N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 L'éveil d'un Hakushi [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 39
Rang : C

Message(#) Sujet: L'éveil d'un Hakushi [Solo] Jeu 21 Sep 2017 - 23:26

Spoiler:
 

Automne An 2

Sunagakure était émergé par une chaleur de plomb. Un jour comme un autre où le vent venait fouetter votre joue et où la chaleur fendait l’horizon. Les rayons de soleils commençaient à transpercer toutes endroits. Quant à moi, j’étais dans mon lit, épuisé de mon entrainement d’hier. Venant d'arriver à Suna, j’avais décidé de partir m’entrainer sur des terrains appropriés. Le terrain que j'avais choisi été excentré, effectivement je préférais être tout seul pour progresser, cela me permettait surtout de passer inaperçu et ne pas entendre des réprimandes de différents professeurs.

Je ne pus rester plus longtemps dans mon lit, la chaleur était étouffante. Je me suis levé mais je sentais encore des crampes venant d’hier. Je titubai sans cesse mais je ne voulais pas rester dans cette chambre, je me devais de m’occuper. Enfaite, quelque chose me gênait en moi, je ne sais pas ce que sait. Afin de pouvoir reprendre correctement mes esprits, je commençai à aller dans la salle d’eau afin de pouvoir me rafraîchir.
Après quelques minutes sous la douche, je fus submergé de souvenirs.


* J’étais en train de m’enfuir avec ma mère et ma sœur. Nos poursuivants étaient les soldats provenant de la guerre. J’étais à la recherche d’un refuge, je voulais trouver une solution pour ne pas mourir. Ma sœur fut prise de vertiges, comme souvent, nous nous sommes donc arrêtés quelques mètres plus loin. Une évidence me vint à l’esprit … Nous ne pourrions survivre si nous restions 3, il fallait donc abandonner au moins l’un de nous pour continuer. Mère n’aurait jamais accepté d’abandonner sa fille alors que faire ? J’étais bloqué, je ne savais plus quoi faire. J’essayais d’évaluer la situation afin de trouver une échappatoire mais rien ne me venait à l’esprit. Ma sœur commença à se relever et je repris mon souffle. Le temps que je tourne la tête, j’ai pu voir que nous étions complètement encerclés. Effectivement, il n’était pas que de simples soldats, pas de chance ! La mort n’était plus qu’une option, ils étaient trop et moi j’étais le seul à savoir me battre. Je vous laisse deviner ! J’allais bien sûr tous les battre et puis repartir comme un vainqueur !
Cependant, je ne choisis pas cette option, je recherchai une échappatoire. J’étais empli d’idée mais aucune ne me semblait viable en tout cas pour sauver ces poids, cela ne me semblait impossible.
- Échappe-toi, tu es notre futur ! Crièrent ma sœur et ma mère.
Effectivement, elle avait raison, la seule échappatoire était qu’il fallait que je m’enfuie rapidement et seul. Ce choix me semblait légitime, je ne ressentais aucun regret à les laisser seul, à les laisser mourir enfaite …
J’ai voulu leur dire quelque chose comme un adieu mais le temps que je lève la main, une tornade m’enveloppa. De vue d’extérieur, cela ressemblait à un blizzard de papier qui fit régner la confusion. J’ai pris ma chance pour m'enfuir. *

J’ouvris les yeux et vit une solution à la sensation gênante que j’avais. Avec le temps, mes souvenirs étaient devenus flous peut-être que mon inconscient voulait que je les oublie ? Enfaite, j’avais ma petite idée, je savais que mon clan … Le clan Hakushi possédait un pouvoir spécial qui était lié à la maîtrise du papier. Ce n’est pas que je l’avais oublié mais je n’y prêtais guère attention de toute façon personne ne pouvait m’apprendre les ficelles de ce pouvoir. Cependant, j’étais persuadé que la clé à mon malaise été lié au clan Hakushi.
Quel meilleur lieu que la bibliothèque pour trouver les informations dont j’avais besoin ? Je pris donc la décision d’aller étudier à la bibliothèque.
J’ai donc rapidement fini de prendre mon brain de toilette. Je m’habillai et partis dans la capitale de Suna.

Sur ma route, plusieurs détails me choquaient. Effectivement, je voyais de nombreuses personnes, c’était majoritairement des enfants et leurs familles. Cela me gênait un peu de voir ces enfants ne pas s’entraîner. Comment pourrait-il survivre s’il y avait une guerre ou même des combats qu’ils auraient plus tard. Depuis la mort de mon père, j’avais compris que seul les plus forts pouvaient survivre.
Cela faisait un certain moment que j’étais à Suna, les immeubles se ressemblaient comme deux gouttes d’eaux. J’avais du mal à trouver mon chemin pour aller à la bibliothèque peut-être était-ce dû à la chaleur.
Après des dizaines de minutes de recherche, je trouva la bibliothèque et me dirigea directement dans sa direction.
Arrivé dans la bibliothèque, je remarqua qu’il y avait beaucoup de personnes de mon âge. Après tout, peut-être qu’il y avait des personnes talentueuses dans cette ville. Afin de perdre du temps, je me dirigea directement vers une bibliothécaire. Je lui posa des questions.

- Bonjour, je me permets de vous déranger car je chercherais des catégories de livres. Enfaite, je cherche des informations concernant divers clans quelques peu méconnus. Du coup, je me demandais s’il y avait eu un chercheur qui s’était intéressé à ce genre de clan ?

- Bonjour, hé bien nous avons reçu quelques livres liés à des sujets que vous cherchez. Il faut que vous alliez dans l’allée 3 et vous trouverez surement votre bonheur.

- Merci beaucoup ! Bonne journée !

Je me précipita dans l’allée 3. Je cherchais un titre comme « le clan Hakushi » ou « la maîtrise du papier ». Je ne trouva rien de ce genre à part des clans que je connaissais pas. Je commençais à perdre espoir quand je vis sur une étagère, un livre s’intitulant « Le répertoire des clans inconnus ». Je le prit et m’installa sur une table excentrée afin de ne pas être dérangé. Je feuilletai le livre et trouva enfin mon bonheur ! Enfin je ne trouvais pas de grandes informations quant à la pratique de la maîtrise du papier mais je vis des exemples de pouvoirs que pouvait exercer les « miens ». Ce n’était pas des pouvoirs extraordinaires enfin aucunes techniques n’étaient répertoriées, je ne pouvais que me fier à des images et à quelques descriptifs. C’était largement suffisant pour me faire une idée de ce que je pouvais peut-être effectuer. Je rangea donc le livre et parti en direction du terrain d’entrainement.

J’étais dans le long couloir menant aux différents terrains d’entrainement. Malgré que le couloir ne semblât pas avoir été rénové depuis un certain moment, celui-ci était bien éclairé. Tout en marchant, une pointe de nostalgie me submergea. Je me rappelai le nombre de fois où j’étais venu m’entrainer ici, le nombre de temps que j’étais resté dans ces souterrains, à quel point j’aimais être ici. Je ne pouvais qu’être fier de moi, j’avais progressé depuis mon arrivé à Suna. Je me retrouva à une intersection, je pris la direction d’un parcours à gauche. Par chance, il n’y avait personne. L’avantage de s’entraîner ici, c’est qu’il y avait des lampes pour pouvoir éclairer les terrains d’entrainements et la température ambiante était bien en-dessous qu’à l’extérieur. Cela permettait aux shinobis de pouvoir s’entraîner sans craindre d’être pris par des bouffées de chaleurs.
Je m’assis et repris mon souffle. Je ne savais pas sur quoi m’entraîner, il m’étais impossible de m’entraîner au taijutsu surtout dû aux douleurs que je ressentais. J’étais surtout là pour me débarrasser de la gêne, j’espéré trouver des solutions qui découlerait de mes découvertes mais rien ne me venait à l’esprit.
Après mûre réflexion, je me rappela que mon père m’entrainait à débloquer un tenketsu. Il me disait que cela me permettrait de libérer le pouvoir des Hakushi. Si je me rappelle bien, c’était un exercice que je trouvais difficile mais j'avais appris à infuser mon chakra lorsque je me cachais.
Ainsi, je compris après déduction, qu’il fallait que j’infuse du chakra dans le tenketsu visé et que je le relâche.
Après des essais sans succès, je commençais à être dans la dérive. Effectivement, c’était bien plus dur que ce qu’on pouvait imaginer. Je n’arrivais pas à infuser correctement le chakra, il fallait que je reste calme et j’arrive à transposer mon chakra doucement. Après de nombreuses minutes de repos, je décida de m’y remettre.


Tout s’était passé comme prévu, j’ai donc relâché mon chakra et puis … Je ne ressentis rien. Ma sensation avait disparu mais rien de plus ne s’était passé. En même temps, pourquoi est-ce-que je m'attendais à ce qu'une déferlante de puissance sorte de moi ?
Je m’étais résigné à partir quand je vis que de nombreux papiers étaient en train de virevolter autour de moi. J’étais stupéfait, un mélange de bonheur et de surprises.

À peine remis de mes émotions, je voulais absolument tester ces capacités. Je n’avais pas spécialement d’idée à part celle quand j’avais réussi à m’échapper. Je ne savais pas comment m’y prendre alors j’essaya comme si c’était une extension de mon bras. De nombreux papiers volaient autour de mon bras, je dirigea mon bras devant moi et les papiers se précipitèrent en face de moi. Même si, les papiers n’étaient pas allés très loin, cela me permettait de voir que je pouvais maîtriser ce pouvoir.
Je m’écroula quelques secondes après ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'éveil d'un Hakushi [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-