N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Toutes les aventures commencent par un problème [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Jeu 5 Oct 2017 - 17:37

Lundi matin, à l’aube, des toux et du sang. Rien qu’avec ça, on sait qu’on va passer une mauvaise semaine. Une très, très mauvaise semaine. Il était question de mon père, malgré son âge avancé il avait voulu jouer les entêtés, et était partit seul en mer pour – je cite – une session de pèche entre amis. Le hic c’est qu’il n’a pas d’amis. Ça fait des semaines qu’il passe son temps à observer l’horizon depuis sa fenêtre en soupirant, sans voir aucun autre visage que celui de sa fille maintenant adulte. Alors certes c’est une très bonne chose qu’il tente de reprendre goût à la vie, mais c’est quelque chose qu’il faut faire par étape. Son passé de grand pécheur lui avait donné envie un peu trop rapidement, oubliant qu’il n’était plus aussi solide et résistant qu’avant. Et du coup vous vous en doutez, il est tombé malade … mais quand lorsque vous toussez, vous crachez aussi du sang, c’est qu’il ne s’agit pas simplement d’un petit rhume.
Direction l’hôpital en quatrième vitesse. Et deux heures plus tard, avec plusieurs cafés dans l’estomac, j’appris simplement qu’ils allaient le garder en observation pour la journée mais qu’il n’avait pas à s’inquiéter. Mouais … mouais … bon de toute façon me ronger les veines n’arrangera rien alors autant laisser le corps médical faire son travail. Peut-être même que Shin y est, de mémoire il avait prévenu qu’il étudierait à l’hôpital aujourd’hui. Le boulot ne tarit pas en cette période, et à peine rentrée dans les bureaux du palais de notre dirigeante que déjà une mission m’attendait à mon casier. Bon sang … même pas le temps de souffler. Voyons voir ça.

« Inspecter une caverne à l’ouest du village, suite à un rapport peu détaillé d’un groupe de villageois. » Lisais-je à voix basse. « Bah voyons, qu’est-ce qu’ils avaient à foutre là-bas aussi ces crétins ? Ce n’est pas ça qui manque, les grottes perdues au milieu du désert, nées d’une quelconque érosion ou mouvement de terrain. »

Tiens et qu’est-ce que c’est que ça ? Un second document trainait avec la mission. Une fiche descriptive d’un sunajin. Uryu Caïn. Qui ça peut bien être ? Visiblement il ne fait partit d’aucun clan, et à voir sa photo il doit avoir déjà passé la vingtaine d’année. Mmh, et bien voilà une bonne occasion de faire connaissance en même temps que voir de quoi il est capable.
Le rendez-vous fut donné au même endroit que d’habitude, sur le terrain d’entrainement numéro quatre. Le temps d’acheter un truc à la boulangerie du coin, et j’allais les attendre sur place, assise sur un des rares rochers présents. Ah le bon vieux sandwich jambon-beurre, indémodable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 246
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Jeu 5 Oct 2017 - 18:24

Une nouvelle semaine débute, en ce beau printemps qui arrive. Enfin rien ne change vraiment à Suna, un climat aride quoi qu’il arrive. Pourtant on sent la petite différence de température au matin, une fraîcheur agréable pour les matinaux. Justement, Kasuga en profite pour se balader pour aller faire quelques achats en vue du repas du midi. Allant au commerce du coin, celle-ci y prend ses légumes, ses féculents et une viande rouge classique. Revenant à son domicile, elle remarque que du courrier se trouve à se porte. Le facteur semble être passé pendant la matinée également. Sûrement pour éviter de suer l’après-midi en courant dans le village, alors que la fraîcheur est présente à l’aube. Feuilletant les documents, elle aperçoit la lettre importante du Bureau du Palais. Rentrant alors dans son logement et déposant ses articles, la guerrière découvre le contenu de la lettre, un ordre de mission pour sa senseï, un inconnu et elle-même. Au début elle est surprise de ne pas voir le nom de son camarade, Shin, qui est manquant dans le message. Puis elle s’intéresse plus particulièrement au but de la mission : Inspecter une caverne. Elle pose la lettre sans grande conviction et se met direction le fourneau pour préparer son repas.

Son talent ne vaut pas un vrai cuisinier, mais elle peut être fière d’avoir appris d’elle-même, rien qu’en observant les villageois du coin. Souvent le voisinage se réunit pour faire un repas comme il se doit. Kasuga ne refusa pas lors de sa récente arrivée à Suna, n’étant pas doué pour les tâches quotidiennes et domestiques. Mais avec les quatre années écoulées, elle s’est formée et vit maintenant indépendamment des autres. Elle aide même à la préparation du repas en groupe. Alors elle se régale avec le sourire, contente de son travail. En parlant de travail, elle repense à la mission. Vaut-elle vraiment la chandelle ? Compliqué à dire vu la courte information donnée. Cependant elle ne peut pas échapper à son devoir. Alors pour se motiver, elle se dit que ceci est pour la préservation de la Daimyo. Le pire, c’est que c’est efficace !

Pas le temps de trainer. Elle range rapidement tout le matériel utilisé et s’empresse de rejoindre le groupe au terrain d’entraînement. Sur le chemin, elle croise les passants habituels à qui elle lance toujours un sourire et discute de la pluie et du beau temps. Sauf pour aujourd’hui, elle passe tête en avant avec un rythme de marche rapide. Cela surprend les gens, mais son attitude les amuse beaucoup et laissent donc la jeune femme dans sa lancée. Moins de cinq minutes pour traverser le village et arriver à destination. Elle y découvre Milly en plein repas avec un sandwich sur un rocher. La Kinzoku reprend un peu son souffle, avant d’enchaîner sur les questions qui l’intriguent.

- Bonjour Milly-senseï. J’ai vu que nous partions en mission aujourd’hui. Mais qui est celui qui nous accompagne ? Et pourquoi Shin n’est pas présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Jeu 5 Oct 2017 - 23:31

Shinobi… Shinobi… Un bien joli mot pour une fonction si particulière… Cain était allongé dans le hamac qu’il avait tendu à travers la pièce et se balançait doucement en regardant le plafond. Ses pensées étaient en partie tournées vers les enseignements de son regretté mentor mais aussi vers ce mot à la résonance si étrange pour lui. Shinobi… Bonjour, Uryu Cain, Shinobi de Suna… Non trop court, pas assez entrainant. Soudain, Cain sauta de son hamac, se réceptionna aisément sur la pile de rouleaux et de parchemins qui trainaient par dizaines sur le sol, seule preuve de son manque d’entrainement au lancer de manuscrit sur étagère, et leva son index en direction du miroir pour y palabrer une présentation tout juste inventée à un intervenant imaginaire.

+ Hola, maraud, je suis Uryu Cain le Magnifique, flibustier de la mer de Kaze, grand cambrioleur des sept vases de la dynastie Yuki et Genin de Suna. Entends ma voix et perds tout espoir de victoire…+


Beaucoup trop long… Beaucoup trop de paillettes… Pas assez de sobriété… Diantre qu’il était compliqué de trouver une manière simple et direct de se présenter à la populace sans entamer une conversation pouvant amener à faire croire à son interlocuteur qu’on en a quelque chose à foutre de sa vie… Cain se reprit immédiatement en pensant à son mentor. Il en avait à foutre des gens de Suna, en effet, les habitants de cette ville comptait pour Musashi, il compterait pour lui également. Le jeune homme passa une main sur son visage, soufflant d’incertitude. L’envie n’était pas vraiment au rendez-vous… Mais il le fallait !

Déjà, la veille, il avait quémandé une mission auprès d’un homme dont il pensait être le responsable des missions jusqu’à ce que celui-ci daigne enfin lui apprendre que le responsable des missions travaillait au troisième bureau de gauche et pas de droite… Avec bâbord et tribord, cela aurait été plus compréhensible… Bref, l’assistant que Cain avait pour le moins harcelé l’avait conduit jusqu’au dit bureau et Cain avait alors expressément réclamé sa première mission, arguant je cite « Bon toi là, la vieille, file moi du boulot que je puisse enfin me payer des fringues digne de ce nom ! Et plus vite que ça si tu ne veux pas que j’utilise ce chat comme mannequin d’entrainement pour mon lancer de shurikens. ». Deux minutes plus tard, il arpentait les rues de Suna, massant sa joue et avec comme objectif de devenir plus poli à l’avenir avec le responsable des missions.

Mais présentement, devant ce grand miroir reflétant son visage en proie à toutes sortes de réflexions, il se demanda sincèrement si son passif de pirate serait un jour derrière lui et si l’aube de sa carrière de ninja allait un jour pouvoir poindre. Un bruit se situant au niveau de son estomac lui signala qu’il n’avait rien avalé depuis la collation de minuit. Cain sortit de sa chambre et regarda la porte de celle de son défunt mentor. Il s’était refusé à l’ouvrir, respectant sa mort et ses secrets… Il avait tenu trois jours… Puis il l’avait ouverte et il l’avait tout de suite regretté… Le vieux avait mis des pièges… Beaucoup de pièges… Au moins trois. Mais Musashi avait un bon fond. Seul et sans héritier, il avait légué à Cain tout ce qu’il possédait, c’est-à-dire, une maison vieillissante et un jardin à l’abandon où les enfants s’amusaient parfois à se cacher… Cain en avait déloger un ou deux à coup de jurons et autres projectiles non inflammables mais il revenait toujours… Un peu comme le scorbut… Mais en plus tenace et en moins mortel. Cain avait donc le champ libre chez le vieux. Il ne s’était toujours pas résigné à l’appeler chez lui. Il arriva dans la cuisine et fixa avec fatigue la pile de vaisselle qui dépassait de l’évier. Finalement, il mangerait dehors… Il devait bien y avoir une auberge, une taverne, un vendeur de glace dans ce village tout de même… Au moment où il ouvrit la porte, il tomba nez à nez avec un homme lui tendant une lettre. Les secondes passèrent durant lesquelles les deux individus s’observèrent, la tension montant graduellement, Cain se demandant si un ennemi mortel ne venait pas de se présenter chez lui en toute impunité lorsque finalement l’étranger parla en premier.

+ J’ai une lettre pour vous… +

Nom de nom, ce facteur au regard bizarre avait failli passer à un poil d’être envoyé par le fond à coup de pied au cul. Cain se saisit de l’enveloppe avec un bref signe de la tête signalant qu’il n’avait aucune envie d’engager une conversation et ce fut de l’avis même du porteur de nouvelles qui avait encore beaucoup de travail. Cain regarda la lettre et commença à la lire tout en lâchant quelques commentaires à haute voix.

+ Bien le bonjour toi aussi responsable de machin truc… BlaBlaBla… Visiter grotte pourrie… BlaBlaBla… Pécores pas rassurés… BlaBlaBla… Veuillez trouver avec lettre des notes détaillées sur votre chef et votre équipier de mission… BlaBlaBla… Mission ? MISSION !!! C’EST UNE MISSION !!!! +

Inutile de vous dire que le facteur qui n’avait pas parcouru vingt mètres se retourna pour voir quel animal avait poussé des cris pareils. Il vit un jeune homme levé les bras au ciel en exultant sa joie de vivre… où exultant autre chose de moins compréhensible, il n’était que facteur comment aurait-il pu interpréter la danse que Cain semblait partager avec sa porte d’entrée. Oubliant la faim et ses soucis de prestance, le jeune homme partit à travers la rue au pas de course en imaginant les magnifiques trésors qu’il pourrait amasser durant cette quête glorieuse. En vérité, il courait à en perdre haleine en riant à gorge déployé comme seuls les grands méchants savent le faire lorsqu’il sont fiers d’avoir fait un sale coup…
Le terrain d’entrainement numéro quatre, c’est là-bas qu’était le rendez-vous, c’est là-bas que commencerait sa légende de ninja de Suna, c’est là-bas qu’il rencontrerait ses premiers compagnons de voyage. Arrivant au lieu-dit, il s’arrêta un peu à l’écart, époussetant sa tenue et prenant une allure plus assuré, s’armant de son sourire charmeur et de son regard de guerrier. Il pénétra dans l’enceinte du terrain et chercha du regard si d’autres que lui avaient déjà répondu présent à l’appel de l’aventure. Il ne vit rien, pas l’ombre d’un grand maître ninja, pas le plus petit indice sur la présence de ces équipiers. Juste deux demoiselles qui discutaient paisiblement. Cain ressortit la lettre et les documents l’accompagnant puis tomba sur les photographies ainsi que les descriptifs des ninjas allant le soutenir dans son périple.

+ BlaBlaBla… Chef d’équipe… BlaBlaBla… Jônin… BlaBlaBla… Kaguya Milly… BlaBlaBla… Une femme ? C’est une FEMME !!! +

Brillante déduction après une confirmation visuelle via la représentation imagée de la charmante personne concernée. Cain laissa passer le doute, les questions de fierté masculine et les autres préjugés dans son esprit puis les balaya d’un geste en fourrant les papiers dans sa poche et en levant les yeux vers les deux jeunes femmes qu’il avait vu un peu plus tôt.

+ Bah, on a bien vu un pirate devenir ninja, on peut aussi voir une femme aux commandes… +

Il s’approcha donc de ses deux coéquipières en levant une main bien haut et en leur faisant un sourire amical, se gardant bien de mettre ses yeux là où il ne fallait pas et faisant bien attention à ne pas prononcer un mot de travers.

+ Bien le bonjour mes demoiselles, Uryu Cain, Genin de Suna et rattaché à votre équipe. Je suis ravi de voir que non seulement vous êtes des femmes mais des femmes splendides qui font de vos descriptions respectives des récits bien mensongers, probablement colportés par d'autres femmes qui vous jalousent… +

Chassez les mauvaises habitudes, et elles reviennent au galop… Cain, tu es un parfait cadavre, pensa-t-il dans la seconde qui suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Ven 6 Oct 2017 - 19:18

Kasuga arriva la première, comme la dernière fois, à croire qu’elle a un sens très aigu de la ponctualité. Oh ce n’est pas un défaut, bien au contraire c’est souvent la marque d’une grande organisation et d’une personne assidue, sérieuse et volontaire. Je la saluai d’une main avant de rattraper une miette fuyante. La bouffe, c’est sacré, pas de gaspillage.

« Bonjour Milly-senseï. » Demanda-t-elle sans attendre. « J’ai vu que nous partions en mission aujourd’hui. Mais qui est celui qui nous accompagne ? Et pourquoi Shin n’est pas présent ? »

Un mouvement du plat de la main suffit pour lui signifier d’attendre, car après tout c’est impoli de parler la bouche pleine. Et puis avec un peu de chance, la réponse viendra toute seule avant que je n’ai fini mon repas.
Ce fut presque le cas, je terminai le quignon du sandwich quand un jeune homme à la peau hâlée et au style vestimentaire excentrique convenant plus à un troubadour qu’à un ninja. Enfin bon chacun est libre de s’habiller comme il veut, tant qu’il assume ce que cela provoque. Et de toute évidence cet étrange énergumène l’assumait complètement.

« Bien le bonjour mes demoiselles, Uryu Cain, Genin de Suna et rattaché à votre équipe. Je suis ravi de voir que non seulement vous êtes des femmes mais des femmes splendides qui font de vos descriptions respectives des récits bien mensongers, probablement colportés par des femmes qui vous jalousent… »

Le silence suivit sa tirade. Un silence lourd, empli de malaise. Il vient d’où celui-là ? Pourtant à sa tête comme à son nom, il s’agit bien du nouveau membre de l’équipe. A-t-il été clown avant de se lancer dans une carrière de shinobi ? Ou bien gigolo ? Après tout il a le profil pour, avec ses longues drèdes, ses bijoux autour du cou sa veste qui ne cache presque rien. Bref, un étrange personnage.

« Hum, oui heu bon voilà … Kasuga, voici la réponse à tes questions. Cain, je m’appelle Milly et je serais ta supérieure jusqu’à ce qu’il en soit décidé autrement. Et voici Kasuga, une manipulatrice du métal avec qui tu vas faire équipe. Shin, le dernier du groupe a prévenu qu’il étudierait à l’hôpital donc on se passera de lui pour cette fois. Et pour finir, le cas de Kuro … Disons qu’il a été transférer ailleurs. Je n’ai pas plus d’information à son sujet malheureusement. »

Descendant mon rocher pour arriver à leur hauteur, ou presque étant donné que Cain – comme Shin – était plus grand que moi, je m’époussetai rapidement le pantalon avant de leur faire face et leur présenter la mission.

« Il s’agit là de notre première véritable mission, donc on peut dire que tu tombes à pic. Le boulot se passe à l’extérieur de Suna, dans le désert. » Je sortis une carte pour la coucher au sol et pointer du doigt un endroit du papier. « Ici des civils ont rapportés, après s’y être reposés, qu’il y avait des comportements très étranges au fond de la caverne qui leur avait servi de refuge. Y ont-ils été attirés ? Ou bien poussés par l’arrivée d’une tempête de sable, je ne sais pas. Les seules infos qu’on a pu obtenir, c’est qu’ils ont entendu des cris et des pleurs, sans que ce ne soit certain qu’il s’agisse d’êtres humains. » Relevant ensuite la tête, afin d’insister sur les consignes. « Je vous le dis ici et je vous le rappellerais une fois là-bas, notre boulot consiste en premier lieu à se renseigner sur la menace et évaluer son niveau. Si nous pouvons y mettre un terme, tant mieux. Mais c’est d’abord des renseignements qu’il nous faut. Je ne veux pas voir de folie guerrière, ni de bravoure mal placée. Vous êtes tous les deux sous ma responsabilités, donc gaffe. »

Puis je me relevai, affichant un sourire et rangeai la carte.
Ça aurait été encore mieux si Shin avait pu participer à l’aventure, mais si on regarde les choses du bon côté, il pourra nous rafistoler si ce qu’on trouve dans cette grotte nous donne du fil à retordre. C’est tout de même étrange qu’on n’ait absolument rien de plus, surtout pour un job où des genins sont assignés. Ce ne serait pas la première fois que l’organisme qui gère les attributions de mission minimise plus que nécessaire le danger d’un boulot.

« Il va nous falloir traverser le désert, allez-vous équiper, le sable de là-bas est nettement plus agressif que celui de la plage. Je vais nous dégotter de quoi voyager rapidement, on se retrouve aux portes. Profitez-en pour faire connaissance tous les deux, savoir qui sait faire quoi afin de ne pas être surprit dans le feu de l’action. »

Suite à cela je les abandonnai sur place, disparaissant rapidement dans les ruelles. Selon vous, quoi de mieux pour traverser un milieu désertique à une vitesse convenable sans se fatiguer ? Des chameaux exactement. C’est ainsi que j’attendis mes deux apprentis, accompagnée de trois animaux à une bosse. Détail important, le rajout d’une gourde et d’un voile marron autour de la tête, des épaules et descendant jusqu’aux genoux, afin de rester protéger des inconvénients d’un environnement aussi chaud, ensoleillé et sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 246
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Sam 7 Oct 2017 - 17:22

Milly fait signe d’attendre à Kasuga, le temps qu’elle finisse sa bouché. De toute façon rien ne presse la guerrière, elle est simplement stupéfaite par l’absence de son coéquipier et la venue d’un autre. Quand elle peut enfin parler, un individu arrive au même moment. Celui-ci salue et s’identifie devant les deux kunoichi. Ainsi apparaît le dernier participant à la mission, Uryu Cain. Cependant sa présentation, qui est des plus originales, provoque un long silence des deux femmes. La première impression de Kasuga est de se dire qui est cette « énergumène ». Son style vestimentaire est particulier, même totalement décalé. Elle sait que le monde shinobi est nouveau pour elle, mais c’est la première fois qu’elle rencontre un tel homme. Ensuite il ignore certainement, mais la Kinzoku est insensible à la séduction. Enfin, elle ne comprend pas quand les gens la flattent et la drague. Mademoiselle s’intéresse uniquement au combat.

La chef brise finalement le blanc qui s’était installé. Ainsi elle présente le groupe grossièrement et ajoute que Shin n’est pas présent car il étudie à l’hôpital aujourd’hui. Par contre, Kuro ne fait donc plus parti de l’équipe. Rien de bien surprenant après sa piètre prestation lors du test d’équipe. Celui-ci est totalement passé à côté de l’événement en partant là où il n’avait rien à faire. Pour être franc, Kasuga avait des doutes sur son talent. Son comportement enfantin lors de sa présentation reflète parfaitement situation. Bref, pas le temps de parler du passé, le futur membre est devant elle. Si son apparence n’indique rien de bon, il reste à savoir quelles sont ses aptitudes. Mais avant ça, une explication sur la mission s’impose. L’objectif est d’enquêter sur une grotte aux bruits intrigants. En clair, évaluer le danger mais éviter d’agir par soi-même. Un détail qui frustre la combattante, voulant un peu d’action. Certes elle s’entraîne régulièrement pour entretenir son corps, mais sans réel exercice, elle a le sentiment de rouiller. Mais elle n’oublie pas sa motivation : tout est pour Yami-sama.

Milly conseille de changer de tenu avant de partir, pour se protéger du sable du désert. Puis avant de partir de son côté, elle ajoute que les deux devraient parler pour être coordonnés pendant la mission. Ils ne restent donc que Cain et Kasuga sur le terrain. La jeune femme ne perd pas de temps, sortant de sous son armure, un voile pour protéger son visage. Elle avait prévu le coup avant de partir de chez elle. Maintenant elle regarde son coéquipier, un regard analysant un maximum l’homme en face. Faisant un pas vers lui pour réduire la distance, elle commence la conversation.

- Milly-senseï m’a déjà présenté mais je préfère le faire. Je suis Kinzoku Kasuga, Genin de Suna. J’espère que nous ferons du bon boulot aujourd’hui mais aussi à l’avenir. Cependant, j’avoue que je ne suis pas encore confiante à votre sujet. Milly a parlé de Kuro, qui était censé être un membre de l’équipe. Sauf que celui-ci n’a pas répondu aux critères et a dû renoncer. Certes je lance sûrement un jugement trop vite, mais je préfère être claire. Je n’ai pas le temps de jouer. Suna traverse des moments difficiles, je ne permettrai pas que quelqu’un ralentisse mon travail. Alors je souhaite savoir tes motivations en tant que shinobi et si tu es prêt à travailler avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Dim 8 Oct 2017 - 2:31

Un vent… Il suffisait de peu pour briser une entrée. Parfois une moquerie bien placé, parfois un regard mais la technique la plus efficace restait tout de même le bon vieux vent des familles. Ne ditons pas que la parole est d’argent mais que le silence est d’or ? Cain resta de marbre durant le l’absence totale de réaction de ses deux magnifiques interlocutrices. Peut-être avait-il sous-estimé l’impact de sa grâce naturelle sur l’attention de ces deux jeunes femmes ? Peut-être que sa totale assurance les avait fait prendre conscience que la beauté n’était pas seulement un atout féminin ? Peut-être même qu’elles étaient de timides et prudes shinobis rencontrant enfin un homme assez courageux pour oser faire un pas vers elle ? Oui, c’était probablement cela… Sans aucun doute. La Capitaine Milly se reprit plus rapidement que son équipière en armure et utilisa la technique bien connu de l’ignorance feinte pour pallier à son malaise de se trouver en présence de l’ex-pirate. Elle se présenta et prit même la liberté de présenter Kasuga qui aurait fait un superbe quartier-maître à bord d’un navire de guerre. Puis parlant de deux membres absents qui n’aurait pas la chance de rencontrer Cain et sans s’attarder plus longtemps, elle sauta du rocher où elle s’était perchée et nettoya ses vêtements de la poussière si caractéristique de ce pays avant de poursuivre. Cain suivit avec attention chacun de ses mouvements et nota plusieurs imperfections dans sa manière d’épousseter ses habits mais il se garda bien d’en parler étant donné que sa supérieur venait de commencer ce qui ressemblait à un plan d’attaque… Un plan d’attaque qui consistait à n’attaquer personne. Elle sortit une carte et sans attendre décrivit les détails de la mission. La mission… La première mission d’Uryu Cain en tant que Shinobi de Suna… Il espérait qu’elle fut glorieuse, histoire probablement de nourrir avec longévité les chansons pour les siècles à venir. Imaginez donc sa déception lorsqu’il entendit les termes de la mission, à savoir du renseignement et de l’évaluation de menace… Travail de subalternes en somme… La voix de son mentor perça dans son esprit mal avisé et il se souvenu qu’il était lui-même le subalterne. Arrogance quand tu nous tiens… La dernière consigne était de faire gaffe… Gaffe à quoi exactement ? Au sable ? La chaleur ? Aux fantastiques et majestueuses courbes de leurs corps respectifs… Trop tard… Mais Cain se promit à lui-même de rester concentré durant la mission sur les points uniquement essentiels ! Comme le fait que cette grotte se situait dans un désert torride à mille lieux d’une source d’eau et accablée par un soleil de plomb. Milly leur conseilla de s’équiper en conséquence… Très bonne idée, et Cain nota dans un coin de son esprit ce qu’il allait devoir récupérer chez lui pour survivre à la traversée aller et retour.

Puis avant que ses deux genins sous sa responsabilité ne puissent dire un mot, elle partit en promettant un moyen de locomotion fiable et en leur demandant de faire connaissance… Elle avait donc comprit qu’elle n’était pas de taille pour affronter la légendaire prose d’Uryu Cain et laissait donc sa place à la splendide Kasuga, resplendissante dans son armure immaculée, à moins que cela ne parte d’un sentiment opposé, voulant peut être les réunir afin qu’ils partagent les fabuleuses histoires de leurs passés respectifs, montant de tout pièce une confiance solide et qui résistera même aux affres du temps… Quel geste empreint de noblesse… Cain en était ému et il aurait probablement remercié sa supérieure de cette délicate attention si elle ne s’était pas volatilisée avec autant d’empressement. Uryu Cain se tourna alors vers la dénommée Kinzoku Kasuga et s’apprêta à conter l’histoire de sa vie, ayant déjà dans l’idée d’en faire un mélodrame héroïque et sentimental, mêlant coup de cœur et coup du sort, tempêtes et mers d’huile, camaraderie et trahison. Il aurait peut être poussé la barre plus loin en confiant à la jeune femme ses doutes et ses espoirs, folie de sa jeunesse presque éteinte, ultime baroud d’honneur d’un homme désabusé par la vie. Sa bouche s’ouvrit… Il fallait une introduction comme on en fait plus, attisant le désir d’en savoir d’avantage, instillant l’envie et le frisson du suspense. Les mots remontèrent dans sa gorge, prêts à marquer au fer rouge l’attention de cette jeune femme, puissants comme le souffle d’un canon.

- Milly-senseï m’a déjà présenté mais je préfère le faire. Je suis Kinzoku Kasuga, Genin de Suna. J’espère que nous ferons du bon boulot aujourd’hui mais aussi à l’avenir. Cependant, j’avoue que je ne suis pas encore confiante à votre sujet. Milly a parlé de Kuro, qui était censé être un membre de l’équipe. Sauf que celui-ci n’a pas répondu aux critères et a dû renoncer. Certes je lance sûrement un jugement trop vite, mais je préfère être claire. Je n’ai pas le temps de jouer. Suna traverse des moments difficiles, je ne permettrai pas que quelqu’un ralentisse mon travail. Alors je souhaite savoir tes motivations en tant que shinobi et si tu es prêt à travailler avec moi.


Froide comme les sombres abysses sans nom des ténébreuses mers du Nord… Les mots de Cain exécutèrent un repli stratégique dans sa gorge et allèrent se réfugier très loin dans les parcelles encore inconnu de son esprit. Pas confiante… Pas le temps de jouer… Soit tranquille ma belle, Cain n’était homme à manger de ce pain-là… Elle le fixa de son regard d’acier et le sien, qu’il avait pris soin de décorer d’un soupçon d’amabilité et de cordialité se métamorphosa alors en une expression d’un tout autre acabit. Il ne connaissait pas l’histoire de cette fille, pas plus qu’elle ne connaissait la sienne pourtant, elle se permettait de le juger… Pas confiante ? Certes, cela est normal, ils venaient de se rencontrer… Pas là pour jouer ? Voilà que tu prends des airs de noblesses qui te desservissent ma chère… C’est alors avec un visage fermé qu’il entama sa plaidoirie à son égard.

+ Ravi de voir que ton sens du devoir est plutôt affuté, je dois dire que ça aurait été idiot de s’attendre à autre chose des shinobis en général… Laisse-moi donc te renseigner sur ton coéquipier qui t’accompagnera dorénavant dans cette équipe. J’étais un pirate, j’ai fait des choses pas très reluisantes et dont je ne suis pas forcément fier, j’ai vécu sur un navire tout ma vie et entouré des pires fripouilles que tu ne connaîtras jamais… Pourtant, aucun d’eux, et à aucun moment durant les vingt années que j’ai passé à leurs côtés, n’a douté de mes compétences ou de ma volonté… Pas une seule fois… Et ce n’était que de vulgaires pirates, indigne du monde civilisé dans lequel on vit… +


Son regard se fit plus insistant, ses souvenirs refaisant surface devant ses yeux. Il ferma son œil gauche et laissa le droit plonger dans ceux de Kasuga. Un tic qu’il avait développé à force de se battre sur les ponts des navires envahi par la fumée, voulant préserver au moins l’un de ses yeux si la fumée en question lui abîmait l’autre. Cela lui donnait un air plus sinistre que n’importe quel artifice, on aurait pu croire qu’il ajustait sa visée et son iris prenait peu à peu la forme d’une menace sourde et sans aucune pitié… Un iris ayant connu le meurtre et les autres abîmes si caractéristiques à l’humanité.

+ Je suis dorénavant un shinobi de Suna, comme toi… Peu importe ceux que tu as rencontré avant ou ceux que tu rencontreras… Ils ne sont pas moi… Si tu doutes de mon engagement, alors libre à toi de me surveiller mais sache que de mon côté, tu as été désigné comme ma coéquipière et que tu fais donc partie de cette équipage au même titre que moi… Et je ne laisse jamais tomber ceux qui se battent avec moi… +

Cain laissa le silence reprendre ses droits quelques secondes puis ferma son œil droit et souffla un instant… Puis il ouvrit à nouveau les yeux et arbora son sourire charmeur. Il n’avait pas voulu être aussi direct ni aussi froid mais les quelques fragments de son passé mêlé au souvenir du vieux Musashi n’avait pas aidé à installer un climat de stabilité dans ses paroles et ses pensées.

+ Excuse-moi d’avoir été aussi direct… Si tu le souhaites, je peux te parler de ce que je sais faire ? Peut-être que cela te rassurera un peu… Je vais devoir repasser chez moi pour récupérer quelques affaires afin de pallier à cette histoire de désert mortellement chaud et aride, on peut discuter sur le chemin si le cœur t’en dit ? +

Disant ces mots, il lui tendit une main amicale, et afficha un sourire franc sans aucune arrière-pensée. Après tout, il n’était pas non plus l’exemple même du ninja parfait, la jeune femme n’avait sûrement pas voulu le froisser ni mettre à mal son égo… Terriblement meurtri néanmoins ! Mais Cain n’avait pas d’autre volonté que de bien s’entendre avec les shinobis de son équipe… Au moins eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 246
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Dim 8 Oct 2017 - 18:52

Kasuga regrette légèrement ses paroles, sûrement un peu dures envers cet homme qui vient tout juste d’arriver. Ce n’est pas avec un tel comportement qu’elle arrivera à se faire accepter par les autres, mais elle préférait être franche tout de suite. En même temps, cela permet de tester son interlocuteur, en découvrir sur la personne. Certes c’est une approche maladroite, mais cela certifie d’apprendre la vérité, d’entendre des propos sérieux. Le résultat attendu semble être le bon, le visage de Cain change radicalement. Rien à voir avec le charmeur du début, on croirait voir un réel shinobi.

La contre-attaque commence pour Cain, répondant à la provocation de Kasuga. Celle-ci n’est pas surprise car elle espérait ne pas tomber sur un lâche, par contre son histoire est surprenante. Jamais elle n’aurait imaginé tomber sur un ancien pirate. Elle n’en a jamais croisé malgré le nombre de récit conté lorsqu’elle vivait à Taki. Le pays possède un port où nombreux marins se plaignaient des abordages subis en mer. Son coéquipier n’est donc pas un vulgaire civil cherchant la gloire par la voie ninja, mais un ex-criminel qui veut se reprendre en main. Une motivation noble, très comprise par la jeune femme. A la suite d’un léger silence, sa figure se métamorphose à nouveau, montrant un œil gauche qui semble avoir vu toutes les horreurs de la vie. Cain insiste sur sa fonction de shinobi, la même que Kasuga, puis sur son unicité et enfin sur son côté solidaire. Au final, elle se reconnaît dans son histoire. Devenir shinobi par volonté de changer, de prendre un nouveau départ. Cain a totalement raison, il n’a rien avoir avec ceux qu’elle a rencontré. Du moins, du peu de connaissances humaines qu’elle a. Quand son explication est terminée, tendant sa main vers Kasuga, elle lâche alors un sourire de satisfaction.

- Cela me rassure Cain. Si tu me permets de te tutoyer, tu es différent de ces faibles rêveurs demandant gloire et renommé. J’admets que j’ai parlé trop vite à ton sujet, mais je voulais te tester. Ton passé en révèle long sur les épreuves par lesquelles tu as dû passer. Alors laisse-moi te présenter la bienvenue dans l’équipe.

Elle lui sert alors la main amicalement, arborant toujours le même sourire.

- J’accepte de t’accompagner. J’ai rarement la chance de parler avec d’autres compagnons, puis il est vrai qu’il serait utile de partager les informations sur nos aptitudes.

Les deux coéquipiers se mettent en route vers la maison de Cain, direction le Centre-ville. Kasuga explique alors en premier ses compétences.

- Pour ma part, comme l’avait expliqué Senseï, je manie le Kinton, c’est-à-dire le métal. Je me bats principalement au corps à corps et quelquefois j’utilise des sceaux. Pour ce qui est de mon affinité, je maîtrise le Fûton. Si tu as des questions, ne te prives pas. Ou s’il te manque des renseignements à mon sujet qui t’intéressent. Quant à toi, quel est ton style de combat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Lun 9 Oct 2017 - 0:00

Son regard changea, cela ne dura qu’un instant, un battement de cils mais il changea. La jeune femme avait compris qu’il ne se laisserait pas faire, qu’il n’était pas là pour jouer lui non plus… Bon peut être un peu, mais dans les limites qu’il s’autorisait lui-même. Elle lui répond, d’une manière franche et amicale, le tutoyant de surcroît ! Belle progression dans la confiance mutuelle de deux équipiers. Elle le trouvait différent des rêveurs de gloire et de renommé, parfait il n’en était pas un. Elle avait voulu le tester, diable, est ce que tous les shinobis se testait entre eux comme cela ? Cain commença à chercher un moyen de tester ses confrères et consœurs d’une manière qui lui était propre… Puis il abandonna au bout de quelques secondes, puisque son interlocutrice lui serra la main qui lui tendait. Il frissonna un court instant. Pas de plaisir ou d’une autre émotion sans intérêt mais de surprise, il pensait qu’il allait à nouveau faire face à la froideur que dégageait Kasuga depuis le début de la conversation. Sa poigne était forte contrastant étonnamment bien avec sa peau douce. Cain laissa son sourire s’élargir alors qu’elle lui souhaitait la bienvenue dans l’équipe et qu’elle consentait à l’accompagner jusqu’à chez lui. Il se promit intérieurement de ne pas lui faire de commentaire sur son apparence exquise pendant le trajet, ne voulant pas briser le fin lien qu’ils venaient de créer. Elle le renseigna sur ses capacités, manipulatrice de métaux. Lesquels et de quelle manière ? La question n’effleura pas même l’esprit de Cain. Non pas qu’il s’en désintéressait mais il acceptait sans aucun doute cela dans le champ de compétences de son compagnon de mission. De plus, elle lui assura qu’elle se battait au corps à corps, probablement dans de rudes combats à l’arme blanche où la moindre erreur de timing et le moindre faux pas pouvait s’avérer fatal. Elle lui parla même de sa maîtrise des sceaux. Mais durant un instant très bref, Cain l’imagina en pleine bataille, frappant ses adversaires avec deux récipients remplis d’eau… Puis il se rappela les cours du vieux Musashi sur le Fuinjutsu et se traita de crétin mentalement. Elle annonça son affinité Fûton et il l’envia presque. Pouvoir commander aux quatre vents devait être fantastique… Surtout pour la navigation… L’ex-pirate se secoua la tête et réalisa qu’il était déjà à mi-chemin de chez lui, alors qu’il n’avait pas prononcé un seul mot. Voyant que Kasuga attendait son tour, il s’éclaircit la gorge et commença le descriptif qu’il pensait sobre et sans fioritures de ses compétences au combat.

+ Voilà qui est plutôt rassurant de savoir que tu maîtrises tant de choses, tu vas surement me prendre pour un ninja de seconde zone à présent… (Petite pause dramatique pour s’attirer de la compassion…) Je ne suis sorti de l’académie que depuis quelques mois et malgré mon passif, j’essaye contre vent et marée de progresser sur la voie qui est la mienne. Je n’ai pas de… Capacité inhabituelle mais néanmoins extraordinaire comme la tienne… Je me débrouille avec les quelques techniques que mon défunt mentor m’a inculqué… (Nouvelle pause dramatique pour amortir l’émotion d’une perte dont la blessure ne sait pas encore refermée.) Je maîtrise donc le Raïton que j’utilise pour abattre la foudre sur mes ennemis… Et le facteur… Ce n’était qu’une fois et tôt le matin… Il avait un regard plutôt agressif, mais rassure toi, il est toujours bien vivant. Donc je disais, oui, mon style de combat s’oriente plus sur la distance et je suis ravi de voir que j’aurai une personne compétente pour me soutenir en cas de danger rapproché. Je sais bien certainement me battre comme chaque homme mais, disons que l’art du Taijutsu est encore pour moi un niveau de souplesse que je ne maîtrise pas. De plus, je suis sûr qu’avec ton métal et ma foudre, nous formerions un couple parfait sur le champ de bataille… +

Un couple parfait… Une couple parfait… Sérieusement abruti, n’avais tu pas une autre expression à lui sortir ? Bah… On ne se refait pas comme disait le vieux. Ils arrivèrent devant la porte du domicile de Cain et il lui demanda d’attendre un instant qu’il revienne avec son équipement… Et aussi parce que cette maison n’avait pas reçu de visiteur depuis très longtemps… Pas plus que le ménage d’ailleurs. Le genin de Suna courut d’un bout à l’autre de son habitation, cherchant avec une motivation retrouvée l’équipement de survie qu’il savait être rangé dans l’une des pièces. Quelques minutes plus tard, il ressortit avec ce qui ressemblait à un poncho, serti de deux cartouchières à bouteilles, chacune contenant quatre gourdes remplis d’eau et tenant une ombrelle au-dessus de sa tête. Il regarda Kasuga avec un grand sourire et pointa son ombrelle du doigt.

+ J’ai toujours rêvé de sortir avec un truc comme ça… +

Sa tenue comprenait également un bandana qui pendait autour de son coup et qu’il avait prévu de mettre au cas où une tempête pointerait le bout de son nez ainsi que son étui à shurikens qu’il avait accroché dans le bas de son dos et dont l’ouverture se situant vers son bras droit lui donnait l’avantage de la surprise lorsque l’ennemi le croyait sans arme ni défense… Sauf si l’ennemi arrivait de derrière… Sapristi, il n’avait pas pensé à cela… Bon, il règlerait ce problème plus tard. D’un signe de tête amical, il entraîna Kasuga à le suivre vers le point de rendez-vous que sa supérieure avait désigné, à savoir l’entrée du village. La jeune femme ne parlait pas beaucoup et Cain se demanda si elle s’était remise du choc quant à la découverte du superbe éclat de sa tenue, après tout, il ne pouvait pas lui en vouloir. Une virée en plein désert pouvait être mortelle pour une personne non préparée… Pour une personne préparée aussi d’ailleurs… Mais les statistiques penchaient tout de même en faveur de la deuxième catégorie. Malgré le tract accompagnant sa première sortie depuis des lustres, depuis qu’il était arrivé dans le village en vérité, une question tourmentait le jeune homme depuis qu’il avait rencontré Kasuga et Milly.

+ Dis-moi Kasuga, pour parler franchement, j’ai l’habitude d’avoir quelques succès avec la gente féminine, hors en vous voyant toutes les deux, avec Milly je veux dire, je réalise deux choses… Premièrement, vous avez été insensibles à mes compliments, pourtant totalement fondés et très bien placés puis deuxièmement vous semblez être… Nullement attirée par la gente masculine… Seriez-vous… Hum comme dire cela avec tact et volupté… Seriez-vous ensemble ? +


Alors qu’il attendait une réponse sérieuse de sa partenaire, ses yeux se détachèrent une seconde de son visage pour apercevoir Kaguya Milly, sa supérieure, aux prises avec trois immondes créatures sorties du fond des enfers de la création. C’est alors qu’il réalisa que le moyen de locomotion qu’ils allaient devoir emprunter se trouvait devant lui.

+ QU’EST-CE QUE C’EST QUE CES HORREURS ?!?! Moi vivant, jamais je monterai sur l’un de ces machins !!! +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 246
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Lun 9 Oct 2017 - 22:39

Un petit moment passe entre la fin de l’explication de Kasuga et la prise de parole de Cain. Est-il déstabilisé ? La guerrière aurait dit quelque chose d’étrange ou bien n’était-elle pas assez claire ? La réaction de son camarade montre qu’il était finalement perdu dans ses pensées. Elle sourit en retour, étant rassurée que tout aille bien. Ainsi la shinobi en apprend davantage sur la vie de Cain, fraichement sorti de l’académie. Il n’a pas de honte à avoir, elle a dû elle-même passer par cette case il n’y a pas longtemps, malgré son expérience au combat. Cela faisait ronchonner la jeune femme, se sentant offusquée après sa participation à la Révolution de Suna. Mais l’académie a ses avantages, surtout lorsque Cain explique qu’il maîtrise le Raïton. Se remémorant le diagramme des éléments, elle se souvient que le Fûton a l’avantage sur le Raïton. Cela veut-il dire qu’elle gagnerait si elle l’affrontait ? L’idée de combattre traverse alors son esprit. De une, elle pourrait tester son talent sur lui et de deux, il y a bien longtemps qu’elle n’a pas eu de combat singulier, voire aucun contre un autre shinobi. Revenant au propos de son congénère, celui-ci parle de facteur… Facteur ? Kasuga a complètement perdu le fil de la conversation. N’affichant pas l’incompréhension sur son visage, elle se sent rassurée à partir du moment où il parle de son style de combat. Utilisateur de Ninjutsu alors. Pas très fréquent chez les pirates mais rien de choquant. Réfléchissant à une formation de combat, elle trouve qu’il serait un excellent soutien. Tandis qu’elle affrontera au corps à corps, lui pourra couvrir ses arrières. Surtout qu’il soutient l’idée en proposant une combinaison entre sa foudre et son Kinton. Elle effectue un mouvement de tête pour montrer son accord avec ses propos. Soudain le petit groupe fait un arrêt, étant arrivé au domicile de Cain. Il laisse alors la demoiselle dehors, s’activant à la recherche de son équipement.

Kasuga profite de ce moment solitaire pour faire un point rapide sur sa vie. Elle a intégré une équipe, formée d’une chef coriace, d’un futur médecin et maintenant un ex-pirate. Un groupe des plus étrange mais dans lequel la Kinzoku se sent bien. Tous semblent être confiants, motivés et amicaux. Pour la première fois de sa vie, elle sent une certaine chaleur, une sensation inconnue au niveau de sa poitrine. Elle touche alors l’endroit, essayant de comprendre le phénomène. Impossible pour elle de connaître la cause. Au même moment, Cain sort changé, avec un poncho, des bouteilles et son ombrelle. Il lance un grand sourire et une courte phrase exprimant sa satisfaction. Puis les deux emboîtent le pas vers le lieu de rendez-vous, là où se trouve Milly. Sur le trajet, Kasuga cherche encore des réponses à ce qu’elle a ressenti plus tôt. Que lui était-il arrivée ? Etait-elle tombée malade ? Peut-être devrait-elle aller voir un médecin. Mieux, elle ira rendre visite à Shin quand elle aura terminé la mission.

Cain brise le silence installé à cause de la réflexion intense de la guerrière sur son état. Elle remarque que quelque chose tracasse son collègue, cherchant à aborder un sujet apparemment difficile à dire. Puis l’homme finit par se lancer.

- Dis-moi Kasuga, pour parler franchement, j’ai l’habitude d’avoir quelques succès avec la gente féminine, hors en vous voyant toutes les deux, avec Milly je veux dire, je réalise deux choses… Premièrement, vous avez été insensibles à mes compliments, pourtant totalement fondés et très bien placés puis deuxièmement vous semblez être… Nullement attirée par la gente masculine… Seriez-vous… Hum comme dire cela avec tact et volupté… Seriez-vous ensemble ?

Kasuga se creuse alors la tête pour avoir un souvenir de la toute première intervention de Cain. C’est vrai qu’elle a un vague souvenir sur ses paroles, comme quoi elles étaient belles et blablabla… Sauf que ceci elle l’entend au quotidien, souvent complimentée pour ses formes.

- Oh excuse-moi si je t’ai offensé. Je tiens à te remercier du coup pour tes compliments.

Voilà déjà un problème de réglé. Par contre le deuxième est particulier. Comment répondre à cette question ? Heureusement que son coéquipier se met à hurler lorsqu’ils arrivent vers l’entrée du village. Trois chameaux se tiennent au côté de la chef, sûrement le moyen de locomotion dont elle parlait. En attendant que Cain se calme, Kasuga analyse encore la dernière phrase. Que cherche-t-il à savoir ? N’avait-il pas écouté ce qu’elle avait dit avant ? Une bonne explication s’impose.

- Cain. Si tu n’avais pas compris je suis avec senseï. Tout comme Shin et maintenant toi. Nous sommes tous ensemble. Nous sommes une équipe.

La jeune femme se dirige vers Milly, ressentant cet étrange sentiment de tout à l’heure. Qu’est-ce qui est le déclencheur ? Pas le temps de se poser la question. Le groupe va bientôt prendre la route vers le désert.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Mar 10 Oct 2017 - 18:00

Bien on dirait qu’il va faire une nouvelle fois très beau, comme la large majorité du temps dans un milieu désertique vous allez me dire. J’espérais simplement ne pas se manger une tempête de sable en cour de route. C’est toujours problématique ce genre de chose, et plus encore quand on est à dos d’animaux. Ces créatures, en plus d’être moche, sont facilement effrayées quand le temps se gâte, il faudra ouvrir l’œil et rester attentive à l’horizon.
Alors voyons voir, le temps que les deux autres arrivent, faisons un petit récapitulatif des maigres informations à disposition. Mmh, le plus étrange c’était la description des cris par les voyageurs. Des sons pas tout à fait humains … Ça n’avait aucun sens. Cependant vous savez comme moi combien l’être humain peut avoir des comportements anarchiques et échappant à toute logique civilisée. Cela pourrait tout aussi bien être des gens rendus fous. Ou dans le pire des cas, quelque chose qui se fait torturer. Toutes les pistes étaient bonnes à prendre.
Une plainte sonore bien humaine retentit soudainement. Cain l’ex-marin s’insurgeait face à l’un des animaux typiques du pays. Et bé, ça se voit qu’il connait plus les mers que les terres. Et puis c’est quoi cet accoutrement ? Kasuga restait dans la simplicité mais lui, il avait sorti le poncho, les innombrables gourdes et surtout une ombrelle maintenue dans son dos et ouverte en protection solaire pour son crâne. Un saltimbanque professionnel n’aurait pas fait beaucoup mieux. Voilà qui est … disons original. Mais bon, s’il se sentait à l’aise là-dedans, alors tant mieux.

« Ces horreurs, comme tu dis, ce sont des chameaux. Des animaux habitués aux voyages à travers le désert. Alors je suis d’accord ils sont assez moches et niveau odeur on est loin de la rose. Mais c’est la meilleure option sur le rapport prix/efficacité. Donc il faudra t’en contenter, sinon c’est simple tu cours derrière. »

Un haussement d’épaule, et je montai sur le mien en m’aidant des deux bosses pour m’installer entre, les pieds dans les étriers. Un coup d’œil en arrière pour vérifier qu’on n’oubliait rien, et j’ouvris la marche, d’abord au pas puis au trot.
Le village rapetissait progressivement à mesure que nous avancions. Rapidement nous étions totalement seuls à des kilomètres à la ronde.

« Bien, alors Cain. » Fis-je en me mettant à sa hauteur. « Raconte un peu ton passé. Est-ce que tu as un but dans la vie ? Un objectif à atteindre, ou est-ce que tu serais plutôt du genre baba-cool, à te laisser porter par l’aventure quotidienne ? » Du regard je pivotai sur la manieuse de métal. « Vous avez eu le temps de discuter un peu tous les deux. Kasuga a certaines facilités avec le taïjutsu. Toi c’est plutôt le ninjutsu, oui ? Ton dossier académique démontrait clairement ta préférence pour les mudras, plutôt que les sceaux ou les poings. »

Le vent commença lentement à se lever, mais pour le moment rien d’alarmant, et aucun phénomène climatique chaotique à l’horizon. Cela dit vous le sentez, vous aussi, ce coup du destin qui murmure qu’il arrivera forcement une merde à un moment.

« Tu ne viens d’aucun clan, n’est-ce pas ? Personnellement je suis originaire de Mizu no Kuni, du clan Kaguya. Peut-être qu’au cours de tes voyages maritimes, tu as entendu parler de nous. » C’est toujours intéressant de connaitre ses élèves, de savoir ce qu’ils aiment, d’où ils viennent, et avec tout ça, de leur proposer un entrainement adéquate. « Kasuga, tu l’as briefé sur l’équipe déjà ? Sur le Ryodan ensuite ? En tout cas si tu as la moindre question, n’hésite pas. De toute façon on en a pour un petit moment, donc autant en profiter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Mar 10 Oct 2017 - 19:19

Le chameau, c’est le meilleur moyen de transport en milieu désertique… Mais de loin le moins classe… Et Cain a besoin de paraître classe… C’est comme respirer ou se battre… C’est vital ! Kasuga répond tout de même à sa question pendant qu’il est plongé dans les pensées. Bien sûr que je suis avec Milly qu’elle lui dit. Enfin, il comprenait ce n’était pas de sa faute alors, il n’était pas son style, voilà tout. Nous sommes tous avec elle, nous sommes une équipe rajouta-t-elle. L’ex-pirate tourna un instant la tête vers elle pour y déceler la moindre trace d’humour mais son regard était tout ce qu’il y a de plus sérieux. Par les sept ouragans océaniques, elle ne se payait pas sa tête ! Elle… Elle était si naïve… Cain se sentit submergé par tant d’innocence et salua mentalement la candeur de la jeune femme pourtant si belle. D’autres qu’elles auraient probablement profité d’avoir son physique pour s’attirer toute sortes de faveurs mais pas elle… Son sens de l’honneur plu beaucoup à Cain et il se jura de ne jamais lui faire défaut… A moins qu’elle lui fasse défaut d’abord… Son attention se reporta alors sur les trois monstruosités sur lesquelles il allait devoir embarquer. S’il avait su un jour qu’il aurait à faire ça, il se serait sûrement laissé couler avec son navire. Milly s’installa assez vite sur le sien et les regarda faire. Cain s’approcha de celui qui devait lui servir de monture et l’observa attentivement. La bestiole était calme, ruminant ce qui ressemblait à de la paille. Cain posa ses mains sur le dos de l’animal pour prendre son élan lorsque celui-ci tourna la tête vers lui pour voir qui osait essayer de monter sur son dos. Leurs regards se croisa, seulement un bref instant mais celui de Cain sembla être attiré à l’intérieur des pupilles sans vie du chameau, un monde fait de sable et paille, de marche et sommeil, un univers ennuyeux à mourir. Si cela avait été possible, Cain aurait abattu sa pauvre monture par compassion mais l’avertissement de sa supérieure résonnait encore dans ses oreilles. Courir derrière, c'était encore moins classe que de chevaucher une aberration de la nature qui pue le cadavre en décomposition. L’ex-pirate abandonna l’échange de regard avec son animal et grimpa dessus… Pour immédiatement tombé de l’autre côté, arrachant au passage son ombrelle et prenant son poncho dans la figure. Saleté d’animal débile… Sa place est sur une broche, pour cuire à feu doux. Le deuxième essai fut presque une réussite, mais c’est là que le mot presque prend tout son sens. Il voulait simplement dire que Cain était monté sur le chameau mais que son équipement non, étant donné que celui-ci avait déserté le torse du Genin de Suna pour tomber à terre. La troisième fut la bonne et Cain afficha presque un sourire victorieux… Presque car les passants crurent qu’il montrait ses dents dans l’espoir de les manger et une petite fille s’enfuit en pleurant à sa vue.

Milly sortit du village au pas et Cain remarqua vite que son chameau n’avait pas besoin de timonier. Le stupide animal était dressé pour suivre son congénère juste devant et à un rythme soutenu. L’ex-pirate s’installa donc confortablement dans l’espoir de faire une sieste, malgré l’odeur de pied que dégageait la toison de la bestiole, avant d’arriver à destination. Mais Milly en avait décidé autrement.
Elle lui demanda de raconter son passé et ses buts dans la vie, ses motivations et ses craintes, ses compétences et ses défauts… Cain cligna des yeux et se demanda combien de temps allait durer le voyage et si il n’y avait pas un moyen plus sympathique de passer du temps… Comme tondre le dos de son chameau pour que celui-ci arrête de refouler comme une fosse à merde.

+ Mon passé n’est pas très intéressant… J’étais pirate… Un gentil pirate, j’entends bien, je volais aux riches pour le donner aux pauvres… Mais comme les pauvres devenaient riches et les riches pauvres, au final, nous avions décidé de garder ça pour nous… Et vu à la vitesse où on le dépensait, on était souvent plus pauvre que riche… Puis un jour, mon navire a coulé et je me suis retrouvé sur une plage non loin de Suna. Donc oui je ne viens d’aucun clan comme vous l’avez si justement précisé. Mais j’en suis plutôt content, les gens d’ici vous juge assez facilement quand vous venez d’un clan (Il fit un petit clin d’œil à Kasuga). Alors, je suis plutôt content de ne rien devoir à personne si ce n’est mon vieux mentor… Mais comme il est mort, je ne lui doit plus rien mise à part de faire vivre son héritage. C’est également vrai que je me bats à distance, le combat rapproché n’est pas vraiment ma tasse de thé, bien que je ne sois pas amateur de thé non plus d’ailleurs, aussi je sais que toutes les deux vous excellez dans ce domaine alors ce sera un honneur pour moi de vous assister depuis l’arrière. +

Cain allait enchaîner mais une légère brise lui fit avaler quelques grains de sable qui le firent crisser des dents, il déboucha l’une de ses nombreuses gourdes et avala plusieurs gorgées. Reposant le récipient dans sa ceinture, il leva son bandana qu’il plaça devant sa bouche pour éviter que cet incident se reproduise indéfiniment. Marcher dans le désert, ce n’est pas l’éclate mais marcher dans le désert avec du sable plein la bouche, c’est l’horreur, surtout lorsque on doit parler sérieusement à deux jeunes femmes. Milly avait aussi énoncé son village natal. Muzi no Kinu ou un truc du genre. Cain lui certifia qu’il n’avait jamais entendu ce nom, ses activités en mer se résumant à des abordages et des poursuites. Les seuls ports où son ancien capitaine avait coutume d’amarrer son navire étaient de vieux ports de clandestins et de contrebandiers. Elle lui demanda alors si il connaissait les membres de son équipe et Cain fut ravi de lui répondre qu’il lui semblait s’entendre à merveille avec Kasuga et qu’il n’aurait aucun soucis à rencontrer le fameux Chang qui était semble-t-il le médecin de l’équipe. Elle parla ensuite du Ryodan, probablement un restaurant et Cain fit semblant de la comprendre puis elle l’invita elle aussi à poser des questions. Sauf que des questions, ça se travaille, ce n’est pas comme si il allait les faire naître dans son esprit comme par magie.

+ Si justement, j’ai une question… Ce chameau, on a le droit de le manger une fois la mission finie ? +

Ô glorieuse destiné, par quel miracle cet homme est-il encore en vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 246
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Jeu 12 Oct 2017 - 18:24

Le voyage va commencer. Kasuga ne perd pas de temps pour monter la bête et se diriger vers la sortie du village. Ce qui n’est pas le cas de leur compagnon qui tente désespérément à grimper sans tomber ou perdre son matériel. Cela en serait presque comique, mais Kasuga est encore perturbé par les étranges phénomènes qu’elle subit. Pour le moment personne ne semble avoir remarqué ce trouble chez elle, la shinobi espère que cela n’affectera en rien son travail. Partant enfin, Milly engage la conversation avec le nouveau membre pour en apprendre plus sur lui. Kasuga se permet de ne pas faire attention à ses paroles, sachant que Cain et elle ont déjà eu une conversation à ce sujet.

Le vent se lève, soufflant les grains de sable du désert. Le premier réflexe de la Kinzoku est de mettre alors son voile sorti plus tôt. Cependant elle remarque qu’elle n’a pris aucune ration ou même de l’eau. Grossière erreur lorsqu’on se déplace dans le désert, même si le dromadaire permet d’économiser ses forces. Elle décide donc de vouloir faire sans, ne voulant surtout pas embêter ses compagnons de son étourderie. C’est son erreur et elle préfère donc en subir les conséquences. C’est alors que la chef d’équipe ramène la jeune femme dans le sujet de la conversation. La guerrière se rend compte qu’elle n’a absolument pas traité de l’équipe dans sa conversation avec Cain. Seconde étourderie de la journée, est-ce que la mission se déroulera bien ? Si elle était croyante, Kasuga irait prier pour que ce soit le cas. Mais du coup, elle reste confiante en elle pour ne pas faire échouer la mission. Tandis que Cain pose sa question à Milly, la rouquine rentre dans la conversation.

- Je te le déconseille Cain. Je ne pense pas que les gens t’auront d’un très bon œil à Suna si tu manges cet animal, surtout qu’il pourra encore être utile à l’avenir. Cependant je tiens à m’excuser auprès de toi et de senseï, car j’ai oublié de parler plus précisément de l’équipe. Pour me rattraper, je vais t’expliquer maintenant. Grâce au soutiens de Milly, il nous est possible d’intégrer le Ryodan, qui si jamais tu l’ignores, est une unité spéciale veillant à la sécurité de Kaze. Ainsi tel est notre rôle aussi, protéger Suna et son territoire afin de nous former. Libre à toi de choisir si tu veux y entrer ou non.

Kasuga termine sa prise de parole et préfère scruter les horizons. Le paysage est le même partout, du sable à perte de vue. Cela fait un moment qu'elle n'était pas sortie du village. Cela lui rappelle le temps de la Guerre contre l'Empire. Ce sable, si beau et si fin, est en faite souiller par le sang. Ces marres ou bien ces traces qui se situait à divers endroit du désert. Des souvenirs nostalgiques pour notre passionnée du combat. Puis elle revient à la mission, apercevant une grotte plutôt proche du groupe. Elle s'adresse alors à sa supérieure pour lui en faire la remarque

- Senseï. J'aperçois une grotte par là. Est-ce la bonne ? pointant du doigt l'endroit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Ven 13 Oct 2017 - 22:26

Il expliqua avec une certaine nonchalance qu’il était autrefois pirate, tout en préciser un pirate juste. Tiens donc, depuis quand ces nuisibles sont justes ? Voler aux riches pour donner aux pauvres, qui deviennent ensuite riche, et au final tout garder pour eux. Ça me rappelait étrangement quelque chose, un conte, une histoire avec des enfants et des œufs de dragon … Enfin bref, savoir qu’il avait fini par se ranger améliorait son image, mais il n’avait pas arrêté sa carrière, selon ces dires c’était plutôt l’inverse qui s’était passé. Un navire de coulé, forcé de redevenir marcheur au lieu de navigateur. Et de fil en aiguille, le voici ici.

« Intéressant. » Murmurai-je en acquiesçant, pendant que Kasuga enchainait sur d’autres explications.

C’est vrai qu’il n’est peut-être pas au courant du Ryodan, ou même pour la confrérie des ombres. Les unités spéciales de Suna ne font pas énormément parler d’elles, même si l’une est plus visible que l’autre. Notre petite équipe avait initialement pour but d’entrer ensuite dans ce qui s’approchait le plus d’une police, mais il était important qu’il comprenne bien que rien ne l’obligeait à suivre cette voie.
Ah il n’avait jamais entendu parler de Mizu no Kuni ? Comment est-ce possible de ne pas connaitre l’existence d’un archipel aussi grand qu’un continent, quand on est continuellement en mer ? C’était un pirate de rivière, pas possible autrement … Un marin d’eau douce !
Cachant un sourire moqueur dans mes tissus, je précisai un dernier point de sa tirade :

« Il s’appelle Shin, pas Chang. Et il fait des études dans la médecine mais n’est pas encore officiellement médecin. Un jour peut-être … Par contre concernant la demander de manger le chameau après la mission, je ne te le conseil pas non plus. Kasuga a raison, ces animaux coûtent cher, et quand on peut les réutiliser c’est un important gain de temps et d’argent. De plus la viande de chameau, je ne suis pas certaine qu’elle soit très nutritive … Après si tu as assez sur toi pour l’acheter, tu seras libre d’en faire ce que tu veux. »

Bien que je trouve cela complètement stupide d’ailleurs, mais cette partie je la gardais pour moi. Quelle étrange éducation il avait eu. Déjà sa façon de monter sur son animal avait été périlleux, deux chutes à perdre son équipement et son équilibre, avant d’enfin réussir à s’installer convenablement. Il n’est clairement pas un sunajin ordinaire. Un peu trop électron libre sans doute. Enfin nous verrons cette partie dans peu de temps.
Le silence se fit à nouveau dans le groupe, et ce n’est pas forcément plus mal. Ça repose pour la suite des aventures. Jusqu’à ce que la manieuse de métal s’exclame avoir repérer ce qui ressemble à une grotte, au loin.

« Précisément. Chapeau pour l’attention. Dix pour gryffondor. » Une puis deux secondes de blanc, et j’explosai de rire. Le rire gras, niais et stupide mais ô combien libérateur. « Ahah excusez-moi, un délire à la con avec … hum … enfin bref oui c’est bien là-bas. Accélérons un peu, le vent se lève et ce n’est jamais positif dans cette région. »

Quelques coups de talons dans les hanches et la monture accéléra, faisant suivre en rythme les deux autres comme des moutons. On aura beau dire quoi que ce soit, c’est quand même très con un chameau.
En arrivant, l’entrée était assez basse, si bien qu’il nous fallut descendre de nos bêtes pour y pénétrer. Et nous faisions bien car dehors ça commençait à souffler pour de bon. J’attachai ma créature à un des semblants de stalagmites figés dans un coin, puis observai mieux les environs. Le plafond doit difficilement faire plus de deux mètres, peut-être plus par endroit mais cette hauteur se réduisait considérablement à mesure de l’avancement vers le fond. Et le fond justement, alors qu’ici ça ressemble vaguement à une salle, avec d’ailleurs les restes d’un feu de camp au milieu, il y a dans la roche une entaille. Une cassure à travers le granit qui laisse place à un couloir sinueux, un chemin vierge de toute fabrication humaine.
Ça semble assez neuf, récent. Sans doute les conséquences d’un tremblement de terre. Je m’avançai jusqu’à l’entrée de cette faille, et voyant de que cette dernière s’enfonçait dans le sol de manière particulièrement escarpée, je claquai dans mes mains. Le son permettra de savoir si c’est profond ou non.

« Mmh, ça à l’air d’aller loin … Aucun de vous deux n’a de faculté en doton ? » Demandai-je en réfléchissant.

Un hurlement soudain à vous glacer le sang, surgit suite à l’écho. Un son effectivement inhumain, mais difficile d’imaginer qu’une bête puisse produire une telle chose. C’était comme un cri après un cauchemar mais à un niveau aiguë que ne devrait pas permettre des cordes vocales humaines.

« Mouais, en effet nous sommes face à un problème. Après tout, ne ditons pas que toute aventure commence par un problème ? Non ? Bah chez moi si … Il va falloir de toute manière y aller tour à tour, le passage est trop serré pour rester en groupe. Nous allons faire une file indienne. Je passe la première afin d’évaluer la menace. Cain tu me suis et tu malaxes ton chakra, tu es le seul de nous trois à être obligé de faire des mudras, donc attention. Kasuga, tu clos la marche et tu protèges Cain en cas de pépin. »

Le temps de retirer ma tenue de désert, de vider à moitié une gourde, et je mis un premier pied dans la faille rocheuse.

« N’oubliez pas, d’abord on se renseigne, ensuite on voit quoi faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Lun 16 Oct 2017 - 0:26

Forcement… Avec la populace des villes, chaque fois qu’on émettait l’hypothèse de changer leurs habitudes, ils en faisaient tout un foin. Kasuga lui certifia que manger ce chameau n’était pas une bonne idée, Milly en rajouta une couche derrière comme si il était idiot… Il n’allait bien évidement pas manger cet animal qui refoulait autant que le caleçon de Byly après un mois en mer et Cain savait très bien qu’elle n’y serait pour rien si les gens de Suna l’accusaient de mangeur de chameaux mais tout ceci le mettait en rogne… C’est vrai qu’il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même de ne pas avoir pris ses rations et que ce n’était pas digne d’un Shinobi qui s’aventure en milieu hostile mais c’est fait, c’est fait maintenant… Et ce chameau est là… Autant joindre l’utile à l’agréable… Non… Personne ? Bon, très bien, alors on fera le chemin retour le ventre vide… Pendant qu’il râlait intérieurement sans rien montrer à ses coéquipières, Cain se demanda s’il aurait un jour des motivations aussi louables que ses deux partenaires… Le Ryodan n’était donc pas un restaurant… Dommage, ça collait bien… La force de défense de Suna… Hum, l’entrée devait être encore plus sélective que celle de l’académie. Très peu pour lui… Il avait déjà un mal fou à se comporter en Ninja alors en policier Ninja, c’était lui demander de refouler sa nature profonde… Celle du pirate repenti qui essayait de gagner sa vie honnêtement… Mais pas trop tout de même. Sa supérieure lui précisa aussi qu’il s’était trompé en nommant le dernier de ses coéquipiers absent pour cette mission. Un certain Shin qui faisait des études de médecine… Ce qui était déjà pas mal aux yeux de l’ex-pirate qui considérait cet homme comme son médecin attitré… Les relations, c’est important… Même dans le monde des Shinobis… Peu après le silence s’installa à nouveau et Cain se pressentit plus de questions à son encontre… Parfait, il allait pouvoir faire sa sieste sur sa puante monture…

+ Senseï. J’aperçois une grotte par là. Est-ce la bonne ? +

Mais bordel ! Une sieste, c’est trop demandé ! Cain rajusta sa position sur son chameau et regarda la cavité rocheuse pendant que sa supérieure mentionnait son affection pour des griffons en or qui devaient lui rappeler de bons souvenirs. C’est alors qu’elle fit prendre à sa monture une allure plus soutenu, immédiatement imité par ses congénères. Alors un chameau, ce n’est pas confortable de base mais lorsqu’il court on a l’impression de se trouver à bord d’une coque de noix prise en pleine tempête. Cain assura sa prise sur son animal en attrapant ce qu’il pouvait, à savoir la bride et se cramponna comme si sa vie en dépendait. En réalité, il pensait vraiment que sa vie en dépendait. Il tenta de parler pour faire part de son mécontentement quant à cette accélération fortuite mais le seul son qui sortit de sa gorge fut horriblement modulé à cause de la course erratique du vil animal lui servant de véhicule. Préférant se taire pour conserver sa prestance déjà mise à mal depuis le départ, il se contenta de subir cette course jusqu’à l’entrée de la dite grotte. Cette entrée, qui d’ailleurs ne ressemblait pas du tout à un piège mortel, était plutôt basse et convenait parfaitement en termes de repaire de brigands ou de cache de contrebandier… Cain ignora les alarmes de son système de survie interne en attachant la patte arrière de son chameau à une stalagmite. Oui, la patte arrière… Pour la simple et bonne raison que si cet imbécile d’animal décidait de suivre ses petits amis qui se seraient détachés pour une raison encore inconnu et bien il aurait une mauvaise surprise… Cain résista également à l’envie de ficeler tout le troupeau en même temps et se ravisa lorsqu’il vit que le temps commençait à se gâter dehors… Même un chameau à son instinct de survie. C’est alors que son regard tomba sur celui de son animal… Pendant quelques secondes, ils se comprirent et partagèrent un moment rare où deux espèces différentes arrivent à communiquer. Cela donna à peu près ceci.

Chameau : Pourquoi tu m’as attaché la patte ?

Cain : Si je ne t’avais pas attaché tu te serais barré ?

Chameau : Ben oui, pardi !

Cain : Alors tu as ta réponse imbécile…


Malgré les supplications larmoyantes de son chameau apparemment atteint de conjonctivite aigue, Cain détourna son attention de sa monture et regarda à nouveau les alentours. Oui, cet endroit ferait une parfaite cachette de bandits… Tiens un feu de camp… Des gens sont passés pour camper ici… ou alors se sont les restes des cannibales qui vivent dans ces cavernes et qui dévorent les personnes inconscientes qui osent s’aventurer ici… Non, bien sûr que non, les cannibales c’est un conte de bonne femme pour faire peur à des gosses idiots qui ne veulent pas fermer l’œil ou manger leurs repas… Milly qui se tenait devant une faille présentant le reste de la caverne comme un endroit sinueux et totalement hors des compétences un guide touristique demanda si des gens avaient des facultés en Dôton… Cain fit un signe négatif de la tête puis reprit l’inspection des parois qui se resserraient peu à peu… Ou c’était probablement une illusion de son esprit biscornu.
Soudain, un hurlement inhumain perça les ténèbres et glaça jusqu’à la moindre parcelle de son courage, vaporisant sa fierté et sa confiance dans le bon déroulement de cette mission. Une seule pensée assiégeait le dernier bastion de ses pensées encore saines… Et elle pouvait tenir en une simple phrase. "Ciel ! Des cannibales !" Cain réfléchissait déjà à la manière de remonter sur son chameau lorsque Milly annonça la formation qu’il allait emprunter pour descendre dans ce gouffre de l’horreur. Ce qui est amusant parce que Cain avait l’idée inverse, à savoir sortir d’ici et faire écrouler cette caverne sur la chose qui avait produit ce bruit… Quoi que ça puisse bien être, ça ne ferait plus peur à personne avec plusieurs tonnes de roche sur le coin de la gueule… Non ? On descend quand même ? Bon, très bien… Faut bien mourir un jour… Comme lui ordonna Milly, Cain rassembla ses mains et fit affluer son chakra dans ses mains et ses pieds, se tenant prêt pour partir à l’escalade… Où descendre dans les enfers… Milly lui demanda de se positionner entre elle et Kasuga. Cain fut tout d’abord ravi de ne pas être en première ligne et d’avoir une experte en armes blanches derrière lui puis se rappela que les seules techniques qu’il connaissait étaient pour le combat à distance… Si combat il devait y avoir…

+ N’oubliez pas, d’abord on se renseigne, ensuite on voit quoi faire. +

Cain fit oui de la tête mais son esprit lui avait déjà donné de toutes autres consignes, à savoir : Si le moindre truc sort des ténèbres avec des intentions hostiles, ou ce qui ressembleraient à des intentions hostiles ou encore un visage tellement moche qu’on pourrait croire qu’il est hostile alors qu'en fait non et bien tu le vitrifies sans aucune forme de procès… Par précaution... PS : Fais de ton mieux pour ne pas toucher tes potes…

+ Hey Capitaine Milly, on a le droit de riposter en cas d’attaque ? +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 246
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Lun 16 Oct 2017 - 19:47

Kasuga semble avoir un bon sens de perception. La grotte repérée par ses soins est belle et bien celle répertorié dans l’ordre de mission, par confirmation de Milly. Cela remotive la Kinzoku, après ses diverses étourderies et ces derniers ressentis sur elle-même. Cependant la réaction de sa supérieure la laisse perplexe, ne saisissant pas le sens de sa phrase. Est-ce un délire que seuls les grands shinobis ont ? En tout cas cela provoque un fou rire solitaire à la Jônin qui revient rapidement à la réalité. Sous ordre, le groupe accélère le mouvement afin d’éviter une éventuelle tempête de sable. A regarder Cain, celui-ci paraît garder place difficilement sur sa monture tandis que Kasuga chevauche la bête comme un cavalier aguerri. C’est vrai qu’elle avait déjà monté des chevaux à Taki afin de se déplacer rapidement, mais surtout pour devenir cavalier de guerre. On peut dire que le peu d’expérience à suffit à la femme à manier tout type de monture.

L’équipe est sur place, attachant chaque chameau à des morceaux de roche. Le vent est à présent levé, impossible de faire demi-tour. Les trois shinobis découvrent un lieu petit et qui rapetisse lorsque le groupe se dirige vers le fond. Ils y aperçoivent alors une sorte de salle avec un feu de camp au centre. Sûrement les passants qui se sont plaints, donnant place à la mission actuelle. Mais le plus important est ailleurs, car une faille se présente dans un coin de la pièce. Milly est la première à s’en approcher, certainement pour évaluer la profondeur . Elle interroge alors les deux autres, si l’un deux maîtrisait le Dôton. Malheureusement leur réponse est négative. Au même moment, un cri aussi étrange que monstrueux surgit des entrailles de la faille. Aucun doute là-dessus, rien d’humain dans ce son produit. Si la mission pouvait paraître simplissime, le bruit retentissant à changer la donne. Kasuga prend tout de suite la menace au sérieux. Si la chef a précisé qu’il fallait prévenir avant d’agir, la mentalité de la guerrière est autre. Si un monstre loge dans cet enfer, elle n’hésitera pas à ressortir avec sa tête au bout de sa lame. Enfin ce ne sont que des pensées, tout dépendra tout de même des ordres.

Milly confirme sa position de chef d’équipe en donnant de suite des directives. Ainsi ils vont s’aventurer dans la faille en file indienne, avec Cain prêt à agir et Kasuga jouant les gardes du corps. D’habitude la jeune femme serait irritée de par son poste dans la formation. Mais elle conçoit très bien que le danger est présent et que Cain est le seul à pouvoir attaquer de loin. Puis le groupe se met en marche, s’enfonçant dans le gouffre, avec une dernière parole de la capitaine.

- N’oubliez pas, d’abord on se renseigne, ensuite on voit quoi faire.

Milly le rappelle, comme si elle avait lu dans les pensées de Kasuga. Pourtant tout dépendra de la situation, elle agira que si cela vient en aide à l’équipe. Après tout, cela dépend de la « chose » en face, si elle est hostile ou non, car il faudra bien se protéger et protéger le groupe. De plus, c’est le rôle qui lui a été attribué pour le moment.

- Hey Capitaine Milly, on a le droit de riposter en cas d’attaque ?

Excellente question, qui scellera une bonne fois pour toute la décision de la guerrière. Au moins si Milly le dit, il n’y aura plus de problèmes et de questions à poser. Kasuga y espère une réponse positive, car elle garde en tête la possibilité d’un combat. Si bien que ses mains montrent déjà la volonté de créer une épée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1532
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Mer 18 Oct 2017 - 17:49

Le groupe n’était pas confiant, c’était évidant. Même moi j’avais des doutes, mais s’il y a un truc là-dedans qui pourrait mettre en péril le village, il fallait y mettre un terme directement à la source. Un mouvement de tête affirmatif répondit à la question de Cain sur le droit de riposter si nécessaire. Et maintenant silence, un doigt sur les lèvres pour bien faire passer l’info. On ne sait pas de quoi on s’embarque alors si nous pouvons garder un semblant d’effet de surprise, ce ne sera pas de refus.
La descente ne se fit pas sans difficulté, la roche nue et abrupte glissait dans les doigts, ou tranchait en fonction de comment on la saisissait. Des véritables silex taillés par les caprices de la terre. Mais où est-ce que ça nous mène ? On y voit de moins en moins à mesure qu’on s’enfonce dans les profondeurs. Une maitrise katon ou raïton pourrait être utile mais ça risquerait de révéler notre position.


Au terme de quelques minutes d’escalade, une lueur perça l’obscurité. Une lueur légèrement bleutée. La fin de la crevasse donna sur une plateforme d’environ cinq mètres carrés. Pas grande mais suffisante pour nous permettre de reprendre une allure convenable. Mais restons accroupie, juste au cas où. Voyons voir, la surface où nous nous trouvons descendait en contrebas via ce qui ressemble très vaguement à un escalier, pour donner ensuite place à une vaste caverne. Une grotte au plafond haut, très haut. La faible lumière qui nous arrivait venait en fait des reflets du soleil à travers les pierres précieuses visiblement présentes en abondance dans cet endroit. Benkei pourrait être extrêmement utile, mais il est naturellement trop bruyant pour la situation actuelle. Akaï c’est pire, dommage parce qu’avec son pelage entièrement noir elle passerait totalement inaperçu. Tant pis, va pour … Un bruit m’interrompit immédiatement dans ma réflexion. Le bruit d’une pierre qui tombe et qui roule au sol.
Un regard en arrière, il semble que ce ne soit pas du fait d’un des deux genins. Alors qui ? Ou quoi ? Un craquement rocheux suivit, comme quand on marche sur des petits fragments et que ceux-ci se brisent sous nos pieds. Les sons venaient de plus bas, de la vaste plateforme au-dessus de laquelle nous étions cachés.
D’un mouvement de la main, avec deux doigts vers mes yeux puis vers le bas, j’indiquai aux jeunes d’ouvrir l’œil mais toujours sans le moindre mot. Il vaut mieux ramper pour s’approcher, faire notre possible pour ne pas exister.

Plus bas, sur un sol semble-t-il taillé de la main de l’homme, une silhouette gesticule lentement. Une silhouette humaine mais terriblement maigre, et très fatiguée. Ses pieds trainent sur le sol, et pourtant on peut entendre d’ici son souffle exténué. Le manque de lumière ne permet pas d’avoir plus d’information. Et une invocation ferait irrémédiablement trop de bruit, surtout avec ce truc aussi proche. Je fis une rapide série de mudra, qui eut pour effet de recouvrir mon corps d’une surface osseuse particulièrement solide. Puis je posai ma main sur le bras de Cain, lui intimant toujours l’ordre de garder le silence. Mes os se faufilèrent sous ses vêtements, jusqu’à le recouvrir lui aussi d’une armure d’ivoire. Kasuga devra faire pareil pour elle. Il va nous falloir descendre, en savoir plus. Est-ce un humain ? Est-ce une bête ? Et surtout quel est cet endroit ? On dirait vraiment qu’il a été construit, que rien ici n’a été naturellement placé là.

Toujours en rampant, j’ouvris la marche et escaladai l’affalement, jusqu’à finir accroupie à la même hauteur que la créature. Elle ne nous avait pas repérer et c’est une très bonne chose. Un regard en arrière pour vérifier qu’il n’y ait pas d’autres problèmes en cours de route.
L’être fit demi-tour, sans raison apparente, et alla disparaitre toujours avec la même lenteur, dans les abysses d’un tunnel. Qu’est-ce que c’est que ce bordel ?
De cette nouvelle position, nous avions une bien meilleure vision sur la dite caverne, et ça ne fait aucun doute, ça a été taillé par l’Homme. La place ressemble à un vaste autel, faisant face à un gouffre, et au-delà un mur tapissé de saphir. Décors somptueux, mais peu rassurant … Sommes-nous seulement vraiment seuls à présent ? Telle est la question ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Toutes les aventures commencent par un problème [pv] Ven 20 Oct 2017 - 14:16

Vous vous demandez peut être pourquoi trois ninjas descendent dans une grotte froide et sinistre parce que une demi-douzaine de pécores ont entendu un cri bizarre… Et bien c’est leur travail… Tout simplement… En vérité, c’est ce que Cain se répétait depuis qu’ils progressaient difficilement dans le tunnel de cette satanée caverne. Il ne manquait pas de s’écorcher les mains sur la roche coupante ou de se cogner la tête à la paroi quand il croyait qu’une bestiole venue des entrailles de la terre lui avait frôlé sa délicate nuque… Sacrebleu, heureusement que Milly avait autorisé la riposte dans les règles d’engagements. Cain repassa encore l’image du visage satisfait de sa supérieure qui semblait ravi de cette mission… Vous connaissez cette petite voix dans votre tête qui vous conseille et vous recommande la prudence ? Ben elle, elle ne l’a pas ! Ecroulez cette caverne aurait pris deux fois moins de temps et le résultat aurait été à la hauteur des shinobis de Suna. Bonjour, voilà pour votre mission avec le bruit bizarre à la caverne dans le désert et bien on a bouché le trou… Et il n’y a plus de cris… Oui, personne n’y avait pensé, on est là pour ça… Blablabla… Remise de médaille… Blablabla… Grand discours élogieux… Blablabla… Filles à volonté… Blablabla… Gloire, fortune et grande statue en place publique… Bon, il est vrai que Cain exagérait un peu… Surtout pour la grande statue mais quand même !

A ce moment, les pieds de Cain touchèrent un sol plat et relativement stable, possiblement une terrasse où Milly avançait déjà, beaucoup plus à l’aise. Elle se tint devant ce qui semblait être un escalier préhistorique fait en pierre et en cailloux. Cain vint se tenir à ses côtés pour observer avec elle la suite de l’excursion spéléologique qu’il détestait de plus en plus. Au moins, il y avait un peu de lumière, surement les reflets du soleil sur les centaines de pierres précieuses qui gisaient sur le sol en contre bas… Des centaines de pierres précieuses… DES CENTAINES !!! Le passif de Cain reprit immédiatement le dessus sur son entrainement et ses préceptes. Il y avait de quoi perdre la tête devant tant de richesses… Tant de richesses qui étaient là… Immobiles, à la portée du premier venu… Du premier venu compétent en escalade tout de même mais elles étaient là ! Un affreux dilemme perça l’esprit de Cain. D’un côté, il pouvait remplir ses poches, ses gourdes, son sac et son chameau de tout ça, laisser Milly et Kasuga en plan dès que possible, chevaucher dans l’étendue de sable pour regagner la côte, trouver un armateur, faire construire le plus grand navire de guerre jamais vu et devenir capitaine… Et tuer ce con de chameau !

De l’autre, il avait promis à Musashi de défendre Suna, et il avait également promis à Kasuga de ne pas la laisser tomber… D’ailleurs, la voilà qui arrive à son tour… Cain étirait les conséquences de ces deux solutions, ces deux fins possibles… C’est alors que le roulement d’une pierre résonna dans la caverne. Cain regarda ses deux équipières mais ce n’était pas elles, d’ailleurs Milly lui intima l’ordre tacite de regarder plus bas, ce qu’il fit. Il dirigea alors ses yeux vers les pierres précieuses pour apercevoir une silhouette avachi qui progresse à l’allure d’un vieillard dans la cavité inférieure. Milly se poste immédiatement, allant jusqu’à ramper sur le sol. Cain se demanda d’abord si ses habits méritaient un tel traitement puis il oublia très vite ses doutes quant la quantité de pierres précieuses qu’il pourrait ramener et aux nombres de tenues qu’il pourrait s’acheter. Suivant sa supérieure, il laisse son esprit glorifier son goût vestimentaire jusqu’à ce que le contact de la main de Milly sur son avant-bras ne le ramène à la réalité. Dis donc demoiselle, pas besoin de m’amener dans une grotte sombre et humide pour me faire des avances, je me serai très bien contenté d’un restaurant et d’ailleurs qu’elle est cette horrible carapace qui me recouvre à présent le corps… Ce sont tes os… Oh… C’est… Répugnant… Bien qu’il ait envie de crier à l’atteinte de sa vie privée, Cain se mura dans un silence horrifié tandis qu’il sentait l’armure lui parcourir le corps, en protégeant les moindres parcelles, y compris les plus intimes… C’est là qu’il comprit qu’elle pourrait sans mal lui ôter ses organes reproducteurs dont il était si fier…

C’est aussi à ce moment-là qu’il voulut crier encore plus fort mais il se retint en se mordant sa main, qui était recouverte d’os et donc très dure… Suivant Milly, Cain repéra la bestiole humanoïde qui progressait toujours dans la caverne et attendit avec impatience le feu vert de sa supérieure. L’ennemi, car oui, Cain considérait n’importe quel chose qui se situait entre lui et le trésor comme un ennemi, ne pourrait pas supporter l’assaut des trois Shinobis de Suna… Il alla même jusqu’à penser que l’être vieillissant qui arpentait la caverne n’était peut-être qu’un pauvre hère incapable de remonter et donc coincé ici avec les rats et autres petits rongeurs pour seule famille… Où seule nourriture… Un frisson parcourut l’échine de l’ex-pirate lorsqu’il imagina cette chose arraché à même le corps du rat des bouchées de viande crue… Il tourna alors la tête vers Milly et lui montra le kunai qu’il avait pris dans son étui. Ses yeux parlaient pour sa bouche et ses pensées. Ses yeux ne demandaient plus que l’ordre en réponse à une simple question.

Devions nous lui laisser la vie sauve ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Toutes les aventures commencent par un problème [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Désert de Kaze-