N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Piégé en terrain hostile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 235
Rang : S

Message(#) Sujet: Piégé en terrain hostile Lun 18 Déc 2017 - 10:50

[Suite de ce RP]

- Qu’est-ce que… Où suis-je ?
Reprenant peu à peu ses esprits, le jeune garçon ouvrait difficilement ses yeux. Il y avait du sang collé sur une bonne partie de son visage, et notamment son œil droit. Cela l’empêchait de l’ouvrir. Sa tête lui faisait un mal de chien, il s’était pris un violent coup derrière la tête, et s’était évanoui immédiatement. Une entrée bien peu glorieuse pour un jeune garçon qui avait l’ambition d’infiltrer un des pays réputé des plus dangereux dans le Yuukan.

Mais alors qu’il reprenait conscience doucement, il analysa la pièce dans laquelle il se trouvait. C’était une pièce froide, faiblement éclairée par une simple ampoule pendant d’un fil électrique au plafond. Il n’y avait rien d’autre à part la chaise sur laquelle il se trouvait, et une seconde chaise, posée à quelques mètres devant lui. Il comprit tout de suite, il avait été fait prisonnier. Bah bravo Nils, t’étais dans de sales draps désormais !

- Eh bien… Qu’avons-nous là ? Un voleur, un espion, un assassin ? Qui es-tu petit garçon… Et surtout… Pourquoi t’introduire chez nous, à Shimo ?!
Hiko releva la tête et regarda la jeune femme qui se tenait devant lui. Elle n’était pas vraiment très belle à regarder. La moitié de son visage était brûlé au troisième degré, et elle avec un bandeau sur son œil droit. On pouvait donc facilement imaginer qu’elle avait perdu l’usage de ce dernier suite à ses brûlures. Hiko dut se concentrer pour ne pas vomir à la vue de ce visage si répugnant.

Cependant, il réussit à rester de marbre et la regarda jusqu’à ce qu’elle ait fini. Ainsi, elle était une habitante de Shimo. Voilà qui était bien problématique lorsque l’on connaissait les forts réseaux clandestins se développant dans cette région. Hiko ne réagit pas immédiatement, il voyait bien qu’il n’était pas en position de force, et se montrer aussi arrogant que l’avait été Kaguya Milly dans une autre vie n’amenait rien de bon… Elle pouvait en témoigner !

- Je ne vois pas de quoi vous parlez madame… Je suis un habitant de ce pays et j’étais à la recherche de mes par…
N’ayant pas eu le temps de finir sa phrase, Hiko venait de voir un large bâton lui exploser le côté droit du visage. Sonné, il n’entendit qu’une bride de ce que venait de lui dire la jeune femme qui sortit de la pièce en claquant la porte.
- Je reviendrai demain. J’espère que tu arrêteras de me mentir… Pour ton intérêt !
Puis, tout redevint noir… Et Hiko sombra à nouveau dans les limbes de l’inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 235
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Piégé en terrain hostile Mer 20 Déc 2017 - 9:28

Chose promise, chose due. Hiko s’était réveillé il y avait quelques minutes lorsqu’il vit la même jeune femme rentrer à nouveau dans la pièce. Il sentit un frisson lui parcourir l’échine dorsale mais il ne dit mot. Il ne voulait pas lui faire ce plaisir et préféra rester silencieux face à ce nouveau danger. S’il parlait une nouvelle fois, il savait qu’il allait encore recevoir un sacré coup de bâton dans le visage.

Restant donc muet, il la vit s’assoir sur la chaise métallique en face de lui. Selon son système interne, il n’avait pas mangé depuis plusieurs dizaines d’heures, on pouvait donc en déduire qu’il était là depuis au moins 24 heures… La situation n’était pas des plus jolies, et il le savait. Il devait vite trouver une issue pour s’en sortir, sinon il risquait d’y laisser sa peau.

- Alors, alors… Le petit rigolo a-t-il retrouvé la mémoire ?
Hiko sourit. Il savait bien qu’il n’avait pas le choix, et qu’il devait lui répondre le plus sincèrement possible. Ses yeux s’étaient habitués à la lumière ambiante, et malgré le fait qu’un des deux ait un œdème, il n’avait aucun problème à voir son interlocutrice. Toujours aussi peu charmante, elle n’était pas beaucoup plus vieille que lui et portait les marques d’intenses combats. Elle n’était pas à prendre à la légère, et Hiko aurait bien sondé son chakra, mais il ne pouvait pas utiliser le sien. Elle avait sans doute utilisé des liens inhibiteurs de chakra. Maline…
- Mon nom est Sairyo Hiko. Et je suis venu par simple curiosité dans ce pays qu’on qualifie d’infranchissable. Pour te dire vrai, cela est plus un jeu qu’autre chose pour moi. Je voulais savoir si les frontières de ce pays étaient aussi hermétiques qu’on le prétendait… Et il semblerait bien.
Un sourire affiché sur son visage, le jeune garçon l’avait joué franc jeu. Il ne servait à rien de mentir à la jeune femme, il le savait. Il préférait de loin lui expliquer qu’il n’avait pas de mauvaises intentions, si tant est que cela était vrai.

Cette dernière sembla surprise, elle ne s’attendait sûrement pas à tant d’honnêteté et fut sûrement déçue de voir que le garçon ne se fichait pas complètement d’elle. Elle prit le temps de la réflexion, puis elle croisa ses jambes et s’adossa contre sa chaise. Elle semblait réfléchir intensément. Hiko préféra ne pas briser le silence. Cela ne le dérangeait pas, il savait qu’il pouvait obtenir beaucoup plus d’informations sur quelqu’un en restant silencieux, alors il prit son mal en patience et attendit que la jeune femme ne daigne prendre la parole.

- T’es un petit rigolo toi… Mais ça me plait bien ton explication. Je vais donc te proposer un marché.
Surpris, le jeune garçon écarquilla les yeux et la regarda, interloqué.
- Tu as un certain talent pour passer inaperçu, mais tu manques de concentration par moments. Cela faisait un moment que je te suivais et tu ne m’as pas remarqué. Je vais donc te proposer une chance de rester en vie. Je veux que tu supprimes un de mes concurrents basé dans une petite ville à l’Ouest. Il vend sa marchandise à très bas prix, et c’est pas bon pour les affaires… Tu comprends ?
Assimilant toutes ces informations, Hiko resta silencieux, mais au moment où il fut sollicité il n’hésita pas et hocha la tête. Il allait exécuter cet homme… Pour rester en vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 235
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Piégé en terrain hostile Lun 19 Fév 2018 - 14:42

Le jeune garçon n’avait pas eu le choix, et le voilà embarquer dans une nouvelle mission suicide. Il avait été briefé par la femme odieuse sur la personne qu’il devait assassiner. Apparemment c’était un homme d’affaires influent de la Capitale qui venait fouiner dans des affaires qui ne le concernaient pas. Hiko comprenait ces petits jeux de pouvoirs. Mais la jeune femme lui avait posé un sceau sur le côté du cou. Une sorte d’assurance, selon elle. Car si la moindre chose se passait de travers, elle n’hésiterait pas à l’activer et à faire sauter la tête du jeune garçon. Réjouissant pas vrai ?

M’enfin, Hiko partit non sans noter la particularité des lieux dans lesquels il se trouvait. Cela ressemblait fortement à une base d’opérations et il croisa plusieurs hommes portant des kimonos sombres. Ils semblaient aguerris, et beaucoup portaient sur eux des traces de combat : cicatrices, membres amputés, œil en moins… Bref, le spectacle n’était pas des plus jolis ! Hiko ne dit mot lorsqu’il passa devant eux, et il descendit alors les escaliers le menant vers l’extérieur. Lorsqu’il franchit le pas de la porte, la femme était toujours derrière lui, et elle lui lança ces quelques mots avec une sorte d’amusement dans la voix.

- Ne me déçois pas petit, sinon ta tête sera plus explosive qu’un feu d’artifices le jour de fête nationale hé hé hé…
Puis elle referma la porte en la claquant.

Hiko resta quelques secondes planté sur le seuil de la porte, à regarder la rue inanimée qui se présentait devant lui. Il commençait à regretter d’être venu clandestinement dans ce pays… Mais bon, aller à la Capitale pouvait être aussi un bon moyen de développer son réseau et les connaissances qu’il avait sur la région. De plus, la jeune femme lui avait fait faire un laissez-passer tout à fait illégal, mais plutôt réaliste. Son faussaire semblait être excellent, et Hiko garda cette information dans un coin de la tête.

Puis, il décida de se mettre en route. N’oubliant pas tous ses camouflages, le jeune garçon commença à réfléchir à un plan si jamais il était démasqué. Il ne devait pas refaire la même erreur qu’avec la femme qui avait désormais un moyen de pression sur lui. Il fallait qu’il s’endurcisse et soit plus attentif à son environnement. Il savait qu’il était en milieu hostile, et c’était justement dans ces moments-là qu’il fallait être le plus rigoureux possible !

Ce fut donc totalement camouflé qu’Hiko s’approcha de la Capitale, Touketsu. Il avait croisé pas mal de patrouilles aléatoires dans les forêts environnantes et il se demandait bien pourquoi il y avait un tel niveau de sécurité dans ce pays. C’était étrange, et donc cela restait un mystère à percer pour le jeune garçon à la chevelure blanche. Il ne connaissait rien du contexte politique actuel, mais il allait vite découvrir que ce pays vivait dans une dictature la plus totale… Et cela donnerait une nouvelle tournure à sa petite escapade dans ce pays qu’il connaissait si mal.

- Bon… Faut que je trouve d’abord cet homme. À ce qu’elle m’a dit, il occuperait une place de conseiller pour la Daimyo… J’imagine qu’il se trouve donc dans des logements réservés aux personnes les plus aisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Piégé en terrain hostile

Revenir en haut Aller en bas
 

Piégé en terrain hostile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-