N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Haute Robinetterie [Solo/Mission Rang C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 261
Rang : B

Message(#) Sujet: Haute Robinetterie [Solo/Mission Rang C] Dim 1 Oct 2017 - 23:00

Citation :
Une partie de la ville se retrouve privée de son eau courante. Les canalisations en surface ont l'air en bon état... Ce qui laisse présager que le problème se trouve dans les souterrains, les égouts. Trouvez la raison de cette coupure d'eau et... soyez prudent !

Ce matin-là, le Kiezan était de repos et ce n'était pas plus mal, il avait pris un petit-déjeuner léger. Habillé aujourd'hui d'un simple bas de sport aux couleurs du sable de Kaze et d'un débardeur blanc, il comptait faire un petit footing matinal. Rien d'éreintant, mais assez pour s'entretenir au niveau cardiaque. Mareo avait toujours été un fou d'entraînement, rien ne l'arrêtait jamais lorsqu'il avait décidé de consacrer sa journée à sa santé.

Cependant, en cette matinée il remarqua que le témoin de boîte vide avait été relevé sur sa boîte-aux-lettres. Il ne recevait quasiment jamais de courrier hormis du temple de Maskine, donc ça devait être eux. Il attrapa le parchemin scellé puis remonta dans son appartement pour en découvrir le contenu. Une fois en haut, il put apprécier le sujet de la lettre lui étant destiné:

Citation :
« Genin Mareo du temple de Maskine,

Vous êtes mandater pour enquêter sur la récente coupure d'eau courante du quartier des Dunes. Une inspection des canalisations en surface a déjà été effectué par le service des eaux de Sunagakure no Sato. Ceci laisse présager d'un problème souterrain. Les lieux de la mission étant considérés dangereux et en raison des récents événements survenus au village nous nous devons d'y envoyer un shinobi plutôt qu'un service spécialisé. 

Vous êtes donc sommer de vous rendre au plus vite dans le quartier des Dunes et de faire votre rapport dans les plus brefs délais.

Cordialement le Bureau des Missions de Suna. »

Eh bien... visiblement ce n'était pas encore pour aujourd'hui le repos bien mérité du genin, ce Bureau des Missions étaient toujours si protocolaire et froid dans leurs missives ? C'était la première fois que Mareo recevait un ordre écrit directement à son domicile, il ne devait avoir trouvé personne d'autre pour régler le problème pour le rappeler sur un repos.

Par conséquent le jeune religieux prit le parti de changer de tenue pour s'affubler de nouveau de ses habits traditionnels et de son bandeau de sunajin. Il prit quelques dates pour la route s'il n'allait pas juste courir il pouvait se permettre de s'alourdir un peu pour prendre des forces. Qui sait ? La mission pourrait être longue, bien que le genin en doutait largement.
Une fois fait Mareo attrapa une carte du village, il ne connaissait absolument pas le quartier des Dunes visiblement situé dans la zone résidentielle de la ville. C'était plutôt à l'écart du centre-ville où vivais le Kiezan, mais il devrait y être en dix minutes en passant par les toits. Aussitôt y avait-il penser que la carte était pliée dans sa besace avec le reste de son matériel ninja et le voilà parti par la fenêtre en direction du quartier des Dunes...

------------------------------------------------------

Enfin arrivé, Mareo put observer la vie du quartier en se dirigeant vers l'entrée des souterrains du coin. Il avait l'air d'y faire bon vivre, l'endroit était agréable et il semblait très vivant. Cependant, l'humeur des habitants des Dunes étaient plutôt passables le moine y entendit bons nombres de personnes se chamailler. Quelques-uns râlaient depuis leur logement aux fenêtres ouvertes et le bald boy y entendit deux ou trois choses:

« Foutu robinet ! »

« Toujours pas d'eau ! »

« Quand est-ce que le village va régler le problème ! »

« Est-ce que le daimyo se soucie réellement de sa capitale et de ses habitants ?! »

Effectivement, les gens n'étaient pas très contents de la situation et mine de rien le moine ne devait pas traîner à trouver la cause de cette coupure d'eau. Non pas que le quartier soit au bord de la révolte, mais cela devait bien leur causer du souci. Après tout veiller au bien-être de la population faisait aussi parti de ses obligations en tant que shinobi, mais surtout en tant que représentant de l'Ordre de Maskine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 261
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Haute Robinetterie [Solo/Mission Rang C] Mer 4 Oct 2017 - 22:37

Le jeune sunajin arriva près de l'une des bouches d'égout creuser dans le sable du désert de Kaze. Ces installations étaient carrément énorme comparé à des bouches d'égouts classique. Celle-ci était l'entrée principale de ce secteur du village caché par le sable. Non loin une vieille femme assise sur un banc le regardait comme si Mareo était son grand moment de la journée, l'ennuie sans doute. Le genin décida d'en profiter pour demander quelques informations complémentaires mieux valait faire bien les choses. Ainsi, le bald boy s'approcha gentiment de la dame âgée un sourire aux lèvres comme à son habitude puis commença:

Bonjour madame, exprima clairement le moine.

Ah bonjour jeune homme, répondit la grand-mère d'une voix nasillarde.

Vous habitez le quartier ? Comment vous appelez-vous ?

Je suis Kawanomu, on me surnomme la Vieille-Rue. Je reste un long moment sur ce banc tous les jours. En fait, je suis tout le temps ici qu'il... oh non c'est bête.

Comment cela c'est bête ?

Eh bien, j'allais dire que je suis toujours ici qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, kiwih kiwih kiwih...

Le rire de la vieille femme était très atypique et son expression était en effet innapropriée pour le climat du pays du vent. La pluie et à plus forte raison la neige était rare voir inexistante pour la neige. La grand-mère riait toujours puis reprit:

Enfin bon, oui j'habite ici, expliqua Kawanomu.

Pourriez-vous me dire si vous avez entendu parler de quelque chose d'inhabituel ou même si vous avez quelque chose d'inhabituel près de cette entrée d'égout là-bas, demanda le genin en pointant l'entrée.

Oh ba y a bien ce fou de Yoshimitsu qui se ballade souvent dans les égouts à la recherche de ces trésors. Je l'ai pas vu remonter depuis un moment d'habitude il me fait toujours un brin de causette donc j'ai remarquée son absence.

Bien, merci c'est gentil, je vous souhaite une bonne fin de journée, exprima poliment le bald boy.

Riche de ces nouvelles informations le Kiezan prit la direction de la grande entrée ouvragé creuser à même le sable. Suna étant en bord de mer l'air marin légèrement humide rendait ce genre de construction possible. Bien sûr une bonne dose de savoir faire et de connaissance ninjutsu avait été nécessaire pour palier aux faiblesses de cette matière instable. Mareo se demanda si la clan Kawaguchi était à l'origine des grandes constructions de sable de Sunagakure no Sato. Après tout on dit d'eux qu'ils sont très importants ou en tout cas que leur clan est emblématique à Kaze no kuni.
C'est en marchant à faible allure que le moine pénétra dans les tréfonds du village shinobi. Il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre n'étant jamais descendu sous terre, mais il espérait bien découvrir le pourquoi du comment l'eau ne coulait plus...

Sur les murs des larges couloirs laissant passé une rivière d'immondice en son centre était installé régulièrement des plans de ce labyrinthe malodorant. L'odeur était atroce, ici passait les eaux usées et plusieurs ordures ménagères jeté par de malhonnête citoyen. Mareo a toujours été très proche de la nature, un vrai petit écolo et il ne supportait pas les incivilités de ce genre. Non pas qu'il soit du genre à s'énerver loin de là, mais certaine chose l'ennuyait comme celle-là. Il se promit d'en toucher deux mots à qui de droit puis continua son chemin pressé de toucher au but puis de rentrer. Lorsque qu'il commença à entendre un bruit très faible, mais particulièrement horrible...


Dernière édition par Mareo le Jeu 12 Oct 2017 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 261
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Haute Robinetterie [Solo/Mission Rang C] Mer 11 Oct 2017 - 16:25

Ce bruit ressemblait à celui de sangsue, mais pas n'importe quelle sangsue les sangsues géantes de Ta no kuni. Il n'était pas rare d'en trouver dans les rizières de ce pays dont était originaire Mareo, elle ne portait pas tout à fait bien leur nom. En réalité, elle mesurait la taille d'un pied humain principalement parce qu'elles atteignaient rarement l'âge adulte. De mémoire d'Homme on avait plus vu de sangsue géante adulte à Ta no kuni depuis une bonne centaine d'années. Paraît-il qu'une fois au bout de leur croissance elle dépasse de plusieurs têtes un homme sans même se déployer de tout leur long. Dans des temps reculés c'était un véritable fléau, elles étaient capables de vous arracher le buste d'une succion violente.

En tout cas le son horrible et faible, mais audible de succion faisait frissonner Mareo de dégout. Il n'avait jamais été très friand de ces bestioles. Si on n'en trouvait plus d'adulte à Ta c'est parce qu'elles étaient chassées pour leur saveur. C'était un mets très apprécié, mais elle n'était comestible que lors de leur première année de vie. Celles devenus trop âgées étaient simplement tuées pour éviter de les voir grandir et tuer. En tout cas que ce soit dans les rizières ou bien dans son assiette Mareo ne les aimait guère.

En regardant l'eau des égouts de Sunagakure no Sato le genin se demanda si des sangsues pouvaient vivre dans ces eaux grises. Quelles soient géantes ou non d'ailleurs ? Même si le genin s'étaient acclimaté au climat du pays du vent, il savait que la température était plus haute qu'ailleurs. Et même dans cet endroit frais les eaux troubles ne devaient pas être si fraîche que ça, peu de chance qu'elles y vivent. En tout cas il éviterait d'y faire trempette quand même.

En continuant sa route, le jeune homme ne pouvait s'empêcher à mesure que le bruit désagréable s'intensifiait d'imaginer ces monstres suceur de sang. L'image de leur corps longiligne à la peau luisante et sombre le faisait frissonner de plus belle. Avançant progressivement dans les dédales sombres des souterrains du village, un Dentô n'aurait pas été de refus ici. Il commençait à faire plus sombre que dans un four, au loin une sorte de cavité assez profonde se dessinait avec de la lumière. L'affreux son semblait provenir de cet endroit.

Une fois tout proche, Mareo ne put que déceler la silhouette sombre d'une immense créature qui semblait être l'auteur de ce bruit de sangsue. Plus proche du ballon de baudruche que du corps serpentin d'une sangsue, la créature était de dos. La lumière qui éclairait celle-ci venait du plafond et d'une immense grille laissant passer quelques rayons de soleil. Elle laissait entrevoir une minuscule queue rouge en comparaison avec le corps disproportionné de la bête. En y regardant de plus près, la tête de la créature était apposée à un tuyau. Le monstre semblait tété au tuyau avec sa grande gueule, c'était une arrivée d'eau ?! Oui sans nul doute, cette grosse bestiole buvait toute l'eau, mais comment se faisait-il que le tuyau débouche ici ?!

En suivant la direction du tuyau le moine remarqua qu'il avait cédé laissant libre accès à ce machin pour boire à sa convenance. Ainsi, non seulement il y avait des réparations à faire, mais il fallait aussi prendre des mesures pour virer cette bête. Trop occupé à étancher sa soif la créature ne prêtait pas la moindre attention au genin. Comment faire pour contraindre ce monstre à lâcher le tuyau ?! Mareo se demanda si sa taille n'était pas la conséquence de toute cette eau bue en continu. Et si en la pressant comme un citron la créature rétrécissait en évacuant l'eau de son corps. Ça valait le coup d'essayer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 261
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Haute Robinetterie [Solo/Mission Rang C] Jeu 12 Oct 2017 - 21:26

* Très bien quand il faut y aller, il faut y aller ! *

Le bald boy était prêt à utiliser sa maîtrise du taijutsu pour frapper vite et fort sur la créature. Depuis un bon quart d'heure celui-ci c'était mis en condition pour se concentrer. Assit en tailleur au bord de ce qui devait être une tranchée creusée pour laisser s'écouler les eaux usées dans les souterrains du village, Mareo méditait. Il cherchait l'énergie pour frapper assez vite l'entièreté de la surface de la créature. Son espoir était de la presser pour qu'elle se vide par la bouche de toute cette eau avalée. Pour cela il allait devoir taper assez rapidement sur plusieurs points de contact opposé, mais il doutait d'être assez rapide pour le faire.

Paré pour un premier essai le genin se leva sur ses deux pieds puis pris appuie au sol en posant son mauvais pied légèrement en avant et le bon plus en arrière pour se propulser. Et c'était parti, virevoltant à vitesse grand V le Kiezan fonçait aux quatre coins de la salle des tuyaux. Frappant d'abord au bas ventre de la bête côté droit, puis une seconde plus tard au point symétrique opposé. Ensuite, point haut côté gauche suivit d'un point bas sur la bestiole ventru côté gauche. Et ainsi de suite jusqu'à avoir fait le tour quasi complet de l'imposant monstre, mais les coups semblèrent sans effet. La réserve d'eau faite par celui-ci semblait le protéger des attaques physiques extérieur qui rebondissaient sur sa peau. De plus, la créature n'avait visiblement même rien senti puisqu'elle continuait de téter au goulot du tuyau sans même un regard pour le moine.

Le genin se remit en tailleur près de cette barrique animale sans trop savoir quoi faire, il lui fallait réfléchir plus longuement. Il allait devoir chercher dans son panel technique pour trouver quelque chose d'hypothétiquement efficace. Son taijutsu étant sans effets, il allait sans doute devoir se tourner vers le fuinjutsu...

Flashback:
 

* Mais c'est bien sûr, finalement il avait raison ce vieux plombier de Shinzaburo. *

Le Kiezan se rappelant des vieilles leçons de l'un de ses précepteurs sorti sa plume et de l'encre pour tracer sur le corps de l'assoiffé de nombreux kanjis. Les kanjis utilisés servaient simplement à serrer quelque chose, mais ils ne fonctionnaient pas comme un étaux. Donc puisant à nouveau dans les souvenirs de son apprentissage le genin se rappela petit à petit les kanjis qu'il lui fallait. Il ajouta ceux-ci à son sceau déjà bien complexe pour qu'il puisse le manipuler aisément et resserrer son emprise. Une fois prêt, il activa sa création puis utilisa ce que les shinobis appelaient chakra pour serrer de plus en plus le corps de la bête. Celle-ci finit par lâcher le tuyau de sa bouche qui devint un vrai geyser la propulsant contre l'entrée de la salle des tuyaux. Jusqu'à ce que devenu bien plus petite elle soit aspirée par le courant avec le pauvre moine pris dans un torrent d'eau lui-aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 261
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Haute Robinetterie [Solo/Mission Rang C] Jeu 12 Oct 2017 - 22:07

Ooohhhhhh !!! Par Maskine, aaaaaaaahhhhhhhhh !!!

Le corps du Kiezan était bringuebaler par les remous du torrent d'eau et de sucs gastriques animal mêlés aux eaux troubles des égouts de Sunagakure no Sato. Non loin de lui la créature à l'épiderme rouge tacheté de pois blanc rapetissait à vue d'oeil. Plus la créature relâchait d'eau plus elle dégonflait comme un ballon. Le spectacle serait cocasse pour Mareo s'il n'était pas trempé et à deux doigts de se noyer dans des eaux grises dégueulasses. Déjà que le genin était un peu dérangé par l'idée de mort, mais ce genre de fin était clairement parmi les pires. Dans son esprit, mourir noyé était sans doute une des morts les plus atroces manquer d'air sans pouvoir y remédier devait être horrible. Pourtant, il trouvait aussi ridicule de se noyer dans la pisse, la merde, les eaux usées, les déchets alimentaires, les produits ménagers, la pisse, la merde...

Pourtant, le moine restait bizarrement très calme et tentait tant bien que mal de garder la tête sous l'eau malgré son sentiment d'impuissance. Il avait toujours été comme cela, le sang froid était une de ses premières qualités. Au détour d'un virage dans les souterrains il rencontra la créature à nouveau, mais cette fois-ci elle n'était pas plus grosse que sa main. Incroyable comment ce petit être avait pu avaler autant d'eau ?! Sous l'eau leur regard se croisèrent et le regard apeuré du petit monstre attendrit instantanément Mareo. Celui-ci tendit la main pour attraper par la peau le buveur d'eau et vint le coller contre son torse puis battit vivement des jambes pour remonter à la surface. Enfin, le torrent d'eau sombres des égouts s'était calmé...

Revenu sur les bords du souterrain ou le Kiezan put s'allonger la frêle bestiole tremblait contre la poitrine du genin. Elle commença à couiner doucement d'un geste de la main précautionneux le bald boy caressa gentiment le petit monstre. Qui en redemanda en se frottant contre la paume du shinobi.

Cette petite escapade aurait pu me couter la vie. Qui eut cru qu'un petit animal comme toi puisse être la cause de tant de souci ? Allez viens on sort d'ici, on va te trouver un plan d'eau où tu pourras boire sans importuner personne.

Sur ces mots le petit animal dans les bras le genin s'évertua a observer l'assoiffé pour déterminer à quelle espèce il appartenait. Il ressemblait à beaucoup d'animal connu, son faciès à la gueule allongée rappelait ceux d'un reptilien. Dans le bestiaire fantastique on le comparerait à un dragon, mais si on devait lui accorder un cousin réel. Mareo estimait qu'on pourrait l'apparenter à un crocodile. Son dos sur lequel était fiché une épine dorsale proéminente faites d'un genre de corail que l'on retrouvait en couronne aussi sur sa tête. Il était de ce point de vue plutôt semblable à un hippocampe et ses membres inférieurs étaient de micros tentacules à ventouse comme les poulpes. C'était vraiment un curieux animal...

Le bestiaux :
 

Où est-ce qu'on va bien pouvoir t'emmener et surtout qu'est-ce que tu es mon grand ? Un mâle, une femelle ? Je ne sais même pas.

Après être repassé par la salle des tuyaux où Mareo avait fait un récapitulatif des dégâts pour les services concernés du village. Il prit le chemin de la sortie avec son nouveau compagnon. C'est là qu'il croisa un petit radeau dirigé par un vieil homme à la barbe mal taillée:

Ohhé ! Camarade des souterrains, Yoshimitsu pour vous servir. Quelle tempête, je ne suis pas un bon marin, mais mon radeau a tenu le choc. Par contre, j'ai perdu tous les trésors de la journée. Vous ressortez ? Pourriez-vous dire à ma femme que je vais rester encore un moment. On l'a surnomme la Vieille-Rue, elle était toujours assise sur le même banc là-bas, montra le marin d'eaux-grises en pointant du doigt la lumière indiquant la sortie.

Puis le radeau passa devant le Kiezan avec l'homme à son bord qui se mit à siffloter un air l'air de rien comme si tout était normal. Décidément, les deux personnages mari comme femme avait tous les deux un grain...


Dernière édition par Mareo le Jeu 12 Oct 2017 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 261
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Haute Robinetterie [Solo/Mission Rang C] Jeu 12 Oct 2017 - 22:40

Enfin dehors, le soleil chatouillait et réchauffait le visage salit du moine. Cependant, les rayons lumineux avaient aussi le pouvoir de révéler l'odeur immonde que portait le Kiezan. Ce petit tour sous terre avait fait de lui un véritable homme détritus et plus loin la vieille dame de tout à l'heure faisait signe au genin de la rejoindre. Il obtempéra après s'être bouché le nez de ses doigts...

Alors, jeune homme vous avez croisé Yoshimitsu là-dessous, demanda la vieille femme ?

Et bouin figurez-bous que je bouin de le croiser en sortant, raconta le moine d'une voix nasillarde.

Devant l'air décontenancer de son interlocutrice, Mareo se vit contraint de cesser de se boucher le nez. C'était vraiment à contre-coeur parce que sa propre odeur lui donnait clairement la gerbe.

Pardon, je sens mauvais à cause des égouts. Oui, je disais: Figurez-vous que je l'ai croisé à l'instant en sortant. D'ailleurs, il a un message pour vous. Vous ne m'aviez pas dit qu'il était votre mari, l'interrogea le moine ?

Pwahf pwahf pwahf ! C'est ce qu'il vous a dit, il ne manque pas d'air ce vieux dingo. Cela fait des années qu'il me fait la cour chaque matin en passant pour aller barboter dans sa marre à pisse. Il rêve un peu le Yoshimitsu, mais il a le mérite de me faire rire ce saligaud. C'était quoi ce fameux message ? Une demande en mariage ?! Pwahf pwahf pwahf !!!

Le sunajin était surprit, mais en même temps très amusé par la situation. Ils faisaient une belle paire ces deux compères, dommage qu'il ne soit pas marié d'ailleurs.

Ah ah ! Non, il vous fait dire qu'il ne sera pas de retour tout de suite. Suite à quelques désagréments il a perdu son butin du jour, il va chercher encore un peu je suppose.

Oh ! Bah, grand bien lui fasse moi je ne vais pas traîner trop longtemps c'est bientôt l'heure du déjeuner. Tant pis pour lui je mangerais peut-être sa part.

Parce que vous mangez ensemble d'habitude, demanda Mareo ?

Pendant ce temps le petit monstre tétait à la gourde du shinobi l'air de rien s'abreuvant d'eau fraîche sans vergogne. L'air malicieux il regardait son ami conversé avec la vieille dame. Le genin apprit que Kawanomu et Yoshimitsu déjeunait ensemble tout les midis depuis vingts ans, mais que parfois la Vieille-Rue fatiguée d'attendre son camarade lui piquait son pic nique. Mareo regarda la petite vieille partir, mais plutôt que de quitter la place elle alla s'installer sur le banc d'en face:

Je croyais que vous alliez déjeuner, s'interrogea le Kiezan ?

C'est ce que je vais faire, à midi le soleil tape sur ce banc, ici je suis à l'ombre. Et Yoshimitsu va croire que je suis parti pour l'enquiquiner comme ça, pwahf pwahf pwahf !!

Sacré petits vieux, sur ce Mareo prit la direction du bureau des missions pour faire son rapport et confié le petit gars au bon soin d'un professionnel...

-----------------------------------------------------------

Quelques minutes plus tard le religieux se retrouvait au bureau des missions devant un chuunin à expliquer ce qui l'amenait. Il raconta tout de A à Z, son épopée effrayante dans le souterrain sur fond de bruits de succion. Il parla de sa découverte de la créature assoiffée et aussi de la manière dont il l'avait délogé du tuyau ainsi que du torrent qui se déchaîna ensuite. Il établit un rapport écrit sur les dégâts rencontrés dans les souterrains pour qu'il soit transmit au service compétent. Enfin, il présenta Yoshi à qui il avait donné un nom sur la route demandant à ce qu'on lui trouve un bel endroit pour vivre sans importuner personnes. Après s'être assuré d'être informé lorsque Yoshi aurait été réintroduit dans son habitat naturel et surtout où le retrouver, Mareo prit congé sa mission accomplit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Haute Robinetterie [Solo/Mission Rang C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-