N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Je vais manger, ça tourne mal ! (Explications) [Adrix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Je vais manger, ça tourne mal ! (Explications) [Adrix] Mer 27 Sep 2017 - 13:54

« Sluuuuurp. »
Seuls les bruits d’aspiration réguliers brisaient le silence de ce milieu de soirée. Le lieu, une petite échoppe de rue, était relativement calme, en marge des quartiers populaires. On y retrouvait bon nombre de travailleurs qui venaient de terminer leur épuisante journée et qui se dépêchaient d’engloutir leur repas avant de rentrer chez eux, mais également quelques individus esseulés, comme Leiko. Le visage fermé, les yeux dans le vague, elle attendait patiemment que vienne son tour. Elle était arrivée là par hasard, après un long moment d’errance. L’ambiance assez particulière, presque intime, de l’endroit l’avait convaincue de s’arrêter un instant. Evidemment, la majorité des gens présents ici étaient des habitués ; ils saluaient brièvement le cuisinier, lui demandaient des nouvelles de sa femme, récupéraient leurs auges, puis allaient s’installer à une des tables de fortune posées à même la rue. C’était une gargote sans murs et dont le toit avait été remplacé par une grande bâche semi-transparente. Mais cela ne dérangeait personne car ces gens ne cherchaient pas le luxe, ils cherchaient juste de quoi assouvir un besoin primaire.

Leiko se sentait bien dans ce milieu ; elle se sentait invisible et oubliée de tous. C’était exactement ce qu’elle recherchait en cet instant : la solitude. A vrai dire, elle n’était pas de très bonne humeur. Elle avait vécu, il y avait de cela quelques heures, un épisode plutôt stressant et humiliant qui l’avait laissée dans un état confus. Elle se sentait meurtrie autant physiquement que mentalement, honteuse mais également révoltée. Elle haïssait ces gens qui l’avaient trainée dans la boue et d’un autre côté elle songeait amèrement que tout ceci était de sa faute. Après s’être fait mettre au sol injustement, elle était restée un long moment allongée dans la flotte croupissante à réfléchir à tout cela. Mais rien de bon n’en était ressorti ; rien de bon n’en ressortait jamais. Il y avait des jours où elle culpabilisait et décidait de redoubler d’effort. Il y avait des jours où la haine prenait le dessus. Aujourd’hui était un de ces jours-ci.

Venait son tour. Elle commanda son bol, tendit l’argent et s’en saisit.
Alors, après avoir longtemps réfléchi par terre, elle s’était mise à errer. Elle avait visité les quartiers les plus bas d’Iwa, sans vraiment savoir où aller ni pourquoi. Peut-être cherchait-elle à côtoyer plus bas qu’elle pour se sentir mieux. Peut-être cherchait-elle une autre forme de violence. Mais elle n’avait rien trouvé, alors la nuit approchant elle s’était décidée à rentrer. Le plus tard serait le mieux toutefois. Elle ne tenait absolument pas à croiser son jumeau, ni à lui raconter ce qu’il s’était passé. Ainsi, elle s’était retrouvée là, dans cette échoppe coupée du monde.

L’odeur qui se dégageait du bol lui creusa l’appétit instantanément. L’espace d’un instant, ses soucis et sa rancœur semblèrent s’évaporer. Mais ce fut de courte durée, alors qu’elle se retournait pour choisir sa table, l’individu qui faisait la queue derrière elle la percuta. Le bol lui glissa des mains et, avant même qu’il ne touche le sol, répandit tout son contenu à terre. Cela lui fit l’effet d’une douche froide. Elle empoigna l’individu et le foudroya du regard. En temps normal, elle aurait simplement attendu des excuses. Mais aujourd’hui, en cet instant précis, peut-être avait-elle trouvée comment se venger de ceux qui la maltraitaient : en maltraitant à son tour, en usant comme eux de la violence. Ce n’était pas digne mais elle s’en contrefichait. Elle était énervée et on lui volait son seul réconfort. « Eh ! T’as un problème ?! Qu’est-ce que tu comptes faire pour ça ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je vais manger, ça tourne mal ! (Explications) [Adrix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô :: Bas quartiers-