N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Rencontre de deux grains de sable (Hokori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Rencontre de deux grains de sable (Hokori) Dim 19 Nov 2017 - 11:50

Dans sa main droite une cigarette encore non allumé. Bon sang depuis quand avait-il besoin de fumer autant ? Un stress certain qu'il ne savait plus contrôler à cause de sa famille proche et lui. Cet ange noir qui hantait cauchemars comme rêves. Se retournant, dos à la fenêtre, il l'observa encore dormant. Il était tôt ce matin, ou tard dans la nuit en fonction des visions des uns ou des autres. Une serviette autour de la taille et les cheveux encore humide de la douche qu'il s'était pris, Amano secoua de gauche et de droite sa tête avant de passer ses vêtements. Dans sa main gauche il serrait le papier de la mission qu'on lui avait confier et qu'il devrait confier à un des siens qu'il ne connaissait pas encore.
Pourquoi faire équipe avec son clan, n'était-il pas suffisamment fort pour s'occuper d'un problème comme celui-ci ? Il n'y avait pas énormément de rapport sur la situation dont ils devraient s'occuper, mais elle était préoccupante. En tous les cas, assez pour envoyer un Chunin et un Genin. Ou peut-être avait-on jugé qu'il était bon enseignant ? Ou peut-être que le jeune homme en question n'était pas à même de vouloir travailler avec quelqu'un d'autre que son propre clan. Qu'en savait-il lui ? Il ne le connaissait pas.
Pliant soigneusement l'ordre de mission pour la ranger dans sa sacoche à côté de sa petite gourde qu'il embarquait dans le village, contenant son sable, le blond remonta les couvertures sur Akira et lui laissa un mot pour que ce dernier ne vienne pas s'inquiéter d'où se trouvait le Kawaguchi.

Amenant la cigarette à sa bouche, il s'arrêta à un bistro du coin pour en acheter un paquet neuf. Depuis qu'ils étaient rentrés ensemble du désert, Amano avait terminé son paquet de cigarette qu'il ne fumait pourtant qu'à de grandes occasions, comme l'anniversaire de sa famille. Observant ce qu'il tenait dans les mains, il eu presque envie de l'écraser mais la bouffé qu'il prit de celle qu'il avait entre les lèvres le détendit tellement qu'il rangea plutôt soigneusement son achat dans une poche.
Le Soleil montrait lentement son nez, réchauffant la ville glaciale dans ces nuits d'automne. Elles seront bientôt impraticable lorsque l'hiver pointera.
Sa chemise légère et ouverte laissait entrevoir le début de la cicatrice que lui avait faite le frère d'Akira sur son aine. Il passa ses doigts dessus, un bien mauvais souvenir mais une prise de conscience. Jamais plus il ne se laissera berner par un si piètre acteur. Comment pouvait-il douter ou se tromper entre lui et Akira ? Ils étaient tellement différent et leur aura était tellement opposée. Les intentions meurtrières de l'un et les intentions protectrices de l'autre.
Un sourire se figea sur le visage du blond qui avança dans les rues. Il savait à peu près où trouver l'homme qu'il cherchait aujourd'hui, on lui avait décrit ce à quoi il ressemblait et ses habitudes aussi. Plutôt pratique quoi qu'un brin chiant. Où était le plaisir d'une chasse à l'homme si on lui donnait toutes les cartes en main pour ne pas se tromper et tomber rapidement dessus ?

Alors qu'il allait se diriger vers une des places de la ville, un brouhaha connu de ses oreilles attira son attention. Une bonne bagarre, dès le matin ? Des hommes qui n'auraient pas dessoûlés de la veille peut-être.
S'approchant du tohu-bohu, Amano haussa les épaules et observa. Ca ne ressemblait pas à une bagarre ordinaire. Les deux protagonistes avaient quelque chose qui brilla sous l'oeil avertit du blond. Des gamins de l'académie. Des rivaux probablement, peut-être même un jeune Kawaguchi et un jeune Ketsueki, rongés par les enseignements de leurs familles les opposants complètement.
Doucement il leva du sable entre les duellistes et la foule qui s'amassait. A peine, imperceptiblement, au niveau des pieds, pour le lever à temps si un jutsu fusait. Puis il fit quelques pas en se frayant un chemin entre les passants curieux jusqu'à se trouver aux premières loges.
De l'entraînement au Taijutsu aurait été plus beau que leur vulgaire engueulade.
Lorsqu'il remarqua les mudra qu'étaient en train d'effectuer les deux jeunes gens, ses mains bougèrent plus vite et il attrapa un poignet de chacun des deux. Il avait bondit comme un fauve en ayant concentré son chakra dans ses jambes. Aujourd'hui il n'avait pas mis ses poids, il devait partir en mission, il lui fallait pouvoir donner le meilleur de lui-même, et une fraction de seconde pouvait parfois s'avérer vitale. Un peu comme à cet instant. Surprenant les deux combattants, il leur lança tour à tour un regard sévère et serra fermement sa main sur leurs poignets jusqu'à leur faire mal et les rapprocha de lui.

- Une telle démonstration n'est pas digne du rang de Shinobi que vous arborez fièrement. Vous avez pensé à ce que vous pourriez faire comme dégâts en usant de jutsu en plein cœur de la ville ? Vous avez pensé aux victimes potentielles ? Non bien sûr... bandes d'idiots !

Il les rapprocha encore jusqu'à les avoir face à lui puis relâcha leurs poignets.

- Vous allez vous excuser, entre vous, et surtout envers les habitants sans quoi je me verrais dans l'obligation de rapporter ça en haut lieu et il y a de forte chance que vous soyez rétrogradé voir pire... suis-je clair ?

Les deux enfants rougirent de honte et présentèrent rapidement leurs excuses à la foule qui se dispersa lentement.
Un soupir plus tard, Amano allait pour se rallumer une cigarette...




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 14
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre de deux grains de sable (Hokori) Dim 19 Nov 2017 - 21:15

Il faisait nuit dehors, l’aube était encore loin et pourtant Hokori était déjà réveillé depuis bien des heures. Ne dormant que quelques heures par nuit depuis la guerre, depuis LES guerres. Il avait préféré prier quelques instants pour Shukaku et s’entraîner sur le toit de son immeuble avant de rejoindre son supérieur avec lequel il devait partir sur une mission de rang B. Ce supérieur inconnu, qu’on lui avait décrit comme grand, blond et athlétique, un Chunin de son Clan. Rien que ça c’était déjà une bonne nouvelle, un Kawaguchi, c’est forcément un homme de confiance qui sait combattre. Il aurait préféré faire cette mission seul, quitte à y laisser sa peau, plutôt que la faire avec un Ketsueki, ces chiens assoiffés d’hémoglobine.

Vêtu d’un simple pantalon noir, exposant à la nuit ses marques corporelles, dévoilant à l’obscurité ce qu’il cachait à tous. Il s’entraînait sur le toit, comme à son habitude avant de démarrer une journée de labeur, il se ressourçait en effectuant des mouvements lents et souples, auxquels s’ajoutait son sable symbiotique épousant à la perfection ceux ci. Canalisant son chakra, tel un feu intérieur symbolisant sa fureur, il expulsa sa haine sous forme d’un poing de sable partant dans la direction de ses coups.

Voilà près d’un an maintenant qu’il vit ici, à Suna, un an qu’il effectue toujours et encore des missions, quatre ans que sa rage intérieur reste dissimulée derrière son masque, un an qu’il patiente, espérant trouver un but, un objectif, et également le moyen d’assouvir sa vengeance. Quatre ans qu’il attend… Et visiblement il attendrait encore un jour de plus. Il stoppa son entrainement et descendit rejoindre son appartement. Posant son amphore dans l’entrée il alla se doucher, observant au passage son reflet dans le miroir. Cicatrices et autres marques parsemaient son corps de stries pâles, souvenirs d’un passé douloureux à jamais encrés dans sa peau. Les plus affreuses étant ses 3 balafres barrant son visage, entachant son visage qui sans celles ci aurait pu être beau. Ces guerres lui avaient tant pris. Sa famille, sa joie, son sommeil, elles ne lui avaient laissé qu’une seule chose, la colère. Colère qu’il comptait bien, un jour ou l’autre, libérer. Il se doucha, puis enfila sa tenue noire, surmontée de son uniforme gris foncé. Il rabattit sa capuche, regarda quelques instant ce masque qu’il ne quittait plus depuis bien des années, et le fixa sur son visage. Saisissant au passage son amphore, il partit dans la rue se dirigeant doucement vers le lieu de rendez-vous en centre-ville.

Se dirigeant vers une des places de la ville, qui devait servir de point de rendez vous, il arriva dans une rue d’où émanait une cacophonie, on y percevait des cris mais également des bruits de coups. Les premiers émanait sans doute de l’amas d’habitants formant un cercle autour de l’origine des seconds ! Afin de mieux jauger ce qui se passait sous ses yeux il utilisa son sable pour se soulever du sol jusqu’à un toit, afin d’avoir une vue plus dégagée de la scène. Deux gamins de l’académie, un Kawaguchi et un Ketsueki, se livraient un duel comme s’ils étaient des hommes. Il voulut intervenir pour séparer les marmots, et au passage faire comprendre à l’engeance buveuse de sang que s’en prendre à un Kawaguchi n’était guère une bonne idée, quand un homme blond, très grand, mince mais musclé arriva sur les lieux traversant la foule pour rejoindre le lieu du pugilat. Hokori de par son lien avec le sable sentit celui ci se soulever très légèrement du sol au niveau de la bagarre, il devina alors que l’homme en question était un Kawaguchi et qu’il comptait bien mettre un terme à ce simulacre de combat. Il saisit les poignets des deux jeunes, s’infiltrant avec aisance au milieu de leur duel, et au vue des grimaces de douleur qu’arboraient les visages de nos deux marmots, le grand blond ne devait pas y aller de main morte. Il les fixa d’un regard sévère et clama haut et fort pour que même la foule avoisinante puisse l’entendre:

- Une telle démonstration n'est pas digne du rang de Shinobi que vous arborez fièrement. Vous avez pensé à ce que vous pourriez faire comme dégâts en usant de jutsu en plein cœur de la ville ? Vous avez pensé aux victimes potentielles ? Non bien sûr... bandes d'idiots ! Vous allez vous excuser, entre vous, et surtout envers les habitants sans quoi je me verrais dans l'obligation de rapporter ça en haut lieu et il y a de forte chance que vous soyez rétrogradé voir pire... suis-je clair ?

Les gamins s’excusèrent et fuirent le lieu rapidement, au même titre que la foule. Un brave type que ce grand blond, et il sait faire preuve d’autorité sur les habitants, pas uniquement ceux de son clan. Il connait la valeur de notre rang et sait ce que signifie être un Shinobi. Protéger et servir Suna. Même si protéger un Ketsueki n’est pas dans les moeurs d’Hokori il ne pouvait que témoigner son respect envers cet homme qui met un point d’honneur à ne pas faire de favoritisme, plaçant chaque citoyen sur le même pied d’égalité. Fier de compter des Shinobis tel que celui ci dans les rangs de son Clan, il hocha la tête dans sa direction, comme pour appuyer ses pensées. Hokori n’avait plus de doute sur une chose, cet homme était le Chunin qu’il devait rencontrer.

Il mit un pied sur le rebord du toit et fit un pas de le vide, se laissant ainsi tomber, ralentissant sa chute grâce à son sable, il vint se poser délicatement dans la rue maintenant dégagée. Il se tint droit, la tête haute, plaça ses mains dans son dos, fit soulever son amphore du sol grâce à son sable la gardant à ses côtés comme en lévitation, il marcha vers le Chunin. Arrivant face à celui ci qui allumait une cigarette, il plaça son poing gauche serré dans le creux de sa main droite dont les doigts enlacèrent son poing, les tenant légèrement devant lui à hauteur de buste, il baissa la tête dans un salut formel et lança:

- Ohayô, je suis Hokori, du Clan Kawaguchi.

Il se remit droit, les mains de nouveau jointes dans son dos, il braqua son masque dont ne filtrait que son regard couleur sang, sur son supérieur.


Dernière édition par Kawaguchi Hokori le Jeu 23 Nov 2017 - 3:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Rencontre de deux grains de sable (Hokori) Jeu 23 Nov 2017 - 0:57

Quelle belle bande d'idiots. Qui serait assez fou pour laisser deux shinobis, apprentis ou confirmés, se livrer un duel en pleine rue sans avertir quelqu'un apte à les arrêter ? Il inspira et observa les deux gosses prendre deux routes parfaitement opposées sans être pour autant certain qu'ils ne recommenceraient pas un peu plus loin. Tout ce qu'espérait Amano, au fond, était qu'ils iraient sagement sur un des nombreux terrains d'entraînement qu'offrait Suna ou mieux encore, dans le désert, non loin du village.
Alors qu'il allumait d'un claquement de doigts la cigarette qu'il avait coincé entre les lèvres, sa première bouffée fut interrompu par l'arrivée d'un individu directement dans son champ de vision. Et à la manière dont il s'approchait, et à la manière dont il tenait à ses côtés son amphore, le blond su qu'il s'agissait de son binôme. D'un rapide coup d'oeil alors que ce dernier se présenta avec toutes les bonnes manières du monde, l'aîné des deux hommes tourna légèrement visage et bouche sur le côté pour souffler et ne pas enfumer Hokori avant de répondre.

- Kawaguchi Amano, enchanté. Ceci dit tu peux te détendre, je ne mord pas.

Les iris dorés restèrent quelques secondes sur son cadet. Que dire, ou que faire. Il n'aimait pas spécialement se retrouver confronter aux siens mis à part pour expliquer son point de vue. Pour l'heure, il avait besoin de mieux cerner son partenaire pour mener à bien la mission et retrouver l'un de ceux qui étaient venu les alerter pour obtenir plus amples informations sur la situation actuelle.

- Suis-moi.

Fit-il simplement en joignant ses mots par un léger signe de la main l'invitant à lui emboîter le pas direction le café du bout de la rue.
Des grains de sable dans une main, il vint écraser la cigarette à demi consumée seulement dessus, la jetant par la suite dans une poubelle avant de s'asseoir à une table en terrasse du fameux café. Levant une main un court instant jusqu'à être sûr de capter l'attention d'un serveur, Amano croisa ses mains entre elles, appuyant sa tête dessus, les coudes sur la table. Sûr qu'il le suivrait, ne serait-ce que par le respect qu'il lui avait témoigné, et avant même de le voir s'asseoir en face de lui, l'enfant du désert reprit.

- Je t'offre quelque chose, j'ai besoin d'en apprendre un peu plus sur tes habitudes. C'est que pour une fois, la fiche qu'on m'a fournis n'est pas fort remplie.


Ses yeux brillèrent l'espace d'un instant. En réalité il se fichait bien de la manière dont pouvait se comporter Hokori, il savait qu'il parviendrait à de bon résultat avec lui et il espérait être capable de le pousser toujours plus haut, petit à petit.
Attendant l'arrivée du serveur auquel il demanda un double café bien noir, une fois n'est pas coutume, Amano attendit que son hôte du moment fasse sa commande et continua.

- Reprenons tu veux... Dis moi ce que tu ferais si tu avais d'un côté ton partenaire de mission aux mains des ennemis, lesquels seraient prêts à le tuer si tu faisais le moindre mouvement, et de l'autre l'unique opportunité de tuer ton dernier ennemi et donc de sauver tout un village ou tout un pays, et prendre le risque de laisser mourir ton partenaire.

C'était sa propre situation, celle dans laquelle sa sœur l'avait testé. Il avait presque vécu les deux, et il avait su comment réagir dans la dernière avant qu'elle ne se produise, s'offrant la possibilité de ne pas mettre ses paroles en action, sacrifier son partenaire, quel que soit l'importance qu'il avait pour lui, pour son pays.
Ses yeux braqués sur Hokori ne cillèrent pas, et il attendit calmement sa réponse ainsi que son explication approfondit sur la question. Il voulait connaître les convictions de ce jeune shinobi pour savoir où il devrait le pousser et pourquoi pas, lui enseigner.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 14
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre de deux grains de sable (Hokori) Jeu 23 Nov 2017 - 12:10

- Kawaguchi Amano, enchanté. Ceci dit tu peux te détendre, je ne mord pas.

Le blond fixa ses yeux à la teinte dorée sur lui, expirant négligemment une volute de fumée. Visiblement peu pointilleux sur les formalités, l’homme allait droit au but. Il lui fit un signe de la main lui indiquant de le suivre en rajoutant:

- Suis-moi.

Il éteignit sa cigarette et marcha vers un café non loin de la place. Ne prenant même pas la peine de vérifier qu’Hokori le suivait. Hokori le fit cependant. Emboitant le pas de son supérieur. Que pouvait il bien lui vouloir ? Pourquoi le mener vers un café ? N’avaient ils pas d’autres choses à faire plus importantes ? Respectueux envers la hiérarchie, surtout quand le supérieur en question était un Kawaguchi, Hokori ne broncha guère, s’installant en face de son interlocuteur, pendant que celui ci hélait un serveur et installait son menton sur ses mains jointes, coudes sur la table. Braquant son regard d’or sur notre masqué encapuchonné.

- Je t'offre quelque chose, j'ai besoin d'en apprendre un peu plus sur tes habitudes. C'est que pour une fois, la fiche qu'on m'a fournis n'est pas fort remplie.

Le manipulateur de sable commanda un double espresso au serveur arrivé à leur portée, attendant qu’Hokori commande également. Celui ci leva la main vers le serveur en signe de refus, et fit un mouvement de négation de la tête. Il ne souhaitait pas dénuder son visage en publique. Il tourna ses yeux, aux iris vermeils, vers son supérieur afin d’écouter ce qu’il avait à rajouter. L’idée que les infos sur lui était peu fournies lui plaisait, mais il se devait de répondre aux demandes d’un plus haut gradé. Enfin, tant qu’on ne lui demandait pas d’ôter son masque évidemment.

- Reprenons tu veux... Dis moi ce que tu ferais si tu avais d'un côté ton partenaire de mission aux mains des ennemis, lesquels seraient prêts à le tuer si tu faisais le moindre mouvement, et de l'autre l'unique opportunité de tuer ton dernier ennemi et donc de sauver tout un village ou tout un pays, et prendre le risque de laisser mourir ton partenaire.

La réponse fut évidente pour Hokori, son devoir envers son pays, envers Suna, village créé par les siens, est tel, que dans ce genre de cas, il n’aurait pu prendre le risque de voir sa patrie en danger. Même si son acte aurait mis en danger de mort son partenaire il n’aurait pu faire autrement, il aurait saisi l’opportunité de tuer son dernier ennemi. Ne sachant guère si Amano attendait de lui l’une ou l’autre des réponses spécifiquement, il prit le risque de dire ce qu’il aurait fait, même s’il espérait ne pas s’attirer les mauvaises grâces de par cela. Il prit la parole de sa voix grave monocorde, légèrement étouffée par son masque, et d’où ne transparaissait aucune émotion.

- Sans aucune hésitation, je sauverai mon pays, mon village.

Il observa Amano, se demandant si sa réponse suffirait. Se doutant que le Chunin souhaiterait en savoir un peu plus sur l’état d’esprit de son subordonné il justifia sa réponse en rajoutant:

- J’ai vu naître Suna, j’ai aidé à sa fondation avec notre Clan. Que Shukaku m'en soit témoin, je la protégerai quoi qu’il en coute.

Attendant patiemment la réaction de son interlocuteur, il observa les traits de celui ci, cherchant à repérer des signes de déception, ou d'assentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Rencontre de deux grains de sable (Hokori) Jeu 30 Nov 2017 - 20:32

Le refus de son subordonné, car il fallait le dire et y penser de cette manière, aurait du le faire sourire ou le faire insister, mais au lieu de ça il fut plus intrigué par la réponse qu'il aurait à lui fournir. A la fin de ses mots il attendit donc. Alors que la réponse en aurait fait grincer des dents plus d'un, faiblement, un sourire se tissa aux bords des lèvres du blond dont les yeux brillèrent d'un faible espoir. Ce mince espoir qu'il chérissait tout au fond de son âme que la plupart des siens, de son clan, ne soient pas aussi détraquer que sa proche famille qui pourtant comptait fort à ses yeux, si fort que s'il fallait sauver le pays de leurs mains, il mettrait un point d'honneur à leur ôter lui même la vie.

- Hokori...


Après quelques courtes secondes entre la fin des mots de ce dernier et le redressement du corps du blond contre le dossier de sa chaise, les mains jointent sur la table toutefois :

- Si tu souhaite protéger Suna et son peuple avant tout le reste, apprend à te protéger de tout. Apprend à passer au dessus de ta souffrance pour être apte à le faire. Et n'oublie jamais que si tu meurs, personne d'autre ne pourra mener ta mission à bien, alors quitte à subir mille tourments, pense à vivre.

De parler de sa propre expérience l'avait fait dévier vaguement son regard pour se plonger dans la tasse de café noir qu'avait vite, trop vite, apporté le serveur. Sur un geste et un merci à peine soufflé, Amano posa ses mains tout autour de la tasse puis engagea le sujet un peu plus important.
Il se souvenait de ce qui était écrit sur la missive, leur ordre. De quoi faire briller un peu plus son clan et se montrer compétent, de quoi prouver aux autres qu'il était capable de les mener, de les protéger et de mettre en avant plus que jamais leur clan. Il voulait faire bouger les siens dans le bon sens et éviter des génocides comme jadis, il voulait la tolérance entre les siens et les manieurs de sang. Un rêve, une utopie presque.

- Bien... avec ça je sais à quoi m'en tenir en ta compagnie. Merci.

Laissant remonter ses yeux sur son jeune ami, sa voix se fit de nouveau entendre.

- J'aimerais qu'on fasse le point sur le peu d'informations dont on dispose. La situation du village, la possible force de la tête de cette bande et la nôtre. Il faut aussi avoir connaissance du nombre d'otages.


Déliant ses mains de la tasse il porta cette dernière à ses lèvres, souffla à peine et bu une gorgée. S'il ne savait pas maîtriser son corps, il aurait fait une grimace de dégoût, mais il avait besoin de se réveiller et dans tous les sens du terme. Une boisson amer ne pouvait que lui faire du bien.

- Alors, quelles sont tes informations et tes suppositions ?

S'ouvrir à l'autre n'était pas trop son truc, mais mettre en situation délicate ses partenaires étaient le meilleur moyen selon lui de les pousser en avant. Et un Kawaguchi devait être poussé toujours plus en avant, il en valait de son idéal.




Spoiler:
 




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 14
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre de deux grains de sable (Hokori) Dim 10 Déc 2017 - 19:41

- Hokori... Si tu souhaite protéger Suna et son peuple avant tout le reste, apprend à te protéger de tout. Apprend à passer au dessus de ta souffrance pour être apte à le faire. Et n'oublie jamais que si tu meurs, personne d'autre ne pourra mener ta mission à bien, alors quitte à subir mille tourments, pense à vivre.

Le dos droit, les mains jointes sur la table, son supérieur avait rivé ses yeux dorés dans les siens lorsqu’il avait clamé cette phrase. Comme si ces mots avaient éveillés en lui quelque chose de familier, peut être un vécu ? Une expérience qui l’avait sans doute marqué et qui lui avait inculqué cette leçon de gré ou de force. Son regard c’était abaissé vers le liquide noir et s’y était perdu quelques secondes, comme si plus rien n’habitait l’enveloppe charnelle d’Amano, comme si son âme était égarée dans des souvenirs sans nulle doute peu agréables. Les quelques secondes s’écoulèrent et il reprit la discussion, relevant ses yeux d’or, brillants de nouveau d’un intellect acéré.

- Bien... avec ça je sais à quoi m'en tenir en ta compagnie. Merci. J'aimerais qu'on fasse le point sur le peu d'informations dont on dispose. La situation du village, la possible force de la tête de cette bande et la nôtre. Il faut aussi avoir connaissance du nombre d'otages.

Levant sa tasse jusqu’à ses lèvres, le blond but une gorgé du breuvage. Reposant sa tasse il enchaîna.

- Alors, quelles sont tes informations et tes suppositions ?

Réfléchissant aux informations qu’il avait reçu lorsqu’un messager de l’administration était venu lui porter son ordre de mission, il réorganisa tout cela mentalement et récita la chose à son supérieur.

- Trois bandits, se faisant appelé « Le Trio Infernal » ont pris possession du village de Tiro, c’est un petit hameau non loin du Mont Kaze, en bordure du fleuve.

Croisant les bras sur son torse, il utilisa son don pour former sur la table une carte de sable avec des reliefs représentants les monts, et un sillon pour le fleuve, il fit apparaître un rond autour de la zone où devait être situé le village.

- On a reçu l’alerte via un villageois qui aurait réussi à envoyer un message de détresse, requérant l’aide de Suna. On ne connait pas la puissance réelle des 3 brigands mais on tient d’une source que le leader de cette bande est un Genin déserteur. Voilà les informations que j’ai en ma possession.

Serrant les poings, en pensant à ces hommes capables de telles barbaries par pur cupidité, ses yeux s’embrasèrent d’une haine froide, et il se jura intérieurement de les faire regretter leurs actes, et qu’il leur ferait gouter à la fureur d’un Kawaguchi. Relachant ses poings, reprenant son calme froid, il reprit la parole.

- Pour ce qui est des suppositions… Je n’en ai aucune, nous avons uniquement, là, à faire à des coupes jarrets profitant de la faiblesses de villageois isolés. Deux Kawaguchi devraient être en mesure de se charger de leur cas, qui plus est si l’un d’entre eux est un Chunin. Cela dit étant donné qu’on manque d’information sur la puissance de ces hommes, et le fait que leur leader semble être un Genin, je suggère de rester sur nos gardes et de ne pas foncer dans le tas. Je serais d’avis de repérer les lieux et d’infiltrer le village afin d’analyser la situation et d’établir au mieux un plan qui mettra le moins possible en danger les villageois. Mais le dernier mot vous revient étant donné que vous êtes Chunin et que je ne suis qu’un simple Genin.

Effaçant d’un mouvement leste du poignet le sable présent sur la table, il darda ses yeux couleur de sang sur son interlocuteur. Impatient d’entendre sa réponse quant à sa proposition, et encore plus de le voir en action durant la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Rencontre de deux grains de sable (Hokori) Mer 3 Jan 2018 - 19:14

Un récit simple. Et pourtant que pouvait-il lui reprocher ? Lui avait eu quelques murmures en plus, pas grand chose, mais suffisamment pour veiller à ce qu'Hokori rentre sain et sauf quel qu'en soit le prix pour lui.
Son regard doré passa sur la table qui se mua en bac à sable pour bientôt représenter une belle carte. Le rond formé pour l'emplacement du village le fit sourire. Les informations n'étaient que celles présentent dans le rapport, pas grand chose de plus.
Amano aurait presque aimé qu'il s'avance sur des hypothèses, qu'il donne son point de vue sur la situation du village et le fait qu'un homme ait réussit à faire filtrer des informations.

Un moment de répit dans les mots de son jeune acolyte puis il tendit de nouveau l'oreille sur ce qu'il avait à lui dire. Rapidement l'attention se mue en déception. Il n'avait rien à lui dire, rien à tenter d'extrapoler. Il suivrait les ordres. Certes ce pouvait être une excellente chose, mais qu'il aimait se creuser la tête à déchiffrer les façons de faire et de penser de ses partenaires pour les pousser plus haut toujours, quoi qu'il en dise.

Le café il le délaissa sans le terminer. D'un geste léger de la main il fit s'évanouir la belle carte de sable qu'avait faite le jeune Kawaguchi masqué avant de parler à son tour.

- Je suis pour ton idée d'infiltration. Mais pour ça, il faudra trouver un bon déguisement et être capable de le tenir. Il faudra aussi que nous soyons en mesure de nous reconnaître rapidement. Se serait dommage d'oublier à quoi ressemble son partenaire de mission.

Laissant une pièce tourner sur elle-même sur la table où ils se trouvaient, Amano se redressa.

- As-tu des préparatifs à faire ou pouvons-nous y aller maintenant ?

Bien sûr de son côté tout était prêt quoi qu'il pourrait en dire. Mais lui n'importait que peu. Savoir si l'adversaire qu'ils auraient en face d'eux valait son déplacement était bien plus intéressant. Il se surprenait à chercher les défis ces derniers jours, comme s'il avait besoin de se prouver à lui-même qu'il était capable de s'en sortir.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Rencontre de deux grains de sable (Hokori)

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre de deux grains de sable (Hokori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Centre-Ville-