N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Rencontre du premier amour - Part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Rencontre du premier amour - Part 1 Ven 22 Déc 2017 - 6:52

Jisetsu Yûichirô - 10 ans
C'était une époque lointaine qu'il m'était désormais impossible d'y retourner. J'étais à ce moment-là, un enfant comme un autre. Peut-être légèrement plus faiblard. Peut-être légèrement plus froussard. Peut-être légèrement plus pleurnichard. Cependant, je restais un enfant commun, vivant dans la fleur de l'âge avec un esprit jeune et innocent qui ne connaissait encore rien du monde qui l'entourait.

J'habitais avec mes parents, deux êtres aimants, dotés d'une grande tendresse. Ensemble, nous étions dans une petite maison à l'Ouest du territoire de notre clan. Je vivais à l'écart des tensions qui régnaient au sein de notre quartier. C'était un temps difficile où le pays était soumis au règne de l'Empereur. Cependant, tous ces problèmes ne me concernaient pas.

Je vivais ma vie dans l'insouciance, restant loin des guerres et des batailles meurtrières à travers le monde. Mon entourage était paix et tranquillité. La seule difficulté qui rendait mon quotidien épuisant, c'était la différence de force qui me séparait de mes confrères et de mes consœurs. Personne ne savait encore maîtriser le pouvoir du temps et de l'espace, si ce n'était que quelques rares prodiges de notre génération. Nous étions globalement tous identiques.

Seulement, contrairement à mes autres camarades, je possédais une puissance de frappe relativement faible. Les entraînements étaient une torture pour moi. Je n'aimais pas courir que ce soit pour améliorer mon endurance ou simple pour jouer au ballon. J'avais un esprit qui n'aimait pas le sport. Souvent, je préférais aller me promener au bord de la rivière où la tranquillité s'imposait en maître.

C'était également le lieu idéal pour échapper aux exercices. Éloigné du clan. Éloigné des villes. C'était un lieu reculé où je pouvais faire ce que je voulais. J'aimais m'entraîner à lancer des ricochets car cela me permettait de faire passer le temps. Cependant, cette fois-là, je fis une rencontre inoubliable. Au bord de ce même lac, je vis apparaître une jeune fille que je n'avais encore jamais rencontré.

« Qui va là ?! » Surpris.


Dernière édition par Jisetsu Yûichirô le Mer 17 Jan 2018 - 19:35, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Jeu 28 Déc 2017 - 17:12


Takagami Ayame & Jisetsu Yûichirô

The past is the past



Cela remonte à il y a si longtemps maintenant. Je ne souviens même plus de mon âge exact. J'avais peut-être neuf ou dix ans et l'empire avait encore le contrôle de la région et de cette forteresse. Rien à voir avec ma vie d'aujourd'hui... Je n'étais qu'une petite fille qui avait peur... Peur de l'oppression imposée par les Impéraux, peur d'être frapper par des impériaux... Contrairement à beaucoup de personne, je ne suis pas née dans un clan alors la vie entre les deux castes étaient complètement différentes. Il faisait bien jour et le soleil était lui aussi bien levé. Nous étions en été et mes parents étaient au travail. Mon père était un jeune joaillier tandis que ma mère servait de Dame de Compagnie et de danseuse pour les castes supérieures. Grâce à elle, j'ai appris à aimer la danse et elle continue à m'enseigner la danse. Je savais que c'était grâce à ça qu'on vivait correctement même si les impôts qu'on versait à l'Empire était conséquent. Je n'aime pas l'Empire... Je n'ai jamais aimé ce régime politique et je savais déjà que mes parents étaient membres de la rébellion. Seulement, à cet âge-là, vous comprenez à peine ce qu'on vous dit. Ce sont bien souvent des problèmes d'adulte.

Je m'ennuyais fermement à la maison et j'ai fini par me décider à me rendre au lac où je serais tranquille et où le calme était des plus appréciables. Le chant des oiseaux, le bruit de l'eau... Rien n'est plus apaisant que ça. Je quitte la maison en fermant à clé et je marche au sein des bas quartiers en baissant la tête. Je n'ose pas regarder ce qui m'entoure car je vais encore avoir des problèmes avec les gardes. Je ne veux pas. Moi qui préfère la discrétion, je ne passe plus si inaperçue que ça maintenant, même du haut de mes quelques années. Je n'avais même pas le sourire à croire que cela était interdit. Observant autour de moi, je vois peine, douleur, crainte et obligation. Des rues qui ont longtemps été animés sont devenues complètement vides et sans âme. Je ne voulais pas rester, c'est un lieu beaucoup trop triste.

Après plusieurs dizaine de minutes de marche, je finis par arriver là où je voulais me rendre et je regarde derrière moi en lâchant un soupir. Je garde toujours cette crainte de me faire suivre par des impériaux voulant passer pour des petits chefs et s'en prenant aux enfants. Il n'y a rien de pire que de s'en prendre aux futures générations. Ce que j'entendais souvent de la bouche de mon père. Je devais me faire toute petite pour le coup. C'est alors que j'ai le dos tourné que j'entends une voix derrière moi et que je sursaute. Je ne m'y attendais vraiment pas. Je tourne alors les talons afin de voir un petit garçon avec des cheveux beauté et pourtant le symbole du clan Jisetsu. Hésitante, je finis par répondre d'une voix joyeuse et enfantine.

« - Bonjour ! »

Je fais une brève révérence avant de sourire. C'est rare que je trouve du monde ici et je viens vers lui en douceur. Mais je suis une petite fille et j'étais contente. C'est bien d'être dans un petit coin de paradis mais c'est moins drôle lorsqu'on est seule. De ce fait, c'est une surprise de voir quelqu'un d'à peu près mon âge ici. Peut-être que je pourrais jouer avec lui... C'est alors que je vois ses lunettes et je pose l'index de ma main gauche sur le nez afin de pousser les lunettes correctement. Ce serait dommage de les casser. Puis je montre un plus grand sourire avant de reprendre la parole d'un ton enjoué

« - Je m'appelle Ayame et toi ? Je suis toujours seule ici alors je suis contente de voir quelqu'un. »

Puis je mets mes mains dans le dos et je le regarde sans agressivité ou méchanceté. Non, j'avais un regard amusé et contente. A croire que je venais de recevoir mon cadeau d'anniversaire. Mais ce n'est pas le cas. Voir du monde, voilà ce qui manque dans ce village sous occupation. Enfin, si on peut appelé ça un village... C 'est juste une forteresse avec des exclus... Je le regarde avec vitalité et encouragement.

AVENGEDINCHAINS



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Sam 30 Déc 2017 - 13:03

Jisetsu Yûichirô - 10 ans
Je vis apparaître une jeune fille quelques mètres plus loin au bord de la rivière. Elle semblait d'avoir presque le même âge que moi à quelques années de différence. Peut-être qu'elle paraissait légèrement plus adulte à cause de son visage allongé et de sa grande taille ? Ou peut-être qu'elle paraissait légèrement plus mature à cause de son regard ?

Je ne la connaissais pas. Elle ne semblait pas appartenir à mon clan, je ne l'avais jamais vue auparavant, ce qui me rassurait d'une part, mais qui m'inquiétait d'autre part car elle était une inconnue. Ses vêtements ne montraient aucun insigne d'une appartenance quelconque à une famille de l'Empire.

Elle devait être soit une civile, soit un membre d'un clan insignifiant, mais cela ne m'indiquait rien de ses origines. Je pouvais supposer au mieux qu'elle était une habitante du Pays de la Terre et qu'elle devait vivre aux environs au sein du bas quartiers du village, là où résidaient une grande majorité de la population du pays, mais je ne savais rien d'autre.

Je restais méfiant dans un premier temps. Bien qu'elle n'avait pas l'air d'avoir de mauvaises arrières-pensées, ma nature craintive me faisait douter du moindre individu. Cependant, son air chaleureux fit rapidement baisser ma garde. J'eus comme l'instant d'un doute, d'une hésitation, avant de bégayer à mon tour une salutation maladroite.

« B-Bonjour.. ! »

Je me précipitai pour incliner la tête, sans trop comprendre pourquoi je faisais ça alors que ce n'était pas tellement dans mes habitudes. C'était plutôt instinctivement afin de lui rendre la politesse. Puis doucement, je relevai le regard pour la dévisager avec étonnement. S'approchant de moi, je fus surpris par sa présence si proche. Sans bouger, je la laissai faire, avant de lui répondre d'une voix hésitante.

« J-Je m'appelle.. Yûichirô. Enchanté.. Je viens aussi très souvent ici, mais c'est la première fois que je te rencontre. Qu'est-ce que tu es venue faire..? ..Tu veux essayer des ricochets.. ? Demandais-je avec un galet entre les mains. Tu.. Habites près d'ici ? »

Quand je me remémorais les images de cette époque, elle était ravissante avec un délicat parfum de printemps qui s'émanait d'elle. Ce temps où je pouvais aller jouer au bord de la rivière, loin du monde des adultes, bercé dans l'inconscience du monde, me paraissait désormais tellement lointain. Ce n'était plus qu'un vague souvenir engloutit par le passé.


Dernière édition par Jisetsu Yûichirô le Mer 17 Jan 2018 - 19:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Sam 30 Déc 2017 - 15:30


Takagami Ayame & Jisetsu Yûichirô

The past is the past



Oui, j'étais jeune et je n'avais rien à voir avec ce que je suis devenue. L'insouciance faisait encore partie de moi et je ne m'inquiétais pas énormément de ce qui se cachait parmi la population. Enfin, si je le savais mais j'étais pas capable d'en mesurer l'ampleur. J'étais peut-être trop jeune ou trop naïve pour y penser. Je ne portais pas une tenue de soie mais je portais une tenue ample où je ne sentais à l'aise. Je suis loin de l'époque des Kimono même si ma mère en avait fait un pour moi. En effet, elle n'avait appris à danser et je devais faire de mon mieux pour apprendre. Même si elle n'est pas là, je n'ignore pas son enseignement. Cela me permet aussi de penser à autre chose et à faire le vide dans ma petite tête brune. Même encore aujourd'hui alors que je suis adulte, ce métier secondaire me permet de me vider la tête et de me laisser entraîner par la musique et la danse.

La petite fille que j'étais avait les mains dans le dos et je regardais mon interlocuteur. Je ne suis pas jalouse et je partage ce lieu avec plaisir. Ce n'est pas chez moi mais c'est un lieu ouvert à tout le monde. C'est alors qu'il incline sa tête après m'avoir saluer. Pour un jeune homme issu des clans, il est plutôt courtois avec moi. Je me rappelle alors de sa petite taille et il ne portait pas encore de lunette. Cela remonte à il y a si longtemps que je pensais ce souvenir bloqué quelque part au fin fond de ma tête. A croire qu'il m'arrive d'être mélancolique par moment. C'est presque à regret que le souvenir de cette rencontre me frappe de plein fouet. C'est comme si cette époque était trop éloigné d'aujourd'hui. Quel drôle de sentiment ai-je là ?

Devant ma proximité, il ne semble pas reculer alors j'ai pris le temps de me présenter à lui, gentiment, avec respect et honnête, comme mes parents me l'ont enseigné alors que j'étais encore bien plus jeune qu'à cette époque. Puis c'est à son tour de me poser des questions. J'étais souriante et chaleureuse à l'époque et il est possible que cela soit dû au fait que mes parents soient toujours en vie et bienveillant avec moi. Je n'ai vraiment pas à me plaindre d'eux. Bien sûr, ils sont stricts mais c'est tout parents comme ça. Enfin, je suppose. Il me demande ce que je fais là et si j'habite près d'ici.

« - Contente de te rencontrer, Yûchirô ! »

Je lui montre un sourire ravie et j'hoche la tête. Lancer des pierres et faire des ricochets est quelque chose que mon père m'a appris. Bon, je devais parfaire la technique mais au moins, j'avais les bases. Je regarde autour de moi et je me mets à chercher des cailloux les plus plats possibles. Je me mets à leur recherche avant de répondre avec bonne humeur et gaieté.

« - Je viens ici quand je m'ennuie à la maison et je suis souvent toute seule... J'habite à l'est dans une des ruelles qui longe les remparts à quelques minutes à pied. Et toi ? J'ai vu que tu portais un symbole d'un clan. Tu ne risques pas de te faire disputer ? »

Je continue à chercher des cailloux à peu près plats tout en souriant. Pour une fois que je rencontre quelqu'un. Et puis, ce n'est un adulte qui veut me donner une fessée parce que je traîne dehors. Seulement, je suis toute seule à la maison et je n'ennuie parfois. Souvent même. Il faut bien s'occuper en attendant que mes parents rentrent. En espérant que je les vois rentrer ce soir. Je me redresse pour tourner la tête vers mon nouveau copain.

« - Mon papa m'a appris à en faire, tu veux que je te montre ? »

Je suis très proche de mes parents même si je suis plus jeune que maintenant. Et puis, ils ne sont plus là pour partager mes peurs, mes angoisses et mes réussites. A cette époque, je m'inquiétais toujours pour eux et je n'étais jamais rassurée de les savoir en dehors de la maison. Je me sentais bien dans cet appartement loin du bruit. Je croyais à l'époque que personne ne pourrait casser mon chez moi. Mais j'étais bien trop naïve de penser ainsi...

AVENGEDINCHAINS



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ


Dernière édition par Takagami Ayame le Dim 31 Déc 2017 - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Sam 30 Déc 2017 - 17:18

Jisetsu Yûichirô - 10 ans
« M-Moi ? J'habite à plusieurs minutes d'ici, plus vers le nord quelque part par là-bas, expliquais-je tout en montrant une énorme construction de pierre. Tu vois la forteresse qui surplombe le paysage ? Je viens de là-bas, derrière ce mur. C'est là où est installé mon clan ainsi que tous les membres. Ce symbole que je porte dans le dos, c'est bien le symbole de mon clan, Jisetsu.

Nous sommes connus pour nos pupilles dorées qui nous permettent de maîtriser le pouvoir du temps et de l'espace. Bien que pour ma part, je ne le maîtrise pas encore. On me dit que c'est normal, car je suis encore jeune, mais il existe parmi mes cousins et cousines des enfants déjà capable d'activer l'essence qui coule dans leur veine.
»

Je montrais de la fierté dans mon regard lorsque je parlais de mon clan comme si j'étais honoré d'en faire partir, bien qu'en réalité je n'en faisais pas tellement parti. Je n'avais aucune compétence particulière, ni dans mon physique, ni dans mon intellectuel. Parmi les autres enfants, j'étais le garçon normal qui se fondait dans la masse et qui se démarquait seulement par sa faible endurance durant les entraînements.

Néanmoins, mes parents gardaient confiance en moi et continuaient à m'encourager dans la voie du progrès. C'était pour eux que j'appréciais mon clan, ma famille, mon quotidien, bien que par moment, je ne l'appréciais pas tant que cela.

« Me faire disputer ? O-Oui, c'est très probable si l'on me retrouve ici, mais si personne ne le découvre, ce n'est pas très grave. Ce n'est pas la première fois que je viens, je sais comment faire pour ne pas me prendre le blâme. »

Puis, l'observant effectuer plusieurs ricochets sur l'eau, je me mis à la regarder avec une certaine admiration. C'était l'une des premières personnes aussi gentille que je rencontrai en dehors de mes parents et de quelques membres du clan.

À vrai dire, je ne m'étais jamais ouvert au reste du monde, bien que je ne laissais point le deviner par mon calme apparent, cette rencontre me paraissait presque féerique à travers mes yeux d'enfants. J'avais pensé que j'étais le seul à venir à ce lac, mais une autre personne venait également fréquemment.

Lorsqu'elle proposa de m'apprendre, j'acceptai en hochant énergiquement la tête sans prononcer un seul mot. Puis me plaçant à côté d'elle, j'analysai chacun de ses gestes et mouvements pour tenter de comprendre le fonctionnement de la chose.

« D'ailleurs, je ne suis jamais vraiment allé vers l'est, ça ressemble à quoi chez toi ? Je n'ai vu aucun symbole sur tes vêtements, tu fais également parti d'un clan ? À quelle famille appartiens-tu ? »


Dernière édition par Jisetsu Yûichirô le Lun 1 Jan 2018 - 20:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Lun 1 Jan 2018 - 14:53


Takagami Ayame & Jisetsu Yûichirô

The past is the past



Je regarde le jeune garçon qui est en face de moi et je tourne la tête lorsqu'il me montre du doigt la forteresse qui surplombe la montagne. C'est alors que j'ai les yeux qui s'ouvre en grand en m'imaginant être là-dedans. Cela doit être gigantesque là-dedans. Vous savez quand on est gamin, on est émerveillé comme un rien. Et je m'échappe pas à cette règle. Je me surprends même à me perdre dans l'observation de cette forteresse. Puis, je me reprends avant de le regarder en disant émerveillée

« - Ça doit gigantesque là-dedans... Tu ne t'y perds pas ? »

Hochant la tête, j'avais bien entendu ce qu'il disait sur sa pupille. J'en avais déjà entendu parler mais sans aller plus loin. En même temps, aller expliquer que ce clan est capable de faire des sauts dans l'espace temps à une enfant de mon âge. J'ai déjà du mal avec les techniques classiques que mes parents m'apprennent alors faut pas trop m'en demander. Cependant, je ne suis pas stupide pour croire que ce petit garçon ne m'est pas supérieur d'un point de vu clanique. Ici, ce sont les clans qui ont tous les pouvoirs alors je dois aussi être prudente avec mes faits et gestes car si je venais à le blesser, cela risquerait de me retomber dessus. Mes rapports avec les nobles sont tous sauf cordiales. Avec les adultes en tout cas car Yûichirô est le premier garçon d'un clan que je croise. Il faut dire que les habitants d'en haut n'ont normalement pas le droit d'aller en bas et vice-versa. Fort dommage car finalement je connais presque tous les enfants des bas quartiers. Je joue souvent avec eux mais ils ont tous des choses à faire. C'est aussi pour ça que j'étais toute seule chez moi.

J'avais vu cette lueur dans ces yeux mais j'ignorais que c'était de la fierté et je souris alors que je suis proche de lui. Cela n'a rien à voir avec un jeune couple amoureux ou des enfants qui se connaissent. Nous venons de faire connaissance et nous faisons comme si nous n'avions aucune différence. Il est clair que nous n'allions pas à la même école ni que nous fréquentions les mêmes professeurs. Cailloux en main, j'avais fais quelques essais car je suis aussi en train de peaufiner mon art de lancer les cailloux. Mon père m'avait donné la technique et je n'avais plus qu'à trouver le juste milieu. C'est alors qu'il m'observe et je lui montre comment prendre le caillou dans les mains, comment le lancer. La base quoi. Puis lorsqu'il procède à quelques essais, j'essaye de corriger sa façon de lancer. Nous étions que des enfants.

Puis il me demande d'où je viens. Il est vrai que je n'appartiens à aucune famille. Tout le monde n'a pas cet avantage. Mon père et ma mère travaillent durement pour pouvoir vivre et pour pouvoir me nourrir. Je voudrais les aider mais hormis faire le ménage à la maison ou aider maman à faire la cuisine, je peux rien de plus. J'aimerais tant pouvoir passer plus de temps avec eux mais je sais qu'ils sont très occupés. Malgré mon visage un peu triste, je finis par sourire à mon nouveau copain en lui expliquant

« - Je n'appartiens à aucun clan, je suis une fille d'en-bas. Je vis dans les bas quartiers avec mes parents... Je vis dans un petit appartement... »

Je n'ai pas honte mais il est vrai que je vis dans un petit appartement comparé à lui qui a une grande forteresse. Mais c'est un endroit que je ne verrais peut-être jamais vu que je ne serais jamais autorisé à aller là-bas. Cela était de toute façon interdit à quelqu'un comme moi. Mon père disait que les gens pouvaient être égoïstes et se faire la guerre pour un rien. Il m'est déjà arrivé de me faire taper dessus par un noble qui refuse d'entendre des bruits de jeux d'enfants alors je sais que tout est possible. Je le regarde simplement car je ne veux pas d'ennuis. Mes parents vont avoir des soucis si j'attire trop l'attention.

« - Dis, tu vas pas partir hein ? »

Ce serait dommage qu'il part parce que je suis une fille d'en-bas. Ce serait dommage surtout que cette première rencontre est assez chaleureuse. Et je serais triste qu'il parte à cause de ça. S'il vient à partir, je ne peux pas l'empêcher. Il vit aussi dans le coin donc il a autant le droit que moi d'être ici. Je place mes mains dans le dos et je baisse la tête tandis que je tape la pointe de mon pied gauche sur le sol comme si je venais de faire une bêtise.

AVENGEDINCHAINS



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Mar 2 Jan 2018 - 8:54

Jisetsu Yûichirô - 10 ans
J'écoutais ses paroles avec une grande curiosité dessinée dans mon regard. Elle semblait différente de tous les autres enfants que j'avais pu rencontrer jusqu'à présent, elle semblait différente de ces petits nobles vivant dans la bourgeoisie aisée des clans, elle semblait différente comme si une frontière invisible me séparait d'elle. À cette époque, je n'avais pas tant conscience de cette forte classification des classes sociales, mais en l'écoutant parler, je commençais à ressentir cette injustice qui se décidait à la naissance d'une personne.

Elle avait un sourire dessiné sur ses lèvres, pourtant je lisais de la tristesse dans son regard. Ce contraste me donnait un sentiment de culpabilité. Si elle était triste, alors elle devrait pleurer, si elle était heureuse, alors elle devrait sourire. Je ne comprenais pas pourquoi elle s'efforçait à se montrer joyeuse, si intérieurement elle se sentait malheureuse. Cependant, je n'avais pas osé lui dire à cet instant. Je ne pouvais que l'observer de mes grands yeux dorés.

Incapable de prononcer mes pensées, incapable de dévoiler mes sentiments, incapable de montrer ma joie d'être avec elle à cet instant présent, j'étais un garçon timide qui n'avait pas beaucoup de courage pour parler devant les autres. Je ressentais toute une pression peser sur mes épaules lorsque l'on me fixait du regard, lorsque l'on venait m'adresser la parole, je me sentais paniqué et craintif.

C'était seulement face à mes deux parents que je pouvais déballer ce qui me pesait sur le cœur. Le reste du temps, bien que je paraissais chaleureux, je donnais souvent l'impression de rester enfermé dans mon imagination à observer le monde. Pourtant, j'appréciais la compagnie des autres, de cette fille, douce et gentille. Prenant mon courage à demain, je cessai mes tentatives de ricocher pour me retourner vers elle avec un air gêné.

« J-Je suis content d'être avec toi. Moi aussi, quand je viens je suis toujours seul alors je suis content de voir quelqu'un. Je ne partirais pas car je suis bien ici...

Tu sais, ça peut paraître immense, mais ce n'est pas si gigantesque ça à l'intérieur de cette forteresse.. Je dirais que seule ma maison à l'intérieur est spacieuse car c'est mon foyer, là où vivent mes deux parents. Le reste est assez petit et assez étouffant, contrairement à l'extérieur où tout est beaucoup plus grand et beaucoup plus spacieux. Tu te sens également beaucoup plus libre de ton comportement.

Mais si tu veux, je peux t'emmener y faire un tour,
t'exclamas-tu avec un sourire. Tu pourrais constater par toi-même et te forger ton propre avis.. En contre partie.. E-Emmène moi faire un tour dans les bas quartiers et dans ton appartement, car je n'y suis encore jamais allé.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Dim 7 Jan 2018 - 12:55


Takagami Ayame & Jisetsu Yûichirô

The past is the past



Je n’étais qu’une gamine et à mon âge, on ne peut pas se douter de tout ce qui nous entoure. Il y a des choses qui nous accessibles mais d’autres le sont moins comme la politique ou encore la guerre. Pourtant, malgré que je sois de la classe populaire, je n’ai pas à me plaindre de ma vie. Mes parents travaillent durs pour qu’on vive tranquillement. Mais parfois c’est dur d’être seule alors que j’aurais voulu être avec eux. Seulement, à mon âge, je comprends que je dois me débrouiller et puis ils ne seront pas toujours là. Donc j’apprends à me débrouiller toute seule. Alors, je viens ici quand je m’ennuie et au moins, cela passe le temps que je fais des ricochets. En plus, mon père dit que cela fait partie de mon entraînements. Il m’a dit que je suis en mesure d’utiliser une énergie particulière qu’on appelle chakra alors il m’a donné cet exercice dans le but que je sache contrôler cette énergie. J’aime le temps passer avec mes deux parents.

Mais pour le moment, j’étais avec un petit garçon de mon âge avec qui je venais de sympathiser. C’est sûr que je venais de le connaître mais je m’entends bien avec lui et je peux enfin avoir un copain avec qui jouer. Enfin. Ce n’est jamais drôle d’être toute seule et jusqu’à maintenant, personne ne s’occupait de la raison de ma présence ici sauf lui. Alors ce serait dommage de devoir se séparer. Debout, j’avais les mains derrière le dos et je jouais avec mon pied tout en baissant la tête. Je ne voulais qu’il parte… Il est si gentil avec moi comparé à tous ses adultes gueulards. Puis mon nouveau copain me dit qu’il est bien ici et je saute de joie. Oui, je suis expressive et je suis contente qu’il reste. Je m’approche de lui et je le serre dans mes bras. Ahhh l’innocence…

Je finis par me détacher de lui lorsqu’il me parle de chez lui. Je le regarde tout en l’écoutant et il va même m’inviter chez lui. Si je veux voir. Mais comme jamais. Cependant, je ne veux pas lui attirer des problèmes. Je veux pas qu’il ai des problèmes à cause de moi ou du fait qu’il me fait visiter. Je suis réellement contente qu’il m’invite pour que je puisse voir de mes propres yeux. Je m’imagine déjà dans un immense labyrinthe. J’adore les labyrinthe mais aussi les énigmes. Depuis toute petite, mon père fait travailler mon intellect avec l’aide d’énigmes. Mais je sais de qui je tiens ça du coup.

« - Oh ça oui alors. Tu me le promets ? »

J’avais les mains jointes sous mon menton et je regarde le petit garçon avec des yeux émerveillés. Je ne suis pas une voleuse et je ne me permettrais pas. Je suis bien trop respectueuse pour ça. Et puis, je ne veux pas qu’il soit puni par ma faute. Cela paraissait innocent mais cette époque remonte à longtemps. Lui comme moi étions bien insouciants de l’avenir du village et nous étions loin de nous douter que la guerre allait nous séparer puis nous retrouvé au Centre de Formation.

« - Mais… tu ne risques pas de te faire punir pour m’avoir emmener là-haut ? »

Bah oui, je suis une fille des bas quartiers et les clans nobles ne traînent pas avec les enfants des bas quartiers. C’est connu. Cependant, je suis contente qu’il me fasse visiter sa maison. J’ai même hâte d’y être pour pouvoir voir de belles choses. A cette époque, j’étais loin de me douter que ce jeune garçon aura longtemps mon meilleur ami et une personne très proche pour moi.

« - Je ne veux pas t’attirer des problèmes. »

Je savais très bien comment éviter la garde. C’est un avantage lorsqu’on vit ici, c’est qu’on connaît tous les petits chemins et les endroits où aller pour se cacher d’eux. Comme tous enfant, je fais aussi des bêtises et bien souvent, les gardes impériaux prennent ça pour des actes de criminalités. Il est donc courant de voir les impériaux frappés des gens qui vivent ici. Maintenant, je sais que ce sont eux qui ont attiré les foudres de la Rébellion en agissant de la sorte mais à l’époque, je préférais faire comme s’il n’y avait rien.

AVENGEDINCHAINS



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Lun 8 Jan 2018 - 22:20

Jisetsu Yûichirô - 10 ans
Surpris par son enthousiasme débordant, je me fis emporter en arrière avant de me rattraper en reculant un pied. C'était la première fois quelqu'un d'autre que mes deux parents me prenait dans ses bras. Je n'étais pas habitué, je me sentais légèrement mal à l'aise, mais une part de moi appréciait la douceur de son geste.

« Promis. Si ça peut te faire plaisir, je suis également heureux de te faire découvrir l'intérieur de cette forteresse. Par contre, il faudra juste faire attention à ne pas se faire remarquer, mais ça devrait aller, oui ! »

Je lui souris timidement avant de tourner la tête pour attraper un galet par terre et tenter d'effectuer à nouveau un ricochet sur l'eau. Le regard dirigé droit sur l'horizon, je pris une profonde inspiration, puis je lançai mon projectile avec un mouvement vif du poignet à l'horizontale du lac. Étonnamment, le galet effectua cinq rebonds sur l'eau, avant de se noyer dans l'étang au milieu de plusieurs cercles circonscrits qui se dessinaient à la surface.

« ..R-Regarde, j'ai réussi ! »

Après toutes mes tentatives, c'était la première fois que je réussissais un ricochet. La joie se lisait clairement sur mon visage, j'avais un léger sourire sur mes lèvres et mes yeux pétillaient de mille d'étoiles. Joyeux, je finis par me poser sur le sol avec les yeux tournés vers le ciel bleu d'un air rêveur.

« Dis, ils font quoi comme métier tes parents ?

- Mon père est constructeur de pierre précieuse et de joli objets tandis que ma mère est danseuse et toi ?

- Danseuse ? Pour mon cas, Père est un shinobi qui sert l'Empire et Mère ne travaille pas. Elle reste à la maison et elle s'occupe de moi.»

Arrachant l'herbe sous ma main, je restai un instant silencieux avant de reprendre la parole, malgré ma légère hésitation.

« Dis, tu danses aussi ?

- Oui, ma mère m'a appris à danser les danses traditionnelles et elle travaille dans un établissement ou elle tient compagnie et elle danse.

- T-Tu.. voudrais me montrer ? Demandai-je curieux.

- Il me faudrait une ombrelle ou un éventail.

Regardant autour de moi, je ne vis malheureusement aucun élément pouvant imiter la forme d'une ombrelle ou d'un éventail. Intérieurement, je poussai un soupire. Je finis par me lever pour aller prendre une branche décrochée de l'arbre quelques mètres plus loin, avant de la tendre vers la jeune fille.

- Ce n'est pas vraiment une ombrelle ou un éventail, mais tu penses que tu pourrais essayer de le faire comme si cette branche est la manche d'une ombrelle ?

- Cela peut se faire oui, mais ce sera moins beau.

- Ce n'est pas grave ! C'est juste pour voir une fois. »

Assis dans l'herbe, je l'observais avec ce regard admirateur. J'étais hypnotisé par la beauté de ses gestes, de ses mouvements, de ses yeux. Nous discutâmes ensemble encore un long moment et sans même m'en rendre compte, le temps filait à grande vitesse et le soleil commençait déjà à se coucher. Le ciel bleu se teignait doucement d'une couleur orangée, sa lumière chaleureuse du jour disparaissait lentement derrière les dunes pour laisser la place à la nuit.

« Je vais devoir rentrer, désolé.. R-Revoyons-nous une prochaine fois, Ayame ! Demain, tu penses pouvoir revenir ici ? Je te ferai visiter l'intérieur de la forteresse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Lun 15 Jan 2018 - 1:44



The past is the past
Jisetsu Yûichirô
Ma vie ne semble être tournée que vers cette petite partie du pays. Après tout, c’est là que je vis depuis mon plus jeune âge même si mes parents m’ont dit que je ne suis pas née… Mais malgré ça, je me sens comme chez moi. Bien sûr, il y a des moments où on aimerait être ailleurs mais en ce moment, la petite fille que je suis est heureuse d’avoir rencontré quelqu’un de son âge. Ce n’est pas tous les jours que cela se produit alors j’en profite. Je n’ai peut-être que dix ans mais à cette époque, j’ai fais une magnifique rencontre que je ne suis pas prête d’oublier. Un jeune garçon que je reverrais plus tard et qui est sous mon nez aujourd’hui… Seulement, je ne l’ai pas encore reconnue. Cela prendra le temps qu’il faut mais je finirais par le reconnaître ou même parfaitement l’inverse.

Je l’avais donc serrer dans mes bras et j’avais encore l’âge de l’innocence. Âge aujourd’hui perdu puisque la guerre avait marqué mon esprit. J’étais contente de m’être fait un copain avec qui jouer et avec qui j’allais pouvoir rire. Comme tous enfant qui se respecte, on allait pouvoir jouer à faire des ricochets, à cache-cache, et à un tas d’autres jeux de notre âge. Puis je me détache de lui afin de l’écouter me promettre de me faire visiter sa grande maison. Dans le fond, j’avais hâte… je voulais voir à quoi cela pouvait ressembler. Vu de l’extérieur, la Citadelle était hyper grande et il avait égayer ma curiosité en m’annonçant qu’il habitait là-bas. Puis il me sourit timidement et je le laisse faire. Il avait repris un galet et il avait lancé ça pour voir s’il y arrivait. Bien sûr, je saute de joie lorsqu’il y arrive.

« - C’est super. Tu as réussi. Bravo ! »

J’étais contente qu’il y parvienne et dans le fond, j’étais fière de l’avoir aider à y parvenir. Je souriais, contente de sa réussite et il finit par s’asseoir. Je viens alors me placer à ses côtés et nous discutons de notre parents. Il me demande le métier de mes parents et je lui réponds en tout franchise. Je n’ai pas honte d’eux. C’est même le parfait contraire. Mon père était ingénieux et il savait dessiner pour fabriquer ce qu’il voulait. Il me dit que son père travaille pour l’Empire et que sa mère s’occupe de lui. Dans le fond, je l’envie car il a un proche avec qui il peut parler alors que je suis seule à la maison. Cependant, nous ne sommes pas si différents l’un de l’autre malgré notre statut social différent. Le fait d’être là, assis à discuter, apaise mon esprit.

Puis, il me demande si je sais danser alors j’hoche la tête en accompagnant les paroles. Bien sûr que je sais danser mais ce sont surtout des danses traditionnelles. Ma mère veut que j’apprenne à me débrouiller alors elle m’a toujours dit que la danse lui permettait d’arrondir les fins de mois lorsque papa ne parvenait pas à gagner assez pour payer les impôts et les factures. De plus, elle avait toujours les yeux qui brillaient lorsqu’elle en parlait. Et puis, elle a su me transmettre sa passion pour la danse. Puis le jeune garçon se lève et il va prendre une branche qu’il finit par me tendre. Au départ, je suis surprise mais je finis par sourire et par accéder à sa demande. Sifflotant un air de musique, je me mets à danser même si mes gestes pouvaient être maladroit parfois. Je me sens bien…

Après cette danse, nous discutons et nous laissons le temps suivre son cours avant de réaliser que le soleil s’apprête déjà à se coucher. J’avais passer une excellente journée et j’avais apprécie de passer du temps avec lui. Je n’aurais jamais cru pouvoir rencontrer un fils de noble ici dans les quartiers mal famés de ce qui deviendra quelques années plus tard Iwa. Il se lève et je fais de même. Il voulait savoir si je pouvais venir demain. Je me mets alors à réfléchir pour voir si mes parents étaient là ou pas. Je finis par sourire avant de répondre avec chaleur et énergie.

« - Je peux être là en début d’après-midi. Le matin, je reste avec mon papa avant qu’il ne partent quelques jours. A demain alors ! »

J’avais le sourire et je le vis s’éloigner. Je secoue mon bras en guise d’au revoir et j’avais hâte de le revoir le lendemain. Restant là où je suis, je le regarde s’éloigner en me disant que la journée de demain sera super cool et que j’allais encore m’amuser. Ce fut une rencontre superbe et je voulais croire en cette amitié qui venait de naître entre nous. Oui, j’avais un copain avec qui jouer et je voulais rester avec lui pour continuer à grandir…



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1 Jeu 18 Jan 2018 - 6:18

Jisetsu Yûichirô - 10 ans

« D'accord. Dans ce cas, revoyons-nous demain au bord du lac en début d'après-midi à la même heure. Je viendrai te chercher, puis on ira ensemble vers l'autre côté de la forteresse pour visiter mon quartier.. Je te montrerai également ma maison, si tu veux..! »

Affichant un léger sourire timide, je finis par me relever tout en secouant la poussière sur mes vêtements pour m'apprêter à partir. En même temps que je reculai doucement de quelques pas en arrière, j'effectuai un petit hochement de la tête comme pour la saluer avec politesse. Puis sans plus tarder, j'entrepris la route en direction de mon quartier, quittant la jeune fille qui m'observait m'éloigner. Lorsque je fus arrivé au bout du chemin, je me retournai, légèrement hésitant, avant de finalement lui renvoyer un dernier mouvement discret de la main.

« À demain. »

Puis je disparus dans les couleurs chaudes du coucher de soleil dessiné dans le paysage.. Bien que ma voix semblait neutre en apparence, elle cachait derrière une véritable joie. J'étais heureux. C'était la première fois que je rencontrais quelqu'un alors que j'étais habituellement toujours seul durant mes après-midi. Ces quelques heures passées ensemble à faire connaissance m'avaient vraiment plu. Bien que je ne savais pas encore beaucoup de choses sur elle si ce n'était que quelques banalités, j'aimais être en sa compagnie, car j'avais le sentiment de m'amuser. Elle était en quelque sorte différente de moi, mais elle me semblait plus proche que tous les autres membres de mon clan.

Arrivé devant la forteresse, je levai mon regard au ciel pour admirer la journée qui se terminait lentement derrière les collines des montagnes. J'avais dû la quitter sans pouvoir lui parler plus longtemps, mais je savais que demain, j'allais la revoir. Affichant un léger sourire, je finis par me faufiler durant un instant d'inattention de la part des deux gardes pour regagner mon quartier.

À ce moment-là, j'étais encore loin de me douter que cette rencontre allait avoir un tel impact sur mon histoire. Elle ressemblait pourtant dans un premier à un simple hasard, mais c'était en réalité l'entremêlement de nos fils du destin. Nous étions destinés à nous rencontrer, nous étions destinés à nous quitter, nous étions destinés à nous revoir.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Rencontre du premier amour - Part 1

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre du premier amour - Part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-