N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Du braconnage de braconniers? [PV Nami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 305
Rang : C

Message(#) Sujet: Du braconnage de braconniers? [PV Nami] Dim 25 Mar 2012 - 4:03

Ordres.:
 


    "Mais brodel! Laissez-moi sortir !!"

    A la la la... L'hôpital et moi... L'hôpital et moi c'est comme l'huile et l'eau, c'est tout simplement incompatible. Dans un hôpital, je me sens enfermé, l'air que l'on y respire n'est pas le bel air de nos forêts, il n'est pas pur. Cela faisait maintenant une bonne semaine que les mêmes infirmières me rendaient visite, que les mêmes médecins me faisaient le point sur ma santé général et me promettaient une autorisation de sortie que je n'ai finalement jamais reçue. Mais revenons à la scène initiale, et parlons un peu de cette femme en blouse essayant de me raisonner; prise de peur devant ma colère elle appelait les médecins. C'en était trop, les connaissant ils trouveraient le moyen de m'endormir à l'aide de quelques injections dont la nature m'échappe.

    Me levant de mon lit de malade, je m'empressai de défaire ma robe et, en caleçon je sortis de ma chambre. Après une semaine d'"enfermement" je ne me sentais plus vivre, mes muscles demandaient à être mis à l'épreuve, et surtout, l'hôpital n'autorisant pas les animaux en son sein, Kiba me manquait. Je traversai alors les couloirs, les médecins aboyaient après moi tels des chiens essayant en vain de me faire revenir. Les quelques internes que je trouvaient sur ma route se mettaient sur ma route, mon bras les écartaient d'un simple geste, et pour les plus coriaces, c'était mon point qui leur répondait. Les étages descendus et le hall d'entré atteint, je m'emparai d'un crayon et signai une décharge. Sur celle-ci était marqué "J'ai soussigné Inuzuka Aki, détenteur du corps et de l'esprit de Inuzuka Aki, autorise Inuzuka Aki à sortir de l'établissement médical du village caché des feuilles". Le tout signé avec un beau "Inuzuka Aki".

    L
    a première personne à m’accueillir à la sortie de l'hôpital fut Kiba, mon vieux frère m'avait attendu mon séjour durant. Je le caressai et me mis en quête d'habits. C'est alors que je marchai vers le domaine Inuzuka. Je ne préfère pas vous conter les détails de ma traversée de Konoha, car, des femmes criant, des hommes riant (ou l'inverse) et des enfants pleurant, ce n'est pas intéressant en soi. Heureusement que le ridicule ne tue pas, car ce jour là, j'aurais été contraint de vous écrire mes dernières lignes mes amis.

    Arrivé au domaine Inuzuka, je m'empressai de rentrer dans mon appartement. Manque de bol, mes clés avaient disparus je ne sais où... en même temps sans jean pour les porter je ne risquais pas de les retrouver. Au summum de l'énervement, j'enfonçai la porte. Avançant maintenant comme un furie, je me sapai aussi vite que possible. J'avais du retard à rattraper. En prenant un bout de viande séchée j’aperçus ce petit parchemin beige. Il avait cette odeur que je connaissais bien, cette petite odeur qui avait accompagné mes débuts en tant que véritable soldat. C'est avec plaisir que je le déroulai. Me préparant une bonne tasse de café, je dégustai avec entrain les petites lignes écrites de la main de cette chère Nami. Une fois mon casse dalle terminé je rejoignais la belle au même endroit que notre première rencontre.

    En
    tre deux, Kiba partit chasser et, barbouillé de sang il m'accompagna en sautillant partout. Un franc sourire sur le visage je me mis à jouer avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 480
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Du braconnage de braconniers? [PV Nami] Lun 26 Mar 2012 - 23:40

Les deux missions avec deux de ses Genin s’étaient bien déroulées dans la limite du possible et elle en avait apprit un peu plus sur eux, mais également sur leur façon de faire et de procéder. Elle avait rapidement fait le tour et avait donc donnée quelques conseils et avait tentée de leur inculquer quelques idées qu’elle avait elle-même pour qu’ils puissent comprendre sa façon de penser plutôt pacifiste. Mais le vrai combat allait se dérouler avec Aki qui n’était pas le plus calme de l’équipe et qui était le plus violent d’entres eux. Il prônait la violence et bien qu’elle n’appréciait pas cela, elle le tolérait, à chacun ses idéaux et sa façon de faire.

Elle espérait qu’à son contacte, qu’à sa façon de lui parler et de lui apprendre, il deviendrait moins catégorique et s’ouvrirais certainement à d’autres optiques, d’autres visions que la sienne. L’attendant, le jeune homme ne tarda pas à arriver avec son loup qui semblait il avait trouvé quelques petits lapins à se mettre sous la dent durant son voyage depuis les quartiers des Inuzuka qui se trouvaient à l’extérieur du village. Souriante, elle se doutait qu’il était rétablit et de toute manière, pour ce genre de mission, ils n’auraient pas énormément à s’épuiser de trop. Attendant qu’ils arrivent finalement à ses côtés, elle les salua finalement.

- Je suis contente que tu ailles mieux ! J’espère que tu es motivé aujourd’hui et toi aussi Baku, on va aller inspecter la forêt et voir s’il n’y a pas de braconniers ou autres chasseurs.

La forêt reprenait petit à petit sa place dans tout Hi no Kuni après le grand incendie et quelques hommes tentaient de faire quelques profits en chassant les nombreuses créatures vivants dans les nombreuses forêts. Sortant de l’une de ses sacoches une carte, elle ne tarda pas à montrer la zone qu’ils allaient devoir couvrir. Elle n’était pas petite… mais ce n’était pas plus mal, ils pourraient donc travailler plus longtemps et ainsi trouver des braconniers ou même quelques uns de leurs ustensiles de capture et de mort. Pour un membre du clan Inuzuka, cela devait être pire que tout, que d’utiliser des armes pour chasser, eux qui n’utilisaient que leurs talents physiques.

- Dans un premier temps, on tentera de trouver tous les pièges dans la zone s’il y en a et pourquoi pas ne pas remonter la trace jusqu’à leurs propriétaires. Des questions ? Si non, allons y !

Elle avait hâte de voir le petit duo en action.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 305
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Du braconnage de braconniers? [PV Nami] Mar 10 Avr 2012 - 3:20

    Je saluai Nami de la main lorsque nous arrivâmes au contact de la kunoichi. Elle n'avait pas perdu son charme, et c'est avec la mine enjouée que je buvais les paroles qu’elle nous adressa à Kiba et moi. Mais très vite, j'oubliai ces quelques fantaisies et me concentrai sur l'objet de ma venue: Les braconniers. Le Destin venait encore de me sourire. Les braconniers étaient par définition des gens pour lesquels nous autre les Inuzuka n'éprouvions pas la moindre sympathie. Nous étions les chasseurs de la forêt alors qu'ils en étaient les voleurs. Lorsqu'ils abattaient une proie, le plaisir qu'ils éprouvaient était malsain, et aucun respect ne s'échappait de ces petits rictus lâchés lorsqu'ils pensaient à l'or qu'ils tireraient de ces dernières. En même temps, la notion de respect de la proie, de son habitat et de bien d'autre choses n'était connu que par nous; bref, plus qu'une mission, une bataille entre les blancs et les noirs [référence aux échecs] voir même un bras de fer opposant deux religions bien distinctes.

    So
    uvent, on dit que les hommes sont capables du pire en se battant pour le meilleur. Cette phrase pourrait faire l'objet d'une mise en garde, mais comment dire... même conscient de ça, j'irais traquer ces gens, je détruirais leurs familles, détruirais leurs vies, j'irais déraciner la plante folle installée dans notre forêt. Mais pour le moment, il nous fallait rejoindre la forêt "morte". Des questions je n'en avais pas, et je ne répondis pas à Nami, mes pensées venaient de changer; l'heure n'était plus à la joie.

    Ap
    rès avoir activée le Jujin Ninpo, j'amenai Kiba et la kunoichi à l'endroit où les flammes avaient dévorée la forêt. Une fois que mes pieds avaient foulé le sol carbonisé et que mes yeux observaient les cadavres des arbres, mes pulsions augmentèrent. Mais la méthode allait former notre meilleur allié, car les ordres étaient clairs: Il fallait nous assurer de la non-présence de pièges. Car oui, les braconniers n'étaient pas dangereux en eux-mêmes, seuls leurs pièges étaient meurtriers. En parlant de piège, je me demandait pourquoi les ordres nous demandaient d’enquêter à l’endroit précis où il ne pouvait de toute évidence ne pas y avoir de piège. Soyons logique, depuis quand des braconniers poseraient des pièges sur un chemin sans animaux ?

    "Très sincèrement, je pense que nous sommes dans une impasse. Je veux bien chasser du vent mais je doute que cela soit très utile. Les animaux ne perdent pas de temps ici, il n'y a plus de quoi se nourrir, s'abreuver ou encore s'abriter. Si on veut être efficace on doit aller chercher ces ordures jusque chez eux; il nous faut cependant trouver un piège... mettons le cap sur l'une des grandes routes empruntée par les troupeaux."

    Au
    ssitôt dit aussitôt fait, je retournai dans la forêt pour aller me placer à proximité d'un troupeau. Le plus important que je connaissais. Placé dans un arbre, je pouvais observer les bêtes et les alentours. Kiba, posté en bas, n'attendait plus que mon signal pour rabattre les bêtes. De là, je lançai à Nami.

    "Bon, si il y a des pièges dans la forêt morte l'une des bêtes devrait s'y empêtrer. A mon signal, Kiba va rabattre le troupeau dans la direction de la forêt morte et de là on pourra voir si les braconniers ont piégé le terrain. Si oui, il nous suffira d'en attendre un. Ils devraient venir la nuit. On va devoir veiller..."

    J
    e sifflai et Kiba aboya...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 480
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Du braconnage de braconniers? [PV Nami] Mar 10 Avr 2012 - 12:27

La Kunoichi de la Feuille laissa son élève prendre les directives, choisir la méthode à suivre et comment procéder durant la mission. Il était vrai qu’une forêt morte n’intéressait pas véritablement les troupeaux des environs, ils ne pouvaient rien y manger, ni même y boire, alors pourquoi les braconniers y mettraient des pièges ? Tout simplement par ce que ce n’est pas aux endroits que l’on pense que souvent, l’on attrape du gibier ou bien toutes autres choses. Les Shinobi préférait tendre des pièges à des endroits ou il n’y avait que peu de monde, la ou les pauvres cibles ne s’y attendraient pas. Quoi de mieux qu’une cible, qu’une proie qui n’est pas sur ses gardes. Silencieuse, elle se trouvait auprès de son élève, perchée sur une branche d’arbre, attendant qu’il donne le signal à son loup.

Un petit sifflement et l’animal ne tarda pas à prendre de la vitesse, contournant le troupeau rapidement pour finalement le rabattre vers eux et la forêt morte suite aux incendies. En hauteur, les pauvres bêtes apeurées ne virent pas les deux Shinobi et foncèrent sans plus attendre, nombreuses et en groupe. S’ils étaient plus intelligents et comprenaient qu’avec leur nombre, ils pouvaient affronter la tête haute un seul ennemi, ils se seraient plus un gibier aussi facile pour des chasseurs. Regardant le bétail foncer tête baissée, ils ne tardèrent pas à entendre un long gémissement et une bête resta clouée au sol tandis que ses frères et sœurs prenaient le large. Ceux qui étaient touchés et attrapés étaient perdus, telle était la règle.

- Il semblerait qu’un piège trainait encore…

Les deux Shinobi sautèrent de leur perchoir pour arriver auprès de la créature qui avait la patte littéralement bloquée et presque totalement sectionnée dans une sorte de piège en métal qui s’était refermé sur le pauvre animal. N’appréciant pas véritablement de voir les animaux mourir, l’Iwasaki l’acheva d’un coup de Kunai tout en se penchant vers le piège qui semblait assez récent tout de même. Se retournant vers ses deux compagnons, ils avaient deux solutions, sois ils tentaient de suivre la trace grâce au flair de l’animal, sois ils attendaient que les chasseurs, braconniers reviennent. Elle allait donc laisser le choix de la suite des opérations au duo qui se tenait à ses côtés.

- Vous pensez pouvoir suivre la trace du braconnier qui a installé ce piège s’il y a des odeurs dessus ? Ou faudra-t-il attendre ?

Ils étaient tous les deux des pisteurs, lui pour les odeurs, elle le chakra, elle ne pouvait rien faire pour le moment, mais le jeune homme et son loup pouvaient faire surement quelque chose et les guider vers les braconnier et ainsi, ils pourraient rapidement terminer cette mission qui pourraient au final être bien longue et ennuyeuse.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Du braconnage de braconniers? [PV Nami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-