N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1286
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Dim 25 Mar - 11:19

L'attaque est terminée. Ce fut long mais finalement tout semble être rentré dans l'ordre. La plupart des shinobis ont mystérieusement quitté Kiri. Seul quelques téméraires sont restés. Ce sont d'ailleurs eux que le groupe de défense constitué, entre autre, de Tsumei et de Wataru sont chargés de traquer dans tout le centre-ville.

    Ordre de post :
    • Tadaoki Wataru
    • Samui Hiroyuki (attaquant)
    • Kaguya Tsumei


    Règles :
    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 48h après la dernière réponse pour poster.
    • Le premier tour est un tour d'introduction, aucune technique ne peut être utilisée durant ce dernier.
    • Prenez en compte le contexte et la description des lieux.


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Dim 25 Mar - 13:01


Machine Gun Kelly - Half Naked & Almost Famous

A peine était-il arrivé à Kiri que le village se mettait en branle. Une troupe d'élite de Kiri avait été envoyée à Hai no Kuni et Makka répondait en envoyant une soi-disant foule de ninjas au village de la brume. Heureusement pour tous, les Kirijins avaient apparemment repoussé les assaillants qui avaient mystérieusement disparu. Une minorité d'entre eux était restée, narguant les troupes Kirijins et les harcelant dans des embuscades plus ou moins bien ficelées. Le groupe de défense de Kiri devait donc éliminer ces poches de résistance.

Fro', enfin Wataru désormais, avait été chargé par le QG opérationnel de rejoindre un dénommé Tsumei, un Kaguya apparemment, pour ensuite neutraliser une à une les poches de résistance du centre-ville. au début, il n'avait pas voulu le faire. Malheureusement pour lui, le Lutin de Mizukage le tenait toujours par les couilles, chose peu appréciable il en convenait. Il devait donc oeuvrer pour la sauvegarde du village. Au détriment de ses heures de repos. Ce n'était vraiment pas très passionnant. Il était Senseur. Localiser les poches de résistances ne lui prendrait pas plus de cinq bonnes minutes. Se concentrant, il ferma les yeux et inspira à fond. Allez! Ca n'allait pas être si dur que ça. Il vérifia son équipement. Projectiles de toutes sortes OK. Parchemins explosifs OK. Fumigènes et bombes lumineuses OK. Il n'avait plus qu'à y aller.

Pour le moment, il était assis sur les escaliers du hall d'entrée d'un pavillon résidentiel. Il était en bas des blocs uech! Tendant l'oreille, il fut surpris d'entendre si peu de bruit. Quelques explosions allaient et venaient mais ce n'était rien comparé à l'après-midi qui venait de se dérouler. La nuit tombait doucement. Les rues étaient sombres et il y avait peu d'éclairage. Le plus inquiétant n'était pas tellement le fait de se battre la nuit mais, même en étant Senseur, Fro' pouvait tomber dans une embuscade tendue par des Senseurs ennemis. C'en était désopilant. Dans les territoires sans villages ninjas, il faisait office d'exception parmi les exceptions. Dans un village ninja, il n'était qu'un Senseur perdu au milieu de la foule. Se relevant, il but une gorgée de bière et posa la bouteille à même le sol. Amer.

Rapidement, il sonda les alentours. Deux masses de chakra se déplaçaient. L'une d'entre elles était familière au Senseur. Peut-être avait-il déjà rencontré cette personne. Toujours est-il que l'une des deux signatures pouvait être ennemie. Il fallait donc aller voir ça rapidement. Bondissant rapidement, il se déplaça en direction de la première source de chakra, celle lui étant la moins familière. Il grimpa en haut du château d'eau disposé sur un immeuble et aperçut enfin la personne à qui il avait à faire. Elle portait un bandeau de Kiri. Tsumei donc. Fro' se dirigea vers lui sans un bruit, le Kaguya ayant du le voir. Il lui fit signe de parler tout bas car la seconde source de chakra, celle familière au Tadaoki se rapprochait dangereusement, passant par une rue parallèle à celle où se trouvaient les deux ninjas.

"Tsumei? lança-t-il d'un air hésitant. Fr... Euh. Tadaoki Wataru, Genin de Kiri, ninja Senseur et manipulateur du Doton. On est chargés de faire équipe pour éliminer les dernières poches ennemies. D'ailleurs, il y a sûrement un ennemi dans la rue d'à côté, ajouta-t-il en désignant celle-ci d'un signe de main. On peut s'embusquer ici, il devrait arriver dans une trentaine de secondes."

Fro' ne prit pas le temps d'écouter ce que le Kaguya avait à dire. Il s'engouffra dans une maison à la porte fracassée, l'une des plus proches de lui. Se ruant dans le salon, il ferma les rideaux, laissant une petite ouverture pour voir son ennemi arriver. Il ne restait plus qu'à attendre, tapi dans l'ombre.

Pour tendre des embuscades, il faut d'abord être sûr du terrain et des populations environnantes sous peine de voir le piège se retourner contre soi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Dim 25 Mar - 20:09

Une invasion ? une excellente idée qu’eut là le Nidaime Mizukage, Kitase Shinichi ainsi que le conseil des sages de Kiri. En effet, ces derniers ont prétexter, au vu de la bataille à Hai no Kuni, d’envoyer les shinobis d’élites que comptait le village sur ladite île. Il ne restait donc qu’une poignet de ninja à Kiri Gakure et l’idée qu’eurent les hautes instances du Pays de l’Eau était de simuler un assaut sur le village avec comme envahisseurs, les shinobis soit disant dépêcher à Hai no Kuni.

Le Samui s’était préparer la veille, vérifiant son matériel plusieurs fois pour être sur de pouvoir épater la galerie une fois l’assaut donner, Hiroyuki avait rapidement tout préparer, les parchemins explosifs ? il ne les avait pas prit, c’était une simulation alors à quoi bon détruire le village maintenant ? Le groupe de Kirijins d’élites sorti du village et s’arrêta sur une des iles de l’archipel. Là bas, ils furent mit au courant pour la simulation et ainsi ils élaborèrent une stratégie pour que l’assaut paraisse à la fois réel et vraiment dangereux. Après de longues heures à concocter le fameux plan, le Samui dû utiliser le Henge afin qu’on ne le reconnaisse pas et il choisi une forme assez banal. Maintenant, il ressemblait à un homme d’environ 1 mètre 80, brun au yeux marron et d’une constitution un peu plus musclé que la moyenne, de plus il portait un masque qui lui recouvrait le bas du visage jusque sous les yeux et tout vêtu de noir.

La nuit tomba et comme ils avaient prévu, l’assaut commença et après quelques échanges avec les gardes à l’entrée le groupe d’envahisseur parvint à s’infiltrer. Comme ils l’avaient convenu il se dispersèrent afin de voir si les défenseurs seraient apte à se séparer , retrouver les assaillants et les mettre en déroute. Il était maintenant deux heures du matin environ, peut être même plus et Hiroyuki se baladait toujours tranquillement dans les rues déserter par la population, au moins ils avaient vite réagit et mit la populace à l’abri. Du bruit se faisait entendre devant et il alla voir ce qu’il en était dans la rue parallèle à la sienne.

Un genou posé au sol, et les mains de chaque côtés se tenant sur l’extrémité du toit, Hiroyuki observer la rue convaincu qu’il y avait quelqu’un. C’était sur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 93
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Lun 26 Mar - 15:33

Les cris et autres bruits m'avaient déjà réveillés, alors qu'on venait frapper à ma porte. De ma fenêtre, j'avais vu de la cohue dans tout le village. Et le ninja qui vint m'apporter ce qui s'était passé me confirma aussitôt dans mon hypothèse. Kiri avait été attaqué, c'était la guerre. Qui avait fait ça ? Personne ne semblait le savoir, mais le fait qu'une élite ait été envoyée à Hai no Kuni pouvait laisser penser que la réputée Makka voulait se venger. Personnellement, ce n'était pas une idée que j'allais approuver. Pour moi, c'était autre chose, mais ce n'était qu'une intuition.

Déjà, j'avais trouvé ça inutile et hâtif d'envoyer des hommes sur l'île de la Cendre. Plusieurs dizaines de shinobis des trois grands villages avaient été repoussées par Makka et ses sbires, alors ce n'était pas quelques Kirijins qui allaient pouvoir satisfaire les désirs du nouveau Mizukage. Etait-ce une mission d'espionnage ? Ca aurait été le mieux selon moi, mais bon, ça n'importait que peu pour le moment. Il fallait repousser l'attaque, et j'allais participer à cette action.

J'avais été chargé, par l'informateur qui était venu jusqu'à ma porte, de retrouver Tadaoki Wataru qui était lui aussi assigné à la section défensive du village. Fouiller le centre-ville était notre mission, les éventuels assaillants qui allaient nous faire face devaient être capturés ou éliminés.

Je me mis en route le plus rapidement possible afin de rejoindre celui qui devait former cette sorte de duo de patrouilleurs nocturnes. Bien entendu, ce n'était pas mon fort de travailler en équipe, mais c'était bien entendu le mieux vu mon actuel niveau. Ceux qui s'en étaient pris au village ne pouvaient pas être des amateurs, à moins que les assaillants aient aussi joué sur un effet de masse. Bref, je trouvai sans grosse difficulté le Kirijin qui engagea la conversation tout en chuchotant. Je remarquai tout de suite l'erreur sur la prononciation de son nom. Il hésitait, et s'était rattrapé en présentant ses capacités en tant que ninja. J'esquissai un sourire, alors qu'il m'entraînait dans une maison abandonnée.

Kaguya Tsumei, Genin de Kiri. Je maîtrise le Fûton et les os comme tu dois t'en douter. Je te fais confiance pour me dire quand l'ennemi sera arrivé. Je restais sur mes gardes auprès de la porte. J'aurais pu me servir de mon bandeau frontal pour tenter de repérer l'intrus avec la lune mais vu les capacités de mon acolyte, ça allait être beaucoup plus simple. Je sortis un kunai tout en garder un léger rictus sur mon visage. Faudra que tu me dises ton vrai nom après, hein. T'inquiètes pas, je le dirai à personne va. Assez intrigant ce jeune-homme, enfin pour l'instant je devais rester concentré sur le combat qui allait sûrement démarrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Lun 26 Mar - 21:36

Le coéquipier de Fro' se présenta. Il maitrisait les os. Il devait donc être doué sur des distances plutôt courtes. Tant mieux, cela permettrait donc à Fro' de rester en retrait et d'harceler l'ennemi avec des attaques mi-distance. Une stratégie se formait lentement dans son esprit. Il taquina Wa' en lui disant qu'il pourrait lui révéler son vrai nom, y ajoutant qu'il ne le révèlerait à personne. Hmm. Et puis quoi encore. Si seulement il savait un tiers du passé du Spectre, il hésiterait sûrement à lui faire confiance et ne comprendrait pas les motifs ayant poussé son Kage à faire devenir Fro' Kirijin. Certes. Ce n'était pas tout mais il avait un gank à gérer. Hop. Un ptit ult' sur le R direct Z et on le downe sur un A après une fatigue. Euuuuuh. What? Non. Sérieusement, il allait falloir jouer de manière fine. Ils ne connaissaient pas le niveau de leur adversaire. C'était gênant. Bon. Se massant les tempes, il se concentra sur le déplacement de l'adversaire.

Ow shiiit. Il arrivait par le toit en face de la vitre où ils se trouvaient. Ils manquaient de temps pour élaborer un truc précis. Fro' s'expliqua donc rapidement.

"Appelles moi Freak. C'mon surnom. L'ennemi est sur le toit d'en face. Il a du entendre du bruit. Faut le déloger d'ici. T'as l'air de préférer le corps à corps, ça m'arrange. Je vais te créer une ouverture. Tu n'as qu'à te contenter de foncer dans le tas, je vais essayer de te couvrir plus ou moins convenablement. Faut pas qu'on hésite à se replier s'il est d'un niveau trop élevé pour nous. Bonne chance. Lances-toi derrière ma bombe fumigène, cela devrait te couvrir assez longtemps et faire croire que tu es seul. J'attendrai une ouverture."


Il sortit en main les projectiles qu'il comptait lancer. Flashbang ou grenade aveuglante. Plutôt efficace. Techniquement, le premier réflexe de la possible cible serait de regarder le projectile, chose classique. L'ennemi ne devait pas s'attendre à une embuscade. Au vu de sa position, il respirait la confiance. Cela pouvait donc être un potentiel ninja de haute volée. Intéréssant. Si c'était le cas et que l'ex-Otoka devait protéger sa vie coûte que coûte, le Mizukage n'avait plus qu'à espérer que la zone avait été évacuée et dépeuplée de toute présence civile sinon cela risquait d'être un carnage. Faisant signe à Tsumei de se préparer, il dégoupilla sa bombe aveuglante et la lança à travers la vitre, simple vitrage au vu du son émis. Cela couterait moins cher à réparer. Tant mieux. Il ne voulait pas payer de sa poche. Au moment où la détonation de la flash se produisit, Fro' se retourna face à l'extérieur et lança un fumigène d'une main pour couvrir l'avancée de son partenaire pendant que de l'autre main il propulsait un kunaï lié à un parchemin explosif en direction de la signature de chakra. Hostile. Elle devait forcément l'être sinon elle se serait présentée, doute ou pas. Ce ne pouvait pas non plus être un civil vu l'aisance avec laquelle cela se déplaçait.
L'effet de surprise venait d'être utilisé. Il n'y avait plus qu'à espérer que cet assaut ninja fonctionne. Quant à Wa', il se contenta de monter à l'étage de la maison, se postant derrière une des fenêtres. Dès que le Kaguya entrerait en contact avec la cible, il chercherait une ouverture. Pour le moment, il n'avait qu'à se focaliser sur les deux sources de chakra et attendre le contact. Tsumei était seul pour le moment, tout reposait sur lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Mar 27 Mar - 20:30

Hiroyuki se trouvait donc sur le toit d’une des nombreuses maisons jonchant une des rues du centre ville. Il avait entendu, précédemment, du bruit dans la rue qu’il observait maintenant mais aucunes traces d’êtres bipèdes maitrisant de quelconques jutsus à l’horizon, ce devait être un rat ou une autre bête tout aussi répugnante qui causait le remue-ménage qu’il avait entendu. Il s’apprêtait à changer de coin pour foutre son petit bordel mais quelque chose se produisit.

On aurait dit qu’une vitre venait de se casser dans une des maisons faisant face au Samui et à peine avait-il eu le temps de repérer le lieu d’où provenait le son qu’il fut flasher. Non pas qu’il allait trop vite mais une grenade aveuglante venait de lui soustraire le sens de la vue et puisqu’il n’avait pas développe son odorat ou son ouïe et bien il était tout simplement dans la merde. Il voyait tout blanc tellement la lumière était intense, il ne distinguait plus les formes, bref il ne pouvait plus voir ce qui l’entourait ni même ce qui pouvait bien lui arriver dessus. Par pur reflexe, il mit son bras devant les yeux comme pour essayer d’arrêter l’éblouissement dont il était atteint mais sans succès puis en même temps il se projeta en arrière afin d’éviter une quelconque attaque qui pourrait lui être porter. Dans les quelques secondes qui ont suivi son saut, une explosion se faisait retentir mais rien de très grave. En effet, un parchemin explosif avait dû être lancer sur le Samui, à l’aide d’un kunai évidement, mais grâce à son saut il n’en fut pas toucher car il se retrouva derrière la maison,mais il allait devoir réparer le toit, maintenant endommagé, et rendre des comptes au Nidaime, mais peu importe ! il va s’amuser et c’est le principal.

Toujours sous le joug du flash, qui se faisait de moins en moins présent au fil des secondes, il fallait qu’il occupe l’ennemi en attendant de recouvrer totalement la vue. Il fit donc une série de mudra et créa deux clones, l’un d’eux parti à la rencontre de l’ennemi et l’autre resta près de l’original afin de veiller sur lui. Ca ne sera pas suffisant pour mettre K.O le kirijin d’en face mais ca suffira pour le retenir assez longtemps pour recouvrer le sens si vital au Samui. Par précaution, Hiroyuki exécuta une autre technique qui lui servira sur la durée.

Il avait en face de lui un adversaire qui semblait redoutable, mais il est probablement loin d’imaginer qu’il y a en fait deux protagonistes en face qui s’amuse à défendre le village. Le Samui se réjouissait de voir que les jeunes pousses avaient un grand potentiel et que le village serait donc en sécurité, probablement, entre leurs mains. Oui une hypothèse doit être formuler, je pense, car même si ils l’ont mit dans l’ambiance il estime au fond de lui qu’une correction s’impose !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 93
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Sam 31 Mar - 17:02

Mon compère ne sembla pas vouloir continuer de cacher sa fausse identité. Voilà qui était une bonne chose, enfin pour lui. Un crétin qui voudrait ignorer ma remarque, voilà qui lui aurait assuré une bonne place parmi la catégorie des abrutis. Mais il se contenta de se donner un surnom avant de me faire un topo sur celui qu’il avait repéré. Il était proche, sur le toit du bâtiment d’en face. Il allait me créer une ouverture tout en me couvrant. J’allais devoir l’attaquer au corps à corps, voilà qui était peut-être le mieux à faire.

En tout cas, l’usurpateur d’identité avait préparé son coup avec divers projectiles, c’était plutôt malin. Il allait bel et bien pouvoir m’offrir la diversion qu’il me fallait. Les quelques secondes de préparation me servirent à préparer un plan d’action. Ça n’allait pas seulement être une attaque directe mais quelque chose d’élaboré. Un bon piège comme je les aimais. Notre adversaire aurait beau être puissant, c’était son intelligence qui allait être déterminante. « Attends un tout petit peu s’il te plaît. Voici mon plan. » Quelques courts instants me suffirent à expliquer et préparer ma stratégie. Lorsque tout fut prêt, Freak entama le combat.

J’arrivai comme prévu sur le toit, mais je me rendis compte qu’il n’y avait rien ni personne. C’était quelque chose que j’avais prévu. Restant sur le toit, j’inspectai rapidement les environs, à la recherche de notre homme qui devait être relativement proche, vu le peu de temps qui s’était écoulé entre l’assaut de Freak et mon arrivée. Mes dix sur dix aux deux yeux m’aidèrent à repérer une masse derrière la bâtisse, qui se voulait sûrement cachée. Cependant, quelqu’un d’autre courait vers l’endroit où se cachait mon coéquipier. Rapidement, j’envoyai sur ce dernier les phalanges de ma main gauche vers la cible qui réussit à esquiver. Cependant, j’avais prévu le coup et envoyé celles de ma main droite. Je l’avais eu ce… clone.

La masse que j’avais repérée en bas était donc sûrement l’originale. Avait-il fait d’autres clones ? C’était sûrement possible. Quoi qu’il en soit, je fis un bon avant de me retrouver en plein milieu de la rue. Les mains au sol, je regardai droit devant avant de me relever et de décider d’attaquer celui que j’avais repéré. Je dégainai mon katana de la main droite et un kunaï de la main gauche avant de me jeter droit vers lui.

Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Sam 31 Mar - 19:55

Un renard ne se laisse pas prendre deux fois à un piège.

Tsumei lui avait exposé un plan. Plutôt ingénieux. Après l'utilisation de ses projectiles et son repli à l'étage, l'Otoka réfléchit à ce qu'il pouvait faire. Il ne pouvait pas se permettre d'affronter l'adversaire à ciel découvert. Son recul sur le toit prouvait qu'il n'était pas inexpérimenté. De plus, son chakra se divisa en différentes parts. Des clones. Plutôt ingénieux. Un allait à la rencontre de Tsumei pendant que l'autre protégeait le Samui afin qu'il se replie sur une ruelle. Plutôt bon. Voire très bon.

Le Tadaoki ne pouvait pas faire grand chose. Il se contenta de suivre l'affrontement entre le Kaguya et le premier clone. Ce dernier se fit neutraliser de manière rapide. Le Kaguya savait ce qu'il faisait. Il progressait de manière sûre. Son plan était diabolique. Parfaitement bien pensé. Fro' n'avait qu'à jouer le support bot, se contentant d'apporter des appuis substantiels. Le combat se déplaçait vers la rue parallèle à celle où ils se trouvaient. Le Tadaoki décida donc d'avancer de manière calme.


La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber.

Leur adversaire se laisserait-il avoir? Le Tadaoki allait ganker une seconde fois. Le clone et celui qui se révèlerait en réalité être un Samui membre du Misuto étaient dans la ruelle à trois mètres au dessous de Wataru. Ils ne pouvaient pas l'entendre, du moins pas pour le moment. Il inspira longuement. Tsumei avançait. De toute manière, l'ennemi allait périr. Ou pas. De toute manière. Il allait jouer son atout. Même s'il ne se révèlerait pas pour autant. Avançant sur l'arête du toi, il lança deux kunais explosif au sol après avoir effectué quelques mudras. Immédiatement après, il commença à reculer sur l'autre bout du toit pour ne pas trop se faire remarquer. Son attaque avait eu lieu juste avant l'entrée de Tsumei dans la ruelle. Une détonation eut lieu. Wa' espérait que les deux "ennemis" s'étaient envasés. Il patienta sur le toit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Lun 2 Avr - 21:50

L’effet du flash qui rongeait les yeux du Samui commençait à se dissiper. Le clone qui était parti à la rencontre du shinobi charger de la défense du centre ville s’était fait éclater. Un Kaguya lui faisait donc face, comment l’a-t-il su ? et bien lorsqu’un clone d’ombre meurt alors son créateur peut voir et ressentir en moins d’une seconde la douleur et la dernière vision de la défunte copie. Il vit donc des phalanges se dirigeaient sur lui et ayant une femme Kaguya, qui maitrise donc les os, il en déduit la suite. L’adversaire allait probablement retrouver ca position et il fallait donc qu’Hiroyuki réagisse. Sa vision revenait, il distinguait les formes de son clone devant lui d’ici quelques secondes, il serait de nouveau apte à combattre.

L’ennemi en décida autrement et continuait de l’harceler même à longue distance en créant un trou sous les pied d’Hiroyuki qui commençait à s’enfoncer lentement. Un utilisateur du Doton ? ca marche, il n’en avait jamais combattu mais bon il y a un début à tout ! Alors qu’il s’était enfoncer sous terre jusqu’au cheville, il eut la brillante idée d’exécuter une technique connu de tous : le Kawarimi ! Peu chère en chakra mais efficace dans ce genre de situation. Le seul hic c’était avec quoi il allait bien pouvoir échanger sa place mais comme le temps était précieux et compter. Il réalisa son jutsu et changea de place avec son clone. Il s’écarta un peu et vit deux kunais explosifs pelaient au dessus du clone.

Evidemment, la copie du Samui n’en réchappa et l’original fut souffler par l’explosion, son armure Raiton l’avait probablement sauver. Il avait reculer d’environ dix mètres mais il n’allait pas sauter dans le tas sans réfléchir ! Il avait en face de lui deux adversaires, coordonnées comme des pros mais il allait trouver la parade. Il invoqua trois pingouins, pas plus haut d’un mètre chacun.


"Alors le blaireau ! on a besoin d’aide ?" s’écria Yuki

"Allez batard.. en face de nous on a Panthéon et Twitch, un Corps à corps et un invisible ! Me faut de l’aide pour régler le compte de c’est deux feeders !"

"On s’charge de Panthéon !" répondirent en cœur les pingouins.

Quelle bande de tapette ! il prennent le plus "voyant" mais il faut faire avec. Les pingouins tirèrent un laser de glace chacun en direction du Kaguya tandis que le Samui gravissait l’immeuble dans le but de rencontrer le nouveau venu.. Il envoya une boule fumigène sur le toit pour masquer sa venu

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 93
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Mer 4 Avr - 18:09

Alors que je fonçai vers l’étranger qui s’en était pris au village, je me demandais ce qu’aurait décidé de faire l’usurpateur d’identité. Allait-il m’épauler comme je lui avais conseillé de faire ? Il avait été d’accord avec mon plan mais allait-il avoir l’habilité de le suivre ? Tout ce que j’espérais, c’était qu’il n’allait pas me mettre de bâtons dans les roues. J’avais déjà assez à calculer sans prendre en compte un autre perturbateur.

La première chose que je vis ce fut deux êtres apparemment identiques. Il avait un clone avec lui ? Il invoqua ce qui ressemblait en tout point à des pingouins. Trois exactement, ce qui faisait en tout cinq adversaires. Voilà qui devenait compliqué, surtout que notre homme avait présenté des techniques qui me laissaient penser qu’il était bien plus fort que moi. Mais il avait autre chose, il portait une sorte d’armure de chakra, sûrement du Fûton ou du Raïton.

Freak intervint alors que les pingouins semblaient se préparer à une technique. Notre adversaire se permuta apparemment avec son clone qui fut détruit par la technique de mon collègue qui repartit pour se cacher. Ce n’était peut-être pas la meilleure des choses à faire vu que maintenant l’ennemi savait que nous étions au moins deux. Mais ça ne changeait pas grand-chose.

Les pingouins envoyèrent soudain trois lasers. Dans un réflexe j’esquivai le premier, mais je sentis le second me toucher la jambe. J’avais vu l’adversaire bondir sur le toit, alors je décidai de lancer mon kunaï et mon katana sur les deux pingouins les plus proches. C’était assez dommage vu que j’avais au préalable entouré les manches de ces deux armes de parchemins explosifs. Je sentis mon corps se glacer. Mais le fait était que… Je n’étais pas le véritable Tsumei.

Je sentis mon clone disparaître. Et oui, c’était ça le plan. Je m’étais au départ cloné et celui qui était sorti du bâtiment n’était qu’un leurre. J’avais au total fait trois clones, le premier était donc à présent détruit par les animaux. L’un était parti sur le bâtiment pour envoyer des projectiles Fûton sur les pingouins, ce qui allait peut-être être suffisant pour les détruire vu qu’ils avaient déjà à esquiver les deux armes lancées par l’autre clone.

Quant au dernier clone et moi-même, nous avions fait le tour par la droite. Nous bondîmes donc vers le brouillard sur l’extrémité de la bâtisse pour repousser notre ennemi. L’Agaru, utilisé deux fois, c’était sûr que l’adversaire allait retomber dans la ruelle. C’était assez pour laisser le temps à Freak de faire ce qu’il avait à faire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Mer 4 Avr - 21:29

Leur plan avait été parfait. Parfaitement parfait. N'importe quel adversaire de rang moyen aurait au moins pris des dégâts. Pas cet adversaire. Il était de haut niveau. C'était un bon. Il était très très bon. Wataru avait le niveau d'un Chunin et Tsumei le possédait aussi amplement au détriment de leurs grades. Ce gars-là était au moins Juunin, voire mieux. Il avait un très bon niveau, et les affinités qui allaient avec. Permutant avec son clone, il avait déclenché une armure de foudre. Solide. Probablement très solide. Son chakra lui rappelait quelque chose bordel. Pas le temps d'y réfléchir. Il venait d'invoquer 3 pingouins. Un Kuchiyose en plus. C'était du sérieux, du très sérieux.

Les pingouins tirèrent des lasers de glace sur le Kaguya. Un des Kaguya pour être exact. Il explosa dans toute sa splendeur. Ses clones de vent étaient étonnants d'efficacité. Il en avait fait trois. Le premier venait de se faire détruire. Soit. Le deuxième retenait les pingouins en leur jetant des sphères de vent pendant que le troisième clone, acoquiné au véritable Tsumei, repoussait ou du moins tentait de repousser celui qui s'avèrerait être Samui Hiroyuki, membre du Misuto et personne que Fro' avait rencontré par le passé.

Le Tadaoki ne savait que faire. Il mit une poignée de secondes à réagir. Déroulant de l'intérieur de sa tenue une liasse de parchemins explosifs, il se contenta d'en mettre le long du rebord de l'immeuble pendant que Tsumei effectuait son tir de vent. Même si l'ennemi parvenait sur ce toit et qu'il battait les deux ninjas, la dose de parchemins en présence le réduirait en cendres. La moindre étincelle le ferait sauter. Il n'y avait plus qu'à espérer que cela lui fasse désactiver son armure, que cela le force à le faire. De toute manière, si ce n'était pas le cas, ils n'avaient qu'à espérer avoir des renforts. Ou Wataru serait obligé de griller sa couverture pour défendre sa vie. Si c'était le cas. Il tuerait aussi Tsumei. Chose qu'il n'aimait pas beaucoup. Il s'approcha du rebord de l'immeuble. Inspirant à pleins poumons, il sortir à nouveau des projectiles. Très répétitif certes. Mais il ne pouvait pas faire grand chose d'autre.

Les lançant aussi fort qu'il put, il composa des mudras de manière discrète, augmentant sensiblement la vitesse de ses projectiles. C'était du Futon certes, mais cela ne se voyait quasiment pas. C'était assimilable à un puissant lancer de projectiles. Se battre contre cet homme relevait de la folie. Mettant ses mains en porte voix, il s'écria:


"THIS IS SPARTA"



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Lun 9 Avr - 12:37

Des renforts de choix ! voilà ce qu’étaient les pingouins. Ils avaient été invoquer à point nommé et l’aide qu’ils allaient apporter à Hiroyuki pourrait probablement changer l’issue du combat car depuis quelques temps, le Samui a bien du mal à résister aux assauts des adversaires. Il comptait donc sur leurs aide pour se remettre dans le combat et pourquoi pas mettre un adversaire K.O, les apparences peuvent être trompeuses en témoigne leurs petites tailles et leurs airs pas si agressifs mais pourtant il verront bien de quoi ils sont capables. Hé ben justement, l’ennemi arrive de front avec plusieurs armes dans les mains, un imbécile ! Le Samui étant trop occuper à éviter le piège tendu par l’un de ses adversaires ne put donner les directives à ses compagnons de petites tailles, alors ses derniers se chargèrent de tirer leurs puissant lasers de glace sur l’ennemi qui explosa tout en laissant une petite brise derrière lui.

Un Kaze Bunshin, ingénieux stratagème, surtout que lors de sa disparition il lança ses armes ajouter à cela quelques parchemins explosifs sur les oiseaux. Avec un petit bond en arrière ils parvinrent à éviter l’explosion mais quelque chose d’autre les menaçaient, des p’tites sphère de l’élément Fûton semble t-il mais ces dernières ne frappèrent pas tout les pingouins, seuls deux d’entre eux furent toucher et malheureusement c’était suffisant pour en finir avec eux. Il ne restait plus que Yuki, muni de ses deux sabres, il vint se placer sur l’épaule du Samui. Hiroyuki gravissait le bâtiment, balançant un fumigène sur le toit dans le but de masquer sa venu, il prit dans ses mains quatre kunais (deux dans chaque mains). Tout en continuant de monter, il accrocha un fil autour des armes de jet et lança ses dernières dans le mur où elles vinrent solidement s’ancrer. Le but de cette manœuvre ? tout simplement pouvoir se créer un repli si il devait sauter ou se faire repousser hors du toit car n’ayant aucun moyen de se rattraper la chute pourrait lui être fatal et se serait bête de mourir lors d’un exercice.

Il n’eut pas contre le temps de s’attacher lui, mettre autant de temps à gravir un immeuble ferait vraiment trop chauffer et l’ennemi se douterai de quelque chose. Une fois arriver en haut un cri se fit entendre. "This is Sparta" était ce un fou ? ou un signal ? il le saura bien assez tôt. Il ne put voir que deux adversaire sur trois car à peine posa t’il le pied au sommet qu’il fut renvoyer en bas à l’aide d’une technique une nouvelle fois de type Fûton. Il ne savait donc faire que ça ? Au moment où il fut renvoyer en arrière, il envoya deux shurikens à l’aide de sa main droite (puisque la main gauche tient toujours le fil) sur l’un des deux types se trouvant devant lui et il espérait toucher le bon. Soudain, plusieurs projectiles se rapprochèrent de lui et il aurait largement pu les éviter si la vitesse de ces derniers n’avaient pas augmenter subitement. Ils entrèrent donc en collision avec l’armure Raiton d’Hiroyuki qui lui sauva une nouvelle fois la vie. Grâce aux préparatifs de tout à l’heure, il retomba dans l’immeuble. Cette fois, il put fouler le sol sans s’attendre à se faire jarter dans tout les sens. Il créa trois Kage Biunshin qui se placèrent chacun à une fenêtre de la pièce, de même pour Hiroyuki qui exécuta une autre technique. Il leva ses bras au ciel et un orage commença à s’abattre dans la zone qui l’entourait.

Si il rentraient dans le bâtiment, il leurs fournirait un accueil sanglant puisque réalisant une troisième technique dans le but de les accueillir, et si ils restaient à l’extérieur et bien il y avait de nombreuses chances qu’ils soient mit Hors Combat par la foudre. Il n’y avait pas de quoi les tuer mais c’était suffisant pour les endormir quelques heures ou jours. Son armure Raiton ne marchant maintenant plus, le Samui allait devoir faire plus attention à ses actes qui pourraient avoir de grosses conséquences à présent.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 93
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Sam 14 Avr - 16:47

Lorsque l’adversaire arriva l’un de mes clones et moi utilisâmes une des plus faibles mais aussi des plus utiles techniques Fûton. Repousser l’adversaire, voilà quel avait été notre but. Un objectif réussi mais cela n’allait pas être suffisant. En effet, l’inconnu n’était pas allé aussi loin que je l’avais espéré. Ce n’était pas qu’un simple shinobi, ça c’était sûr. Si on devait lui donner un grade, c’était au minimum Jônin. Mais l’important n’était pas d’attribuer un titre à la puissance que possédait son adversaire, mais de réfléchir à comment la contrer.

Soudain, un éclair jaillit. Du chakra en masse, une pluie à l’affinité Raïton. Avait-il utilisé cette technique en retombant ? Cela ne m’étonnerait pas tant que ça. Il fallait battre en retraite, et c’est chose que je fis immédiatement. Mais le périmètre que couvrait ce jutsu était trop important. Je sentis les clones se dissiper. J’arrivai rapidement à l’extrémité du bâtiment duquel je sautai. Mais je fus touché au bras gauche. Une douleur vive que j’oubliais rapidement. Il me fallait réfléchir et vite.

Si nous avions tenu tête jusqu’à maintenant, c’était en grande partie grâce à mon plan. Cependant, mes clones et mes différentes techniques m’avaient pris la grande majorité de mon chakra. Je n’avais plus beaucoup d’options. De toute façon, si l’ennemi possédait une armure Raïton, même si j’utilisais ce qui me restait pour effectuer un Ira Toge, je ne pourrais que lui tenir tête et encore.

L’adversaire était trop puissant, il fallait se rendre à l’évidence. Mon coéquipier l’était aussi, mais moins. Et le fait qu’il cachait sa véritable identité était un handicap à prendre en compte, même s’il avait suivi le plan plutôt efficacement. Ce n’était plus la peine d’espérer faire autre chose. L’autre partie de mon plan avait été de placer des parchemins dans le bâtiment où nous nous trouvions au début et aussi dans la ruelle où mon clone était descendu avant d’affronter les pingouins. Ce n’était plus la peine d’espérer l’attirer dans un de ces endroits.

Il fallait prévenir les instances du village. Je n’allais pas continuer à me jeter dans la bataille alors que je savais que mes chances de victoires étaient quasi-nulles. Si je mourrais, je n’allais pas rendre service à Kiri. Ma vie avait de la valeur, et il était hors de question que je prenne le risque de tout perdre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Sam 14 Avr - 21:19

Leur adversaire savait très bien se battre. Il avait réussi à contrer tous les pièges mais ses pingouins avaient subi. Il n'en restait plus qu'un, probablement le plus robuste. Il s'était replié dans l'immeuble, sous eux. Fro' sentait effectivement 5 présences. Encore des clones. Ils ne pourraient pas faire mieux que ce qu'ils avait déjà fait. Ce type était trop fort. Même s'ils y allaient, ils risquaient de recevoir une rouste mémorable. Il valait mieux probablement se replier. Oui. Le Tadaoki en était sur. Les réserves de chakra du Kaguya devaient toucher à leur fin et la réserve "Genin" de Wataru aussi, même s'il était en réalité en pleine forme.

Il n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps. Un jutsu de foudre se déclencha, ce qui fit fuir le Kaguya. Wataru n'avait pas le choix. Il devait parer ce jutsu. La foudre fonçait sur une majorité du toit. Hasaki no Tasogare. La lame de vent se prolongea le long du bras du Tadaoki qui décrivit un grand cercle dans les airs. Il venait de parer la technique sur une petite partie de la zone. Le Kaguya avait semble-t-il été atteint et continuait sa fuite. Il n'avait même pas prévenu le Tadaoki. Quel lâche! Laisser un coéquipier sur le champ de bataille. Simplement honteux.

L'immeuble se mit à tanguer. Il n'en avait plus pour longtemps. Le souffle de vent se dissipant, le Tadaoki se rendit compte qu'il était seul. L'ennemi ne le savait pas. Mieux valait décamper et réapparaître plus tard. Après tout? En quoi cet assaut concernait-il Fro'? Wataru partit dans la direction opposée à Tsumei, préférant se replier vers la Forêt de la Brume pour retourner au village à la fin de l'assaut.

Kiri ne comptait donc en somme dans ses strates inférieures que des lâches et des ignorants. Pitoyable. Il continua à courir en direction de la forêt


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes Lun 16 Avr - 14:30

Le combat commençait à être vraiment long, Hiroyuki grâce à un ingénieux stratagème parvint à ne pas être éjecter en bas de l’immeuble mais simplement en dessous de ses ennemis. Enfin, ils n’étaient pas vraiment ennemi mais le Samui devait se faire passer pour un sbire de Makka ou une connerie du genre afin de tester les défenses du village. Côté infiltration, il n’a pas eu de souci car connaissant les moindre recoin de ce village de part son appartenance au Misuto et d’autre part.. bah cela avait été organisé pour qu’il puisse s’infiltrer. Bref, inutile de raconter un combat qui est en train de se dérouler.

Il se retrouva donc à l’intérieur de l’immeuble d’où il c’était fait souffler littéralement il y a de cela quelques minutes. Malgré que sont chakra s’amenuisait, Hiroyuki envoya une de ses plus puissantes techniques, Gouu Ikazuchi. Ce fut une véritable pluie de foudre qui s’abattit dans les vingt mètres autour du bâtiment. Cette technique est très aléatoire, elle frappe violemment et rapidement le sol mais le bémol est qu’elle ne peut forcement pas toucher un adversaire et le Samui l’utilisa donc en premier lieu pour leur montrer sa puissance de frappe et espérer les faire fuir. Il ne pouvait pas savoir si il avait fait mouche, mais il c’était quand même préparer à les accueillir avec des Kage Bunshin et Yuki se trouvant toujours sur son épaule, prêt à combattre. Il avait exécuter une autre technique, au cas où ils devaient arriver, elle pouvait avoir deux utilités : soit la fuite soit le combat rapprocher. Dans ce cas-ci alors, que le bâtiment se met à trembler, la première option allait probablement être la bonne. Se trouvant près d’une des fenêtre, il sauta en bas et parti en courant afin de ne pas mourir bêtement lors de l’effondrement du bâtiment. Après s’être mit à l’abri, il annula son Henge, reprenant sa vrai forme et demanda à Yuki de rentrer chez lui :


"Merci, les gars de vous êtes battu avec moi, sans vous je ne serez probablement plus en état de te parler, transmet leurs mes vœux de rétablissement, ils le méritent !"

"Pas d’problème Mister Freese ! le message sera transmit !" répondit le pingouin en rigolant.

Il disparu ensuite, dans une épaisse fumée blanche de taille égale à la sienne, l’immeuble chuta au sol, provoquant alors un énorme bruit Hiroyuki se retourna et tout en se passant la main sur la tête il pensa :


"Putain ! le Nidaime va me faire chier avec ca… "

Il s’accroupit devant le tas de poussière s’élevant dans le ciel, et le sourire aux lèvres il se réjouit de savoir que même si le rang d’un shinobi de Kiri est faible, il pouvait tout aussi bien garder le village, il en a eu la preuve aujourd’hui et il était fier d’être de Kiri !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #5 : Les patrouilles nocturnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Episodes Kiri :: Episode #2 : La fausse attaque-