N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2098
Rang : SSS

Message(#) Sujet: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Mer 6 Sep 2017 - 15:45

An -1.

La guerre faisait rage à Tsuchi no Kuni, où la coalition rebelle se battait sans relâche pour repousser l'occupation impériale. C'était une époque troublée, violente et propre à susciter ou raviver les émotions les plus vives, et pourtant au coeur de ces tumultes apparemment sans fin, un homme demeurait invariablement stoïque jusqu'à l'excès. Ryûga du clan Samui, commandant de la plus large force armée organisée de la rébellion, faisait frapper le marteau de ses stratégies et de son savoir faire en matière de combat pour mettre à mal les forces de l'Empire. Et ce jour là, dans le détroit lové entre les montagnes à l'ouest de la Citadelle Jisetsu investie par les troupes du Kamui, se joua l'un des tournants de la guerre sur le territoire de la Terre. C'est en effet là que se déroula l'une des plus grandes batailles ouvertes de l'Histoire.

De toute part, les bataillons armés foulaient le sol rocailleux pour aller rejoindre le front. Les cris, les bruits de métaux entrechoqués et de chair tranchée se mêlaient à un tumulte plus grand encore, comme si un bourdonnement indescriptible recouvrait les kilomètres carrés qui servaient présentement de champ de bataille aux armées rebelles et impériales. Les nuages en cette fin d'après-midi se faisaient noirs et menaçants sur le détroit, qui était comme recouvert de l'ombre de la montagne à l'est, mais c'était le cadet des soucis de tous ces hommes et femmes dont la vie était jetée en pâture au destin. Ryûga, lui, faisait ce qu'il savait faire de mieux et récitait son Taijutsu au coeur de ce maelström : épée droite à la main, il virevoltait en tout sens pour asséner coup sur coup des attaques fatales aux soldats impériaux, prenant le temps de composer quelques mudras à la moindre occasion pour manipuler la terre tout autours de lui et donner un avantage conséquent aux rebelles qui le suivaient. Sur son visage se lisaient l'effort et la concentration, ainsi que la banalité du devoir rempli.

Comme il l'avait prévu, grâce à la disposition de ses troupes en dents de scie, il avait offert un avantage conséquent à son armée en brisant la formation standard impériale sur toute la ligne de front. Un stratagème qu'il n'avait eu aucun mal à mettre au point, grâce à ses années de service au sein même des forces de l'Empire dont il connaissait tous les codes. Non seulement cela, mais il avait tiré au mieux parti des clans alliés qui participaient à la reconquête en dispatchant les talents particuliers aux endroits charnières. L'armée rebelle avait donc avec elle la fureur de vaincre, d'une part, mais également l'organisation et la préparation d'une armée professionnelle. Et lorsque le moment fut venue, Ryûga décida qu'il était temps de forcer l'avantage. Ses mains s'entremêlant rapidement dans une succession de signes incantatoires, le Samui plaqua sa paume droite sur le sol. Dans un impressionnant nuage de fumée, un serpent géant et majestueux apparut alors sur le champ de bataille, le commandant accroupi sur sa tête.

Frappant de peur les soldats impériaux de la première ligne et au delà, le regard reptilien du serpent fixa un bref moment la scène devant lui. Sans piper mot, il asséna un large balayage de sa queue gigantesque aux soldats de l'Empire sur sa droite, tandis que Ryûga de son côté crachait un torrent de flammes sur la gauche. Dans les faits, il était à présent difficile d'imaginer une défaite des rebelles, mais le Samui gardait son esprit à l'affut de la moindre évolution, du moindre soubresaut, afin d'éviter des morts inutiles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1247
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Mer 6 Sep 2017 - 19:37

L'atmosphère était lourde et les diverses tensions palpables sur le champ de bataille du Pays de la Terre. Partout où les regards se posaient de nombreux shinobis perdaient la vie à chaque instant. Dans le plus parfait des anonymat, les nouveaux corps inanimés rejoignaient ainsi ceux de leurs ennemis et camarades tombés juste avant eux. Il était bien rare en effet - après la guerre - que les hommes se souviennent de ceux qui avaient payés de leur vie la lutte pour la victoire. Chacun était pourtant prêt à se battre et déterminé à défendre son idéal jusqu'à la mort. Aucun ne se voyait non plus un seul instant renoncer à tout ce en quoi il pouvait croire... Du moins jusqu'à ce que la plupart d'entre eux ne finissent inéluctablement par rendre leur dernier souffle.

Cela faisait presque un an que la guerre avait commencé et que les fronts se multipliaient à travers toutes les terres impériales. Quand bien même les hommes de Kakeshuou étaient habitués à côtoyer la mort de prêt; jamais aucune armée n'avait réussi à s’immiscer aussi loin chez eux que celle qu'ils affrontaient aujourd'hui...

Au beau milieu de tous ces hommes et femmes en train de lutter, l'un des plus anciens partisans de Kakeshuou était également en train de livrer bataille. Armés de ses nombreux pantins, le vieux marionnettiste qu'il était devenu n'avait rien perdu de sa superbe d'antan. Il tuait les membres rebelles à tour de main et n'avait aucune once d'hésitation à chacune de ses attaques. Il savait que la défaite de cette bataille porterait un grand coup à l'Empire et sa domination. Quelque chose que lui même ne permettrait pas tant qu'il lui resterait la force de se battre.

Finalement un Kuchyose gigantesque vint rompre la monotonie du paysage. Il s'agissait d'un serpent géant sans doute invoqué par le camp adverse. Ce dernier apporta mort et désolation sur son passage en anéantissant les troupes impériales d'un vulgaire coup de queue. Son Maître quant à lui trônait fièrement sur la tête du reptile et réduisait en cendres tous les opposants à son courroux...

Aussitôt et après l'avoir aperçu au loin, Van s'élança dans la direction du serpent géant. Il composa dés lors une brève série de mudras dans sa course puis frappa le sol afin d'invoquer son propre Kuchyose.
Ein apparu subitement et surplomba le champ de bataille de part sa taille colossale. Le scorpion géant faisait maintenant face au serpent de l'ennemi en faisant claquer ses pinces. Placé sur la tête de son plus fidèle compagnon, le quinquagénaire était toujours entouré par ses quatre pantins.

Van ~ " N'imaginez pas qu'il vous sera aussi simple de remporter la victoire... Je ne le permettrais pas ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 181
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Jeu 12 Oct 2017 - 0:29


La bataille est une telle mêlée qu’il est difficile de discerner quoi que ce soit. De toute part, on s’agglutine, on transperce, on massacre, on s’enfuit. Même si deux camps farouchement opposés s’affrontent sur ce champ de bataille improvisé, il est délicat de les distinguer les uns des autres. Ce sont tous d’anciens frères d’arme. Des hommes et des femmes ayant combattu côte à côte. Dont les proches sont morts, pour un grand Idéal. Aujourd’hui, ils s’entredéchirent au nom d’idéologies, de chefs, et de convictions personnelles. Un triste spectacle, qui n’en perd pas moins son ardeur et son tranchant.
Hiyori Jisetsu, en la matière, n’est en rien différent des autres. Il se bat comme un fidèle missionnaire impérial, sa Foi en l’Empereur absolue et sans faille, son chef demi-dieu tout désigné, ses convictions profondes et impérialistes. Il ne fait pas marche arrière et tranche dans le vif sans la moindre hésitation. Même s’il croise des connaissances.

Il se trouve pour l’instant en retrait. Utilisant son Ninjutsu pour venir en soutien, il n’intervient que de façon éclaire, et est chargé d’observer l’avancée constante des rebelles. Il aimerait penser que ces vermisseaux indignes de fouler ces terres sacrées devraient toujours retourner à la terre ; mais il n’éprouve guère de colère ou de haine pour ces ennemis-là. Il en connaît certainement plusieurs, et est bien conscient que les convictions de l’Empereur-Dieu ne sont partagées que par quelques élus bien inspirés par ses actions. En revanche, il est un homme à qui il est prêt à en vouloir sans la moindre réserve ! Et c’est pour mieux le repérer qu’il reste à cette distance, attendant le meilleur moment pour agir.

Pour l’heure, le combat semble égal. Mais peu à peu, la vapeur s’inverse. Les rebelles bénéficient d’un soutien de poids qui facilite leur avancée. Ils pénètrent les rangs, bousculent les stratégies habituelles, entrent dans un conflit dont ils sont les maîtres. Ils se dévoilent comme de bien impétueux adversaires ! Ils seront difficiles à vaincre, encore plus à mater. Quand un chien se sent acculé, il saute à la gorge !
Mais c’est une image qui va dans les deux sens. Le regard confiant, accroupi sur un petit sommet, le Balafré « au nom de l’Empire et du Tout-Puissant » jette un œil au dessus de son épaule et observe ses frères d’armes en stand-by.

» Il est temps, on peut y aller maintenant !

Quelques instants plus tard, le principal frondeur et maître d’armes de cette bataille fait son entrée. Profitant d’une percée, le Samui – ancien fidèle du Kamui – frappe un grand coup pour briser les lignes de front, en même temps que le moral de l’ennemi. Un fin tacticien, aucun doute là-dessus ! Mais ce serait penser que cela suffirait. Certes, les pertes en un instant sont énormes. Mais une bataille ne peut être unilatéral ; sans quoi, ce n’est qu’une boucherie sans nom ni honneur.
Dans le même élan, une nouvelle créature monstrueuse vient faire face au Serpent géant, agitant ses gigantesques pinces et menaçant ouvertement le meneur de la Rébellion. Trônant fièrement sur son sommet de son invocation, un vieux blondinet assisté de pantins mécaniques n’hésite pas à faire face à la menace ouverte. De loin, Hiyori reconnaît l’individu et comprend bien de quoi il s’agit. Rébellion contre Empire. Deux Maîtres Jedi, invocateurs l’un comme l’autre. C’est le tournant de l’épisode V qui s’annonce. Pourvu que Van ne soit pas son père … .

Dans le face à face, tout n’est plus rien. Il n’y a que le futur vainqueur et le futur cadavre. Celui imposera son idéologie et sa vision du monde. Celui qui mettra le coup de boule bien placé, laissant l’autre avec un nez mickael-jacksonien. Même le champ de bataille qui les entoure n’existe plus à leurs yeux.
Ils ont pourtant tort.

» Au Kamui !!
» Uooooooooh !!!



Le cri de guerre résonne dans le détroit alors que le flanc gauche semble littéralement exploser ! L’assaut fracassant de la Rébellion se voit pris sur le côté, par une quinzaine d’individus appuyés par des troupes fraiches. Entre les rangs, ces pupilles scintillent comme des étoiles dans la nuit, lisant les mouvements adverses, déchiffrant les stratégies, frappant là où ca fait mal. Les Jisetsu entrent au cœur de l’action, et permettent dans les premières secondes une véritable poussée qui semble changer le cours de la bataille ! Mais rapidement, les effectifs qui les accompagnent perdent de leurs membres et de leur élan, et la contre-vague s’étend sur la plage pour se mêler aux remous de l’océan guerrier. L’affrontement reprend de plus bel ; moins à sens unique, mais toujours sanglant et sans conclusion hâtique.

Le Balafré n’est pas particulièrement un meneur d’hommes. Il n’est pas chef de Clan. Il se distingue sans doute par sa proximité avec l’Empereur, et à la vénération qu’il lui voue sans faille. Mais il ne fait pas équipe, même au combat. Usant de ses pupilles, il a profité de cette frappe surprise et du choc des rebelles pour se glisser entre les rangs, et se mêler au duo initial. Composant en chemin les signes invocateurs traditionnels, il tape sur son épaule … et fait apparaître un petit caméléon sur son épaule. Sourcils froncés, langue fouettante, il est prêt à passer à l’attaque comme les deux autres !!

» … et même si je rejoins le seigneur Hoheinheim sur ce point, je veux savoir ce qui est arrivé à l’un des meilleurs hommes de l’Empire pour trahir un homme de son propre sang !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2098
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Mer 28 Fév 2018 - 15:05

Invoquer Jör sur le champ de bataille s'il n'avait pas été convaincu de leur avantage aurait marqué un tournant tout à faire négatif pour le camp rebelle. Si les troupes de la coalition s'étaient en effet senties en difficulté, voir un serpent géant apparaître à leur côté aurait certes pu leur envoyer le message que tout n'était pas perdu, et ainsi les inciter à redoubler d'ardeur au combat, mais aurait également suscité chez beaucoup le sentiment que leur leader était en train d'abattre ses dernières cartes en désespoir de cause. En l'occurrence, ce n'était toutefois pas ce contexte dans lequel baignaient les troupes rebelles : leur avancée était nette et constante et, si des morts étaient évidemment à déplorer dans leur camp comme dans celui de leurs adversaires, les proportions ne laissaient que peu de doute sur l'issue finale. Pourquoi invoquer Jör dans cette situation, alors ? Comme toute décision arrêtée par le Commandant Samui, celle-ci faisait suite à un raisonnement. Simple, en l'occurrence, mais toujours tourné vers l'efficacité.

Abattre un chien acculé après un long et âpre combat était toujours plus difficile, dangereux et coûteux en ressources que de le mater définitivement alors qu'il lui reste encore de l'énergie et l'espoir de la victoire. En faisant apparaître l'un des grands serpents légendaires et en appuyant l'avantage de ses troupes avec son concours, Ryûga s'assurait d'une chose : précipiter le jeu adverse. De deux choses l'une, en réalité : soit les forces impériales étaient trop peu équipées et préparées et devraient annoncer la retraite précipitamment, soit elles seraient contraintes de révéler leurs derniers atouts ici et maintenant pour ne pas lâcher plus de terrain encore qu'elles ne devaient déjà le faire. Et ce fut rapidement ce second effet, attendu et prévu par le tacticien, qui se vérifia sous ses yeux lorsqu'un homme mûr à lunettes se détacha de la mêlée en invoquant à son tour un énorme Kuchiyose. Un scorpion, gigantesque, qui fit immédiatement darder ses pinces et son appendices empoisonné pour s'opposer aux écailles musculeuses de Jör. Dans les instants de flottement qui suivirent, un autre acteur, que le Samui n'eut pas grand mal à reconnaître, se détacha des combats parallèles pour barrer la route à Ryûga et son invocation. Il s'agissait de l'un des plus proches guerriers de l'Empereur lui-même, un combattant dévoué et talentueux issu du clan Jisetsu. Un adversaire redoutable, que le Samui identifia comme tel.

« Les Hommes évoluent, et le monde avec eux, Jisetsu ! Héla-t-il pour se faire entendre au-dessus du vacarme environnant. Des shinobis tels que vous et Hoheinheim devraient le comprendre mieux que quiconque... ! »

A ces mots, des signes incantatoires extrêmement rapides se formèrent entre les doigts experts du Commandant, de la bouche duquel jaillit alors une langue de feu qui se propagea en arc de cercle devant lui en suivant le mouvement de sa tête, visant grossièrement le scorpion géant sur lequel trônait le scientifique de la Citadelle ainsi que le guerrier Jisetsu. Ryûga bondit alors à la suite de sa propre attaque, comme pour la rattraper dans les airs, et laissa dans son dos Jör qui transperça le sol rocailleux de sa tête imposante pour faire disparaître rapidement toute la longueur de son corps sous terre. Laissant l'arc de feu poursuivre sa route vers ses adversaires, le Samui mit pieds à terre et plaqua immédiatement ses mains au sol, son regard attentif à la moindre réaction de ses cibles. Hiyori, en particulier, grâce à ses Kinnegan dorés, représentait un danger à ne surtout pas sous-estimer. Mais comme tous les colosses, celui-là aussi avait une faille, que Ryûga savait déjà comment exploiter... Canalisant son chakra dans la terre environnante, il sentit le tremblement attendu : dans l'angle mort du scorpion géant, Jör venait de rejaillir, gueule béante et prête à se saisir de l'appendice arrière de son homologue, avant de s'enrouler autours pour le neutraliser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1247
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Ven 2 Mar 2018 - 18:12

Face à face au beau milieu du détroit, les deux créatures titanesques se toisent et se provoquent mutuellement en jouant de leurs attributs naturels. Le scorpion claque de ses pinces et fait suinter son appendice qu'il tient prêt à piquer à tout instant. Le serpent lui agite sa queue et ouvre grand la gueule, les crocs luisants de poison.
A l'image de leur Maître, chacun des deux Kuchyose tente de déstabiliser son adversaire et ce dans l'intention, de paraître le plus impressionnant possible.

A présent qu'il s'était rapproché et qu'il avait gagné en hauteur, le vieil Hoheinheim su reconnaître - sur la tête du serpent- un visage bien familier. Celui encore une fois d'un énième Samui, autrefois membre de l'Empire et aujourd'hui à la tête de tous ces rebelles leur faisant face. Cette première impression déclencha chez le Lumineux une bien curieuse et étrange sensation de déjà vu. A croire que tout les membres du clan de ces manipulateurs de glace, étaient finalement prédestinés à gouverner et à régner.

Sa présence expliquait à elle seule la raison de la percée des forces rebelles à travers les rangs du Kamui. Cet homme connaissait les tactiques opérées par les soldats de l'Empereur, et leur façon de se battre. De plus, Ryuga était également bien connu pour ses prouesses et ses hauts faits en tant que ninja.

Fort heureusement pour les hommes du Shukaï, le cri de guerre poussé par les renforts, survenus du flanc gauche, apporta un second souffle au moral des impériaux. En plus du Scorpion géant pour leur faire face, ils semblaient en fin de compte avoir une chance de faire front sur un pied d'égalité et ainsi parvenir à tenir leur position contre les rebelles. Toujours niché sur le crâne de son Kuchyose, Hoheinheim reconnu parmi eux le très réputé élève du Kamui en personne. En plus de lui être loyal au possible, sa dévotion - bien trop aveugle au sens de Van - en ferait ici le plus parfait des alliés.

Van ~ " Une évolution ? " Répondit-t-il, le visage presque amusé.

Van ~ " Avec votre merveilleux rôle de commandant et seulement en cas de victoire, vous même devez déjà savoir que toutes ces brebis, une fois égarées, n'hésiteront pas à vous offrir le pouvoir sur un plateau d'argent n'est ce pas ? Humhum quelle ironie que de considérer comme une évolution, le simple fait de confier le règne à un autre Samui... "

Le vieux marionnettiste riait jaune et savait que le combat ne serait pas évident. Plus les jours passaient et plus les troupes du terrible Kakeshuou se retranchaient sur leurs terre. Malgré tout et en dépit de cette mauvaise posture, le Lumineux souhaitait encore croire en la suprématie impériale...

Après quoi Ryuga composa une brève série de signes avant de recracher par sa bouche une puissante et large langue de flammes. Celle-ci s'abattit sur tous les ennemis lui faisant face jusqu'à se rapprocher dangereusement d'Hiyori et de Van sous la forme d'un arc de cercle ardent. Au même instant Ryuga venait de bondir de la tête de son serpent, qui en profita pour se fondre dans le sol.

Van ~ " Une arrogance digne d'un Samui ! Ein ! " Lança-t-il à l'adresse du Samui et de son propre kuchyose, la main déjà tendue et prête à donner ses ordres aux pantins.

Ein ~ " Je sais ! "

Avant que l'impact ne devienne imminent, Hoheinheim profita de la présence de l'une de ses marionnettes à ses côtés pour l'envoyer seule face à l'attaque. D'un signe il activa l'effet de son pantin et vint séparer tous les membres de la marionnette en une fraction de seconde. Ses nombreux fils bleus raccrochés aux six morceaux au total, s'agitèrent dés lors et dirigèrent chacune des parties afin de les planter dans le sol, juste devant Hiyori,Van et Ein.

Van ~ " Sekai no Fuinjutsu ! "

La très célèbre et robuste barrière du scientifique apparue aussitôt afin de bloquer le torrent de feu in extrémis. Puisqu'il avait vu son adversaire sauter dans leur direction, le Lumineux jugea préférable de fournir ici sa plus puissante barrière. Celle-ci encaissa l'attaque sans difficulté, mais se fragilisa sans doute en raison de la puissance dévastatrice du Katon.

En effet une fissure s'était manifestée juste après le choc, en un craquement de mauvais augure et sous l’œil inquiet de son propriétaire. Au même instant cependant, le serpent réapparu depuis le sol afin de s'enrouler tout autour de Ein. Heureusement que ce dernier avait déjà pensé à renforcer sa carapace, dés l'instant où la créature avait quitté son champ de vision. Sous la surprise néanmoins, Ein se vit rapidement entravé de tout mouvement, complètement prit au piège par le corps ondulant du gros basilic.

Distrait un instant par la gueule du serpent gigantesque et béante suspendue juste au dessus du dard de Ein, le Lumineux s'assura de la présence de Hiyori non loin de lui afin de l'inviter à agir.

Van ~ " Hiyori San ! Veuillez frapper fort ! "

Contrairement à ce qu'il aurait pu se passer, Ein resta complètement figé sans même chercher à se débattre. Tout ce qu'il eut à faire fut d'activer le Fuinjutsu tatoué sur son bas ventre et servant à immobiliser habituellement ses proies juste avant qu'il ne les pourfende avec son appendice. Puisque cette technique nécessitait également l'immobilisation complète de son lanceur, Hiyori n'avait plus qu'à profité de l’inoffensivité du serpent pour l'attaquer avec une puissante attaque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 181
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Dim 8 Avr 2018 - 19:25



La bataille s’engage violemment, et dans le fracas des armes et des cris de guerre, les trois figures proues de cet engagement ne se lâchent pas du regard, comme si leurs yeux portaient leur détermination et les outils qu’ils emploieraient pour atteindre leurs objectifs respectifs. Enfin, trois … deux surtout ! Car pour ces premières minutes de combat, le Jisetsu semble complètement mis à l’écart ! En effet, face à deux invocations géantes, l’homme aux pupilles dorées n’a pu apporter qu’un misérable reptile à peine plus grand qu’un rouleau invocatoire. Autant dire qu’il fait pâle figure. Et la façon dont il est naturellement exclu des premières joutes à de quoi le vexer.

Le scorpion et le serpent se livrent un duel acharné, où les crocs et pinces de chacun tentent d’asséner un coup mortel. Ce combat n’est plus une question de vainqueur et de vaincu ; c’est une lutte pour la soumission totale de l’adversaire ! Car celui qui parviendra à détruire les invocations de l’autre pourra prétendre au titre de Summoning Master, et malgré la défaite, dire avoir eu le dessus sur son rival. A ce titre, Hiyori part clairement en dernière position. Mais il n’a pas nécessairement dit son dernier mot !

» ﻼϠ؁ ﬓ₹ גםؼ₹؁ﬓ٨ﯱ ﭪ₪
» ﭪ₪ﬓ₹ﭪ ῴ גםؼ₹ﻼϠ؁ﬓ٨ﯱ ₪



Déposant la petite bête au sol, celle-ci agite frénétiquement son bassin et ses pattes et dirige son corps minuscule vers le choc de Titans. Sa mission est claire, il saura ne pas se faire repérer avant d’avoir atteint son but ! De son côté, le vétéran impérial n’a pas quitté des yeux l’homme qui leur fait face. Celui qui autrefois combattait au service de l’Empire et était considéré comme l’un des soldats les plus dévoués de l’Empire. Celui-là même qui, membre de la Race sacrée, faisait aujourd’hui le choix du traître, du lâche, du couteau dans le dos ! Une évolution ? Tu parles !

» C’est n’est pas une question d’évolution ! Mais de respect et de loyauté envers l’Empereur-Dieu !

L’homme bondit. En arrière ! Se dirigeant vers la gueule béante du serpent invoqué, ses doigts forment les mudras nécessaires pour recouvrir ses poings d’une couche de pierre. Ceux-ci se nimbent de flammes et forment ainsi un duo redoutable au corps-à-corps ! Pas d’hésitation, le Balafré se trouve maintenant à la bonne hauteur ! Pour neutraliser cette créature, il compte non seulement la frapper de toute ses forces, mais aussi détourner l’attention du reptile géant !

» Et de toute évidence, cette loyauté, vous l’avez vendu ! FIRE FLYING PUNCH !

Une double frappe rapide du gauche soutenu en final par un redoutable crochet du droit est balancé dans la mâchoire de la Bête mythique, afin de la repousser, voire de lui infliger des brûlures assez importantes pour lui faire perdre ses moyens un instant !
D’autant que pendant ce temps-là, une petite bête fait son office, et use de ses délicates griffes pour grimper sur le ventre mou de la créature géante. Bientôt, elle sera à bonne hauteur, et pourra se fixer à sa peau, invisible, et capable de comprendre, d’analyser et transmettre tous ses mouvements !


1. "Grimpe-lui sur le dos, je veux connaître ses mouvements à tout instant."
2. "Compte sur moi, Yoyo !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2098
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Lun 9 Avr 2018 - 8:54

Un genou au sol, Ryûga observait, les yeux écarquillés par l'adrénaline du combat, tous les déplacements et toutes les techniques qui fusaient de toute part devant lui. Même lui, le stratège incarné, au calme presque légendaire, ne pouvait retenir cet afflux chimique dans son cerveau : à chaque instant, sa vie pouvait basculer. A chaque instant, la cause pour laquelle il se battait pouvait s'écrouler. Le conflit ne se résumait pas à lui ni à sa victoire ou à sa défaite, en ce jour, mais le Samui savait dans ses tripes et dans son cœur qu'il était à présent de son devoir de faire réussir la rébellion. Ses adversaires avaient la hargne au ventre, et ne pouvaient pas comprendre, en l'état, le pourquoi de ce revirement. Ryûga lui, sans en être le moins du monde l'instigateur, le comprenait parfaitement bien, et ne se souciait pas de savoir ce qu'en pensaient les loyalistes : le courant politique et social mondial exigeait que l'Empire tombe et que son dominion s'arrête une bonne fois pour toute, et même si le commandant pouvait s'être formulé des réserves à lui-même lors des réunions secrètes préliminaires à l'engagement de son clan dans ce conflit, ces réserves n'étaient pas suffisantes, même d'un point de vue personnel, pour justifier de continuer à se battre sous la bannière de l'Empire. Ce qui, paradoxalement, ne remettait pas pour autant en cause à ses yeux l'utilité de son travail passé dans les forces spéciales de celui-ci.

Des années dans les forces spéciales, qui lui avaient d'ailleurs forgé un sens tactique pointu et aiguisé qui n'avait jamais eu l'occasion de s'émousser avec le temps. Plusieurs scénario, des dizaines pour être plus précis, s'étaient déroulés en parallèle dans son esprit à compter du moment où Hiyori et Van s'étaient joints à la mêlée. Et voilà que l'un d'eux se réalisait sous ses yeux. Il n'en tira aucune fierté particulière ni ne s'enorgueillit de ce constat : au lieu de ça, il commença immédiatement à calculer le coup suivant, puis le prochain, et celui venant encore après. Il vit Jör se tétaniser dans son étreinte du scorpion géant, où trônait toujours le redouté scientifique de la Citadelle qui venait de se défendre avec quelques pantins, puis observa la charge majestueuse et flamboyante du Jisetsu, individu particulièrement dangereux, contre le chef du Clan des Dragons. Son uppercut fit mouche, et fit toner un fracas sourd et chitineux sur tout le champ de bataille. Mais lorsque vint pour Hiyori de pouvoir se satisfaire de son assaut réussi, un secousse agita toute la zone dans laquelle se trouvaient les loyalistes.

Ses mains toujours au sol, Ryûga déclencha finalement son jutsu : un pan entier et rectangulaire de la plaine rocheuse, sous les pieds du scorpion géant et de ses acolytes, se déroba sous eux comme un ascenseur soudainement décroché de ses câbles, les supprimant pour ainsi dire du paysage tandis que leur « plate-forme » indésirable s'enfonçait vers ce qui semblait être le centre de la terre, s'arrêtant plusieurs dizaines de mètres sous le niveau de la mer. Et en parallèle, jusque là toujours immobile, les écailles de Jör tournèrent au marron... avant de se liquéfier progressivement en une vague de boue et de mélasse rocheuse. Se redressant enfin, Ryûga composa rapidement quelques signes pour se dédoubler : le clone ainsi formé se hâta de rejoindre le puits rectangulaire et gigantesque tout en composant à son tour de rapides mudras, puis sans prendre le temps de toiser ou de lâcher un quelconque mot aux infortunés, déclencha un déluge de projectiles glacés et acérés dans la fosse. Le vrai Ryûga, lui, recomposait son souffle en retrait : c'est là qu'il aperçut sur le côté Jör, le vrai, qui reparut des profondeurs à plusieurs dizaines de mètres. Le chef du Clan des Dragons lança alors un regard reptilien froid et entendu à son invocateur... avant de se remettre à semer blessures, morts et chaos dans les rangs ennemis, dont les armes souvent rudimentaires avaient peine à égratigner ses écailles mythiques.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1247
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Ven 13 Avr 2018 - 11:56

Le serpent s'était fait piégé et devint aussitôt la proie de ses cibles. Entourés d'Hiyori, Van et Ein, il ne faisait plus aucun doute que son maître ne pourrait lui venir en aide à temps, et ce depuis l'autre côté de la barrière toujours active. Dans l'instant le Jisetsu leur fit une démonstration de force des plus redoutables en venant frapper à plusieurs reprises le serpent géant du Samui. Malheureusement pour eux, la stratégie de Ryuga visait justement à les réunir tous au même endroit afin de les enfoncer de plusieurs dizaine de mètres sous le niveau du sol.

Impuissant donc, le Lumineux n'avait fait que contempler l'efficacité de la technique Doton dont venait de se servir Ryuga. Il avait ainsi vu les murs tout autour de lui s'élever à la mesure que lui et ses camarades s'enfonçaient dans le sol. Lorsque la technique cessa, le serpent disparu en se liquéfiant en boue et ils se retrouvèrent ainsi bien loin et isolés du reste du champ de bataille en cour au dessus de leur tête. La tête justement levée vers l'ancienne position qu'ils venaient de quitter - mais également leur seule porte de sortie possible - Van ne manqua rien du saut majestueux de Ryuga pour les rejoindre. Ce dernier prépara une série de mudras avant de se servir cette fois, de son pouvoir clanique contre eux.

Ainsi un déluge de pieux tranchants et givrés s'abattit sur la zone réduite en venant se planter sur toute la surface du rectangle. Recouvert d'une protection, Ein interposa aussitôt ses deux larges pinces au dessus de la tête de son Maître, afin de lui épargner les dégâts. Plusieurs pieux vinrent perforer sa carapace, sans pour autant venir l'entamer suffisamment pour le blesser. Le Scorpion tenait encore debout et n'avait pas fini de montrer toute l'étendue de son utilité.

Boum boum boum... Ein se mit soudain à battre des pattes sur le sol de manière frénétique. De légères secousses ressortaient de sa danse étrange et répétée. Pour le reste et après la véritable tempête qu'ils venaient de subir, Van retrouva toute sa visibilité une fois que son scorpion retira ses pinces du dessus de sa tête. Ses marionnettes étaient toujours disposées à ses côtés, à défaut d'une qui lui avait servit à dresser sa précédente défense. Deux se ruèrent alors sur le clone de Ryuga dans l'intention de le trancher avec leurs armes enduites de poisons. Une de chaque côté et parfaitement guidées par les mains devenues expertes du vieux Marionnettiste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 181
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori] Mar 17 Avr 2018 - 17:23



La charge couronnée de succès, le serpent renvoyé dans le lointain … tant de choses à la fois annonciatrices de victoire, qui se transforme pour finir en défaite ! Pris par surprise, la team de gagnants se retrouve en intimes avec les entrailles de la terre, et dans une pénible situation. Le serpent n’est finalement qu’une imitation, ils se retrouvent dans un cul de sac, et la mort vient littéralement du ciel ! C’est très mal engagé, cette histoire !

La chance veut que Van et son Scorpion géant réagissent rapidement et parviennent à contrer les assauts du traître – ou plutôt, de sa contrefaçon. De son côté, le Balafré a davantage porté son attention sur le reptile changé en tas de boue. Dans l’amoncellement qui se détruit, ses yeux zigzaguent d’un côté à l’autre, désespérément à la recherche de son adjoint. Lorsque ce dernier réapparait, il est déjà en train de lui grimper sur le dos ! Un vrai soulagement pour l’invocateur, qui ne tient pas à sabrer ses atouts dès le début du combat ! Heureusement, la petite bête a quitté sa position dès le subterfuge de terre dévoilé. L’équipe est désormais réunie au grand complet !

» ؼﻼגῷﬓ؁₹ם₪Ϡ٨ﭪ


» ₹ﬓῷؼﬓϠϠﭪﯱῷ

» ﬓؼגﻼםג٨₹



Ce petit bonhomme est incroyable ! Non seulement il apporte des informations cruciales pour la suite du combat, mais il apporte également quelques conseils ! Rien à dire, si ce n’est un sourire malicieux et fier d’un Maître Invocateur ravi de l’aide qu’un aussi petit être peut lui apporter ! Le premier point est fondamental ! Le personnage qui leur fait face n’est pas l’original ! puisque grâce à son odorat animal, le petit caméléon est parvenu à noter la différence entre de la chair humaine et du contrefait. Point indispensable pour bien penser sa stratégie ! Ni une ni deux, l’impérial entre en action ! Ses mains claquent l’une contre l’autre, pendant que ses pupilles dorées s’activent à toute vitesse. Les deux croix qui font briller ses yeux tournent et s’agitent alors que le temps lui semble un simple objet du quotidien, manipulable à souhait !

Esquivant les dards de glace qui pleuvent sur le trou béant, Hiyori n’hésite pas un instant ! Lisant la trajectoire, évitant les assauts, son Jutsu rajoute des plaques de terre contre la paroi afin de grimper le plus vite possible. Il est bientôt à bonne hauteur … et dépasse le clone ! Le Balafré laisse le menu fretin à son acolyte et préfère se concentrer sur ce qu’il se passe plus haut ! Pendant que les deux généraux impérialistes sont bloqués, leurs rangs se font décimer ! Arrivé au sommet, il atterrit déjà en posture de combat : genou à terre, la paume de sa main vient frapper le sol et élève un important nuage de poussière.
C’est un second allié, qui vient à la rescousse du Jisetsu !

» Qu’essssst-c’qui’sssss passsssse ?


» Conflit interne ! Je t’expliquerai plus tard ! On doit réduire la puissance de nos adversaires !

» Pasd’sssssssoucis ! ῷؼﬓϠﯱﭪϠﭪ₪םג
» ₹ם٨ؼﬓ



Les deux bestioles se parlent dans leur propre langue, qu’Hiyori a eu l’occasion d’étudier pendant quelques temps. Comprenant la stratégie établie, le trio entre en action au moment où la fumée retombe ! Dissimulant sa présence grâce à sa peau aux propriétés uniques, Kamaléo disparaît et prépare son plan. Pendant ce temps, Kimiléo, le petit reptile, transforme son apparence … pour adopter celle de Kamaléo ! Le stratagème doit pouvoir duper pendant un temps l’Invocateur aux Serpents, afin de le prendre par surprise ! D’ailleurs, il est temps d’attirer son attention !

» Celui qui choisit les armes plutôt que les mots n’a pas d’arguments autre que sa personnalité ! Et la vôtre est celle d’un homme s’en prenant aux plus faibles !

Le tout accompagné d’un Kâton de taille démesurée, dont les flammes lèchent le sol à l’en retourner et visant ouvertement à transformer en saucisse grillée le Samui et sa créature de compagnie !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: ¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori]

Revenir en haut Aller en bas
 

¤ La bataille du détroit ~ [Hoheinheim Van/Jisetsu Hiyori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-