N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Rats de bibliothèque [ft. Hisoyaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 138
Rang : C

Message(#) Sujet: Rats de bibliothèque [ft. Hisoyaka] Jeu 21 Sep 2017 - 14:02

« Chuuuuuut !! »

Décidemment, la bibliothécaire n’était pas commode… Au moindre bruit, à la moindre tonalité au-delà du seuil de nuisance sonore toléré, elle se levait de son siège et traquait les coupables entre les rayons de livres, à travers son antre labyrinthique. Personne ne pouvait lui échapper, personne.

Du coin de la pièce, Shinkirô observait un groupe d’adolescents qui chahutaient, malgré les nombreux avertissements de la maîtresse des lieux. Il les méprisait. Il ne les connaissait pas, mais le simple fait de les voir l’agaçait… Ce comportement irrespectueux

« Tsss… songea-t-il en replongeant le nez dans son livre.
- Qu’y a-t-il ? s’enquit Yami.
- Hm… Non rien… »

La bibliothécaire, de son côté, atteignit finalement la table des fauteurs de troubles et leur demanda pour la énième fois de baisser d’un ton. Bien évidemment, ils hochèrent la tête et se turent, le temps que la vieille chouette ne retourne à son tricot. Ils s’échangèrent un regard et gloussèrent, avant de reprendre tranquillement la conversation là où ils l’avaient laissée.

Notre illusionniste termina rapidement sa page avant de fermer le bouquin. Il s’affala sur sa chaise, tandis qu’un profond soupir s’échappait de sa gorge.

« Bon sang, ça ne me mène nulle part… lâcha-t-il à voix basse en refermant le livre d’un geste désinvolte. Il n’y a rien non plus là-dedans… »

Cela faisait maintenant plusieurs jours qu’il épluchait l’Histoire du Pays du Feu, à la recherche d’informations concernant son clan. Malheureusement, toutes les notes de son passé et les écrits de ses ancêtres sont partis en fumée il y a de cela cinq ans… Que lui restait-il à présent ? Des bribes de souvenirs, des fragments stockés dans sa mémoire mais qui ne signifient rien pour lui.

Lentement, il récupéra son carnet et son stylo et se mit à griffonner dedans… Il se concentra quelques instants, cherchant à agripper mentalement une information de son subconscient et la ramener avec lui à la surface. Une image lui apparut alors. La même qu’il obtenait à chaque fois qu’il se prêtait à cet exercice. Une silhouette humanoïde noyée dans un épais nuage de brume…

« Encore la même chose ? demanda Yami qui partageait les visions de son hôte.
- Oui, je ne sais pas ce que cette image signifie… Toi qui es dans ma tête depuis longtemps, tu ne pourrais pas m’aider un peu ?
- Je partage tes connaissances et tes souvenirs, Shinkirô. Les choses qui t’échappent finissent par disparaître de ma mémoire… ou plutôt de notre mémoire. »

L’illusionniste lâcha son stylo et posa le coude sur la table, soutenant sa tête du poing. Son regard se perdit peu à peu dans la bibliothèque, jusqu’à se concentrer sur le groupe d’adolescents. Lui qui était parvenu à les oublier l’espace d’un instant, voilà que leurs ricanements incessants recommençaient à l’énerver.

Soudain, ses yeux croisèrent ceux du leader du petit groupe. Se sentant épié, ce dernier éleva la voix dans sa direction :

« Qu’est-ce que tu regardes, toi ? »

Shinkirô sortit de sa réflexion tandis que le jeune homme s’approchait de sa table. Il était à peine plus âgé que lui, mais néanmoins plus grand. Un trait physique qui lui permettait sans doute d’asseoir son autorité auprès des autres.

« Alors ? J’tai posé une question !
- Il a un problème, le prépubère ?
- Calme-toi, Yami !
- Mais pourquoi t’excuses-tu ? s’énerva la voix dans sa tête. Pourquoi le laisses-tu te marcher sur les pieds ?!
- Je ne veux pas perdre mon temps avec lui… Désolé répondit notre protagoniste, j’étais juste perdu dans mes pensées…
- C’est ça, ouais ! »

Sur ces mots, l’individu attrapa son carnet d’un geste vif et l’agita devant ses yeux.

« T’écrivais quoi là-dedans ?
- Repose ça… lâcha l’illusionniste en serrant les poings. Son comportement, très passif jusqu'ici, venait de changer du tout au tout...
- C’est ton journal intime ? Ha ha ! V’nez voir : ce mec tiens un journal intime !
- Laisse-moi gérer ça, Shin’ ! Il ne comprendra rien à ce qui lui arrive ! »

Tandis que les groupies du jeune homme le rejoignaient, Shinkirô sentait que la colère le gagnait peu à peu. Son cœur et sa respiration accélèrent brusquement… Peut-être que Yami avait raison en fin de compte : un seul contact visuel avec cet énergumène et tout ceci prendrait fin. Il s’insinuerait dans son esprit tel un poison insidieux et le détruirait de l’intérieur. Une agression invisible mais ô combien brutale.

Mais la raison l’en empêcha. Il ne pouvait pas se servir du Genjutsu n’importe quand sur quiconque le regardait de travers, qui plus est lorsque celui-ci était un habitant de Konoha… Malgré cette pulsion qui l’envahissait et le démangeait, Shinkirô se contint et fixa son cahier.

« Pfff… tu peux le garder, si ça t’amuse… lâcha-t-il en détournant le regard, faisant mine de s’intéresser à autre chose. »

L’inconnu, stupéfait du comportement désintéressé de son interlocuteur, ne sut quoi dire. Le harceler lui apparut subitement intéressant, si bien qu’il grommela avant de lancer le carnet sur le table. Le groupe fit alors demi-tour, s’éloigna de notre protagoniste et quitta définitivement la bibliothèque, sous le regard noir de la bibliothécaire.

« Tsss… pauvre abruti… murmura l’illusionniste en rapprochant le carnet près de lui.
- Belle démonstration de force, je suis impressionné répondit Yami, déçu de ne pas s’être défoulé. »

Shinkirô ne répondit pas et se leva, les bras chargés des bouquins qu’il avait déjà feuilletés. Peut-être aurait-il plus de chance avec les prochains ?



______________________________

Hellow' @Heisateki Hisoyaka !

Le premier message de notre RP est posté. Le contexte est planté, et il ne te reste plus qu'à faire venir ton protagoniste. ^^
Si tu as un souci, n'hésite pas à m'envoyer un Message Privé. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rats de bibliothèque [ft. Hisoyaka] Lun 25 Sep 2017 - 21:58

Hisoyaka aimait deux choses dans la vie. Observer les gens et lire. Bien sûr, cela lui a toujours valu des moqueries de la part de ses camarades ninjas puisque pour eux, seuls l'entrainement physique et le combat étaient important. Après avoir cherché à se justifier auprès des jeunes de son âge, il avait fini par comprendre que cela n'en valait pas la peine, la plupart étant des bêtes avant d'être des humains. Cela étant purement l'avis d'Hisoyaka, ayant peu d'attrait pour les êtres vivants.

Le jeune ninja partageait donc son temps, lorsqu'il n'était pas auprès de son Maitre ou en mission, entre son point d'observation qui était un simple arbre de Konoha et la bibliothèque afin de chercher divers livres, peu importe le sujet. En effet, ayant une soif incontrôlable de savoir, il pouvait lire de tout et n'importe quoi. Son sujet préféré étant bien évidemment sur le comportement humain, ayant du mal, de par son asociabilité, à le comprendre. Il adorait apprendre comment interpréter les gestes d'une personne, que ce soit verbal ou non verbal pour ensuite le mettre en pratique du haut de son arbre.

N'aimant pas les combats et souhaitant devenir un stratège voir un espion pour son village, il pensait que sa force pouvait venir de sa clairvoyance, d'apprendre à déceler le mensonge d'un ninja ou tout autre aptitude qu'un ninja ne pensant qu'à combattre ne pouvait réellement avoir ou à un niveau bien plus faible.

Aujourd'hui, Hisoyaka s'était mis en tête de trouver un livre qui l'aiderait à déceler, de part des gestes non verbaux, une personne en train de mentir. Bien que cela pourrait mettre un certain temps, il était persuadé qu'il arriverait à trouver un ouvrage parlant de ce sujet. La bibliothèque de Konoha était un vrai trésor pour celui qui savait chercher et qui s'intéressait aux livres. Malheureusement, c'était plutôt rare pour sa génération.

Etant dans ses pensées, Hisoyaka ne vit pas arriver la horde d'adolescents et fut bousculé par un jeune bien plus imposant et qui avait l'air vraiment en rogne.

« Dégage de là cafard ! »

Afin d'éviter toute altercation et sachant pertinemment qu'il n'avait aucune chance en combat direct avec un garçon de cette carrure, Hisoyaka ne prononça aucun mot et avança vers l'entrée de la bibliothèque.

Connaissant parfaitement la bibliothèque, il se dirigea tout droit, de son pas nonchalant, à l'endroit où il était le plus susceptible de trouver ce qu'il recherchait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rats de bibliothèque [ft. Hisoyaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Quartiers Civils-