N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Rêver éveillé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Rêver éveillé Ven 22 Déc 2017 - 7:23

Une grande bibliothèque nationale était construite au centre de la capitale du Pays de la Terre. Bien qu'elle était loin d'égaler la véritable cave à trésors qui se trouvait au sein de notre quartier, elle proposait une plus grande variété de livres. Les pouvoirs spéciaux du territoire. Les spécialités des arts shinobis. Les affinités primaires et secondaires. Il était possible trouver là-bas certains ouvrages rares qu'il existait nul part ailleurs, certains parchemins, certaines antiquités.

Mon corps de poltron ne m'autorisant pas des entraînements physiques trop intenses au risque de voir mes muscles se déchirer, je devais me concentrer sur des arts plus stratégiques et intellectuels. Plutôt que de courir en rond, je préférais prendre la fuite vers une bibliothèque. Moi, le petit Jisetsu qui ne savait toujours pas activer le pouvoir scellé dans ses pupilles, c'était le lieu idéal pour progresser, pour étudier l'art des sceaux aussi banal que commun.

Avançant calmement à travers la capitale, les mains dans les poches, un air nonchalant dessiné sur le visage, je marchais en direction de la bibliothèque. Je n'eus pas beaucoup de difficulté à repérer ce bâtiment immense surplombant la ville de sa splendide grandeur. Entrant parmi un petit groupe de jeunes, je me fondais dans la foule pour passer inaperçu. De nombreux lecteurs étaient déjà présents sur les lieux, silencieux et sérieux dans leur activité.

Sans un bruit, je me dirigeais vers ma spécialité. Habitué des lieux, tous les documents étaient rangés par catégories lettrées de A à Z. Je pris un livre au hasard que je me mis à feuilleter page par page. Les secondes s'écoulaient. Les minutes s'écoulaient. Les heures s'écoulaient. Sans que je ne m'en rende compte, les aiguilles de l'horloge avaient déjà effectué deux tours du cadran. Je m'apprêtai à quitter les lieux. Cependant, passant devant une nouvelle étagère remplie de parchemins empilés les uns sur les autres, un rouleau attira mon attention.

« Mh.. »

Sans doute parce que je ne l'avais jamais vu auparavant ? Je le déroulai pour voir les inscriptions à l'intérieur. Poussé par le vilain défaut de la curiosité, j'effectuai une série de signes incantatoire avant de poser ma main au centre du cercle afin de découvrir ce que pouvait bien sceller ce parchemin.

Cependant, ma naïveté m'avait amené sans le vouloir dans un piège. Un énorme nuage de fumée s'échappa du rouleau, je sentais mes poumons se gonfler de cet air polluant et je me mis à toussoter de plus en plus fort. Par contrainte, je fermai les yeux tout en essayant d'apaiser cette fumée, mais il était trop tard..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Sam 23 Déc 2017 - 14:53

Ce RP se déroule peu de temps avant la visite d’Hiko au temple de Gobi.


Voici déjà plusieurs semaines que le jeune garçon avait envie de venir faire un tour sur les terres de la nouvelle Capitale de Tsuchi no kuni. Il savait que cela était dangereux, mais il n’avait pas le choix s’il voulait parvenir à ses fins. Car oui, prendre un risque aussi inconsidéré n’était pas chose facile, cependant il fallait parfois se prendre en main si l’on souhaitait ardemment quelque chose. Et aujourd’hui, le jeune garçon aux cheveux blancs avait cette volonté !

Son chemin ne l’avait pas mené par hasard jusqu’aux terres de Tsuchi. S’il avait pu trouver l’information ailleurs, nul doute qu’il l’aurait choisi un endroit beaucoup moins risqué. Mais voilà, on ne fait pas toujours ce qu’on veut dans la vie malheureusement. Et cette information, c’était une pratique bien conservée dans un rouleau de la bibliothèque centrale de la Capitale. Alors oui ça peut vous paraître insensé, mais si on y réfléchit bien… Et quand on voit tout ce que le jeune garçon peut en tirer, il apparaît logique qu’il ait pris ce risque.

Il passa la frontière relativement rapidement. Il avait déjà pu observer les différentes façons de se mouvoir des gardes, et il jouait là son principal atout qui était sa capacité à passer inaperçu. Expert en termes de sensorialité, il passa les différents contrôles en contournant les obstacles et fut rapidement dans le pays de la terre. Il ne voulait pas se faire remarquer alors il camoufla son chakra pour passer inaperçu. Il le savait… Autant de chakra dans un si petit corps attirait souvent les questions auxquelles il n’avait pas envie de répondre. Ce fut donc tranquillement qu’il rallia les abords de la Capitale, sans encombre.

Là, ça allait être une autre paire de manche. Cependant, il réussit à se joindre à des marchands disposant d’un laissez-passer et il n’eut aucun problème à rejoindre la bibliothèque. Ça peut vous paraître un peu facile comme infiltration, et sur ce point vous avez raison. Mais après tout, le but de ce RP n’est pas de prouver comment Hiko était arrivé jusqu’à la bibliothèque… Mais plutôt ce qu’il était venu y faire !

A peine entré dans le bâtiment, il sut que sa recherche n’allait pas être simple. Des milliers de livres et de parchemins étaient entassés et il allait avoir besoin d’aide. Il se dirigea donc vers le bibliothécaire qui lui indiqua l’endroit où il trouverait le parchemin qu’il souhaitait consulter, ainsi que l’aspect que ce dernier avait. Le remerciant, Hiko tourna les talons et se dirigea vers la section appropriée. Mais lorsqu’il y arriva, il remarqua qu’un jeune garçon aux cheveux bleus, dont le visage était chevauché de lunettes venait de prendre le parchemin souhaité et semblait vouloir l’activer pour en révéler tous ses secrets. On se croirait dans Harry Potter, mais je vous jure que vous allez voir où nous voulions en venir.

Voyant cette scène, l’enfant aux cheveux blancs réagit instinctivement et courut vers l’inconnu tout en lui criant…

- Non ! Ne fais pas ça… !
Mais c’était malheureusement trop tard. Cependant, Hiko avait réussi à l’attraper par la manche au dernier moment, et il fut lui aussi happé par une grosse fumée blanchâtre et transporté vers d’autres cieux !

Réalisant difficilement ce qui venait de se passer, Hiko se trouvait désormais à quatre pattes par terre, dans un environnement complètement différent de celui qu’il venait de quitter. Finies les grandes rangées de livres et de parchemins, désormais il se trouvait en pleine nature. Chose positive, l’inconnu se trouvait à ses côtés, lui aussi à terre. Hiko se releva rapidement, et fit le tour du paysage… C’était gigantesque, magnifique… Mais tellement inattendu ! Et alors qu’il s’apprêtait à demander au mec aux cheveux bleus ce qu’ils faisaient dans un tel endroit… Une voix caverneuse vint rompre le silence et ses pensées.

- Que faites ici humains ?
Humains… ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Dim 24 Déc 2017 - 14:36


Je vis apparaître au-dessus de ma tête un immense ciel bleu et autour de moi, une végétation luxuriante, quoique légèrement étrange.. Les couleurs étaient si vives que le paysage ressemblait presque à une œuvre d'art. Peut-être étais-je en train de rêver ? Plus j'observais, plus je commençais à le croire.

Mon esprit était embrumé, j'avais vraiment l'impression de vivre dans un doux rêve agréable et reposant. Les environs étaient silencieux comme si j'étais coupé de la réalité. Peut-être devrais-je me contenter de rester allonger pour profiter un peu plus longtemps ? Ce n'était pas tous les jours que j'avais le droit à un rêve paisible et tranquille où je n'étais pas pourchassé par des monstres.

Cependant, au fur et à mesure que les souvenirs me revenaient, moins j'avais l'impression qu'il s'agissait d'un rêve. Je ne m'étais pas endormi dans mon lit, mais je m'étais évanoui dans la bibliothèque. J'avais essayé découvrir le contenu d'un parchemin, puis soudain, une fumée blanche était venue engloutir de la tête aux pieds..

Brusquement, je rebondis sur mes deux jambes comme si je venais de me prendre un coup sur la tête.. Ce n'était pas la bibliothèque, ce n'était pas le Pays de la Terre, ce n'était pas mon monde. Je me mis à analyser mon entourage avec les yeux écarquillés. J'avais le souvenir qu'une voix m'avait appelé derrière l'écran de fumée blanche et qu'elle m'interdisait de faire ça. Pourquoi donc ? Que risquais-je ?

Cependant, avant même que je n'eus le temps de songer à toutes ces choses plus longtemps, je vis une petite tignasse blanche se diriger vers moi avec une énorme créature derrière son dos.. Mon visage se mit à pâlir jusqu'à devenir blanc comme un linge face au monstre géant. Instantanément, je pris mes jambes à mon coup et je m'enfuyai en courant en suivant mon instinct de survie.

« Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! »

Je ne savais pas où j'étais, ni même ce que je faisais là. Je me contentai de courir droit devant moi. Peut-être m'enfonçais-je encore plus près du foyer de ces monstres ? Peut-être allais-je dans une direction encore plus dangereuse ? Je ne savais pas quel malheur m'attendais au bout du chemin, mais je devais courir pour ma survie. Ce n'était plus un rêve, mais c'était devenu un véritable cauchemar en l'espace d'un instant. Je ne voulais plus rester. Je devais me réveiller.

« Me réveiller.. Une illusion..? »

Cependant, cela ne signifiait rien de bon. Se retrouver complètement plongé dans un monde illusoire nécessitait une maîtrise assez poussée de cet art. S'il s'agissait bien d'une illusion, elle devait être de rang A au minimum. Or, je n'avais aucun moyen de me libérer d'une technique d'une telle ampleur. J'étais donc condamné..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Dim 24 Déc 2017 - 16:02

A peine avait-il repris ses esprits que notre jeune héros à la tignasse blanche vit le jeune homme devenir aussi pâle qu’un linge… Il semblait avoir vu un fantôme alors que c’était seulement le jeune Sairyo qui se tenait au dessus de sa tête. Enfin c’était ce qu’il croyait… Mais lorsqu’il entendit la voix caverneuse derrière lui, il comprit rapidement qu’il s’était bien trompé et qu’il n’était pas celui qui venait de faire détaler le garçon aux cheveux bleus qui semblait s’être retrouvé ici bien malgré lui.

Après avoir entendu la voix caverneuse prononcer le mot « humain », Hiko se sentit toute chose et se retourna lentement. Au début, il regarda à hauteur d’homme, et au lieu de voir ce à quoi il s’attendait il ne vit qu’une géante pâte. Levant rapidement la tête, il s’aperçut qu’il avait alors affaire à une créature géante ! Clignant des yeux lentement, il ne put que rester bouche bée face à la créature se tenant juste en face de lui.

- Ça… C’est un sacré morceau !
Sans montrer la moindre peur, le jeune manieur de chewing-gum n’en était pas pour le moins impressionné. Il ne put détacher son regard du crapaud géant se trouvant en face de lui… On aurait dit une montagne.

- Humain… Que fais-tu ici ? Toi et ton ami n’êtes pas les bienvenus… Tu viens troubler une journée paisible au royaume des Crapauds… Repars d’où tu viens et rapporte ton ami aussi courageux qu’un rat…
Ouch, la comparaison n’était pas flatteuse. Mais en même temps, je n’avais pas vraiment d’idée d’animal étant très peureux donc on dira que ça passe hein ! Hiko ne cilla pas, il se fichait bien de l’autre aux cheveux bleus, et il était là dans un but bien précis. Fermant la bouche et reprenant peu à peu ses esprits, le jeune garçon s’assit alors par terre et sourit au crapaud. Il leva la main à côté de son visage avec un grand sourire avant d’ajouter.
- Salut l’ami ! Je m’appelle Sairyo Hiko, et je suis venu ici dans le but de passer un pacte avec vous !
On ne pouvait pas être plus direct. Hiko préférait jouer la carte de la simplicité et de l’honnêteté, il savait que cela pouvait faire gagner de longues minutes de négociations. Après, il était aussi conscient qu’il se heurterait sûrement à un mur. Mais il ne savait pas vraiment comment faire autrement. Chaque famille d’animal réagissait différemment, et cela devait sûrement être l’une des particularités des pactes. Chaque porteur de pacte avait prouvé sa valeur, Hiko se demandait juste comment il allait pouvoir le faire.
- Je n’ai aucun intérêt à passer un pacte avec un avorton dans ton genre. Et crois moi c’est dans ton intérêt. Car la dernière personne à avoir passé un pacte avec nous s’est fait trucider car il n’était pas assez puissant. Je doute donc qu’un gamin tel que toi résiste un peu plus longtemps aux dangers qui se déroulent dans le Yuukan. Alors maintenant reprends ton ami et partez tous les deux. Et ne revenez plus au royaume des Batraciens.
Problématique…
- Je t’assure que je suis tout à fait capa…
À peine eut-il dit quelques mots qu’Hiko s’arrêta car une géante épée venait de se positionner juste devant lui. Le crapaud l’avait sortie de son fourreau avec une impressionnante dextérité et semblait envoyer un message au Sairyo. Ce dernier regarda la lame, légèrement surpris, puis il reporta son attention sur le crapaud géant tout en se relevant.
- Ah ah, pas mal cette attaque ! On dirait pas que tu sois aussi agile avec la taille que tu fais ! Mais je t’assure que je suis tout à fait capable de résister à toute sorte de test que tu voudras bien me donner pour que je te prouve ma valeur et que tu te décides à faire équipe avec moi !
Toujours un large sourire, le jeune garçon aux cheveux blancs sauta sur le côté plat de la lame du batracien et lui sourit. Il s’amusait beaucoup, et était prêt à toute sorte de test de sa part… Pourvu qu’il puisse en faire un allié par la suite ! Mais alors que le batracien géant allait répondre, Hiko entendit des bruits venir de l’endroit d’où était parti le garçon aux cheveux bleus… Les bruits approchaient rapidement.

Un danger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Lun 25 Déc 2017 - 13:01


Après plusieurs mètres, je m'arrêtai de courir pour vérifier si la monstrueuse créature ne m'avait pas suivi dans ma tentative de fuite. Cependant, je ne vis aucune silhouette derrière moi, me confirmant que j'étais désormais seul. Il semblerait que j'avais réussi à échapper aux griffes de ce monstre. Néanmoins, je n'étais toujours pas en sûreté tant que je ne savais pas où je me trouvais.

Quelque chose n'était pas cohérent dans mes hypothèses. Si ce parchemin contenait bien une illusion de haut rang, qui était l'illusionniste derrière ce sortilège ? Je me remémorai la forme du sceau.. Puis brusquement, une explication me traversa l'esprit. Ce n'était pas une illusion, c'était un seau d'invocation. Seulement, au lieu d'invoquer la créature à laquelle il était relié, j'avais été transporté dans leur univers.

À présent, il ne me restait plus qu'à retrouver ce même sceau pour refaire la même chose et retourner dans mon monde. Cependant, j'ignorais où allais-je le trouver et les habitants d'ici ne semblaient pas très sociables. À la pensée de monstre rouge, je frissonnais de peur. Il était même probable qu'ils me dévorent tout crus pour avoir osé piétiner leur territoire. Je devais songer à une autre solution. Cependant, je n'avais plus le temps de réfléchir.

Je sentais une présence se rapprocher de ma position. Des bruits de pas se rapprochaient de plus en plus. Je mis à observer les environs, tournant sur moi-même pour ne pas me laisser me surprendre par-derrière. Je les sentais bondir sur le sol de la même façon que mon cœur battait dans ma cage thoracique. Par où allaient-ils apparaître ? Derrière ? Devant ?

« À gauche ! Là ! Un humain ! » S'écria une voix roque.

Je sursautai face à l'apparition de cette immonde créature aux allures d'un amphibien. C'était instinctif, je repris ma course sans tarder dans une autre direction. Cependant, ce dernier contrairement au premier ne me laissait pas tranquille et me courrait derrière à la même vitesse. Il était rapide, il ne tardait plus à me rattraper alors que je perdais mon rythme à cause de la fatigue.

Je devais trouver une solution, mais l'environnement n'était pas à mon avantage. J'observai à gauche, je voyais une immense forêt dense hébergeant de multiples insectes étranges et effrayants. J'observai à droite, je voyais un grand lac s'étendant sur plusieurs kilomètres avec une couleur ocre qui ne ressemblait à de l'eau de source. Il ne me restait plus qu'une seule route : celle par laquelle j'étais venue.

Néanmoins, je me souvins qu'un le jeune garçon aux cheveux blancs se trouvait également là-bas. Dire que je l'avais lâchement abandonné face au monstre rouge pour sauver ma peau.. Je devais le retrouver et l'emmener avec moi. Quand j'y réfléchissais, c'était par ma faute s'il était actuellement en train de se faire dévorer..

.. Ou écraser. Un bruit retentit. Je vis une nuée de poussière s'élever dans l'air depuis sa position. S'était-il fait tué par le crapaud géant ? Durant un court instant, je baissai ma garde.

« Hé, attends ! Toi, là ! L'humain ! Tu m'entends ? Je te dis d'attendre ! »

Soudain, la créature derrière moi effectua un immense saut avec la jambe tendue l'avant. Je n'eus pas le temps de le voir venir, son coup de pied me frappa en plein dans le dos et me propulsa tout droit avec une telle force qu'il m'était impossible de bouger dans l'élan de mon voltige.


« Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! »

Je positionnai mes mains devant mon visage pour me protéger de la chute, mais cela ne m'empêcha pas d'effectuer trois bonds à mon arrivée pour atterrir pile devant l'enfant avec les cheveux en pagaille, les vêtements chiffonnés, le visage couvert de poussière en train de tousser à cause de ma sensibilité nasale.

« Ah ! Tu es là mon oncle ? J'ai croisé cette chose étrange sur le chemin ! Il est aussi sourd qu'un pot et il court aussi vite qu'un escargot ! Tu penses qu'on peut le manger..?

- A-A-Attendez ! »

Je m'empressai d'interrompre leur conversation par peur d'entendre leur réponse, en même temps que je me positionnai devant l'enfant. Malgré mes jambes qui essayaient de fuir, je me tenais immobile avec la flamme du combattant dans le regard. Courir n'était pas une solution car je resterai toujours prisonnier de cet univers. Je devais me montrer courageux.

« Nous ne sommes pas vos ennemis.. Ni votre repas.. Il s'agit d'un malentendu, d'une erreur, d'une fausse manipulation ! C'est moi qui ai déroulé ce parchemin, mais je n'ai pas pensé qu'il nous emmènerait ici. Nous aimerons juste rentrer chez nous, dites nous simplement comment faire !

..Je suis désolé. Je pense que c'est parce que tu as attrapé mon bras que tu as également été projeté ici..
» Chuchotais-je à l'égard du garçon.



Dernière édition par Jisetsu Yûichirô le Mar 26 Déc 2017 - 9:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Lun 25 Déc 2017 - 15:33

Le jeune garçon venait de faire sa proposition au chef des Batraciens et ce dernier semblait plus qu’agacé de se faire proposer un marché par une personne qu’il considérait sûrement inférieure à lui. Mais cela ne déstabilisait pas notre petit héros à la crinière blanche, bien au contraire. Il s’apprêtait d’ailleurs à lui répondre lorsque son acolyte aux cheveux bleus refit son apparition aussi rapidement que lorsqu’il était parti.

Mais il n’était plus seul, lui aussi avait semble-t-il eut le droit à une petite discussion avec un autre batracien qui semblait plus petit, mais pas pour autant moins redoutable que celui avec qui discutait Hiko. À en croire ses dires, il s’agirait du neveu de l’énorme crapaud avec qui Hiko était en train de négocier. Plusieurs idées passèrent par la tête du jeune garçon… Et s’il le prenait en otage et décidait de faire chanter la grenouille géante ? Non… mauvaise idée, il ne devait pas agir de la sorte. Il voulait gagner sa confiance, pas l’énerver au plus haut point. Et avant même que la grenouille ne reprenne la parole, le garçon aux cheveux bleus se tordit en excuses bien qu’il était stoïque et semblait prêt à réagir. Il devait sûrement être un shinobi ayant été formé pour réagir à ce genre de situation… Pas mal. En plus, il se permit de s’excuser auprès du Sairyo, ce qui lui arracha un sourire sincère alors qu’il était toujours sur la lame du batracien géant.

- C’est gentil à toi ah ah ! Mais ne t’en fais pas, je me doutais plutôt bien de ce qui allait se passer en t’attrapant même si je n’imaginais pas cela comme ça. C’est assez impressionnant de voir de telles créatures dans un monde que nous ne soupçonnions même pas !
Plus qu’impressionné, notre jeune héros semblait fasciné par ce qu’il voyait ! La peur n’était pas présente, même s’il avait aucune idée de comment rentrer dans le monde classique, il se laissait porter comme souvent. Mais son sourire fut interrompu lorsque le Batracien géant secoua sa lame pour le faire tomber. Cela ne manqua pas et il s’écrasa la tête la première dans une posture grotesque et un bruit sourd. Alors qu’il se relevait, le gros batracien leur adressa la parole, avec un peu d’amusement dans la voix cette fois ci.
- Vous êtes des petits rigolos tous les deux. Quand l’un veut passer un pacte avec notre race, l’autre ne pense qu’à déguerpir. Et vu que mon neveu ici présent est aussi en phase d’apprentissage, je vais vous proposer un jeu en plusieurs épreuves… Le gagnant remporte le tout vous êtes d’accords ? Si vous gagnez deux manches sur trois, j’exaucerai vos deux vœux et je ferai un pacte avec toi le gringalet… Tandis que tu pourras rentrer chez toi l’hurluberlu. Deal ?
Dévoilant une partie de sa dentition érodée, le Batracien les regardait de haut avec un large sourire qu’on aurait pu décrire comme étant sadique. Il avait une idée derrière la tête, et nul doute qu’il n’en démordrait pas. Et alors qu’il s’était remis sur pieds, Hiko ne consulta même pas son compère aux cheveux bleus avant de répondre avec une simplicité exemplaire, et un toupet digne des plus grands.
- Ça marche on relève ton défi grand chef ! Je passerai tes épreuves et comme ça on deviendra potes et on pourra rentrer chez nous !
Un grand sourire affiché sur le visage, Hiko tendit sa main vers son compère humain et se présenta.
- Au fait moi c’est Hiko, enchanté ! Et t’inquiètes pas, on sera bientôt de retour dans notre monde, fais moi confiance…
Cette dernière remarque eut le don de faire rire la gros batracien, aussitôt imité par son neveu qui semblait mimé le moindre de ses faits et gestes ! Hiko sourit, ils étaient en train de les sous-estimer et c’était parfait comme configuration. Il fallait que cela continue comme cela, cela leur donnerait une chance de pouvoir réussir les épreuves et ainsi de s’en sortir indemne. Car rien ne prouvait que les batraciens les laisseraient en paix s’ils ne gagnaient pas. Ils n’avaient donc pas le choix.
- Très bien humains ! Vous en avez décidé ainsi, que la partie commence alors. Pour la première épreuve, mon neveu va affronter le gamin aux cheveux bleus ! Il a besoin d’entraînement, et il m’apparaît normal que ce soit lui qui commence à vous mettre une raclée. La règle est simple, le premier à se faire toucher au visage a perdu et le point va alors à l’autre équipe… Compris ?
En effet, la règle était simple mais Hiko fit la grimace. Il ne connaissait pas les capacités de son acolyte et encore moins son niveau. Il aurait préféré s’en occuper lui même mais il ne voulait pas vexer son prochain potentiel partenaire. Alors il ne dit rien, et se contenta de regarder le garçon aux cheveux bleus tout en espérant qu’il ne se mette pas à courir et qu’il se batte comme on avait sûrement du lui apprendre à l’académie de Tsuchi no kuni…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Lun 25 Déc 2017 - 17:29

Le jeune garçon cherchait à établir un pacte avec ces crapauds, ce qui expliquait cette absence de surprise sur son visage. Cependant, c'était étrange car il ne ressentait aucune peur malgré leur apparence immonde et leur taille imposante. Était-ce une confiance trop grande en ses capacités ? Était-ce une insouciance dû à son jeune âge ?

Contrairement à lui, j'hésitai à relever un défi lancé par ces amphibiens. Ils n'avaient rien évoqué sur la nature de ces épreuves, ni les conséquences, ni les risques. Nous ne devions pas donner une mauvaise réponse qui pourrait mettre nos vies en danger. Nous devions réfléchir avant de pouvoir de donner une réponse correcte.

Seulement, avant même que je ne termine ma phrase, mon compagnon accepta sans même cligner des yeux. Je restai ébahi devant cette spontanéité enfantine et innocente, mais surtout effrayante. Peut-être qu'il avait une idée derrière la tête ? Peut-être qu'il avait une stratégie pour gagner ? Cependant, devant son chaleureux sourire, je doutais qu'il avait pris le temps de penser ne serait-ce qu'un seul instant.

« Dis, j'ai conscience que tu es venu dans l'objectif d'obtenir un pacte, mais tu as conscience que nous ne sommes pas vraiment dans un rêve et qu'il s'agit bien de la réalité, hein.. Tu peux peut-être trouver un autre moyen d'obtenir un contact avec eux. Pour l'heure, nous ne savons même pas ce qu'ils veulent nous faire. Tu ne devrais pas accepter sans réfléchir.. »

Ce n'était pas seulement les deux amphibiens qui nous sous-estimaient. Moi-même je n'avais pas confiance, ni dans mes propres capacités, ni dans celles de mon coéquipier. Et je sentis le désespoir me gagner, lorsque l'immense créature rouge me désigna pour être le premier adversaire contre son neveu.


« Je n'ai pas le choix que de commencer en premier.. Hiko ? Moi c'est Yûichirô. »

Rappelle-toi, car je serai le premier à mourir entre nous deux. Derrière mon calme apparent, je commençais à devenir de plus en plus apeuré. J'avais le sentiment que la moindre gifle suffirait à me réduire en miette, j'étais sur le point de sentir la petite larme coulée sur ma joue. Néanmoins, je repris rapidement mon sérieux face à la réalité qui s'imposait à moi.

Si je perdais à cette première épreuve, cela diminuerait nos chances de retourner dans notre monde. Le jeune garçon me regardait, je devais montrer une belle image de moi, fier et courageux. Je finis par pousser un long soupire avant de remonter mes lunettes sur le bout de mon nez. Il me suffisait d'atteindre son visage, ne serait qu'une seule fois pour gagner.

« Bon, prêt ? Demandais-je calmement.

- Et toi ? Tu ne vas pas fuir ? Tu m'as l'air un peu faible même pour un entraînement. Je dis ça, je dis rien..

- T'occupes ! Dis prêt et on peut commencer, dis-je légèrement irrité.

- Parle moi mieux, sinon tu vas le regretter ! Allez, prêt ! »

Aussitôt, je sortis un projectile de ma manche que je lançai immédiatement dans sa direction tout en enchaînant une série de mudras pour le faire exploser à côté de son visage. Dés la première occasion, je pris de la distance pour ne pas me trouver trop prêt de lui.


Dernière édition par Jisetsu Yûichirô le Mar 26 Déc 2017 - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Lun 25 Déc 2017 - 19:23

Bon… Au moins, il avait l’air de prendre conscience qu’il fallait qu’il se donne à fond pour pouvoir réussir cette épreuve. Yûichiro de son prénom, un prénom bien chiant à écrire ça…, semblait prendre toute la mesure de l’épreuve qui l’attendait. Cependant, il ne semblait pas sûr de ses capacités. Hiko avait-il parlé trop vite en honneur de celui qui l’avait transporté là où il voulait aller ? Peut être, mais une chose était sûre, il n’avait aucune envie de rester moisir ici alors que tant de défis l’attendaient en dehors.

Hiko se mit en retrait sur un de ces gigantesques arbres qui les entouraient et il analysa un peu la situation en sondant la zone. Pour l’instant, il n’y avait que le mastodonte et son neveu qui étaient présents, mais nuls doutes que d’autres batraciens se trouvaient dans les parages… Il faudrait donc rester prudent, et ne pas se faire avoir par surprise à un moment où ils ne s’y attendraient pas. Mais ça, c’était le rôle du Sairyo car celui du garçon aux cheveux bleus était de toucher son adversaire au visage avant que ce dernier n’y arrive. Il y avait forcément une astuce, car le gros crapaud semblait bien sûr de lui…

- Fais gaffe Yûichiro, je suis sûr qu’il est assez bon en Taijutsu ! Si jamais il t’approche, n’hésite pas à utiliser ta botte secrète !
Lança le jeune manieur de gomme. En toute honnêteté, il ne savait pas si son coéquipier du jour en possédait une, mais il était toujours bon de créer le doute dans l’esprit de son adversaire. Tout en criant des encouragements, Hiko levait le poing en l’air lorsque les hostilités furent lancées et se prit au jeu d’être un simple spectateur venu encourager son équipe de football préférée !

Dans le feu de l’action, tout était moins détendu. Yûichiro venait de lancer les hostilités en envoyant une arme de jet qu’il fit exploser près de la tête du batracien. Ce n’était pas passé loin, mais d’un coup de langue, le crapaud avait dévié la trajectoire du kunai et l’explosion ne lui fit pas un seul effet. Cependant, l’Iwajin avait repris de la distance afin de pouvoir préparer sa prochaine attaque ce qui était malin. Hiko appréciait son style de combat car il se retrouvait dans ce dernier, et se demandait bien comment allait contre-attaquer la grenouille. Il n’eut pas longtemps à attendre avant de voir sa réaction, qui fut plutôt spectaculaire, il fallait bien l’avouer.

La grenouille venait de gonfler ses muscles des cuisses, -excellentes par ailleurs-, et s’élança extrêmement rapidement vers son adversaire du moment. Il filait à toute vitesse avec son poing en avant et ne semblait pas vouloir s’arrêter. Sauf qu’il le fit juste devant Yûichiro et tenta de lui mettre un coup de poing dans le… Ventre ?

Non ! C’était une feinte, car au dernier moment il releva son bras et son poing en tentant d’asséner un uppercut dévastateur à l’Iwajin. Une attaque parfaitement maîtrisée qui laissait sans doute peu de chance à ses proies d’ordre général. Mais là, il ne fallait pas oublier qu’il affrontait un shinobi… Un shinobi sûrement aguerri à ce type de combattants et qui devait sûrement en avoir vu bien d’autres.

De son côté, Hiko regardait le combat avec beaucoup d’attention. Il était tiraillé entre le frisson de ne pas gagner ce challenge, et l’excitation de voir combattre ses futurs partenaires… Les crapauds ! Et alors qu’il sortit un chewing-gum et qu’il commença à le mâcher sans relâche, il s’adressa au mastodonte en lui souriant et lui lançant une petite pique.

- Pas mal cette attaque ! Il est plutôt agile ton neveu le Vieux ! Je suis sûr qu’il a appris ça tout seul non ? Car c’est pas avec ta taille que tu pourrais faire des mouvements pareils… Ah ah ah !
S’esclaffant, Hiko reprit avec un air de curiosité soudain.
- D’ailleurs, comment tu t’appelles ?
Il n’eut pas longtemps à attendre. Alors que le combat faisait rage et que le batracien géant ne le quittait pas des yeux, il sourit à pleine dent et répondit au jeune Sairyo avec une suffisance qui n’avait d’égale que sa taille monstrueuse.
- Je ne vois pas l’intérêt de donner mon nom à un perdant. Si vous arrivez par miracle à en sortie gagnant, tu le sauras… Sinon, jamais tu ne l’apprendras.
Brrr… Sympa le gros !

Mais ce n’était pas le plus important… Le plus important concernant Yûichiro, et savoir s’il allait pouvoir se sortir de ce combat en le remportant… Ce qui, avouons-le, serait un sacré soulagement pour l’enfant aux cheveux blancs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Lun 25 Déc 2017 - 21:38

Intérieurement, j'avais conscience qu'une telle attaque allait être insuffisante pour pousser une telle créature à terre. Ce n'était qu'un premier projectile pour tester les réflexes de mon adversaire. Bien que secrètement, j'espérais l'atteindre et mettre fin à ce combat démesuré avant qu'il ne puisse lancer sa propre offensive.

Cependant, sans grande surprise, mon attaque se fit repousser. Je sentis un léger dégoût monter en moi devant cette langue baveuse qui vint dévier ma lame. Son apparence suffisait déjà à me mettre mal à l'aise, sa façon de combattre ne faisait que rajouter des frissons. J'avais le sentiment que je ne serai plus jamais capable de revoir les amphibiens de la même façon.

Et sans me laisser un temps de répit, il revint à l'assaut en utilisant ses jambes comme deux trampolines. Devant cette nouvelle façon de combattre avec son corps, je restais sans voix. Moi qui avais toujours eu du mal à développer ma musculature, je ressentais une légère jalousie à l'égard de ses belles cuisses, mais seulement pour ses muscles. Sa peau grenue, quant à elle, restait répugnante.

Néanmoins, c'était étrange. Il semblait viser mon estomac plutôt que mon visage, mais cela importait peu au final car le moindre coup pourrait se révéler fatal à cause de la pulsion donnée par ses jambes. Instinctivement, je projetai littéralement mon corps sur le côté pour esquiver sa charge. Cependant, légèrement pris dans la vitesse, je sentis son poing frôler mon visage comme si je venais d'échapper à ma mort.

Puis terminant ma chute en un rouler bouler, je me relevai immédiatement pour ne donner pas l'avantage à mon adversaire. C'était à ce moment là que je repensais aux paroles du jeune garçon juste avant le début du combat. J'appréciais ses encouragements. J'aurais bien aimé avoir une botte secrète, seulement je n'avais aucune technique dans mon répertoire digne de ce nom. Incapable de lutter au corps-à-corps. Incapable d'utiliser mes pupilles.

« Me voilà dans le pétrin.. Moi qui ai toujours détester combattre, moi qui ai toujours tout fait pour éviter l'affrontement, je me retrouve face à un crapaud musclé comme un ballon qui me charge dessus. Tss.. » Marmonnais-je à moi-même.

Je n'avais plus choix. Je devais tout donner car si le combat s'éternisait, je serai celui qui en pâtirai le plus à cause de ma faible endurance. Depuis le sceau tracé dans la paume de ma main, je sortis une fumigène que je jettai immédiatement au sol. Cela allait me permettre de réduire la vision de mon adversaire, sauf si les crapauds avaient une vision particulière, mais au moins je gagnais deux secondes.

Puis, sans tarder, j'invoquai une chaîne de fer que je lançai en direction de mon adversaire pour tenter de lui enrouler les deux jambes par l'arrière et le faire tomber au sol. Aussitôt les mains libres, je continuais avec une série de mudras pour faire apparaître une petite quinzaine de projectiles équipés de parchemins explosifs en direction de son visage.

« Désolé si ça va faire mal, mais il le faut bien pour m'en sortir. Disons qu'il s'agit là de ma botte secrète.. Improvisée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Mar 26 Déc 2017 - 12:55

Impressionnant… Le garçon aux cheveux bleus venait de tout simplement éviter l’attaque surpuissante lancée par le batracien, il était dans l’anticipation et avait bien compris que chaque impact pourrait lui être fatal. Il avait donc opté pour la solution la plus adaptée qui était d’éviter le premier coup. Et grand bien lui en avait fait car Yûichiro venait d’éviter de se faire toucher au visage par le coup remontant asséné par le crapaud.
- He he, loupé pour cette fois !
Dit avec un grand sourire l’enfant aux cheveux blancs à l’adresse de la grenouille géante qui était comme lui… Simple spectatrice de ce qui se déroulait en contrebas. Le combat était animé et chacun donnait tout ce qu’il avait. D’un côté, Yûichiro qui voulait absolument rentrer chez lui, et de l’autre il y avait la grenouille qui avait à cœur de montrer à son oncle qu’il n’était pas aussi faible que ce que ce dernier ne pensait.

Et alors qu’on aurait pu penser qu’il y avait un temps de répit, le combat reprit de plus belle avec le shinobi d’Iwa qui déclencha un fumigène pour bloquer la vue de son adversaire. C’était très malin, car cela permettait de pouvoir déclencher une attaque sans être vu, et surtout de ne pas se faire prendre au dépourvu… Enfin… En général. Car si l’on tombait contre un adepte de la sensorialité, ce genre de techniques ne servait absolument à rien, il fallait l’avouer. Mais dans le cas présent, Hiko ressentait ce qu’il se passait et savoir donc que la grenouille tournait sa tête dans tous les sens. Le plan de Yûichiro avait fonctionné, et il devait continuer. Il utilisa alors de nouveaux projectiles qu’il lança à son adversaire. Mais ce dernier fut réactif et se protégea le visage. Mais il ne s’attendait pas à une attaque d’une telle envergure et reçut des dommages au niveau des avants-bras qu’il utilisa comme protection. Une fois remis, il repartit en avant, en direction de Yûichiro qui avait alors trahi sa position et là… Il ne verrait pas le coup venir.

La grenouille avançait dangereusement et était prête à frapper lorsqu’elle surgit du fumigène devant l’Iwajin. Elle avança son poing dévastateur qui s’apprêtait à frapper Yûichiro lorsqu’elle fut soudainement stoppée par un mur de chewing-gum dans lequel le poing s’enfonça mollement. Un instant plus tard, Hiko se trouvait aux côtés de son coéquipier du jour et regarda la grenouille combattante avant de lui lâcher avec un grand sourire.

- Je suis désolé, mais le combat est terminé ! Tu as été touché au visage mon petit, et donc le point nous revient !! Bien joué Yûichiro !!
Car oui, le batracien avait laissé passé un shuriken après avoir contré l’explosion et cela l’avait un peu entaillé au niveau de la joue. Hiko l’avait ressenti car il avait utilisé son odorat dès qu’il avait été privé de la vue et avait remarqué une odeur de sang venant de l’endroit d’où était le neveu. Du coup, il avait déduit que le combat venait de terminer !

Une fois son coéquipier félicité comme il se devait, il se tourna vers le batracien géant et lui lança tout en se faisant craquer les poignets.

- Et voilà mon gros ! 1-0 pour la team humain ! Plus qu’une victoire et on peut rentrer chez nous et vous deviendrez nos potes et alliés ! Alors t’as la frousse hein ?
Toujours aussi modestes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Mar 26 Déc 2017 - 16:24

Avais-je réussi à l'atteindre avec mon attaque ? Le bruit de la détonation me laissait croire que j'avais bien réussi à le toucher, seulement était-ce son visage qui avait été atteint ? J'entendis des bruits de pas se rapprocher vers moi. J'avais comme le pressentiment d'avoir échoué ma dernière tentative, c'était donc fini pour moi ?

Je sentais mes jambes lourdes et a vision était obstruée par mon fumigène. Il m'était impossible de prédire par où l'amphibien allait apparaître. Mon dernier réflexe fut de placer mes bras devant mon visage tout en serrant les dents pour tenter d'encaisser la prochaine attaque. Cependant, je n'eus pas le temps.

Avant même que je ne me rende compte que j'étais la cible d'une nouvelle charge, l'énorme créature jaune sortit de la fumée avec le bras tendu en avant. Mais une étrange barrière vint se dresser entre son poing et mon visage tout crispé. J'ouvris doucement les yeux pour découvrir que mon compagnon s'était imposé dans le combat.

« J-J'ai gagné ? »

Je poussai un long soupire avant de m'affaler au sol, épuisé. Je reprenais mon souffle pendant que mon cœur recommençait à battre normalement, tandis que le jeune garçon semblait en parfaite forme. J'ignorais comment il faisait pour avoir autant d'énergie, mais aussi comment il avait fait pour voir malgré l'épaisse fumée qui régnait sur le terrain. Je le regardai avec un air intrigué et quelque peu méfiant.

« Hiko, qui es-tu..? » Murmurais-je tout bas.

Cependant, aussitôt que j'eus terminé mon combat, c'était à présent à son tour de relever son défi. J'allais pouvoir me reposer un peu en attendant la fin. J'espérais seulement qu'il allait s'en sortir, mais il semblait confiant et quelque chose me disait qu'il ne dévoilait pas tout son potentiel.. Il était plus rusé que ce que ce que son sourire laissait croire. Le grand crapaud rouge reprit la parole d'une voix grave pour répondre à la provocation du garçon.

« Parce que tu crois que vaincre mon neveu est suffisant pour me faire peur ? Je veux bien croire que ton ami gringalet m'a surpris. Il a peut-être gagné son passeport pour rentrer, mais toi, tu n'as toujours pas le tien. Il va falloir faire mieux que t'exclamer, avorton ! Pour cette dernière épreuve.. Héhé.. Tu devras m'affronter dans une course ! »

Le grand batracien prit son sabre pour tracer dans le sol une sorte de carte avec un chemin passant par des séries de montagnes aiguës, un grand lac d'huile et une forêt dense. Et au bout de ce chemin, se trouvait le village des crapauds.

« Interdiction de prendre un autre chemin, mais il est autorisé de gêner l'adversaire par tous les moyens ! Le gagnant sera celui qui arrivera le premier là-bas, des questions ? Et quant à toi, fit-il tout en s'adressant au crapaud jaune, tu peux prendre le gringalet avec toi et aller en ligne droite pour nous attendre au bout du chemin.

- Avec lui ? Pff.. D'accord ! Eh, toi là, l'humain ! Monte sur mon dos, je t'y emmène !

- ..Serait-il possible de m'appeler Yûich.. »

Cependant, il n'attendit pas mon approbation pour m'attraper mes vêtements et me porter jusqu'au-dessus de son épaule, prêt à partir. Pris dans un élan enthousiasme, il se mit à sauter comme une grenouille vers la destination dans une vitesse démesurée.

« A-A-Attend ! Euh... Bonne chance Hiko ! » Criais-je alors que ma voix disparaissait.

« Bon ! Revenons à notre course nous ! Étant donné ta taille de minus, je te laisse compter le départ ! »


Dernière édition par Jisetsu Yûichirô le Mar 26 Déc 2017 - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Mar 26 Déc 2017 - 17:33

Bon, au moins, le gros crapaud ne semblait pas être rancunier. Il avait accepté la défaite de son neveu non sans une réelle surprise. Il fallait dire que Yûichiro n’avait pas vraiment sûr de ses capacités en premier lieu, et pourtant il s’était vraiment très bien débrouillé. Car il ne faisait nul doute que le neveu était d’un niveau très avancé en termes de Taijutsu, et faire face à ce type d’adversaire n’était jamais une chose aisée… Hiko en ayant déjà combattu quelques uns, ils lui avaient donné pas mal de fil à retordre.

M’enfin, c’était maintenant du passé, et ils avaient gagné le premier point de la bataille. Ce qui était rassurant, car désormais le mastodonte rentrait en ligne de compte. Il venait participer en personne au prochain défi qui verrait alors une confrontation entre lui et le manieur de chewing-gum. Ce dernier l’attendait de pied ferme, il se doutait bien qu’il allait devoir l’affronter, mais la forme du défi le déçut un petit peu. Ils allaient faire une course pour rejoindre le village des crapauds…

- Une course ? Non mais t’es pas sérieux c’est nul comme défi. Et je vois pas vraiment à quoi ça peut te servir car même si je cours vite, ça veut pas dire que je vais pas mourir et que je suis pas faible.
Un peu déçu de cette épreuve, le jeune garçon tira alors la langue au gros crapaud, mais se rapprocha toutefois de lui lorsque ce dernier utilisa son épée pour leur montrer l’itinéraire qu’ils devaient emprunter. En gros, il allait faire un sacré détour pour rejoindre le village, et nul doute que de nombreuses péripéties et pièges l’attendaient sur le chemin. Mais bon… C’étaient les règles du jeu, et l’enfant aux cheveux blancs était prêt à les accepter.

Il se plaça alors aux côtés de l’énorme batracien et écouta les dernières consignes. Pas de triche, on suite l’itinéraire indiqué. Ok. Par contre, on avait le droit de gêner l’adversaire de toutes les manières possibles et inimaginables… Ok. Jusque là, les règles étaient plutôt simples et convenaient au jeune garçon. Ce dernier se plaça donc sur la ligne de départ et commença à mâcher un chewing-gum intensément. Il lui serait sûrement utile par la suite.

Lorsque l’énorme crapaud décréta qu’il pourrait donner le coup de départ du fait de sa minuscule taille. Il n’était pas le premier, et ne serait sûrement pas le dernier à commettre ce genre d’erreurs. M’enfin, que voulez-vous ? Hiko n’allait pas se priver d’avoir autant de cartes à jouer dans cette épreuve qui était loin d’être gagnée. N’étant pas le plus rapide des shinobis, il faudrait qu’il utilise sa tête avant de vouloir utiliser ses muscles.

- Bon allez, j’espère que t’es prêt ! Trois… Deux… Un… Partez !!!
Et Hiko s’élança rapidement en ligne droite vers le premier obstacle. Il ne voulait pas se faire distancer alors il courut le plus rapidement possible afin de pouvoir semer directement le gros crapaud. Mais comme il s’y attendait, bien qu’extrêmement imposant par la taille, le batracien était loin d’être du calibre de la limace. Il se déplaçait aussi rapidement qu’Hiko pour le moment, et nul doute qu’il avait encore des forces en réserves.

Ce fut donc pourquoi notre jeune héros prit l’initiative et composa quelques mudras. Peu de temps après, un cracha une coulée de boue doton en direction des pieds imposants du crapaud afin de le faire glisser ou alors de l’immobiliser dans ses mouvements. La technique était d’un niveau tout à fait correct, mais ce n’était que le début… Il n’allait pas griller toutes ses cartes avant même le premier virage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Jeu 28 Déc 2017 - 11:39

« Hey l'humain, t'as pas fini de gesticuler sur mon épaule ? Un peu de respect pour celui qui porte ! Si tu continues, je vais finir par te jeter par-dessus bord !

- P-Pardon, mais si vous pouviez aller un petit peu moins vite, ça ne serait pas de refus.. Il se trouve que je ressens comme une petite nausée monter dans mon estomac à cause de vos rebondissements. J'ai assez facilement le mal des transport, j'ai comme une légère envie de vomir..

- Parce que je suis un transport à tes yeux ? Ah non, surtout ne vomis pas sur mon épaule..!

- J'y peux rien.. Mon repas du matin remonte vers ma gorge et en plus comme vous sautez d'un rythme irrégulier, je n'arrive pas à m'habituer.. »

Sur ces dernières paroles, j'avalai avec difficulté ma salive pour retenir ma nausée. Ce n'était pas seulement inconfortable, mais c'était également répugnant. Je pouvais ressentir par le toucher toute la texture de sa peau granuleuse de crapaud et sentir par le nez toute l'odeur corporelle de l'amphibien.

C'était extrêmement désagréable pour moi qui suis sensible à ces animaux ainsi qu'aux limaces et aux serpents. Puis, mon estomac faible de résistance ne m'aidait pas à endurer le mouvement de ses sauts de grenouilles. J'avais l'impression d'être dans un manège en constant mouvement avec des virages imprévisibles. J'étais à deux doigts de vomir mes boyaux crachant par moment quelques filets de bave.

« Hey ! Mais tu es dégoûtant ! Vomi pas ! Vomi pas ! Vomi pas, je te dis !

- Parce que je le fais exprès peut-être.. ?

- Et moi je fais exprès d'être inconfortable peut-être ? C'est parce que tu es trop fragile que tu agonises ! Et dire que j'ai perdu contre une mauviette comme toi.. Bon, pour sauver mon épaule, tu veux que l'on se repose un peu ? On va se mettre sur l'arbre, on devrait pouvoir voir l'avancement de la course depuis là-bas. »

Je suivis la direction de son bras, avant d'effectuer un simple hochement de la tête pour approuver, trop épuisé pour dire un mot de plus. Moi qui pensais pouvoir trouver un moment de repos immédiatement après le combat, il avait fallu encore que je survive au trajet, mais enfin, on allait pouvoir se reposer désormais.


« Ne crois pas que je n'ai que de la graisse dans mes jambes. C'est bien des muscles que j'ai ! »

Gonflant ses cuisses, le grand batracien rouge se propulsa en avant pour rattraper la vitesse de son concurrent qui, contre toute attente, possédait une vitesse assez impressionnante dans ses deux petites jambes de fourmis. Ni l'un, ni l'autre, n'était à sous-estimer. Cependant, le premier à entrer dans l'intérêt même de l'épreuve fut le jeune garçon. Devant sa tentative bien futile d'entraver ses jambes, l'amphibien étira un léger sourire.

« Moi aussi, je suis capable de faire pareil ! 蝦蟇油弾・Gamayudan »

Par l'usage de sa simple force brute, il bondit vers le ciel pour se tirer de cette coulée de boue avant de cracher une énorme gerbe d'huile de crapaud alors qu'il était encore dans les airs. Collante et glissante, si son jeune adversaire ne prenait garde, il risquait de finir planté dans le sol et fortement gêné dans ses mouvements, notamment l'odeur assez particulière.

Puis en deux bonds, il contourna la zone pour poursuivre son chemin vers les montagnes aiguës, en jetant un vif coup d'œil à son adversaire, mais sans s'attarder d'avantage. En effet, la créature n'était pas décidée à le ménager surtout si ce dernier voulait devenir son invocateur. Une fois arrivée devant l'entrée des chaînes de collines aiguës qui s'élevaient à plusieurs centaines de mètres de hauteurs sur un espace de plusieurs kilomètres, le batracien utilisa les particularités de ses doigts palmés pour aller de montagne en montagne.


« Ah Ah ! Ces montagnes ! Ces montagnes que je déteste ! Tu sais pourquoi l'humain ?

- ..Pourquoi ?

- Parce qu'il est impossible d'utiliser son chakra pour marcher sur ses parois ! Elles ne sont pas si grandes, mais elles sont pointues et leurs pierres ont la particularité d'absorber le chakra qui entre en contact direct avec elles.

- C'est impossible à traverser sans chakra..

- Non, tu peux l'utiliser, mais pas contre la terre. Mon oncle l'utilise dans ses muscles, moi dans ma langue pour m'en servir comme lasso. Et tu peux t'en servir dans les airs, mais sur la colline, tu dois tenir en équilibre. C'est pas facile..! »

Si le batracien avait choisi ce chemin, c'était pour vérifier l'agilité et les capacités du jeune garçon, même sans chakra. Il avait pu confirmer qu'il était assez doué dans le domaine de la détection et qu'il possédait une vision développée. Il maîtrisait également une étrange substance rose ainsi que l'élément de la terre, mais savait-il également faire preuve d'ingéniosité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Jeu 28 Déc 2017 - 18:49

C’était à prévoir, mais le géant batracien se débrouillait comme un chef. Il avait réussi à éviter la coulée de boue que l’enfant aux cheveux blancs avait créée pour ensuite contre-attaquer avec une technique de son cru. Il avait concentré du chakra avant d’envoyer une large quantité d’huile vers les pieds du jeune garçon. Retirant rapidement le sourire de son visage, Hiko se concentra. S’il prenait cette course à la légère, il allait perdre c’était certain, alors il ne devait pas se laisser aller à l’amusement, et considérer ce défi comme un défi de taille.

Composant à son tour quelques mudras, le jeune garçon créa une demi-sphère de gomme dans laquelle il plongea. Sauf que pour une fois, il n’était pas protégé par le haut, mais plutôt par le bas. Il allait s’en servir comme d’une embarcation afin de surfer sur la vague d’huile que venait de créer son concurrent du jour. Et cela eut l’effet escompté car l’enfant aux cheveux blancs ne fut en aucun cas atteint par cette huile et le demi dôme de gomme naviga rapidement pour venir même dépasser le Batracien géant. Accroché aux parois, Hiko se para à nouveau de son plus beau sourire en regardant la bête géante se faire dépasser.

- Eh eh, dommage mon pote ! Ça sera pour une autre fois !
Et ce fut donc l’enfant prodige qui arriva le premier au niveau des pics. Ils venaient de parcourir la dense forêt, et étaient quasiment à la même hauteur même si Hiko avait un petit avantage. Regardant le sommet, il se dit que ça allait être d’une simplicité enfantine pour lui et commença son ascension en concentrant du chakra dans ses pieds. C’était la base du ninjutsu, et il n’allait sûrement pas se faire avoir par une épreuve aussi simple.

Sauf qu’au final… Hiko se ramassa comme le plus nul des shinobis et atterrit douloureusement sur le dos avec un bruit sourd. Les yeux sur le sommet, et avant même qu’il n’ait pu comprendre ce qui venait de se passer, il vit le gros batracien utiliser ses doigts palmés pour monter tout en rigolant grassement avant d’ajouter.

- Alors humain, on ne tient pas debout ? Vous autres humains comptez trop sur votre chakra… Mais la nature est parfois bien traître avec ceux étant trop confiants ah ah ah !
Puis il continua son ascension, augmentant ainsi l’écart qu’il y avait entre lui et le Sairyo. Ce dernier se releva derechef, un peu agacé de s’être fait avoir de cette façon et posa rapidement sa main sur les parois. Il y appliqua un peu de chakra et le sentit partir de son corps d’une façon étrange. Il ne fallut pas bien longtemps pour qu’il comprenne le sens des paroles du géant… Ces pics aigus absorbaient le chakra, et il allait donc devoir se débrouiller autrement.

Pas simple pour un shinobi tel que lui qui n’était pas le plus doué en matière de Taijutsu… Mais il avait une petite idée. Il farfouilla rapidement dans son sac à dos et en sortit un petit objet des plus utiles et pourtant qui ne semblait pas avoir sa place à cet instant… Un Yo-yo !

L’agrippant de sa main droite, il commença alors son enchaînement. Il balança le Yo-yo en direction d’un pic avec force, et s’aperçut que son plan fonctionnait à merveilles. Il venait de s’enfoncer dans la roche, et il ne fallait maintenant plus qu’à remonter la ligne. Il avait trouvé le moyen de remonter, et cela s’annonçait rigolo. Il refit l’opération trois fois avant de se retrouver à distance du gros crapaud… Il avait une idée, et ça allait être drôle. Prenant bien appui sur un pic avec sa main gauche, il envoya son petit objet vers l’une des pattes du Batracien. Son coup réussit avec brio et le câble de l’objet enroula alors la jambe musclée du Boss. Sans attendre, Hiko lâcha le pic avec sa main gauche et s’élança dans les airs. Cela pouvait paraître suicidaire vu la hauteur à laquelle il se trouvait, mais avec son élan et son poing d’appui, il fit une pirouette et par un effet de balancier se retrouva sur la tête du crapaud géant alors que ce dernier venait d’atteindre le plus haut pic et qu’il fallait maintenant redescendre.

- Salut mon pote ! Et à la prochaiiiiine…
Car Hiko n’avait pas perdu de temps et avait sauté de la tête de la grenouille géante en direction du grand lac d’huile. Il faisait ainsi un saut dans le vide de plusieurs centaines de mètres, avec un lac d’huile juste en dessous. Mais ne vous inquiétez pas, il n’avait pas prévu de se retrouver englué dans l’huile et souhaitait simplement descendre plus rapidement.

Lors de sa chute, il avait composé quelques mudras afin de créer une vague d’eau inversée qui venait lui servir de piste d’atterrissage afin de toucher le sol le plus délicatement possible. À une dizaine de mètres du sol, il créa donc une vague qui vint, grâce à sa courbe, faire l’effet d’un toboggan qui le déposa alors sur le sol avec une certaine vivacité. Il ne perdit pas de temps, et emprunta le chemin traversant le lac d’huile… Le crapaud géant était sur ses basques, et il n’y avait quasiment aucun écart entre eux. Mais il fallait qu’Hiko reprenne un peu de forces, il s’était beaucoup donné ces dernières minutes et ne pouvait enchaîner un nouveau jutsu sans prendre le risque de se retrouver trop épuisé par ses manœuvres !

M’enfin, deux étapes sur trois étaient déjà réalisées, et il voyait quasiment le bout du village des batraciens à l’horizon. Dans quelques minutes cette épreuve serait finie, il fallait juste espérer qu’il en ressorte gagnant car sinon il serait en plein milieu d’une zone hostile si les crapauds voulaient le prendre pour le déjeuner… Brrrr…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Sam 30 Déc 2017 - 9:52

« Ah Ah ! Mon oncle se fait devancer on dirait, il ne va pas aimer ! Lui qui déteste perdre face aux autres et encore plus si son adversaire est un humain, je sens qu'il va rager ! Ha Ha ! ..Mais n'empêche, ton ami est plutôt doué ! Même moi j'ai du mal à rivaliser face à mon oncle alors que je suis certain d'être le meilleur. Qui est-il au juste ?

- ... Je me le demande bien. »

Qui étais-tu, Hiko ? Je m'étais embarqué dans une étrange aventure à tes côtés alors que je ne savais rien à ton sujet. Je pensais au début que tu n'étais qu'un enfant qui cherchait à jouer au héros en pactisant avec l'invocation des crapauds, mais depuis, je n'étais plus certain de cette hypothèse.

Tu n'étais ni habitant du Pays de la Roche, ni un membre du Village de la Terre, tu avais l'apparence d'un voyageur errant. Cependant, tu possédais des capacités au combat incroyables qui laissaient croire que tu n'étais pas qu'un simple touriste, mais plutôt une personne avec de l'ambition et un objectif. Quel était-il ? Qui étais-tu ? Que cherchais-tu ?Que cachais-tu ?

Un doute prenait place dans mon esprit. J'avais comme une crainte incertaine. Extérieurement, tu ressemblais à un enfant innocent, mais intérieurement, tu ressemblais à un homme froid qui ne connaissait pas la peur. Cette contradiction était effrayante. Nous étions pour le moment dans un monde imaginaire, mais une fois de retour à la réalité, allais-tu devenir mon ennemi ? Non, je ne préférais pas y penser..

« Bon, la Mauviette ! Tu t'es remis de ton mal de transport ? On va pouvoir continuer à avancer et les attendre au village des crapauds ! À la vitesse qu'ils avancent, ils risquent d'arriver avant nous !

- M-Merci.. Mais ça serait bien, si tu pouvais éviter de m'appeler la « mauviette » parce que bon, ce n'est pas très glorieux, hein..

- Hm..? Fallait me donner ton nom aussi, la Mauviette !

- Je te l'ai donné ! Je te l'ai déjà donné.. ! Mon nom c'est Yûichirô ! Essaie au moins d'écouter les gens quand ils te parlent..

- Oh, mais c'est trop long ! On prend la première syllabe, Yû ! Go, on y va ! Au fait, moi c'est Gamatatsu, enchanté !

- E-Enchanté.. »

Quel drôle d'énergumène, cet amphibien. Je remontai sur son dos, m'accrochant autour de son cou grâce à mes bras, avant qu'il ne reprenne la course en direction du village des batraciens. Intérieurement, j'avais une légère inquiétude de ce qui m'attendait au bout du chemin, mais je n'étais plus aussi apeuré comme au début de ma rencontre avec ces deux crapauds.

J'avais comme le sentiment qu'il n'allait peut-être pas me dévorer, sinon pourquoi m'avait-il demandé mon nom ? Peut-être parce que j'avais pu prouver ma valeur en gagnant le combat et qu'il avait une fierté en tant qu'invocation entraînée à combattre ? Ou peut-être que je me faisais des idées et qu'une marmite bien chaude m'attendait au bout du chemin ? Mon visage pâli à nouveau face à cette simple pensée..


« Tu n'attends rien pour perdre petit homme ! »

Le batracien gonfla ses cuisses pour se projeter vers l'avant afin de rattraper son concurrent. Il fallait avouer que la créature rouge avait été surpris de voir le garçon sortir un jouet pour traverser la chaîne de montagnes aiguës. Contrairement à son air enfantin, il était rusé et il savait faire preuve de stratégie lorsque cela se révélait nécessaire. Peut-être qu'il ferait un bon invocateur ? Non, il restait encore une épreuve à franchir.

Il venait de passer le lac d'huile sans aucune faute. Le crapaud le suivit grâce à ses pattes palmées et ses belles cuisses de batracien, lui donnant un avantage dans les milieux aqueux. Cependant, le jeune garçon avait toujours une petite avance suivi de près par l'amphibien. Désormais, ils entraient dans la forêt dense, troisième épreuve de la course.

« Ah ah.. 霧隠れの術 Kirigakure no Jutsu »

Une brume épaisse se forma autour de la zone, obstruant la vue des deux combattants et camouflant la position de l'arrivée. Le crapaud possédait une vision assez bonne même dans le manque de lumière. Étirant un sourire, il effectua une petite série de mudras en même temps que ses deux joues se gonflaient d'eau.

« 水遁・鉄砲玉 Suiton - Teppôdama ! »

Il se mit à cracher des bombes aqueuses passant entre les branchages d'arbre en direction de la fine silhouette qui courrait devant, en espérant pour lui qu'il gardait un œil derrière sur son adversaire. Bien que le terrain n'était pas avantageux, les bulles d'eau étaient suffisamment puissantes pour transpercer les troncs. Dernière ligne droite de la course, le crapaud s'élança de plus belle droit devant pour espérer atteindre le village tout en continuant ses tentatives de déstabiliser le garçon.

« Rester concentrer jusqu'à la fin ! »


« Nous y voilà, ils ne devraient plus tarder à arriver. On va pouvoir surveiller qui arrive en premier !

- M-Mh.. »

Le village des crapauds était juste derrière mon dos, mais je ressentais de légers frissons à l'idée de me retourner et de ce que je pourrais voir. Je préférais fixer la brume épaisse qui s'étendait devant moi, en attendant que mon coéquipier humain ne vienne me rejoindre. Je priais intérieurement pour qu'il réussisse à emporter sa victoire, ainsi il nous éviterait un troisième défi, je priais..

« Ils arrivent ! Et le gagnant est.... !

- Est... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Dim 31 Déc 2017 - 12:23

Le lac d’huile passé, il ne restait plus que la dense forêt à traverser. Hiko était en tête, mais il ne l’était que de très peu. Il savait que tout allait se jouer dans les prochaines centaines de mètres, et il ne devait pas se relâcher. Le gros amphibien était à ses trousses, et il semblait plus que jamais décidé à revenir à sa hauteur. Mais Hiko ne fléchissait pas, et il continuait à se déplacer agilement et rapidement. Son corps était entraîné, il avait fui de nombreuses situations pour préserver la vie sauve… Aujourd’hui n’en était qu’une nouvelle. Rien de bien alarmant en soi.

Pour continuer leur petit affrontement, le Boss venait d’utiliser une technique de ninjutsu lui permettant ainsi de créer un intense brouillard dans toute la forêt. Cela fit sourire le jeune garçon aux cheveux blancs… Ce batracien était décidemment étonnant, mais il en faudrait plus pour faire dérailler le Sairyo.

- Ah ah, tu sais que là tu viens jouer sur mon terrain vieille branche !
Sans perdre le rythme, le jeune garçon composa alors quelques mudras et il diffusa une bonne partie de son chakra dans l’air ambiant afin de ressentir tout ce qui se passait autour de lui. Il ne voulait pas se faire prendre au dépourvu, et surtout voulait s’assurer de ne pas se prendre un arbre au passage, lui faisant alors perdre de précieuses secondes dans la course à la montre qui s’était maintenant engagée pour le gain de ce précieux pacte.

Alors qu’il évitait de nombreux arbres et qu’il sentait qu’il se rapprochait du village, Hiko se rendit compte que le gros batracien venait à nouveau de malaxer une grosse quantité de chakra et l’attaquait avec des boules géantes. Il y avait danger, et il devait réagir sinon il allait perdre la course. Il esquiva facilement la première, mais il ne s’attendit pas à ce que les autres attaques arrivent dans un laps de temps aussi court et fut pris au dépourvu. Il manqua la branche sur laquelle il voulait se balancer et tomba alors à la renverse, sentant l’attaque de son adversaire lui siffler juste à côté des oreilles. C’était moins une, mais même s’il avait évité l’attaque, la chute lui avait fait perdre un temps considérable et le crapaud avait maintenant une large avance sur lui. Il n’aurait pas le temps de le rattraper dans une manière classique et conventionnelle et se creusa donc les méninges.

Il eut rapidement une idée… Mais elle n’était pas sûre du tout du tout… M’enfin, avait-il vraiment le choix ? S’il voulait réussir, il se devait au moins d’essayer.

- Bon… Ça passe ou ça casse !
Composant quelques mudras, Hiko créa un large chewing-gum qu’il accrocha à deux arbres solides, formant ainsi une sorte de barrière entre les deux. Il se mit ensuite au milieu de cette barrière et commença à reculer en ayant le chewing-gum dans le dos. Il jouait sur la matière et la rendait très élastique, facilitant ainsi ses mouvements et il n’eut aucun mal à reculer de près de vingt mètres. Il se cala alors contre un tronc derrière lui et regarda en avant… La tentative était risquée car il voyait bien que le Boss était quasiment arrivé au village, mais il devait le tenter.

S’agrippant bien au chewing-gum pour être sûr d’avoir la meilleure trajectoire possible, Hiko retint son souffle et fit un seul mudra. Grâce à ce dernier, l’élastique devint aussi rigide que du bois sec et l’enfant aux cheveux blancs fut alors propulsé avec une force inouïe vers l’avant. Il se prenait de nombreux branchages sur le passage mais il avait avec une telle force que cela n’avait quasiment aucun impact sur la douleur. Le village se rapprochait rapidement, et il vit un arbre sur la route. Sauf que… Il lui était impossible de l’éviter vu la trajectoire et la vitesse à laquelle il s’était propulsé à la manière d’un lance pierre.

Formant un X avec ses bras devant sa tête pour se protéger, il ressentit l’impact mais passa complètement au travers et bien que légèrement ralenti, il continua son envolée vers le village. Il se rapprochait de la ligne d’arrivée et commençait à discerner les maisons et surtout le gros crapaud. Il était quasiment à sa hauteur lorsqu’il vit qu’une maison était en plein sur sa route. Il ferma alors les yeux et dans un choc aussi spectaculaire que violent, il s’écrasa contre la bâtisse qui s’effondra alors sur lui.

Heureusement pour lui, les maisons des crapauds n’étaient pas aussi solides que celles des humains, il n’eut donc pas de dommages trop graves. Mais il fut cependant étourdi, et lorsqu’il sortit la tête des décombres, non sans mal, sa seule question fut la suivante.

- Alors ? J’ai gagné ?!!
Bien qu’ayant mal, l’enfant sourit alors à Yûichiro et aux crapauds qui s’étaient regroupés autour de lui. Il avait intérêt à avoir gagné, sinon il se ferait engueulé pour rien… C’était une certitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Dim 31 Déc 2017 - 16:12

Le grand batracien rouge s'était laissé surprendre par le vol plané de son adversaire. Il pensait toucher la victoire du bout des doigts à l'instant où le jeune garçon tomba de l'arbre, mais contre toute attente, ce dernier improvisa dans le feu de l'action un moyen de se propulser vers l'avant combinant à la fois son imagination enfantine à son ingéniosité prodigieuse.

L'amphibien avait pourtant dit à son concurrent de rester concentré jusqu'à la fin, mais au final, c'était lui qui s'était laissé déstabilisé par la victoire à portée de main. Il s'était laissé emporté par cette certitude gagner, il avait complètement oublié que son opposant ne possédait pas seulement deux affinités et un sens de perception développé, il possédait également cette étrange matière rose à la fois collante et rebondissante.

Il n'eut à peine le temps de le voir venir, seul le bruit des branches qui se cassaient derrière lui l'alerta d'une présence qui se rapprochait à grande vitesse, mais lorsqu'il leva les yeux au ciel, l'enfant était déjà devant lui, volant tout droit en direction des murs des habitations. Puis, dans un grand bruit de fracas qui attira l'attention de tous les résidants de ce village, le jeune garçon se heurta au sol.

Aux côtés du batracien jaune qui m'avait transporté jusqu'ici, nous observions les deux concourants avec un visage surpris ainsi que toute une foule de crapaud qui venait s'amasser autour. Cet enchaînement s'était déroulé si vite que nous n'avions à peine eut le commenter les faits. Ma victoire se discutait à quelques secondes près, mais il y avait bien un combattant qui avait dépassé l'autre à la ligne d'arrivée. Devant l'acclamation de mon compagnon, je m'avançai d'un pas en avant pour lui dévoiler les résultats..

« Bravo Hik-..

- Non, ce n'est pas encore fini !

- Q-Quoi, comment ça ?!

- Car.. C'est l'heure de fêter ça ! Dernière épreuve : concours de bouffe, et toi aussi le gringalet ainsi que Gamatatsu, vous venez y participer. Allons-y, suivez-moi, je vais vous emmener au meilleur restaurant de nouille du Village des Crapauds !

- M-Mais, on a gagné, non ? C'est supposé être fini là..

- Eh, eh, fait ce qu'il te dit ! Tu verras, tu ne seras pas déçu mon pote !»

Sans que je ne comprenne à quoi tout cela rimait, mon compagnon et moi nous nous fîmes entraîner par les deux crapauds qui semblaient déjà nous considérer comme des amis. Peut-être parce que nous avions su prouver notre valeur au travers d'un duel ? Nous arrivâmes rapidement devant un immense établissement portant l'insigne d'un restaurant de nouille. Ou peut-être nous considéraient-ils d'avantage comme un accompagnement pour leurs nouilles..?

« Non, c'est moi qui invite ! » S'exclama le batracien.

En l'espace d'un instant, je sentis un soulagement au fond de moi, avant de me retrouver face à un énorme bol composé de vers en tous genres plongés dans du bouillon. Le dégoût se lisait clairement sur mon visage alors les deux crapauds à côté de moi semblaient se régaler à merveille. Comment faisaient-ils pour avaler ça ? J'avais tendance à l'oublier, mais ils restaient des crapauds, or, je n'étais qu'un humain et il n'était pas question que je mange des insectes.. Discrètement, je chuchotai à mon partenaire assis à ma gauche.

« Tu arrives à avaler ça ? C'est.. Répugnant.. Au fait, félicitation. Tu as gagné la deuxième épreuve, nous allons pouvoir retourner chez nous et tu vas pouvoir signer ton pacte.. Je ne t'ai pas posé la question, mais tu n'es pas un habitant du Pays de la Terre, n'est ce pas ? D'où viens-tu ? Que faisais-tu là ? Tu possèdes des compétences assez incroyables, qui es-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 170
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Dim 31 Déc 2017 - 18:02

Dépoussiérant ses habits, Hiko regardait les crapauds et Yûichiro qui s’étaient regroupés autour de lui… Ils avaient tous l’air choqués et pourtant, il s’en fichait… Lui ne souhaitait que savoir s’il avait réussi à coiffer au poteau le géant batracien… Et vu les paroles de son compère humain, ce fut le cas ! Se relevant sans donc tarder, Hiko leva les bras au ciel et dit alors un énorme sourire !
- Yeeeeees ! J’ai gagné contre le big boss !!! Ah ah ah, c’est moi le plus fort !
Et la modestie dans tout ça ?

Bref, pas le temps de niaiser, même pas le temps de célébrer cette victoire que le jeune garçon et son compère aux cheveux bleus furent emmenés au restaurant de nouilles du village. Le gros crapaud était aux commandes, et il ne parla pas du trajet jusqu’à leur arrivée. Hiko remarqua que l’Iwajin avait pali lors du trajet jusqu’au restaurant. Hiko se demandait bien pourquoi… Peut être avait-il faim ? En tout cas, Hiko était affamé et avait hâte de déguster les Ramens des crapauds…

- Beurk… Ça a l’air dégueu… ! C’est quoi ces machins qui bougent ?!
Niveau délicatesse, on repassera. Hiko était en train de jouer avec un ver et faisait la soupe à la grimace, il n’avait aucune envie de manger des animaux encore vivant et était lui aussi à deux doigts de vomir… Cependant, il voyait les regards tournés vers lui et Yûichiro, et il ne voulait pas fâcher ses hôtes, maintenant qu’il avait réussi les épreuves de ces derniers… Se forçant, il prit alors une grosse bouchée et contre toute attente… Le met ne fut pas si dégoûtant qu’il ne l’aurait imaginé… Bien au contraire, c’était presque bon. Il gratifia alors les crapauds et les restaurateurs d’un sourire sincère… Il appréciait réellement le plat, surtout qu’il était gratuit !

Se tournant ensuite vers son compère humain, il le regarda avec des yeux ronds. Il était bien curieux, mais Hiko ne lui en voulait pas. Son âge induisait souvent les gens en erreur, alors après avoir ingurgité une nouvelle grosse bouchée il lui répondit entre deux bouchées.

- Ouais c’est pas si mauvais quand on fait abstraction de ce que c’est ! Et félicitations à toi aussi, tu as vraiment assuré. Je t’avoue que je n’avait pas vraiment parié sur ta victoire ah ah ah !
Parfois, un petit mensonge vaut mille vérités…
- Non en effet, je suis juste de passage dans ce pays, je m’intéressais vraiment à ce parchemin car j’avais entendu parlé qu’il serait dans votre village caché. Pour tout te dire, je n’ai pas vraiment le droit de venir ici car je n’ai aucune autorisation pour me rendre à Iwa. Mais bon, je voulais vraiment rencontrer ces crapauds, et quelque chose me dit que ça en valait la peine hé hé !
Éludant les autres questions, Hiko sourit sincèrement à son partenaire, lui faisant ainsi comprendre que ce dernier n’avait rien à craindre de lui. Une fois le pacte signé, il repartirait sans faire d’histoire, et les deux garçons ne se croiseraient sûrement plus jamais… Enfin en théorie.

Mais en parlant de pacte…

- Bon, maintenant qu’on s’est tous régalés… Il est temps de tenir parole mes chers amis humains ! Tout d’abord Yûichiro… Tu t’es montré très courageux et tu as su masquer tes faiblesses grâce à ton ingéniosité. C’est donc pourquoi tu seras toujours le bienvenu dans notre monde pour t’entraîner ou simplement nous dire bonjour !
Découvrant ses dents crasseuses dans un large sourire, le gros crapaud se tourna ensuite en direction d’Hiko et sortit de nul part un énorme parchemin sur lequel de nombreux noms étaient déjà inscrits… Il désigna à Hiko une place vide et reprit la parole en le regardant dans les yeux.
- Quant à toi Hiko… Je te félicite pour ta prestation… Tu nous as démontré à tous que même le plus petit corps peut renfermer des ressources inépuisables ! C’est donc pourquoi moi, Gamabunta, j’accepte de signer un pacte avec toi. Par le présent, tu pourras nous appeler quand tu le voudras et nous deviendrons alors alliés sur le champ de bataille ! Signe donc ici…
Montrant de sa grosse patte l’endroit où signer, Gamabunta le gratifia aussi de son sourire… Hiko sourit mollement puis se mordit le pouce et entreprit de signer le parchemin. Une fois cela fait, il le replia et l’attacha dans son dos avec la petite cordelette qui y était rattachée. Une fois cela fait, il se retourna alors vers l’entrée du village, et, arrivé au niveau de la porte du restaurant, il leva la main au dessus de sa tête et s’adressa aux crapauds alors que Yûihiro venait de le rejoindre.
- Merci pour votre confiance et pour le repas les potes ! Je suis sûr qu’on se reverra très bientôt. D’ici là, tâchez de vous entraîner pour ne pas perdre la prochaine fois qu’on reviendra avec mon pote Yûichiro ah ah ah !
Faisant volte face, Hiko commença alors à marcher jusqu’à l’endroit leur servant à retourner dans leur monde. Il secoua alors la main et le sourire affiché sur son visage en disait long… Aujourd’hui avait été une journée riche. Et pas seulement car il avait obtenu un nouveau pacte… Non… Bien plus que ça, il s’était fait de nouveaux amis…

Crapauds comme humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 386
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Rêver éveillé Lun 1 Jan 2018 - 10:04

J'étais à présent de retour dans le monde des humains, dans la même bibliothèque de la capitale. Regardant autour de moi, je ne voyais personne d'autre dans la salle, je me trouvais seul assis face à l'étagère des rouleaux d'invocation. Seulement, le parchemin contenant le pacte des crapauds avait disparu, sans lancer aucune trace comme le jeune garçon qui m'avait accompagné dans cette aventure.

Poussant un soupire, je me finis par me laisser tomber en arrière. C'était sans doute la preuve que ce contrat était désormais signé par un invocateur. Plus personne à part cet enfant n'allait pouvoir faire appel à ces créatures.

Intérieurement, je continuais à me demander qui il était réellement. Bien qu'il était peu probable que je ne le croise à nouveaux un jour, une part de moi avait le sentiment du contraire. Cet enfant allait se faire connaître et réapparaître dans ma vie, la prochaine rencontre n'était qu'une question de temps.

Puis brusquement, je me fis tirer de ma rêverie par des bruits de pas se rapprochant de plus en plus. C'étaient les dames du service qui venaient vérifier une dernière fois la bibliothèque avant de fermer les portes. En effet, sans m'en rendre compte, j'avais passé presque une demi-journée dans le monde des crapauds. Dans la réalité, le soleil commençait déjà se coucher. Il était l'heure pour moi de rentrer a Village de la Roche.

« Pardonnez-moi, je suis resté plongé dans ma lecture trop longtemps que j'ai fini par oublier l'heure. »

Elle ne put s'empêcher de me regarder avec un air étonné, mais plutôt que de me justifier avec des récits extravagants, je préférai réduire cette aventure au silence. Elle risquait de me poser de multiples questions concernant le parchemin disparu et cela risquait de remonter jusqu'à la trace de ce garçon. Je n'avais pas envie de lui attirer des ennuis alors qu'il m'avait aidé à revenir et il ne semblait pas dangereux. C'était juste un enfant étrange.

Puis, si on découvrait que je l'avais laissé filer, je risquais également d'avoir ennuis. La meilleure solution restait de faire comme si tout cela n'avait été qu'un rêve, bien que j'avais conscience que ce n'était pas le cas. Ma douleur dans le bas du dos continuait à me rappeler le fameux coup de pied de ce batracien jaune au tout début de notre rencontre. Il m'avait fait voler jusqu'aux pieds du géant rouge.

En réalité, ces amphibiens n'étaient pas si cruels, ils se révélaient même plutôt accueillants. Même intérieurement si je n'avais pas tellement envie de retourner dans ce monde étrange pour remanger de leurs nouilles de vers qui me donnaient la nausée. La bouchée ne suffit pas à faire passer le dégoût, j'avais encore ce petit goût dans le palais..


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rêver éveillé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Tsuchi no Kuni :: Capitale-