N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Un dîner autour du feu | Hayashi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Message(#) Sujet: Un dîner autour du feu | Hayashi Ven 22 Sep 2017 - 16:53





L’été était là et rendait les températures idéales pour sortir le soir. Cela faisait un petit moment que Kihran n’avait pas eu l’occasion de passer de bon moment avec les membres de son clan. Les fêtes claniques étaient importantes, mais trop tournées dans leur croyante pour réellement se retrouver. C’est bien pour cela que le rouquin prit la décision d’organiser un petit quelque chose. Il avait en effet invité tous les membres de son clan à venir dîner en fin de semaine tous ensemble autour d’un feu de camp. Il espérait voir la majorité de ses membres présents, il avait d’ailleurs demandé la participation de chacun pour le repas : tous devaient amener un petit quelque chose pour le buffet !

Le dîner était donc prévu dans le jardin principal du quartier Hayashi à 18h, le repas commencerait à 19h, le temps que chacun puisse amener leur œuvre culinaire. Bien évidemment, Kihran ne pouvait pas se permettre d’arriver plus tard que l’heure prévue. Il dut donc se dépêcher de rentrer de son travail à l’Académie pour pouvoir également cuisiner un petit quelque chose et se préparer à la fête.

L’un des hobbies préférés du jeune chef de clan était bien la cuisine ! Il adorait faire cela et c’était donc avait grand plaisir qu’il prépara une soupe thaïlandaise au poulet. Bien évidemment, il en fit en quantité suffisante pour que plusieurs personnes puissent en profiter. Chose faite, il embrassa rapidement son fils et sa femme avant de filer à la douche. C’était le chef et l’organisateur. Il fallait donc qu’il soit avec tous les autres. Il laissait le soin à Yell de préparer leur fils et d’amener la soupe le moment venu.

Vêtu d’un kimono, Kihran rejoignit le jardin principal où il s’activa avec quelques volontaires pour tout mettre en place. Il y avait plusieurs tables de pique-nique en bois qui étaient dispersées tout autour du feu de camp qui commençait à prendre vie. Une grande et longue table avait aussi été mise à disposition pour que les membres y déposent la nourriture.

C’était assez fièrement et le sourire aux lèvres que ce dernier accueillit les premières personnes présentes et leur expliqua les petites règles particulières qu’il avait ajoutées à ce dîner. Chaque personne, ou groupe de personne devait tirer au sort un numéro dans un sac plastique. Ce numéro correspondait alors à la table où ils allaient devoir manger. De quoi forcer certains à sortir un peu de leur cercle pour faire de nouvelles rencontres. Les minutes défilèrent, Kihran attendit l’arrivée de sa femme et de son fils pour piocher à son tour leur numéro : la table 2 !

C’est après avoir pris son fils sur ses épaules qu’il se dirigea vers la table désignée.

« Bonsoir ! »

Fit-il en voyant les quelques personnes déjà présentes. Il déposa doucement son fils sur le banc, avant de s’y installer également. Bien sûr, il dut utiliser une petite technique mokuton pour que son fils puisse atteindre la table sans trop de difficulté (en déformant le bois).

« Vous avez décidé ce que vous alliez manger ? »


Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Sam 23 Sep 2017 - 0:51

J'avais été invitée à ce repas quelques jours auparavant. C'était une excellente occasion pour moi de présenter ma fille à mon clan, mais j'avais quelques incertitudes sur la présence du papa à cette petite fête. Accepterait-il de venir ? Viendrait-il tout simplement ?

Alors que l'heure du départ avait sonné, il était pourtant absent si bien que je lui laissais un mot sur la table de la cuisine lui proposant de me rejoindre si jamais l'envie lui prenait lorsqu'il rentrerait de mission. Pour l'heure, j'avais habillé Misaki avec une très jolie robe en dentelle et avais coiffé sa petite tête d'un petit bandeau orné d'une jolie fleur. Elle était vraiment à croquer malgré son mois d'existence. Je finis par la prendre dans mes bras et la caler contre moi avec le foulard me servant de porte-bébé avant de rejoindre ma cuisine pour me saisir du plat de Gaspacho maison que j'avais préparé avec les tomates de notre jardin. J'espérais que cela serait au goût de mes confrères de clan.
C'est donc ainsi que j'arrivais sur place, quelques minutes après le début des festivités, mais à temps pour me saisir d'un numéro et m'installer à la table numéro deux, la même que celle ou mon chef de clan, sa compagne et son enfant étaient déjà installée. Sourire aux lèvres, je me glissais aux milieux des convives en les gratifiant d'un :

"Bonsoir à tous !"

Avant de déposer mon plat devant moi et en commençant à libérer Misaki pour la poser sur mes genoux :

"J'ai fait du Gaspacho, j'espère que vous aimez ça !"

Mon regard se posa alors sur l'ensemble des convives présent à la table. Je ne connaissais vraisemblablement personne, ou du moins, je n'étais proche d'aucuns des Hayashi présent à cette table. Mes parents se trouvaient à une autre place, hum peut être serait-il bon de faire un peu connaissance ? Ou alors simplement de manger :

"Je pense que je vais me laisser tenter par la salade de riz ! Elle a l'air délicieuse !"

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 90
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Mer 27 Sep 2017 - 2:01

C’est dans un dernier bruit strident de métal que deux armes se frappèrent l’une l’autre, sonnant alors le glas de l’entraînement du jour pour l’équipe Kigai. Le kunai lancé par le Genin brun aux yeux bleus était venu se planter dans le sol, tandis que le shuriken projeté par sa supérieure Inuzuka était parti s’enfoncer dans le tronc d’un arbre décorant l’air d’entraînement. Une petite goutte de transpiration coulait le long du visage de Ryuu, alors qu’un sourire exprimant toujours l’envie de surmonter le défi vint s’inscrire sur son visage ! Depuis qu’il avait rejoint l’équipe Konohajin, il n’était pas encore parvenu à vaincre sa sensei, Shizu, et ce même s’il se trouvait accompagné de son coéquipier Gekei ! Le Hayashi était sur le point de céder à son envie de recommencer, de pousser ses limites un peu plus loin et il était tout proche d’en faire part à la Chuunin lorsqu’un rayon de soleil vint lui envoyer un dernier signal dans la figure. L’astre avait déjà bien entamé sa course descendante et rappelait par son éclat orangé au brun qu’il était attendu au domaine de son clan le soir même !

En effet, par l’initiative du chef de clan, une fête était organisée au domaine des Hayashi ! Cela faisait bien longtemps que tous les membres de cette célèbre famille ne s’était pas rassemblés. Ils n’avaient même pas pu pleinement de la fête du printemps, pourtant au cœur de leurs traditions, la faute à une attaque terroriste d’ampleur sur l’ensemble du territoire du Pays du Feu. La station balnéaire de Kahin, le Temple de Kyûbi et plus important encore la Capitale de Hi furent frappés par ce qui, en fin de compte, restait de l’Empire ! Ce fut là, le premier gros danger auquel dû faire face Ryuu en tant que Genin de Konoha ! Fort heureusement, les différentes forces Konohajins, dont l’équipe Kigai, rapidement dépêchées sur les lieux atteints par les attaques étaient parvenues à éliminer les assaillants et à sauver le Pays. Par conséquent, il était venu l’heure de rattraper le temps perdu, d’oublier ce récent et tumultueux événement afin de se livrer aux joies de la fêtes et des instants de bonheur !

Une demi-heure plus tard, le voilà revenu des alentours forestier du village caché de la feuille, pénétrant alors dans le domaine de son clan, apercevant au loin des tables êtres installés, voir créer grâce à leur pouvoir héréditaire, dans le jardin principal. Ryuu avait encore un peu de temps devant lui et décida de faire un petit tour dans sa demeure avant de se rejoindre les festivités. Il n’y avait qu’une simple condition pour le bon déroulement de la soirée, chacun devait apporter sa contribution ! Passé le pas de la porte, il salua son beau père déjà vêtu de son kimono avant de commencer a à se déshabiller dans la salle de bain et de plonger rapidement sous la douche, se débarrassant de la transpiration causé par l’effort de l’entraînement. Cela fait, le Hayashi se rhabilla et enfila à son tour un kimono de couleur bleu nuit, faisant preuve comme d’habitude de sobriété, puis alla chercher sa contribution au buffet de la soirée. Deux bonnes bouteilles de saké !

Le Genin de Konoha se pointa comme convenu au jardin principal et tira, comme le voulait la règle du soir, un numéro lui indiquant la table qu’il devrait rejoindre. Un léger sourire s’inscrivit sur son visage, constatant le nombre de personnes réunis pour l’occasion. Il ne fit même pas attention aux potentiels regards méfiant à son égard portés par quelques anciens, conservateur, qui pouvait ne pas le considérer comme un « vrai » membre du clan malgré le temps passé et le sang versé. Cette soirée devait respiré la fête et les sentiments heureux. Bref, ce fut le numéro 2 pour lui ! Il s’y dirigea sans plus tarder, gardant ses deux bouteilles à la main et cons tata avec une certaine surprise la présence du chef de clan, en la personne d’Hayashi Kihran, et d’une autre jeune femme qu’il ne connaissait pas encore. Tous deux étaient accompagnés de leur enfant respectif ! La table étaient remplis de choses appétissantes qui feraient certainement de la question du choix une affaire difficile. Il posa sa contribution de la soirée sur la table et débuta les salutations.

« Bonsoir Kihran-Sama. » dit-il une fois arrivé à la table à laquelle il était convié, avant de porter son regard vers la jeune femme qu’il ne connaissait pas encore. Il enchaîna amicalement.

« Je vois que les petits sont aussi de sortis ! Enchanté, je suis Hayashi Ryuu. Comment allez vous ?

Il y a tellement de plats que cela va être difficile de choisir. J’espère pouvoir en goûter plusieurs, à commencer par cette soupe thaïlandaise ! J’ai ramené du bon saké, n’hésitez pas à vous servir, vous m’en direz sûrement des nouvelles !

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas pu nous réunir ainsi n’est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Mer 27 Sep 2017 - 23:40

Après les moments qu'avaient rencontré le pays, une fête n'était pas de trop. Seulement, une fête organisée par Kihran en l'honneur des siens, tous conviés, n'était pour moi qu'une source de grande angoisse...

Je n'avais rien contre les Hayashi, je défendais leurs valeurs et partageais leur attachement à la nature, mais leur vision globalement étriquée du monde et des étrangers faisait de moi une personne parfois peu appréciée.
Pourtant, ce n'était pas ce qui me tracassait le plus car au fond je ne leur en voulais pas et me montrais compréhensive. Non, ce qui me rendais nerveuse c'était de réussir à être à la hauteur... Ne pas entacher la réputation de Kihran et son statut de chef de clan.

Soupirant dans ma douche alors que je revenais de l'Académie, je ne tardais pas à en sortir, à m'habiller et a récupérer Asahi chez sa grand-mère. Ma petite tête rousse s'était visiblement bien amusé avec sa tante et était impatient de se rendre à la fête pour l'y retrouver.

Le temps de rentrer à la maison et Kihran était lui aussi de retour, s'attelant à préparer l'un des repas de ce soir. Mon Hayashi aimait cuisiner et moi je m'y essayais seulement depuis peu, sachant faire du basique, alors mieux valait ne pas compter sur moi pour rassasier le clan qui pourrait s'empoisonner.

De mon côté je m'occupais donc d'enfiler le kimono bleu nuit aux motifs de carpe koï rouges d'Asahi. Une vraie partie de plaisir... encore que cela aurait pu être pire mais il était véritablement surexcité et ne tenait pas en place.
Après quoi ce fut à mon tour de me préparer, laissant Asahi dans le salon avec Maoh ce qui me valut de passer la tête dans l'encadrement de la porte de la salle de bain toutes les deux minutes pour jeter un œil sur eux puisque Kihran était déjà parti.

J'étais plutôt satisfaite du résultat même si cela s'était révélé laborieux. Une robe kimono bleue élégante et des chaussures assorties ainsi que les cheveux coiffés en un chignon traditionnel laissant s'échapper quelques mèches.
Ouais... plutôt pas mal. Est-ce que j'allais faire honneur à Kihran dans cette tenue ? Nous verrions bien. Inspirant et expirant profondément, je me mis sur le départ avec mon fils, emportant la soupe avec moi.

Le brasier au centre des jardins laissait s'échapper d'imposantes flammes, qui, bien que menaçantes, instauraient une atmosphère apaisante, et les tables de bois renforçaient l'effort de convivialité : le signe sous lequel était placée cette soirée.

Bons nombres de personnes étaient déjà présentes à mon arrivée et je n'hésitais pas a aller saluer la mère de Kihran et sa grand-mère en inclinant le buste avec respect.
Mon cher et tendre était quant à lui occupé mais je ne retenais pas Asahi d'aller retrouver son père, qui je le savais, serait aussi heureux de l'avoir avec lui. Et puisqu'il prenait le relais de la surveillance, j'en profitais pour aller déposer la soupe à l'endroit prévu à cet effet et les retrouver à notre table.

Deux autres personnes y étaient installées en plus de Kihran et Asahi. La jeune femme présente tenait dans ses bras un bébé, quand à l'homme, il était en pleine discussion à laquelle je venais me greffer.

« Bonsoir. Je suis Yell, enchantée. »

Clamai-je en inclinant le buste par respect.
Je ne me présentais pas plus, consciente que « la gogyou aux cheveux bleus, épouse du chef de clan » était sans doute bien assez connu tout autant qu'explicite pour m'identifier. Et Asahi grilla le peu de couverture qu'il me restait peut-être encore en venant se jeter dans mes bras.

C'est alors que, tout en me détendant un peu, je vins m'asseoir à côté de Kihran à qui j'adressai un léger sourire, lui signifiant par ce simple échange silencieux que je le trouvais magnifique.
Mon attention se reporta ensuite sur l'assemblée qui commençait à se servir.

« Que prendre... »

Plaisantai-je à moitié.

« Va pour le : un peu de tout ! »

J'aidai Asahi en lui servant de la soupe de son père et proposai une louche pleine à chacun des convives autour de la table avant de finalement m'en réserver une.
Le repas était là pour rendre la soirée plus conviviale mais il n'était pas son but premier, aussi je me forçais à discuter malgré les a priori que certains pourraient avoir sur moi, prenant malgré tout garde à ne pas trop en faire pour ne pas m'imposer.

« Vous êtes dans une équipe shinobi, ou vous en diriger une ? »

Interrogeais-je notre table.

« J'en possède une constituée d'une élémentaire et d'un Inuzuka : une team composée d'éléments chérissant la nature en somme. Je travaille aussi comme enseignante à l'Académie même si je continue également les missions sur le terrain. »

Voilà pour ma présentation. J'espérais pouvoir lancer la conversation et mettre tout le monde a l'aise plutôt que de se contenter d'aborder la question de la nourriture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Ven 6 Oct 2017 - 10:51



Ce fut d’un air très satisfait que le jeune chef de clan voyait ses membres se réunir petit à petit autour de ce feu central. C’était l’occasion unique de tous se retrouver dans une ambiance conviviale, loin des affaires internes et externes, mais aussi des combats. Non, pour une fois, ils n’étaient pas là pour prendre des décisions stratégiques ou répondre à des problèmes divers. Non, ils étaient là pour manger ensemble, passer du temps ensemble, être ensemble.

Les quelques personnes qui avaient eu la chance, ou le malheur d’être à ses côtés ne lui étaient pas tout à fait inconnues. Il y avait d’abord cette jeune femme qui s’était éprise d’un Hyûga et avait récemment donné naissance à une magnifique petite fille. Bien évidemment, il gardait discrètement un œil sur elle depuis cette alliance qui sortait de l’ordinaire. Ensuite, il y avait Hayashi Ryuu qu’il avait déjà rencontré personnellement et qui était également le nouvel élève d’Inuzuka Shizu. Bien entendu, il connaissait également très bien sa propre femme et son fils. Un fils qui finit tout de même par se calmer en étant entouré d’adulte qu’il ne connaissait pas. Ce dernier s’était même mis à se cacher dans les bras de son père.

« Asahi… dis bonjour… »

Le corrigea-t-il tout en passant une main tendre dans sa chevelure. Le petit garçon n’eut alors d’autre choix que de poser ses yeux bleus sur les inconnus pour ensuite se parler d’une voix timide.

« Bo..Bonjour… »

C’était le soir, mais il ne pouvait pas se montrer trop sévère non plus. Il était déjà satisfait de voir son fils faire quelques efforts. Comme sa femme l’avait si bien suggérée, il avait pris un peu de tout. Déjà, parce qu’il était curieux, mais aussi il ne voulait pas décevoir le moindre Hayashi en ne goûtant pas leur délicieux repas. Oui, il était préparé mentalement à trop manger et terminé malade le lendemain. C’était un maigre sacrifice.

« Oui, en effet. Je suis heureux de voir que la majorité des membres sont présents. »

Répondit-il finalement à Ryuu avant de se tourner vers sa femme et de prendre enfin le temps de l’admirer un peu tout en l’écoutant. Elle était magnifique, sublime, mais également nerveuse. Il lui fit un sourire rassurant avant de se pencher à son oreille pour lui murmurer quelques mots.

« Tu es parfaite. »

Un petit clin d’œil avant de se reconcentrer un peu sur son fils et l’encourager à manger. Il connaît déjà la réponse concernant les équipes. Il laissa toutefois ces derniers répondre avant d’ajouter.

« Je vous envie. Je ne peux malheureusement pas me permettre de reprendre une équipe avec mes différentes responsabilités, mais c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup. Profitez-en. »


Oui, il avait toujours aimé prendre sous son aile quelques jeunes recrues. Malheureusement, il ne pouvait plus se le permettre. Cela ne l’empêchait toutefois pas de donner parfois quelques cours et conseils. Peut-être qu’un jour il devrait aller voir comment sa femme et Shizu s’en sortent durant leur entraînement ? Juste par curiosité et pour les taquiner un peu.

« Des projets qui se profilent à l’horizon sinon ? »

Demanda-t-il avec intérêt tout en prenant une première bouchée de ce qui croit être un gratin. De quoi ? Il ne sait pas encore….









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 90
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Mar 10 Oct 2017 - 0:32

Avant même que la conversation, qu’avait tenté de démarrer Ryuu, ne puisse poursuivre son cours, une belle jeune femme vint joindre la table et se présenta, même si le besoin ne se faisait pas tant ressentir que ça, en tant que Yell. Cependant, c’était bien la première fois qu’il la rencontrait dans les règles. Sa tenue ne laissa pas de place au doute quant à sa minutieuse préparation pour la grande fête qu’organisait son mari, qu’elle rejoignait à table par ailleurs, et contrastait grandement avec la sobriété qu’affichait Ryuu à cet instant. Quoi qu’il en soit, ce dernier l’a reconnu tout de suite, après tout c’était la femme du chef de son clan et son appartenance au clan Gogyou avait fait beaucoup parlé parmi les plus conservateurs des Hayashi. Le Genin, lui, n’en avait évidemment que faire de ses origines tant il avait lui aussi subit cette forme de discrimination de la part des « anciens », étant donné les conditions de sa naissance. Il se permit de lui répondre.

« Enchanté Yell-sama. Je suis Ryuu. » dit-il alors que ses mains étaient venues se poser au niveau de ses hanches et que sa tête s’inclinait pour illustrer son respect. La discussion reparti de plus belle et n’excluant évidemment pas le Hayashi quasi-trentenaire, qui prit une nouvelle fois la parole.

« Ne désespérez pas Kihran-sama, peut-être pourrez vous reprendre la direction d’une équipe un jour. En attendant, vous êtes un peu le sensei de tout le monde à l’Académie haha ! Vous êtes enseignante Yell-sama ? Peut-être qu’un jour pourriez vous m’entraîner, les récents événements m’ont montré que j’avais encore beaucoup à apprendre.

Pour ma part, je fais parti d’une équipe shinobi depuis peu de temps. A vrai dire, elle est aussi composée de membre chérissant la nature puisqu’un Gekei et une Aburame m’accompagne dans l’équipe Kigai dont Inuzuka Shizu est la sensei. C’est d’ailleurs Kihran-sama qui m’avait parlé d’elle alors qu’elle venait tout juste de passer Chuunin et était prête à devenir sensei à son tour. Je vous en remercie encore, cela m’a déjà beaucoup apporté ! »


En prononçant ces mots, Ryuu espérait que ses quelques interlocuteurs veuillent bien le croire tant il disait la vérité, même si aux yeux de certains cela pouvait sembler n’être pas grand chose. En quelques semaines, il avait eut l’occasion de pleinement ressentir ce qu’était être un shinobi totalement concerné par la vie et la défense de son village, ainsi que de ses habitants. Le Hayashi eut l’occasion de rencontrer de nombreux autres ninjas, de connaître son premier gros affrontement contre des ennemis de Konoha et de découvrir un tout autre pays que les vastes contrées de Hi lors d’une mission en compagnie de Shizu. Mission pendant laquelle il avait fait la rencontre d’un mystérieux Sunajin nommé Kioshi et avec lequel les deux compagnons eurent l’occasion de longuement discuté des villages ninjas et de l’avenir de ce monde, arrivant pratiquement à la terrible conclusion que la nature humaine était le principal obstacle à la paix éternel ! Bref.

« Des projets ? Et bien je me contente de suivre les enseignements de Shizu-sensei pour l’instant. A cause des attentas nous n’avons eu que très peu de temps pour s’entraîner ou effectuer quelques missions... Et vous ? Savez-vous si le village prépare quelque chose d’ici peu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Jeu 12 Oct 2017 - 12:02

Les mots de Kihran surent faire leur effet et apaiser ma nervosité. C'était difficile de ne pas pouvoir être pleinement naturelle, de se calquer sur des codes à respecter comme tous les autres Hayashi, pour qui cela était inné, instauré dans leur éducation.
La Yell pétillante aurait fait part de sa bonne humeur et de sa joie en vivre sans brides. Mais je me devais de marcher sur des œufs à la place, pour ne pas laisser la possibilité à mes détracteurs de se saisir de failles qu'ils retourneraient contre moi ou Kihran... C'était... pesant.
Malgré mon entrée officielle dans le clan depuis notre mariage, je n'y étais pas la bienvenue pour quelques uns et je me devais de faire des efforts pour convaincre cette poignée d'individus du contraire.

Toutefois, ces pensées se montrèrent de plus en plus lointaines vu l'ambiance plutôt chaleureuse et sympathique qui se dégageait de notre tablée. Je faisais toujours attention à bien me tenir mais j'étais déjà plus détendue qu'a mon arrivée.

J'observai l'assemblée, étirant un léger sourire, tout en écoutant la conversation se faire : Kihran s'adressant évidemment aux autres plutôt qu'a moi.

« Ce sera avec plaisir. »

Répondis-je tout de même à Ryuu qui me sollicitait pour l'entraîner un jour après avoir appris que j'étais enseignante.Je compris par la même occasion qu'il était l'élève d'une Inuzuka que je connaissais très bien.

«  Oh ! Shizu est votre sensei !? Je n'aurais probablement pas plus de choses qu'elle à vous apprendre dans ce cas. »

J'avais en effet déjà eu l'occasion de l'entraîner elle aussi et je l'imaginais suffisamment bonne professeur pour avoir optimisé ses exercices avec ses élèves.

« En tout cas, vous êtes entre de bonne mains ! »

Asahi, tout timide jusque là, était visiblement très attentif à notre conversation puisqu'il eut soudainement un grand sourire et éleva sa petite voix cristalline :

« Shizu nee-chan ! »

Petit ricanement général. Il avait le don de réchauffer l'atmosphère.

La discussion reprit son cours sur les différents projets que nous possédions. Puisque l'Hayashi se questionnait sur ceux que pourrait entreprendre le village, j'en déduisis qu'il s'adressait à son chef de clan, plus à même d'avoir des informations à ce sujet de part son statut, mais je pris quand même la peine de répondre en donnant mon avis, plus général.

« Konoha est un village récent. Il y a encore beaucoup à faire pour garantir la sécurité du territoire... Les récents événement en attestent, malheureusement... Nous serons sans doute prochainement sollicités pour nous renforcer. J'ai pleinement confiance en Ayumi-sama. »

Cette confiance que je décrivais se refléta dans mon regard emplit d'admiration.
Mon ancienne sensei n'était en effet pas du genre à se laisser marcher sur les pieds sans rien faire. Elle mettrait tout en œuvre pour garantir la sécurité des siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Ven 13 Oct 2017 - 14:18


Le sensei de tout le monde hein ? Cette idée le fit sourire. Il était vrai qu’il était toujours prêt à aider et conseiller son entourage. Ne plus avoir d’équipe et ses activités ne l’empêchaient de prendre parfois un peu de temps pour les autres. C’était le genre de séance qui lui permettait de sortir un peu du bureau et de la paperasse.

Il les écouta parler de leur équipe et d’un éventuel entraînement entre les deux. Ce n’était pas si étonnant. Malgré tout ce que pouvaient penser certains membres de son clan, Yell restait une shinobi accomplie et une très bonne enseignante. Elle était également l’une des élèves de l’Hokage actuelle de quoi imposer l’admiration de certains.

Après l’intervention de son fils, Kihran prit le temps de l’aider à se servir et à manger correctement. C’était un père attentif et surtout affectueux. Il était hors de question de laisser son enfant à l’écart et ses sourires étaient toujours très doux avec ce dernier à ses côtés. Ce ne fut que lorsque son intervention dans la conversation fut à nouveau demandée qu’il détourna son regard pour le poser dans celui de son interlocuteur.

« En effet, il y a encore beaucoup à faire. C’est pourquoi les projets ne manquent pas. Bien sûr, la sécurité reste une priorité, surtout suite aux attentats qui nous ont dévoilé des failles. Mais il ne faut pas oublier que la sécurité n’est pas tout. Il y a l’économie qu’il fait surveiller et également la politique. Néanmoins, soyez rassuré, Ayumi-sama possède également toute ma confiance et tout mon respect. »

S’il devait trouver un mot pour décrire sa relation avec leur cheffe, cela aurait certainement été : grande sœur. Ou quelque chose comme ça. Enfin, il parlait là de relation privée et la respecte et la respectera toujours telle sa supérieure. Elle l’a d’ailleurs toujours été.

Le repas continua ainsi durant plusieurs minutes jusqu’à ce que la boisson vienne remplacer les aliments. Toujours assis sur ce banc de bois, Kihran observait son fils jouer vers le feu de camp. Ne pensez pas qu’il était négligent. Malgré le verre de saké à sa main, il restait prêt à bondir si son fils s’approchait un peu trop des flammes. Il fallait parfois se contenir pour laisser les enfants respirer… Et puis Asahi n’était pas seul, Maoh était avec lui.

« C’est du bon saké. »

Une nouvelle gorgée descendit à son estomac alors qu’il profitait de l’ambiance conviviale de la fête. Les enfants jouaient, les parents discutaient… Une belle trêve parmi les différentes tensions familiales. C’était une image, un moment qu’il souhaitait protéger. Et il espérait que cela était pareil pour toutes les personnes présentes.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1384
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Ven 27 Oct 2017 - 22:30

Depuis qu'elle avait aidé à éteindre l'incendie, Nozomi s'était encore plus renfermée sur elle-même. Après s'être évanouie faute de chakra, elle s'était réveillée le lendemain dans une chambre surpeuplée de l'hôpital. Elle avait proposé son aide mais on l'avait plutôt invitée à se reposer. Alors comme elle était déjà inutile elle préféra rentrer se reposer chez elle afin de libérer une couche. De toutes manières personne n'était venue la voir ou n'avait prit de ses nouvelles - pas même son père - . Elle resta plusieurs jours enfermée dans sa chambre, à ruminer de sombres pensées et relire ses livres qu'elle connaissait quasiment par cœur. Elle avait été faible. Et puis, « elle » était revenue...

Mais aujourd'hui elle allait devoir sortir. Après tout, elle s'était déjà bien assez reposée. Même si elle ne restait pas chez elle pour cela. Son chef de clan avait invité tous les membres à un repas. Son père était déjà rendu, il était bien évidemment parmi les premiers sur place afin de se faire bien voir. Pour sa part elle cherchait encore la tenue qu'elle allait mettre. Elle n'était pas très riche en vêtements. En réalité ce genre de choses lui importaient peu, alors toutes ses tenues n'étaient qu'utiles. Elle fini par choisir un kimono traditionnel, le seul qu'elle possédait. Il fut enfilé par dessus un de ses justaucorps noirs. Puis elle ramena ses cheveux au dessus de sa tête et y ajouta des baguettes pour le côté décoratif. Pas de maquillage ni de parfum. Elle sortait de la douche, l'odeur du savon à base de roses suffirait.

Elle descendit ensuite s'occuper des brochettes de légumes qu'elle avait préparées et posées sur de la glace avant d'aller se laver. L'huile de sésame fut mise à chauffer et quand elle fut à bonne température la kunoichi put y frire ses brochettes. Elle les déposa ensuite sur du papier absorbant déposé dans le fond d'un panier en osier. Nozomi avait préparé une quinzaine de tempura, ça devrait suffire pour partager avec d'autres personnes. Son père avait pour sa part emmené une boîte de feuilles de thé qu'elle avait également préparées. Elle s'empara alors du panier, enfila ses chaussures et se rendit sur place.

Là elle se rendit compte qu'elle était dans les dernières arrivées. Pourtant elle n'était en retard que de cinq minutes. Mais les Hayashi étaient très conservateurs et arriver en avance était un gage de politesse. Gênée, le rouge lui monta aux joues quand elle s’aperçut des regards se tournant vers elle, la dernière arrivée. En d'autres termes, elle venait de se faire remarquer et allait devoir se rattraper. Une grande inspiration, un sourire sur les lèvres, et son regard parcourut les différentes tables. Un signe de tête fut adressé à son père, et quand elle eut repéré l'organisateur du repas elle se dirigea vers lui. À sa hauteur, elle s'inclina en sa direction et attendit qu'il la regarde et termine de parler afin de prendre la parole à son tour.


- « Bonjour, merci beaucoup pour cette invitation. C'est une très bonne idée et je suis ravie d'être ici ce soir. »

Une phrase de politesse qui n'attendait pas forcément de réponse et dont il avait certainement déjà entendue aujourd'hui. Nozomi s'inclina de nouveau vers lui ainsi que sa femme pour prendre congé, avant de se diriger vers le petit jeu de la soirée. Elle sorti du sac le chiffre deux. Ravie, elle se rendit compte qu'elle n'était pas avec son père. Par contre, il semblerait qu'elle se retrouvait avec le chef du clan. Elle allait devoir faire encore plus attention à ses gestes et paroles. La jeune femme alla donc s'installer à la table désigné et salua les convives présents autour d'elle. Puis elle ouvrit les oreilles afin de pouvoir participer à la conversation si on le lui demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 90
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Mar 31 Oct 2017 - 12:40

« Alors je m’en remettrai à votre enseignement lorsque que ce jour arrivera ! »

Ryuu rit discrètement à son tour, alors que le visage du petit Asahi se libéra de sa timidité lorsqu’il entendit le nom d’Inuzuka Shizu être évoqué par son élève. L’enfant du couple dirigeant en faisait même référence comme une grande sœur ! Cela ne faisait que rendre la situation plus drôle pour le Hayashi qui ne pouvait certainement pas avoir la même vision que le garçon, lui qui avait pas mal d’années en plus par rapport à sa sensei ! Regardant l’unique descendant de Kihran, il se demanda alors de quoi sera fait le futur de ce dernier, s’il allait suivre les traces de son père, s’il porterait lui aussi la flamme qui anime chaque Konohajin, mais surtout de quel monde il allait hériter dans le futur ! Avant toute chose, c’était bien pour l’avenir de tous que le brun luttait et portait fièrement l’emblème de son village sur les gants de combat qu’il portait habituellement, lorsqu’il revêtait son uniforme de shinobi. D’ailleurs, malgré la fête, les sujets tournaient une fois de plus autour de Konoha ! Le Genin porta évidemment attention aux dires de Yell et Kihran...

« Vous avez raison Yell-sama, l’histoire de Konoha est encore toute récente. Mais, avec les nombreux clans qui peuplent le Pays du Feu, nous arriverons sans aucun doute à améliorer la sécurité du village aussi bien qu’il le faut. J’ai déjà eu l’occasion de voir ce dont sont capables les autres clans à travers mon équipe, leurs pouvoirs sont impressionnant. Bien sûr, vous pourrez compter sur moi pour apporter mon aide également.

Vous avez tous les deux l’air de bien connaître la Nidaime Hokage. Vous semblez lui accorder une confiance sans faille et un grand respect. Je n’ai encore pas eu l’occasion de la rencontrer en personne. Comment est-elle ? »
se permit-il de demander, tandis que le chef de clan avala finalement ce verre de saké qu’il tenait en main depuis quelques minutes déjà. Au moins, il avait apprécié ! « Je vous remercie Kihran-sama. »

Très vite, sa parole fut coupée alors qu’il ne put qu’apercevoir la silhouette féminine d’une kunoichi à la chevelure argentée, venue s’incliner rapidement en direction de l’organisateur de cette soirée festive. Il ne fallut que quelques secondes, le temps pour Ryuu de goûter au gaspacho ramené par Leika, pour que celle-ci apparaisse de nouveau devant ses yeux couleur azur, se joignant alors à la table qui se remplissait de plus en plus. Le Genin de Konoha l’a reconnu et survint alors des souvenirs déjà lointains, effaçant un instant le sourire qu’il portait sur son visage depuis qu’il avait rejoint le jardin principal du domaine Hayashi. Elle se nommait Nozomi. C’était une jeune femme qu’il avait connu lors de la Grande Guerre. C’était elle qui s’était occupé de soigner ses blessures, le jour où il avait frôlé la mort et lors duquel il avait subit la blessure qui marquait aujourd’hui son arcade sourcilière d’une cicatrice, mais que cette dernière avait bien ôté la vie de son demi-frère. Mais aujourd’hui, c’était le sentiment de fête qui devait prévaloir sur tout le reste, peu importe le passé, alors Ryuu ne tarda pas à accueillir la nouvelle venue à table comme il se devait !

« Bonsoir Nozomi, cela fait bien longtemps depuis la dernière fois que nous nous sommes vus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Sam 11 Nov 2017 - 23:17

Comment est Ayumi ? C'est là la question que se posait Ryuu. Les yeux en l'air, je réfléchissais aux meilleurs qualificatifs pour la décrire.

« Hum... Je ne crois pas pouvoir vous la décrire en quelques mots. Le mieux c'est de l'apprendre par vous même. Etant son ancienne élève, je ne saurais de toute-façon pas me montrer objective. »

Lui dire à quel point elle était une femme formidable, une kunoichi prodige et une sensei remarquable ne serait pas plus parlant pour lui, ne l'ayant pas constaté de lui même.

« Mais pour vous faire une idée, c'est un véritable modèle pour moi. »

Voilà qui devrait lui donner une idée du type de personne qu'elle était.

Reprenant mes baguettes pour continuer ma dégustation variée, je me satisfaisais des talents culinaires des Hayashi : il n'y avait pas que le thé pour lequel ils étaient doués.
Kihran était aussi un fin cuisinier contrairement à moi qui arrivait tout juste à préparer quelque chose d'un minimum élaboré.

Mon regard se releva sur une jeune femme aux cheveux argentés venue saluer respectueusement Kihran et par extension moi même, avant de partir choisir son numéro.
C'était toujours assez perturbant de croiser quelqu'un se montrer poli avec vous pour la simple raison que vous êtes la compagne du chef de clan alors que cette personne m'était totalement inconnue. Mais c'était aussi une question d'habitude et cela ne m'avait pas empêché de lui retourner sincèrement la politesse.

L'Hayashi inconnue revint finalement après quelques instant pour s'installer à notre table et saluer le reste des convives. Ryuu semblait la connaître et m'apprit son nom : Nozomi.
A la voir comme ça, si discrète et renfermée, je me fis la réflexion que je n'étais pas la seule mal à l'aise par ces retrouvailles même si j'étais plus détendue qu'avant d'y être.

Après tout, la soirée avait été organisée pour que tous les Hayashi se retrouvent et partagent, ce qui était plutôt réussi, mais c'était étonnant de voir ce manque d'aise entre eux alors qu'ils appartenaient tous à la même famille. On croirait presque qu'ils se trouvaient en présence de parfaits inconnus...
Le concept même de clan ne m'était pas familier mais, avant de rencontrer Kihran et les siens, j'avais imaginé une famille plus... soudée. Unie.
Bien sûr qu'ils ne se connaissaient pas tous malgré leur sang commun et que l'éducation très conservatrice, tout autant que noble, des Hayashi n'aidaient sans doute pas mais ça restait quelque chose de particulier à observer et à vivre. J'étais convaincue qu'il fallait être né avec ce principe en tête pour réussir à le comprendre.

Ma tête se tourna en direction d'Asahi, mangeant sur les genoux de son père, très observateur de ce qu'il se passait autour de lui et plus à l'aise aussi.
Qu'en serait-il de sa propre conception de la famille ? Même si Kihran voulait lui offrir l'éducation de tout Hayashi, il n'en restait pas moins très protecteur, gaga et affectueux envers son fils, tout comme moi.

Asahi avait beau être un enfant de trois ans, il connaissait déjà la valeur de toute vie, celle de l'entraide et du partage. Il deviendra sans doute un vrai Hayashi uniquement pour notre regard et quelques autres, bien loin de ceux méticuleux des Anciens ne voyant que ce qu'il lui manquait pour en être un véritable, au détriment de tout ce qu'il possédait en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Jeu 23 Nov 2017 - 18:24


Bornée – Bizarre – Lunatique – Sadique ….

Furent les premiers adjectifs qui vinrent à l’esprit du jeune chef Hayashi lorsque son collègue lui demanda à quoi ressemblait Yamanaka Ayumi. Une description qu’il se retint d’énoncer à vive voix pour…des raisons évidentes. Sa relation avec celle-ci était très différente de celle qu’entraînait celle de Yell. Mais cela ne voulait pas dire qu’il n’éprouvait aucun respect, au contraire. Simplement, avant d’être Hokage, Ayumi était une grande sœur pour le rouquin. Une grande sœur qui partageait la perte d’un être cher. Une grande sœur qui l’avait aidé à devenir plus fort…. Une grande sœur avec qui il appréciait se chamailler de temps à autre. Bref, on était loin de la relation typique entre deux shinobis gradés.

« C’est une femme unique en son genre. »

Finit-il par dire en souriant simplement. C’était une réponse très vague qui pouvait vouloir dire beaucoup de choses. Dans tous les cas, il était effectivement difficile de la décrire simplement. Ce sera à Ryuu de s’en faire une idée lorsqu’il la rencontrera, un jour.

Enfin, ce fut au tour de Nozomi de les rejoindre à la table. Celle-ci ne semblait pas être très à l’aise et Kihran se doutait bien de la raison : lui. Il était vrai que l’étiquette était très importante pour le clan, mais… S’il était ici, ce n’était pour se prendre la tête avec tout cela. Ce n’était pas le but.

« Asahi… dit bonsoir à la dame. C’est No-zo-mi-chan. »

Comment ça chan ? Une petite taquinerie de la part du père pour essayer de détendre la plus jeune et surtout invitez son fils à se montrer amical avec. Il glissa un sourire en sa direction alors que son fils s’appliqua à la tâche.

« Bon..bonsoir Nzomi-chan ! »

Fit-il avant de pencher le haut de son corps comme lui avait appris son père. Mais encore maladroit, le petit ne calcula pas bien la distance entre lui et son assiette. De quoi saucer sa belle chevelure rousse et faire rire son père qui vint alors nettoyer sa tête avec une serviette.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 90
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi Jeu 23 Nov 2017 - 21:27

Les réponses de Yell et Kihran s’étaient succédés et leur attitude laissait apparaître deux ressenti différentes vis à vis de la plus connu des Yamanaka du village, la Hokage en personne. Mais malgré leurs paroles, l’image dont pouvait en avoir maintenant Ryuu demeurait flou. Pour la Gogyou d’origine, Ayumi se présentait comme un être difficile à décrire en quelques mots, mais représentait malgré cela un modèle pour elle. Après tout, et comme elle ne manqua pas de signaler, Yell fut anciennement son élève ! En ce qui concerne le chef du clan Hayashi, ce dernier se contenta d’une simple phrase pour la décrire. Cela n’étonna pas le Genin qui avait déjà put constater des habitudes de langages du rouquin lors de l’entretien qui lui donna finalement accès à ce qui deviendrait l’équipe Kigai. Il se montrait souvent bref, mais pertinent.

Unique ? Pour Ryuu, elle l’était déjà par son statut. Mais dans la bouche de quelqu’un qui la connaissait et l’estimait, ce simple adjectif pouvait raconter bien plus. Les indices sur cet être si spécial pour le village s’arrêtaient là et laissait le brun avec la seule possibilité d’attendre le jour où il aura finalement l’honneur de la rencontrer en personne. Un jour où le devoir l’appellera, certainement lorsqu’il aura pris du galon dans la hiérarchie du village caché de la feuille. Alors, il pourra en savoir un peu plus sur la puissante Yamanaka et la vision qu’elle porte pour l’avenir de Konoha et, par extension, le Pays du Feu.

Ce n’est qu’en obtenant ces réponses que le Hayashi trouvera peut-être quelque chose à répliquer à ce mystérieux Sunajin, nommé Kioshi, au sujet du Yuukan et de ce que la nature humaine peut finalement apporter de bien à ce monde. Lui en était encore sûr, même si la piste des Anciens Trésors était intéressante à creuser, il y avait encore de l’espoir. Il le voyait chaque jour avec les Konohajins qui l’entouraient, avec les camarades qui se tenaient à ses côtés quotidiennement et lors de ce genre d’heureuse soirée.

« Alors j’espère que le jour où je pourrais en apprendre par moi-même ne tardera pas à arriver ! Même si la Hokage se fait rare, surtout pour de simple Genin comme moi. D’ailleurs Kihran-sama, je sais que c’est encore tôt pour moi et que je manque d’entraînement mais savez vous si un examen est prévu bientôt ? » Dit-il.

Et oui. Nous étions en plein dîner et Ryuu ne manqua pas une nouvelle fois d’amener un sujet en rapport avec la vie de shinobi sur la table. A postériori peut-être qu’il s’en voudra d’avoir autant porté la discussion sur ce sujet, de n’avoir pas su l’espace d’un instant mettre cet aspect de sa vie de côté. Après tout, il était difficile ! A part ses camarades, il ne connaissait pas encore grand monde. Dès lors, le brun n’avait pas beaucoup d’histoires à raconter à ses confrères. A moins qu’il ne fasse part des exploits de Masaru au restaurant de ramens à la fin de leur premier entraînement ? Ce dernier avait englouti un nombre incroyable de bols ! Ou encore lorsque les ninkens d’Inuzuka Shizu finirent même par piquer de la bouffe dans le bol de leur propre maîtresse ? Mais chut... C’est peut-être censé être un secret !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Un dîner autour du feu | Hayashi

Revenir en haut Aller en bas
 

Un dîner autour du feu | Hayashi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Quartiers Civils-