N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Installation branlante (pv Amano)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Installation branlante (pv Amano) Lun 2 Oct 2017 - 17:17


Un défi, cette nouvelle aventure pouvait bien s'apparenter ainsi, un défi. Un regroupement de deux clans pour la construction au beau milieu de sable mouvant d'une plate-forme de surveillance. Pour commencer, ceux qui pour le sable n'avaient aucun secret, en plus d'être leur maison et leur protection, ils devaient le maîtriser pour défendre leurs idéaux et ceux qui leurs étaient chères. Pour finir enfin, le clan Saibogu spécialiste de la haute technologie que ce soit pour le pays de Kaze comme le monde entier connu. Nécessairement, votre servante commençait bien mieux ce genre d'informations, vu qu'elle en faisait partie ! Le clan Saibogu était à l'œuvre pour la radio, pour certains moyens de communication, de transport ou encore divers outils utiles comme les caméras, les écrans. Sans doute que le clan Kawaguchi pourrait maîtriser les sables mouvants afin se permettre l'installation plus aisée de la plate-forme par son clan.

« yooooosh ! Allez c'est parti ! »

Dit alors Kumiko tout feu tout flamme alors qu'elle partait enfin de chez elle pour partir à cette mission. Elle était toute excitée à l'idée de faire ce genre de missions, c'était vraiment son truc. Elle était bien capable de se battre, de tuer ou d'enquêter, mais construire, fabriquer et améliorer étaient vraiment à ses yeux des tâches nobles. Le pays devait améliorer la surveillance partout, au vu de ce qu'il s'était passé il y a peu avec l'insurrection. Elle avait toute une foule d'idées pour cette plate-forme. La rouquine avait même préparé plusieurs plans possibles depuis des semaines, alors que ce n'était qu'une installation comme une autre. Il ne fallait peut-être pas au final l'inviter dans cette mission ! En plus de sa tenue habituelle aérienne rouge avec sa petite jupette et son haut échancré, la chunin portait un sac à dos avec de multiples parchemins et des sceaux contenant beaucoup de matériels. Il n'était pas question à s'ennuyer à tout transporter comme des bœufs dans tout le désert. Ils allaient être un certain nombre sans doute pour la fabrication, mais elle espérait que ce ne soit pas un endroit dangereux. Après tout, il devait y avoir un risque pour qualifier cette mission de rang B.

Kumiko arriva alors avec une bonne demi heure d'avance, ce qui ne lui ressemblait pas, elle avait plutôt l'habitude d'être en retard d'habitude, mais elle avait une certaine motivation. Elle se trouvait alors à la porte est, ce qui était plutôt logique pour un départ vers l'est du pays ! Il y avait déjà plusieurs personnes qui se rassemblaient petit à petit, mais elle attendait avant de prendre la parole. La rouquine avait tendance à prendre facilement les reines d'une situation. Il fallait dire qu'elle avait un sacré tempérament. Elle avait fait la guerre, et elle n'était guère timide. Elle ne pensait pas qu'un autre chunin désirait diriger la mission, sinon elle passerait la main. De toute manière, elle voulait montrer ses idées avant de penser à les appliquer sur le terrain, ce serait bien une décision collégiale et tout le monde allait avoir son mot à dire.

« Bon, il doit manquer encore quelques personnes, mais on va bientôt pouvoir partir je pense... »

Dit alors la Saibogu en observant les personnes autour d'elle à les compter avec attention. Elle révisait déjà les différents points dont elle voulait faire part et surtout la manière de les présenter. C'était même parfois plus important que ce que l'on voulait faire véritablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Dim 8 Oct 2017 - 10:03

Travailler avec un autre clan. Encore que s'il leur disait, il était presque sûr qu'ils cracheraient moins que s'il était question des Ketsueki. Soupirant profondément en jetant un regard à sa sœur qui était venu le saluer et qu'il laissait une nouvelle fois derrière lui, le blond assoupli lentement ses bras.
En lisant avec attention la mission qu'on lui confia sur le chemin de la sortie de Suna, Amano se posa plusieurs questions qui ne trouveraient réponses que lorsqu'il aura terminé sa tâche. Rangeant soigneusement le papier dans la sacoche où il avait préalablement placé quelques kunais et le nécessaire de soin, le fils du sable leva ses iris semblable au soleil vers cet astre.
Que leur réserverait donc le désert lors de cette petite escapade en son sein, et pourquoi précisément ici ? Comment réagirait les siens en le voyant représentant de son clan pour le côté supérieur hiérarchique ?

C'est finalement avec une pointe d'anxiété qu'il ne se connaissait pas qu'il continua sa marche, saluant avec respect les premiers marchands qui ouvraient leurs échoppes. En chemin il acheta du pain qu'il entreposa sur son dos. Il ressemblait plus à un chameau porteur qu'un chunin en fonction mais peu lui importait.
Finalement il arriva dans les derniers, peut-être pour la première fois de sa vie, il ne voulait pas regarder les arrivées mais se faire regarder. Approchant des uns et des autres, il fit rapidement le tour et l'équipe était assez équilibré, quoi qu'on remarquait aisément l'attitude des Kawaguchi vis-à-vis de leurs confrères. Regards supérieurs, éloignement physique mais pas trop, il ne fallait pas nuire non plus à son clan.

Levant un bras pour signaler qu'il semblerait que tout le monde soit arrivé, il reconnu, peut-être par son attitude, peut-être parce que pour une fois il avait apprit les noms et les visages de ses partenaires, sa collègue. Une certaine Saibogu, il fallait bien un de chaque clan pour gérer les siens en cas de pépins.
En son fort intérieur, il remerciait ceux qui y avait pensé. Quel Kawaguchi, hormis lui peut-être, accepterait de se faire donner des ordres par un autre qu'un supérieur de son propre clan ? Probablement ceux qui ne sont pas aussi extrémiste que sa sœur pouvait l'être. Sans savoir ce qu'elle complotait dans son dos, il connaissait néanmoins ses propos et attitude envers leur ennemi héréditaire, selon leurs parents, les Ketsueki.

Une fois le groupe prêt, les premiers pas foulèrent le sable extérieur de la grande Suna. Amano resta en queue de peloton, observant du coin de l'oeil les réactions des uns et des autres, allant même jusqu'à parler aux uns et aux autres, qu'ils soient les manieurs de sable ou les génies de la création.

Son énorme sac sur son dos faisait que personne ne pouvait le louper, et tant mieux, la tête de course verrait la queue, et ainsi personne ne pourrait être séparé, bien que la traversé du désert, de long en large, ne posait aucun soucis à ceux qui le soumettait.

Lorsqu'ils arrivèrent à l'endroit indiqué, il n'était pas temps de commencer à chauffer les muscles et le chakra, mais bien de se poser et de réfléchir. C'est là qu'il posa au sol son sac et siffla fort entre ses doigts pour attirer l'attention de tous. Qu'ils gardent la viande transporté en chameau, qu'ils gardent de quoi se redonner de l'aplomb lorsque l'édifice chutera et qu'ils n'auront pas encore trouver la solution.

- UN CHACUN !

Tonna Amano avant de faire la distribution et en terminant par Kumiko et lui.

- Avez-vous une idée de comment on va s'y prendre après cette pause ?

Son regard doré brillait, amusé. L'avait-elle reconnu lorsqu'il était arrivé parmi eux, avait-elle prit le temps de regarder les photo adjointes au dossier pour savoir qui faisait partit de l'équipe ?




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Lun 9 Oct 2017 - 8:42


Kumiko ne se sentait en rien du tout inférieur au clan Kawaguchi, pourquoi ce serait le cas ? Les Saibogu n'étaient donc pas les maîtres incontestés de la haute technologie ? Alors pourquoi se sentiraient ils un tant soit peu inférieur ? La rouquine se contenta alors de sourire doucement aux regards dédaigneux pour seule réponse. Elle voulait être efficace, et le clan Saibogu n'était pas connu pour s'impliquer dans la politique. Elle ne comprenait absolument pas ce besoin de supériorité, mais si cela pouvait leur faire plaisir.

Kumiko avait remarqué le geste d'un des Kawaguchi, elle imagina alors que cela devait être le responsable de l'autre groupe. Il allait sans doute devenir naturellement son interlocuteur préféré durant cette mission. Elle avait le verbe facile, et ils allaient sans doute s'en rendre compte rapidement. Le départ était donné de l'expédition à pied, cela la choquait presque. La Saibogu n'avait qu'une envie, c'était de sortir sa moto et de filer droit devant soit. Elle se rapprocha d'Amano en voyant son gros sac sur le dos.

« Si vous avez des parchemins vierges, je peux vous aider à contenir votre matériel dans des sceaux de fuinjutsu. Un peu de papier sera toujours moins lourds qu'un gros sac comme cela. Il vaut mieux voyager léger dans le désert, c'est suffisamment fatiguant et dangereux comme cela, mais ce n'est pas moi qui vait vous apprendre cela. »

Conclu alors Kumiko bien décidée à traiter cette personne d'égal à égal et dans le sens du poil si possible. Elle trouvait cela dommage que de porter tour, alors qu'il y avait une solution simple. Ils étaient suffisamment nombreux pour ne pas risquer de se faire attaquer par les premiers bandits qui passaient, alors autant que la traversée du désert se passe bien. La jeune femme vivait dans le désert depuis des années, depuis son adolescence en faite. Alors elle connaissait plutôt bien le désert et les dangers. Elle avait bien sorti quelques blagues lors du voyage et elle semblait légère et facile à vivre ignorant totalement les regards mauvais de certains Kawaguchi. On pouvait même douter de son sérieux à mesure que le temps passait.

« Vous pouvez débarquer le matériel, il faut tout vérifier de A à Z. »

Le voyage se passait bien et sans encombre, mais qu'est-ce qu'il avait été long ! Elle s'habituait sans doute de trop à sa moto qui filait dans le vent. Kumiki redevenait alors en un instant la génie de la construction qu'elle était. Donner quelques ordres était une habitude chez la jeune femme, elle avait gagné ses galons de chunin pendant la rébellion. Elle regarda dans la direction d'Amano alors qu'il sifflait, curieuse. Ce dernier faisait déjà la distribution et lui demanda comment s'y prendre. Elle se contenta de boire un peu pour le moment.

« ce lieu est important, car il est equidistant à de nombreux points. Avec un système de repérage et une hauteur suffisante, ce lieu pourrait bien donner des informations précieuses en cas d'invasion. De notre côté, il sera aisé d, assemblée la structure. Le souci majeur pour moi est la présence des sables mouvants, mais ils peuvent être également un excellent moyen de protection pour les personnes isolées ici. J'avais dans l'idée plusieurs choses, êtes vous possible pour votre clan d'écarter autour de la future structure mes sables mouvants ? On pourrait également creuser davantage et plonger profondément dans le sol des poutres de soutient encore plus longue que prévue. Je ne pense pas que l'on reste des semaines ici. C'est dommages, avec quelques plantes du coin, cela serait charmant. »

Dit alors Kumiko en regardant autour entre humour et sérieux. Évidemment, il fallait la connaître pour tout saisir et ne pas la prendre pour quelqu'un qui manquait de sérieux. Elle jouait évidemment sur l'honneur mal placé qu'elle avait pu décelé avec tous ses regards chez les Kawaguchi. Elle savait fort bien comment s'y prendre et jouer finement. S'il y avait des détails à remarquer sur Amano elle n'avait rien remarqué de spécial pour le moment. Elle montra alors les airs avec un sourire en regardant ce dernier.

« En tout cas si vous voulez, je peux vous emmener faire un tour dans les airs pour mieux observer les alentours et trouver le meilleur coin. Tout dépendra évidemment de ce que l'on pourra faire en adéquation entre nos deux clans. »

Il était une évidence que ou réussir cette aventure il fallait une alliance parfaite entre les deux clans et certainement pas un clan qui serait supérieur à l'autre. Elle était bien au-dessus de tout ces considérations puériles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Dim 15 Oct 2017 - 22:43


Lorsqu'elle était venu le voir pour lui proposer de tout mettre sous un sceau, il n'avait que levé gentiment la main. Échauffer ses muscles était pour lui plus un plaisir qu'une contrainte, et porter ces sacs, bien que légèrement encombrant, n'était pas difficile pour lui, bien au contraire.
Il avait cependant aimé l'observer, parler et rire, d'aussi loin qu'il pouvait l'être. Leur groupe était conséquent, du moins pour une mission d'une telle envergure. Ce n'était pas tant l'emplacement qui serait délicat à gérer, mais cette coalition des deux clans, bien que, pour l'honneur du leur, il ne doutait pas que les siens rongerait leur frein. Non pas qu'ils se voulaient autoritaires, mais bien que leur clan était au dessus de tout, qu'ils étaient les seuls à être utile, qu'ils étaient le pilier de tout. Ou quelque chose du genre. Pourtant, le long de la route, il remarqua le changement d'atmosphère, les plus radicaux terminant en queue de peloton avec lui et les plus jeunes se mêlant volontiers aux Saibogu.
Hélas, il ne savait que trop bien à quel point les minorités pouvaient être dangereuses.

Quand ils furent arrivés et que Kumiko leur demanda de tout déballer, Amano leur proposa après une petite collation.

Ecoutant avec attention les paroles de sa collègue, le fils du sable nota la pointe d'humour à la fin et ne pu s'empêcher un rire retenu. Il pouvait être le parfait petit soldat, sociable quand il le fallait, assassin quand on le lui demandait, sans se retourner, jamais, quitte à tuer la personne qu'il aimerait du plus profond de son cœur si c'était pour sauver sa Terre et les enfants qui y vivent.
Son regard ne fit qu'un tour rapide entre le visage de la Saibogu et leur troupe.

- Je ne connais pas le potentiel de chacun des Kawaguchi présents, mais en combinant nos efforts, rien n'est impossible pour un maître du désert.

Accentuant le sourire qu'avait fait naître chez lui Kumiko, Amano poursuivit avec tout le sérieux possible, du moins, dans son timbre de voix.

- Si leurs mains peuvent vous aider dans le montage des pièces, je suis certain que les jeunes seront curieux.

Il avait décelé deux très jeunes dans le groupe de Kawaguchi, d'une douzaine tout juste, qui avait été fasciné lorsque quelques uns des Saibogu leur avait présenté quelques gadgets. Finalement, comme dans une société, un clan pouvait disposer de bon nombre de personnalité. Malgré tout, il savait que les plus anciens, conservateurs, voulaient voir leur nom au dessus de tout, et surtout, au dessus du Seigneur du Vent actuel.
La gloire d'antan le fit soupirer malgré lui.

- Quant aux autres moins curieux, nous plancherons sur ces sables mouvants.

Sur la proposition d'observer la zone avec elle, Amano inclina doucement sa tête.

- Avec plaisir. Mieux nous cernerons le lieu, mieux nous serons préparer à faire face si un problème se présente à nous. Après... j’émets un doute sur une possible attaque de brigands. Pas un ne serait assez fou ou ne se croirait assez fort pour défier une bande de shinobi.

Déposant les sacs maintenant vide sur le sol, il vérifia instinctivement la fixation de sa gourde où il conservait précieusement son sable.

- Quand vous voulez !

Montrant un enthousiasme certain qui fit tourner quelques têtes vers eux, Amano se sentait curieux de voir comment réussirait à collaborer leurs deux équipes et comment supporterait ses aînés de devoir se référer à lui.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Jeu 19 Oct 2017 - 17:42

La Saibogu ne voyait que la technologie et ses bienfaits, si quelque chose pouvait être amélioré par cette dernière, pourquoi s’ennuyer avec quelque chose comme porter de lourdes charges. Enfin bon tant que c’était la besogne des autres, cela ne lui importait que peu. Elle n’allait pas non plus se battre pour soulager le dos et les bras des manieurs de sable. La rouquine n’avait sans doute pas de muscles aussi développés bien entendu que les combattants au corps à corps, mais elle préférait utiliser sa tête qu’autre chose.



Kumiko était quelqu’un de direct, de franc qui ne s’encombrait guère de politique ou d’ego surdimensionné. Rare était les membres du clan des inventeurs à avoir pris parti pour un camp ou un autre, cette alliance impromptue s’efforçait de rester neutre, excepter dans la lutte contre l’empire, mais c’était une question de survie. La Saibogu était du genre à vivre facilement, à avoir des contacts faciles avec n’importe qui. Elle semblait ne pas voir les réfractaires à cette alliance entre les deux camps, mais était-ce vraiment volontaire ou fortuite ? Elle hocha les épaules quand l’un demanda de faire une pause, alors qu’ils n’avaient encore rien fait que marcher, mais bon, ce n’était pas comme si elle avait proposé une manière de transporter le matériel à la place de tout porter !



Kumiko ne semblait ne pas être sérieuse, elle plaisantait avec tout le monde. Elle papillonnait d’un groupe de personnes à l’autre, et la pause se transformait en un moyen de rencontrer presque tout le monde. Elle fut rassurée d’entendre le rire de son homologue du côté du clan du sable, il n’était pas quelqu’un de coincé et d’austère. Ce serait tout de même bien plus agréable pour mettre en place la plateforme.



« Je suis bien d’accord avec vous, l’alliance du désert a fonctionné fasse à un ennemi comme l’empire, alors cela veut dire que nous pouvons tout accomplir ensemble tant que nous marchons dans la même voie. »



Argumenta alors la jeune femme avec un sourire.



« Ho et bien si des Kawaguchi sont intéressés par ça pourquoi pas hein, ce serait dommage de perdre des vocations, mais le plus compliquer va être la pose du poteau de soutènement au milieu des sables mouvants. »



Dit alors en souriant Kumiko en croisant les bras derrière sa tête.



« OK très bien. Alors venez, on va faire un petit tour. »



Dit alors Kumiko en posant sa main sur un sceau de fuinjutsu, et il apparut alors une sorte d'aile volante en métal. Elle flottait à une petite hauteur de trente centimètres. Il y avait d'ailleurs des endroits indiqués pour mettre les pieds. Elle sauta dessus avec une grande habitude et uniquement en changeant son point d'équilibre, elle commença à le diriger aisément jusqu'à son homologue. Elle lui tendit une main pour l'inviter à monter avec un petit clin d'œil.



« En attendant, sortez le matériels des sceaux, il faut tout vérifier et commencez à l'assemblage de la structure primaire ! »



Commença alors à donner des ordres, comme si elle avait fait cela toute sa vie. Elle était chunin depuis un moment, et ce n'était pas parce qu'elle était gentille et à sortir de petites blagues qu'elle ne savait pas être sérieuse. Elle fit attention à la manière de se tenir et de bouger de Amano.



« essayez de ne pas bouger et laissez moi faire d'accord ? »



Lorsque son homologue dit qu'il était prêt, sans attendre, elle commença à faire monter dans le ciel assez rapidement son aile volante. Elle semblait être très maniable et capable de prouesse vertigineuse. Elle peut ainsi en s'élevant dans les airs découvrir les environs. Alors certes, il y avait surtout du sable à perte de vue, mais ainsi elle pouvait remarquer ma présence des sables mouvants et leurs tailles. C'était assez impressionnant, mais il fallait bien finir le travail. Cependant quelque chose attira son attention. Une sorte de fumée semblait se dégager et avancer à grandes vitesses.



« Mais... Qu'est-ce.... Tempête de sable ! »

S'écria alors fortement Kumiko, il était temps de s'organiser pour réussir à passer cela et protéger le materiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Mer 1 Nov 2017 - 23:20

Elle ne tarda pas à lui expliquer ce qui risquerait d'être la partie la plus délicate lors du montage. Un point technique. Il devait avouer ne pas y connaître grand chose en infrastructure, on lui avait plus souvent demander de se faufiler plutôt que de détruire ou construire. Lui, malgré sa grande carrure. Amano laissa ses yeux traîner sur leur troupe qui semblait s'être fort bien accommodée du mode de « direction » imposée. Pas un ne montra un temps soit peu de rancœur ou un signe de contestation envers Kumiko et lui.

Rassuré, le manieur de sable observa sa camarade qui déploya d'un sceau une étrange construction flottante. Levant un sourcil, et même s'il avait toute confiance en les capacités créatives d'un membre des Saibogu, il ne pu s'empêcher d'hésiter deux longues secondes. Lorsqu'elle fut devant lui le bras tendu, la main prête à prendre, Amano inspira puis se laissa aider, veillant à ne pas déséquilibrer l'engin. Il eu d'abord grand peine à ne pas se pencher un peu pour mieux voir, puis sous l'injonction de la belle rousse il s'arrêta. La laisser faire, suivre et ne pas pencher plus d'un côté que d'un autre. Faire confiance.
Non pas qu'il avait un problème dans le principe d'accorder sa confiance, mais il avait juste quelque réticence à quitter le plancher des chameaux d'une autre manière que sur du sable. Pour autant, économiser son chakra était un avantage plutôt certain compte tenu de ce qui les attendrait niveau travaux.

- Je me ferais aussi insignifiant qu'une feuille !

Clama-t-il pour la conforter dans le principe qu'il ne bougerait plus et suivrait plutôt le mouvement. Néanmoins, pour être sûr de ne pas tomber comme un maladroit qu'il lui arrivait d'être parfois, Amano posa une main sur la taille de la Saibogu, sans aucune arrière pensée, juste histoire de se tenir un peu.
Quand ils s'élevèrent, un sifflement admiratif quitta les lèvres de l'enfant du sable. Qu'il aimait cette impression d'infini en observant le désert sous leurs pieds. Il profita de cette sensation qu'il n'aurait que rarement de la sorte, mais surtout s'attarda sur le lieu où ils travailleront. Les sables mouvants étaient impressionnants, plus encore que ce qu'il aurait pu penser.

Rapidement ceci dit, l'air s'épaissit. Tournant son regard dans la direction du vent, il fit la même conclusion que la rousse au moment où elle parla. Une tempête de sable. Il n'y avait pas le temps, il n'irait probablement pas plus vite qu'elle, sans doute sa planche volante était elle plus rapide que lui, mais il y avait ces jeunes près des sables, plus éloigné du groupe.

Ses yeux avertis ne firent qu'un tour et il leva la voix rapidement.

- KAWAGUCHI AU BOULOT ! REPOUSSEZ MOI CETTE TEMPETE ET MONTREZ NOUS QUE VOUS NE TENEZ PAS LA REPUTATION DE MAITRE DU DESERT POUR RIEN !

Piquez à vif dans l'honneur. Il ne pouvait pas mieux faire pour les faire se mettre en branle. Un mur humain se forma, les uns à côtés des autres, les plus vieux en avant des plus jeune.

- Redescendez nous le plus vite possible !

Il savait que c'est ce qu'elle devait avoir en tête, il avait bon espoir qu'elle ne les mettrait pas inutilement en danger. Doucement en bas, les bras se tendaient, prêts, et le sable des gourdes, fioles, sacoches, ou tout autre récipients soigneusement transporté. Amano ne s'était pas inclus lorsqu'il s'était adressé à ceux de son clan, peut-être parce qu'il ne voulait pas leur être supérieur, peut-être simplement pour les piquer encore un peu plus profondément dans leur orgueil.
Les mouvements avaient été net pour les anciens, hésitants pour les jeunes mais ils avaient bougés d'un bloc. Il n'y avait plus qu'à attendre de faire front contre cette tempête, de montrer que le désert ne vaincrait pas ses maîtres.

Le blond aurait bien sauté de la planche volante, mais il avait un peu peur de l'atterrissage et puis, il irait probablement moins vite qu'elle à les redescendre au vue de la vitesse avec laquelle ils étaient montés.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Lun 6 Nov 2017 - 8:30


La troupe semblait être bien unie et se dirigeait dans une même direction. La shinobi n'en doutait pas une seule seconde, tout allait bien se passer, mais c'était sans compter une petite pointe d'humour de dame nature. Son coéquipier de vol semblait être discipliné et à ne pas bouger de trop sur son aile volante. C'était tout aussi bien remarquer, car elle ne savait pas tellement ce qu'elle ferait en cas de chute. Elle ne fit pas très attention à la main sur sa hanche, Kumiko était du genre assez tactile de toute façon.

« Je sens que cela va être compliqué... »

S'exclama alors la jeune femme en regardant les lieux, mais elle comptait bien sur mes manieurs de sable pour contenir le souci technique du terrain. Maintenant voilà qu'une tempête de sable furieuse allait se déchaîner sur le groupe, ils n'allaient pas avoir le temps de ranger leurs matériels et du sable se glissant partout n'était pas une bonne idée pour du matériel de précision. Elle sourit légèrement en entendant le Kawaguchi donner des ordres en jouant sur l'ego de ces derniers. Si la situation n'était pas si délicate, elle en aurait presque rit, mais elle se contenta alors de sourire en se déplaçant à l'aide de son aile volante vers le centre du groupe. Elle n'avait pas attendu Amano pour redescendre.

« J'espère que cela ne va pas vous vexer, mais c'est juste au cas où... »

Commença à dire Kumiko qui se posa sur le sol, puis elle prit des petites boules de métal qu'elle disposa autour du groupe avec le matériel au centre. Lorsque la tempête commença à faire sentir les premiers grains de sable volant, la Saibogu et plusieurs autres disposaient des sceaux, des objets incongrus autour du groupe. Alors qu'elle allait laisser les Kawaguchi procéder à la manipulation du sable, plusieurs Saibogu activèrent alors les sceaux de fuinjutsu disposés partout autour du groupe. Des murs de chakra se levèrent alors et entoura entièrement les hommes de Suna dans différentes teintes. Cela aurait pu être très joli si ce n'était pas pour les protéger de la force de la nature.

« Deux précautions valent mieux qu'une disons nous non ? Je suis certaine que votre clan saura nous protéger tant que l'on reste uni, le peuple du désert saura tout surmonter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Mer 15 Nov 2017 - 23:15

Compliqué, le mot avait été un peu trop léger par rapport à ce qui les attendait et pourtant, c'était confiant qu'Amano voulait entreprendre ce projet commun, bien qu'il savait que son clan en profiterait sans doute pour clamer haut et fort combien leur présence avait été plus que nécessaire pour mener à bien ce projet et à quel point on pouvait compter sur un Kawaguchi.
Alors que le clan du Sable avait levé un puissant mur de sable pour enrayer la tempête, le blond, une fois les pieds au sol, remarqua le travail tout aussi consciencieux des Saigobu. La remarque de la belle rousse l'avait fait sourire. Au contraire, il allait même jusqu'à pensé qu'il était plus prudent pour protéger le matériel de doubler la protection. Cependant, si la Nature était capricieuse, il se pourrait que la tempête dure quelques instants qui seraient probablement trop long à tenir pour les jeunes recrues en formation.

- Je comptais bien ne pas vous voir rester les bras croisés les amis !

Lança-t-il tout en se rapprochant de la première ligne et de ses aînés, ne répondant que d'un franc sourire aux mots encourageant de Kumiko.
Ancrant dans le sable ses pieds, il leva lentement ses mains et de la gourde qui était dans son dos sortit son sable qu'il dirigea minutieusement vers celui de ses coéquipiers, comme s'il tissait une toile bien particulière. Il lui fallait encore quelques secondes et déjà ce qu'il entreprenait le fatiguait mais permettrait aux jeunes de se reposer. Lorsqu'il fut fin prêt, un léger reflet passa sur l'ensemble du mur de sable qui offrait le premier rempare face à la tempête. Il avait tissé une toile d'araignée pour soutenir ce mur.
D'un regard par dessus son épaule, Amano demanda aux jeunes de stopper leurs efforts, ce qu'ils firent avec plaisir. Questionnant par la suite ses aînés, il apprit que selon leurs expériences, confortant son appréhension, la tempête durerait bien un bon quart d'heure.

Le mur de sable était relevé assez haut et voûté ainsi que courbé pour diriger la tempête et éviter au maximum une retombée de sable dans le but de protéger le matériel de leurs compagnons. Les Kawaguchi n'avaient rien d'autre à faire pendant ces quinze longues minutes que de tenir en alerte leurs sens et de garder le cap avec leur sable. Lorsque certain fatiguait, courageusement les plus jeunes revenaient prendre la relève aux côtés d'Amano sous le regard étonné mais fier de cette jeune génération. C'était pour ça qu'il se battait tous les jours, pour ça qu'il serait prêt à sacrifier sa vie sans hésiter une seule seconde.

Un sourire sur les lèvres, le blond tourna de temps à autres les yeux vers ses compagnons, après ce sport, ils auraient peut-être bien mérité de monter un campement sommaire et établir les plans et planning pour les prochains jours. Il leur faudra aussi songer à rendre la structure imperméable et résistante aux tempêtes de sable, monnaie courante du désert d'Ichibi.

- Shukaku veille sur nous...

Murmura Amano entre ses lèvres alors qu'il poussa un peu plus sur ses bras pour maintenir le mur sur la fin. Lui aussi sentait que son corps clamait sa limite, mais lui plus qu'un autre n'avait pas le droit de baisser les bras, bien qu'il ait toute confiance dans les capacités de son clan.

Lorsque la tempête passa le sable des Kawaguchi retomba et chacun se tourna vers ses camarades Saibogu, curieux et inquiet quant à l'état du matériel malgré leur fatigue apparente.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Lun 20 Nov 2017 - 8:33


Tirer la couverture à soi n'était pas du genre de la Saibogu, elle s'en fichait complètement. Elle faisait dans l'efficace et la reconnaissance n'était nécessaire ni même dû. Elle faisait son travail uniquement et cela n'irait pas plus loin. D'ailleurs et dans la mesure du possible, les inventeurs rangèrent le matériel dans les sceaux de fuinjutsu. C'était la meilleure manière que de protéger ce dernier, mais sans doute n'auraient-ils pas le temps de tout faire. Cela demandait du temps, et la nature n'en donnerait pas beaucoup.

Depuis sa ceinture, elle lança de petites sphères de métal au quatre points cardinaux autour du camp. C'était quelque chose de rapide et cela lui permettait d'organiser mieux les Saibogu. Elle prenait naturellement et avec une certaine facilité le commandement. Ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude en tant que chunin. Ils étaient tous dans le même bateau et il n'était pas question de le voir couler. Quoi qu'il en soit, cet avertissement de la nature devait être entendu, la structure devait être protéger contre ce genre de choses. Kumiko voyait les Kawaguchi former un mur épais et tissé de leur sable si particulier. À ses yeux, il fallait une protection complète, d'où la formation d'un mur d'énergie en forme de cube. C'était comme se faire une maison d'apropos à l'aide de chakra.

Tout le monde s'unifiait pour lutter contre le caprice de la nature, il était fini le temps des tensions et des conflits. Il n'avait été nécessaire que d'une tempête pour les unir comme un même peuple. Kumiko n'était évidemment pas la seule à dresser des murs de chakra afin de protéger les Kawaguchi, le matériel des Saibogu et toutes les personnes présentes. Il n'était pas question de laisser quelqu'un en dehors. Les Saibogu étaient une association de personnes étrangères les unes des autres, et c'était peut-être pour cela qu'ils se tournaient naturellement vers les autres. Alors que la tempête commençait à frapper les murs des Kawaguchi, les Saibogu activèrent leurs murs de chakra de différentes couleurs. On pourrait presque admirer ce spectacle si jamais ils n'étaient pas tous en danger. Ce n'était pas immense, mais uniquement juste ce qu'il fallait pour que tout le monde se regroupe en dessous avec le matériel trop compliqué à ranger. Le but était d'offrir un support au mur des Kawaguchi et une protection pour tous. Il serait alors plus facile pour tout le monde de résister à cette tempête de sable. Les murs de chakra qui servaient de plafond crépitaient des impacts du sable, mais cela tombait bon. La rouquine se permit alors de glisser les mains dans les poches, et de regarder autour d'elle d'une manière innocente, bien qu'elle était concentrée à gérer le situation. Elle se gratta la joue doucement en souriant bêtement à l'avance de sa petite blague.

« Je suis vraiment désolée... Question décoration, il faudra revoir par ce que ce n'est pas terrible. »

Kumiko était comme ça, même dans une situation de crise, elle trouvait de quoi plaisanter. Elle forma un signe avec ses mains pour faire apparaître d'un des sceaux sur son corps une tourelle d'assaut, son arme Saibogu était clairement visible, mais la tourelle se contenta de projeter un mur de chakra d'appoint à divers endroits selon les agression plus ou moins majeures. Ils allaient pouvoir tenir la tempête entière, même si quinze minutes à résister, cela pouvait paraître long. Il serait sans doute nécessaire de se rapprocher des uns des autres, de dresser d'autres murs même si sa réserve de sphères de métal semblait être limitée. Elle n'avait pas peur de les utiliser. On pouvait voir sur chaque partie de son corps des sceaux de fuinjutsu prêt à être utilisés. C'était plus simple ainsi d'avoir tout sur soi plutôt que de chercher dans ses parchemins. C'était une tactique étrange, mais efficace à ses yeux d'utiliser son corps comme d'un réceptacle géant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Mar 5 Déc 2017 - 14:46

Un peu de détente. Voilà sans doute ce qui manquait à la plupart des hommes à ses côtés, un sens de l'humour.
Malgré la tension ambiante, le soutiens mutuel sembla porter ses fruits et les maîtres du désert paraissaient plus serein en ayant levé les yeux vers les murs de chakra qui les entouraient. Ils n'avaient pas peur du sable, mais ils n'aimaient pas non plus avoir tant de surface à maintenir et Amano était loin d'être le dernier à penser ainsi.
Ses bras tremblèrent rapidement, trop à son goût et pourtant, il ne bougeait pas d'un millimètre de sa position. Qu'il tétanise, ce n'était pas important. Les hommes et le matériel l'était plus que ses muscles.

Les mots de la rousse laissèrent un rire passer ses lèvres et son corps se détendit, juste de quoi laisser toute sa tension se faire balayer par la brise qui parvenait malgré tout à franchir leur protection.

- Alors ça, la déco mesdames, je vous le laisse volontiers ! Il paraîtrait que vous avez meilleur goût que nous autres pauvres hommes.

Son sourire s'élargit sur la fin de ses mots alors qu'il vint lever du sable à ses pieds pour apporter un peu plus de consistance au mur Kawaguchi.

- Sinon... je boirais bien un thé...

Ne dit-on pas toujours après l'effort le réconfort ? Les minutes s'égrainent lentement sous l'effort commun. Les Kawaguchi qui prenaient une pause venez régulièrement faire le tour de leur petit coin protéger pour savoir comment se portait le matériel et leurs camarades. Amano tenait encore, même si ses actes lui coûtait, il ne comptait pas plier le genou maintenant.

- Quand la tempête sera passé on aura de quoi stabiliser les sables mouvants en partie. Pensez aux équipes dont vous aurez besoin. Puisqu'on ne fait fonctionner que notre corps, notre esprit peut bien travailler à son tour.

Ses iris se figèrent sur le sable devant lui de nouveau alors qu'il insufflait une plus grande quantité de chakra pour maintenir au mieux sa toile de soutien.

- Comment va le matériel ?

S'enquit-il au bout de la dixième minutes de lutte. Doucement ils pouvaient déjà sentir que le plus gros était passé et que le souffle diminuait petit à petit. Lui était toujours là, debout et bras tendus mais tremblant imperceptiblement.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Lun 11 Déc 2017 - 17:32


Kumiko n'était pas une personne difficile à vivre, c'était une évidence. Même au beau milieu d'une tempête, elle gardait son humour et un sourire malgré sa position peu enviable. La Saibogu se doutait quelque peu que les maîtres du désert comme ils s'aimaient à s'appeler ne pourraient pas tenir très longtemps à ce rythme. Kumiko pensait bien que malgré leur honneur mal placé parfois, il était nécessaire de les aider sans attendre quoi que ce soit. L'important était le résultat, que les hommes supportent cette épreuve. Bien entendu, il y avait également le matériel, mais sa pensée première était pour mes êtres vivants. Elle n'avait pas forcément les mêmes préoccupations que les autres shinobis. Pour une fois qu'ils avaient une mission constructive et non destructive, c'était bien le moment de faire au mieux. Elle sourit doucement en entendant les rires, c'est dire qu'elle n'était pas peu fière.

« Je dirais joker pour moi, je suis davantage plan, rouage, outils et autres morceaux de métal improbable en guide de décoration. »

Dit alors directement sans attendre, comme s'il était nécessaire de se défendre contre un stéréotype un peu trop ciblé. Kumiko était une femme des plus atypique, il fallait bien avouer. Elle était mécanicienne, ingénieur, et bien d'autres types, mais sûrement pas très disposée à être une simple femme au foyer avec un mari et des enfants, malheureusement.

« Pour le thé, je crains qu'il faille patienter que le travail soit fini en ville. Je t'inviterai bien en tout bien tout honneur chez moi. On va bien finir par trouver ça chez moi. »

Dit alors en riant doucement la jeune femme en se frottant l'arrière de la tête. Elle exagérait un petit peu tout de même, car elle savait tout de même où étaient ses thés. Peut-être jouait elle un petit peu un rôle parfois afin de parfaire son image, et ce malgré elle. Kumiko estimait qu'il n'y avait pas eu encore assez d'efforts à ses yeux. Le travail ne faisait que commencer à ses yeux. Ce n'était pas avec la présence de tant de shinobis qu'une simple petite tempête allait avoir raison d'eux. Elle finit d'ailleurs par passer après quelques minutes. La colère de sable finit par s'éloigner et partir aussi vite qu'elle arriva. Il était le moment de souffler, même si pour les Saibogu, ce n'était que de la technologie. Bien entendu, ils avaient dù dépense du chakra pour créer les murs, ils ne pouvaient pas les maintenir. C'était donc une dépense franche d'un seul coup. Cependant, on pouvait voir devant les visages fatigués se dessiner l'effort effectué par tous. Kumiko de son côté était comme essoufflée sans forcément avoir de raison particulière pour cela.

« Il faudrait déterminer jusqu'où les sables sont mouvants, car il est sans doute possible de faire des poutres de soutènement plus profondes que prévu ou peut-être de pouvoir déplacer le problème autour de l'édifice afin de mieux le protéger. Je préfère bien entendu la seconde idée. »

Kumiko avait toujours l'idée de faire davantage que ce que l'on pouvait lui demander, une habitude d'inventivité sans doute.

« Pour le matériel, je pense que cela ira. Tout ce qui est extérieur va recevoir en permanence du sable de toute façon et il a été étudié pour. En ce qui concerne le matériel intérieur, on la encore dans les parchemins de contenance, pas de souci donc. »

Commenta alors Kumiko en essayant de rassurer le porte parole.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Ven 5 Jan 2018 - 13:23

La remarque sur le thé aurait du le faire sourire davantage et pourtant il ne fit qu'un hochement de la tête. Il aimerait bien aller chez elle pour parler un peu après tout ça, en apprendre peut-être un peu plus sur le fonctionnement de leurs engins, sur leur manière de penser et de vivre. Malgré son passé, malgré sa volonté de ne pas trop s'attacher, il était curieux et ne pouvait aller contre sa nature profonde.
Le groupe de blondins se désordonna aussi vite qu'il s'était ordonné et un soupir commun se laissa entendre lorsque la tempête fut derrière eux. Les plus jeunes se mirent bien vite à rire et plaisanter tandis que les plus anciens estimaient la dépense de leur chakra et la masse de travail qu'ils auraient à fournir, tout du moins pour aujourd'hui.

Amano relâcha son corps et fit quelques assouplissements pour effacer un peu la fatigue cumulée par le maintiens de son sable tout en écoutant sa partenaire. Il laissa la tension s'évaporer et les traits de son visage le marquèrent. Se rapprochant de la jolie rousse, le manieur de sable inclina positivement la tête.

- On va voir si cette partie du désert se laisse dompter pour mettre à profit les sables mouvants pour la structure. Est-ce qu'on peut baliser la zone exacte pour savoir où travailler et où tenter de déplacer les sables ?

Oui il croyait en eux, il pensait qu'avec un effort commun les Kawaguchis seraient capable de déplacer un phénomène naturel et/ou de le recréer pour qu'il soit maintenu sans effort. Kumiko et Amano avaient pu faire le tour du propriétaire sur la planche volante de la Saibogu, il se souvenait grossièrement de la zone de travail, mais pas à la dune près. Faisant quelques gestes vers ses camardes, six d'entre eux se rapprochèrent du duo de tête de mission et se tinrent tous droits comme des « i », les bras dans le dos et la tête bien redressée.
Se sentant lassé de cette manière d'être, le fils du sable leur aurait bien donné un coup amical dans l'abdomen pour les détendre s'il ne savait pas quelle mauvaise idée cela pouvait être. Roulant des yeux pour les passer en revu avant de se tourner vers Kumiko, il haussa les épaules.

- J'ai confiance en chacun d'entre eux, même sans les connaître. Ces six là pourront aider au balisage et seront à la tête de quelques groupes pour fluidifier le tout. C'est qu'on est nombreux tous ensemble à nous deux on ne pourra pas tout superviser sans rien manquer.

Jetant un œil à la suite de ses mots au sable qui s'était aggloméré aux pieds de leurs protections, il s'accroupit pour en saisir une poignée et frotta ses mains avec.

- J'ai hâte de voir les travaux débuter. Et j'espère qu'on aura pas la vite de vers des sables...

Même si un combat pour délier ses muscles ne le dérangeait pas outre mesure, ils avaient d'autres chats à fouetter.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Mer 10 Jan 2018 - 8:40

Le plus dur était passé, la tempête commençait à s'éloigner, mais le travail et les efforts ne faisaient que commencer. Ils allaient devoir se concentrer pour mettre en place la plate-forme, mais ce qui venait de se passer ne devait pas être autre chose qu'un avertissement. Il fallait que la structure soit prête à encaisser les intempéries les plus diverses dù au désert. Il fallait que la structure soit aussi solide pour encaisser un minimum d'assaut d'une force ennemie. Si l'on mettait en place ce genre de structure et monopolisant autant de ressources, ce n'était pas pour rien. Les personnes qui allaient se retrouver ici seraient en première ligne.

« Vous pouvez ressortir le matériel et bien vérifier qu'il ne manque rien. »

Dit alors la responsable des Saibogu sans attendre, alors que tout ce beau monde se détendant un petit peu suite à l'effort intense. Elle n'était pas tyrannique, mais il fallait poursuivre la mission. Il était inutile de mettre autant de pression que durant la tempête de sable, mais ce n'était pas une excuse pour se relâcher complètement.

« Je ne doute pas de la réussite de notre mission, si nos dirigeants ont mit tant d'éléments ici, c'est bien pour mesurer l'ampleur de la tâche. Il faut repérer la place exacte que prend les sables mouvants. Vous pouvez planter des morceaux de bois à la périphérie. Cela nous évitera de nous perdre dedans. Je vous laisse faire pour toit ceci, c'est préalable à notre travail, mais on va avoir de quoi nous occuper. »

Il fallait que les sables mouvants soient naturels pour éviter les dépenses de chakra permanente.

« Commencez par vous occupez de monter le matériel de détection et de télé-transmission. Il faut qu'une fois que les Kawaguchi aient finit avec le terrain nous puissions rapidement faire le nécessaire. Il est d'ailleurs important que notre tour soit en hauteur pour être le plus efficace. »

Commenta alors Kumiko pour l'autre équipe tant qu'à faire. Elle haussa les épaules légèrement lorsque Amano dit qu'ils ne pouvaient pas tout surveiller.

« Chacun est concerné par cette installation qui défendra notre pays, nos familles et nos amis. Ne vous inquiétez pas pour les nôtres de faire ce qu'il faut. »

Déclara alors pour tout le monde ce dont elle pensait, car il fallait d'ailleurs que ce soit le cas pour tous. C'était également une indication qu'en tant que genin, il risquait d'être mal reçu s'il était trop autoritaire avec les anciens.

« On ne peut pas s'avancer de trop pour les structures soutenant la tour tant que le terrain n'est pas parfait. Et puis on ne va peut-être pas avoir deux malheurs dans la même journée, ça ne serait vraiment pas de chance à moins que la tempête les ait énervé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Jeu 11 Jan 2018 - 17:49


Inclinant avec respect son visage, Amano écouta d'une oreille seulement les indications que donna Kumiko à son équipe. Expliquant aux six hommes qui s'étaient approchés lorsqu'il avait fait un signe ce qu'ils devront faire en s'organisant des équipes, le blond précisa qu'il prendrait un groupe avec lui également et qu'il travaillerait aussi.
Puis il sourit aux propos de la rousse. En effet, il y avait peu de chance qu'ils subissent un autre caprice de la nature aujourd'hui, mais demain les cartes seraient de nouveau distribuées alors, il faudrait faire attention.

- On va demander à Shukaku de veiller sur nous alors.


S'enquit de dire tout sourire le Kawaguchi à la belle dame avant de se retourner vers son équipe. Un regard curieux se posa sur lui, celui du plus vieux du groupe qui l’interpella.

- Excusez-moi mais, ne devriez-vous pas plutôt superviser que mettre la main à la pâte ?

- Quel meneur serais-je si je ne participais pas à l'effort ? Quel exemple donnerais-je à me tourner les pouces pendant que chacun trime ?
- C'est inutile...
- Ca s'appelle le respect. A moins que mes parents ne se soient trompés dans leur éducation...
- Je n'oserais...
- Alors au travail, ce n'est pas une tempête qui va avoir raison de nos forces non ? Montrons à la nature que nous pouvons lui résister.
- Oui monsieur !

Rapidement les équipes se mirent en branle et Amano fit un signe amical à Kumiko avant de partir à son tour pour aller tâter le terrain. Il participa aux efforts, coordonna son groupe comme s'il avait toujours commandé une troupe alors que vraisemblablement c'était sa première fois.
Son groupe marchait à la baguette et les piques de bois étaient placés avec précision pour délimiter les mouvants. Ils avaient pris de la corde également pour mieux faire le tour. Doucement le terrain se balisait en rythme. Les plus jeunes avaient de l'énergie à revendre et courraient dans tous les sens sous la supervision de leurs aînés qui leur tendait le matériel. Il n'y eu aucun incident à déplorer lorsque tous le groupes des manieurs de sable se rapprocha de leur point d'ancrage auprès de la chef Saibogu.
Ils avaient mi un bon moment, c'est que le terrain était vaste et qu'ils voulaient tellement montrer leur efficacité qu'ils s'étaient prêtés au jeu avec entrain.

D'un revers de la main Amano essuya son front en s'approchant de Kumiko, venant tantôt donner une tape amicale dans le dos, tantôt serrant l'épaule d'un de ses camarades.

- Le terrain est prêt et vue la configuration je pense qu'il est possible, en fonction de la largeur des piliers que vous projetez de construire de ne rien déplacer.

Dévoilant un parchemin où avait été dessiné la zone et les sables mouvants, il montra différent point en précisant les dimensions à sa partenaire. Les jeunes avaient bien bossés pour le dessin, il y avait même quelques détails des rares plantes ou rochers qui se trouvait là. Les six qu'il avait invité à prendre la tête des groupes s'étaient rapprochés du duo de tête que représentait Kumiko et Amano et écoutaient avec attention ce qui se dirait.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Lun 15 Jan 2018 - 16:37

« Je préfère largement demander à mon intellect pour le coup. »

Répondit alors avec un léger sourire Kumiko en entendant Amano parler de prier un quelconque esprit ou démon, selon où on se plaçait. Elle y allait doucement pour ne pas froisser les plus dévots, mais il était une évidence pour une scientifique et inventrice de son gabarit que la vie n’avait rien de mystique.

« Je pense qu’il est important que quelqu’un ait une vision d’ensemble, nous avons assez de bras pour faire. Enfin moi ce que j’en dis hm ? »

La rouquine se permit de dire à la suite du petit discours avec l’ancien et le nouveau chef désigné. Elle ne se permit pas de lui ordonner, ce n’était qu’un conseil, malgré son titre supérieur. Elle ne voulait rien imposer sur le coup, pour un genin avoir autant de responsabilité, était l’occasion de tester ses compétences de chef, car après tout, un jour il devra diriger. Elle ne s’était pas caché pour le dire, bien qu’il aurait pu mal le prendre de se faire reprit de la sorte devant tout le monde.

« Il faut prévoir également en creuser dans le sable les structures en béton armée afin de bien garder en place la tour. »

Commenta Kumiko à l’intention future du clan du sable. De son côté, elle observait en professionnel la mise en fonction et l’assemblage de la structure. Si le terrain n’était pas encore prêt, il était possible déjà de tout préparer. La majorité de la structure mécanique était facile, cela ressemblait beaucoup à rentrer des triangles dans les triangles et des carrés dans les carrés. Les pièces étaient d’ailleurs numérotées, cela aidait avec le plan de pouvoir tout monter dans le moins de temps possible. Elle demanda de monter une grande tente afin de mettre en place dedans le matériel plus complexe, qui se retrouvera à l’intérieur de la tour. Elle allait profiter pour mettre plusieurs capteurs de son invention. Cependant pour le moment, il sera nécessaire d’avoir la présence d’un membre de son clan pour que cela fonctionne.

L’ambiance était bien plus détendue, mais concentrée. Il n’y avait pas de prises de tête entre eux, même si le travail était complexe. Kumiko avait beau ne sembler s’occuper que de son groupe, en tant que responsable de la mission, elle devait tout de même superviser. Tant que cela ne passait bien dans le travail, elle ne dit rien. Si le clan du sable s’amusait à se lancer des piques, ce n’était pas elle qui allait dire quoi que ce soit. Lorsqu’Amano se rapprocha d’elle pour lui donner une tape dans le dos, elle était penchée sur des machines mécaniques avec des rouages un peu partout. La jeune femme était en train de manipuler une dizaine de sceaux de fuinjutsu en même temps. Cela semblait extrêmement complexe, un petit peu comme de l’alchimie, un équilibre certains.

« Es-tu certains que rien ne va bouger ? Car ce serait bête de prendre un risque et de ne pas profiter pour mettre des pièges naturels autour de la tour. Je ne voudrais pas que la tour s’enfonce dans le sol. »

Kumiko demanda cela en regardant les plus anciens des yeux un bref instant. Elle regarda alors le plan sur le parchemin en hochant la tête doucement, n’y touchant pas avec l’huile qu’elle avait sur les doigts. Elle avait une vision claire de la structure, qu’elle avait dessiné elle-même. Dans la théorie, cela rentrait évidemment, mais elle n’était pas une spécialiste des terrains. Elle devait faire confiance.

« Quoi qu’il en soit, il faudrait creuser cinq trous d’au moins sept mètres de profondeur ici, ici et là. Enfin vous voyez l’idée. »


Finit par dire en montrant chaque point précisément sur la carte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Lun 22 Jan 2018 - 17:03

Chacun ses croyances pas vrai ?
Alors que tout sembla se passer sans le moindre accro, et même si de temps en temps la chamaillerie était présente, il lui sembla que c'était pour relativiser de l'épreuve qu'ils venaient de passer. Amano avait beau participer à l'effort, il gardait un œil tout autour de lui. Si son groupe se sentait galvaniser par sa présence à leur côté, les autres semblèrent filer aussi droit et ils eurent tous terminé en même temps, suffisamment vite pour mettre en commun leur partie du terrain balisé et réaliser un plan d'ensemble à présenter aux Saibogu.
Il n'avait pas voulu engager un débat sur le fait de sa présence parmi les siens avec la belle rousse car il savait que pour beaucoup, une tête pensante devait penser et non agir sans pouvoir tout observer. Lui n'était pas ainsi. Il voulait être avec les siens, il voulait être une personne qui montrait l'exemple. Il voulait tellement être différent de ses parents.

De retour et après avoir interpellé Kumiko d'une légère tape dans le dos pour ne pas la déconcentrer tout de même Amano regarda les différentes pièces mécaniques devant elle tout en lui expliquant leur résultat.

- Les sables mouvants ne peuvent pas changer de place à moins de changer le sous-sol ou de manipuler le sable. Mais au vue de leur taille naturelle, c'est tout bonnement impossible qu'une seule personne parvienne à faire quoi que se soit. A quelques centimètres s'il faut les décaler pour assurer la structure nous le ferons.


Sans jeter de regard par dessus son épaule, les six hommes inclinèrent de concert leur tête pour appuyer les mots d'Amano. Aucun ne s'était concerté, tous avaient agit de leur propre chef. Lorsque la Saibogu reprit et précisa ce qui les attendait maintenant que le balisage était fait, ils s'autorisèrent une question des yeux à Amano qui tourna son visage et l'inclina. Oui, il avait confiance en eux, pourquoi, sans doute car instinctivement il ressentait que tout irait bien.
Les points présentés par Kumiko furent dessiné en rouge sur le plan. Il ne restait plus qu'à mettre en œuvre les directives. Quoi de mieux que suivre les ordres des inventeurs ? Ils étaient mieux placé que le clan du sable pour faire en sorte que toute cette structure tienne alors, ils n'avaient pas vraiment le choix.
Retrouvant les manieurs de sable et ses hommes de confiance pour cette mission, Amano expliqua :

- Il me faut cinq équipes dont une un peu plus nombreuse que les autres pour le pilier central. Il me faudrait aussi des messagers pour donner le rythme et pouvoir énoncer si des problèmes particuliers se présente sur le terrain.


Des mains se levèrent parmi les jeunes qui étaient dans le besoin de courir et de vouloir bien faire. Amano en désigna quatre. Il contait superviser le cinquième groupe.
En voyant les hommes se rassembler, ses yeux observèrent la course du soleil. Ils finiront cette tâche pour la nuit tout en sécurisant les trous.

Tout le monde se mobilisa si rapidement que le blond laissa un sourire passer sur son visage. Le sable se souleva, des filets furent mis en place pour garder le bon diamètre des trous et continuer à creuser dans voir tout le restant du sable s'effondrer. Ils usèrent même de certaine affinité comme la terre ou l'eau pour aider à consolider les bords du gouffre qu'ils creusaient.

Sur une des équipes un léger tremblement dans le sol les fit hésiter à poursuivre. Non pas qu'ils craignaient que leur trou s'effondre, mais plutôt de réveiller les bêtes des sables. Inquiets, les hommes se reculèrent et firent passer le mot à leur superviseur qui inscrivit le message à faire parvenir à Amano.
Le pilier Ouest avait des soucis. Lorsqu'il lu ces mots il laissa la gestion du pilier central à ses collègue et suivit le coursier jusqu'à sa zone. A peine arrivé, un nouveau tremblement dans le sol. Plissant les yeux, l'enfant du désert fit écarter tout le monde un peu plus de la zone et demanda au coursier d'aller aussi prévenir Kumiko.
Le laissant courir à toute vitesse, un second tremblement suivit d'un mouvement dans le centre du trou le firent tiquer. Il devait y avoir au moins un ver des sables ici... hélas, il ne croyait pas si bien dire, au trou Sud un cri retentit, pas celui des hommes non, celui d'une bête, celui d'un ver.
A peine eut-il le temps de se retourner qu'un autre cri surgit, mais cette fois juste dans son dos. Ouvrant grand les yeux, le blond arma de suite son sable et observa la créature. Auraient-ils creusés sur un nid?

les vers:
 




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Ven 26 Jan 2018 - 8:36


Kumiko n'en avait pas l'air comme cela, mais elle surveillait l'ensemble des personnes du chantier. Elle ne travaillait peut-être pas beaucoup, mais elle semblait être un appui technique formidable. Elle avait touché à beaucoup de domaines différents, alors elle pouvait être appeler assez souvent, surtout que c'était ses plans. Il y avait une grande précision du détail, tout avait été dessiné de la plus petite pièce à la plus grande. La rouquine n'avait que donné un avis pour le moment sur le fait de mettre la main à la pâte et superviser. Cela n'avait pas été formalisé comme un ordre tant que la situation était bonne. Lorsque Amano s'approcha d'elle pour lui faire son rapport de la situation, elle arrêta d'être qu'elle était en train de faire pour l'écouter pleinement. Elle hocha la tête lentement en répondant juste après.

« À mais je suis entièrement d'accord avec cela, il va falloir modifier le sous-sol et manipuler le sable. En effet une seule personne ne peut pas faire cela, mais après tout, nous avons un clan ici présent non ? Je pensais surtout à les mettre comme une protection de la tour autour. Cela pourrait être efficace et puis cela assura la structure de la tour également. Je ne dis pas se déplacer tout ça sur ses mètres non plus hein. »

La Saibogu observa la réaction des autres derrière qui semblaient soutenir Amano. Elle ne voyait pas la difficulté pour des manieurs de sable, mais après tout, elle ferait avec si jamais c'était impossible. Si elle était plutôt ouverte à la discussion, lorsqu'il était question de technique, elle pouvait être assez directive. Il fallait un certain sérieux après tout. Il était important que les premières structures de la tour furent des plus solides, car elle désirait que la construction dure longtemps. Elle pouvait être le point maître de la sécurité dans la région.

Kumiko laissa alors Amano s'organiser avec ses hommes de la manière qu'il voulait. Elle ne pouvait que constater du professionnalisme des hommes du clan du sable. Ils formaient après tout une famille, là où son propre clan n'était que l'alliance de certaines personnes. Pendant ce temps là, le prémontage se faisait sur le côté, alors que les forages avançaient. Tout était fait pour gagner du temps, que tout soit bien organiser. Elle imaginait déjà la structure en observant les troues se creuser. Elle voyait les pièces s'assembler rapidement afin d'être certaine que tout se passe bien. Elle corrigeait quand c'était nécessaire en précisant l'exactitude des troues et de la profondeur.

« Pardon ? »

Ce fut sa seule réaction lorsque le coursier se dépêcha de la prévenir des problèmes de tremblements de terre au niveau du sud. Un terrible hurlement bestial se fit entendre, et ce n'était pas pour lui plaire. Combattre un monstre de plusieurs mètres n'a ait jamais été dans ses prérogatives. Décidément, il n'avaient vraiment pas de chance pendant cette mission, mais s'il y avait un tel monstre ici, c'était nécessaire de l'abattre. Ils ne pouvaient se permettre de garder un pareil danger si proche de la tour. La bête était en train de sortir, et visiblement, elle n'était pas très contente de se faire déranger chez elle. Kumiko commença à courir rapidement en utilisant un peu de chakra. Elle se mordit une lèvre, car elle ne pouvait combattre pendant longtemps. Elle devait économiser son énergie, mais la jeune femme ferait ce qu'il faudrait.

Kumiko posa sa main sur son bras, de multiples sceaux firent son apparition sur tout son corps, et dans un petit nuage de fumée, elle fit apparaître son sniper. Tout en courant, elle arma une balle à l'intérieur et elle dut s'arrêter pour tenter de viser la tête. Un bruit sourd et puissant se fit entendre lorsqu'elle tira, touché ! Mais il en faudrait bien plus pour s'en débarrasser. Elle recommença alors à courir le long du corps du monstre en sortant un parchemin explosif de plus grande puissance capable de couvrir une large zone. Elle espérait bien le poser sur la tête ou pas loin avant de filer rapidement. Avec tous les ninjas réunient ici, elle ne s'inquiétait pas, mais moins le combat s'éternisait et moins la structure ne serait abîmée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Dim 4 Fév 2018 - 12:15

C'était bien sa veine, deux pour le prix d'un. Tournant les yeux malgré lui vers les autres équipes, Amano se hâta et fit apparaître cinq clones qui encerclèrent le ver qu'il avait devant lui. Un seul ordre :

- Protéger la structure et vos vies !

S'il était logique avec lui-même, il l'aurait bien éloigné du lieu où ils se trouvaient pour que rien ne soit endommagé, malheureusement, il n'avait pas le temps d'élaborer pareille stratégie et du parer au plus urgent. Serrant ses poings après avoir concentré son chakra dans ses jambes, il s'élança vers la tête du monstre des sables mais ses clones ne bougèrent pas. Pourquoi ?
D'un même mouvement alors que le ver plongeait Amano s'élevait. Il allait le manquer, oui mais, il y avait ses miroirs, peut-être que eux pourraient faire quelque chose. Sauf qu'ils ne bougeaient toujours pas. Avait-il manqué quelque chose, était-ce son esprit qui lui jouait des tours ou simplement, ce qu'il analysait était faux ? Sa chute fut trop longue à son goût mais le ver, à part une nouvelle fois crier, observa les fourmis qui grouillaient tout autour de lui.
Sa tête bifurqua et il descendit sa gueule vers le plus gros groupement d'individus du coin. Amano n'avait pas encore touché terre mais il observait cet étrange manège. Ses clones bougèrent comme un seul homme. Pendant qu'un venait ordonner à vive allure de dresser un mur de sable en protection, les quatre autres se préparèrent à lancer une attaque de feu avec trois lances. L'un d'eux visa les yeux, les autres attendirent de voir si l'attaque ferait mouche avant d'user du précieux chakra.
Amano toucha terre et se hâta de commencer une série de mudra. Si la créature tombait, il faudrait la retenir d'une manière ou d'une autre, et quoi de mieux qu'un filet ? Lentement il tissait son sable comme il l'avait fait contre la tempête.

Les cris du ver passèrent de la colère à l'agonie. Lui finalement n'aurait rien fait, et quelque part il se sentait frustré. C'était comme si son subconscient était plus fort que lui ou comme s'il se bridait pour une raison qui lui était pour l'heure inconnue. Frissonnant, un souvenir fugace passa dans ses pensées et un sourire mince flotta sur ses lèvres.
Toujours, il était toujours soutenu et cette fois il était sans filet, cette fois il n'avait pas à surveiller une personne mais un groupe d'individus et une installation. Ses yeux fixèrent le ver qui se tortillait de douleur au point que l'excavation risquait de s'effondrer.
Shukaku veille sur eux

Son retard s’étrécit lentement et ses mains terminèrent leur ultime mudra. Tout autour du ver se lever de fins filaments de sable qui l'enserrèrent petit à petit jusqu'à l'empêcher de bouger. Une perle salé glissa le long de sa tempe et son front brillait, mais qu'à cela ne tienne.
Le blond ne pouvait plus bouger mais il avait fait son office, plus rien ne bougeait autour d'eux sauf le vent. Mais pour combien de temps ?
Tout ce qu'il pouvait espérer maintenant était que du côté de Kumiko tout se passait au mieux. Bien sûr, ils étaient entourés de shinobis talentueux, mais ça ne l'empêchait pas de craindre pour elle jusqu'à ce qu'une goutte corrosive se pose sur sa veste. Un cri un seul pour alerter ses clones et on la lui retira avant que l'acide ne vienne entamer sa peau. Le ver n'avait pas dit son dernier mot visiblement.

Mais son étreinte serait meurtrière. Ses clones ne restèrent pas sans rien faire. Deux d'entre eux veillaient à ce que la bave corrosive de la créature ne tombe pas n'importe où et les trois autres composèrent pour rendre le sable utilisé par Amano coupant. Petit à petit il entrait dans les chairs du ver, petit à petit il le découpait. Encore juste un peu et il pourrait relâcher son attention.
De leur côté, son équipe l'observa tout donner pour eux. Le groupe qui travaillait sur ce creuset de fondation n'en revenait pas. Il aurait pu laisser la bête les avaler, ça ne lui aurait rien coûté. Il aurait pu aussi les laisser se défendre, mais il leur avait demandé de rester en vie et de protéger le matériel. Les travailleurs se regardèrent et levèrent leurs bras formant un tapis de sable tout doucement autour de la créature pour protéger la zone et réceptionner les morceaux découpés.

Ses jambes tremblèrent, ses bras tétanisèrent. Lorsqu'il relâcherait sa technique et détendrait son chakra, il savait que ses clones disparaîtraient tous. Prenant une grande goulée d'air, il se demanda depuis quand il avait cessé de respirer pour alimenter son corps en oxygène. Plus un bruit sauf le son étouffé de morceaux tombant sur un tapis de sable.
Encore juste un peu, il ressentait une dernière résistance. Sur ce dernier instant ses yeux changèrent de direction et enfin il remarqua l'effort commun. Les regards étaient tournés vers lui et attendaient comme le dernier mouvement de tête leur signalant que tout était finit. La nuit lentement s'avançait, il faudrait espérer que lorsqu'ils auront terminé cette étrange journée, le lendemain soit plus calme.
Au dernier mouvement de tête d'Amano, le sable s'éleva et ils vinrent éloigner le plus possible les restes du ver en l'entassant. Sa viande ne devait pas être mauvaise mais vue l'acide de son corps, il était hors de question de tenter l'expérience sans un expert culinaire.

Deux hommes s'approchèrent du blond alors que les clones s'évaporèrent pour le soutenir et l'aider à se détendre de sa position. Amano avait maintenant peur pour sa partenaire et en même temps espoir qu'elle s'en soit mieux tirée que lui.

Spoiler:
 




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Lun 12 Fév 2018 - 13:27

La mission avant tout, c'était sans doute pour cela qu'Amano avait demandé de protéger la construction en premier. C'était malheureux, mais Kumiko ne pouvait rien répliquer à cela. Pourtant, elle aurait bien aimé malgré tout. Elle n'enchérit rien du tout en observant le déploiement des clones de son compagnon d'infortune autour du vers de terre géant, mais la jeune femme était consciente que cela ne tiendrait pas longtemps. Il fallait des moyens bien plus imposant. Au moins l'avantage, c'était qu'ils ne risquaient pas de louper le monstre, il avait une taille bien trop importante pour cela. Amano lança de multiples attaques grâce à lui et ses clones, c'était très admirable, mais elle devait faire quelques choses de plus brutal. Des lances enflammées furent lancées, et un filet de sable se dressaient petit à petit. La créature était d'une taille peut-être trop imposante pour simplement et docilement se laisser faire. Le vers de sable semblait répliquer avec de l'acide, ce qui pouvait être aussi dangereux pour la structure que pour les shinobis.

Kumiko commença à courir le long du corps du vers, alors qu'il commençait à se faire saucissoner par le sable de plus en plus. Elle prit un de ses parchemins dans dos accroché à sa ceinture. Elle l'ouvrir en grand jusqu'à dévoiler un large sceau de contenance. Elle posa sa main dessus pour en sortir un engin explosif de très grande puissance, c'était sans doute ce qu'elle avait de plus fort pour le coup, mais à grosse bête, grosse bombe. Elle posa la bombe contre le corps à l'inverse de la structure afin d'éviter un flot d'acide malancontreux. La bombe était faite pour être scotcher n'importe où. Elle s'éloigna rapidement en utilisant du chakra alors qu'elle forma le sceau du chien pour se préparer à tout faire exploser.

« Attention ! Explosion ! »

Prévint alors la chunin tandis que deux secondes plus tard, elle fit exposée la bombe dans un puissant bruit et un léger tremblement de terre, tandis qu'un flash puissant se produisit ainsi qu'une énorme explosion. Les dégâts sur le vers et le sable dans la direction opposée provoqua un cratère. Kumiko replaça ses cheveux suite au souffle et visiblement, elle semblait un peu embêtée.

« J'en ai peut-être un peu trop fait... »

Lâcha alors la jeune femme en regardant la tête des autres autour. Elle éclata de rire en se frottant l'arrière de la tête. Bon, c'était sûr maintenant la bête était morte. Elle finit en morceaux dans le filet d'Amano avec succès. Si jamais d'autres vers de sable géant risquaient de venir, ils étaient maintenant prévenu par les secousses. Ce n'était pas vraiment un lieu de villégiature. Elle remarqua qu'Amano était épuisé à force d'avoir procéder à de nombreuses techniques, tant et si bien qu'il fallait le porter pour ne pas qu'il ne tombe. Il devait apprendre à faire confiance aux autres plutôt que d'aller si loin, mais c'était en grandissant que l'on apprenait.

« Commencez à monter le camp pour la nuit en cercle et il faut prévoir des tours de garde à plusieurs ! Prévoyez un feu évidemment, mais que les Saibogu commencent à monter les grandes parties de la structure pendant que les Kawaguchi finissent de préparer le terrain ! »

Tout était redevenu plus calme, allaient ils enfin pouvoir se concentrer sur le travail ? Le soir commençait à arriver et avec tout cela, ils n'avaient pas tellement avancé sur leur tâche. Kumiko frappa dans ses mains pour se faire entendre et motiver les troupes. En l'absence de son collègue pour diriger, elle ne manqua pas de prendre le relais. Tout se passa très vite, et la nuit arriva rapidement sur le désert. Le froid tomba et le feu dressé était plus qu'intéressant. C'était le moment de se regrouper et partager. Parmi le clan Saibogu, plusieurs commencèrent à jouer de la musique métal, c'était la spécialité du clan et Kumiko ne manqua pas de danser comme une folle en emmenant les autres et même les Kawaguchi dans l'aventure. Au petit matin, le travail reprit et la structure commençait à se monter, à se dresser aux positions choisies par l'expert, alias votre servante. C'était à ce moment là qu'Amano se décida alors qu'il était plutôt l'heure de déjeuner de se réveiller suite à sa grande dépense de chakra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Lun 5 Mar 2018 - 19:43

Ecoutant la détonation et sentant les bras le soutenir, Amano eu un sourire qui s'accrocha malgré lui sur ses lèvres. La nature n'était décemment pas clémente avec eux. Certes, le coin n'était pas réputé des plus calmes, mais c'était justement un bon emplacement pour permettre à leur construction de bénéficier d'une protection naturelle, la raison pour laquelle on avait demandé à ce qu'elle soit érigée ici.
Les manieurs de sable tournèrent leur regard sur la rousse en attendant les directives et rapidement continuèrent leur besogne alors qu'un des plus jeunes resta aux côtés d'Amano jusqu'à ce qu'on puisse l'installer dans une tente pour prendre du repos. Il aurait bien demandé à rester encore, mais cette fois il était allé chercher trop loin dans ses capacités. Encore un peu, juste un peu et il saura sa réelle limite, si seulement on voulait bien lui en laisser l'occasion.

Sans rechigner et laissant la directive aux mains de sa collègues, le Kawaguchi resta un moment à songer avant que le sommeil ne le rattrape. Le reste de la nuit sembla calme tout comme le petit matin.
Il n'avait entendu que d'une oreille la bonne ambiance de la soirée, tout ce que réclamait son corps était un peu de repos. Oui, il y allait toujours à fond, préférant mille fois se sacrifier plutôt que de voir d'autre se salir les mains. Mais il savait bien, enfoui en lui, que seul, il ne valait pas plus qu'un grain de sable dans l'immensité du désert et que la force de son clan se tirait par le nombre et la cohésion.

Un sursaut et il se leva, remarquant par la clarté du jour qu'il n'avait que trop dormit. Pourquoi diable personne ne l'avait-il réveillé ? Ou avaient-ils tenté en vain ?
Se frottant la nuque, il se débarbouilla rapidement avant de venir se montrer, non sans pousser un sifflement admiratif quand au travail déjà engager. Peut-être n'avaient-ils pas reprit le retard du à la tempête et au ver, mais toujours est-il qu'ils avaient plutôt bien avancé et la cohésion entre eux semblaient être encore bien meilleure que la veille.

Tout en restant le plus discret possible pour ne pas se faire voir de son clan, le blond continua d'observer jusqu'à l'heure de la pause repas du midi. Il n'avait pas grand chose à dire, si ce n'était peut-être qu'elle aurait pu mener la mission à bien même sans lui.

Une cape lui masquait son visage, le laissant errer sereinement dans les différents groupes sans attirer la moindre attention. Il écouta quelques râleurs quant à la difficulté de la tâche, quelques enthousiastes et enfin un homme, de loin son aîné, qui était tout sauf heureux de faire équipe avec un autre clan. S'intéressant un peu plus à ses propos, il ne tarda pas à comprendre sa position. Pourquoi fallait-il toujours qu'il y ai des extrémistes dans toutes formes de pensées ?
Toujours sans se dévoiler, Amano quitta les rangs et s'éloigna vers l'une des zones de sables mouvants, celle qui potentiellement pourrait gêner la construction et qu'il faudrait peut-être décaler. Là il abaissa la capuche sur ses épaules et réfléchit au meilleur moyen d'opérer. Les sous-sols étaient complexes, un sable mouvant l'était encore plus. Il fallait une juste dose de tout pour qu'il reste à l'endroit voulu.

Observant les forages, le blond sourit. Cette journée aller voir s'élever la tour en grande partie si la nature les laisser tranquille. Et demain peut-être, elle serait en place, attendant de tester les caprices du temps et du sable.

Amano faisait confiance aux Saibogu dans la confection des matériaux et dans les plans, mais le désert était dangereux en tout temps, même pour un de ses fils les plus aguerri. Elaborant sur la fin du temps du repas un plan pour déplacer la zone des sables mouvants, il s'enquit d'aller l'expliquer à Kumiko.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano) Mar 13 Mar 2018 - 8:23


Son collègue avait eu besoin de repos, alors pourquoi le réveiller ? Le groupe de travailleurs était suffisamment important pour se passer de quelques éléments pendant un temps. Elle serait bien capable de donner des ordres à tout le monde, même si le clan du sable risquait de moins l'accepter, mais peu importe. Les épreuves avaient le pouvoir de rassembler durant les périodes difficiles, et il fallait bien dire que le groupe avait bien avancé. Ils avaient fini de dégager les sables mouvants et les inventeurs avaient bien débuter l'installation de la tour. Les fondations éteint en place et la structure d'acier commençait à monter dans les airs. Bientôt, ils allaient pouvoir finir de mettre la plate-forme en place sur les différents poteaux de soutainement. Il était temps de faire une petite pause pour manger. Kumiko était habituée à commander depuis des années maintenant, alliés sans doute aurait-elle pu s'en sortir sans. Seulement s'il avait été invité, c'était pour apprendre évidemment. Suna manquait de bons officiers, c'était une évidence et la Saibogu était davantage vers la fin de sa carrière que le début.

Kumiko avait bien remarqué ma présence de son collègue, même camouflé derrière quelques vêtements, alors elle ne fut guère très surprise de le voir arriver la voir quelques temps plus tard. Il commença à lui expliquer des manières de dégager les sables mouvants. Cependant, elle lui répondit comme quoi il pouvait faire comme il voulait tant que le résultat était là. Le l'an demain allait permettre de voir ma tour enfin construite, ce qui l'arrangerait. Elle avait pu un peu se reposer pour remonter la pente, mais elle sentait me poids des âges et surtout de la maladie sur ses épaules. Les pièces à monter étaient rangées dans l'ordre dans le sable pas loin de la future tour. Le matériel plus poussé était encore dans des caisses de protections pour plus de sécurité, sait-on jamais ce qu'il pouvait se passer dans le désert. C'était du matériel de précision, et il ne fallait pas le moindre grain de sable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Installation branlante (pv Amano)

Revenir en haut Aller en bas
 

Installation branlante (pv Amano)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Désert de Kaze-