N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Dim 10 Déc 2017 - 2:52

Cela faisait quelques temps maintenant que Kumezu s'était retrouvé attitré à une équipe. Pour l'instant elle était composée de le petite Yae, et ils avaient pour professeur Kawaguchi Amano. La première rencontre de cette équipe s'était soldée par quelques petits incidents, notamment à cause du jeune Monjara, qui humilié par sa partenaire, avait fini par sortir de ses gongs. Toutefois, il n'y avait pas eu de graves problèmes à déplorer, cependant cela aurait pu mal se terminer.

Convoqué rapidement après cette histoire par son sensei, il avait une légère idée de ce qui allait lui être reproché aujourd'hui. Son manque de sang froid à l'égard de sa partenaire. Même s'il estimait qu'elle l'avait largement provoqué, ce n'était sans doute pas, et à juste titre, une raison valable pour s'emporte tel que ça avait été le cas.

Il était tôt le matin lorsqu'il sortit de sa cahute pour se rendre au lieu de convocation, l'académie Gaku. Kumezu avait l'impression de ne pas avoir mit les pieds là-bas depuis une éternité. Il s'en était passé du temps depuis sa première altercation avec l'avorton dans la salle d'examen. Ces deux là, ils ne cessaient de se chercher, de se lancer des pics. Au fond, sûrement qu'ils s'appréciaient. Les deux pouvaient être très complémentaires en tant que coéquipier, il allait juste falloir apprendre à mettre de côté leur égo et accepter de travailler ensemble. Cet effort, c'était surtout au Monjara de le faire, car il était supposé être le plus mature des deux.

Arrivé face au grande porte de l'académie, il entra doucement, et se dirigea vers le bureau qui lui avait été indiqué par Amano dans un courrier reçu il y a peu de temps. Il marchait dans les couloirs, ses pas faisant couiner le plancher. Il se stoppa devant le bureau adéquat, hésita un instant, puis toqua avant d'entrée et de refermer derrière lui. Son professeur était présent derrière un bureau, assis dans un siège. Il s'avança pour se retrouver face à lui avant de le saluer en penchant légèrement sa tête et son tronc vers l'avant en signe de respect.

« Vous désiriez me voir, Amano-sensei ? »


Maintenant il n'avait plus qu'à attendre. Il n'avait aucune idée de la manière dont allait se dérouler cet entretien, allait-il être sermonné ? Allait-il se retrouver sous surveillance ? Pleins de choses passaient dans sa tête et il semblait de se fait absent, bien trop perdus dans ses pensées, jusqu'à ce que le professeur prit la parole comme pour le réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 676
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Sam 16 Déc 2017 - 22:47

Des papiers, encore et toujours et surtout, depuis ce jour, des rapports. Quoi de plus normal que de devoir rendre des comptes aux autorités supérieures quand on avait à charge les futurs protecteurs du pays ? Les jeunes pousses.
Posant son index et son majeur contre ses tempes, Amano laissa un long soupir sortir de sa gorge puis fit tourner le crayon dans son autre main, le coude sur le bureau. En fait, il ne se trouvait ici à faire la paperasse que pour ne pas inviter chez lui l'un de ses élèves. Non pas qu'il n'ai pas envie qu'ils sachent où il vivait, mais juste pour les protéger. Savoir qu'il avait du monde à sa charge serait un bon moyen de pression sur lui et connaissant sa famille, il avait plutôt intérêt à se montrer distant.

Après quelques minutes à cogiter dans le vide, il tourna ses yeux vers la fenêtre dans son dos. Il était bientôt l'heure du rendez-vous avec Kumezu. Non pas qu'il ai réellement quelque chose à lui reprocher, hors le fait de ne pas savoir profiter de sa rage d'une toute autre manière, mais surtout, il avait besoin d'apprendre un peu plus de loin pour être en mesure de le canaliser dans des moments comme ce jour.
Ses deux mains trouvèrent le bois du bureau, alors qu'il entendit frapper à la porte. Reportant son attention sur cette dernière et observant la silhouette qui s'en détacha, ses yeux se figèrent sur le jeune homme avant de sourire. Amano n'avait pas pour habitude qu'on le gratifie de « sensei » et il ne s'en jugeait pas réellement digne pour le moment. Que leur avait-il apprit ? Rien, pas encore.

- Bonjour Kumezu, assieds-toi je t'en prie.

Désignant la chaise vide en face de lui, le bureau seul les séparerait. Étrangement et au contraire de leur premier échange, le blond paraissait plus doux, plus conciliant. Figeant ses iris dorés sur le brun dont il attendit de le voir s'asseoir et se détendre peut-être un peu avant de poursuivre, il s'adossa un peu plus au fond de sa chaise.

- J'aimerais te parler de ton excès d'émotions lors de notre petit échange sur le terrain d'entraînement avec Yae. Je n'ai pas vraiment de problème avec les sanguins dans ton genre, mais je voudrais t'aider à canaliser toute cette rage pour t'en servir bien plus efficacement.

Laissant une brève seconde se passer entre le moment où il prononça ces mots et celui où son regard trouva le bureau comme appui pour la suite de ses mots, sa voix sembla un peu plus lointaine.

- Je sais que ce n'est pas facile de rester maître de soit lorsqu'on pointe du doigt notre faiblesse. Ne crois pas que je suis un modèle de sérénité non plus, seul les morts le sont à dire vrai. J'aimerais également apprendre un peu plus de ton mode de fonctionnement. Ca me permettra de mieux t'aider et surtout d'être capable de te canaliser. La rage a du bon, mais il ne faut pas la laisser te dominer.

Étonnamment, il ne lui faisait pas le moindre reproche. Sur les derniers mots il releva son regard sur le Monjara devant lui. La perte de contrôle, oh il avait faillit vivre ça, au point d'y laisser quelques bouts de lui pour parvenir à ses fins, mais sa raison l'avait arrêté. Il avait préféré souffrir et supporter pour mieux se relever et frapper plus fort, plus profondément.

Attendant une réaction quelconque, il était prêt à aller dans la cour de l'académie pour la pratique.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Dim 17 Déc 2017 - 0:10

C'est bien ce qu'il pensait, c'est son excès de colère qui l'avait amené dans le bureau de son sensei. Mais étrangement, celui-ci semblait assez calme, sans doute pour lui prouver qu'il est tout à fait possible de régler une situation sans avoir recours à la force. Il lui expliqua n'avoir aucun problème avec les sanguins, et dans ses paroles, Kumezu eut l'impression qu'Amano s'était un peu retrouvé en lui. Alors lui aussi était passé par là ? L'apprentissage de la maîtrise de soi ? Comme il le disait, elle était impérative, bien que la rage aussi l'était, le tout était de savoir la dompter pour en tirer le meilleur profit.

Peu de reproches donc dans le discours du professeur, ce dernier voulait comprendre le mode de fonctionnement du Monjara. Comment comptait-il procéder pour cela ? Allait-il lui faire passer des sortes de tests ? Il n'en avait pas la moindre idée. En tout cas, il était assez plongé dans ses pensées, cogitant sur les paroles que venait d'avoir son professeur, et surtout sur la tolérance qu'il venait de faire preuve. En effet, il avait eu cent fois l'opportunité de sévir et de manière justifiée qui plus est.

« Apprendre mon mode de fonctionnement vous dîtes ? De quoi parlez-vous exactement ? »


Sa question à peine posée, le blond se leva de sa chaise pour se diriger vers la porte, comme pour quitter la pièce. Voulait-il se rendre dans une autre salle ? Ou bien peut-être avait-il l'intention de d'évaluer le comportement du Monjara de manière pratique ? Sans doute allait-il le pousser à bout de sa colère, pour le mettre en condition, et ainsi lui apprendre à gérer cette dernière. Quelque chose lui disait qu'il allait ressortir grandit de cette petite session privative avec Amano.

« Nous allons quelque part ? »


Il resta sur place, fixant du regard son sensei, il attendait une réponse avant de bouger. Il n'allait pas désobéir non, il désirait simplement savoir ce qu'il allait se passer, de manière un peu maladroite certes. Il ne maîtrisait pas encore totalement les valeurs commune, comme le respect naturellement dû aux aînés. La faute à son très long périple seul dans les ruines de Kaze, à vagabonder pour survivre, tuer pour ne pas être tuer, voler pour survivre, et se méfier constamment des apparences pour ne pas se laisser duper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 676
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Sam 23 Déc 2017 - 13:27

L'amusement aurait pu se voir sur son visage, mais il tournait le dos à Kumezu. Une chance, sans doute ce dernier l'aurait-il mal prit. Le temps de réfléchir à ses mots, et il lui refit face, ouvrant la porte de la salle en même temps.

- Je vais te pousser dans tes derniers retranchements. Et la seule manière d'y arriver passe forcément par un petit exercice. Les mots c'est bien jolis, mais seuls les actes qui s'en suivent ont un réel impact. Dès que tu te sens prêt, je suis dans la cour.

Sans le forcer à le suivre tout de suite ou même ne serait-ce qu'aujourd'hui, Amano quitta le bureau sans se retourner et sans attendre de savoir s'il allait venir ou non. Ca faisait aussi partit du test. Il venait de lui dire ouvertement ce qui l'attendrait. Le pousser à bout. D'aussi loin qu'il se souvienne, lorsque son vieux maître lui avait dit ces mots, il avait explosé de colère et avait foncé bêtement sur lui, se trouvant par la suite propulsé en arrière violemment par une simple frappe au corps-à-corps. Mais il était jeune à ce moment là. Déjà Kumezu avait l'avantage de l'âge pour la maturité d'esprit. Il doutait de le sentir fondre sur lui comme une furie. A vrai dire, il espérait le voir prendre le temps de la réflexion et se pointer déterminé devant lui dans la cour de l'académie.
Longeant donc le couloir pour prendre la porte donnant sur la cour, le blond prit le temps de s'allumer une cigarette. Il avait passablement horreur de cette mauvaise habitude reprise il y a peu de temps, mais il devait bien avouer avoir du mal à s'en passer pour le moment. Allant se poster contre l'un des six arbres, il ne leva pas ses yeux vers son bureau pour savoir si le Monjara aller l'observer ou le suivre.

Il allait devoir trouver un moyen de le faire sortir de ses gongs, rapide et violent. Il fallait aussi éviter les dommages collatéraux, mais ça c'était une préoccupation annexe et dont lui seul aurait la charge.
Humilier un de ses élèves n'était pas spécialement ce qu'il désirait, mais si Kumezu comprenait l'intérêt de ronger ses freins, de supporter une humiliation pour comprendre ce qui n'allait pas, travailler dessus et revenir plus fort, alors il aurait tout gagner aujourd'hui. Supporter la souffrance, la défaite et se redresser encore et toujours.

Une bouffée seule de sa cigarette avait été le temps de toute cette réflexion. C'est curieux qu'il leva ses yeux vers la porte qu'il avait prise pour venir dans cet espace extérieur aux salles de classes. C'était un lieu où s'entraînaient souvent les genins à peine entrés dans l'académie. Aujourd'hui allait être une toute autre leçon.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Jeu 28 Déc 2017 - 13:12

Qu'entendait-il par être poussé dans ses derniers retranchements ? Il allait l'affronter ? Il parlait bien d'actes, donc sans doute d'un affront. Le jeune Monjara savait qu'il n'était pas de taille pour lutter contre son sensei, pas encore du moins car il comptait vraiment sur ses entrainements intensifs et son futur apprentissage pour un jour espérer faire partis des meilleurs de ce village. Pour l'heure, il était bien trop jeune, bien trop faible pour espérer quoi que ce soit, il l'avait bien vu lors de leur première rencontre.

Kumezu le suivit, après une courte réflexion, empruntant la même porte et le même couloir que lui. Il pouvait le voir, par la fenêtre, au milieu de la cour, terminant sa cigarette et soufflant une dernière bouffée de fumée. Rapidement, il se retrouva face à lui, l'air déterminé pour cette leçon. Il n'avait pas peur d'être mit à rude épreuve aujourd'hui, non, il donnerait tout ce qu'il avait en lui pour ne pas avoir l'air faible, mais avant ça, il avait une question à lui poser.

« Je suis prêt, mais avant ça... Comment elle va ? »


Son interrogation se fixa sur sa partenaire, ou plutôt celle qui actuellement était son ex-partenaire. Il n'avait pas eu le plaisir de faire équipe avec elle pendant longtemps, mais leur dernière "collaboration" l'avait laissée presque pour morte. Inconsciente dans tous les cas. Déjà lors de leur mission, elle s'en était sorti de justesse, cette fois-ci, peut-être qu'elle ne serait pas capable de revenir. Se sentant coupable de ce qui lui était arrivé, il voulait des nouvelles, surtout, il espérait que son professeur serait transparent avec lui et lui dise la vérité, quitte à être "blessant".

Cette question laissa place à un long moment de silence, pendant lequel les deux interlocuteurs ne s'étaient pas lâchés du regard. Kumezu ne savait pas si son sensei lui en voulait d'avoir agit ainsi, d'avoir perdu le contrôle. Visiblement non, il souhaitait juste lui apprendre à contrôler cette force pour en tirer meilleur profit, mais dans l'histoire, lui aussi, avait sans doute perdu une élève, et pas des moindres. Elle faisait tout de même parti d'un clan assez ancien dans l'histoire du village, ayant un poids plutôt conséquent, cette agressivité envers une des leurs n'était sans doute pas passé inaperçu auprès de la hiérarchie du village. Quelles en seraient les conséquences ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 676
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Sam 6 Jan 2018 - 22:16

L'ombre qui s'étendait alors lui tira une lueur satisfaite dans le fond de ses yeux dorés. Il aimait particulièrement ceux qui avaient de la suite dans les idées et Kumezu semblait en avoir. En revanche, ses derniers mots le surprirent. Amano ne s'attendait vraiment pas à ce qu'il demande des nouvelles de Yae.
Un instant il se demandait s'il était utile qu'il lui donne la réponse et le silence qui pesa entre eux le fit opter pour la vérité mais froide.

- Elle est vivante.

Passant ses mains dans les poches de son pantalon, il prit un air détaché et nonchalant qui contrastait tellement avec ses habitudes. Le blond ne devait pas faire dans la dentelle avec son élève, il en était conscient. La meilleur façon de dompter un étalon sauvage était de le confronter et non de chercher à être doux et patient avec lui. Il voyait un peu Kumezu ainsi, un diamant brut qui ne demandait qu'à être façonné, mais il ne fallait pas le forcer.
Tout en laissant ses mains dans ses poches, il reprit.

- Mais... elle ne reviendra probablement pas.

Voulait-il insinuer que c'était de la faute du Monjara ? Non, il voulait le laisser à ses réflexion, laisser son esprit se troubler et se relever. Chacun son rythme, il avait besoin de voir le sien.

Son pied droit bougea légèrement dans le sable alors qu'il se poussa de l'arbre contre lequel il s'était adossé.

- Je suis sûr de pouvoir te battre sans les mains. Qu'en penses-tu ? Si tu me fait utiliser mes mains c'est que tu n'es pas si inutile que ça...

Jouer le jeu de la provocation. Amano inspira doucement et sans lever ses mains des poches fit un geste ample du pied gauche pour soulever un peu de terre et de sable vers les yeux du brun avant de s'élancer sur lui, prêt à lui décocher une série de dix coups de pieds.

- Tout est permis sauf de détruire l'académie et de blesser les élèves... contre moi... donne tout, vraiment tout et n'ai pas peur.

Bien que dans ses poches, ses mains avaient fait leur office lorsqu'il avait dit pouvoir battre son élève sans elles et ainsi, une fine pellicule de sable recouvrait son corps, son armure. Il ne voulait pas mourir par un manque de discernement. Et en demandant à Kumezu de tout donner il voulait lui prouver qu'il ne risquait rien.

- Tente un peu de me tuer...

Bien sûr, il avait quelques complices parmi les paires d'yeux qui, des couloirs et des toits, les observaient, mais ça, son élève l'ignorait.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Mer 10 Jan 2018 - 20:05

Vivante ? Ainsi, il ne lui avait pas dit que sa partenaire, ou plutôt ex-partenaire, allait bien. Il s'était contenté de lui dire qu'elle était en vie. Qu'est-ce que cela signifiait ? Il ne patienta pas bien longtemps avant de comprendre que l'avorton ne reviendrait pas au sein de l'équipe, qu'elle ne reviendrait pas même au sein du monde shinobi. Elle était donc retournée à la vie civile, elle allait se satisfaire de servir le village uniquement via la technologie qu'elle et son clan était capable de produire. Cette nouvelle sonnait comme une sentence pour le jeune Monjara. Yae, la première personne avait qui il avait eu un réel contact au village. Tout n'avait pas toujours été tout rose, souvent en conflit, il se remémorait rapidement les quelques instants qu'il avait pu passer avec elle. De la lutte en salle de classe, à l'annonce de la formation de leur équipe, en passant par cette mission catastrophique, avant enfin de revenir sur ce test qui avait tourné au "drame", ils avaient effectivement vécu quelques moments qui mine de rien, les avaient liés. Tous les projets que Kumezu avait pu imaginer, combinant le Jiongu et la technologie des Saibogu, tous tombés à l'eau.

« Je vois. »


Il était à présent temps de tourner la page, d'avancer et de poursuivre son chemin au sein du village, de continuer sa progression. Sa quête à la performance était encore longue, et aujourd'hui était une étape, il allait visiblement apprendre à maîtriser sa force, à contrôler ses nerfs.

« Me battre sans les mains ? »


Le jeune Monjara avait du mal à comprendre. Qu'allait-il devoir faire ? Se battre contre son sensei, vraiment ? Visiblement, car sans attendre plus que ça, le maître de Kumezu commença à lui donner une série de coup de pieds dans les membres inférieurs. Il ne ressentait pas de douleur, les coups n'avaient pour but que de l'énerver, il l'avait bien compris.

« Vous tuer ? Allons y alors... »


Les deux mains du jeune commencèrent à se détacher, il acceptait ce que lui proposait son professeur, ils allaient se battre, ici, devant tout les yeux qui se trouvaient dans les couloirs de l'académie. Sans se faire prier, il essaya à plusieurs reprises de saisir que ce soit le poignet ou la cheville du blond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 676
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Sam 13 Jan 2018 - 0:47

La réponse courte laissa comprendre au professeur la réflexion interne et profonde que devait avoir le brun en face de lui. Chacun a ses douleurs, chacun a ses problèmes, et même s'il était là pour lui éviter de sombrer, il n'était pas là pour tout prendre pour lui. Il fallait le mettre face à la réalité s'il voulait le voir progresser dans la bonne direction.
Relève toi, toujours plus haut, Kumezu.

L'étonnement du Monjara suite à ses mots s'estompa à la fin de son action. Les gestes plutôt que les paroles ou en fait, les deux. Du haut des toits, et puisqu'ils avaient été mis dans la confidence depuis la première heure des salles de classes, des hurlements de mécontentements, des mots blessants et énervant. Une foule en manque d'adrénaline. Ils jouaient parfaitement leur jeu.
Alors que s'en suivit une série d'esquive pour le professeur qui resta à bonne distance des bras à rallonges de son élève. Vraiment amusant comme capacité, et surtout diablement efficace pour capturer une cible.
Toujours les mains dans les poches, ses poignets étant la cible presque prioritaire puisque si ses mains quittent les poches il a perdu, Amano tourna brièvement les yeux car à force de reculer, on finit toujours par trouver un mur.

Un bon sur le mur dans son dos, il se tenait maintenant au dessus de Kumezu, toujours sous les hurlements mécontents de la foule qui les observait.

- Quoi c'est tout ? C'est pas ainsi que tu vas réussir à me tuer... Allons... laisse éclater ta rage... montre moi ta force... montre moi que ce n'était pas un coup de chance contre elle !

Ses yeux brillèrent d'une lueur de défis. Il repensait aux paroles de son maître qui avait utilisé sa sœur contre lui pour le faire sortir de ses gonds et un sourire distrait se posta à ses lèvres. Mais il ne resta que quelques secondes sur le mur, s'en servant pour se propulser au dessus de Kumezu. Il avait concentré son chakra dans ses pieds pour sauter au plus haut et avait continué pour venir le frapper en lui donnant un peu de fil à retordre tout de même.
Dans un combat, s'en sortir sans bleu ne servait à rien. Un entraînement devait marquer, physiquement ou psychiquement. Lors de son piquet vers son élève, son regard avait changé et le sable était venu recouvrir ses deux pieds, signe qu'il ne plaisantait pas. Certes il ne ferait rien pour le tuer, mais il voulait vraiment qu'il donne tout.

- Ne me fait pas honte !

Il arrivait sur lui comme une lance, prête à frapper où ça fait mal, prête à esquiver ou dévier le cas échéant. Si Kumezu était à deux doigts de l'attraper, ses « yeux » l'aideraient d'une manière ou d'une autre.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Lun 15 Jan 2018 - 16:17

HRP: J'écris maintenant mes RP à la première personne, désolé du désagrément.



Il se jouait de moi, esquivant mes tentatives pour agripper une à une, jusqu'à ce qu'il se retrouve dos au mur, c'était là ma chance, sans doute l'unique, de l'attraper. Alors que je pouvais entendre les commères au-dessus de nous se moquer de ma difficulté à mettre main sur mon professeur, c'est lui, qui à son tour me provoqua. Évidemment que je n'allais pas le tuer avec mon niveau de combat actuel, je ne sais même pas si j'en étais réellement capable. Mon intention n'était pas là, d'ailleurs, je n'avais aucune envie de me battre aujourd'hui, pas comme ça, pas au milieu de tout le monde. C'était assez facile, de demander à quelqu'un de laisser exploser sa rage, tout en lui interdisant les dommages collatéraux. Je ne pouvais détruire le bâtiment, et pourtant, il méritant selon moi une bonne rénovation, rien de tel que de tout raser pour tout reconstruire, mais je n'en avais pas le droit.

Je fus légèrement piqué dans mon estime quand il parla de coup de chance lorsque ma colère avait inconsciemment terrassé l'avorton, et pour le lui faire savoir, je balançais mes deux bras vers l'avant. La vitesse était impressionnante, et il n'allait selon moi pas pouvoir esquiver cette attaque, car il se trouvait dos au mur. Cela dit, j'avais tort, encore, en se propulsant contre ce dernier, il passa au dessus de moi de manière acrobatique et en m’assenant un coup derrière la nuque. Je chutais au sol, seulement l'espace d'une seconde, car ma fierté m'ordonnait de me relever aussitôt. Je n'avais pas mal, pas physiquement, en revanche, j'étais comme blessé intérieurement. Mon professeur était déterminé, certain de vouloir me faire sortir de mes gongs, à ses risques et périls.

Le regard noir, je le fixais, et "un câble" péta dans mon crâne lorsqu'il m'ordonna de ne pas lui faire honte. Mon niveau de combat était donc honteux selon lui ? C'était le sentiment qu'il ressentait ? J'avais du mal à me mettre à sa place, mais une chose était sûre, il m'avait blessé. Si je ne donnais pas tout, c'était pas pur respect pour lui, et non pas parce que je n'étais qu'un faible. Le message était bien reçu, il allait en avoir pour son argent cette fois.

« Arrêtons de jouer au chat et à la souris dans ce cas. Passons aux choses sérieuses. Je ne vais pas me retenir cette fois. »


Mes mots à peine sortis de ma bouche, il se ruait sur moi, voulait-il attaquer, ou tenter une contre-attaque si j'essayais de l'attraper ? Aucune idée, j'allais me contenter d'encaisser le moindre coup qu'il allait me donner. Telle une lance, il me porta un coup de genoux au niveau de cotes.

« Bien essayé. »


Oui, j'étais arrogant, voir insolent même, sur ce coup. J'avais paré son attaque grâce à mon bouclier de fils qui s'était formé presque instantanément sur mon avant-bras. Jamais il n'avait vu cette technique, ou même ce genre de technique, j'en étais persuadé. Pour cause, elle était le fruit de mon invention, et je la maitrisais à présent parfaitement. Son genoux contre mon bouclier, ma seconde main vint chercher un kunai dans ma poche arrière et je lui portais un coup directement au niveau du visage, à hauteur de sa joue. Je l'avais prévenu, cette fois-ci, j'avais vraiment l'intention de le tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 676
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Jeu 18 Jan 2018 - 0:06

Doucement, hélas sans doute, tout son cirque prenait forme. Lentement il voyait cette lueur au fond de ses yeux changer. La rage allait le faire sortir de ses gonds, il était proche de trouver la pire des choses à lui dire, si proche. Si proche que ses derniers mots eurent le déclic tant attendu.
Amano bloqua sa respiration sous le changement d'attitude de son élève.
Bien, canalise-la... frappe fort et juste.

Un cillement plus tard, lorsque les mots du brun arrivèrent à ses oreilles, il fonça sur lui et le heurta. Etonnant, le Kawaguchi aurait plutôt pensé à le voir esquiver. S'il choisissait d'encaisser pourquoi pas, mais alors attention. Les mots qui suivirent son action le firent lever un sourcil et esquisser un sourire en coin. Bien, il était là où il avait voulu le mener dès le début.
Le bouclier qui s'était érigé entre le coup qu'il lui avait asséné et son corps était impression et la vitesse l'avait également été. Pas mal. Savait-il seulement que son professeur ne quittait ses poids que lorsqu'il se rendait dans des missions périlleuses ?

Une seconde de réaction et il sourit pleinement, satisfait. Cette même seconde et le bras de Kumezu décrivit un arc et une ligne de feu se forma sur la joue du blond. Bondissant en arrière, les voix se turent. Personne n'avait bouger, après tout, Amano n'était pas encore en danger de mort et son apprenti n'avait pas viser de point vital.
Aller, je crois en toi.

- Bien, on va enfin pouvoir s'amuser.

Ancrant ses pieds dans le sol pour prendre son meilleur appui, le Kawaguchi inspira profondément et son attitude aussi changea, se préparant à un réel combat. Le sang qui coulait de sa joue le confortait dans son choix. Et s'il en gardait une cicatrice, ça rappellerait ce jour au Monjara et ça ne serait peut-être pas un mal.

- Aller je t'attend ! Fais-moi voir ce que tu as dans les tripes.

Protège les... oublie ton honneur, crois en ton but. Protège-la... Protège Yae.
Au fond de lui il songea à la petite Saibogu et malgré toute l'attention qu'il vouait à son duel provoqué, il manqua une seconde, une seconde qui aurait pu lui être fatale si de là haut un jutsu Katon n'avait pas été envoyé pour le protéger.

Un clignement d'oeil et le blond réalisa trop tard tous les gestes qu'il avait loupé, ses yeux avait vue, son cerveau non. Il fallait qu'il se reprenne s'il voulait pouvoir continuer et ne pas se soucier plus que cela d'une jeune enfant. Elle aurait tout le loisir de revenir sur le chemin ardu des Shinobi si le cœur le lui en disait. Pour le moment elle avait besoin de soin et de repos, de retrouver une vie de fillette de son âge plutôt que de penser à guerre et de prendre les armes.
Amano ne connaissait pas bien l'histoire de ces deux là qu'il avait voulu prendre sous son aile, ou plutôt qu'on lui avait imposé, mais il comptait bien n'abandonner personne et si un jour elle retoquait timidement à sa porte, il la lui ouvrirait avec plaisir, même juste pour parler.
La goutte de sang qui tomba à la suite de la boule de feu le fit réaliser le moment présent. Au combat.

Spoiler:
 




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano] Jeu 18 Jan 2018 - 12:37

Le bruit de la lame de mon kunai résonna dans toute l'académie. Mon attaque avait fait mouche, et à en voir le sang qui s'était déposé sur mon arme, ce n'était pas un clone ou quelque chose de la sorte que j'avais touché. Reculant suite à cette attaque, le professeur avait conservé ses mains dans ses poches. Finalement, n'était-ce pas lui le plus arrogant de nous deux ? Sans doute qu'il avait les moyens de l'être face à moi, la suite de notre duel nous en dirait plus sur ses capacités que je n'avais pas vraiment pu évaluer lors de notre première rencontre. Le sang coulait sur sa joue, et je me tenais debout à quelques mètres de lui. Nous étions face à face, les fils qui avaient formés un bouclier sur mon avant-bras n'avaient pas encore réintégrés mon corps, et ce n'était d'ailleurs pas ce que j'avais l'intention de faire.

Au moment où une goutte de sang tomba au sol, mon sensei ancra ses pieds dans le sol, comme pour prendre un meilleur appui. Encore ? Il allait me foncer dessus, comme quelques secondes auparavant ? Cette fois je n'allais pas me contenter de me protéger pour riposter. Non, cette fois, j'allais contre-attaquer de manière bien plus puissante qu'il ne pouvait l'imaginer. Les fils qui formaient un bouclier recouvrèrent l'intégralité de mon bras à présent, en forme de lance assez énorme, et alors que mon adversaire était déjà entrain de me foncer dessus, j'insufflais dans ceux-ci une grosse quantité de mon chakra affinitaire Doton afin que cette sorte d'épée soit dure comme de la pierre. Une fois fait, mon regard plongé dans celui de mon professeur, je me lançais à mon tour à l'attaque. Ce coup allait me vider d'une bonne partie de mon chakra, mais pouvait lui être fatal s'il décidait de ne pas y prêter vraiment attention.

Lancé à pleine allure pour le percuter avec ce bras qui était très lourd, une boule de feu vint m'interrompre dans mon mouvement par la droite. J'eus à peine le temps de me stopper, le katon s'écrasa quelques centimètres devant mon pied, un peu plus et je finissais carbonisé. Qu'est-ce que tout cela signifiait ? Elle provenait d'un couloir ouvert de l'académie. Un étudiant ? Non, la puissance de cette attaque était bien trop forte. Je n'arrivais pas à comprendre, qui était cet homme ? Avais-je deux adversaires à présent ?

« Quelqu'un souhaite se joindre à la partie ? »


Je n'allais pas attendre de réponse de la part de mon sensei qui avait eut du coup le temps de se repositionnait. Sans doute il avait compris qu'il n'était pas passé loin de la correction en sous-estimant mon attaque. L'homme en haut avait peut-être essayé de l'avertir en utilisant son attaque ? Comment lui avait-il pu comprendre ? Ces gens qui nous observaient, étaient-ils vraiment des étudiants ? Quelque chose m'intriguait dans toute cette mise en scène. En tout cas le combat devait continuer, et même si mes réserves de chakra en avaient pris un coup, il me restait encore quelques bonnes techniques à utiliser pour faire mes preuves.

Ne prêtant plus attention au perturbateur, j'apposais mes deux mains au sol en me concentrant. Mon adversaire se trouvait à une distance convenable d'environ trois mètres, c'était pile ma limite, j'allais pouvoir mettre main sur lui. Rapidement, il allait pouvoir constater que des fils sortiraient du sol pour venir l'étreindre, l'empêcher de faire tout mouvement, avec toute la bonne volonté qu'il y mettrait. Cette technique serait une de mes dernières, car cette fois mes réserves de chakra seraient sévèrement amputées, mais si elle réussissait, j'allais pouvoir mettre un terme à ce combat.


HRP::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Il faut savoir se contrôler [PV Kawaguchi Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Académie Gaku-