N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Ruri est folle [Masao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Ruri est folle [Masao] Mar 28 Nov 2017 - 18:13

Contexte:
 

J’attends Masao à l’extérieur du bar pendant quelques minutes. Il est sûrement resté au sous-sol pour discuter avec Ruri-sensei. Au départ, irrité par toute cette situation, je comptais simplement retourner à ma demeure et souffler pendant un moment avant d’entamer mes autres activités, mais l’image du jeune blond à l’attitude supérieure m’a retenue. Les bras croisés, fermé, je patiente appuyé contre le mur directement en face de bâtiment dans lequel est caché notre quartier général.

À ma droite, un itinérant ronfle. À ma gauche, deux chats se battent. L’odeur moisie de la taverne miteuse me fait grimacer. Il faut dire que l’entrée se situe dans une ruelle à l’ombre où les gens laissent leurs poubelles.

Dès que la porte ouvre, nos regards se croisent. Je ne bronche pas pendant un instant, le jaugeant, avant de prendre la parole.

« Masao, nous devons parler, » dis-je en me poussant du mur à l’aide de ma jambe. « Ruri-sensei… Ruri est complètement folle. »

Je range mes mains dans mes poches et m’approche de lui.

« Elle est sadique. J’ai eu la malchance de la croiser ailleurs. Elle est une actrice, elle joue comme au théâtre et elle cherche simplement à satisfaire son envie de jouer avec les gens. »

Je m’arrête à un pas de lui, le surplombant de ma carrure.

« À votre place, je ne l’idolâtrerais pas. Ce n’est pas un bon modèle de Shinobi. »

Mes dents se serrent.

« Par ailleurs… »

J’approche d’avantage, abaissant le regard pour l’observer.

« … Arrêtez d’agir comme si vous m’étiez supérieur. Ça m’énerve réellement. »

Je glisse mon sabre légèrement hors de son fourreau, juste assez pour qu’il émette un son.

« J’ai tendance à couper ceux qui me prennent de haut pour que nous soyons à la même hauteur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Sam 2 Déc 2017 - 18:10



La réunion des Kanzestsu venait de se finir Masao était resté un peu pour faire le tour du Qg et discuter un peu avec Ruri-Sensei. Puis le garçon quitta la base pour son appartement personnelle, mais à sa grande surprise le Asshu se fit interpeller par le samouraï de l'équipe.

L'homme n'avait pas l'air très content, il n'avait aucune confiance en Ruri-Sensei et la considérait comme folle. Il avait croisé la Chikamatsu ailleurs que dans le cadre de l'équipe, et ne c'était pas bien comporter avec lui. Jouant au théâtre avec les gens qui l'entouraient la femme n'était qu'une actrice de l'horreur pour lui. Créant le chaos et se nourrissant de la colère environnant il rédigeait le portail d'une serial killeuse qui ne correspondait pas tellement à la vision du Asshu.

Pour Eiki il ne fallait pas idolâtrer le chef de l'équipe mais plutôt s'en méfier elle n'était pas un bon modèle pour des jeunes shinobis.

Masao s'attendait un peu à cette vision de Ruri-Sensei de al part du samouraï qui ne la portait clairement pas dans son cœur. Pour finir le garçon s'approcha du Haijins à quelque centimètres de lui pour comparer leur carrure et ajouta avec un ton un soupçon agressif.
L'adepte du Bushido ne supportait pas qu'on le prenne pour inférieur et qu'on le dénigre comme Ruri-Sensei et Masao avaient pu le faire. Pour impressionner son adversaire l'homme avait fait claqué son sabre sur son fourreau pour montrer qu'il était prêt à en découdre et trancher Masao en deux si il continuait à le prendre pour de la merde. Le son métallique acheva son temps de parole pour laisser enfin Masao parler :

J'ai moi aussi rencontrer Ruri-Sensei dans le cadre d'une mission. Elle était plutôt protectrice et ouverte à mon égard, une vraie Chunin qui aide à la formation des Genins et au maintien des frontières de Suna. Nous ne pouvons pas vraiment blâmer l'attirance de Ruri-Sensei pour sa manie à mettre tout en scène et jouer un peu avec nous. C'est une Chikamatsu, une adepte du Kugustu. Joue le jeu, marche dans son sens. Elle n'a aucune raison de te mettre un coup de couteau dans le dos nous sommes ses poussins désormais.

Puis pour imiter son adversaire Masao pris un sourire narquois et fixa le samouraï dans les yeux :

Sur Hai on apprend que le respect ne se donne pas. Il se gagne, et toit tu fait tout pour ne pas l'avoir. Tu ne respecte pas ta Chunin, tu ne respecte pas beaucoup t'es camarades d'équipes en pensant que tu vaut mieux qu'eux sans les connaître. Ce n'est pas avec des menaces que tu auras se que tu veut de moi. Ma famille est mon clan vit avec un couteau sous la gorge, j'ai servis l'homme qui veut la mort de mon sang. Ce n'est pas un jeune samouraï qui arrive à peine à respecter les enseignements du Bushido qui va me dicter ma ligne de conduite

Laissant les derniers mots résonner Masao en profita pour déverser son chakra dans le fourreau qui portait dans son dos, tel les Kawaguchi et leur jarres de sables. La cendre s'envolait du sommet, les deux garçons se retrouvaient lentement pris dans une petite brume de cendre avec une odeur de souffre qui ne dérangeait absolument pas Masao.

Peut être que tu veut me prouver que tu est digne de mon respect ? Que entre homme, sans Ruri-Sensei pour te distraire. Ton arrogance pourrait te perdre. Sur Hai tu serait déjà mort avec ce comportement, sache le.

Sans lacher du regard son adversaire Masao dévoilait une seconde identité à Eiki. Il avait vu le garçon sage et obéissant devant la chef d'équipe, un fidèle soldat, mais maintenant il pouvait voir que le Asshu savait tenir à son honneur et sa fierté, qu'il était prêt à lui laisser une chance de gagner son respect convenablement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Mer 6 Déc 2017 - 18:31

« Kch! »

Ma poigne se serre autour du pommeau.

Je dois retenir ma rage pour ne pas le couper en deux. L’humiliation est probablement la source principale de mes réactions impulsives. Cherchant à me calmer, j’inspire profondément, mais quelque chose me gène. Une nouvelle odeur s’est élevée. Je remarque, sans quitter Masao des yeux, que l’éclat du jour disparaît légèrement, comme derrière une sorte de filtre ou d’une brume.

Mes sourcils se froncent d’avantage, mes paupières se plissent. Il se prépare à l’assaut.

*C’est l’affront de trop!*

Je n’ai aucune idée de ce qu’il fait, mais, une fois assommé, gisant sur le sol, il ne pourra plus continuer.

Vif, sans un mot de plus, je dégaine et cherche à fracasser le sternum du blond avec mon pommeau. Sitôt ma lame hors de son fourreau, je la tourne du côté plat en faisant un pas vers l’arrière et, de toutes mes forces, je frappe en direction du visage du jeune arrogant. Je veux lui faire ravaler ses paroles!

*Moi!? Pas un véritable Samuraï!? Ne pas suivre le Bushido! Il ne sait absolument pas ce qu’il dit! Il ne connait rien du Bushido!*

Je veux le blesser. Je veux lui faire mal. Je veux lui laisser une cicatrice pour qu’il se souvienne de moi pour le restant de ses jours.

*Sa famille et son clan, vivant le couteau sous la gorge! Laissez-moi rire! La mienne a payé des assassins pour me tuer!*

Plus que tout, je veux qu’il se taise, qu’il arrête de dire des conneries et de jouer le jeu de Ruri-sensei. Je veux qu’il ferme son foutue gueule et qu’il cesse de me ridiculiser en se mettant au premier plan.

*Je. Veux. Qu’il. Ferme. Sa. Putain. De. Gueule!*

« RAAAAAH! » hurlé-je alors que mon sabre fend le vent en direction de Masao.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Mer 6 Déc 2017 - 20:13



les paroles étaient comme des lames, blessant les adversaires mais de façon invisible. Blesser la fierté et honneur d'un samouraï était considéré comme un acte de guerre.
Masao pouvait sentir et voir la rage de Eiki, il était presque front contre front à quelques centimètres l'un de l'autre, l'un avait le sabre légèrement sortit du fourreau et l'autre maintenait un nuage de cendre autour du duo. Masao était si proche qu'il sentit le samouraï serrer sa poignée de son sabre, lui dire qu'il ne suivait pas le bushidô correctement était un affront à sa fierté et son arrogance immense. Malheureusement Maso savait aussi que les samouraïs avaient la fâcheuse tendance à laver les péchés dans le sang.
Masao ne voulait pas porter le premiers coup et avoir le tord sur lui, il voulait voir si Eiki allait pouvoir se retenir ou non et la réponse était aussi négative que l'action du sabreur :

A la seconde ou la poing du sabreur se leva pour soulever le pommeau vers le corps du Asshu celui-ci esquissa un sourire. Le garçon était prévisible tout comme Ruri-Sensei Masao l'avait compris. Eiki était un garçon fier, intelligent mais surtout très impulsif qui laissait ses sentiments guidait son sabre c'était une grave erreur. Durant les leçons sur Hai les Asshu apprenaient à ne pas laisser leur sentiments prendre le dessus et ne pas les montrer pour éviter d'être manipuler comme Eiki.

Si les deux garçons étaient si proches c'est qu'il y avait une raison, en effet quand Eiki souleva son sabre Masao n'eut aucun mal à diriger la frappe avec la paume de sa main. Cependant la force et la rapidité de son adversaires surprit légèrement le Asshu et ne lui lassa pas le temps de dégager la frappe dans le vide … mais plutôt dans l'épaule opposé à la position du sabre.
Puis par réflexe Masao recula autant que possible, si Eiki sortait son sabre c'était pour s'en servir, il ne devait donc pas se trouver dans l'allonge de sa lame sous peine de subir un assaut de plein fouet. Profitant de la présence des cendre autour d'eux, Masao concentra son chakra dans les particules en suspense pour les jeter sur son adversaire et le confiner dans un brouillard épais et asphyxiant l’empêchant de voir autour de lui et de respirer correctement.

Tu laisse les émotions guider ta lame, pas les apprentissages du Bushidô. Tu est rapide et fort mais prévisible et cela te rend faible.

Masao devait surtout se méfier de la lame du garçon, avec son Aura il pouvait couper presque n'importe quelle matière, un mur de terre forgé grâce à une technique Dôton ne résisterait pas bien longtemps surtout si la samouraï déverser sa colère dans son arme.

La colère te rend certes plus fort mais aussi manipulable et prévisible. Ruri-Sensei à dû le comprendre et tu jouer parfaitement le rôle qu'elle ta donné.

Une seconde attaque verbale allait sûrement déclencher une seconde attaque physique du garçon, Masao se prépara donc à contre attaque et reculer de nouveau. Il que le blondinet tienne toujours une distance et garde le contrôle sur son adversaire pour le vaincre, lui laisser une chance de s'approcher ou de quitter son champ de vision c'était lui donner la permission de le toucher et il en était hors de question !

Dôton…...

Masao maintenait un mûdra en attendant de voir la réaction de son adversaire, si celui-ci tentait de s'approcher ou d'attaque de nouveau Masao il n'hésiterait pas à soulever un pieu de pierre vers son adversaire pour le stopper et mettre un obstacle à trancher entre eux.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Ven 8 Déc 2017 - 18:31

« La colère te rend certes plus fort mais aussi manipulable et prévisible. Ruri-Sensei à dû le comprendre et tu jouer parfaitement le rôle qu'elle ta donné, » dit-il.

Ces mots, aussi futiles fussent-ils, m’ébranlent. J’hésite, pendant une fraction de seconde. Ces propos, concernant ma rage, sont vrais, je dois l’admettre.

Pendant l’espace d’un moment, j’avais l’intention de ranger les armes et d’accepter d’écouter, de parler, au lieu de me défendre, comme à mon habitude.

Cependant, une brûlure me déchire les poumons soudainement! Je réalise, d’un coup d’œil rapide, que mon environnement s’est assombrit. La poussière de tantôt s’est transformée en véritable nuage empoisonné.

Je retiens mon souffle aussitôt, mais les dégâts sont déjà faits. La douleur est intense, au fond de ma poitrine.

*Je dois sortir de là,* me dis-je comme pour me le confirmer.

Dès cette pensée formée, je saute sur ma gauche et m’enfuis en quelques bonds jusqu’à me libérer de cette nuée. Roulant hors du nuage nocif, à bout de souffle, je glisse sur une courte distance et reste ainsi, appuyé sur mon genou, regardant vers la ruelle.

Je tousse et crache.

Des murmures succèdent quelques cris de surprise. Je suis dans la rue et il y a plusieurs passants, mais ça ne m’importune pas du tout. Ma hargne est telle que, cette fois-ci, je veux partir avec un morceau de l’étranger de Hai. Les dents serrées, je me relève, tenant fermement mon sabre.

Mon pied droit recule, prêt à soutenir tout le poids de ce qui s’en vient. Je prends position, le sabre derrière moi, puis mon Aura s’infiltre dans la lame. Mon regard meurtrier cherche, dans la buée opaque, mon adversaire sans succès.

« Tant pis, » craché-je, crispé et insouciant.

Je sais qu’il se trouve dans la ruelle et elle n’est pas particulièrement large.

Enragé par la déception de Masao alors que j’avais décidé de lui accorder un point, frustré d’être tombé dans le panneau et, surtout, secoué par la véracité de ce qu’il a dit, je frappe dans le vide, fendant le vent avec un effet sonore particulièrement aigu. Aussitôt la motion complétée, un trait grisâtre apparaît et se dirige directement vers l’Asshu, découpant tout sur son passage.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Dim 10 Déc 2017 - 0:18



Peu après les mots de Masao un silence s'installa entre les deux membres des Kanzetsu. Le Asshu venait de marquer un point, la colère de Eiki était le réel soucis pour lui et l'équipe. Masao ne voulait pas laisser cette rage continuer à guider son camarade et laisser un effet négatif lui le groupe.

Au fond de lui-même le blondinet savait que Eiki n'allait pas l'admettre et cacher cette faiblesse par du sarcasme ou d'autres menaces. Evidement Eiki n'allait pas rester indéfiniment dans ce nuage pourpre et subir le fléau de de Hai. Le garçon blondit au travers du nuage créant des perturbations dans les cendres indiquant que la cible n'était plus là. Aussitôt Masao relâcha son emprise sur les cendres et les laissa chuter lentement. Surprit de ne pas voir le samouraï courir dans sa direction Masao était perplexe, son adversaire n'avait sûrement pas pris la fuite c'était inconcevable.
L'attente de la contre attaque paraissait si longue et pesante, puis peu à peu Masao aperçut une silhouette non loin des cendres qui retombaient au sol.

Il mijotte quoi rumina le Asshu

Les dernières pensées du garçon se suivirent d'un Enfoiré quand il vit sa cendre se séparer en deux sous l'action d'une onde de choc qui traversait la ruelle en direction du blond.
Masao était conscient qu'il ne pouvait pas échapper à l'onde de choc et surtout il l'avait plus ou moins provoqué. Il ne pouvait pas laisser les passants derrière lui être blesser par Eiki, la honte toucherais tout les Kanzetsu.

Finissant ses mudras et recommença une nouvelle série le Asshu tenta de soulever deux murs l'un derrière l'autre pour bloquer l'onde de choc, le premier devait arrêter une partie du choc et le second retenir les particules et les débris du premier . Cependant tout se passa pas comme prévu, les deux mur explosèrent si rapidement que Masao fut pris au dépourvu devant la puissance de la frappe.... la rage alimentait vraiment sa lame, beaucoup trop parfois. Prenant sa propre roche sur sa gueule lui-même, le garçon se décala au dernier moment pour ne pas prendre le reliquat d'Aura.

Tu est inconscient ! Il y a des civils autour de nous et tu laisse exploser tes sentiments et ton Aura en pleine rue !

Masao était sur le point de relancer une serie de mudras pour lancer des pics de pierre sur Eiki, mais il savait que le garçon n'allait avoir aucun mal à les stopper et à contre attaquer de nouveau avec des vagues d'Aura destructrices au beau milieu d'une la rue. C'était comme jeter de l'huile sur le feu, l'étouffer avec de la cendre était inefficace il fallait donc essayer autrement.

7 vertus, 7 préceptes à apprendre et tu n'est pas capable de tous les retenir. Je vais te les redire peut être que tu t'en souviendra ! Yû :le courage, il y en a en toi .. mais tu n'arrives pas à l'exprimer correctement ! Gi: la droiture, tu ne peut pas te canaliser. Jin : la bienveillance, point important du Bushidô mais tu est encore incapable de penser aux autres, tu ne pense qu'à ton image que tu entache toi même. Rei : Politesse savoir respecter Ruri-Sensei malgré tes différents et ton option. Makaoto : Sincérité, je pense pas que tu soit toujours franc, cela ta valut les foudres des hautes instances de Suna ? Chûji : La loyauté, on se connaît encore trop peu, mais tu hésite pas une seconde à frapper ton allié, un membre de ton équipe ! Sous prétexte de laisser ta rancoeur prendre le dessus. Et le dernier point le plus dur ! Meijô, L'honneur. Tu veut conserver et protéger ton honneur de sabreur, mais tu ne respecte pas 6 autres principes qui font de toi un samouraï, on ne peut donc pas te donner d'honneur et de respect en retour ! Tu fait tout à l'envers. Laisse nous t'aider à repartir sur le droit chemin et atteindre tes objectifs au lieu de tenter de nous couper en deux !

Si fallait capter le samouraï sur le point de vue intellectuel où Masao avait sûrement l'avantage car sur le plan physique le Asshu allait perdre malgré la différence d'âge. Eiki devait prendre conscience qu'il prenait la mauvais voie, si il persistait tout Suna allait le considérer comme un Ronin et non comme un samouraï, un samouraï déchu, sans honneur ni respect pour sa propre ligne de conduite.
Essuyant le sang qui coulait de sa lèvre à cause des rochers littéralement pulvérisé par Eiki le garçon murmura

Il ma fait mal ce con... mieux vaux l'avoir avec moi que contre moi...


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Lun 11 Déc 2017 - 17:26

Mon sabre fend l'air devant moi lorsque je frappe de bas en haut, lançant une sorte d'onde destructrice qui disparaît sous le nuage de cendres qui, lentement, se dissipait. La réception de la technique se fait dans un impressionnant fracas. Un nouveau nuage, de poussière et de détritus en suspend cette fois-ci, s'élève pour retomber aussitôt laissant, dans son sillage, Masao. Il était meurtris.

La vague invisible déviée poursuit son trajet sur quelques mètres avant de trancher une partie d'une benne à ordure de l'autre côté de la ruelle et de s'évaporer aussitôt, ne laissant qu'un filtre grisé éphémère entre son point d'origine et son point d'arrivé, devenant, au fil des secondes, de plus en plus transparent jusqu'à disparaître complètement.

Sitôt mon adversaire localisé, je me remets en position, prêt à agir de nouveau, à envoyer une seconde vague, encore bien plus dangereuse. Ce dernier, toutefois, clame haut et fort mon inconscience, le danger que je représente pour les civils, ce qui n'est pas faux. Je hoche de la tête, lui donnant raison, mais je ne change pas de posture, encore prêt à contrattaquer.

Puis, l'adolescent originaire de Hai monologue. Mes sourcils se froncent, ne comprenant pas l'angle de l'autre membre de Kanzetsu. Ce dernier m'explique, comme s'il s'y connaissait réellement, quelles sont les vertus du Bushido. Le jeune homme qui, quelques temps auparavant, vivait encore où, selon ses dires, les membres de son clan avaient en permanence le couteau sous la gorge, où la personne qu'il servait cherchait à le tuer, cherche maladroitement à m'expliquer de quelle façon je contredit, que je bafoue, le Bushido.

Lentement, le laissant prouver son ignorance, je me redresse et, doucement, rengaine mon sabre. Droit, fier, j'attends qu'il complètement son explication sommaire avant de prendre parole.

« Vous n'avez pas tort sur un point : je perds contrôle lorsque je me sens humilié, » soufflé-je tout en fouillant à l'intérieur du pan de mon Kimono pour retirer une flasque en argent. « Cependant, vous ne principes. La huitième transcende les autres. Tant que vous ne connaissez pas de quoi il s'agit, je ne vous laisserai pas me sermonnez sur quelque chose que vous ne connaissez pas. »

J'ouvre la flasque et l'approche de mes lèvres. Autour de moi, les Sunajins qui étaient présents lors de mon assaut se sauvent alors que d'autres s'agglomèrent. Je les ignore complètement.

« De plus, je n'ai jamais trahis une seule vertu. Votre vision du Bushido est erronée. Un Bushi ne doit jamais être aveugle. Vous ne voyez pas très loin si réellement ce que vous dites est votre manière de me percevoir. Je ne suis pas ce que vous pensez croire, » continué-je, un subtil sourire apparaissant au coin de ma bouche.

J'avale une gorgée et range le contenant où il était.

« Puis, cessez de me tutoyer! Nous ne sommes que des connaissances. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Mar 12 Déc 2017 - 23:02



Le nuage avait finalement disparus, donnant à Masao une vision claire sur son adversaire. Celui-ci était de nouveau en position de combat, prêt à contre attaquer tout comme le Asshu qui avait finalement préféré parlementer. Eiki savait qu'il représentait un danger pour les civils, il donna raison à Masao mais ne change pas son comportement pour autant, arrogant borné et insolent l'enfant du diable !

Puis sous l'effet du monologue du Haijin, le samouraï adopta enfin une posture moins agressive et rengaina son arme avant de prendre la parole. Donnant de nouveau raison à Masao, Eiki donna son point de vue, évidement il se devait d'être encore provoquant dans sa gestuelle, surtout en sortant une flasque argentée contenant forcement de l'alcool. Le sabreur invoqua une huitième vertus qui transcendait toute les autres. Ce nouveau contenu arracha un soupir à Masao :

Evidement, une fameuse huitième pour se justifier.... bah voyons.

Soupirant de nouveau le Asshu comprit que Eiki était entrai de vouloir jouer avec ses nerfs. Avant de reprendre la parole il prit son temps pour déguster sa liqueur, sous le regard méfiant des passants. C'était au tour du Buyuu de sermonner l'équipe et en particulier son interlocuteur sur leur vision du Bushidô ainsi que sur lui-même. Enfin le garçon demanda à ne plus être tutoyer, il ne se connaissait qu'à peine.
Quand Eiki finit de boire et commença à sourire Masao comprit que c'était à lui de se défendre. Il commençait en avoir assez du petit jeu du garçon, entre faire la victime puis jouer l'homme fier et mystérieux, un vrai charlatant aux yeux du Haijin, qui finalement sourit devant la bêtise de Eiki.

Tu demande à être vouvoyer. Redescends sur terre. Tu est peut être grand et fort , mais tu n'as que 15 ans, et tu ne mérite aucune marque de respect prononcé. Ruri-Sensei à une marque de respect, toi non. Tu n'est au mieux que mon égal. Et le respect à partir de maintenant tu n'en auras plus beaucoup venant de moi. Inventer une huitième vertus pour se justifier. Alors que tu viens de mettre en danger des civils, chose que le Bushidô interdit. Même un enfant de 4 ans pourrait le comprendre et assumer. Tu est arrogant et insolent. Pauvre garçon, tu as subis un drame familial, tu est le vilain petit canard de ta famille, tu te sent rejeté de tout le monde et tu nous en veut ? ridicule

Lâcha Masao en souriant pour lui aussi provoquer son adversaire.

Tu n'est plus un samouraï à mes yeux et aux yeux de la population de Suna. Regarde toi, tu te comporte comme un Ronin, un sabreur sans maître ni honneur. Tu porte la honte sur les Kanzetsu rien que par ta présence. Ruri-Sensei doit être triste de devoir t'éduquer.

Enfin Masao buffla de nouveau, fatigué de devoir éduquer un enfant capricieux et hautain, il voulait lui porter un nouveau coup à sa fierté. Il voulait lui faire comprendre que ses menaces n'effrayait pas un Haijin.

Tu me fait perdre mon temps à blâmer Ruri-Sensei alors que tu est en tord. Estime toi heureux.... ailleurs qu'à Suna, tu serait mort par ton comportement dépravé.... Ronin va.


Prenant un air hautain Masao voulait se comporter comme Eiki pour lui faire prendre conscience de son attitude si désagréable. Puis sans dire un mot tourna la dos à son adversaire et commença à s’éloigner du bar et d'Eiki. Évidement il gardait un œil derrière lui, ce samouraï n'avait pas beaucoup d'estime pour le plus sacré de son ordre, donc attaquer par derrière était tout à fait possible.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Mer 13 Déc 2017 - 18:55

*Ce qu’il aime monologuer,* pensé-je, ne quittant pas l’Asshu des yeux.

Celui-ci entre dans une longue tirade sur ce qu’il croit que je représente, ce qu’il croit que Suna pense de moi, ce qu’il croit que son les Samuraïs et ce qu’il croit être le respect. Sourcils froncés et bras croisé, j’écoute sans broncher, sans répondre quoi que ce soit. Sa vision simpliste et erronée du Bushido en montre beaucoup sur ce jeune homme.

*Il ne sait rien de moi. Masao ne cherche pas à comprendre, il veut simplement avoir raison,* pensé-je, serrant la mâchoire. *Je ne voulais que l’avertir… Il entre dans le jeu de Ruri-sensei. Il m’a insulté et…*

Je secoue très subtilement la tête, déçu de moi-même.

*Il ne comprend rien, mais a raison sur un point : ma rage doit être contenue.*

L’adolescent me tourne le dos, cherchant à me défier une fois de plus, mais je n’en suis plus là. Ce qu’il a dit avant de chercher à me piéger était plein de sagesse. À Tetsu, nous avons un adage à ce propos :

« Même les plus simples d’esprit peuvent atteindre l’illumination par accident, » murmuré-je.

*Il est du monde des génies d’y arriver sur demande.*

Deux Shinobi atterrissent à côté de moi, le premier très stable, le second légèrement paniqué. Ils m’expliquent qu’ils ont été attirés par la commotion et je leur réponds que j’en suis la cause. Surpris, ils me demandent ce qui s’est passé et je réponds sobrement qu’il s’agissait d’un règlement de compte entre membres d’une équipe Shinobi. J’explique que je payerai pour les dédommagements. Il faut bien que l’argent provenant du monde du crime serve à Suna, d’une manière ou d’une autre.

Pendant que le Ninja à l’allure plus équilibrée me bouscule et monte le ton, me menaçant de m’emprisonner, je regarde silencieusement Masao s’en aller. Tristement, je pense qu’il finira à se mettre tous les Sunajins à dos, puis les Kazejins. Il ne voit pas réellement plus loin que le bout de son nez.

« C’est bon, » dis-je, distrait. « Allons-y, pas besoin d’être aussi agressif! »

Étonné, il s’excuse et me demande de le suivre, ce que je fais sans rouspéter. J’aurai un bon compte à rendre une fois rendu au Palais Seigneurial. Ça tombe bien, j’ai à rencontrer le Seigneur du Vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao] Sam 16 Déc 2017 - 3:23


[color=#0c0c0c]
Le monologue n'avait pas eu beaucoup d'effet sur Eiki, celui-ci se contenta de regarder Masao. Au départ il n'était là que pour parler de Ruri-Sensei au final, Masao avait du ériger deux murs de pierre pour stopper une lame d'Aura, il avait partiellement esquivé un coup de pommeau de sabre et avait dû user de sa cendre pour contenir le sabreur. Telle une bagarre dans un bar des shinobis faisant respecter l'ordre étaient arrivés. Ayant garder un œil sur Eiki pour éviter une attaque en traître Masao se retourna pour vérifier la situation.

Le plus vieux des deux nouveaux arrivants malmena un peu le rônin qui devait d'être un peu tendu, mais contre toute attente celui-ci ne réagit pas violemment, il devait savoir qu'il ne pouvait pas avoir le dessus et qu'il risquait gros à s'attaquer à des représentant de l'ordre. Peu avant de suivre les deux gardiens de la paix, Eiki jeta un regard à Masao qui du bout de la rue soutenu ce regard qui voulait dire pleins de choses.

Qui sème la discorde récolte la tempête. Si les gardiens sont là c'est pour lui et non pour moi. Il doit assumer la conséquence de ses actes non réfléchis. murmura Masao.

N'arborant ni sourire ni peine sur son visage Masao se contenta de reprendre sa marche à l'opposé de Eiki et de remettre la capuche de son voile, il avait autre chose à faire que de remettre une couche dans cette dispute ridicule. Il devait rien à ce rônin, en dehors de l'équipe Eiki n'était rien à ses yeux. Mais une fois en mission ou en équipe le Asshu se tenait toujours prêt à aider et sauver son camarade malgré les différents. Perdre un compagnon d'arme durant une mission était encore plus honteux que de traverser les rues à ses côtés.

J'espère qu'il remettra en question son attitude arrogante et hautaine. Il n'a pas l'air d'aimer la compétition et qu'on lui tienne tête. J'espère qu'il ne jouera pas de caprice en mission. Ruri-Sensei doit nous souder, je ne vais pas faire tout le travail. Je ne lui doit rien.

Se dirigeant vers son appartement pensa déjà à la composition d'herbes médicinales qu'il allait devoir faire pour estomper les blessures et entailles de sa tête, bras et de la douleur à son épaule.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Ruri est folle [Masao]

Revenir en haut Aller en bas
 

Ruri est folle [Masao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Centre-Ville-