Prenons donc les informations de manière coupé :

- Intéréssant, Je souhaiterais connaitre tout sur le le commerce de la drogue que se soit, les hauts chefs comme les dealeurs ainsi que les clients, leur usine planque. Je veux même connaitre à quoi ils coupent leur came. Le moindre détail que tu as en main m'intéresse.

Dans ce pays il y a surement une grande majorité de personne qui prennes au moins de temps à autre de la drogue et cela est surement la filiale la plus importante dans ce pays. Cela m'importe peu. Prendre le contrôle totale de ce bissness va devenir difficile, mais elle est une filiale des plus importante dans mon projet car elle en est l'épicentre de toute les actions. Vente d'organe recherche d'information ou même prostitution. Tout cela peut se faire en dériver de la drogue et il y a peu de chance que cela ne fonctionne pas déjà ainsi. L'utilisation de la chaire humain après l'avoir ponctionner de tout leur argent pour en récolter encore plus. La quantité d'information est immense, il en serais impossible de retenir s'il me le dit oralement puis nous perdront beaucoup d'information:

- S'il te faut un peu de temps pour préparer ce que je te demande, je peux attendre quelques jours. Je veux tout sur papier.

Reste à savoir s'il a déjà préparé un document sur ce trafique ou sur n'importe quelle information qu'il récolte. Quoi qu'il en soit je ne sais pas s'il est le meilleur dans son domaine ou non, mais quoi qu'il en soit son travail et la qualité vont beaucoup jouer sur la suite des évènements. Sans compter que la concurrence il doit en avoir il y a aussi surement certains hauts chefs de certain trafic qui doivent avoir leur propre informateur. C'est ses derniers qui deviennent des menaces:

- Une autre question. Juste entre nous par pure curiosité. Tu n'es pas gêné par la concurrence ? Puis notre moyen de payement peut être la réduction de la concurrence.

La question est simple. Je me demande s'il est le seul informateur à qui l'on peut trouver ce genre d'information. Même si je suppose que chaque gang en a un, cela n'est pas vraiment vrais. Surtout si comme il dit les groupes sont plutôt très désordonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Le marché noir d'Ame [partit I]

Revenir en haut Aller en bas
 

Le marché noir d'Ame [partit I]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Ame no Kuni-