N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Opération Nocturne [Kumiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Opération Nocturne [Kumiko] Sam 16 Sep - 12:55

Cela faisait plusieurs semaines depuis l’incident de Kumiko, mais plus personne n’y prêtait vraiment attention. L’activité des rebelles avait gagné en intensité tout comme les combats qui avaient gagné en ampleur. L’heure du repos et de la convalescence était terminé. Enfin pas tout à fait, en ce soir d’automne, tout le monde était resté au camp, fatigué de la mission de la journée. Certains pleuraient leurs compagnons tombés durant celle-ci, d’autres se contentaient d’essayer de récupérer leur force pour la journée du lendemain. Seul une poignée de shinobi avaient été sélectionnés pour ne pas participer à cette mission, Kumiko et Fujisawa en faisaient partie. S’ils avaient dû se contenter de garder le camp en regardant leurs camarades partir en mission, ce n’était pas parce qu’ils méritaient une pause, loin de là, ils avaient été choisis pour effectuer une opération nocturne.

Lorsqu’il avait été se renseigner pour connaître les détails de cette mission, Fujisawa n’avait eu comme réponse qu'une simple indication comme quoi cette mission était aussi dangereuse que capitale. Il ne lui en fallait pas plus pour s’exciter à l’idée de celle-ci. Alors qu’il observait le coucher de Soleil en silence, préparant sans trop y réfléchir l’équipement qu’il comptait emportait avec lui, il fut sortit de ses pensées par le cri distinctif de son supérieur hiérarchique.

- Équipe Nocturne ! C’est l’heure, on se regroupe !

Loin d’apprécier le système hiérarchique de la rébellion, Fujisawa savait pour autant que son supérieur avait un niveau bien supérieur au sien et qu’il avait bien plus d’expérience. Ce n’était pas tant qu’il ne reconnaissait pas son mérite pour ce poste que le simple fait d’avoir un supérieur le dérangeait. Il obéit néanmoins, prenant son équipement et se dirigea vers la table de briefing.

- Bon, j’espère que vous êtes chauds parce que cette nuit ne va pas être de tout repos. On a eu une information capitale hier comme vous le savez et on a pu la confirmer aujourd’hui grâce au sacrifice d’hommes précieux. Au nord-est de cette position se trouve un fort impérial, à quelques kilomètres seulement des lignes ennemis. On sait que cette nuit se déroulera une rencontre à l’intérieur où se retrouveront des haut-gradés impériaux. C’est là que vous intervenez, ces cibles ne doivent pas quitter la zone en vie.


- Une idée du nombre de soldats qui seront présents ? Des moyens de surveillance et de protection qu’ils auront ?


Tout le monde était désormais habitué au fait que le Sabakyô coupait la parole de ses supérieurs sans gêne. Il avait été plutôt clair depuis le début que si cela posait problème, il pouvait toujours se barrer. Si cela avait su créer quelques tensions au début, la hiérarchie n’était pas aussi strict qu’ailleurs et ils finirent par le tolérer.

- J’y viens, nous avons confirmation pour trois cibles que vous pouvez voir ici, mais il risque d’y en avoir d’autres.

Le chef montra alors trois photo qu’il posa autour du point important sur la grande carte d’opération se trouvant sur la table.

- Ils seront nombreux, bien plus que vous. Tenter une approche frontale signerait votre arrêt de mort et ils auront probablement au moins un shinobi sensoriel, il ne faut pas se leurrer, l’ennemi sait dans quelle position il se met. Ce qu’on vous demande ne sera pas facile, mais on ne vous y enverrez pas si nous n’avions pas confiance en votre réussite. Des soldats admirables sont morts pour vous permettre d’effectuer cette mission, à vous de faire en sorte que leur sacrifice ne soit pas vain. Des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 617
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Opération Nocturne [Kumiko] Dim 17 Sep - 12:14

Avoir s’être fait soigner lors de l’incident, Kumiko n’avait pas eu de réelles séquelles visibles. Bien entendu, il y avait encore quelques traces et cicatrices de plusieurs gros morceaux de verres l’ayant pénétrés, mais rien de vraiment probant au sujet d’une quelconque maladie. Encore à cette époque, elle et ses compagnons de lutte ne pensait qu’à une seule chose, finir de gagner cette guerre. Les rebelles du pays du feu avaient réussis à repousser l’empire. Il était petit à petit en train de décliner, et cela faisait bien plaisir évidemment à la rouquine. Elle était terriblement excitée à l’idée de continuer à rendre les coups dont l’empire était à l’origine. Dans l’esprit de la jeune femme, elle ne faisait que se défendre face à un agresseur. Elle était obligatoirement dans le bon camp.

La Saibogu avait le visage lourd face à la tristesse de ceux qui pleuraient ses compagnons. On n’était pas une armée, plutôt une bande de joyeux lurons qui combattaient ensemble. Alors comme une famille, la perte d’un être cher marquait bien plus les esprits. Kumiko ne pleurait pas cependant, la force de l’habitude sans doute de voir des morts. Ce qu’une guerre pouvait changer le cœur des Hommes…

Certains de ses compagnons, Fujisawa et elle-même avaient été choisies pour participer à une mission nocturne. Elle avait déjà une bonne idée de ce qu’elle allait utiliser, des lunettes capables de capter la moindre source lumineuse afin de voir bien mieux que d’habitude. On sonna l’appel de l’équipe de nuit, elle allait pouvoir rentrer en scène maintenant. Elle tapota une épaule d’un des rebelles qui pleuraient à chaudes larmes comme pour partager un peu sa peine. La jeune femme lui sourit doucement avant de se mettre à la suite de Fujisawa. Elle n’avait malheureusement pas le temps de le réconforter davantage. Elle n’avait rien contre des chefs même si on faisait partie de la rébellion. Il fallait bien des personnes pour diriger, mais elle était toujours regardante pour que les missions soient louables et mener comme il fallait. Ils n’étaient pas l’empire et ils ne devaient pas finir comme eux. Elle rajusta sa ceinture avec son matériel, elle n'avait pas grand-chose sur le dos à part des étranges lunettes avec des lentilles vertes au niveau du cou. Elle écouta alors le briefing avec attention, des cibles à tuer, des responsables impériaux. C'étaient l'empereur et ses chefs directs qu'il fallait tuer, c'étaient eux les personnes monstrueuses capables du pire.

« Des cibles de choix … je vois. »

Se contenta de dire la jeune rebelle. Elle imaginait déjà la scène, un fort ennemi gardé et dans une grande salle une réunion au sommet. Elle croisa les bras en soupirant légèrement.

« J'imagine qu'il doit avoir de précieuses informations sur place, des plans, les positions ennemies, ce genre de choses. Si on pouvait, cela serait bien d'en ramener aussi. »

Kumiko ne pouvait pas imaginer que ces personnes si importantes ne se réunissaient sans aucun plan, diagramme ou autres. Il y allait avoir beaucoup de protection, c'étaient certains. Sans doute d’ailleurs qu’ils allaient avoir peu de marge de manœuvre, car les impériaux allaient s’envoler comme une volée de moineaux au moindre danger. Elle se pencha alors légèrement en regardant les trois photos afin de bien mémoriser les têtes de ceux, que la Saibogu risquait d’avoir dans sa lunette de visée à un moment donné. Elle hocha la tête lentement alors qu’il était évident qu’une attaque frontale n’était pas possible.

« quel est l'ordre d'importance des cibles à abattre parmi ces photos ? »

Demanda alors Kumiko en faisant un mouvement de tête en direction des photos, impassible. C’était une mission importante, et elle ne pouvait pas imaginer des chefs impériaux sans la moindre goutte de sang sur les mains. Elles devaient même sentir un peu le fer à force de plonger dans les eaux vives des peuples martyrisés. Elle regarda alors l’assemblée en gardant les bras croisés, tout juste elle se balançait un peu sur son siège.

« On pourrait se glisser à l’intérieur et faire exploser des parchemins explosifs, mais c’est extrêmement dangereux. C’est certains qu’il y aura des shinobis impériaux senseurs. L'autre possibilité serait que je tire à distance sur les cibles, mais cela m'étonnerait que je puisse tuer les trois cibles avant qu'ils soient mis sous protection. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Opération Nocturne [Kumiko] Sam 23 Sep - 3:10

Le chef se tourna alors vers Kumiko qui venait de prendre la parole. Alors qu’il était en train de leur assigner une mission particulièrement périlleuse, elle arrivait tout de même à imaginer un moyen d’y trouver des objectifs secondaires au cas où celui principal n’était pas suffisant, cela le fit sourire légèrement, même s’il n’était pas vraiment joyeux d’avoir à envoyer des hommes auxquels il tient dans une telle entreprise.

- Si vous avez l’occasion de ramener quoi que ce soit d’intéressant, faites vous plaisir, tout est bon à prendre. Cependant, ne risquez pas la réussite de la mission pour cela, mais vous êtes des bons shinobi, vous le savez déjà.


Il pointa alors la photo du milieu sur laquelle se trouvait une femme d’une quarantaine d’années. Brune aux yeux bleus, elle était plutôt séduisante et semblait assez sympathique, mise à part le fait qu’elle tenait un sabre couvert de sang et qu’elle se tenait devant le cadavre d’un soldat de la rébellion.

- Je vous présente Samui Yukina, elle sera la plus haut gradée lors de cette rencontre. Elle est votre cible prioritaire, si elle tombe, l’Empire aura du mal à s’en remettre. En plus d’être respectée par ses hommes et d’être une stratège de talent, elle n’a pas son pareil en combat. Les deux autres ne sont cependant pas à sous-estimer. Concernant la méthode, vous êtes libres de décider, l’important c’est de réussir. Sur ce, je vous laisse entre les mains de votre chef d’escouade, Mayu, c’est à toi.

Entendant son nom, la Kunoichi qui se tenait aux côtés du chef, s’avança pour prendre sa place. Fujisawa ne la connaissait pas très bien, elle était du même grade dans l’armée de la rébellion que Kumiko et lui jusqu’à peu et il n’avait jamais eu l’occasion de participer à une mission avec elle. Nombreuses étaient les rumeurs à son sujet, mais la plupart s’accordaient à dire qu’elle devait sa promotion à des mois passés à enchainer des opérations secrètes en effectif réduit à travers le pays.

- Bonsoir à tous, comme vous l’avez entendu, le fort sera bien gardé. Tenter d’y entrer nécessiterait de laisser ceux sans capacités sensorielles de côté et de prier pour qu’aucun senseur ennemi ne soit vraiment doué. Sans l’exclure totalement, on va garder cette option qu’en cas de dernier recours. Une attaque à distance semble effectivement être une solution correcte, mais cela ne servira à rien de préparer un plan maintenant, il va d’abord falloir observer les lieux pour juger la situation. Vous êtes tous prêts à partir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 617
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Opération Nocturne [Kumiko] Mar 26 Sep - 8:33

C'était une habitude pour Kumiko de parler même au milieu d'un briefing important, un petit peu comme si c'était vital de parler. N'allez pas dire que c'était à cause de sa féminité bande de mysogynes. Cela tombait sous le sens pour elle de devoir récupérer des informations si c'était possible. La rouquine était bien consciente que cela risquait d'être compliqué de réussir à rentrer. Elle regarda alors à droite à gauche les autres personnes se l'équipe qui allaient prendre part à la mission. Sans doute que la rébellion avait su rassembler des personnes compétentes pour des attaques à distances, sinon à quoi bon ce plan. La jeune femme semblait ignorer tout bonnement et simplement le regard du responsable de mission, elle aurait presque demandé "ben quoi ?", mais elle se sentait déjà assez le regard de tout le monde sur sa propre personne. Elle se contenta alors de lui faire un simple clin d'œil, comme si elle était très confiante pour la mission.

Il ne fallait pas prendre de risque et apparemment la mort des personnes clés en photo devait être vraiment important pour réunir pareille équipé. Elle regarda alors la première proie, au nom, elle avait déjà entendu parler d'elle. C'était une femme assez puissante pour avoir réussi à imposer sa place tout en haut du sommet. Cette Samui était belle, mais ce n'était pas pour cela qu'elle serait distraite pour autant. Kumiko craquerait bien plus aisément sur Fujisawa par exemple que sur cette donzelle. Visiblement, elle était capable de se battre au corps à corps, alors elle avait tendance à se méfier à la tendance de recourir aux armures. Il fallait absolument la prendre par surprise à plusieurs, sinon jamais ils ne pourraient la tuer avant que les renforts impériaux n'arrivent. Elle soupira légèrement à entendre qu'en plus d'être douée ai combat elle était une bonne stratège. Si cette Samui était si douée, elle ne ferait rien par hasard pour sa protection surtout d'une assemblée si importante. Cependant, elle n'était peut-être pas habituée à l'armement Saibogu, mais cela faisait léger comme avantage à ses yeux. La jeune rebelle sortit une longue balle pour son sniper la tenant entre ses deux doigts, le pouce et l'index.

« Je m'occupe d'elle... »

Se contenta de dire Kumiko tandis qu'une nouvelle venue fit son entrée. Si on lui donnait la parole ainsi, c'était qu'elle devait savoir ce qu'elle dit et avoir le soutiens du grand manitou. C'était largement suffisant pour la rouquine pour écouter ce qu'elle avait à dire. Elle se fichait pas mal du rang des gens tant qu'ils étaient efficaces. Ils n'étaient pas une armée, mais des personnes de bonne volonté tous uni dans un même combat. Kumiko avait déjà entendu les rumeurs, cette femme était une solitaire et elle avait gagné ses galons de cette façon.

« Est-ce que les impériaux ont pris de force les lieux sans le consentement de la population locale ? Je sais que c'est risqué, mais on peut peut-être donné à un civil de puissants parchemins explosifs à placer dans la salle. »

Kumiko croisa les bras en penchant la tête sur le côté.

« Si je comprends bien, tu viens avec nous ? »

La Saibogu savait bien qu'il n'était pas question de pouvoir utiliser sa moto, elle était bien trop bruyante pour cela. Ils allaient devoir prévoir le plan sur le tas, cela pouvait ne pas plaire à certains. Prendre des initiatives dans le stress de la situation pouvait en désarmer certains.

« Et concernant notre couverture ? Par ce qu'une bande de joyeux lurons, qui se promènent au milieu du territoire ennemi... Il va falloir trouver quelque chose ? »

Kumiko était certaine que les informations qu'ils avaient sous les yeux étaient le fait de cette femme. Elle avait dû avec d'autres récupérer des documents ou autre faire ce qu'il fallait. Cependant, il y avait eu des pertes, sans doute plus importante que d'habitude. Il fallait bien espérer que ce ne soit pas un piège, mais tout irait bien.

« Allons-y alors ! »

Dit alors enjouée la jeune femme avec vigueur, comme si elle était pressée d'y aller. Elle jeta un coup d'œil en direction de Fujisawa avec un léger sourire.

« Alors ? Tu es confiant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Opération Nocturne [Kumiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-