N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Tempête de Sable 2.3 - Mille visages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Dim 15 Oct 2017 - 14:20


Mille Visages


Contexte

Il ne subsiste nulle trace des assaillants, si ce n'est les cadavres laissés dans leur sillage. Les méthodes de certains ont laissé deviner leur appartenance clanique mais rien ne permet encore de déterminer leurs identités. Ce dont tout le monde a été témoin, en revanche, c'est de leur synergie parfaite révélant une grande maîtrise. Toutefois, ce que l'on peut déplorer est leur manque de professionnalisme pour avoir laissé des traces de leur passage et pas des moindres, comme l'insigne de la Confrérie des Ombres (à moins que cette « perte » d'effets personnels ne soit qu'un stratagème de plus... ).
Quoi qu'il en soit, vous êtes chargés de trouver l'origine d'un masque découvert dans une ruelle après l'attaque. Les cheveux brun retrouvés à l'intérieur appartiennent à une civile déplorée morte comme tous les autres enrôlés de force.


Règles

  • Vous trouverez un résumé du contexte ici
  • Tous les Sunajins sont touchés par le malus lié au poison : soit la perte d'un rang de chakra.
    Rappel :
    Spoiler:
     
  • Résumez vos actions à la fin de votre RP, avec la balise spoiler.
  • Vous n’avez pas de délai de réponse obligatoire : veillez cependant à ne pas abuser de ce temps libre pour ne bloquer personne.
  • Si soucis ou interrogations, contactez @Ketsueki Yami


Ordre de passage




Dernière édition par Narrateur le Ven 8 Déc 2017 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Mar 17 Oct 2017 - 20:33

C’est toujours après la guerre que l’on se rend compte des dégâts qu’on a reçu et des pertes qu’on a subi. Cain marchait dans les rues, assaillit par une toux grasse et particulièrement désagréable. Les corps jonchaient le sol, encore crispé dans le dernier râle de la terrifiante agonie qu’ils avaient enduré. Certains corps portaient la marque des combats, signe que le poison ne s’était pas répandu seul. Ce même poison que Cain sentait couler dans ses veines et qui sapait ses forces à mesure que le temps passait. Il est vrai que dans les premières minutes de l’attaque ainsi que dans les heures qui suivirent, il n’avait pas été d’une grande aide. Courant à droite à gauche, assistant les mourants dans leurs derniers instants, digérant l'alcool qu'il avait ingurgité pendant le festival, essayant par tous les moyens de ne pas attraper cette saloperie qu’il avait pris pour une épidémie tout d’abord mais qui s’était ensuite révélé être une saloperie encore plus meurtrière.

Cain avait ressenti les premiers symptômes de sa mort prochaine lorsque l’un de ses toussotements avait amené avec lui quelques gouttes de sang. Décidément la vie à terre n’avait rien à envier à la vie sur terre. Alors qu’un calme sinistre s’installa sur le village de Suna, Cain se regroupa avec d’autres shinobis qui avaient échappé à la tourmente. Les plus expérimenté organisèrent des groupes de recherches, remaniant dans la hâte les partenaires de cette nouvelle mission cruciale qu’était la leur désormais. Chercher les coupables pour probablement les punir après leurs avoir arraché l’antidote. Entre deux toussotements, Cain espéra tomber sur l’un d’entre eux. Se battre avec du poison, il trouvait ça lâche de base mais contaminer une ville entière… Il fallait en tenir une couche. Probablement que l’énergumène responsable de toute cette merde devait jubiler à cette instant… Parfait, sa chute n’en sera que plus jouissive pour l’ex-pirate. On lui alors un masque avec la responsabilité de savoir d’où venait les civils de Suna enrôlé de force dans les forces ennemis. Cain accepta sans broncher, comme il accepta le partenaire qu’on lui donna, un jeune homme à l’allure aussi jeune qu’innocente. Cain passa cette première impression, le monde des ninjas révélant beaucoup plus de surprises qu’aux premiers abords. Cain étudia le masque sous toutes les coutures mais il ne trouva rien de plus que ce qui avait déjà été trouvé, à savoir des cheveux bruns qui, lui dit-on, appartenaient à une civile à présent aussi froide que la logique de cette attaque.

+ Nom d'un Kraken, le poison c’était déjà bien salope, maintenant ils enrôlent des mecs chez nous, y a pas à dire, ces gars reculent devant rien… +

Cain tendit le masque vers son partenaire désigné puis commença à chercher des pistes qui pourraient le mener vers les commanditaires. La jeune femme qui portait ce déguisement était morte donc il n’y avait rien à tirer de là. N’étant ni médecin, ni expert en cadavre, il laissa ça à ceux qui pourrait faire quelque chose. En revanche, la famille de cette jeune fille devait avoir quelques réponses quant à ses fréquentations douteuses… Ou pas… Mais ça valait le coup d’essayer…

+ Je ne sais pas si tu as réfléchi à des pistes mais moi, j’irai bien interroger la famille, histoire de demander si elle n’a rien fait de bizarre ces derniers jours… +

Cain n'était pas homme de complot, d'ailleurs la seule mutinerie qu'il avait organisé de sa vie s'était conclu par la perte du navire, de l'équipage et du trésor qu'il ramenaient à la cache. Il avait donc compris que les manigances dans l'ombre n'était pas pour lui et déjoué celle des autres ne lui allait pas non plus. Peu à peu le calme revenait sur Suna, un calme morbide et dépourvu de toute tranquillité… Le calme avant la tempête comme disait son capitaine de l’époque… Il n’aurait pas plus avoir raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Mar 24 Oct 2017 - 14:23

Sa tête était dans un nuage. Tout était brumeux, ses idées n'étaient pas claires et il avait du mal à suivre tout ce qui se passait autour de lui. Il avait craché du sang comme son père, sa mère et certains de ses amis. Il avait cru que sa vie allait lui être arraché de la pire des façons. Un poison passait dans ses veines et c'est comme s'il le sentait courir sans qu'il ne puisse rien faire pour arrêter la propagation. Après des heures, le poison faisait partie intégrante de lui.

Il y avait tellement cru en sentant ses maigres forces partir qu'il allait mourir de cette façon grotesque. Le poison qui courait dans ses veines lui aspirait son énergie, et à voir comment les gens évoluaient du village c'était le cas pour tous. Ils étaient tous impuissant face à cette vague qui détruisait le moral des habitants de Suna. Le village en prenait un sacré coup et il était impossible de vraiment savoir qui était derrière tout ça. Evidemment la confrérie des ombres était peut être fautive, vu les traces qu'on avait trouvé sur eux. Mais certains avaient supposé que ces preuves n'en étaient pas forcément des tangibles. C'était des preuves sur lesquels on ne pouvait pas réellement reposer.

Alors lorsque Teruya avait été envoyé en mission pour récolter des informations sur le masque trouvé dans une ruelle, il avait obéis sans broncher. Le jeune homme n'était pas du genre à contester. Même s'il sentait que chacun de ses pas lui demandait un effort surhumain. Sa faible constitution par rapport aux autres le rendait tellement plus faible.

Puis il avait peur évidemment, de tomber sur un os ou de ne rien trouver du tout, mais il se garda bien de vraiment le montrer à son camarade de mission. Si le malheur des autres le touchait aussi, il ne pouvait pas s'empêcher d'y être sensible au point d'oublier son propre mal. Il pouvait pas se lamenter sur lui-même alors que tout le monde était dans le même bateau.

Je suis d'accord pour aller consulter la famille. Mais on devrait d'abord fouiller la ruelle où on a trouvé le masque avant ? Je ne suis pas sûr qu'on trouve grand chose en vrai mais... si les premiers qui ont fouillé les lieux sont passés à coté de choses importantes tu vois... enfin si une personne a laissé tomber son masque, il est toujours possible qu'il ait laissé d'autres choses dans le coin ? Enfin je sais pas, je propose. On peut aller directement chez la famille si tu veux...

L'indécision chez l'adolescent était totale. Il ne savait pas vraiment où aller et savait pertinemment qu'il finirait par faire ce que l'autre voulait. Le garçon était facilement influençable. Était-il judicieux qu'on l'ait envoyé dans ce genre de mission ? A l'extérieur, avec son faible niveau de base, il est vrai qu'il n'aurait pas servir à grand chose. Mais peut être que ses yeux pourraient capter des choses, d'éventuelles traces sur le mur, au sol. L'héritier du clan Dentô avait l'air un peu perdu, se grattant maladroitement l'arrière du crâne. L'autre n'allait pas le prendre au sérieux, mais c'était pas grave en soit, il avait l'habitude de ce genre de traitement de la part des autres. Il s'y faisait. Les entraînements avec sa Sensei ne l'avait pas encore rendu suffisamment robuste mentalement pour imposer ses idées. Avec l'attaque violente qui avait secoué Suna, son mental s'était encore plus affaibli.

On fait comme tu veux...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Mar 24 Oct 2017 - 21:43

Vous décidez de rendre visite à la famille de la jeune femme. Le service du Ryodan, en charge de l'enquête, ne tarde pas à vous fournir les coordonnées après avoir vu votre ordre de mission. Ces informations en poche, vous allez directement au quartier concerné.

En chemin, vous apercevez bon nombre de maisons ayant une lanterne de papier allumée par une bougie et déposée sur le rebord d'une fenêtre ou aux pieds de la porte, certaines sont même accompagnées de fleurs. Probablement des mémoriels pour leurs proches disparus durant l'attaque... Il y en a beaucoup et cela rien que dans l'aile de la capitale que vous arpentez. La maison qui vous intéresse ne fait pas exception.

Vous frappez à la porte.
Un homme de la cinquantaine vous ouvre, les yeux rougis par le chagrin et les traits dessinant son désespoir. Lorsqu'il comprend la raison de votre venue, il vous referme la porte au nez : la discussion est visiblement trop difficile.

L'idée d'explorer une autre piste vous effleure l'esprit mais il ne faut pas longtemps à la porte pour se rouvrir sur une jeune femme, elle aussi attristée, mais ne perdant rien de son charme de part ses cheveux de jais et ses yeux azurés.
Hésitante, elle s'approche de vous et ouvre le dialogue.

« … J'ai entendu votre discours... Vous cherchez qui a tué Seria ? ... »

Elle bafouille sous le coup de l'émotion, le nom de la défunte étant dur a prononcer.

« Ma sœur n'aurait jamais fait de mal à personne... On s'est servi d'elle ! Vous devez me croire ! »

Elle semble vouloir vous prouver son innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Ven 27 Oct 2017 - 0:20

Le jeune était d’accord, parfait, il n’était pas de ceux qui veulent prendre la tête des opérations en quête de médailles ou autres décorations. Il ajouta même de retourner dans la ruelle où le masque avait été découvert. Très bonne idée… Pour un inspecteur sachant ce qu’il faisait. Cain n’était pas un expert non plus en enquête et en recherche d’indices. A vrai dire, il avait orienté toutes ses compétences vers le combat… Il se sentait aussi inutile qu’un grain de sable dans un désert… Peut-être que son partenaire de mission avait les compétences requises pour faire ce boulot. Cain l’espéra secrètement car plus le temps passait plus il sentait cet infâme poison circuler dans ses veines et l’attirer vers les abysses sans fond de la mort. Cain eu une idée mais hésita avant d’en faire part à son coéquipier. La ville n’était peut-être pas encore assez sûre pour que l’on puisse y aller et venir librement. Se séparer… Le jeune va dans la ruelle grappiller ce qui peut encore l’être et le rejoint ensuite au domicile de la famille de la victime… De la terroriste… De la jeune et pure jeune femme qui fut enrôlée contre son gré pour servir des plans machiavéliques. Cain souffla un instant puis supposa que c’était la meilleure des choses à faire, et puis s’il venait à se tromper, la perte de temps n’aura pas été catastrophique. L’ex-pirate promit de s’en rappeler lorsque son corps l’obligera à cracher l’entièreté de ses intestins sur le sol entre deux spasmes provoquer par ce maudit poison.

+ Retourner dans la ruelle est une très bonne idée aussi mais j’ai peur de ne pas servir à grand-chose là-bas. Mais on ne peut pas laisser une bonne idée comme ça pourrir dans son coin. Vas-y et rejoins-moi au domicile de sa famille. On les interrogera ensemble. +


Un nouveau toussotement, et un nouveau rappel que le temps est compté. Autant se partager les tâches pour accélérer les choses. Parce qu’à ce rythme, ils étaient partis pour creuser les trous dans lesquels les survivants pourront les mettre… Ou alors un bûcher, c’est bien aussi un bûcher et ça prend moins de place. Mais ça sent un bûcher, ça sent sur des kilomètres et l’odeur de la chair brulée est particulièrement désagréable. Sur ces quelques réflexions, Cain partit en direction de l’habitation qui abritait les membres de la famille de la défunte. En vérité, Cain avait toujours détesté la façon d’enterrer ses camarades pirates… Bon, camarades étaient un bien grand mot mais de là à se réjouir lorsque l’un d’entre eux passait sur la planche pour le dernier plongeon de leur vie avec comme seule épitaphe quelques mots du capitaine qui se résumait le plus souvent à un : « Bon vent ! ». Complètement débile, il n’y a pas de vent dans les abymes de l’océan… Juste un tas de saloperie qui attendent de se repaitre du pauvre corps sans vie qu’on lui jette en pâture. Cain frissonna à cette idée et fut heureux de ne pas avoir à mourir sur son ancien navire. Il pourrait aussi léguer son corps au département de science de Suna. L’académie serait plutôt contente d’avoir un vrai cadavre sur lequel s’entrainer au ninjutsu médical… Pire idée du monde… Cain se rappela l’actualité lorsqu’il sentit les prémices d’une nouvelle toux sanguinolente. Mourir lentement, quelle horrible sort… Il avait dû être particulièrement sadique avec des chiots dans une autre vie si cela était sa fin.

Lorsqu’il redressa la tête en marchant vers sa destination, il remarqua les lueurs sur les maisons et devant les portes, simple hommages aux nombreuses victimes de cet horrible acte de lâcheté. Plus Cain y prêtait attention, plus il en voyait. Des centaines et probablement des milliers à travers Suna portaient le deuil des victimes de la même manière. Après quelques instants de marche, Cain se rendit compte que le silence avait enveloppé la ruelle où il marchait, cela le frappa si brusquement qu’il s’arrêta net. Il avait l’impression d’être dans un mausolée, un sanctuaire dédié à des morts qu’il ne connaissait pas mais qui étaient ô combien important pour lui malgré ça. Voilà un hommage simple et magnifique, pas besoin de paillettes ou de trompettes à l’heure de sa mort, il se contentera d’une simple lanterne allumé par ses amis… Quels amis ? Il pensa aux membres de son équipe mais se ravisa immédiatement. Des collègues, ce n’est pas des amis. Secouant la tête pour se remettre les idées en place et s’arracher une nouvelle toux, il continua sa route en se recentrant sur son objectif. La maison de la famille de la jeune femme endoctrinée, qu’il trouva après quelques minutes de recherche. Patiemment, il attendit que son coéquipier s’en retourne de la ruelle mais n’attendit pas les nouvelles qu’il apporta et frappa à la porte.

+ Le temps est compté, tu me diras ce que tu as trouvé après… +

La porte s’ouvrit sur un homme dans la cinquantaine, atteint de conjonctivite… Ou émergeant d’un deuil encore en cours… Cain ouvrit la bouche pour commencer le speech qu’il n’avait pas préparé sur la mort de la jeune femme au masque et admira la rapidité avec laquelle l’homme referma la porte. Un geste qu’il maitrisait parfaitement, probablement répété un nombre incalculable de fois face à divers marchands trop entreprenants. Lorsque le vent eu glissé sur le visage de Cain, arrachant sa fierté et sa dignité au passage, l’ex-pirate tourna la tête vers son compagnon dans l’espoir que celui-ci n’ai rien vu… Diantre, il avait tout vu… Cain ne pouvait laisser passer pareil affront, et il retroussa sa manche déjà retroussée, essaya de chercher un moyen de ne pas défoncer cette porte à coup de pied et d’attraper l’abruti fini qui l’avait rembarré alors que la ville était à feu et à sang ou plutôt à poison et à sang et de lui faire cracher ce qu’il savait. Alors qu’il se préparait à enfoncer l’entrée avec un bon coup de semelle, celle-ci s’ouvrit sur une jeune femme beaucoup plus accueillante visuellement que le vieux bougon malpoli. La posture de Cain changea en une seconde lorsqu’il réalisa la beauté de la jeune femme qui perçait le masque de sa tristesse. Il reprit un air sérieux et professionnel, digne d’un vrai Shinobi et pas d’un forcené d’une taverne malfamée.

+… J’ai entendu votre discours… Vous cherchez qui a tué Seria ? Ma Sœur n’aurait jamais fait de mal à personne… On s’est servi d’elle ! Vous devez me croire ! +

Cain regarda son compagnon et plongea à nouveau ses yeux dans le bleu des iris de la jeune femme. Elle était effondré, en colère, triste, rempli de ressentiment contre la vie elle-même mais plus important encore, elle semblait peut être avoir des infos valables.

+ Nous sommes de l’armée de Suna, nous enquêtons sur ce qui est arrivé à votre sœur... Vous dites que l’on s’est servi d’elle ? Je suis prêt à vous croire… Si vous avez de bons arguments pour nous convaincre à part votre beauté manifeste, j’en conviens. +

Faire la cour à une femme qui vient de perdre sa sœur il y a quelques heures à peine… Cela demande beaucoup de courage mais absolument aucun tact ni aucune compassion. Cain sait faire ça, ce qui dans la situation présente ne sert absolument à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Jeu 2 Nov 2017 - 21:08

D'accord. Je me dépêche.

L'allée était pour lui. Pour ne pas perdre de temps, l'homme aux dreadlocks brunes avait décidé de gagner du temps en marchant directement vers l'ancien lieu de vie de la défunte. Le plus petit acquiesça sans faire d'histoire puisqu'il était toujours de l'avis des autres. Il n'aimait froissé personne, et il pensait que l'autre avait meilleur jugement que lui. Enfin, c'était peut être entièrement faux. Pour preuve, il lui laissait la partie inspection et analyse de la ruelle. Avec un petit air simplet, il esquissa un sourire et le salua brièvement comme s'il partait à l'aventure. Il cracha du sang au même moment ce qui était totalement ridicule. Teruya tenta de masquer sa toux et l'étouffant avec le creux de sa main, sans franc succès. Par contre, il se retourna pour s'éloigner dans la ruelle, avec l'espoir qu'il ne souillerait pas le lieu avec son propre sang. Il n'allait pas faire de la merde d'entrée de jeu. Cela ne ferait que prouver encore son incompétence à remplir correctement une simple mission de recherche.

Le jeune homme s'avança donc dans la ruelle, essuya sa main sur un mouchoir qu'il avait dans la poche. Il n'était pas encore suffisamment mal élevé pour carrément s'essuyer sur ses habits... Qui, soit disant passant, était blanc. Si tout le monde ici crachait leurs poumons à cause de ce poison morbide, il n'avait aucune envie de montrer un aspect sale de sa personne.

Son regard analysa les environs, observant les murs, le sol, les abords de la poubelle qui commençaient un peu à lui faire peur. En passant prêt d'elle, le jeune ninja fit un grand arc de cercle, comme si la bête allait le dévorer. Si quelqu'un le voyait là tout de suite, il se foutrait bien de lui. Légèrement tremblant, il finit par s'agenouiller pour inspecter le dessous de la poubelle, essayant de voir dans l'ombre, de percevoir un détail qui n'avait pas été remarqué par ceux qui avaient trouvé le masque. Deux petits yeux perfides le guetta et il s'écrasa contre le mur derrière lui en reculant pour éviter la bête. Une simple souris venait de fuir dans l'autre sens, ayant visiblement aussi peur que lui de la créature qui était venue l'embêter. Tout tremblant, il remercia indirectement son coéquipier de ne pas avoir été là pour le voir dans cet état aussi lamentable, tremblant et crachant son sang.

Il prit quand même le soin d'analyser rapidement l'intérieur de la poubelle et ses déchets. Il prit même le soin de retourner certaines choses dedans avec la pointe de son épée avant de laisser tomber et retourner prêter main forte à Cain. Enfin, il l'aiderait autant qu'il le pourrait. Peut être que son coté doux permettrait d'apaiser la peine de la famille. Peut être qu'ils se feraient éjectés dehors. Qui sait. Lorsqu'il arriva un peu essoufflé devant la maison, il suivit Caïn sans un mot. Il laissa la femme s'affoler, attentif à ce qui se passait autour d'eux, puis tourna la tête vers son coéquipier fasciné au début par tant d'aisance et surpris par sa franchise mal placée. Il était vraiment en train de lui faire des avances là ? Un peu gêné par le comportement de son coéquipier mais aussi parce qu'il n'y comprenait rien à ce genre de chose, il rigola un peu nerveusement avant de se concentrer et de dire d'une voix un peu moins sûr de lui que son coéquipier.

Sachez que nous n'avons rien contre votre soeur. Nous en sommes au début de la recherche. Mon camarade et moi-même avons justement besoin de précision pour savoir ce qui s'est produit, ce qui a mis la vie de votre soeur en péril. Nous attendons de vous que vous puissiez nous aider à reconstituer ce puzzle. C'est important pour vous comme pour nous. Même le moindre détails la concernant peut nous être utile.

Le coté empathique de Teruya l'obligeait à se mettre du coté de cette femme. Peut être bien que la soeur était fautive dans l'histoire, peut être qu'elle avait de mauvaises intentions. Mais devant la détresse de la jeune femme déboussolée qui était en train de se faire ouvertement draguer par son voisin, il avait du mal à se dire que la soeur ait pu faire quelque chose contre le village de façon intentionnel. Après tout, en supposant que la confrérie était vraiment immergée dans cette histoire, il était possible qu'ils aient manipulé cette pauvre femme. La détresse de la femme aux yeux cyan l'éteignait un peu trop, il la croirait dans tous les cas.


Dernière édition par Dentô Teruya le Ven 3 Nov 2017 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Ven 3 Nov 2017 - 15:19


Le Dentô ne trouve rien d'intéressant dans la ruelle. La zone semble avoir été ratissée en long en large et en travers.

****

Au bord des larmes, voyant les shinobis de Suna comme son seul espoir pour rétablir la vérité sur la triste disparition de sa sœur aînée, elle s'effondre pour de bons aux paroles complètement déplacés du sunajins aux dreadlocks. Les yeux rougis, la mâchoire serrée, au bord du gouffre depuis l'annonce morbide, elle ne trouve même pas la force de flanquer une gifle à cet indélicat.

Elle aurait sans doute fait demi tour pour lui claquer la porte au nez, comme son père un peu plus tôt, si le deuxième shinobis ne s'était pas montré si empathique.
Elle se tourne vers lui, ne prêtant plus attention à Cain, pour mieux se raccrocher aux paroles de l'autre.

« Je... Je ne sais pas... Je l'ai vu le matin même : tout allait bien ! Elle... Elle se faisait une joie d'aller au marché puisqu'elle avait congé. »

Les sanglots reprennent de plus belles. Elle ne semble pas en état pour tenir une longue conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Mer 22 Nov 2017 - 1:49

Oui, on peut dire que la technique d’interrogatoire visant à courtiser la sœur de la femme morte dans la ruelle avec le masque n’était pas vraiment la meilleure option pour se faire bien voir… Et pour obtenir des renseignements utiles. Néanmoins, le coéquipier de Cain s’avéra être d’une toute autre trempe alors qu’il feinta magistralement une empathie profonde pour la jeune femme en deuil. Quel sens de l’improvisation et Cain aurait sans doute applaudit si il n’était pas occupé à essayer de faire refluer les glaires sanguinolents qui tentaient vainement de s’échapper par sa bouche. Son camarade arracha aux sanglots de la jeune femme quelques informations et notamment le fait qu’elle était en congé et qu’elle devait faire des courses au marché ou tout du moins qu’elle se faisait une joie d’y aller… Cain trouva ce détail particulièrement dérangeant, personne n’aime faire ses courses… Personne sain d’esprit en tout cas. La jeune femme ne semblait pas détenir plus d’informations et Cain souffla un instant, ils étaient bons pour fouiller tout le marché de fond en comble, et il n’avait rien d’un chien policier. Ce serait un pur miracle s’ils arrivaient à trouver un autre indice ou même un embryon de piste.

+ Merci de votre coopération et nous vous tiendrons au courant si nous trouvons de quoi prouvez l’innocence de votre sœur… Teruya, si tu as encore des questions à lui poser, je t’en prie, rejoins moi ensuite… +

Mensonge… Cela relevait d’un acte de guerre ou au mieux d’un attentat ayant provoqué la mort d’un bon paquet de gens… Les civils n’apprendraient les bonnes nouvelles qu’en temps voulu. Cain fit quelques pas en direction du marché tout en faisant tourner ses méninges à plein régime. S’ils ne trouvaient rien au marché, ils pourraient sans doute revenir et fouiller la moindre parcelle de cette maison mais les habitants ne seraient pas très réceptifs à l’idée d’une intrusion chez eux… Cain se voyait mal utiliser la force pour « convaincre » des civils du bien-fondé de cette enquête, surtout si les civils en question étaient impliqués… Là encore, ce n’était qu’une théorie. Il décida d’en discuter avec son coéquipier qui avait manifestement des talents dans ce genre de situation. Celui-ci revint alors à ce moment-là.

+ Pas mal le coup de faire semblant d’en avoir quelque chose à foutre de sa vie, je n’y aurais pas pensé… Moi qui étais parti pour ratisser cette maison dans l’espoir de trouver des choses à se mettre sous la dent… Et je parle d’indice parce qu’avec cette épidémie, j’ai l’estomac tout retourné… Sinon, tu as des idées pour la suite ? +

Cain aurait bien essuyé le sang qui dégoulinait de son menton avec sa manche mais son haut était fait dans un tissu horriblement cher qu’il avait ramené d’un abordage il y a déjà quelques années et il n’aimait pas du tout l’idée de le tacher… Même avec son propre sang. Putain de poison, ce n’était vraiment pas une arme qu’il appréciait.

+ D’ailleurs, je t’ai appelé par ton nom, j’espère que ça te gêne pas mais les courbettes ce n’est pas mon truc, tu peux m’appeler Cain si le cœur t’en dit… Même si il ne t’en dit pas tu me diras, c’est du pareil au même. +

Sa phrase aurait pu ne pas paraître menaçante comme il avait voulu le faire comprendre si une rivière de sang ne s’était pas fait la malle par sa bouche à ce moment là… Cain passa le revers de sa manche par réflexe sur son visage et contempla l’étoffe ruinée à jamais…

+ Ils vont payer pour ça aussi… +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Ven 8 Déc 2017 - 14:28

@Dentô Teruya est exclu du groupe et remplacé par @Kumezu

Kumezu a entendu les dernières paroles de la sœur de la victime en arrivant.
Il peut poster à la suite en mentionnant que Teruya est appelé sur une autre mission ailleurs et qu'il vient le remplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Mar 12 Déc 2017 - 8:58

Une nouvelle fois, il fut dérangé par ce chef d'unité d'élite dont il ne connaissait même pas le prénom. Convoqué, il n'avait pas la moindre idée de ce qu'on pouvait bien lui vouloir à nouveau. Un simple Genin du village, à peine diplômé, le certificat de son grade d'aspirant même pas encore finit de payé. Sans doute allait-il devoir partir en mission, ou rendre service au village. Il n'aimait pas cette idée, mais il s'était fait une raison, Suna lui donnait un toit, alors il devait bien ça. Depuis cet attentat qui avait rongé une bonne partie du village, intoxiqué la majorité des habitants, il n'avait qu'une envie, se reposer le temps qu'un antidote soit trouvé. Cependant, il savait que s'il devait compter sur ses collègues pour survivre, alors il pouvait sans doute déjà commencer à creuser sa tombe.

Rendu sur place, il attendait les instructions et les ordres qu'il allait recevoir. Contemplant son corps, abîmé par le poison, ses cicatrices étaient devenues violacées, il éprouvait une grand difficulté à utiliser son pouvoir, c'est cet effet qu'avait eu cette merde sur lui, étant donné que son corps était composé en grand majorité de fils, et non pas de sang comme les autres habitants. La douleur en revanche, était la même, la seule différence était ces marques absolument ignobles et repoussante.

« Kumezu j'ai fais appel à tes services pour que tu remplaces un shinobi en mission pour le village. Il s'agit de Dentô Teruya. Il ne le sait pas encore, mais ses dernières analyses de sang révèlent qu'il a été bien trop exposé au poison par rapport aux autres habitants, ses jours, ses heures mêmes sont comptées, nous devons le prendre en charge immédiatement. Pars le retrouver et dis lui que je souhaite le voir, je m'occuperais moi-même de sa prise en charge ensuite. Relève-le dans sa mission, et accomplis là comme il se doit. Ah j'oubliais, il faisait équipe avec Uryu Cain, tu verras, il est assez particulier, mais tu devrais sans doute bien t'entendre avec lui, tu comprendras. Vas. »


Après avoir reçu la position probable du shinobi, Kumezu disparu sans dire le moindre mot à ce chef d'unité pour se rendre sur place. Bondissant dans le village à vive allure, il montait en lui une motivation à toute épreuve, ce poison était donc bel et bien mortel. Pas seulement pour sauver la vie de son comparse shinobi, il voulait obtenir le poison surtout pour lui et ainsi ne plus voir ses jours en dangers. Par chance, les deux équipiers se trouvaient bel et bien à l'endroit indiqué, presque au centimètre près, visiblement en discussion avec une jeune femme. Légèrement dissimulé à quelques mètres, il avait pu entendre la conversation avec cette dernière et il avait surtout pu entendre avec quelle agressivité celui qui était visiblement le "shinobi particulier" pouvait s'adresser à son partenaire de mission. Sans même attendre que celui-ci ne réplique, il bondissait juste derrière le malade en posant la main sur son épaule et en lui glissant assez discrètement dans l'oreille:

« Le chef d'unité veut te voir, c'est très urgent, je m'occupe de te relever. »


Le jeune homme ne se fit pas prier et disparu aussitôt. Le Monjara adressa un regard glacial à la femme qui était restée à la porte, et lui fit signe de ne pas bouger. Il fit quelques pas en direction de celui avec qui il allait partager cette mission de dernière minute.

« Kumezu. Fais-moi un topo de l'avancée de votre mission tu veux bien. »


De manière aussi perturbante qu'il avait pu parler précédemment à son autre camarade, et surtout avec un regard naturellement perçant, il attendait les informations que l'homme au dreadlocks allait lui communiquer. Lui aussi, il pouvait paraitre froid, c'était même le principal trait de son caractère. Démunit de toute émotion, il ne se laisserait absolument pas impressionner par qui que ce soit, allié ou non. Son objectif était simple, obtenir un antidote qui lui permettrait de faire disparaitre ces horribles traces présentes sur son corps, et non pas se faire des amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Jeu 21 Déc 2017 - 15:55

Cain essaya à nouveau de faire refluer le sang qui trainait au fond de sa gorge et cracha un caillot au sol, puis dans un demi-tour exécuté avec ce qui lui restait d’équilibre, voulant interpeller son coéquipier qui ne répondait pas à sa question, il se retrouva nez à nez avec un étrange personnage… Un étrange personnage doué de paroles… Un étrange personnage doué de paroles et couverts de cicatrices dont la couleur ne laissait présager rien de bon. Un suspect ? Peut-être même le seul suspect de cette terrible affaire ! Cain imagina les trompettes de la renommée qui sonneraient comme une douce mélodie à ses oreilles lorsqu’il présentera le coupable de tous ces meurtres et de l’état de sa veste devant le Kazekage. L’argent coulera à flots c’est certain, peut-être même les femmes se bousculeront pour se jeter à son coup, désirant plus que tous les quelques miettes de la célébrité qu’il aura gagné à la sueur de son front. Sa main droite se dirigea doucement vers l’étui à shurikens qu’il avait attaché dans le bas de son dos. Oui, Suna accueillera son nouveau héros avec une gratitude sans nom et son supérieur le dispensera de travail pour les années à venir. On viendra de tout le pays pour le voir ! Du monde entier même ! DU MONDE ENTIER !!! Alors que les rêves de grandeurs allaient de bon train dans l’esprit de l’ex-pirate, l’inconnu ouvrit la bouche.

« Kumezu. Fais-moi un topo de l'avancée de votre mission tu veux bien. »

Pour toute réponse, Cain le regarda avec un air circonspect et un filet de sang qui coulait à nouveau de sa bouche. Ce n’était rien de plus que son nouveau coéquipier venant remplacer l’ancien… Ô terrible destinée, pourquoi es-tu si dure avec le pauvre hère qu’il était. Se ressaisissant en un rien de temps, il se présenta à son tour comme le voulait la coutume sociale actuelle, ignorant totalement le ton abrupte de son nouveau camarade de jeu, mettant ça sur le compte de la dure journée qu’il avait dû passer lui aussi.

+ Cain, si tu es détaché à cette mission dans l’espoir de vaincre le poison qui coule dans nos veines alors tu vas être déçu, je crains que notre sort ne soit pas différent des pauvres bougres qui sont étalés ici et là. Cette femme nous a dit que sa sœur dont on a retrouvé le masque dans une ruelle et qui semble être un suspect plus que plausible, bien que positivement décédé, est tout à fait innocente et que l’on s’est servi d’elle… Si tu veux mon avis, tout le monde se sert de tout le monde, c’est comme ça que ça marche mais passons. Elle nous a indiqué que ce matin tout allait bien et qu’elle se faisait une joie d’aller au marché… Mais selon ma propre expérience, personne ne se fait une joie d’aller au marché. Il y a plein de gens, ça crie, ça se dispute, ça pue, et il n’y a rien d’intéressant à voir… Ni à voler… Bref, si tu veux lui poser des questions, libre à toi, je t’attends ici, ensuite, je pense que nous pourrons aller au marché pour essayer chercher l’aiguille dans cette botte de foin. +

L’ex-pirate détacha à nouveau son regard de Kumezu et alla s’adosser à la maison faisant face à celle du suspect décédé. Réfléchissant à ses propres théories toutes plus saugrenues les unes que les autres, il prit le temps d’observer l’homme qui venait remplacer Teruya. Mise à part son regard pour le moins pas banal et extrêmement dérangeant, ses cicatrices hideuses sur son visage et son long manteau noir qui ne semble pas du tout être là pour se protéger des tempêtes de sables, l’homme semblait être ce qui se rapprochait le plus d’un bandit de grand chemin… Avec du style… Mais un bandit de grand chemin tout de même… Cain se frotta le visage avec sa main gauche alors que la droite alla se fourrer dans l’une de ses poches. Sacré nuit en perspective…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Ven 22 Déc 2017 - 17:54

Son arrivée n'avait pas laissé l'homme aux dreadlocks indifférent, Kumezu avait pu voir ce dernier mettre sa main au niveau de sa poche, sans doute pour attraper une arme. Alors quoi, il pensait faire face au potentiel coupable ? Non la vie n'était pas si simple et il allait devoir se creuser les méninges encore un peu s'il espérait résoudre cette enquête.

Son discours en revanche, n'était pas des plus rassurants. En effet, il lui annonçait clairement qu'il n'allait rien pouvoir tirer de cette jeune femme. Soit elle ne savait vraiment rien, soit elle cherchait à protéger sa sœur, et peut-être même sa peau par la même occasion. Un chose était sûre, le Monjara n'allait pas en rester là, et tenterait au moins sa chance, en espérant que son regard perturbant l'aiderait à déceler le moindre petit indice.

« Laisse-moi essayer tu veux bien. »


Il regarda son nouveau partenaire partir au coin de la maison pour s'adosser contre le mur. Son pessimisme était pesant, la mission semblait pour lui être inévitablement un échec. Le soucis était que s'ils ne parvenaient pas à découvrir l'origine de ce poison pour y trouver un remède, eh bien la suite de l'histoire était plus ou moins simple. Il ne s'agissait pas de "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" mais plutôt de "ils pourrirent lentement avant de succomber de cette ignoble merde". Hors de question que l'histoire s'écrive ainsi pour Kumezu, fidèle à lui même et surtout à son envie de vivre, il se retourna vers la sœur de la victime et suspecte afin de la questionner à son tour.

« Je m'appelle Kumezu, je suis là pour trouver qui a manipulé votre sœur. J'ai quelques questions à vous poser, si ça ne vous dérange pas. Il va falloir être coopérative, sachez que j'ai carte blanche pour obtenir les renseignements que je souhaite. Si vous m'aidez, tout se passera bien, en revanche, si nous n'avançons pas... Vous verrez bien. On commence ? »


Le jeune Monjara fit sortir des fils de sa main, et ceux-ci vinrent caresser lentement le visage de la jeune femme, visiblement toujours apeurée par les propos qu'avait pu tenir Cain quelques minutes auparavant. Était-il entrain de la menacer ? Pas complètement. Cette histoire de carte blanche était totalement fausse, en revanche il n'hésiterait pas à s'octroyer le droit de torturer quiconque pouvant lui donner des renseignements pour arriver à ses fins. Il tournait lentement autour de la fille, tel un véritable enquêteur, avant de l'assaillir de questions.

« Le masque que nous avons retrouvé, mes camarades vont l'ont sûrement déjà expliqué, il contenait un cheveux de votre sœur, c'est cela que nous devons comprendre. Pourquoi, et comment ? Qui fréquentait-elle au quotidien ? Avait-elle des amis ? Comment elle se comportait au quotidien ? Je veux dire, ses habitudes, ses hobbies ? Est-ce qu'elle sortait souvent ? Le soir particulièrement ? »


Kumezu fit preuve d'une grande motivation pour cet investigation, et ses questions avaient un but bien précis pour lui. Il avait retenu les leçons de son dernier exercice d'interrogatoire au QG du Ryodan et espérait pouvoir se servir de cette expérience pour tirer les vers du nez de cette dame. Il en était presque persuadé, elle savait quelque chose, même minime, il allait devoir jouer de son intimidation et de son sens de l'enquête pour la faire parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Jeu 28 Déc 2017 - 15:15

Soeur de la victime


Le nouveau venu se montra encore plus indélicat et même menaçant envers la sœur de la victime. Cette dernière écarquilla les yeux, se crispa à ses paroles et se pétrifia même sur place au passage de ses fils sur son visage...

« Vous... êtes... cinglés... »

Murmura-t-elle, les yeux rougis par les larmes qu'elle ne savait contenir depuis la disparition de son aînée.
C'était ça les protecteurs de la capitale et de la population ? …

« Je n'en sais rien pourquoi il y avait l'un de ses cheveux là dedans ! Je ne sais même pas à quoi ressemble ce satané masque ! … Elle n'aurais jamais fait de mal a personne ! Elle travaillait dans un centre humanitaire, bordel ! Vous comprenez ce que je vous dis a la fin ?! »

Son regard se fit plus haineux.

« Bien sûr qu'elle avait des amis ! Comme tout le monde ! Ils pourront tous vous dire qu'elle avait le cœur sur la main ! Toujours prête a aider quiconque ! Ça n'a pas de sens ! Laissez moi maintenant ! »

Demanda-t-elle avec le même regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages Lun 15 Jan 2018 - 15:27

Malgré les recherches des shinobis ils ne trouvent aucune information sur le masque et sur sa porteuse. L'enquête est sans résultat et les shinobis abandonnent la mission dans leur échec.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Tempête de Sable 2.3 - Mille visages

Revenir en haut Aller en bas
 

Tempête de Sable 2.3 - Mille visages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô-