N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 No Pain. No Gain. Shut up and Train.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 129
Rang : C

Message(#) Sujet: No Pain. No Gain. Shut up and Train. Ven 13 Oct 2017 - 15:16


No Pain. No Gain. Shut up and Train.



La sentence était tombée. Un volatile venait de lui ramener une lettre des plus intrigantes. Elle était convoquée et demandée au terrain d’entraînement. Plusieurs questions étaient venues s’inscrire dans son esprit, mais ce qui restait le plus surprenant était la signature. La jeune Kawaguchi n’avait pas retenu ne nombreux noms depuis son arrivée et pourtant c’était bien l’un d’entre eux et pas n’importe lequel.

Ketsueki Yami. La femme qui gouvernait actuellement tout le pays du vent venait de lui envoyer une jolie petite convocation. Cela ne pouvait décidément présager rien de bon. Avait-elle encore fait quelque chose d’inapproprié ? Pourtant, elle s’était montrée plutôt sage… en se retenant plus d’une fois de répondre ou manquer de respect. Bon, plus d’une fois ne voulait pas dire tout le temps. La jeune femme soupira avant de plier le document.

Elle allait devoir se préparer. La gogyou rejoignit rapidement son studio pour enfiler des vêtements adéquats. Le lieu du rendez-vous parlait de lui-même, elle allait se salir. Une fois cela fait, elle prit la route du terrain. C’était toujours impressionnant de voir toutes cette infrastructure sous-terraine. Tout cela pour éviter la chaleur. Pourquoi être venu dans un désert dans ce cas ? Stupide et illogique.

Sur place, elle observa attentivement les alentours. Personne. Était-elle en avance ou Sa Majesté en retard ? Dans tous les cas, elle n’avait pas d’autre option : attendre. Ce n’était pas la première fois qu’elle aurait …. L’honneur et la chance de la rencontrer. Mais elle devait bien avouer ne pas savoir quoi penser de cette femme. Elle n’était pas comme les autres, c’était certains. Mais encore ? Était-ce son appartenance aux clans Ketsueki qui lui donnait cette prestance ? Elle avait que bien trop peu d’information pour se faire une idée. Et sa présence ici restait un mystère.

Finalement, après quelques minutes, elle entendit des pas s’approcher. Il n’était pas trop tôt. Elle se retourna tout en demandant sans passer par la case des salutations :

« Vous m’avez demandé ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Seigneur du Vent
Messages : 1479
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: No Pain. No Gain. Shut up and Train. Dim 22 Oct 2017 - 0:17


Kawaguchi Yuna. Cette Gogyou raiton affiliée aux manieurs de sable par le sang mais rejetée pour sa différence... Un pantin de choix que je pourrais façonné à mon image avant que mes rivaux aient le temps de s'en rendre compte.
Une infiltrée parfaite qui aidera a défaire ceux qui l'ont abandonné au profit de celle qui lui a tendu la main...
Cette simple pensée suffit a m'étirer un sourire perfide dévoilant la pointe de mes crocs effilés tandis que j'envoyai un oiseau messager vers la concernée depuis le balcon du Palais surplombant l'immensité de la capitale.

Aussitôt fait, je m'en retournai à mes appartements, changeant de tenue pour une plus adéquate à l'entraînement harassant et sanglant que je comptais lui réserver. Être l'élève de celle qui gouvernait le Pays n'était pas un tribut à la portée de tous : elle se devait d'être à la hauteur.
Pas de compassion ni de familiarité. Pas de gentillesse ni d'attachement. Uniquement un rôle de superviseur, s'assurant des progrès et de la puissance dans le sang et la sueur.

Le caractère bien trempé de la Kawaguchi, probablement farouche de part son passé, me plaisait. Elle était une âme égarée, filant dans une direction qui n'était autre que la fuite de ce à quoi elle n'avait jamais pu se raccrocher. Elle se battait seule sans rendre de compte à quiconque. Une guerrière inflexible au sang froid n'ayant pas peur de flirter avec la mort. Une personnalité intéressante et malléable.

Sirotant un dernier thé pour laisser le temps à la kunoichi de se préparer, je me mis en route peu après, marchant dans les ruelles de Suna jusqu'à atteindre l'ouverture du tunnel menant aux terrains d'entraînements souterrains pour s'exercer loin de la chaleur étouffante, même de jour.
Les talons de mes bottines noires claquèrent sur la terre battue tandis que je m'engouffrais toujours plus profondément dans le dédale. Les lieux étaient séparés en diverses parcelles pour offrir plusieurs terrains, la structure étant elles mêmes recouverte de sceaux en tout genre pour absorber les techniques partant vers les murs ou tout autre forme de sécurité de ce style.
Cette installation sophistiquée ne signifiait qu'une chose : je n'avais pas besoin de retenir mes coups, mes connaissances en médecine étant également là pour la remettre sur pieds avant qu'elle n'y passe afin qu'elle puisse recommencer l'exercice autant de fois que je le déciderai.

Sitôt arrivai-je dans son champ de vision qu'elle demanda la motif de sa venue, sans préambule. Une insolence que je lui accordai, n'ayant pas non plus l'envie de me perdre en formule de politesse hypocrite.

« Effectivement. »

Stoppant ma marche à quelques mètres d'elle, je la toisai de mon regard écarlate dans un léger sourire.

D'un mouvement de l'index, je retournai la bague située à mon pouce et m'entaillai l'avant bras opposé d'un seul geste. Mon sang s'écoula alors doucement le long de ma peau diaphane avant de s'animer en filaments écarlates sous l'action de mon chakra canalisé par mes mudras.
Ils fusèrent de concert vers leur cible avant de se séparer pour mieux la viser de toute part, certains piquant même dans son dos.
Sans même attendre de connaître le résultat de cet amuse gueule, je composai de nouveaux signe, déployant une violente rafale de vent la projetant en arrière tout en la gratifiant de blessures éparses plus ou moins profondes.

Mon sourire s'intensifia. Il me tardait de voir comment sa pleine maîtrise du raiton se défendrait face à mon utilisation experte du futon, l'élément possédant l'ascendant sur le sien...



We're all mad here... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 129
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: No Pain. No Gain. Shut up and Train. Ven 27 Oct 2017 - 16:40



La jeune Kawaguchi restait debout, droite et le regard posé sur la nouvelle venue tout en attendant une réponse. Pourtant, même si elle ne le montrait pas, la présence de la Ketsueki l’intimidait. La prestance qui émanait de cette femme la rendait autant admirable qu’effrayante. Pas besoin d’être un shinobi spécialisé dans la sensorialité pour ressentir la puissance qu'elle possédait.

Son corps réagissait également contre sa volonté. Ses muscles se tendaient et les battements de son cœur, aussi faux soit-il, s’accélérèrent. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas également ressenti un tel frisson. Comme elle s’y attendait, elle n’était pas ici pour papoter. Ses yeux bleus observèrent le sang couler avec grande méfiance. Et elle avait eu raison.

Voilà à quoi pouvait ressembler une attaque Ketsueki. Non, ce n’était rien. Et pourtant, Yuna avait encore bien du mal à gérer cette situation. Elle qui s’était concentrée sur le taijutsu, se trouvait bien embêtée face à des attaques à distance. Surtout que son élément n’était pas de nature défensive.

Elle tenta alors d’esquiver l’attaque, mais ce ne fut sans compter sur les épines sanglantes qui vinrent s’enfoncer à son dos tout en lui arrachant un cri de douleur. Mais ce qui la mit encore plus en difficulté fut la rafale de vent qu’elle se prit de plein fouet. Projetée en arrière, elle put ressentir des douleurs parcourir son corps avant de retrouver le sol. Son sang coulait sur sa peau et son visage était crispé. Elle était faible et malgré ses airs hautains, elle en avait conscience. Mais cela ne voulait pas dire qu’elle n’était pas têtue et déterminée, au contraire.

Elle se releva tant bien que mal et lança alors un regard noir vers la femme qui possédait tous les pouvoirs sur ce territoire. Elle n’avait aucune chance contre elle, mais là n’était pas la question. Ce n’était donc pas le moment de douter. Elle s’entoura alors d’une aura électrique avant de charger sur elle et de tenter de lui infliger un coup de pied au bassin.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Seigneur du Vent
Messages : 1479
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: No Pain. No Gain. Shut up and Train. Jeu 16 Nov 2017 - 23:00

L'hérésie Kawaguchi goûta sans choix au courroux des Ketsueki. Cette fille là avait beau être rejetée même par les siens elle n'en partageait pas moins le même sang que mes rivaux éternels.

Une lueur de satisfaction se dessina dans mon regard lorsqu'elle encaissa les filaments écarlates dans un hurlement de douleur. Ce fut presque comme ci je me nourrissais de son cri pour le transformer en énergie.
La bourrasque fuuton, quant à elle, la repoussa en arrière tandis que je rappelai mes pieux de sang a moi, les réintégrant à mon corps par ma propre blessure.

Concentrant mon chakra, mon air ce fit mesquin lorsqu'elle se releva et chargea de son aura raiton, me laissant faire un bond gracile de côté pour esquiver mais surtout de nouveaux signes qui la firent chuter lourdement alors que le contrôle de son sang était désormais mien.
Les blessures que je lui avais occasionné juste avant n'avaient été commises que dans ce simple but : la récolte de son précieux élixir, me faisant désormais tenir sa vie entre mes mains.

Tournant les poignets en maintenant mon emprise, je tordais ses veines et artères jusqu'à en perturber le flux et lui faire vraiment très mal.
Peut-être la ressentait-elle, sa pression sanguine se modifiant peu a peu au point de lui offrir des vertiges sous la douleur croissante alors que je la menais aux portes de l'inconscience ?
Et son hémoglobine affluant subitement vers son cœur sous une pression peu naturelle, la sentait-elle ?
Cette impression de le voir exploser au moindre instant ? De sentir ses veines se rompre d'une minute à l'autre ? La percevait-elle ?

Le sourire aux lèvres, je la toisais de toute ma hauteur, engageant finalement la discussion tout en maintenant mon emprise funeste.

« Tu as encore beaucoup a apprendre. Mais ne tardes pas trop où tu n'en auras plus l'occasion... »

Relâchant finalement ma prise, je poursuivis ma tirade tout en la laissant se remettre de ses émotions.

« Cette convocation n'a rien d'un règlement de compte en nos noms, sans quoi je me serais atteler à une plus grosse prise. »

Poursuivis-je tout en lui adressant un regard de dédain comme ci elle ne possédait pas la moindre importance.

« C'est même plutôt le contraire. J'ai connaissance des réticences des tiens à ton égard. Ne souhaites-tu pas leur prouver qu'ils ont tord ? Les remettre à leur place en leur prouvant ta valeur ? »

Je laissais un moment de flottement, faisant quelque pas dans sa direction avant de reprendre :

« Rejoins moi et tu acquerras puissance, notoriété ainsi que reconnaissance. Décline et reste la petite rejetée des tiens sans avenir. Mais... »

Mon regard écarlate intéressé vint trouver le sien :

« Si tu acceptes, sache que je ne suis pas du genre à faire de cadeaux. Mes entraînements seront intensifs et sans répits. Si ta faiblesse persiste tu pourrais bien en mourir... »

Et voilà qui n'était pas mon problème.



We're all mad here... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 129
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: No Pain. No Gain. Shut up and Train. Dim 3 Déc 2017 - 12:54




Ses genoux heurtèrent à nouveau le sol lorsqu’elle ressenti une nouvelle vague de douleur indescriptible parcourir son corps. Jamais, elle n’avait ressenti pareille sensation. Les tiraillements venaient de l’intérieur et rendaient tout mouvement impossible. La pauvre Kawaguchi était recroquevillée sur elle-même, les larmes aux yeux. Elle était faible, incapable de contrer ou de faire la moindre action. Et la Ketsueki était forte, capable de mettre fin à sa vie en quelques signes de mains.

Lorsque la pression fut enfin relâchée, Yuna plaqua ses mains au sol, le regard baissé et la respiration irrégulière. Cependant, il ne fallait pas croire, la femme avait gagné toute son attention. Bien évidemment, sa mort ne valait rien et jamais la Ketsueki se serait déplacée pour cela. Mais alors quoi ? Que lui voulait-elle ? Pourquoi la faire venir ici ?

La réponse ne tarda pas. La jeune shinobi s’immobilisa un instant en entendant parler de son clan et de ses relations avec ces derniers. C’était donc cela. Sa Majesté voulait l’utiliser pour ridiculiser son propre clan. C’était aussi simple que cela. Sans doute qu’elle devrait se sentir insultée, choquée…en colère…. Néanmoins, sa réaction fut tout autre. Son visage, encore marqué par la torture qu’elle venait de subir, affichait désormais un sourire au coin.

Lentement et avec difficulté, la Kawaguchi se redressa sur ses jambes affaiblies et tremblantes. Elle était faible, elle n’était rien. Mais son esprit était plus combatif. Elle posa ses yeux dans celui de la femme vampirique pour finalement donner sa réponse.

« …haha…j’ai hâte de voir leur tête lorsqu’il l’apprendront, pas vous ? »

Bien évidemment qu’elle acceptait cette proposition. Elle était assez maligne pour savoir qu’une telle chance ne se représenterait pas. Peut-être qu’il fallait être fou pour accepter une telle offre et pourtant cela restait une occasion unique de faire taire les têtes à claques de son clan.

« J’accepte votre offre. »

Oui, elle était prête à mettre sa fierté de côté afin d’être utilisée comme un simple pion dans la vie quotidienne de la Ketsuki. Car en échange, elle pourrait également l’utiliser pour s’élever dans la société et devenir une shinobi aussi puissante qu’elle. De plus, les deux femmes avaient un objectif commun : humilier les Kawaguchi.

Yuna fit apparaître deux dagues raiton dans ses mains avant de charger à nouveau contre sa nouvelle sensei. Elle devait s’améliorer, rapidement, apprendre de ses erreurs et se relever jusqu’à ce que ses jambes ne puissent plus rien faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: No Pain. No Gain. Shut up and Train.

Revenir en haut Aller en bas
 

No Pain. No Gain. Shut up and Train.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Terrains d'entraînement-