N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 T'es sûr que tu feras l'affaire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Lun 6 Nov 2017 - 23:20

Ce matin-là, tu avais reçu une convocation et … Kumezu avait reçu la même que toi. Tu le savais, car depuis votre curieux affrontement à l'académie, et depuis que vous vous étiez revu peux de temps après vous entreteniez une relation plutôt particulière. Loin d'être de l'amitié, c'était plutôt une sorte de complémentarité qui s'était formé entre vous. Et donc, aujourd'hui, vous deviez rencontrer celui qui allait être votre sensei … Il vous avez donné rendez vous sur un terrain d'entraînement qui se composait d'une immense forêt un peu particulière. La veille, tu étais venu la visiter, tu avais beaucoup apprécié les grands arbres, les animaux, la cascade ou bien encore la rivière qui la composait. Une véritable oasis qui, tu le savais bien, pouvais devenir un vrai cauchemar… Sans aucun doute ce que le professeur avait prévu pour vous aujourd'hui… Où peut être que ça serait l'inverse qui se produirait.

Toujours étant que tu étais arrivés de bonne heure au rendez-vous … Suffisamment tôt du moins pour parfaire quelques… Réglages diront nous.

Le regard posait sur une sorte d'énorme télécommande. Armé, d'un tournevis et d'une minuscule clé à molette ainsi que d'une paire de lunettes plutôt étrange, tu semblais faire divers réglages sur cette dernière au point que tu n'entendis pas vraiment les bruits de pas derrière toi. Du moins pas tant qu'ils ne furent pas suffisamment proches de toi pour t'obliger à te retourner. Ton regard croisa alors le sien et un léger tremblement te parcourut. Tu n'avais toujours pas oublié votre première rencontre, mais comme un accord taciturne entre vous, tu reposas ton regard sur ta télécommande :

"J'ai presque fini…" Avouas-tu dans un souffle à peine inaudible.

Cela devrait lui plaire du moins… C'est ce que tu pensais au fond de toi. Tu ne t'étais pas levé au Aurore pour faire jolie. Non, tu avais même plutôt bien travaillé. D'un geste habile, tu effectuas une dernière soudure sur la télécommande avant de refermer le boîtier et de visser cette dernière à son socle. Puis, t'adressant au manieur de fil, tu repris la parole :

"Je pense que ça devrais te plaire… Tu crois qu'il sera compétent ?"

Une chose était sûre par contre, tu avais mis le paquet de ce côté-là. Si tu savais ton coéquipier prêt à risquer sa vie, serait-ce le cas de ce … Futur professeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Mar 7 Nov 2017 - 0:21

Le rendez-vous était fixé à sept heure, avant que les rayons du soleil ne soit trop chaud, sur le terrain d'entrainement le plus privilégié du village. Il se composait d'une immense forêt, de nombreux rochers, d'une cascade hors du commun et même d'une rivière. Probablement l'un des derniers endroit de Sunagakure épargné par la sécheresse et les tempêtes de sables incessantes. Comme d'habitude Kumezu s'était levé assez tôt, la faute à ses longues périodes nomades qui l'obligeait à l'époque à changer de lieu pour dormir chaque soir. Il s'était rendu très tôt sur le terrain d'entrainement, et il avait remarqué que sa partenaire, Saibogu Yae, était venue visiblement très tôt elle aussi.

Pendant de longue minutes, il l'observa, elle travaillait sur ses machines technologiques, c'était sa, son talent, mais il n'y comprenait rien. Ils avaient pu discuter un peu plus lors de leur précédente rencontre, quand on leur avait annoncé qu'ils devraient faire équipe tous les deux, de ce fait, une sorte de lien s'était plus ou moins créé par défaut, mais en fin de compte, il s'y faisait. A vrai dire il pensait pouvoir être très complémentaire avec l'art que développait cette gamine, et d'ici quelques temps, elle deviendrait une redoutable shinobi, il en était à peu près convaincu.

Il sortit de sa planque pour se diriger vers sa partenaire, l'heure du rencard avec leur nouveau sensei approchait à grands pas, il était temps de se préparer, et puis il n'avait toujours pas compris ce qu'elle fabriquait avec tous ses outils, il avait hâte de les voir en action. Arrivé derrière elle, il l'a vit se retourner vers lui ne sachant pas de qui il s'agissait, avant qu'elle lui dise "J'ai presque fini…". Il se mit à côté d'elle et regardait son œuvre. Un robot ? Non, une télécommande ? Vraiment, il ne comprenait rien à ce qu'il voyait, tout cela semblait venir d'un autre monde.


"T'es sûre que ça va fonctionner ton truc..?" dit-il d'un air méprisant.

Elle ne lui avait pas répondue, elle semblait soigneuse avec ses inventions et imperturbable. Il patientait alors quelques instants de plus sans ajouter un mot, de toute façon le futur sensei n'était toujours pas arrivé, il n'allait d'ailleurs pas tarder à être en retard. Il l'a regarda finir une dernière manipulation qui avait provoquée un peu de fumée, refermer le boitier de sa machine, et visser le tout sur un socle qui était au sol, tout semblait terminé. "Je pense que ça devrait te plaire… Tu crois qu'il sera compétent ?" lui lança t-elle.

"Tu parles de ta machine ou du futur prof ...?"

Une question qui ne nécessitait finalement pas de réponse, est-ce une taquinerie à l'égard de celle qui venait de passer des heures sur son projet ? Dans tous les cas, les deux savaient qu'ils allaient en faire baver à celui qui prétendait pouvoir devenir leur maître, ils n'allaient pas acceptés de suivre les enseignements de n'importe quel shinobi du village, le test n'allait plus tarder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Mar 7 Nov 2017 - 23:51

Amano tourna le regard par dessus son épaule. Depuis quand avait-il admit qu'Akira serait son éternel fardeau ? Il eu un sourire à cette pensée et tira d'un de ses tiroirs qu'il n'ouvrait qu'une fois par an un paquet de vieilles cigarettes. Il en restait cinq. Tirant l'une d'elle, il vint refermer le tiroir et se pencha un peu plus à la fenêtre, observant la lune. Depuis qu'ils étaient rentrés, il devait avouer ne pas avoir eu le moindre soucis, que se soit avec sa sœur ou le jumeau de ce brun.
Un claquement de doigt plus tard de la fumée sortit d'entre ses lèvres et le blond souffla lentement, se noyant dans l'infini du ciel nocturne lui rappelant trop bien ces yeux qui le couvaient chaque fois qu'ils se braquaient sur lui. Le Kawaguchi ne pouvait rien faire pour l'empêcher de l'aimer, il avait déjà tenté de s'éloigner de lui, longtemps, et il avait eu l'impression il y a peu, lorsqu'ils se retrouvèrent, que ça n'avait fait qu'amplifier le désir d'Akira pour lui. Alors pour la première fois, il avait cédé et l'avait accepté. Une faiblesse mais aussi une force.

Lorsqu'il termina la cigarette il vint l'éteindre contre le rebord de la fenêtre puis patientant encore quelques secondes, la jeta dans sa poubelle avant de reporter les yeux sur la missive qu'il avait eu quelques jours auparavant et la lettre qu'il avait envoyé à ces deux jeunes recrues. Le jour était arrivé. Se fixer à Suna, avoir un autre objectif et se tenir à la fois prêt et n'avoir qu'à les regarder pour mieux les voir grandir.
Amano n'avait pas su dormir cette nuit, il avait tenté de planifier quelque chose pour eux, pour tester leurs compétences, pour voir ce qu'ils savaient et ce qu'ils avaient besoin. Une pensée fugace pour son maître, le blond passa une chemise blanche sur ses épaules et observa le dormeur qui était venu squatter son lit pour ne pas le laisser seul. Dégageant avec délicatesse son front, il déposa un baiser sur celui-ci puis descendit dans la cuisine se faire un thé. Tout en se délectant de son breuvage favori, il en oublia le temps. Le Soleil se levé lentement dispensant ses tendres premier rayon sur le village.
Lui qui était toujours en avance pour tout, ou presque, se trouvera en retard en ce jour important, du moins, pour les deux jeunes personnes. Une très jeune fille et un jeune homme lui avait-on décrit, Yae et Kumezu.

Plaçant ses poids à ses poignets, caché par des bandes blanches, il fit de même à ses chevilles, les nouant avec une bande noire pour mieux se fondre avec la couleur de son pantalon.
Un petit échauffement du corps pour avoir l'esprit clair, il se mit à courir, bondissant de toit en toit à bonne allure. Ce fut donc avec cinq bonnes minutes de retard qu'il posa ses pieds à l'entrée du terrain d'entraînement. Il resta quelques secondes sans bouger, observant l'espace devant lui. Avait-il besoin de se présenter, devait-il juste les mettre dans le bain, comment devrait-il se comporter avec eux, les futurs espoirs de leur pays ?

Ne penses-tu pas qu'il est tant de suivre ta propre volonté ?

Avancement lentement pour se faire voir, vérifiant malgré lui sa gourde de sable à sa ceinture, enfin, celle qu'il portait dans le village, le fils du désert inclina brièvement son visage.

- Je ne m'attends pas à ce que vous soyez ravit de m'avoir comme prof ou tuteur ici au sein de Suna. Je m'attends pas à ce qu'on devienne amis, je ne suis pas là pour ça. Je vous donnerais ce dont vous aurez besoin pour avancer toujours la tête haute et ôterais vos doutes lorsqu'ils vous bloqueront.


Amano avait parlé assez fort pour capter leur attention, où qu'ils soient et n'avait cru bon d'être poli simplement pour cette fois. Même s'il pensait ce qu'il disait, il ne savait pas s'il serait capable de leur donner toute l'attention qu'ils méritaient, ne serait-ce que parce qu'il avait d'autre priorité en tête : le pays, l'actuelle Seigneur du Vent et son maître.

- Maintenant... des questions ou on passe à la pratique ?

Un sourire amusé sur son visage, il vint assouplir ses poignets. Ses jambes étaient déjà fin prête à en découdre, mais il ne fallait rien négliger, il l'avait souvent apprit à ses dépends avec son maître.






>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Mer 8 Nov 2017 - 0:25

À sa remarque plutôt méprisante, tu te contentas de tourner vers lui un regard enfantin qui se transforma vite en quelques choses de mutin alors que tu désignais d'un air malin la main de ton coéquipier :

"La dernière fois que tu as sous-estimé l'une de mes inventions, tu en as perdu la main …"

Tu aimais bien lui rappeler ça. Tu n'étais peut être pas bonne au corps-à-corps, mais il y avait bien un domaine où on ne pouvait pas vraiment te sous estimé, c'était celui-ci. La télécommande était en place et tu vérifias plusieurs boutons tout en écoutant Kumezu qui était bien loquace aujourd'hui. Une nouvelle fois, ton regard se porta sur lui et tu lui souris :

"Le prof … Mais on saura vite s'il est compétant ou non … au pire il finira à l'hôpital et on nous donnera un remplaçant plus digne d'intérêt."

Mais ta mère disait toujours qu'il ne fallait pas dire que l'on n'aimait pas quelque chose avant de l'avoir goûté et donc … Il fallait attendre qu'il arrive. Tu croisas les mains et tu attendis donc, en silence et en profitant aussi des premiers rayons du soleil.

Votre patiente fut largement récompensée lorsqu'enfin… Un inconnu se présenta (façon de parler) à vous. Immédiatement, ton premier réflexe fut de dévisager l'inconnu et en tant que préadolescente, tu ne pus t'empêcher de le reluquer de la tête … Jusqu'au pied. Il était plutôt beau gosse, mais son comportement et sa façon de parler te firent immédiatement avoir un regard assez téméraire à son encontre. Tu n'aimais pas que l'on essaye de s'imposer à toi de la sorte. Tu étais plutôt obéissante, mais tu n'étais pas non plus une idiote. Ton regard se fronça, puis se tourna lentement vers ton coéquipier, pour voir sa réaction à lui aussi. Finalement, tu te redressas et époussetas doucement la petite robe de couleur claire que tu portais et qui ne te donnait en rien l'allure d'une shinobi, mais plus d'une jeune fille de bonne famille. Tu portais d'ailleurs de jolies chaussures vernis avec, le tout agrémenté d'une paire de chaussettes blanche à froufrou. Cela jurais vraiment beaucoup avec la paire de lunettes plutôt étrange que tu portais désormais en bandeau au-dessus de ta tête. Une nouvelle fois, ton regard se porta sur le professeur et tu reculas de plusieurs pas, tout en serrant la télécommande de ta fabrication contre toi.

Non, tu n'étais pas une idiote et d'ailleurs, tu n'étais pas non plus du genre à te laisser dominer par un inconnu :

"Qu'est-ce qui nous prouve que vous êtes vraiment compétent pour nous apprendre des techniques… Mes parents m'ont toujours dit de ne croire que ce que je vois… Je veux voir de quoi vous êtes capable…"

Et par voir, tu n'allais pas vraiment lui laisser le choix.
Sans demander ton reste, tu te retournas et te mis à courir en direction de la forêt en empruntant un chemin particulier qui semblerait sans doute normal pour tes futurs coéquipiers, mais qui était désormais, parfaitement calculé. A eux désormais de jouer le jeu jusqu'au bout, car oui … Ce n'était qu'un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Mer 8 Nov 2017 - 16:31

"La dernière fois que tu as sous-estimé l'une de mes inventions, tu en as perdu la main …" C'était bien vrai, Kumezu avait appris à ses dépends, que sa partenaire pouvait utiliser toutes sortes d'inventions plus destructrice les unes que les autres. Il regardait sa main droite, il pouvait la bouger normalement, comme s'il n'y avait rien eu, mais les souvenirs étaient là. Quelques instants plus tard, une silhouette apparu non loin d'eux, c'était lui, une fois à proximité il balança un tas d'informations, notamment concernant le fait qu'il ne serait visiblement pas tendre avec ses élèves, mais qu'en revanche il leur donnerait tout ce qu'il pourrait. Cependant le ton employé ne plaisait guère au jeune Monjara, le prof semblait extrêmement sûr de ses propos, et donc de ce fait, de ses compétences, était-il vraiment si fort ?

D'un coup d’œil sur le côté, il observait Yae qui n'avait visiblement pas non plus appréciée sa façon de s'adresser à eux, il eut un très léger rictus en voyant sa réaction. Elle le reluquait de haut en bas à plusieurs reprises en fronçant les sourcils. Il repensait à leur première rencontre, lorsqu'elle n'osait à peine regarder une personne dans les yeux, elle semblait déjà avoir changée, elle avait prit un peu plus d'assurance, la brutalité dont il avait fait preuve à son égard les deux premières fois avait peut-être finalement servis à quelques choses. Le prof demanda si des questions il y avait, ou si ils pouvaient passer à la pratique immédiatement. Alors lui aussi, il voulait les tester ? Avant même qu'il eut le temps de rétorquer quoi que ce soit, c'est à sa surprise la gamine qui s'exprima à nouveau.


"Qu'est-ce qui nous prouve que vous êtes vraiment compétent pour nous apprendre des techniques… Mes parents m'ont toujours dit de ne croire que ce que je vois… Je veux voir de quoi vous êtes capable…"

Elle faisait preuve d'audace, Kumezu appréciait, d'autant qu'il savait maintenant à peu près de quoi elle était capable. Cette dernière se retourna et se mit à courir à toute vitesse en direction de la forêt. Lui, resta sur place dans un premier temps, en gardant un œil sur le professeur qui n'avait pas bougé d'un millimètre. Devait-il le provoquer en un contre un ? Il ne savait pas ce que sa partenaire avait planifiée, elle ne lui avait rien expliqué concernant l'utilisation de cette télécommande qu'elle trifouillait depuis le début. Finalement sans trop d'hésitation il s'adressa de sa voix grave, à leur peut-être nouveau tuteur, avant de se retourner et de poursuivre la demoiselle qui était pour le coup déjà bien loin.

"Apparemment on passe à la pratique..."

Il essaya tant bien que mal de rattraper la gamine qui avait bien trop d'avance. Le professeur n'allait sans doute pas tarder à les prendre en chasse, et s'il était puissant, il y avait de fortes chances qu'il soit rapide aussi, ce petit manège n'allait sans doute pas durer très longtemps. **Tsss toujours si inconsciente...** se mit-il à penser. Kumezu se mit à grimper de branche en branche dans les arbres pour prendre de la vitesse et rattraper celle qui était restée au sol pour le moment, arrivant à sa hauteur, il fut pris de surprise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Mer 15 Nov 2017 - 23:51


Le premier échange de regard en aurait fait pâlir plus d'un. On ne saurait dire qui des élèves ou du futur instructeur était celui qui tenait tête à l'autre, mais il y avait une force impressionnante et une atmosphère de défis qui se dégageait des uns comme des autres.
Visiblement satisfait de la réaction qu'il pu observer sur les jeunes gens devant lui, la voix fluette de la Saibogu arriva jusqu'à ses oreilles et eu pour seul retour un sourire sincère. Sa maman lui disait... lui sa mère... voudrait qu'il extermine tous ceux qui ne sont pas de leur clan, comme sa sœur maintenant probablement au vue des propos qu'elle tenait de temps à autre.

Chassant cette pensée qui ne lui servait pour l'heure à rien, Amano braqua ses yeux sur le geste de la demoiselle en robe légère qui s'élança comme un fauve à la poursuite d'une proie dans la forêt juste au devant d'eux. Lui qui espérait les tester, il se ferait tester à son tour. C'était un bon moyen de voir de quoi était capable ses futurs protégés, car oui, il n'en serait pas autrement.
Étendant ses bras vers le haut, sa colonne craqua brièvement alors qu'à son tour le Monjara s'élança, laissant quelques mots parvenir aux oreilles du blond.
Oui, il était l'heure de pratiquer.
Son sourire s'élargit alors qu'il allait devenir le prédateur. Ce jeu lui plaisait bien. Resserrant ses poids à ses poignets, son corps se pencha en avant, à peine, puis ses jambes se plièrent et enfin la détente eu lieu.

Le vent qui s'engouffra dans ses vêtements le fit frissonner, il avait hâte de voir ce que lui réserverait la fillette, il avait hâte de tester ses réactions pour surprendre, dans le bon ou le mauvais sens, ces jeunes gens. En y repensant, au vue de leur réaction, il savait qu'ils les avait braqué, qu'il avait fait monter en eux cette haine de l'autorité presque naturel chez chacun, et c'était bien ce qu'il voulait. Recherchant le défis pour les pousser toujours plus loin, recherchant la confrontation pour jauger leur volonté, c'était ainsi qu'il se sentait fonctionner s'il devait avoir des élèves sous son aile.

Se hissant sur la première branche à sa portée, Amano prit une seconde pour écouter le bruissement des feuilles puis reprit sa course, usant de sa rapidité naturelle du à son entraînement pour les rattraper. Nul besoin d'entamer sa précieuse réserve de chakra pour l'heure et il comptait bien cacher un maximum son affiliation à son clan en usant de son affinité plutôt que sa capacité bien spéciale. Bien vite il observa le dos du Monjara en hauteur alors que lui était redescendu et après une longue et à la fois courte course ils purent voir la silhouette élégante de la Saibogu.
Entremêlant surprise et intérêt, le blond se prépara à la suite des événements. Basse et sereine alors que ses yeux dorés ne loupaient rien de ce qui se tramait tout autour de lui, il adressa à Yae :

- Montre moi...

Il était temps.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Sam 18 Nov 2017 - 23:51

Perché dans un arbre, dissimulait par l'impressionnant feuillage qu'offrait ce dernier, tu observais de loin les deux garçons observer et s'adresser à la poupée métallique qu'il avait pris pour toi. Elle était de dos certes, mais ne pas ressentir qu'elle n'avait aucun chakra s'était assez risible. Ainsi, donc c'était ça leur nouveau professeur ? Déçu, tu poussas doucement deux manettes qui firent se retourner la poupée métallique face aux deux hommes.
Un sourire au visage assez moqueur, cette dernière ouvrit la bouche après les avoir en face d'elle, puis écarta les bras. Aussitôt, l'ensemble de son corps se disloqua en une vingtaine de morceaux différent qui se fichèrent dans les arbres tout autour d'eux et qui libérèrent alors cinq petits engins volants qui prirent doucement de la hauteur devant les deux sunajins. Une hélice tournait rapidement au sommet de chaque engin et ils paraissaient narguer les deux individus en volant sur place avec douleur avant de brutalement, foncer sur eux, rependant sur leur chemin une nuée de petites billes noires qui explosèrent à tour de rôle dès qu'elles entraient en contact avec le sol.
C'était là que le jeu commençait pour toi. Tu enfilas un casque que tu avais précédemment fait apparaître et te retrouvas alors propulsé aux commandes de l'un des petits drones. L'appui d'un bouton te permit de décupler la vision des cockpits par cinq. À près, le jeu allait vraiment commencer.

Les mains sur les manettes, tu dirigeas deux des cinq drones sur Kumezu. Deux drones qui firent apparaître alors un filet et s'approchèrent du jeune homme dans le but de l'entortiller dans ce dernier.

Les trois autres drones prirent eux en chasse le futur sensei en continuant de répandre sur leur trajet des minis bombes explosant chaque fois que l'une d'elles toucha le sol. Le tout fut alors accompagnée d'une nuée de petites billes explosives tirées en rafale par les trois appareils directement sur le professeur.


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Dim 19 Nov 2017 - 22:19

Alors que Kumezu continuait de poursuivre sa partenaire, celle-ci se stoppa brusquement et se mit face à lui et leur sensei. Une fraction de seconde plus tard, il eût le temps de remarquer que quelque chose n'allait pas, elle semblait légèrement différente, et puis tout d'un coup, elle se disloqua. Depuis quand possédait-elle ce genre de pouvoir ? Non, jamais, ce n'était tout simplement pas elle, mais il le comprit un instant trop tard. Face à lui, deux petits hélicoptères, tendant un filet, ils se dirigèrent vers lui à une grande vitesse. Elle l'attaquait ? Dans quel but ? Il ne pu prendre le temps de la réflexion il se retrouvait déjà emmêlé dans cette sorte de toile, prisonnier, et quelques secondes tard, il se faisait canarder de billes explosives pendant de longues secondes.

**Bordel qu'est-ce qu'elle fout ?!**

Il avait perdu de vu leur professeur. S'était-il fait prendre au piège lui aussi ? Il passait pour un débutant, camouflé par la fumée grandissante des petites explosions, une chose était sûre, il allait lui faire payer cette mascarade. Un instant plus tard, les tirs se stoppèrent, sans doute pas manque de munitions, et le Monjara en profita pour couper le filet et se sortir de cette emprise. Les petits hélicoptères continuait à faire du sûr place au dessus du lui. Il propulsa ses deux mains vers ceux-ci et les attrapèrent avec férocité, grâce à sa force et son affinité Doton, il brisa les petites machines en les serrant.

**Bien, à présent l'avorton.**

Il avait perdu de vue le sensei et les trois drones qui s'étaient attaqués à lui, les quelques minutes sous les rafales l'avait énormément ralenti. Kumezu sauta à nouveau d'arbre en arbre dans une direction aléatoire, en espérant retrouver sa coéquipière pour essayer de comprendre à quoi elle jouait et potentiellement lui régler son compte. Aussi, un face à face avec son nouveau professeur ne lui déplairait pas. Après une courte chasse à travers la forêt, il aperçu quelques mètres plus loin devant lui, une silhouette qui semblait arrêtée, il allait pouvoir en découdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Jeu 23 Nov 2017 - 0:56

Une seconde, unique et précieuse, alors que se retournait ce qui se trouvait non loin de lui, Amano fit un léger pas en arrière, quelques tout petit centimètre alors que ses mains remontaient et bougeaient. Rien ne sembla pourtant répondre aux mudras qu'il venait d'exécuter. Seul témoins de son action, quelques légers grains de sable voletant autour de lui telle de la poussière et ses petites fioles ouvertes.
Ses yeux se plissèrent en découvrant la mascarade devant lui. Ha, si cette chose était devant eux, soit la demoiselle était proche et voyait tout, soit au contraire, elle était bien loin devant et disposait d'outils pour lui permettre de voir ce qui se passait. Ses mains restèrent légèrement relevées, puis il décala son corps de trois quart au moment où l'étrange construction se disloquait. Les morceaux volèrent alors grâce à une hélice tournante et crachait d'étrange billes noires.
Le blond les évita, mais lorsque l'une d'elle toucha le sol et explosa, un sourire illumina les traits du futur professeur. Bondissant rapidement de place en place en évitant toutes les salves de billes explosives qu'il pouvait, il garda un œil sur Kumezu qui venait de se faire prendre dans un filet. Ha, c'est qu'elle avait de la ressource cette petite.
Frappant ses poings l'un contre l'autre alors qu'une fois de plus il esquivait les assauts détonants, il utilisa sa capacité naturelle à la course pour se hisser à la cime d'un arbre, entraînant derrière lui ses trois petits poursuivants. Une fois qu'il ne resta plus que le vide autour de lui et les arbres sous ses pieds, il plia les genoux, observant la chute des billes sur lui. Un sourire amusé, il bondit tout en effectuant une courte série de mudras. Du feu fut alors créé au dessus des engins volants et fondait vers eux pendant qu'Amano s'élevait vers ces objets, les poings prêt à en découdre.

Son saut s'arrêta juste avant de les atteindre et sa courbe continua encore un peu avant qu'il ne retombe et passe entre les arbres. Crochant une branche pour s'élancer un peu plus loin, sans savoir si son feu avait fait mouche, il hésita à lever une tempête de sable pour balayer la zone et obliger la demoiselle à sortir, mais jouer à chat démasqué n'était pas ce qu'il préférait. Le Kawaguchi désirait voir toute l'étendue de leur potentiel et à tous les deux. Alors, gardant son sable pour lui, il puisa une nouvelle fois dans son chakra et forma cinq petites sphères de feu au bout des doigts de sa main gauche qu'il envoya dans cinq directions différentes pour enflammer les arbres et créer une arène enflammée. A l'occasion il n'oubliera pas d'utiliser son sable pour éteindre l'incendie.

- Montre moi petite demoiselle, toute l'étendue de ta puissance...


Retombant sur ses pieds, il attendit de voir combien des petites machines volantes pouvaient encore être en état de marche et surtout, de voir comment réagirait Yae à ce feu pour le moins imprévu, tout comme Kumezu d'ailleurs.
Une brise se leva sur Suna, lentement mais qui promettait des vents un peu plus violent. Sans doute une tempête de sable à l'extérieure et un vent résiduel mais suffisant pour amplifier la dangerosité du feu du Kawaguchi.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Mer 6 Déc 2017 - 23:41

Depuis ta cachette, tu observais dans un silence tout à fait relatif tes deux victimes en espérant que ton subterfuge continue à fonctionner, comme ça avait été si bien le cas jusqu’à présent. La cime des arbres avait l’avantage de couvrir ta présence du mieux qu’il était possible, mais cela ne t’empêché pas de rester sur tes gardes, car tu savais qu’il était bien trop facile de tomber dans un piège sans trop s’y attendre.
Cette alternative n’était peut-être pas la bonne, mais elle avait au moins le don de t’avoir permis d’observer tes deux adversaires sans bouger de là où tu étais. Grâce aux mystérieuses lunettes, donc tu t’étais doté, tu avais pu suivre chacun de leurs mouvements, les analyser et puis finalement, poussé un juron silencieux lorsque tes inventions furent détruites. Cependant, tu n’en perdais pas de vu l’objectif réel de cette rencontre, de ce test, de ce combat. Le professeur était malin, mais il fallait que tu le sois encore plus que lui. Des hélicoptères étaient en lambeaux, mais tu avais encore plus d’un tour dans ton sac. Tu te débarrasser rapidement de ton casque désormais inutilisable, puis, tu annulas le sort qui t’avait permis de l’invoquer. Ton regard se porta alors sur son environnement ou le feu semblait prendre petit à petit dans la forêt qui composé ce lieu d’entraînement. Il allait falloir te montrer méfiante, car tu risquais d’être prise au piège sans même t’en rendre compte. Il fallait désormais agir vite et bien et surtout, ne pas te faire remarquer, car c’est là-dessus que ta stratégie reposée.

C’est donc en silence que tu te glissas sur le bord des branches, te penchant ostensiblement vers le sol et avec des mouvements plutôt brusques et félin à la fois, tu te laissas finalement doucement glisser vers les branches en contrebas. Tes ennemis n’étaient pas loin et tu savais qu’il cherchait à te débusquer, mais tu ne pouvais pas te laisser avoir de cette façon surtout pas après avoir aussi bien commencé l'objectif que tu t’étais fixé. Tu atterris donc deux mètres plus loin sur une épaisse branche ou le feuillage était tout aussi abondant que précédemment. Le feu n’était pas loin, mais tu rester concentré, car tu avais une idée en tête. D’un geste rageur, tu écartas devant tes yeux une mèche rebelle qui s’était glissée là par inadvertance. Puis tout aussi rapidement tes mains centre croisière les unes avec les autres formant des signes incantatoire qui lorsque tu les stoppas firent apparaître sur la peau de tes avant-bras d’étranges symboles tout à fait semblable à des tatouages. Tu libéras le saut et une épaisse fumée se libéra à son tour laissant alors apparaître ton arc et ton carquois que tu t'empressas de glisser sur tes épaules avant de te faufiler derrière un arbre, puis encore un autre.

Tu apposas alors ta main sur un autre de tes tatouages et une petite boule se libéra alors dans ta main. Tu sortis alors de la sacoche que tu portais autour de la taille un nouvel objet que tu glissas autour de ton oreille et qui se déplia jusqu'à faire apparaître une petite vitre devant ton œil droit. Un sourire se glissa sur ton visage alors que tu soufflais doucement sur la petite boule qui déploya en son sommet une petite hélice. Aussi minuscule sois t'elle, la petite sphère prit son envol et se faufila habillement à travers les flammes t'offrant alors une vision en hauteur du terrain d'entraînement, mais surtout, de tes adversaires. Un nouveau sourire se dessina sur ton visage alors que tu te saisissais de trois flèches dont le bout était légèrement arrondi. Les positionnant toutes les trois sur ton arc, tu les lanças en même temps dans trois directions différentes, décrivant un angle de 90°.
Elles explosèrent alors dès qu'elles rentrèrent en contact avec un obstacle, produisant alors une puissante déflagration qui te permit de te volatiliser. Tes adversaires allaient-ils finalement te retrouver ? Rien n'était moins sûr à présent, mais toi, tu continuais de les observer attendant de voir ce qu'ils allaient faire.


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Dim 10 Déc 2017 - 2:31

La silhouette qu'il avait vu, c'était leur peut-être futur sensei. Il était resté immobile un instant, et au moment où le jeune Monjara allait se retrouver à quelques mètres seulement de lui, la forêt fut prise d'un embrasement impressionnant, le forçant à se stopper dans sa course. C'était lui qui avait fait ça ? Comment était-ce possible ? Un manipulateur du Katon sans doute. Tout était en feu autour de lui et il n'avait aucun moyen de sortir de cette sorte d'arène de flammes. Ces dernières s'élargissait à une vitesse folle à cause de la brise qui soufflait entre les arbres. Sa partenaire était-elle prise au piège dedans ? Il ne pouvait pas le savoir.

Il prit ses distances tout en continuant d'observer la progression du feu, lorsque soudain, une explosion se produisit à seulement quelques centimètres de lui. Kumezu fut projeté environ une dizaine de mètres plus loin et passa à travers les flammes avant de percuter un arbre. La déflagration était puissante, et cette fois ci il le savait, c'était signé Yae. Au loin il pouvait observer entre deux crépitements du feu, une flèche qui ne s'était pas désintégrée, c'était bien son œuvre. Il se leva péniblement encore sonné du choc. Ce même bruit avait retentit à deux reprises, il n'avait pas été le seul à être ciblé, leur professeur aussi s'était sans doute retrouvé à proximité d'un de ces projectiles.

« J'en ai assez ! »


S'exclama t-il à haute voix. Las de se voir plus ou moins ridiculisé depuis le début de ce petit jeu, et surtout agacé de voir que sa partenaire de fait finalement pas équipe avec lui mais presque bel et bien cavalier seul, il décida de partir en direction d'où provenait la flèche afin de mettre la main sur la petite. Le regard agressif, il bondissait sur les arbres très rapidement, alors que le feu commençait à s'avancer dangereusement dans cette direction. Le jeune homme avait lâché sa proie initiale qu'était Amano, il voulait à présent se venger de sa dite partenaire qui l'avait humiliée.

Il lui fallut quelques minutes tout de même pour commencer à apercevoir à environ une dizaine de mètres devant lui, ce qui semblait être la silhouette de l'avorton. Cette dernière voulait d'ailleurs visiblement fuir le face à face mais lui en avait décidé autrement cette fois-ci. Accélérant son allure, il détacha ses deux mains pour les envoyer à une grande vitesse devant lui sur une distance d'environ trois mètres, afin de se rapprocher au plus près de la jeune fille et de la saisir par les chevilles.

« RAMÈNES-TOI L'AVORTON !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Dim 17 Déc 2017 - 14:30

C'est qu'elle avait plus d'un tour dans son sac la demoiselle. D'un autre côté, Amano n'était pas déçu par la ténacité de Kumezu également. Il avait sentit sa présence non loin comme on pouvait sentir un regard peser lourdement sur sa nuque.
Il n'avait pourtant engagé qu'une corde à son arc pour l'instant, le fils du sable. Et à l'endurance, hélas sans doute pour la jeune Saibogu, il était bon, très bon. Observant alors les débris des machines volantes retomber lentement tout autour de lui, Amano figea son regard sur l'explosion qui retentit non loin. Elle n'avait pas perdu de temps. Il n'avait fait qu'un quart de tour sur-lui même pour voir une silhouette se faire propulser plus loin. Devait-il ?

A peine eu-t-il le temps de faire ce geste qu'une explosion le surpris de nouveau à quelques centimètres de lui l'obligeant de relever ses bras pour protéger son visage. Il sauta à quelques mètres de là pour voir une nouvelle arme fondre. Voici donc la finalité de la chose. Pas le temps de réfléchir davantage. Le sable vint entourer son corps et arrêter les dégâts qu'il aurait du recevoir. L'explosion avait rendu son armure de sable inopérante, mais elle avait fait son office.
La deuxième corde était donc déployé, il fallait y aller sec maintenant.

Garder son calme, réfléchir et établir un plan. Son feu avait déjà fait presque entièrement son office. Ils étaient entourés et ne restait qu'un mince passage. Mais il avait une autre priorité pour l'instant, retrouver Kumezu et travailler en équipe le temps de la retrouver. La partie de chat avait assez duré. S'élançant à la suite de la trajectoire dont il se souvenait qu'avait subit le Monjara, Amano observa les résidus d'impact sur l'arbre qui avait servit de point de chute. La trajectoire des flèches lui permis d'estimer au mieux la trajectoire du brun. Rapidement il poussa son chakra dans ses jambes et espéra arriver à temps si les deux genins se faisaient face en un règlement de compte.
Pendant sa course il regarda sa tenu et ses bras. Quelques brûlures dû aux diverses explosions partiellement esquivées et sa chemise ne ressemblait plus à grand chose. Il aurait deux mots à toucher à la jeune Saibogu à la fin de tout ceci.
C'est confiant qu'il se rapprochait des deux jeunes qu'il devra guider pour, peut-être, les séparer.

Spoiler:
 




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ? Mar 26 Déc 2017 - 22:57

Tout était encore à prendre et surtout à apprendre. Ton petit stratagème avait bien marché, mais jusqu'à quel point et surtout jusqu'à quand ? Plus le combat duré, plus tu t'essoufflais. Tu étais encore si jeune et tu avais tellement encore à apprendre. Ta main trembla légèrement sur le manche de ton arc, mais tu ne le lâchas pas. Tu continuais à rester attentive à tout ce qui se passait autour de toi si bien que lorsque tu reportas ton attention sur ce qui se passait devant toi, tu pu apercevoir Kumezu et visiblement… Il n'était pas de très bonne humeur. Doux euphémisme à tes oreilles. Appuyés contre l'arbre, ton arc coincé contre tes cuisses et l'écorce de l'arbre, tu n'osais pas bouger peut être presque… Paralysé par la peur ? Allez savoir. Tes jambes se déplacèrent doucement jusqu'à ce qu'elles se croisent légèrement.

À cet instant, tu avais oublié peut être tout ce qui se passait autour de toi. Le feu sur la forêt alentour, le sensei … Il n'y avait plus que toi et lui et ta main trembla légèrement avant de se ressaisir et d'attraper une flèche ainsi que ton arc, mais… Ta main trembla une nouvelle fois et l'arc glissa soudainement entre ses dernières.

Tu te retrouvas figer, comme lors de cette mission, quelques jours plus tôt avec Kumezu. Une mission durant laquelle tu t'étais retrouvée dans une situation délicate. Une mission durant laquelle tu n'aurais probablement pas réchappé si ton coéquipier n'avait pas fait preuve d'un certain sang froid.
L'objet tomba doucement vers le sol, se cognant plusieurs fois contre l'écorce avant de s'écraser dessus.

Puis, tes chevilles furent happé avec force par les bras mystérieusement allongé de ton coéquipier. Tu glissas au sol et tu tombas te cognant durement la tête contre l'arbre avant de glisser doucement vers le sol.

La chute te sembla interminable et tu en ressentis chaque micro seconde qui s'écoula. Tu en observas chaque détail comme si tu étais au bord de l'inconscience. Une nouvelle fois, tu te retrouvas comme paralysé face à l'adversité. Qu'est-ce qu'il t'arrive Yae ? Pourquoi es-tu donc ainsi ? Peut-être que tu n'es pas prête finalement ? Tu finis par fermer les yeux. Au final tu voulais tester ton futur sensei, mais c'est finalement toi qui a échoué au test que tu souhaitais lui imposer. Tes yeux se ferment et tu as juste le temps de murmurer :

"Je suis désolée…"


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: T'es sûr que tu feras l'affaire ?

Revenir en haut Aller en bas
 

T'es sûr que tu feras l'affaire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Terrains d'entraînement-