N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Cérémonie au désastre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Cérémonie au désastre Lun 1 Jan 2018 - 10:53

Mission:
 



Suite à la lecture de cet ordre de mission, je finis par pousser un soupire. Elle paraissait relativement facile aux premiers abords, pour la résumer en une simple phrase : assurer la sécurité d'une cérémonie importante. Seulement, j'espérais ne rencontrer aucune complication au cours de cet évènement.

Connaissant ma malchance qui me suivait depuis ma tendre enfance, j'imaginais difficilement une mission se passer sans encombre entre mes mains. Je me projetais déjà dans le cœur de l'action face à des concurrents enragés en train de se menacer avec les poings et les couvercles. Je me ferais bousculer entre deux convives puis je me prendrais un couteau en plein milieu du front, avant de m'évanouir sur le sol baigné dans mon propre sang.

Angoissé par toutes ces idées, je me grattai nerveusement l'arrière du crâne avant de soupirer une nouvelle fois. Je laissai un temps de silence s'écouler pour retrouver mon calme. Puis, je repris l'ordre de mission pour lire le nom de mon coéquipier.

« Jinmenju.. »

Mon visage pâli devant ce nom. Je n'avais jamais rencontré les membres de cette famille, leur nom m'avait toujours découragé de m'approcher d'eux. C'était ce fameux clan où tout le monde était capable de fusionner entre eux. Néanmoins, ce n'était pas comme dans les bandes dessinées, mais plutôt à la façon comme dans les livres d'horreur avec la chair qui devenait un étrange mélange répugnant. J'avais constamment en tête une image d'un monstre sans identité propre.

Cependant, pour cette mission, je n'avais pas tellement le choix. Je pouvais seulement espérer rencontrer un homme gentil qui me ferait changer ma vision. Levant les yeux en l'air, je jetai un coup d'œil à l'horloge accrochée dans le salon pour m'apprêter à quitter la maison. Attrapant mon uniforme de travail, je n'oubliai pas d'emporter avec mes projectiles qui pourraient s'avérer utiles pour s'imposer si jamais une dispute se produisait, même si en cas d'embrouille, mes jambes restaient toujours mieux pour fuir et éviter une fourchette volante.

Premier arrivé sur les lieux, j'attendis mon compère qui ne tarda pas longtemps à se montrer. Un grand homme aux cheveux flamboyants. Malgré ma boule au ventre qui me tordait l'estomac, je paraissais naturel en apparence avec une expression complètement neutre figée sur mon visage de marbre.

« Enchanté. Jinmenju Ryöhei, je suppose ? Jisetsu Yûichirô pour t'accompagner dans cette mission. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 335
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie au désastre Lun 1 Jan 2018 - 17:43



"T'es un gros con."

Le pied dans l’entrebâillement de la porte, il toisait son interlocuteur avec un air de mafieux qui lui était, pour ainsi dire, presque imprimé sur le visage. La cendre tombait de la clope qu'il gardait pincée entre ses lèvres, ignorant cette fumée qui lui rentrait parfois dans l'oeil, sans le faire larmoyer pour autant. Un détail. Avec sa main gauche, il commença à repousser l'obstacle qui le retenait, forçant le passage auprès de celui qu'il venait ouvertement d'insulter, sans le connaître pourtant.

Toute cette affaire tournait vinaigre. Le marchand avait beau retenir la poussée de cet inconnu, il faiblissait à mesure que ce dernier se montrait de plus en plus insistant. Malgré ses cent vingt kilos et ses habitudes de vieux roublard, il voyait bien qu'il était face à un personnage opiniâtre et sans scrupules qu'il ne maitriserait pas, pour cette fois, et qui n'éprouverait peut-être aucun remord à glisser une lame sous sa gorge. Il n'avait, au fond, pas vraiment tort. Intrigué par cette hypothèse, il céda l'entrée au Jinmenju. Aussitôt, le rouquin lui mit la main dessus, virant d'un coup sec cette planche de bois qui l'avait ennuyé auparavant. La porte claqua, mais elle allait bientôt être accompagnée d'un autre tapage diurne. Avec une technique assurée, Ryöhei fit basculer le bedonnant par-dessus sa hanche, sans exprimer la moindre retenue : le marchand chuta dans un bruit de fracas et s'étala de tout son long. Impuissant face au monstre de feu. Il avait laissé les ténèbres s'engouffrer chez lui : bientôt, il serait soumis par eux.

Où est Yuïchiro ? Il regarda à gauche, puis à droite. Son partenaire n'était pas là. Il poussa un grand soupir, mélange de colère et de raz-le-bol. Il récupéra la carcasse du grassouillet par le col et le traîna sur plusieurs mètres. Il s'empara d'une chaise et la plaça au-dessus de son interlocuteur qui, terrifié, écarquillait les yeux devant ses moindres gestes. Il s'assît dessus, le ventre contre le dos de la chaise, à la manière des vétérans, et posa son menton sur ses bras croisés dessus. Il ancra son regard dans celui de cette vermine obèse et glapissante. Il sanglotait comme un adolescent face à son premier ennui réel. Un peu comme le petit Ji, que le Jinmenju avait tabassé quelques jours auparavant. Sans vergogne. Il posa son pied sur le visage du pleurnicheur avec une nonchalance infinie et une absence totale de compassion. Il s'amusa à faire remuer la tête de sa victime avec la pointe de sa chaussure, conscient qu'il dépassait les limites mais tant pis, de toute façon, s'ils m'appellent, c'est que c'est ce qu'ils attendent. On sait comment je fonctionne.

"Espèce de vieux porc rampant. Tu vas me dire où je peux trouver ton pote, et le mien."

Mais comment en était-on arrivé là ?


* * *


"Ouais, Ryö, enchanté, bla, bla, bla..."


Il observait le Jisetsu avec un air de vieux lion. Il s'était déjà fait un avis dessus, forcément influencé par l'image qu'il avait des autres. Des mecs arrogants, un peu snob, pas vraiment drôles. Il songea qu'il était rarement bien tombé avec les héritiers du Kinnegan, parce que ouais, ils ont une pupille, donc forcement ils me regardent mal.

"Je vais te dire une chose, j'espère juste que notre cliente est mignonne et qu'elle acceptera d'avoir un rencard avec un soldat. Mais j'imagine que sa majesté de la haute et grande noblesse Keta ne se laisse pas courtiser par des bouseux comme nous. D'ailleurs je ne comprends jamais bien pourquoi on doit protéger des gens qui nous prennent pour des misérables."

Florilège de clichés socio-culturels, Ryöhei ne tarissait pas d'arguments montrant sa mauvaise volonté d'oeuvrer à l'union du peuple d'Iwagakure. Il faut dire que les récentes nouvelles étaient des plus terribles : la team Hiiro venait de perdre sa cheffe, pour des raisons qui lui étaient encore obscures. Etait-ce temporaire ou définitif ? Il n'en savait rien mais, mordicus, il avait un mauvais pressentiment. Comme un sixième sens qui lui disait qu'elle serait remplacée, et de la pire des manières. Il jeta un regard fauve au Jisetsu, dont les verres brillaient sous un soleil de plomb. Il avait l'air smart. C'était une bonne chose.

Mais c'était un Jisetsu, et le rouquin avait une sainte horreur de ces sacro-saints porteurs du Kinnegan.



RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie au désastre Mar 2 Jan 2018 - 13:53

Ses premières paroles me firent un froid dans le dos. Il ne fallait pas juger un individu sur son apparence, pourtant c'était ce qui définissait les premières impressions d'une personne. La sienne lui donnait un air sauvage et animal, sans crainte et sans pitié, le genre de personne qui me donnait la chair de poule.

J'essayais de me montrer imperturbable devant lui, mais intérieurement, j'étais légèrement apeuré. Il avait une carrure imposante et un regard perçant qui me réduisait au rang d'une faible petite mauviette incapable. Bien que je paraissais toujours relativement calme sur mon visage, sa prestance me mettait mal à l'aise. J'étais comme la petite souris qui tremblait face vieux lion.

Mentalement, j'avais comme le pressentiment que cette mission n'allait pas se révéler facile. Il était fort probable que ma malchance ne soit pas cette fois-ci l'origine de ce qui nous mènera à notre perte, mais que celle-ci proviendrait d'une maladresse causée par le fort caractère de mon compère. Dans un sens, ce n'était pas une mauvaise chose car je ne porterais pas le poids de mes remords pour avoir fait échouer une mission. Cependant, dans un autre sens, je craignais le pire arriver.

Il m'aurait simplement fallu retirer les couvercles pour éviter un carnage à coups de couteau, mais si la cause des problèmes venait d'une colère de la part de mon coéquipier, je n'étais pas certain de pouvoir l'en empêcher. Je préférais ne pas songer à de telles choses, mais ses paroles ne me rassuraient pas de ses intentions. Peut-être était-ce une simple blague ? Je l'observais avec un regard inquiet, mais je n'osais pas le prononcer à voix haute. Il était dans son droit après tout, mais il risquait fortement de se faire renvoyer et si un tel scénario se produisait, j'espérais seulement qu'il ne s'énerve pas trop.

Passant outre de cette blague, du moins je l'espérais, je repris la parole avec un air taciturne, une preuve de mon incroyable capacité à conserver mon sang-froid, même si mon regard trahissait légèrement mon fort intérieur.

« Sans doute parce qu'il s'agit de notre travail et que nous n'avons pas d'autres choix que d'obéir..? Enfin, chacun a sa propre vision.. Allons-y, Yushiran Keta devrait nous attendre dans son commerce. »

Plus vite la mission sera terminée, plus vite je pourrai partir en courant avec les mains sur les yeux et les oreilles, ainsi tout ce qui se passera par la suite ne me concernera plus. Il pourra courtiser la jeune femme ou marchander avec elle, mais je n'en saurai rien car ma mission sera terminée. L'ignorance était la meilleure des défenses. Bien que d'ici là, j'avais comme le sentiment que j'allais devoir faire attention à ses agissements afin de permettre une réussite de la mission.

Ensemble, nous nous dirigeâmes en direction du centre-ville vers le commerce du noble ressortissant. Durant le trajet, je ne savais pas tellement quoi dire, mais il fallait bien faire connaissant de nos capacités afin de former un plan. Légèrement gêné, je pris la parole.

« Mh.. Quels sont vos capacités ? Pour ma part, je maîtrise les sceaux. Bien que mes explosifs ne sont pas très utiles pour cette situation étant donné que nous devons limiter les dégâts, je possède quelques techniques d'immobilisation. Et vous..? Nous devons également réfléchir à notre formation, nous pouvons soit nous mettre ensemble ou soit nous mettre séparer.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 335
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie au désastre Lun 22 Jan 2018 - 20:11


Le vieux lion plongeait son regard ténébreux dans les pupilles du jeune Yuichirô. Il devait y avoir quelque chose de spécial dans ses yeux, pour être un Jisetsu. Il tenta, l'espace d'un instant, d'y lire une certaine forme d'originalité. Mais il ne trouva rien d'autres que la fougue juvénile de l'enfant parfait. L'enfant parfait qui voulait bien faire, qui craignait que son partenaire lui fasse défaut.

Et il avait tout à fait raison. Ryöhei n'était pas du genre à faire dans la finesse, et utilisait parfois des méthodes peu orthodoxes pour parvenir à ses fins. En l'occurrence, pour cette mission de protection, il songeait déjà à ce qu'il pourrait infliger à la noblesse d'Iwa. Ce marchand qui semblait déjà corrompu selon l'avis figuré et précipité du Jinmenju devrait payer son escorte : le bicéphale ne comptait certainement pas lui faciliter la tâche. Il avait choisi d'être protégé par des ninjas : il fallait accepter que ces derniers fassent à leur guise.

Avant qu'ils n'entrent dans la demeure de Keta, Yuichirô intima à son comparse de clarifier la situation : il voulait en savoir plus sur ses capacités, ainsi que sur le déroulement de cette mission. Il précisa ses propres compétences, comme s'ils étaient intimes depuis longtemps : ce qui était, en fait, tout à fait impudique pour le Jinmenju.

"Garde tes techniques pour toi, gamin. Un Jinmenju ne dévoile jamais ses secrets."

Il asséna cette phrase comme une évidence. Mais soudain, une forme saillante se dégagea de son épaule droite, indépendamment de sa volonté. Ryöhei devint Ryö/Hei, les deux têtes se manifestant. Ryö étouffa un bruit glutturale, mécontent que son jumeau s'affiche ainsi. Mais Hei l'ignora.

"Allons, Ryô, montre un peu de bonne volonté. Nous ne te dirons pas tout, Yuichirô, juste que nous utilisons des techniques relatives à notre clan et que je suis plus sympa que mon frère !"

Avec un large sourire dessiné sur son visage, Hei décida alors de retourner dans le corps de son frère, disparaissant entièrement. Il avait fait d'une pierre deux coups : en expliquant sa particularité à Yuichirô, il mettait Ryö en rogne et cela lui plaisait fondamentalement.

Puis ils entrèrent, avant de tomber directement nez-à-nez avec le marchand. Keta était un gentilhomme aussi gras que riche, qui profitait visiblement des plaisirs de la vie. Il leur adressa un sourire sympathique : celui d'un arnaqueur en puissance, selon le Jinmenju. Il négligea tout à fait la mine méprisante du rouquin, et leur fit en ces mots :

"Bienvenue, messieurs ! Faîtes à votre aise, je vais vous présenter ma fille !"

Puis il s'éclipsa, laissant les deux ninjas seuls chez lui. Le Jinmenju en profita pour scruter le domicile : oui, il y avait de quoi nourrir la convoitise de certains détracteurs. Cela n'arrangeait pas les choses, d'autant que le marchand semblait ouvert. Trop ouvert.



RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie au désastre Jeu 1 Fév 2018 - 23:10

Face à l'apparition de cette deuxième tête, une peur bleue s'empara de moi. J'étais comme paralysé sur mes deux jambes. Je perdis mon équilibre, je tombai en arrière, avant de m'étaler sur sol comme une pauvre mauviette affolée par cette petite démonstration, pourtant ordinaire pour un membre du clan Jinmenju, mais il s'agissait de la première fois que j'avais un aperçu.

J'étais littéralement figé sur place, les yeux ébahis, la bouche béante, observant mon interlocuteur sans pouvoir prononcer la moindre parole comme si la surprise m'avait retiré tous les mots. J'essayais d'étirer un sourire pour cacher mon malaise, mais ce visage forcé ne faisait qu'accentuer mon côté maladroit.

Laissant un temps de silence s'écouler, je finis par lâcher un rire nerveux avant de me redresser lentement. Il n'était qu'un individu comme un autre, c'était ce que je répétais à mon fort intérieur. Seulement, je n'arrivais pas à le visualiser comme une personne normale, je n'arrivais pas à effacer cette image monstrualisée gravée dans mon esprit. Instinctivement, mon corps se plaça à une distance de dix mètres.

« Oh, ça ? Ce n'est qu'une distance de sécurité ! Ne t'en fais pas, n'y prêtes pas trop d'attention ! HaHa.. »

Je devais voir les choses du bon côté. Je ne serai plus surpris lorsque je le verrai de nouveau à l'œuvre, mes risques de crises cardiaques venaient de baisser considérablement. Puis, c'était amusant de voir le contraste entre ces deux frères. Rapidement, nous entamâmes la route à trois en direction de notre commanditaire, un homme légèrement enrobé dont l'image répondait à son titre. Riche. Noble. Bourgeois. Je m'inclinai respectueusement devant le marchand, tentant de cacher la mauvaise mine de mon partenaire.

« Enchanté Monsieur Yuchiran Keta ! Nous sommes les shinobis envoyés pour assurer le bon déroulement de la cérémonie d'introduction au cercle des Marchands Dorés de votre fille ! HaHa, comptez sur nous ! »

Lorsqu'il quitta la salle, je lançai un regard en direction de mon partenaire, légèrement inquiet en repensant à ce qu'il avait dit au début de la mission. Peut-être que son frère allait le protéger de toute bêtise ? Cependant, je n'eus pas tellement le temps de dire quoique ce soit que le commanditaire revint avec sa fille, une charmante demoiselle aux cheveux bruns avec un léger air de famille avec son géniteur.

« Mh, alors c'est vous qui allez me protéger ? Papa ! J'avais dit que je n'avais pas besoin de gardes du corps !

- Oui, mais tu sais bien ma fille, voyons.. Nos concurrents rôdent dans les parages et je ne laisserais rien perturber ce jour supposé être en ton honneur, ma fille.

- Humpf ! Si vous pouviez commencer par apaiser votre regard, ça serait déjà un bon début, disait-elle tout en dirigeant son doigt sur Ryöhei. Je préfère que l'on me regarde avec tendresse et délicatesse.

- HaHa.. Ne vous préoccupez pas de lui ! C'est son regard naturel ! C-C'est.. pour mieux effrayer tous ceux qui oseraient poser le doigt sur vous, mh.. Mademoiselle Yuchiran ?

- Mademoiselle Yuchiran Tamayohime ! J'espère que vous allez effectuer votre travail convenablement, shinobis.. La cérémonie débute dans quelques heures, il faut encore que je termine de me préparer, je compte sur vous lorsque l'heure sera venue ! »

Aussitôt, elle retourna dans sa chambre suivie de son père qui tentait de calmer sa fureur pour avoir pris cette décision sans même la concerter. Désormais, il ne restait plus que moi et mon partenaire.

« HaHa.. Quelle incroyable caractère, il vaut mieux l'approcher le moins possible.. Ryöhei, que dirais-t.. Que diriez-vous d'aller inspecter les environs histoire d'être prêt et sur nos gardes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 335
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie au désastre Lun 2 Avr 2018 - 13:01


Ryöhei ne pipa mot durant tout le temps de l'échange. Il était bien trop occupé à se faire une idée de sa mission et à scruter le moindre détail qui pourrait lui servir pour la réaliser au mieux. Yuichirô était un peu intimidé par les responsabilités et le fait de côtoyer un genin âgé ne l'aidait guère à s'émanciper. Devant la famille Yuchiran, il fut néanmoins le médiateur qui tenta de détricoter les barrières de la méfiance : chose que la fille ne tarda pas à pointer du doigt, jugeant le regard de Ryö trop agressif. Elle n'avait pas tort car au fond, le Jinmenju se méfiait de cette noblesse comme de la peste : sois proche de tes ennemis et encore plus proche de tes amis, songea-t-il. L'apparence aguicheuse de la petite Yuchiran ne laissait pas l'homme indifférent et pour le coup, il savait à quel point il fallait prendre ses gardes face à ce genre de succubes qui, derrière ses caprices de diva, pouvait hautement menacer le bon déroulement de la garde.

Pour le coup, il écouta avec attention la proposition de Yuichirô et jugea que oui, enquêter sur les environs était une bonne manière de déceler le moindre signe d'une activité potentiellement ennemie. D'un signe de tête, il acquiesça et le Jisetsu pouvait être fier qu'un membre du clan Jinmenju atteste de sa décision. Inutile de préciser que les deux clans partageaient une sorte de méfiance réciproque qui prenait racine dans la curiosité maladive des assimilateurs. Protégés par les porteurs du Kinnegan, les plus vieux savoirs de la citadelle étaient la pièce qui brille pour les invasifs qui convoitaient toutes les informations possibles. Ryöhei et Yuichirô étaient encore loin de tout ça pour le moment : mais qui sait si un jour cet héritage ne les rattraperait pas ?

La cérémonie aurait lieu dans un domaine luxueux qui en disait long sur la nature de l'évènement. Tous les cadors de la finance seraient là : les meilleurs négociateurs comme les pires escrocs du coin. L'immense domaine se tenait au bout d'une plateforme rocheuse derrière laquelle le vide rappelait aux habitants du village qu'il valait mieux éviter de jouer avec l'équilibre : cela offrait pourtant une vue superbe sur les environs. Le jardin qui entourait l'établissement était fleurie et le travail d’horticulture qui avait été réalisé laissait entrevoir des formes animales variées, finement taillées, offrant aux terres ceinturant le manoir un cachet splendide. Tout était bien pensé : une allée centrale s'enfonçait au milieu de plusieurs coins verts symétriquement composés, et l'on avait envie de s'arrêter sur les bancs adossés aux haies pour observer ce chef d'oeuvre.

Surtout, le manoir se tenait là au milieu, impérial. Il était tenu par plusieurs domestiques qui n'avaient de briquer les ponts. Un double escalier en forme de chapeau permettait d'accéder à la terrasse du rez-de-chaussée, qu'une grande baie vitrée côtoyait, comme s'il n'y avait pas de réelle séparation, comme si tout le monde était invité à entrer. Les murs blancs s'amoncelaient sur trois étages et le drapeau d'Iwagakure flottait sur le toit, marquant le patriotisme de ses habitants.

Le domaine Tentai était donc le lieu de cérémonie. Il était depuis longtemps tenu par la famille Hanemuun qui souvent profitait de son statut d'hôte pour élargir ses collaborations. Il fallait pour le binôme s'assurer des différents points d'entrée de ce domaine, et vérifier les pièces pour s'assurer que rien n'eusse été omis. Pourtant, ils ne pourraient certainement pas tout voir.

Ils furent accueillis par un domestique chargé de présenter le domaine. Ils firent un tour rapide dans les jardins, avant d'être invités à pénétrer dans le manoir. Cependant, Ryöhei tiqua sur quelque chose.

"Vas-y Yuichirô. Il y a un truc qui me chipote et que je dois vérifier. Je te reviens dans quelques minutes."

Le regard brûlant, Ryöhei se sépara de son associé pour aller voir à l'entrée un homme chargé de l'entretien de la terrasse. Il s'arrêta net devant lui, le toisant de haut en bas, puis le fixa avec insistance. Le domestique en question nettoyait la baie vitrée, lorsqu'il fut interpellé par la présence intrusive du Jinmenju. Ce dernier s'adressa à lui sans même lui dire bonjour.

"Pourquoi tu nous regardes du coin de l'oeil depuis tout à l'heure ?"

Citation :
@Jisetsu Yûichirô



RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie au désastre

Revenir en haut Aller en bas
 

Cérémonie au désastre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô-