N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Former un lien solide [Entraînement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 164
Rang : B

Message(#) Sujet: Former un lien solide [Entraînement] Sam 16 Déc 2017 - 17:06

Ce matin, je m’étais levé tôt parce que j’avais un objectif précis en tête, quelque chose d’important qui me tenait à cœur. Depuis le jour de l’initiation, je n’avais pas eu forcément le temps de me retrouver avec mes camarades de l’équipe dirigée par notre sensei. Nos emplois du temps étaient assez difficile à se compléter l’un avec l’autre, ce qui faisait que très souvent, on partait sur des missions en séparés, même si c’était censé être en équipe. Et même si c’était le cas, je me sentais gêné de devoir parler de certaines choses qui devaient rester de l’ordre du privé. Cependant, depuis que nous avions appris la triste nouvelle, que notre chef d’équipe fut porté disparu lors de l’attaque de Suna… Nous fûmes tous dispatchés aux quatre vents sans avoir notre mot à dire.

Enfilant mon haut et terminant ainsi de m’habiller, je me dirigeai donc en direction d’un terrain d’entraînement où j’avais donné rendez-vous à Kasuga-chan, mon ancienne partenaire de l’équipe Chimitsu. Je me souviens encore du jour de l’intégration qui ne s’était pas passé dans les meilleures conditions pour plusieurs raisons. Nous avions tous les deux échoué au test que nous avait imposé notre futur professeur, ce qui d’office nous montrait à quel point nous n’avions pas de bonnes capacités pour nous permettre de nous coordonner. Mais pire encore, je l’avais offensé, je l’avais insulté… Je l’avais mise en colère noire. Me rappeler le visage de rage qu’elle avait me faisait froid dans le dos, et bien qu’elle m’ait dit qu’elle m’avait pardonné… Je me sentais dans le besoin d’avoir une discussion plus profonde avec elle, de comprendre pourquoi elle était aussi enragée et si… volontaire à me « tuer ».

Ravalant ma salive en pensant avoir perdu mon souffle, je continuai ma marche avec détermination en direction de la zone. Naturellement, je ne l’avais pas appelé pour seulement parler de ça. Je ne savais dire pourquoi, mais je pouvais sentir une certaine… Distance, de la part de la rousse. Je me souviens que les rares fois que nous nous étions croisés dans la rue, nos regards s’échangèrent à peine avant qu’elle ou moi ne détournions la tête. Etait-ce seulement un manque de convivialité à cause du trop peu de temps que nous avions passé ensemble, ou bien il y avait autre chose derrière ? Dans tous les cas, il était hors de question que je ne l’abandonne comme ça. Nous avions peut être pris des chemins différents, mais je m’étais décidé à ne pas l’abandonner.

Me voilà enfin à porter de vue du terrain, et comme je me doutais, je remarquai également l’armure métallique et la longue chevelure de feu de la Kinzoku. Je me demandais toujours comment elle faisait pour supporter les longues journées chaudes dans le désert, le métal devant très certainement chauffer. Soit elle était déjà habituée à la sensation, soit elle devait avoir quelque chose l’isolant de la chaleur de son armure. Dans tous les cas, je m’approchai avec plus d’entrain en levant la main en l’air pour la saluer et capter son attention.


« - Ohayooooo Kasuga-chan ! »

Terminant ma petite trotte, je me plaçai ainsi à quelques mètres en face d’elle pour parler un peu plus confortablement, les mains sur les hanches et le sourire usuel aux lèvres.

« - Je suis content que tu ais répondu à mon invitation, cela fait un moment que je pense qu’on doit essayer de se réserver un entrainement rien que nous deux ! Il y a beaucoup de choses que je suis sûr qu’on peut faire ensemble. En plus… »

Une main hésitante se logeant derrière ma tête, je devins un peu moins confiant et un peu plus gêné d’admettre la suite.

« - Si je suis honnête, j’aurais aimé aussi profiter de ce moment pour parler… De nous deux, de pas mal de choses… Comme ce qui s’est passé à notre initiation… »



Dernière édition par Akuzu Shin le Ven 26 Jan 2018 - 17:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Former un lien solide [Entraînement] Dim 17 Déc 2017 - 20:43


Une journée chaude encore, comme c’est toujours le cas à Suna. Le moment le plus agréable reste le matin, à cheval entre la fraîcheur du désert et la chaleur des rayons du soleil. Ce moment est le préféré de Kasuga, profitant du temps pour se promener dans le village. Bien que les derniers événements aient basculé le quotidien de tous, le cours des choses revient petit à petit. Tout comme le corps armé du pays, les villageois ne se laissent pas décourager en ces temps noirs. Elle passe entre les rues, saluant les civils concentrés dans leurs tâches. Chacun fournit des efforts pour les réparations et les soins des malades. Un pays uni et fort, c’est ce qui plaît à la guerrière.

Si la jeune femme en profite pour se balader, une autre raison se cache derrière. Son camarade, Shin, souhaite faire un entraînement en sa compagnie. La rouquine ne pouvait pas refuser, il était son premier coéquipier. Du moins c’est du passé, la dissolution de l’équipe a fait que chacun a pris une route différente. Cela engendra une colère noire pour Kasuga, se sentant offusqué par sa senseï, délaissant tout ce qu’elle avait construit. Depuis, on ne peut pas dire que les contacts ont été gardés. Sauf que voilà, un message arrive, l’invitant alors à s’entraîner. Elle était surprise, mais contente de voir que la relation ne s’était pas désagrégée. C’est donc en direction du terrain d’entraînement qu’elle se dirige, toujours vêtu de son armure d’acier.

Arrivant sur les lieux, elle aperçoit Shin non loin, s’approchant avec un grand sourire et la main levée, criant un grand bonjour à la femme. Elle lui répond également avec le sourire et un signe de main plus beaucoup plus discret. A présent les deux sont face à face, Kasuga se tient prête à se lancer dans un échange de coups. Du moins était prête, car Shin souhaite discuter, surtout sur le cas de l’initiation. Le sujet sensible ressort, cependant ce n’est pas sans surprise, il faut mettre les choses aux clairs. La manieuse de métaux passe sa main dans ses cheveux, les faisant sortir de son armure, puis prend la parole à son tour.

- Je savais que cela arriverait. Si tu souhaites en parler, je n’y vois pas d’inconvénient, au moins nous saurons ce que pense l’autre, alors soyons francs. Je ne sais pas par quoi tu voudrais commencer mais je vais dire ma pensée. J’avoue qu’après le test, je me voyais mal me rapprocher de toi, pas par rapport à ce tu as dit, mais par rapport à ma réaction. J’ai montré une partie sombre de ma personnalité, à cause d’une fierté blessée, l’honneur des guerriers, un misérable honneur. Je me dois de m’excuser de la violence de mes actes et de mes paroles. De plus, la dissolution de l’équipe n’a pas arrangé les choses…

Kasuga prend son temps, dévoilant une personnalité différente. Un air satisfait s’affiche sur son visage, avec quelques pommettes rouges en supplément.

- Cependant, j’avoue que je suis heureuse de voir que tu ne m’as pas oublié. J’ai peut-être intégré une nouvelle équipe, mais je veux garder des liens malgré tout. Si tu me permets, je voudrais prendre cette entrainement comme base de notre amitié. Je compte sur toi, Shin-kun, dit-elle avec un visage souriant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 164
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Former un lien solide [Entraînement] Dim 21 Jan 2018 - 17:11

Échanger avec la Kinzoku, pour moi, pouvait paraître bien plus difficile qu’un entrainement physique ou un combat auprès de mes compères Akuzu. Dans ces cas, je savais ce à quoi je pouvais m’attendre : de la douleur, oui, mais beaucoup de challenge également, et aussi de l’amusement comme j’en avais dans tous les combats amicaux. Ici, c’était une question de relations humaines, et bien que mon objectif était de devenir un bon médecin, et donc, d’être capable d’interpréter les maux de mes patients… Kasuga-chan restait un mystère. Comme pour ses créations de métal, j’avais une certaine impression de protection autour de ses émotions, qui tantôt étaient solide, tantôt volaient en éclat pour laisser sa fureur s’exprimer.

Toujours était-il que la voilà en train de me parler avec cette franchise qui pouvait me surprendre à chaque fois qu’elle apparaissait. Kasuga-chan énonçait ainsi le fait que c’était elle qui était en tort, qui avait explosé pour de mauvaises raisons lors de notre initiation. Mes épaules étaient tombantes alors que je revoyais en tête la scène à la fin de ce jour-là, où la frustration de la rousse était encore chaude, qu’elle ne pouvait supporter l’idée de me voir abandonner juste parce qu’elle était en colère, chose qui avec du recul, je pouvais comprendre… Mais j’avais quand même le sentiment d’avoir des responsabilités de mon côté. Un doigt se frottant à ma joue, je fuyais son regard un instant avant de reprendre l’échange visuel.


« - Tu sais, tu n’es pas la seule en tort dans cette histoire. Je sais que tu vas me dire, c’est toi qui a éclaté de côlère par mes mots, mais justement… C’est moi qui les ait prononcé. »

Soupirant, je regardai un peu autour, l’horizon donnant sur un soleil un peu plus haut, le début de la journée se montrant enfin alors que les échos de la ville résonnèrent au loin.

« - Je suis un peu… Obsédé par mon ambition. Des fois, j’oublie tout ce qui se trouve autour de moi quand je suis focalisé par quelque chose. Être Médecin pour moi est plus qu’on objectif ou simple envie… C’est que je n’ai rien envie de faire d’autre. Et quand j’ai vu qu’une occasion de pouvoir me rapprocher de ce rêve pouvait se présenter, je n’ai pas réfléchi… Et je t’ai sans hésitation poignardé avec des insultes. »

Le poing serré, mes dents mordant légèrement ma lèvre inférieure, je soupirai un peu avant d’enfin regarder à nouveau Kasuga-chan dans les cheveux.

« - Tu n’es pas faible. Je sais que tu vas me dire que tu as encore beaucoup à apprendre, et c’est peut être vrai, mais cela ne veut pas dire que tu es à un niveau qui te rend incapable. Tu es bien plus valeureuse que beaucoup de Shinobi, avec une passion dans le combat qui rival plusieurs de mes cousins quand ils se battent. Et crois-moi, c’est un compliment. »

Je ne pus m’empêcher de lâcher un rire gêné en pensant à quel point certains de mon clan pouvaient être un poil… Enragé lors de leurs affrontements. Non pas que j’allais décrire la Kinzoku comme ça, loin de là. Éclaircissant ma gorge, je reprenais avec un peu plus d’assurance maintenant que j’avais réussi à rire honnêtement.

« - Ce que je veux dire, c’est que tu n’es pas la seule à vouloir progresser, que ce soit en tant que shinobi ou personne. Et même si nous ne faisons plus parti de la même équipe… On restera ami, n’est-ce pas ? »

Le ton dans ma voix à la fin se faisait plus hésitant, mais je savais que je comptais bien lui rendre la détermination qu’elle m’avait offerte pour aujourd’hui pour juste l’entrainement, chose que je ne comptais oublier non plus. Une fois notre situation un peu plus éclaircie, je comptais bien me donner à fond pour donner ce cadeau à Kasuga, même si je ne savais pas réellement de quoi elle aurait besoin aussi, haha… On verra, après tout, j’avais tout mon temps aujourd’hui. Passer la journée avec la rouquine était loin d’être une idée désagréable, je comptais bien en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Former un lien solide [Entraînement] Jeu 25 Jan 2018 - 18:13

Les deux partis s’en voulaient pour leurs actions. Aucun des deux n’en veut à l’autre, seulement à soi-même. Le cœur de Kasuga est plus léger en se dévoilant et en écoutant son ex-coéquipier. Son explication la touche particulière, s’excusant et estimant la valeur de la guerrière. Finalement, les deux Genins n’avaient rien à se reprocher, discuter aurait évité ce quiproquo. Pourtant, la jeune femme ne peut qu’être ravie d’avoir eu cette confusion. Elle peut sentir la force d’un lien, de son amitié avec Shin. De plus, sa volonté se rapproche de la sienne : progresser et monter plus haut. Elle ne peut qu’être enchantée d’avoir un partenaire d’entraînement. A la proposition, Kasuga a un saut d’humeur avec un petit cri colérique, après le ton hésitant de l’Akuzu.

- Bien sûr que nous le serons !

Reculant de plusieurs pas, elle invoque rapidement le Kinton pour manier une épée. Pointant Shin avec, elle exprime son objectif.

- Je veux me rapprocher des plus forts de ce monde, même de notre Seigneur du Vent. Cette fois, non pas pour le plaisir de combattre, mais pour montrer que je ne suis plus là même qu’à mes débuts. Je souhaite prouver que j’existe au reste du Yuukan, je veux me montrer digne des shinobis de Suna. Te rappelles-tu de mes derniers mots, le jour du test ? Eh bien j’avais précisé que j’avais besoin de l’équipe pour progresser. Même si elle n’existe plus, j’ai toujours besoin d’aide. Certes j’en ai trouvé une autre mais ça ne change rien. Je compte bien profiter de ta sollicitation pour réussir.

On sent l’excitation monter en elle, pensant déjà à tous les entraînements qu’ils pourront faire ensemble. On peut dire que l’amitié n’a pas la même définition chez elle, penchant plutôt pour celui qui servira de cobaye à ses nouvelles techniques. Néanmoins, les sentiments sont bien les mêmes. Elle sent qu’avec Shin, elle pourra atteindre de nouveaux horizons.

- Bon commençons à nous améliorer dès maintenant. Laissons les simples échanges de coups ou trucs basics pour un autre jour. En gage de notre amitié, je pense qu’on devrait échanger une technique. Cela scellera pour de bon nos différents passés pour recommencer sur une bonne base. Qu'est-ce qui te plairait ? Je doute que tu puisses utiliser mon Kinton, mais je maîtrise le Fûton avec ma vitesse de déplacement ou l'augmentation de force. Ha et si tu as quelques choses à ajouter avant, n’hésite pas à me le communiquer.


Dernière édition par Kinzoku Kasuga le Ven 13 Avr 2018 - 19:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 164
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Former un lien solide [Entraînement] Sam 3 Fév 2018 - 11:50

Réussir à relâcher la pression qui s’était accumulée dans ma tête depuis le jour de notre rencontre eu un effet bénéfique bien plus importante que je ne l’aurais cru. C’est vrai ce que l’on dit, parler est parfois bien plus utiles que n’importe quelle action pour soigner les maux du cœur. Kasuga-chan et moi étions tous les deux des têtes brûlées, à notre façon respective, et préférions assumer qu’on était celui en tort plutôt que les autres. Parfois ça avait du bon, très souvent non. Mais revoir la fougue de la rousse à nouveau sur son visage avait de quoi me redonner le sourire.

… Avant qu’elle ne se décide de prendre mon offre d’entraînement bien trop à cœur. Juste après m’avoir fait une de ses fameuses « Soufflantes éclaires », la voilà en train de me pointer une épée en ma direction. Clairement, elle voulait me faire comprendre que bien qu’elle m’ait pardonné des mots que je lui avais dit, la finalité aller rester la même : son épée voulant essayer de me trancher. Quelques gouttes de sueur coulant de mon front, je riais nerveusement à l’idée d’avoir une Kasuga-chan excitée de pouvoir tester des techniques en se servant de mon corps comme mannequin d’entrainement.


« - Ah ah ah, je suppose que je suis content que tu prennes l’offre à cœur… Essaye juste de pas trop m’écorcher. »

Cependant, il fallait croire que les « échanges de coups basiques » allaient être pour un autre jour. A la place de ça, elle souhaitait que l’on s’échange entre nous nos propres techniques pour sceller ce nouveau lien. En soit, l’idée était peut-être un peu trop cérémonieux… Mais l’idée ne me déplaisait guère non plus, et était cohérente. Tous les deux nous avions une préférence pour le combat au corps à corps et l’utilisation des sceaux pour nous battre. Les différences étaient surtout au niveau de nos dons élémentaires ainsi que de notre style, donc les choses allaient se corser. Cependant, son idée était quelque chose d’intéressant, alors que je prenais une pose pensive et me marmonnais à moi-même.

« - Il est vrai que je pourrais m’aider de capacités pour pouvoir améliorer mes mouvements au combat. Mon style repose essentiellement sur des mouvements souples et rapides afin de profiter d’un angle mort de l’adversaire. Renforcer ma mobilité est donc essentielle. Cependant je ne sais pas si je pourrais sortir quelque chose qui puisse se rapprocher de ton Futon avec mon Raiton, il faudrait donc faire des tests, des essais, réfléchir à ceci sous diff-. »

Ce ne fut que quand je tombais à cours d’air que je me rendis compte que j’étais une nouvelle fois partie dans des élucubrations sans fins sur la suite. Regardant vers Kasuga pour voir si elle m’avait suivi ou non, je soupirai en me disant qu’il fallait vraiment que je soigne cette habitude, riant un peu de moi-même.

« - En effet, je pense que l’on pourrait envisager une technique du genre, même si nos talents diffère. J’ai pu étudier l’effet du chakra raiton sur l’organisme, et bien que c’est risqué d’aller dans cette direction, tant que ça reste contrôlé, c’est une solution viable, haha. »

Le corps humain fonctionnait par impulsions électriques, donc renforcer ces impulsion avec du Raiton permettrait, théoriquement, d’augmenter toutes les compétences du corps, que ce soit sa réactivité ou la puissance de ses muscles. Mais trop envoyer de choc dedans reviendrait qu’à tétaniser les muscles. De ce fait, il me fallait travailler pour éviter trop de problèmes.
En revanche, cela m’amenait à une autre question bien plus épineuse pour le coup : que pourrais-je apprendre à Kasuga. Comme je l’ai énoncé brièvement, nous étions plutôt similaires tous les deux, mais en tout points différents également.


« - En revanche… Je doutes de pouvoir t’apporter grand-chose en Taijutsu. Ton style de combat repose sur la solidité et l’intensité de ta posture et tes créations de métal, alors que je repose plus sur des mouvements fluides et du combat à distance variable. A ce niveau, mis à part des techniques augmentant nos capacités, chose que je n’ai pas, nous ne pouvons pas réellement nous aider pour le combat rapprocher qu’en échangeant des coups… »

Une main sur ma nuque, je me sentais gêné de ne pas pouvoir rendre la pareille à Kasuga en terme de techniques. Je savais qu’elle comptait beaucoup sur moi pour l’aider, mais fallait voir la chose en face : nous étions des combattants aux styles opposés. Cependant, si l’on oubliait l’aspect d’artiste martial pur et qu’on s’éloignait un peu, je savais que je pourrais l’aider sur un autre axe des shinobi.

« - Par contre… Je pense pouvoir t’aider ailleurs, si tu souhaites travailler autre chose que le combat pur. En effet, j’ai pu voir l’étendu de tes talents en Fuinjutsu et… Ne le prend pas mal, mais c’est assez limité. Je sais que ton style de combat repose plus sur un ton agressif, mais crois-moi quand je te dis qu’une maîtrise des sceaux peu bien sortir de différentes situations. »

Plongeant une main dans ma sacoche arrière, je sorti l’un des parchemins regroupant les différents sceaux que je pouvais utiliser, l’ouvrant devant moi pour laisser les runes apparaitre devant elle.

« - Du stockage d’armement, de l’absorption de Ninjutsu, des sceaux libérateurs d’illusions, des barrières… J’ai vraiment beaucoup travaillé cette branche. Donc si jamais tu es intéressée par quelque chose pour t’aider en soutien, je suis sûr d’être l’homme de la situation ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Former un lien solide [Entraînement] Ven 13 Avr 2018 - 20:58

Spoiler:
 
L’humeur de Kasuga a atteint son apogée. Voyant les yeux de son compagnon fixer la pointe de l’épée face à son visage, elle la retire rapidement pour écouter ce qu’il pense de son idée. C’est la première fois depuis une dizaine d’année qu’elle n’a pas exercé avec une autre personne, un entrainement où elle pourra tester et étudier des techniques. En même temps, le dernier de ce genre a faillit finir en un meurtre. Heureusement que sa personnalité a changé depuis son arrivée à Suna, Shin ne finira pas mutilé à la fin de cette session, du moins pour le moment...

Shin semble intéressé par la proposition, tellement qu’il part dans un monologue d’explication. Abhorrant son sourire, elle fait croire qu’elle écoute, mais n’a qu’une seule idée en tête : commencer de suite. Elle arrive tout de même à entendre quelques passages, tels que « mouvements souples et rapides », « se rapprocher de ton Futon avec mon Raïton », « faire des tests, des essais »… Ça tombe bien, c’est ce qu’elle demande ! Le blabla c’est pour les faibles, les forces foncent et évoluent au fil des combats. Pourtant, la rouquine sera très vite arrêtée dans son élan, avec la suite des explications de son confrère. Si les deux shinobis utilisent le Taïjutsu, ils n’en ont pas la même utilisation. Leurs appartenances claniques leur donnent un style de combat opposé au corps à corps. Cependant, le Fûinjutsu est une spécialité qu’ils maîtrisent également. Sauf que jusqu’ici, comme le précise le jeune Akuzu, les talents de Kasuga sont très limités. Ce n’est pas étonnant, vu qu’elle avait appris quelques techniques sous les conseils d’une amie à son arrivée à Suna. L’estime de la demoiselle a reçu quelques piques, mais l’entrainement est signe de prise de conscience de ses limites aussi.

- Merci pour ta franchise. Je sais que ma maîtrise des sceaux est très loin d’être parfaite, je ne peux que progresser dans cette voie. J’accepte volontiers ton aide pour ça. Après études et observations d’utilisateur de Fûinjutsu, il y aurait bien quelques choses qui me plairaient. Beaucoup d’entre eux sont capables de produire des explosions, j’ai donc recherché la source et je suis tombée sur un parchemin brulé. Je pensais que cela nécessitait l’utilisation du Katon pour produire cet effet. Pourtant, en m’entrainant ici-même, l’un d’entre eux a réussi sans avoir recours au Katon. Comment se fait-il ? Y a-t-il une astuce qui m’échappe derrière ce parchemin ?

Kasuga marque une pause, préférant laisser Shin digérer toutes ces paroles. Il est vrai qu’elle est novice en Fûinjutsu, pourtant, c’est un art ninja qui l’intrigue de par ses possibilités. Beaucoup de questions défilent dans sa tête suite à ses premières interrogations. Pourtant elle refuse d’embêter son compagnon avec ça. Elle ne veut pas profiter de sa gentillesse, qui déjà va lui ouvrir plus l’esprit au sujet des sceaux.

- Je m’excuse si je me suis si peu renseignée à ce propos. J’avoue que la lecture de livres ou rouleaux n’est pas ma passion. Je préfère agir et être en mouvement, c’est ainsi que j’ai été élevée à Taki. Bouger ou mourir, c’était comme ça là-bas… Pardon je divague. Seulement, ce genre d’entraînement me rappelle le passé.

Remettant les idées en place, elle expose son point de vue pour aider à son tour Shin.

- Te concernant, j’ai peut-être une idée. Si tu veux gagner en vitesse, je connais une technique qui pourrait t’aider. J’utilise la puissance du Fûton sur mes jambes afin d’augmenter ma vitesse de déplacement. Cela me permet de prendre par surprise mes adversaires en enchaînant sur une attaque. Tu peux également rattraper un ennemi en train de fuir, très utile pour la capture. Par contre avec le Raïton… Je sais que c’est possible, je ne doute pas car Hanzo-senseï me l’a clairement dit. Cependant j’ignore les effets et son utilisation. Du coup, je vais tout faire te guider avec le peu de savoir en ma possession. Cela te va ?

Si l’excitation avait chuté, elle monte à nouveau mais arrive à la modérer. Le challenge qui se présente à elle devient intéressant, il se transforme presque en aventure dans la découverte des possibilités. Si cela peut consolider pour de bon le lien entre Shin et Kasuga, alors le principal objectif sera au moins rempli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 164
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Former un lien solide [Entraînement] Dim 20 Mai 2018 - 9:12

Kasuga me semblait plutôt bien intéressée par ma proposition, de quoi me faire sourire pour ce qui pourrait arriver durant cette journée. Intéressée… Plutôt un peu trop emballée, je devais avouer. Je pensais lui expliquer de manière simple et théorique les raisons pour lesquelles certains entrainements pourraient être plus efficaces que d’autres, mais fallait croire que pour elle, le but était surtout de taper fort pour devenir encore plus fort. Une psychologie à laquelle, étrangement, j’étais bien trop habitué avec mon entourage. A croire que le sang chaud était de mise à force de vivre dans le désert…

Mais bon, il fallait croire qu’elle acceptait plutôt bien la critique… Je suppose ? Elle avait même décidé de sceau qui pourrait l’intéresser pour renforcer son arsenal. Le parchemin explosif ? J’arquais un sourcil en l’observant dire ça, parce que pour dire… Il s’agissait d’un des sceaux les plus basiques à créer. Dans d’autres circonstances, certains disaient que même les Ninja ne pratiquant pas le Fuinjutsu pouvaient l’utiliser. Mais ça, ça appartient à un univers alternatif qui n’est pas celui du forum, donc bon. Elle conclue en s’excusant de ne pas être aussi cultivé sur le sujet que moi. Est-ce qu’elle avait lu mon interrogation sur mon visage ? Vite ! Je devais corriger le tir.


« - T’en fais pas, Kasuga-chan. Chacun a ses forts, tu es bien plus douée que moi pour tout ce qui est combat pur, je peux l’assurer. En toute franchise… Si je me suis autant intéressé à l’art des sceaux, c’était surtout pour trouver une alternative à mon incompétence au Ninjutsu… Et donc, une alternative qui pourrait me permettre d’utiliser les arts Ninja de la médecine. »

Une main derrière la tête, je souriais nerveusement à cet aveu. Il était vrai qu’initialement, je ne m’étais intéressé à cette branche que pour me trouver un moyen d’exploiter les jutsus médicaux d’une autre manière, de trouver une technique détourner pour compenser mes lacunes. Mais à force… Vous me connaissez, je commence un livre, et s’il m’intéresse, je vide l’étagère. Mais bon, au moins, ça me permettait de me rendre utile aujourd’hui, donc je n’allais pas en rougir longtemps !

De son côté, Kasuga fut assez rapide pour me proposer une technique qui m’intéresserait, et qui serait la parfaite liaison entre son style de combat et le miens. Une augmentation de ma vitesse ? Effectivement, c’était ce qui pourrait être dans mes cordes, surtout avec ce qu’elle m’avait dit.


« - Hmmm… Il est vrai que vu que les muscles fonctionnent via transmission électrique, utiliser le chakra Raiton à travers les muscles permettrait d’accélérer la vitesse des signaux envoyés dans le corps. Mais les risques pourraient être grands, étant donné qu’un choc trop grand pourrait- »

Je me rendis alors compte que je parlais tout seul, à force de vouloir trop analyser les possibilités de ce genre d’arcane. Mon poing au menton, sans doute que je regardais le sol pendant quelques secondes en ignorant Kasuga involontairement, trop concentré dans ma réflexion. M’en rendant compte, je riais légèrement en penchant la tête.

« - Désolé, faut croire que je m’emporte un peu trop… Bref, dans ce cas, on va commencer par ta technique. C’est le moins que je puisse faire pour m’excuser. Hop hop ! Pas besoin de repartir dessus ! Premier à proposer, premier à s’exécuter ! »

Je savais que si je laissais Kasuga me répondre, elle insisterait alors pour qu’elle « s’excuse » en première pour m’apprendre sa technique. Bloquant ainsi tentative, je sortis de ma sacoche un papier, un parchemin explosif pour être plus précis. Après tout, le mieux pour elle pour apprendre, c’est qu’elle voit le produit fini de base.

« - Les règles du Fuinjutsu sont assez basiques, je ne pense pas avoir besoin de te le rappeler. Il existe différentes « runes » qui, selon leur écriture et le chakra que tu infuse dedans, peu donner diverses combinaisons d’effets. De manière générale donc, les sceaux contiennent des Kanji pour symboliser leur utilité, comme ce parchemin explosif. »

La laissant le prendre entre ses mains un instant, je lui laissais regardais la forme du dessin, me mettant à côté d’elle, épaule contre épaule, et utilisant mon doigt pour pointer la différente particularité.

« - Au centre donc, tu as le symbole de l’explosion, qui permet au sceau de relâcher le chakra qui y est enfermé sous la forme d’une détonation. La différence avec un sceau utilisant du Katon, comme tu l’as dit, c’est que ce n’est pas réellement une « déflagration ». Certes, cela peut laisser des traces de brûlures, mais en aucun cas ça ne peut laisser échapper du feu qui pourrait embraser l’environnement. »

Me reculant un peu, je sortis ainsi de ma sacoche cette fois un rouleau de papier, et un set de pinceau et encre pour le lui pointer.

« - La base de tous sceaux, je n’ai pas besoin de te le rappeler, c’est de s’entraîner à reproduire proprement ce dernier pour ne pas se tromper. Tu pourras faire ça avec ceci… Après.
Hé hé, je sais que si jamais je te retiens plus longtemps de faire de l’exercice, tu vas finir par « exploser » toi-même.
»

Oui, j’étais fier de ma blague minable, mais bon. Même sans la regarder, je pouvais deviner son corps trembler d’impatience pour du combat, du vrai, donc je n’allais pas la retenir. D’autant que moi aussi, je commençais à vouloir me défouler, preuve en est de mes bras qui se mirent à bouger pour m’échauffer.

« - Du coup, ce que je propose, c’est que l’on enchaîne avec l’entrainement physique. Je comptes sur vous, Kasuga-sensei ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Former un lien solide [Entraînement]

Revenir en haut Aller en bas
 

Former un lien solide [Entraînement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Terrains d'entraînement-