N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Paumes of course [Kumezu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 311
Rang : B+

Message(#) Sujet: Paumes of course [Kumezu] Jeu 23 Nov 2017 - 22:31

Le lever du soleil quelle magnifique façon de commencer la journée. Accroupit sur le toit de son immeuble les yeux fixés sur l'horizon. Le genin observait cette gigantesque boule de gaz enflammée naître à nouveau du désert, comme elle l'avait fait hier. Derrière une grande dune, le feu du soleil se découpait pour inonder les sables de Kaze de sa lumière. Mareo avait toujours beaucoup aimé le soleil bien qu'à Sunagakure no Sato il aurait pu finir par le détester. Tellement il imposait sa présence avec la chaleur de ses rayons brûlants, mais il appréciait toujours cette énergie qui en émanait. Le jeune homme sortait d'une bonne heure de méditation, toujours ou presque debout avant le lever du soleil. Il utilisait ce temps calme au village pour méditer et effectuer une gymnastique monastique apprise au temple. Elle permettait de se concentrer, de s'entretenir et de se préparer à la journée pour bien éveiller son corps.

Une fois les derniers rayons émergés de derrière l'horizon désertique des terres du vent, le Kiezan entreprit de descendre prendre un petit déjeuner. Celui-ci fut copieux, mais équilibré des fruits notamment, un peu de fromage et des fèves accompagnées de céréales diverses. Impossible pour le genin de partir pour sa journée sans manger correctement et il devait faire le plein d'énergie. Aujourd'hui, il comptait bien s'entraîner durement. Le jeune homme avait prévu de se rendre aux terrains d'entraînements après un footing de moyenne distance autour du village. La course à pied lui ferait un très bon échauffement et ensuite, son taijutsu serait à l'honneur par cette belle journée.

Le taijutsu avait toujours été son point fort, il avait le corps taillé pour cela. Le genin était petit, fin et athlétique. La taille du garçon lui conférait un centre de gravité assez bas et un bon équilibre. Des membres courts donc des muscles courts ce qui rendait ses mouvements moins allongés et donc le rendait plus vif. Sa corpulence fine et athlétique, lui octroyait force et agilité. Une belle alliance de ses qualités physiques le rendait donc très complet dans l'art du combat rapproché. Il avait toujours été de nature à vouloir combler ses points faibles, mais savoir entretenir ses points forts était au moins aussi important...


-----------------------------------------------------------


Une heure et demie plus tard le genin était sur son terrain favori le numéro trois, il n'y avait qu'une seule autre personne à cette heure-ci. Il était encore très tôt son footing lui avait bien prit une heure et dix ou quinze minutes. Tandis qu'il était arrivé aux entrées des souterrains menants aux terrains, le village s'éveillait à peine. Ce n'était pas la première fois que Mareo voyait ce shinobi s'entraîner tôt ainsi. C'était un vieux shinobi, il ne lui avait jamais adressé la parole. Il ne portait aucun équipement officiel de Suna, mais à sa façon de s'entraîner on devinait qu'il était un puissant ninja. Un juunin très certainement.

En tout cas le Kiezan ne voulait pas le déranger et se mit donc à l'autre bout du terrain. Après une courte pause pour grignoter quelques raisins secs avant de commencer, le moine se mit en position. Face à un mannequin de bois aux pales tournantes. Il commencerait doucement avec quelques enchaînements basiques et des contres.

Au bout d'un bon quart d'heure plus de monde était arrivé sur le terrain, mais il était encore assez peu occupé. Et Mareo lui se préparait à attaquer ses techniques plus élaborées. Installé sur les pistes en bordures de terrains permettant au shinobi de travailler leur déplacement rapide. Prenant appuie sur sa jambe faible, il se propulsait à l'aide de sa jambe forte pour parcourir cinq mètres seconde puis quinze mètres seconde. Et encore cinq mètres seconde puis quinze mètres seconde. Le genin n'avait pas encore su dépasser ce seuil, mais il espérait bien atteindre les vingt-cinq puis les trente-cinq mètres seconde prochainement. Bien qu'il sache que le chemin soit encore long...


@Kumezu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Dim 10 Déc 2017 - 3:28

Une nouvelle journée se levait sur le village caché du Sable, et le soleil rayonnait sur l'unique fenêtre de la cahute de Kumezu, le réveillant par la même occasion. Dispensé de mission dernièrement grâce au coup de main qu'il avait donné au QG du Ryodan, il continuait de ressasser ce qui s'était passé dans cette salle d'interrogatoire. Surtout, il n'oubliait pas qu'il avait perdu contre ce Kiezan, maître dans l'art de garder son sang froid. Il avait beaucoup de chose à apprendre de lui, et avait aujourd'hui pour objectif de le retrouver, et se confronter à lui dans un domaine qui lui était un peu plus familier, le Taijutsu.

Il avait une petite idée pour rencontrer à nouveau ce shinobi. Il devait sans le moindre doute se rendre régulièrement aux terrains d'entrainements du village, et avec une journée comme celle-ci, il n'y avait rien de tel que s'y rendre pour progresser. Rapidement prêt, il se dirigea à toute allure vers ces lieux, en prenant à peine soin de refermer la porte de ce qui était son domicile. N'ayant aucune affaire particulière dedans, il ne fermait même pas la porte à clef, cela n'avait selon lui aucun intérêt.

** Il est encore assez tôt, s'il s'entraine je devrais pouvoir le trouver. **


Arrivé sur place, il jetait un œil sur les terrains pour essayer de distinguer le jeune moine. Après quelques minutes d'observation, il pu apercevoir celui qu'il désirait rencontrer aujourd'hui, bingo. Il le voyait sur les pistes servant au développement de la vitesse des shinobi, et le regardait évoluer. Il parvenait à atteindre des vitesses assez stupéfiante. Vraiment, il avait beaucoup de chose à apprendre de ce jeune homme, tant physiquement que psychologiquement. Il s'approcha doucement pour ne pas le perturber dans son exercice, et à la fin d'une course, il sauta à quelques mètres de lui en l'interpellant.

« Bonjour Maréo. »


Debout face à lui, il garda un air stoïque, sans afficher le moindre sourire à celui qui était un peu comme un rival pour lui. Il avança et lui tendit la main pour le saluer. Il avait un certain respect pour lui, que ce dernier avait obtenu lors de leur précédente rencontre.

« Je vois que tu t'entraine dur. Montre moi ce dont tu es capable. »


Kumezu lui fit signe de le frapper. Pour quelle raison voulait-il encaisser une attaque de Maréo ? Était-ce une façon de jauger sa puissance ? Et le jeune moine, allait-il lui accepter de lui montrer une partie de sa force et le frapper comme demandé ? Cette requête était particulière, mais il voulait en avoir le coeur net, cet homme était-il à la hauteur de ses imaginations ? Il obtiendrait réponse à sa question très rapidement. Il se mit en position devant lui, prêt à recevoir le coup qu'il allait lui porter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 311
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Dim 10 Déc 2017 - 19:12

Mareo ne ressentait pas encore la fatigue, il savait s'aménager des temps de pauses suffisants pour récupérer son énergie. Il lui arrivait parfois de s'entraîner ainsi toutes la journée en prenant le temps de reposer son corps régulièrement. Alors qu'il était en pleine exercice à la fin d'une de ses courses de vitesse, un personnage apparu près de lui.

Le jeune homme devant lui était aussi impressionnant que la première fois qu'il l'avait vu entrer dans cette salle d'interrogatoire. Haute stature, corps musclé et couturé ainsi que chevelure longue et sombre. Kumezu était un mystérieux genin au charisme certain et au regard très particulier. Les deux garçons avaient eu l'occasion de se rencontrer lors d'un exercice d'interrogatoire organisé par le village. Leur affrontement tendu s'était soldé par une courte victoire du religieux, mais sur le simple fait que le Monjara n'est pas la compétence appropriée à l'exercice.

Depuis ce jour, Mareo avait souvent repensé à cet affrontement mental qui avait mis son sang froid à rude épreuve. Et surtout qui lui avait fait prendre conscience de ses lacunes en matière de contrôle du chakra. Depuis, le genin avait travaillé, mais Kumezu semblait être venu pour toute autre chose. Les lèvres cicatrisées du Monjara le saluèrent puis le défièrent... Le genin souhaitait affronter son camarade à la tête rasée et l'idée enchantait le moine. La lueur de défi dans les yeux de Kumezu allumait en Mareo un esprit de compétition qu'il avait déjà exprimé par le passé. Le moine croisa les bras l'air partagé, comme s'il n'était pas sûr de vouloir accéder à la requête de son camarade. Puis le bald boy sourit un air de défi dans le regard. Après une brève salutation, le shinobi religieux demanda:

Te frapper, Kumezu ? Si tu veux.

Le bald boy aurait bien prévenu son camarade qu'il ne jouerait pas les tendres avec lui, mais en réalité, il savait pertinemment que Kumezu n'attendait que cela. Pourtant, Mareo préféra éviter de blesser son partenaire. Et lui montra une petite part de ses capacités. Concentrant la lumière de Maskine dans la paume de sa main droite, le genin projeta son aura religieuse sous la forme d'une paume humaine très grande en direction de son collègue.

Tenohira - Rama, la paume de Maskine, psalmodia-t-il une fois son attaque lancée.

Mareo n'avait pas utilisé toute sa puissance loin de là, mais il avait tout de même mis une certaine force dans son coup. Il voulait montrer à Kumezu qu'il avait de quoi lui faire peur, mais pas lui montrer qu'il était bien plus puissant que cette simple paume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Lun 11 Déc 2017 - 7:51

Le défi était accepté par le Kiezan. Il ne semblait pas avoir oublié leur première rencontre, et le Monjara pouvait voir dans son regard la flamme de la rivalité qui crépitait. Le moine se mit en position face à lui, et commença à concentrer comme une sorte d'énergie dans la paume de sa main droite. C'était très particulier, et face à cela Kumezu pencha légèrement la tête sur le côté en plissant les yeux, essayant d'analyser l'attaque qu'il allait volontairement recevoir. Qu'était-il entrain de préparer ? Lorsque soudain, il projeta sa main vers l'avant, comme pour envoyer cette aura. C'était stupéfiant, le halo de chakra formait à présent une sorte de main géante qui se dirigeait à vive allure contre lui, il allait la recevoir de plein fouet.

** Que..!! ARGH ! **


Se retrouvant à terre suite à l'impact reçu, il était assez sonné. Il mit quelques secondes à se relever, bluffé par cette capacité. Qu'est-ce que cela signifiait ? Était-ce du Ninjutsu ou du Taijutsu ? Comment était-il parvenu à matérialiser cette force ? Le Monjara ne comprenait pas. Il se savait doté d'un pouvoir très étrange, le Jiongu, dont-il ne connaissait pas encore véritablement les secrets, mais il était là face à quelqu'un de vraiment particulier. Cette homme avait acquis une sagesse religieuse dépassant tout entendement, et pouvait faire appel à elle pour venir terrasser ses ennemis. Dans ce mouvement il avait pu percevoir que son camarade n'avait pas donné toute sa force, il n'aurait sans doute pas été capable de se relever. Il pouvait adapter cette technique à son pouvoir, il le savait. Cette idée lui traversa l'esprit, celle d'apprendre à ses côtés. Il s'avança vers lui, le regard déterminé, avant de s'exprimer.

« Ta technique est formidable, je sais qu'elle pourrait me sortir de biens des situations. Enseignes-moi là, Maréo-senpai. »


Le fixant dans les yeux, sans afficher la moindre émotion, il attendait sa réponse. Il n'avait pas pour habitude de demander ce genre de service, mettant sa fierté de côté pour espérer progresser encore un peu plus, il estimait que toutes sources d'enseignement était bonne à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 311
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Lun 11 Déc 2017 - 21:33

La gigantesque paume de lumière translucide vint frapper de plein fouet Kumezu. Est-ce que le genin avait fait exprès de recevoir le coup ? Sans doute, si Kumezu était bien un Monjara, il y avait de forte chance qu'il maîtrise le taijutsu. Hors l'attaque de Mareo était clairement facile à esquiver ou bien à contrer. Le jeune homme voulait donc savoir ce que donnait le moine et il avait été servi en partie. En tout cas c'est ce que le genin cru comprendre à sa réaction. L'imposant corps de Kumezu avait fini au sol et celui-ci mit quelques secondes à se relever groggy par l'impact de la paume de Maskine. Le chevelu s'exprima, il semblait stupéfait et avide d'apprendre cette technique. En tout cas c'est ce que ses mots signifiaient, mais son expression et son ton restèrent assez neutre. À croire que lors de l'interrogatoire l'adversaire du religieux n'avait pas tant joué un rôle que cela. Il était apparement de cette nature quelqu'un de neutre, ferme et presque froid. Néanmoins, cela ne dérangeait pas du tout le bald boy qui sourit à son interlocuteur:

Senpai ? Arrête ton char. Tu veux que je prenne le melon des sables, si tu commences à me considérer comme un professeur alors que nous devons avoir le même âge je pourrais mourrir de vanité. Tu as quel âge d'ailleurs Kumezu ? Tu es bien genin ?

Un silence se fit sentir, mais le genin reprit avant la réponse du Monjara. Qu'il était bête, il n'avait pas encore répondu à la demande de son camarade:

Oh ! Euh... bien sûr je peux t'expliquer comment cela fonctionne, mais tu ne pourrais pas utiliser la lumière de Maskine. En tout cas, pas avant une dizaine d'année. C'est approximativement le temps que l'on met pour devenir un maître et utilisé le pouvoir séculaire des Kiezan. Pourtant, je suppose que tu n'auras pas la patience d'attendre ce temps, mais j'entrevois ce que tu entends par l'apprentissage de cette technique. Tu aimerais la transposer, avec tes propres capacités ?

L'idée était intéressante, Mareo se faisait une idée plutôt grossière du pouvoir jeune des Monjara. Cependant, il supposait que les fils de leurs corps pouvaient prolonger leur membre et ainsi imiter le taijutsu à distance de la paume.

Tu pourrais me montrer ce que tu sais faire, pour que je me fasse une idée précise de notre point de départ. Ma technique permet d'attaquer au corps à corps ou bien à distance. Avant de te la faire utiliser proche de ton adversaire, il me faudrait savoir si tu peux l'utiliser d'une distance moyenne ou plus si tu le peux ? Tiens tu vois ce petit rocher en face ? Tu peux peut-être me montrer là-dessus, demanda le religieux ?

Mareo s'écarta pour laisser une marge de manoeuvre à son partenaire d'entraînement et l'enjoignit à exécuter une technique permettant de voir ce qu'il avait besoin de voir. Le bald boy joua avec un petit cailloux entre ses doigts sans même poser un regard sur le petit objet. Il était concentré sur ce qu'allait faire Kumezu, mine de rien le garçon était très curieux de voir en action son compère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Mar 12 Déc 2017 - 7:57

Le moine semblait suffisamment emballer pour accéder à sa requête, en revanche il avait l'air d'un peu moins apprécier le fait qu'il soit mit sur un léger piédestal par le chevelu, et ne manqua pas de le lui faire remarquer de manière assez humoristique. Avant même que Kumezu ne puisse lui répondre, il enchaîna comme ci de rien était et lui demanda un certain nombre de renseignements.

« Je suis un Genin effectivement, très fraîchement diplômé. Ta sagesse et ton expérience te place bien au dessus de moi dans la hiérarchie j'imagine, du moins pour le moment. »


Il fit une pause quelques instants, qui laissa un silence planer. Environ dix années pour maîtriser la lumière de Maskine ? C'était bien trop long pour lui, il allait vraiment devoir adapter cette technique à ses capacités. De plus, obtenir un contrôle parfait de cette lumière n'était sans doute même pas une question d'années d'apprentissages, ce devait être bien plus profond que cela. Questionné sur ses propres capacités afin de pouvoir éventuellement transposer cette technique de paume, le Monjara lui répondit en toute franchise.

« Couplé à mon pouvoir, il se pourrait que cette technique se révèle plus puissante que je ne l'imagine. Depuis ma naissance, je possède dans mon corps d'étrange fils que je peux maîtriser par la volonté et l'utilisation de mon chakra, comme s'il s'agit de membres à part entière. Je ne sais pas pourquoi, et je n'ai pas encore percé tous les mystères de ce pouvoir, mais je suis persuadé qu'il me réserve encore beaucoup de surprises. Laisse-moi te donner un aperçu de l'utilisation que j'en ai. »


Se positionnant face au rocher qu'il lui avait montré, à une distance d'environ trois mètres, il projeta son poignet vers l'avant à une assez faible vitesse, le détachant du bras tout en le gardant relié par des fils noirs tout à fait étrange. Ceux-ci semblaient être des sortes de muscles. Le poing fermé, il frappa le rocher sans y mettre vraiment de puissance, ce n'était pas tellement le but recherché. Il avait montré là en toute délicatesse ce qu'il pouvait produire. Bien évidemment, en situation réelle, la puissance et la vitesse de ce coup pouvait être énormément accrus.

Faisant revenir son poing directement au niveau de son avant bras, il le plaça face au Kiezan et le sutura à nouveau. Son bras paraissait comme neuf, avec pour seules traces ces vilaines cicatrices. Il se retourna vers le moine qui l'avait observé avec attention, fit quelques pas en avant vers lui en plongeant son regard dans le sien. Pensait-il pouvait l'aider et adapter cette technique avec le Jiongu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 311
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Sam 16 Déc 2017 - 19:21

Qu'il était têtu ce Kumezu, voilà maintenant qu'il vantait la sagesse et l'expérience de Mareo. Le genin était gêné d'être considéré ainsi lui petit moine de Maskine étranger à ces terres du vent. Le garçon n'avait rien d'exceptionnel, il essayait juste de faire de son mieux dans un monde compliqué. D'après le Monjara, le moine serait au-dessus de lui dans la hiérarchie des shinobis de Sunagakure no Sato. Hors, non. Selon le bald boy, certains genins étaient bien plus jeunes et talentueux que lui. Le Yuukan ne faisait quasiment pas de distinction d'âge, certains jeune de son âge était déjà des juunins. Rien qu'à l'idée de leur puissance et de leur compétence Mareo pâlirait. Kumezu n'avait aucune raison de se sentir moins légitime face à lui et cela gênait le moine. Pourtant, ils continuèrent la leçon le Kiezan prenait à coeur son rôle auprès de Kumezu. Il était déjà rare qu'il noue des liens ici à Suna alors il n'allait pas se faire prier.

Les explications argumentées du camarade de Mareo finirent de le conforter dans ses idées. Donc les Monjara pouvaient bel et bien contrôler leur corps composé de fils grâce au chakra, c'était intéressant voir même très intéressant. Si Kumezu disait vrai, il n'aurait aucun mal à transposer la technique du religieux avec ses propres capacités.

Le chevelu se positionna face au rocher que lui avait montré Mareo. Le gros cailloux n'était pas loin, mais suffisamment pour que Kumezu ne puisse pas l'atteindre sans s'en rapprocher à moins d'utiliser des moyens détournés. L'aspect filaire de la technique du genin avait quelque chose d'étrange ces espèces de fils musculeux noirs étaient presque cauchemardesques. Un instant Mareo se les imagina comme des êtres vivants à part entière et une goutte de sueur coula contre sa tempe. Tout Kiezan qu'il était sans doute le moine aurait-il eu du mal à garder son sang froid face à ses pouvoirs tentaculaires. Kumezu frappa le rocher de son poing allongé sans bouger de sa place, juste assez pour montrer qu'il l'avait touché. Mareo était contenté et il pouvait continuer son pseudo "cours":

D'accord, je vois. C'est plus ou moins ce que je m'étais imaginé et tu peux l'envoyer à quelle distance, demanda curieux le genin ?

Après la réponse de son partenaire du jour Mareo enchaîna:

Vois-tu la paume de Maskine est une concentration de notre aura monastique aussi appelé chakra, mais sous une forme que seul les moines de foi peuvent maîtriser. Nous le compactons à tel point qu'il devient aussi dur que le bois, puis que la pierre, puis que le métal et enfin pour les plus puissants d'entre nous aussi dur que le diamant. Il faudrait donc que tu puisses à l'aide de ton taijutsu et de ton affinité élémentaire que tu réussisses à renforcer ton coup. Exemple, si tu es d'affinité fûton comme moi tu pourrais rendre tranchant la tranche de ta main. Un utilisateur de suiton devrait faire preuve d'inventivité pour associé taijutsu et suiton. Le mieux serait presque le doton pour imiter de manière très correct l'impact d'une paume de Maskine. Quel est ton affinité élémentaire ?

Après plusieurs minutes de discussion les deux jeunes gens allaient enfin passer à la pratique. Kumezu allait tenter d'associer son pouvoir filaire avec un renforcement de son coup associé à son affinité et ainsi imiter l'attaque à distance du moine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Dim 17 Déc 2017 - 1:41

Sa technique avait visiblement était assez prévisible pour le moine. Vraiment, il semblait en connaitre un rayon sur ce monde. Était-ce son apprentissage au sein du temple de maskine ? Dans tous les cas il devait en savoir un peu plus sur le Jiongu pour espérer pouvoir aider Kumezu à progresser.

« Je garde une parfaite maîtrise des fils sur une distance d'environ trois mètres, au-delà je n'arrive plus à les utiliser de manières efficaces et mes techniques sont inefficace. Je bloque donc inconsciemment la longueur des fils. »


Maréo passa ensuite à une sorte de cours théorique, expliquant le fonctionnement de sa technique, la paume de maskine. Consistant à concentré son aura monastique, il parvient ensuite à le compacter à un niveau de dureté à plusieurs niveau, le bois dans un premier temps, puis la pierre, le métal et enfin le diamant. Comme il le pensait, le niveau qu'avait utilisé le moine auparavant ne devait pas être son plus puissant, au mieux, il avait compacté son aura au premier niveau. Repensant à l'impact qu'il avait subit, il se dit qu'un expert pouvant pratiquer une paume dure comme le diamant devait sans doute infliger des dommages irréparables.

Un léger sourire se dessina sur son visage rien qu'en y pensant. Peut-être cela valait-il le coup de partir quelques années au temple de maskine pour s'essayer à l'apprentissage de cette fameuse aura ? Non décidément pas, une version légèrement moins puissante de cette technique ferait amplement l'affaire, le Monjara avait bien d'autres atouts dans ses bras, comme cette affinité doton.

« Le destin a décider de me confier une affinité Doton, il faut croire que que je suis chanceux de ce côté. Mais je crois savoir qu'avec un entrainement intensif il est possible de parvenir à maîtriser une seconde affinité ? Auquel cas le Fûton pourra m'être d'une grande utilité je pense dans l'avenir. Pour l'heure, tu penses pouvoir m'apprendre à imiter l'impact de la paume de Maskine ? »


Excité à l'idée de commencer son apprentissage, il se positionna droit devant le moine, prêt à faire ce qu'il lui demanderait, même s'il avait une petite idée du déroulement de cet entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 311
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Dim 17 Déc 2017 - 16:00

Le doton sera parfait pour toi, oui décidément tu es bien tombé. Par contre, tu sais sans doute que face à un utilisateur de raiton cette technique de paume serait inefficace. Je dirais même qu'elle serait dangereuse, une fois maîtrisé évite de la confronter à un éclair raiton. Tu subirais de lourdes conséquences, prévint Mareo malgré qu'il se doutait que Kumezu soit au courant de ce genre de faiblesse.

Malgré que Kumezu ne puisse pas utiliser ses fils à plus de trois mètres pour le moment cela suffirait pour acquérir les bases de sa paume doton à distance. La suite viendra de son entraînement personnel.

Effectivement le fûton te serait utile dans l'avenir. D'autant qu'il comblerait ta faiblesse face au raiton qui lui est faible face au fûton. Ainsi avec le temps, l'entraînement et l'expérience tu seras capable en tant voulus de faire varier ta paume doton en une paume fûton. Ou bien une autre technique similaire à ta fantaisie. Enfin passons, vas-y concentre ton chakra tout entier en un point fixe ta paume ou ton poing si tu préfères. Pense à faire appel à ton affinité avec la terre puis maintient le tout bien concentré au même point. Le reste tu sais le faire mieux que moi, projette ta technique filaire vers le rocher et frappe.

Les consignes étaient simples, mais la mise en oeuvre pouvait être compliqué pour un non initié à concentration du chakra. Maîtriser un flux de chakra pour utiliser une affinité élémentaire en ninjutsu était quelque chose de commun dans le Yuukan. Beaucoup plus rare était les utilisateurs de taijutsu capable de concentrer leur affinité élémentaire ou même leur chakra en un point précis. Il s'agissait non seulement de maîtriser le flux du centre de son corps à une extrémité, mais de l'y maintenir assez longtemps pour frapper.

Contrairement à Mareo, Kumezu n'allait pas pouvoir projeter une aura comme lui. Pire, il allait devoir concentrer son chakra et le maintenir assez longtemps le temps que sa technique des fils atteigne la cible. Cela demandait une grande concentration pour les débuts, mais il pigerait vite la technique, selon le moine.

Allez, vas-y, exprima le Kiezan.

Mareo croisa les bras et s'écarta du passage pour laisser place à la démonstration de son camarade. Le bald boy était très curieux de voir à l'oeuvre son partenaire d'entraînement. Au-delà d'être un camarade c'était aussi un potentiel rival après tout il avait connu peu de genins de sa génération spécialisés dans le taijutsu. Kumezu faisait parti de ces rares jeunes gens doués pour ce domaine et chacun savait qu'un grand maître du taijutsu pouvait vaincre n'importe quel adversaire ou presque. Il fallait à Sunagakure no Sato des gens de cette nature, prêt à monter au front en première ligne. Néanmoins, il ne fallait pas de casse-cou monter en première ligne certes, mais avec les capacités nécessaires pour revenir victorieux et en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 97
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Lun 18 Déc 2017 - 10:45

Continuant d'écouter son petit cours improvisé, Kumezu compris alors que son affinité Doton serait inefficace contre une personne maîtrisant les éclairs. Il ne le savait pas, mais fit mine de rien face au moine. Il avait de sérieuse lacune concernant les bases de ce monde. La théorie, ça ne l'intéressait pas vraiment, mais elle était nécessaire. Dorénavant, il savait qu'il devrait travailler dur, pour acquérir une seconde affinité, prioritairement celle du vent, afin de combler ses faiblesses et surtout amplifier ses forces. Il y voyait plus clair et avait à présent une marge de progression énorme.

Vint le moment de passer à la pratique. Le jeune Kiezan lui expliqua comment il procédait pour faire jaillir son aura de moine dans sa paume. Le Monjara allait pouvoir transposé ce procédé avec son affinité Doton dans son poing, afin d'effectuer une attaque similaire. Il devait surtout rester concentrer pour maintenir une quantité de chakra suffisante dans son poing lorsque celui-ci serait manipulé par les fils à une courte distance, car dans la théorie, cela semblait assez simple, mais en réalité, cela requérait une concentration accrue.

« Bien, je me lance. »


L'héritier du Jiongu se positionna à la même distance du rocher que précédemment, et se concentra sur l'énergie qu'il pouvait canaliser dans son poing. Il pouvait la sentir, elle envahissait presque tout son avant bras. Malaxant son chakra sans relâche, il était prêt, et allait pouvoir frapper. Son poing se détacha à une vitesse bien plus grande que la fois précédente, et son poing vint frapper le rocher environ trois mètres plus loin. Cependant, ce n'eut pas l'effet escompté, car ce dernier ne présenta pas vraiment de marque, quoiqu'un légère fissure était apparu au milieu. C'était un échec, il ne comprenait pas ce qui s'était passé. Il tenta de réfléchir un instant, et pu apercevoir du coin de l’œil le moine qui allait sans doute lui donner l'astuce. Il leva sa main gauche, comme pour le stopper dans son élan.

« Attends, je dois comprendre le truc tout seul, laisse-moi un instant... »


Bien qu'il avait demandé de l'aide à celui qui serait plus tard un grand rival, Kumezu n'en restait pas moins quelqu'un de fier, et cette fois, il voulait réussir seul, trouver la solution sans qu'on lui prémâche le boulot. Il se repassa les étapes dans sa tête. D'abord malaxer son chakra dans la partie avant de son poing, avant de le propulser vers l'avant. Non, il manquait quelque chose. C'était ça, insuffler de son affinité Doton dans ce chakra, il n'était pas parvenu à le faire, ou très brièvement, ce qui expliquait la fissure. Comment pouvait-il procéder pour que cela soit plus simple ? Sans le faire exprès, son regard se dirigea vers le sol. Elle était là, la solution, le sol lui donnerait cette puissance, la terre.

Il se remit en position rapidement, avec un sentiment de satisfaction, comme sûr de lui. Il concentra le flux de son chakra au niveau de son avant-bras, encore une fois, mais cette fois-ci, il changea sa posture. Levant son poing droit vers l'avant, il bascula accroupie, posant sa main gauche sur le sol avant d'expulser son bras vers le rocher. La puissance dégagée était bien plus grande que son essai précédent, et cette fois son membre vint fracasser ce rocher, passant en travers et ne laissant derrière lui que des débris. C'était donc ça, il s'était aidé de son contact avec le sol pour insuffler plus facilement son affinité dans son flux de chakra. Plutôt bien pensé. La technique était réussi, Kumezu afficha un sourire, un sourire inhabituel, un sourire de satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 311
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu] Sam 23 Déc 2017 - 21:23

Le religieux du temple de Maskine observa Kumezu concentrer son énergie dans son poing. Bien que la concentration du chakra ne soit pas visible à l'oeil nu, Mareo se doutait bien que le Monjara faisait tout son possible pour canaliser toute cette énergie en un point unique. Compatissant, le genin savait à quel point ce genre d'exercice requérait de la force spirituelle et physique. Il se souvenait lui-même de ses débuts, lorsqu'il apprenait à maîtriser cet art. Il ne devait avoir guère plus de dix ans quand il avait débuté l'entraînement à la maîtrise de la lumière de Maskine. Pour un enfant de son âge cet art était particulièrement complexe, demander à un enfant de dix ans de se concentrer plus d'un quart d'heure. Mareo lui avait subi des sessions d'entraînements de quatre à douze heures par jour, c'est pourquoi aujourd'hui faire appel à la protection de Maskine se faisait de manière instinctive. En une fraction de seconde Mareo pouvait se trouver complètement protéger des attaques physiques ou requérir à la force bloquante de la lumière pour frapper...

Kumezu se positionna et envoya son bras filaire le poing chargé d'énergie vers le rocher relié au sol. Le monticule de minéraux semblait comme avoir poussé depuis les tréfonds de la terre telle un champignon dans une forêt humide. Le terrain était bien différent dans cette caverne sous la ville de Sunagakure no Sato. L'attaque plagié du genin couturé n'eut pas l'efficacité attendue. Avant même que Mareo ne s'exprime, Kumezu demanda du temps pour comprendre par lui-même, bien sûr le moine accéda à sa requête et ne pipa aucun mot.

Nouvelle tentative de la part de son camarade les pieds bien fiché dans le sol. Mareo vit Kumezu tendre le bras en avant puis s'accroupir et apposer la main sur le sol rocailleux du terrain d'entrainement. Intelligent, ce n'était pas la première fois que le genin voyait un utilisateur de doton se servir de la terre présente sous ses pieds pour renforcer son pouvoir. Le Monjara se servait de son affinité d'une manière efficace, sans doute n'avait-il pas réussi à maintenir son chakra doton dans son premier coup. Ainsi relié à la terre il réussirait cette fois. Et cela ne manqua pas, le pouvoir filaire du Monjara associé à son affinité doton et inspiré par la paume de Maskine eurent raison du rocher aisément. Pour la première fois ou presque Mareo vit sourire Kumezu et en réponse à sa satisfaction le moine applaudit bruyamment.

Décidément, tu es vraiment doué. Tu as compris la méthode et tu l'as même adapté, félicitations. Il m'a fallu bien plus de temps pour maîtriser cette technique, j'avais dix ans certes, mais tout de même, s'exclama le bald boy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Paumes of course [Kumezu]

Revenir en haut Aller en bas
 

Paumes of course [Kumezu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Terrains d'entraînement-