N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Dim 25 Mar 2012 - 11:10

Les envahisseurs ne cessent de gagner du terrain. Le Mizukage a déclaré l'état d'alerte dès que ces derniers ont pénétré dans l'enceinte du village, il semblerait néanmoins que certains « nukenins » avancent bien plus vite que prévu. Ainsi, d'après les nouvelles estimations il ne se trouve qu' à quelques heure des rues du centre-ville. Sachant que celle-ci n'ont pas encore été évacuées, une équipe de plusieurs shinobis dont Gekei Aao, Akaba Yamato et Yakushi Hojo font parti a été envoyé sur place. Leur but ? Emmener la population dans la zone de refuge avant que les assaillants n'arrivent.

    Ordre de post :
    • Gekei Aao
    • Akaba Yamato
    • Yakushi Hojo
    • Narrateur


    Règles :
    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 48h après la dernière réponse pour poster.
    • Le premier tour est un tour d'introduction, aucune technique ne peut être utilisée durant ce dernier.
    • Prenez en compte le contexte et la description des lieux.


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Dim 25 Mar 2012 - 13:33

Il faisait nuit lorsque l'on était venu me réveiller. Il est dangereux de perturber le sommeil d'un animal mais bizarrement ces fous semblaient l'oublier. Je ne savais pas réellement de quoi il retournait mais il semblait y avoir une réelle agitation dans le village. L'homme qui avait interrompu mon sommeil m'avait juste signaler que j'étais attendu au centre ville afin d'aider les villageois à évacuer. Nous étions donc confronter à quelque chose d'assez énorme puisque nous devions protéger des villageois de la brume. Je sortais donc de chez moi sans réelle conviction, après tout pourquoi aurais-je envie d'aider des gens qui n'ont rien fait pour moi autre que de me mystifier du regard et avoir des sentiments de haine à mon égard. Les laisser mourir serait pour moi un juste retour.

Cependant, il y avait cette obscure pensée qui quelque part me rappelait que mon peuple était protégé par la puissance de cette nation, du moins le temps que l'on acceptait de la servir. Nous devions donc aider le village et ses habitants pour le moment du moins. Je m'élançais donc à travers la ville de la manière la plus rapide qui soit. En route je croisais des shinobis qui se dirigeaient vers un des tunnels du village, je l'interpellais afin de lui demander quelle action était entreprise envers Kiri pour demander un tel regroupement des forces disponibles à l'intérieur du village. L'homme me scruta droit dans mes prunelles dorées avant de m'annoncer qu'il s'agissait d'une attaque de grande envergure orchestrer par des Nukenins, du moins c'était ce qu'il savait.

Des déserteurs avaient donc décidés de se rendre dans notre patrie, certainement afin de mettre notre nation sous leur joug. Je n'étais pas réellement patriote envers les humains, mais le mizukage actuel tolérait la présence des Gekei sur leur terre, par conséquent je me devais de lui rendre l'appareil au moins pour cette fois. J'étais arrivé au centre ville au point de rendez vous que l'on m'avait indiqué. On m'avait expressément demandé d'attendre la totalité de notre escouade avant de lancer une quelconque opération. Je patientais donc au milieu de la place centrale du centre ville, mes compagnons d'armes. Dans combien de temps allait-il venir, je ne savais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Dim 25 Mar 2012 - 15:43

Le calme de la nuit... L'obscurité... Mon domaine ! Je méditais depuis quelques heures lorsque l'on vint me tirer de ma transe. Le village allait être attaqué ? Il se foutait de moi ? Apparemment pas... Je tirais alors ma lame, d'un rouge sombre et étincelant sous la lumière lunaire. L'heure du combat n'était malheureusement pas encore arrivée. Il nous fallait tout d'abord mettre les civils à l'abri... Quelle plaie. Ils ne pouvaient pas se débrouiller seuls ? Quels bons à rien... Voilà pourquoi je déteste la population moyenne. Tous ces gens sont si médiocres... Et ils ont toujours besoin des autres... Mais tant pis, je n'avais pas le choix. C'était un ordre qui était tombé, et je ne pouvais pas me permettre de désobéir à notre Kage...

Je rengainais alors mon sabre et pris le chemin du village. Oui, je m'étais quelque peu éloigné, ayant besoin d'un endroit calme pour ma méditation... Mais bon, je risquais peut être d'avoir du retard, vu le temps que le pauvre envoyé avait du mettre pour me retrouver... Il faut dire qu'il n'y a vraiment que moi pour me barrer pour méditer à des heures pareilles...

Enfin, je rejoignais tout de même le lieu dit, arrivant quelques minutes plus tard, légèrement essoufflé de ma course. Si il y avait une attaque, je devais tout de même me dépêcher... Mais bon, je n'arrivais pas si tard que ça en fait. Il n'y avait qu'un seul Shinobi déjà arrivé. Probablement un de ceux qui avaient été assignés à l'évacuation des civils...Bon, peu importe, pas besoin d'attendre les autres, il allait falloir commencer à évacuer les habitants du quartier.


Bon, toi aussi on t'a demandé de t'occuper d'évacuer les civils ? Alors on va bosser ensemble. Je suis d'avis qu'on commence à les réveiller sans attendre, histoire de ne pas perdre de temps.

Sur ces mots, je sortais mon katana et pris une poubelle qui trainait, que je renversais pour la vider, en faisant ainsi une caisse de résonance. Je commençais alors à entrechoquer ma lame avec le cylindre de métal, faisant résonner son bruit sur toute la place... Tant pis pour le troisième, il nous rejoindrait bien assez vite. Du moins je l'espérais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Lun 26 Mar 2012 - 14:07

Tout commence toujours pareil, à quelques détails prêt.

Je me souviens de l'attaque du biju, il y a quelques années de cela au village. Des bruits au loin. Des rumeurs sourdes. Une tension palpable de danger et d'excitation. A l'époque, j'opérais un patient.

Aujourd'hui, je dissèque un cadavre. Une autopsie, à vrai dire. Un shinobi ramené du pays des cendre. Je pense que c'était un nunekin. Mais difficile à dire, il lui manque quelques membres alors l'absence d'un bandeau n'est pas vraiment significatif. J'espère toujours découvrir des techniques ancestrales en l'analysant. C'est probablement peine perdue, mais cela m'amuse infiniment.

Et là, je sens la même atmosphère électrique qu'il y a quelques années. Des bruits s'élèvent alors qu'il fait tard. Mu par une volonté étrange, une intuition, je m'équipe. Tunique légère, gantelets protecteurs - affronter un sabre m'a apprit une chose, ne pas négliger l'acier même en défense - et le pleins d'instruments d'opération. Des scalpels, des seringues, mes drogues expérimentales. J'hésite avec un sourire, puis j'empoche quand même ma scie à os customisée. On ne sait jamais...

Un shinobi toque à ma porte.

"Alerte rouge ! Le village est sous attaque, l'ennemi avance sur le secteur 45, il faut évacuer la population et protéger le périmètre."

J'ai tout entendu. J'enfile ma blouse de laboratoire et je sors. J'en ai pas grand chose à faire de l'évacuation. A mon sens, les faibles n'ont qu'a crever, dans la rue ou sur ma table d'opération. Toutefois, un ordre reste un ordre. Aussi, j'enfonce la première porte qui se dresse devant moi et je réveille un civil en sursaut pour lui dire ces mots.

Bon, tu vas m'écouter sans rechigner. Je suis un shinobi de Kiri. Le village est sous attaque, tu es réquisitionné pour prévenir tout ce paté de maison, et ceux que tu croiseras. Allez vous réfugier dans la zone 51. Dépêche toi et tu ne risqueras rien. Sois quelques secondes en retard, et je ne peux assurer ta défense.

L'homme est prit d'un accès de panique. Je le baffe. Il hésite à me cogner. Je lis la rage dans ses yeux. Mais il obéit. Oui, diriger par la peur et la violence... Cela me convient ! Je réitère l'opération deux trois fois, histoire que le mot circule. Et j'arrive à la place par les toits, histoire d'apercevoir de loin l'avancée adverse et de réagir en conséquence. Là, un shinobi est en train de claironner l'ordre d'évacuation. Pas bête, même s'il fait cela de manière un peu désordonnée. Pour moi, une chose est certaine.

Du sang coulera aujourd'hui encore. Oui, le frisson me vient dans ce prélude de la guerre. Ce silence interminable qui envisage le chaos le plus total, le plus entier. Est-ce konoha ? Est-ce Maka et ses sbires ? Je n'en ai cure. Mes scalpels apparaissent dans ma main droite, entre mes doigts à l'instar de griffes animales. Dans ma main gauche... ma scie d'amputation. J'ai un sourire jusqu'aux lèvres. Oui ! Oui !

Que la folie commence ! Je déclare officiellement ouvert le festival de la douleur et de la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Mer 28 Mar 2012 - 13:54

Le groupe constitué du roi de la faune, du sabreur ainsi que du scientifique fou était finalement prêt à agir. Deux d'entre eux s'étant amusé à, comme qui dirait, foutre le bordel, les habitants sortirent de chez eux apeurés. Les ordres de l'esei-nin n'avait pas vraiment été écoutés. En outre, le bruit crée par le sabreur contribuait à horrifier la population. Chaque famille, femme, enfant, courrait de manière désordonné afin de se réfugier on sait trop où. La zone 51 ainsi que son tunnel sous terrain ? Seuls quelques éclairés pensèrent à s'y réfugier. En effet la plupart était tellement prit de panique que cela n'effleurait même pas leur esprit étroit.

Cela ne présageait rien de bon en somme ! Lors d'un exercice d'évacuation, la foule devait garder son calme, agir de manière collective et sereine ce qui, avouons-le, n'était absolument pas le cas actuellement. Certains se dispersaient, d'autre perdaient totalement la raison. En bref, c'était l'anarchie totale. Des petits groupes se séparèrent et coururent vers différentes directions, un partait vers le nord, l'autre allait à l'ouest tandis que le troisième et dernier groupe de personne courrait vers l'Est... Il fallait vite que les trois shinobis rétablissent l'ordre et calme la populace sans quoi il allait être difficile de les faire évacuer.

« Vous trois là, occupez-vous de calmer le plus grand nombre de personnes. Les forces ennemies devraient arriver dans quelques heures seulement, le temps presse. Une fois que tout ce beau monde sera calmé, on les emmènera jusqu'au tunnel sous terrain de la zone 51 ! Là-bas ils seront en sécurité ! Allez ! »

L'homme qui venait de parler n'était autre qu'un des chûnin du village caché de la brume. Il était lui aussi chargé de s'occuper de l'évacuation des civils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Jeu 29 Mar 2012 - 22:12

Un jeune homme au cheveux noir débarqua près de moi peu après mon arrivée il s'adressa à moi de manière naturelle comme s'il n'avait pas remarqué mon imposante taille et les traits de mon visage peu communs. Je décidais de ne pas agir pour le moment et d'attendre la suite. L'homme s'adressa à moi avant de se servir d'une poubelle comme moyen pour véhiculer le son jusqu'aux habitants. Peu après une seconde personne arriva. Il avait une mine lugubre et une blouse de scientifique. Je ne pus m'empêcher de penser alors qu'aucun des deux hommes ne s'étaient présentés. Moche. Soudain une quatrième personne apparu alors. Cette fois ci, il semblerait que ce soit un ninja de grade supérieur puisqu'il nous donna l'ordre de partir à la poursuite des civils qui fuyaient un peu partout. Je m'exclamais alors.

⇨ Je prends le groupe de l'Est, ah et enfaîte je me nomme Aao !

Dès la fin de ma phrase je commençais à courir en direction de l'Est, il allait être difficile d'indiquer une position sûre aux gens alors que la plupart me craignent à cause de mon apparence, cependant j'allais essayer du mieux que je peux de les convaincre. Après une course plutôt longue, j'arrivais enfin à rattraper les civils qui fuyaient. Je leurs ordonnais de stopper leurs courses mais aucun ne semblait être apte à m'écouter, je me mis à rugir comme un animal mais rien n'y faisait, il ne daignait m'accorder la moindre attention. Je décidais donc de redoubler d'effort afin d'atteindre leur niveau, après quoi je demandais aux individus de gentiment s'arrêter auxquels cas je serais obligé de les y forcer.

Finalement, par peur plus qu'autre choses, ils décidèrent d'obtempérer. je voyais dans leurs yeux la crainte. C'était mon impressionnante stature qui leur faisait peur, malheureusement je n'avais pas le temps de me montrer docile, leur vie était en danger et chaque seconde qui passait était un pas de plus vers la mort. Au final, il semblerait que je n'échapperais pas à un petit discours.

⇨ Ecoutez, l'ennemi est à nos portes, apparemment ils ne tarderont pas à franchir les murs, l'endroit le plus sûr est sans doute la zone 51, plusieurs Shinobis y sont rassemblés, nous devons y aller.

Certain m'écoutèrent, d'autres n'en firent qu'à leurs têtes, je ne pouvais plus rien pour ces derniers. Avec les personnes qui acceptèrent de me faire confiance, je décidais de me diriger vers le lieu de rendez-vous, espérons que mes camarades aient réussis à en convaincre tout autant que moi voir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Jeu 29 Mar 2012 - 23:30

Aao. Okay, cool... Et maintenant ? Rattraper les civils pour les faire se regrouper à la zone 51 ? C'était une bonne idée, surtout vu l'urgence de la situation... Je ne pris pas le temps de me présenter ou quoi que ce soit d'autre, partant rapidement vers le nord. Le dernier arrivant était gradé, ou du moins plus que moi, et nous avait ordonné d'aller chercher le maximum de civils pour les calmer puis les rassembler pour les mettre à l'abri. C'est vrai que mon boucan avait fait son effet, mais maintenant il fallait les rattraper...

Je courais rapidement, prenant la direction du nord, ne tardant pas vraiment à rejoindre la foule désordonnée qui fuyait. Je sortais alors ma lame, me positionnant devant eux et la pointant vers la nuée qui s'avançait. L'effet fut assez rapide, et tous se stoppèrent net à la vue de ma lame écarlate.


Arrêtez vous ! Vous devez vous calmer et me suivre, nous partons pour la zone 51 ! L'ennemi arrive, nous n'avons pas le temps ! Ceux qui refuseront de me suivre seront traînés par la force !

Silence total, suivi d'un mouvement de foule. Tous avaient décidé de me suivre docilement... Tant mieux... Je n'osais pas imaginer ce qui serait advenu si je n'avais pas réussi à convaincre le groupe... Je pris alors la direction de la zone 51, les civils sur mes pas. J'espérais que les autres auraient réussi à rameuter les autres groupes de civils... Nous arrivâmes rapidement, probablement les premiers des trois groupes. Pourvu que les autres s'activent, les ennemis se rapprochaient toujours, la situation urgeait là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Sam 31 Mar 2012 - 17:52

Les gens hurlent. Ils crient. Ils courent dans tous les sens. Un magnifique tableau, empreint de surréalisme chaotique. Parfait ! Admirable ! Si seulement un shinobi de haut rang n'était pas venu tout gâcher. Il veut les calmer. Les évacuer.

Mais...

... Pourquoi ? ...

... Je vois absolument pas OU est le problème !

Après tout, tant qu'ils courent comme ca dans tous les sens, des ennemis vont gaspiller du chakra a leur tirer dessus, ce qui nous permettra plus facilement de les repousser. Des civils, y'en a partout dans le pays de l'eau. Repeupler le village sera aisé. Former des shinobis, par contre, ca prend du temps, de l'argent, du talent. Non, d'un point de vue purement pratico-pratique, je conteste cet ordre.

Je soupire en rangeant mon attirail. Si l'ennemi n'est pas là avant plusieurs heures, je ne risque pas de profiter à la danse tant attendu. Le tango sanglant attendra. Compte tenu de la position estimée de l'ennemi, le point le plus proche et urgent à évacuer était l'Est, mais le type aux oreilles longues s'en occupait déjà. Comment il s'était présenté encore ? Humm... Ces oreilles. Cette chevelure. Je mettrais ma main à couper que ces caractéristiques animales sont issues du clan Gekei. Un point intéressant. S'il y a un besoin de nomenclature, je me réfèrerais à lui comme l'expérience G-01. C'est important pour un scientifique de bien tout répertorier.

Par optimisation, le Nord était donc ma prochaine cible. Contrairement à mes semblables, je n'élève pas la voix. Je suis frustré par cette mission indigne de mes compétences, alors je boude. Comme si je ne m'occupais pas suffisamment de faibles toute la journée à l’hôpital. Je continue ma traversée sur les toits, pour que ma voix porte plus loin.

Des calmes ! DU CALME ! Par l'autorité de Kiri je vous annonce que le village est sous attaque imminente. Je vais vous conduire en lieu sûr ! Le point de rendez-vous est le tunnel sous terrain de la zone 51 ! Je vous en prie, calmez vous tous et suivez moi.

Certains s'arrêtent. M'écoutent. Pondèrent. Hochent de la tête. Tentent de convaincre les autres. Bon, après tout, j'ai un peu de temps devant moi donc je peux faire plusieurs allers-retours. Je me dis que si je pars avec une majorité de personnes, cela va entrainer un mouvement de groupe semblable à celui de la panique. Enfin, en plus calme. Je me dis qu'un peu de psychologie ne fera pas de mal dans ce cas présent. Je vais essayer de me mettre en valeur a leur yeux. Je descends dans la rue et je tends ma main vers eux, gentiment, en montrant ma blouse ainsi que mon bandeau shinobi.

Vous pouvez me faire confiance, je suis médecin en plus d'être un shinobi voyez vous. Je veux éviter qu'il ne vous arrive le moindre mal. Vous voulez bien me suivre maintenant ?

Et maintenant, direction la zone 51 ! Vite vite ! Une fois cela terminer, j'aurais peut-être encore une chance de goûter au sang des envahisseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Dim 1 Avr 2012 - 17:36

Chacun avait prit, comme convenu, son secteur et les villageois avaient été redirigés de manière plus ou moins réussie vers la zone numéro cinquante et un. A partir de là, ils furent envoyés dans l'un des abris les plus sûrs de Kiri, les tunnels sous terrains. Une fois arrivé, un recensement eu lieu. Les genins avaient bien travaillés malheureusement une zone n'avait pas été évacuée. Cela ne sentait vraiment pas bon...La première salve d'envahisseurs avaient déjà gagnés les rues de Kiri. Fort heureusement, la zone non évacuée se trouvait assez loin de l'entrée du village ce qui laissait donc le … Finalement ça ne laissait pas le temps au Kirijins d'évacuer ! Si la première étape de l'évacuation s'était faite sans trop de soucis, la seconde elle, allait être beaucoup plus périlleuse.

    « Vous trois, allez à la rencontre des villageois de la zone quarante sept avant qu'il ne soit trop tard. Ramenez les ici mais attention. Si le combat fait rage, il ne faut pas que les ennemies voit notre cachette sans quoi nous sommes perdus. Bonne chance à vous et tâchez de revenir vivant avec le maximum de civil ! »


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Lun 2 Avr 2012 - 19:47

Une fois arrivé à la zone cinquante et une, je n'eus même pas le temps de souffler que déjà un ninja confirmé me demanda de retourner dans une zone qui n'allait pas tarder à être attaquée. Sérieusement pour quelle raison était-ce toujours à moi d'assurer les missions les plus chiantes. J'étais un homme qui aimait le combat, m'interposer et défendre les personnes n'était pas mon domaine de prédilection à vrai dire. Malgré tout j'allais devoir m'atteler à ma tâche. Je prenais donc la direction de la zone quarante-sept. Elle se situait assez loin des portes, malgré tout j'estimais que le temps d'y arriver les ennemis y seraient déjà eux aussi.

Une fois sur les lieu, pas un chat dans les rues. Peut être que les habitants s'étaient déjà réfugiés dans leurs habitations. Toujours est-il que cela donnait l'impression d'un grand vide à l'endroit où je me trouvais. J'entrais dans une baraque plutôt accueillante de l'extérieur, pas un bruit, je réfléchissais un instant à ce que ferait un villageois pour se cacher et la réponse arriva d'elle-même. je me serais rendu à la cave. Et effectivement, comme pour me donner raison, une famille apparu devant mes yeux lorsque je m'enfonçais dans le sous-sol. La première de mes actions fut de les rassurer. Il était important qu'ils sachent que je n'étais pas un danger pour eux.

⇨ Ne craignez rien, je suis de Kiri, je suis venu vous aider à évacuer la zone.

Leur dis-je tout en arborant le bandeau avec l'emblème des vagues gravés dessus. J'aurais très bien pu être un henge d'un ennemi, heureusement pour moi, les civils ne se posèrent même pas la question et me suivirent sans discuter plus. Nous remontâmes au rez-de-chaussée puis nous sortîmes de la maison sans encombre, nous voilà dans les rues du quartier, le tout à présent était de passer incognito jusqu'aux grottes souterraines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Mar 3 Avr 2012 - 18:04

Et merde. Il nous manquait un groupe de civils. Il allait falloir y retourner, et en prime, on allait devoir se faire petits pour ne pas se faire remarquer. Les ennemis étaient peut être déjà là, ou risquaient de nous tomber dessus. Alors on était mal... Je pris tout de même la suite d'Aao et partais dans la même direction. Il avait déjà commencé à faire évacuer quelques civils. Tant mieux, ne trainons pas... Je m'approchais de lui et l'interpellais. Il fallait mettre un plan au point...

Eh ! Aao ! Il faut qu'on agisse prudemment, et sans faire de vagues. Alors, j'prends les habitations par là, toi tu t’occupe de celles ci, et le doc' ira prendre celles là... Essaie d'éviter les gros regroupements, ça pourrait nous trahir, on ne sait pas où sont les ennemis... Ah, et tant que j'y suis, moi c'est Yamato.

Drôle de moment pour se présenter. Mais je le faisais là, vu que je ne savais pas si j'en aurais l'opportunité par la suite... Toujours est-il que je lui avait désigné les habitations sur ma gauche, partant immédiatement pour m’occuper de celles situées devant moi, laissant celles sur ma droite pour le troisième genin. Ce n'était pas le moment de se poser des questions ou de contester, il fallait agir. Je dégainais ma lame, me préparant à me défendre si les habitants se montraient hostiles en croyant avoir à faire à un ennemi, ou pour les défendre si ils nous tombaient dessus...

Je pénétrais dans chaque maison, ma lame au poing, rassurant rapidement chaque habitant avant de ressortir et de les emmener jusqu'à la zone 51, petit à petit, par petits groupes d'une vingtaine de personnes au maximum. Nous n'avancions pas très vite dans nos manœuvres, mais tout se passait bien pour le moment. Pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Mer 4 Avr 2012 - 10:17



Il sait déjà que je suis un docteur ? Etrange. Je ne le connais pas. Évidemment, je porte une blouse blanche et je me balade avec des scalpels en main. Toutefois, pour confirmer ce qu'il pense, je me contente de hocher de la tête et de dire.

Hojo. Eisenin.

Ils n'ont pas besoin d'en savoir plus. Et pourtant, ces deux mots sont emplis de sous-entendus. Un eisenin, c'est un soutien. C'est le seul capable de réparer les bobos. Une cible de prédilection à défendre, par conséquent. Par ces deux mots, ils devaient avoir comprit de mon importance capitale si d'aventure il y avait des affrontements. Je ne dirais pas non s'ils me protègent sans avoir besoin de lever le petit doigt ! Mais il ne faut pas trop rêver non plus. L'intellectuel - parce qu'il doit être malin pour me distinguer d'un simple chercheur ou d'un fou - me montre le coin sous ma tutelle. Je pars furtivement, évitant de parler plus que nécessaire. Naviguant tant par les toits que par les ruelles sombres. Première maison, je m'introduis dans la cuisine par une fenêtre. Un couteau est prêt à m’accueillir. Je montre mon bandeau de Kiri. Le couteau se baisse. Je demande à l'homme courageux de rassembler sa famille dans la cuisine et de m'attendre. Je le préviens qu'il y aura sans doute d'autres réfugiés qui arriveront.

Je fais ainsi toutes les maisons du quartier. Parfois elles sont déjà vides. Parfois les habitants dorment. Souvent, ils se cachent. Je répète alors une phrase.

Planquez vous vite dans cette maison et attendez moi. Il y a déjà quelques personnes.

Lorsque j'ai fini le quartier je reviens dans la première maison, toujours par la fenêtre ouverte. Ils sont plusieurs. Ils se connaissent, parce qu'ils habitent dans le même coin. Je ferme la fenêtre avant d'expliquer la situation du mieux de mes capacités, et en tentant d'apporter le plus de confiance et de calme dans mes propos. Ho, je préfèrerais de loin apporter le chaos et les faire courir comme des lapins devant l'ennemi, mais un ordre reste un ordre. Et quelque soit l'ordre, je m'applique à faire au mieux de mes capacités et avec un esprit d'analyse cartésien.

Je m'appelle Hojo, je suis un eisenin de kiri. L'ennemi est dans les rues. Je vais vous escorter personnellement jusqu'au sous-terrain. Pour éviter tout problèmes, je vous demande une obéissance ABSOLUE ! Nous allons user de discrétion pour ne pas attirer l'attention sur nous. Nous allons bouger de maisons en maisons silencieusement. La manœuvre sera la suivante. Je sors, je regarde s'il y a quelqu'un. S'il y a personne, je vous fais signe et vous traversez. S'il y a quelqu'un... et bien je ferais diversion. Dans ce cas là, courrez le plus vite possible jusqu'au repère sous-terrain sans vous retourner. Des questions ?

Il fait trop noir dans cette cuisine pour distinguer les visages, mais je les imagines résolus. Aucune main ne se lève. Aucune lèvre ne bouge. Je crois qu'ils ont comprit.

Bien. Allons-y

Et je mets mon plan à exécution, en espérant que tout se passe bien. Et au plus le temps passe, au plus je redouble de vigilance. L'ennemi est presque là. L'atmosphère s'embrasera bientôt. J'ai hâte hâte hâte hâte hâte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Dim 8 Avr 2012 - 15:15

Me voilà à Kiri pour lancer la fameuse attaque orchestré par le Mizukage en personne. Bizarrement ils avaient plutôt bien travaillés ces petits genins. Enfin, je dis petit mais au vue de mon âge je n'étais pas très bien placée pour parler. J'avais certes été promue Jonin il y a peu néanmoins je restais une gamine de douze ans. Dans tout les cas, j'avais hâte de voir comment la défense allait s'organiser. À mon arrivée dans les quartiers résidentielles du village, j'eus la surprise de voir que plus ou moins tout les villageois avait été évacué. Je poussais un léger soupir en voyant cela. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il s'en sorte aussi bien. Ce n'était pas drôle ! Et dire que Shinichi m'avait promis des bonbons si je réussissais à les empêcher d'évacuer ! C'est dommage...Très dommage. J'aurai pu gagner des bonbons...Quoique.

Soudainement, mon don de senseur se réveilla. À quelques mètres d'ici, une foule d'homme se précipitait vers la zone cinquante et un du village de la brume ; La zone où se trouve l'un des principal refuge de Kiri en somme. Parmi tout les êtres, trois dégageaient une aura digne de shinobis du village de la brume. Finalement je n'étais pas arrivée trop tard. Si je réussissais à les empêcher d'évacuer la troupe de Kirijins restant, Shinichi me donnera peut-être une belle récompense ! Motivée et décidée à en découdre, je fonçais vers ledit lieu où était censé se trouver le groupe de shinobis accompagné des civils.

« Oh mince...J'avais faillis oublier »

Soudainement, je m'arrête, réfléchis quelques instants puis...Euréka, j'ai trouvé ! En claquant des doigts, je changeai d'apparence, prenant celle d'une belle jeune fille d'à peine un mètre quarante trois– ne vous méprenez pas, même sans Henge je mesure cette taille –. J'avais désormais les cheveux blanc comme ma maman et je n'étais plus vêtue de ma belle robe bleu mais uniquement d'une sorte d'uniforme ninja. Le Mizukage nous avait demandé de ne pas nous battre sous notre vrai visage alors bon ! Je lui obéissais ! Maintenant, avec cet accoutrement ridicule et mes cheveux blanchis je pouvais me battre sans craindre de me faire repérer. Quoique...Je ne savais pas vous, mais moi je n'en connaissais pas trente six des jonin de douze ans. Peut-être qu'à cause de cela ou bien même qu'à cause de ma taille, les genins du village allaient me reconnaître ? Sans doute. Dans tout les cas, ça m'était égal. J'avais fait comme le Kitase me l'avait demandé, je m'étais transformée. À aucun moment il n'avait spécifié que je devais être méconnaissable. Bref, trêve de pensées inutiles, durant tout le long du trajet j'avais dissimulée ma présence via mes technique de camouflage sensorielle. Ainsi, que ce soit à l'odeur, au chakra ou bien même de n'importe laquelle des façon, personne n'aurait pu me détecter. Bientôt, j'arrivais non loin des trois shinobis et des villageois. Ceux-ci s'étaient regroupés, ils avaient dû avoir fini de prévenir tout le monde, désormais ils allaient certainement tenter de regagner la zone de refuge. Et ça, je devais absolument les en empêcher. Pour ce faire, je les interceptai au détour d'une ruelle sombre. Toujours sous Henge, je fis face aux trois shinobis – sûrement des genins – qui étaient au rennes de ce groupe de civils. Je tendis alors mon doigt vers celui qui semblait être le plus vieux – et le plus moche – de ce groupe ; C'est à dire le Lion. Quand on y pense, c'était assez drôle, non ? J'avais face à moi trois personnes dont deux qui avaient très certainement dépassés la trentaine et pourtant ils n'étaient que genin. Face à moi et mon rang de Jonin obtenu à douze ans ils ne pouvaient rien, c'était évident ! À moi les bonbons de Shinichi ! Bref, revenons à nos moutons. Comme dit précédemment, je tendis mon index vers l'homme qui semblait être une sorte de Gekei et prononçais ces quelques mots :

« On ne bouge plus ! Allez, ne faites pas de bêtises et dites moi où est le reste des villag-...  »

Oups...Sans le faire exprès la phalange de mon index s'était détachée et fonçait tout droit vers le roi de la faune. Maman m'avait toujours dis que je ne devais pas jouer avec mes doigts, j'avais encore du mal à les contrôler.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Lun 9 Avr 2012 - 22:34

Finalement nous avions réussi à nous rejoindre avec les trois autres et nous voilà confronter à une jeune minette d'une quinzaine d'année au grand maximum. Je regardais cette petite humaine du haut de mes deux mètres, elle paraissait encore plus insignifiante. On m'avait appris à surtout ne pas juger les humains par leurs apparences puisqu'il arrivait parfois qu'un enfant de douze ans soit plus fort qu'une personne de cinquante. Etait-ce le cas ici ? Je ne pouvais le savoir à vrai dire sans la combattre, j'ordonnais aux civils de fuir vers l'endroit convenu sans préciser où il se situait bien entendu. Les combats ce n'étaient que pour les gens ayant une chance de survie, pas pour les autres malheureusement.

Dix os fonçaient tout droit vers ma personne, je devais réagir instantanément et je ne me fis pas prier, je crachais à mon tour dix projectiles afin de contrer son attaque. Elle ignorait qui j'étais et moi de-même par conséquent la prudence était de mise. Je jetais un rapide coup d'oeil à mes équipiers. Ils avaient intérêt à assurer car je ne doutais pas que la jeune femme qui se trouvait maintenant en face de nous était quelqu'un de puissant. L'expérience m'avait appris à jauger la puissance d'un ennemi après de simple échange de coups et je devais avouer qu'elle était loin d'être une débutante dans tout ce qui concernait les combats de ninjas.

Je n'aimais pas lancer la première offensive, mais visiblement, je n'avais pas le choix sur le coup. J'annonçais donc à mes camarades à voix haute, pas le choix puisque nous ne possédions aucun moyen de communication.

⇨ Soutenez mon attaque !

Je commençais à tourner sur moi même jusqu'à former une vrille assez puissante pour causer des dommages chez ma cible. Je fonçais alors sur elle de cette manière, ça n'en avait pas l'air mais c'était quand même plutôt dangereux !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Mar 10 Avr 2012 - 18:11

Une gamine. Une gamine aux cheveux blancs se tenait devant nous. C'était ça, les "ennemis" avec lesquels on nous bassinait depuis des heures ? Franchement, c'était du foutage de gueule pour moi... Enfin, c'est ce que je m'étais dit en la voyant, mais j'avais du réviser mon jugement lorsque j'avais vu jaillir son doigt en direction d'Aao... Houlà ! C'était quoi ça ? Je clignais des yeux, mon sabre toujours en main, dégageant tout autour de moi une forte chaleur. Une Kaguya ? Genre ! Ah ! Je l'avais déjà remarqué cette gamine ! Elle faisait partie des gradés du village ! C'était quoi ce bin's ? Enfin bref, j'allais pas rester à tergiverser là-dessus dix mille ans, il fallait agir.

Hojo ! Prend mes civils et va les mettre en lieu sûr ! Nous on vous couvre ! Quand ce sera fait, reviens nous aider !

Il était médecin, sur le plan du combat direct, il n'allait pas être d'une aide phénoménale... Alors autant assurer l'intégrité des civils avant tout... J'effectuais alors quelques mudras avant de planter ma lame dans le sol, avant de la retirer et de viser notre adversaire, lançant vers elle un faisceau de lave. Si Aao frappait au corps à corps, j'allais devoir m’occuper de le couvrir avec mes salves... Seulement, ma technique n'était pas renouvelable à l'infini. Mes réserves de chakra n'étaient pas auto-régénérantes...

Aao, j'peux te couvrir, mais pas longtemps, d'habitude je combat au sabre, pas à distance, alors évite ce genre de manœuvres tant qu'Hojo ne peut pas nous couvrir !

Allez, il fallait vraiment que le doc' se dépêche...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Mar 10 Avr 2012 - 20:25


On nous a repéré. Flute. Une jeune enfant nous attaque avec un de ses phalanges. Aucun doute a avoir, il s'agit de la manipulation des os reconnus dans tout le village. Un sujet d'expérience que j'ai toujours rêvé d'avoir sous la main. Oui...

Hum, une kaguya. Déserteur ou traitre ?

Les déserteurs sont rares, surtout à son âge. Elle fait à peine dix ans à première vue, peut-être douze. Autant dire incapable de semer le Misuto a elle toute seule. Non, elle ne peut avoir la réflexion nécessaire à cet exercice. Il est également peu probable qu'il s'agisse d'une traitre à son âge. Qu'est-ce qui la motiverait à se retourner contre son village ? Son clan, déjà fort peu prisé, serait trainé dans la boue. Une situation difficile. J'ai un sourire aux lèvres. J'adore les puzzles. Il existe une troisième possibilité. Une branche secrète qui n'aurait jamais rejoint le village. Après tout, l'intégration des clans était récent. Et une partie de la famille aurait put être oubliée par mégarde.

Tout cela restait improbable.

Et là, l'homme lion me demande quelque chose d'insensé. Il me demande... de le couvrir. Je tire une sale tronche, je ne suis pas spécialiste du combat à distance, bien loin de là. Ils peuvent pas le savoir, mais je crève d'envie de les rejoindre au corps à corps. De déchirer cette jeune gamine. De sentir son sang couler par flux discontinue jusqu'à l'arrêt cardiaque. Oui, la folie me prends, m'emporte, me soulève. Je vais, je vais...

L'intellectuel me demande de protéger les civils.

Mais...

Non ! Je refuse ! C'est dégueulasse, c'est quoi cette discrimination envers les médecins ? Il a pas vu ma gueule de psychopathe ? Les civils, je les aime dans mon assiette, ou sur ma table d'opération, et pas en babysit ! J'hésite un instant à frapper ce jeune imprudent, mais j'ai une bien meilleur idée. Ma seringue s'enfonce dans son postérieur - la surprise aidant - et j'injecte une drogue dans son sang.

Cadeau de la maison. Survivez le temps que je revienne. Suivez moi vous autre ! Dans le calme et l'ordre sinon je vous assomme pour de bon !

Un effet secondaire inclut de l'incontinence, mais il va pas m'en vouloir n'est-ce pas ? J'emmène les civils dans un dédale de ruelle, surveillant mes arrières avant de briser une vitre, de l'ouvrir par l'intérieur et les faire entrer dans un salon remplit d'obscurité. Bon, ce n'est pas la MEILLEURE des planques, mais au moins ici ils seront à l'abri du combat qui va avoir lieu. Et a moins qu'il y ait des senseurs en face, personne ne pourra les détecter. Je reviens discrètement sur la scène du combat par les toits, espérant ne pas avoir tout loupé et être en mesure de porter un coup furtif en traitre... Il n'y a pas d'honneur dans le monde des shinobis. Juste le sang, l'argent et les ordres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Mer 11 Avr 2012 - 23:12

Non mais il fait quoi le moche ? Il part !? Noooooooooon ! Si je le laisse partir Shinichi va pas être content ! Et s'il est pas content, il va pas me donner des bonbons ! Et s'il ne me donne pas de bonbons c'est moi qui ne vais pas être contente. Conclusion de l'affaire ? Je devais empêcher le moche aux cheveux gras de s'en aller avec les civils mais comment faire ? Il y avait le vieux pas beau tout dégueulasse qui avait esquiver mes phalanges et qui fonçait désormais sur moi. Dans le même temps, l'homme au sabre bizarre m'attaquait par le sol. Ça allait vraiment mal se finir pour moi cette histoire. Enfin peu importe ; Shinichi comptait sur moi pour les mettre à l'épreuve et moi je comptais sur Shinichi pour me donner des bonbons par conséquent je n'avais d'autre choix que d'improviser en espérant que je ne fasse pas n'importe quoi. Oui, je n'étais pas très doué en combat, moi. Enfin bon ; Advienne que pourra comme le dit souvent le Nidaime Mizukage. Récapitulons donc la situation, le Gekei venait de contrer la technique que je n'avais pas fait exprès de lancer et me fonçait désormais dessus à toute allure tandis que le sabreur m'attaquait par le sol. Dans le même moment, le vieil homme menait les troupes vers le refuge.

« Désolé mais je refuse de vous laisser partir »

À ces mots, je me concentrais du mieux que je le pouvais afin d'utiliser une de mes techniques préférée, celle qui me permettait de voler ! D'un coup, d'un seul, je sens le vent sous mes petits pieds ! Youhou ! Je vole. Maman serait ravie de voir ça. J'ai encore fait des progrès avec ce jutsu. Enfin bref, peu importe. Accélérant mes mouvements via une autre de mes techniques Futon, je sortis de la zone où la lave est susceptible de me toucher et esquivai de justesse le Gekei. J'étais désormais à quelques mètres du sol, planant dans les airs tel un oiseau puis m'avançais vers le groupe de civil qui était en train de s'enfuir. Pour éviter qu'ils s'en aillent, je pouvais bien évidemment tous les attaquer toutefois Shinichi m'avait formellement interdit de toucher à la populace. Par conséquent j'allais devoir me rétracter sur le vieil homme ridé en blouse blanche qui, semble-t-il, était un ninja du village.

Soudainement, le cubitus – maman m'a dit que cet os s'appelait ainsi – de mon bras droit sortit de mon corps. Je le tenais fermement entre mes deux mains et le lançais violemment comme s'il s'agissait d'un javelot. Direction, le cœur de l'esei-nin.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Jeu 12 Avr 2012 - 21:25

Je devais reconnaître que cela m'énervait assez. Je venais d'être ignorer par la gamine qui s'était envolé avec l'aide d'un jutsu certainement du Fûton, du moins c'était le premier élément le permettant qui me venais à l'esprit. Je détestais lorsque des personnes détournaient leur regard de leurs adversaires tout ça pour se concentrer sur une tiers personne. J'allais lui montrer de quel bois je me chauffait et ça allait pas être gentil, vous êtes prévenus ! Elle créa une technique à l'aide des os de son avant bras. Apparemment il s'agissait d'un pouvoir spécial, un kekkei Genkai en gros. C'était assez impressionnant et vu la vitesse où cela allait, je n'étais pas sûr de pouvoir arriver à temps.

Malgré tout j'étais entrain de courir à un rythme effréné afin de pouvoir protéger les civils de cette attaque, c'était plutôt bizarre pour un homme comme moi, du haut de mes deux mètres, de vouloir protéger ces petits humains chétifs et sans poils, malgré tout, je me sentais comme redevable envers Shinichi pour sa gentillesse ainsi qu'envers certaines personnes qui l'étaient tout autant. C'est pour cette raison que dans un effort surhumain, un effort de bête en somme, je bondissais sur la trajectoire de la technique, qui me heurtais sur me flanc droit, au niveau du ventre. J'avais réussi à attraper l'os avec mes mains, même s'il s'était déjà enfoncé de plusieurs centimètres dans mon corps.

La blessure était moche et sans doute d'une certaine gravité. Non pas dû à sa position qui ne mettait en danger aucun organe vital, mais plutôt au vue de l'abondante perte de sang qui résulterait du fait que j'allais retirer ce dernier. Je pense que la question ne se posait plus, j'allais devoir attendre le retour du médecin et me démerder comme je peux afin de limiter la casse. En compagnie de mon équipier, dont j'ignorais totalement ne serait-ce que le nom !


Récapitulatif : J'utilise mon corps comme bouclier pour la technique, je suis sévèrement touché sur le flanc droit. Sans soin dans les deux tours, je suis hors-jeu à cause d'une hémorragie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Ven 13 Avr 2012 - 18:41

Merde. Elle était plus forte que je ne l'avais imaginé. Beaucoup plus forte même. Elle avait esquivé sans trop de mal nos deux attaques réunies, et s'était envolée pour aller s'en prendre aux civils... C'est bien ce que je pensais, c'était une Kaguya. Elle venait de se sortir un des os pour le lancer tel un javelot sur les innocents. Et merde. En plus, le doc' m'avait fait une piqûre bizarre avant de s’éclipser... Ça me démangeait sérieusement en prime. Mais le plus bizarre, c'est que j'avais l'impression qu'ils bougeaient tous plus lentement. Ou alors... Je me déplaçais plus vite ? Oui, c'était ça, je bougeais bien plus rapidement qu'avant...

Seulement, je m'en étais rendu compte un peu trop tard... Aao venait de se jeter, mettant son corps en opposition pour stopper l'arme meurtrière... Et il avait été sérieusement touché au flanc... Et remerde ! J'allais devoir couvrir leur fuite seul maintenant. Il fallait être réaliste, je ne pouvais rien pour la blessure d'Aao, mais je pouvais tout de même continuer à protéger les civils en fuite... Je revins donc me poster auprès d'Aao, mes sabres en main.


Désolé de pas pouvoir t'aider, 'va falloir que tu tienne jusqu'au retour du Doc'...

A ces mots, j'empoignais mes armes le plus fermement possible et me lançais vers l'adversaire. D'un bond énorme, j'arrivais devant la Kaguya, levant mes lames pour les abattre le plus violemment possible... Certes, elle avait esquivé nos premiers coups, mais et là ? A une telle distance, et avec ma vitesse renouvelée, elle n'avait que très peu de chances de s'en sortir...

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 779
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Sam 14 Avr 2012 - 1:42

J'ai prit un peu d'avance lorsque j'entends un bruit étrange. Je me retourne. La dame est là. Elle vole ! Sans doute une technique fuuton... Toujours est-il qu'elle semble fort intéressée par les civils, mais elle n'emploit pas spécialement d'attaque de zone. Quel est son but ?

Allez-y, continuez, surtout ne vous retournez pas !

Je pousse les retardataires, et je me retourne un dernier moment pour voir le Gekei se prendre une technique à ma place. Une lance. Encore un testament, s'il en fallait un, que cette histoire est louche. Elle poursuit des civils, et se contente de blesser un shinobi ? Pourquoi ne pas tirer dans le tas ? Quels sont ses motivations ? Hum, c'est bien sympa de la part du gekei par contre. Il risque de crever s'il ne panse pas rapidement la blessure, mais si je m'attarde... Le même sort m'attendra a moi et a tout ces civils. Je ne me berce pas dans des stupides illusions. La jeune dame est bien supérieur à nos niveau. Elle utilise des techniques compliquées et couteuses en chakra avec plus de facilité que nous. Au vu de sa maitrise et de sa confiance en soi, je dirais jonin. J'ai bien entendu parlé d'une jeune prodige du clan Kaguya dans le village. Etrange non ? Bon, je presse le pas, tout en vérifiant que la madame ne me suit plus et que les civils prennent le bon chemin. Il faut que je les mène au bunker. Oui, c'est ma mission. Et après, je reviendrait m'occuper de cette folle. Peut-être avec des renforts.

Hmm... J'espère qu'il m'en restera un morceau quand je reviendrais.

J'ai un sourire aux lèvres. Je sais qu'un de mes atouts secrets va être révélé. Un sabreur aux capacités boostées par mes drogues, il y a de quoi rêver non ? J'entends son sabre fendre l'air en tout cas, malgré ma respiration haletante.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Mar 17 Avr 2012 - 11:46

Youhou ! Mon super cubitus fait d'os fonça sur l'esei-nin quand soudainement...Oh... NON ! Ce n'était pas le gros méchant lion que je visais mais le Yakushi. Pourquoi s'était-il interposé ? Était-il idiot ? Une telle blessure allait remettait clairement en cause sa capacité à poursuivre le combat. Pourtant au vue de sa carrure il était sans aucun doute un des atouts majeurs de ce groupe d'incompétents. D'ailleurs en parlant du groupe d'incompétent, où pouvait donc bien se trouver le dernier de la bande ? Oh ! Mince, il me fonçait dessus et...Ce n'était pas normal. Sa vitesse était bien supérieure à celle d'un simple genin. Cela m'avait d'ailleurs énormément surpris si bien que lorsqu'il me fonça dessus, armé de son sabre à pouvoir, je fus obligé d'utiliser une de mes techniques de protection me permettant de...ME PROTEGER.

Plusieurs os sortirent de mon corps. Bien évidemment ce ne fut pas une protection très efficace mais j'avais plus ou moins éviter de me faire saucissonner. Effectivement, je m'en étais plutôt bien sortie. Du moins si avoir l'épaule gauche ensanglantée peut-être considéré comme « s'en être bien sortie ». Dans tout les cas, il fallait que je réplique et cela tombait bien puisque le sabreur était relativement proche de moi. Alors que mon épaule était toujours meurtrie par le coup de l'homme au sabre, je fis pousser sur tout le long de mon corps une multitude d'os de petites taille et tournoyais sur moi-même. Je venais d'utiliser là une de mes techniques préférées. Il s'agissait ni plus ni moins que d'une des danses Kaguya. Le jeune homme au sabre allait-il être en mesure de se sortir de ça ? À une distance si proche de moi, allait-il être en mesure de continuer le combat après s'être pris une telle attaque ? Je n'en savais strictement rien mais dans tout les cas, le fait est que cette technique allait m'épuiser...Utiliser mes os de cette façon à mon si jeune âge...Maman m'avait pourtant conseillée d'éviter. Enfin peu importe ! Je devais tout faire pour gagner mes bonbons !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord ! Sam 21 Avr 2012 - 18:16

Touchée ! Ouais, c'était déjà ça ! J'étais arrivé à la blesser, ce qui représentait une bonne chose. Mais là, y'avait comme un problème... Elle me fonçait dessus à toute allure, tournoyant sur elle même, avec ses os sortant d'un peu partout de son corps... On aurait dit une toupie. Une toupie dangereuse, et qui risquait de me faire plus de mal que je ne lui en avait fait... Enfin, contre le feu, le feu ! Elle voulait jouer à la toupie ? D'accord, mais je pouvais faire pareil ! Aao n'était plus en état de se battre, et le Doc' mettait du temps pour revenir, donc, c'était à moi de la retenir le plus longtemps possible, quitte à y laisser ma peau...

Tu veux jouer à ce petit jeu ? Okay ma petite, on va jouer...

Je dégainais mes deux sabres, en prenant un dans la main droite, et l'autre, à l'envers dans ma main gauche, et commençait à tourner sur moi même alors que mon adversaire se rapprochait. Le choc allait être rude... Mais bon, je devrais pouvoir tenir... Du moins, je l'espérais. Puis, d'un coup, j'expulsais une grande quantité de chakra sous mes pieds, maintenant ce flux en continu... Je tournoyais alors, tel une toupie tranchante, rendue encore plus dangereuse par la drogue que m'avait administré le Doc'... D'ailleurs, quand est-ce qu'il revenait lui ? Ca commençait à devenir dangereux pour nous deux, alors si il pouvait se grouiller et revenir nous filer un coup de main, ce serait pas plus mal...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #1 : Les femmes et les enfants d'abord !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Episodes Kiri :: Episode #2 : La fausse attaque-