N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Mission de rang C | La clé | Pv Hyûga Mei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Mission de rang C | La clé | Pv Hyûga Mei Lun 26 Mar 2012 - 2:20

Spoiler:
 

Eiko marchait tranquillement dans les rues des quartiers résidentiels de Konoha, carte en main, il tentait de repérer les habitations des hyûga, à fin de trouver sa comparse de mission, une fille du nom de Mei. Il arbora de longues rues, passa par des ruelles sombres et peu accueillantes avant d'arriver dans ce luxueux quartier où l'on pouvait observer des oiseaux dressés par les habitants. Ça et là, on pouvait voir des hommes et des femmes se déplacer, certains ayant sur leur front apposé une marque, d'autre non, quel triste destin pour ceux qui doivent se soumettre à la volonté des autres. Cessant de penser à ces atrocités, l'Hayashi s'adressa à un grand homme non loin, qui sentait la noblesse. S'adressant à lui avec des signes de respect, il lui posa une question brève et simple.

''♫ Je suis à la recherche de Mei, pour entreprendre une mission, pourriez-vous m'indiquer où elle se trouve, nous devons partir bientôt ?''

L'homme fixa le genin de ses grands yeux blancs et se retourna, pour aller rejoindre ses confrères du clan. Un accueil pas très sympathique mais prévisible, vu les tensions qu'il y avait entre les deux clans, suite à la naissance de Miyu, la Shodaime Hokage, croisement entre mokuton et byakugan. Le jeune homme aux cheveux verts se déplaça encore un peu, question d'atteindre un endroit où il serait visible de tous, question que la fille ne le cherche pas. Il s'assis sur un banc et observa le va et viens des nuages, propulsé par des bourrasques de vent de grande intensité. Peu importe s'il devait attendre ici une ou six heures, Eiko se plaisait à cet endroit. Le calme, la sérénité et surtout, il ne risquait pas de croiser ses parents...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Mission de rang C | La clé | Pv Hyûga Mei Lun 26 Mar 2012 - 23:29

De ses quartiers, sur le point de sortir, une silhouette venait d’ouïr sans réellement en être volontaire le bref entretien qui réunissait un aîné du clan et un inconnu des lieux. Il ne fallait point être devin pour en conclure que cet étranger n’était pas familier dans ce quartier. Aussi devait-il regretter cette foulée sur ce territoire à la suite du regrettable échange avec un homme au comportement méprisant qui, sans un mot, avait décidé de faire fi de la demande de son interlocuteur. La raison d’une pareille arrogance n’était pas plus difficile à dénicher : l’emblème d’un clan opposé à celui des Hyûga suffisait à raviver quelques douloureux souvenirs, d’où en découlait l’insolence la plus déplorable. Encore cet homme était-il heureux de ne pas s’être vu expulsé des lieux habités par les Hyûga. Il ne serait pas surprenant, en fait, qu’une telle action, aussi froide puisse-t-elle être, soit exécutée à la moindre erreur de la part de l’invité. Toutefois, si tel était le cas, il n’aura qu’à brandir son ordre de mission qui lui servira pour cette fois d’un laisser-passer sécuritaire. De toute façon, la silhouette, toujours à l’ombre, ne se gênerait pas pour intervenir si les choses devaient mal se passer. Son clan étant réputé pour sa respectable civilité, rien ne devrait déborder des quelques froideurs par-ci, par-là. Il n’y avait donc aucune crainte à nourrir. Sans se presser, l’ombre s’exposa et les traits d’une Mei tout juste préparée s’illuminèrent sous un soleil de plomb. Elle suivit l’étranger d’un pas modéré, anticipant déjà le lieu de leur rencontre.

Une place publique, située au cœur du quartier, venait d’être élue point de rencontre pour les prémices d’une mission qui s’annonçait être assez rude. Mei ayant été averti il y a de cela quelques minutes à peine, elle avait dû se presser dès la réception de son ordre, inquiète de faire attendre son partenaire, dont elle ne connaissait pas l’identité. Ce bref aperçu, alors qu’elle sortait de ses quartiers, n’avait point suffit à dresser un portrait complet sur sa personne, mais elle était persuadée être couplée avec un shinobi compétent. Ce sera pour elle un honneur que de faire équipe avec celui-ci. Bifurquant à une intersection, les mains croisés devant elle, à moitié dissimulées par les larges manches d’un kimono neuf, elle le trouva. Il était calmement assis sur un banc, exposé au va-et-vient des passants qui ne manquaient pas de jeter un regard à ce fin observateur. Mei s’avança jusqu’à être face à lui de manière qu’il devine rapidement son identité. Aucune confusion ne serait alors déclarée. Comme introduction, elle choisit de le saluer, deux mains jointes et tête baissée, puis elle s’exprima, un léger sourire flottant sur ses deux lèvres closes :

    Mei, du clan Hyûga. Je t'ai vu il y a peu t'entretenir avec un aîné de mon clan. Je te présente mes excuses pour son comportement désagréable. Je ne comprends pas une telle tension entre deux clans de nos jours alliés. Je souhaite vivement travailler avec toi dans le plus grand respect.

Une fois encore, elle répéta son mouvement en guise du plus honnête pardon. Elle en profita, par la suite, pour un examen très bref de son interlocuteur, rapide pour ne pas le mettre mal à l’aise. Il semblait plus jeune qu’elle, bien que sensiblement de la même taille, hormis quelques centimètres en moins, peut-être. Difficile d’estimer, puisqu’il restait dans cette position assise. Les iris immaculés de la Hyûga ne tardèrent pas à percer le regard de son interlocuteur, toujours sans nom. Ils y dénotèrent rapidement la couleur atypique qui colorait ces yeux, en l’occurrence le jaune, allant de pair avec cette teinte de cheveux, comparable à celle d’une feuille en pleine saison estivale. En dépit de son jeune âge, il transpirait une certaine maturité, peut-être s’y trompait-elle. Ces hypothèses finiront bien par se certifier au fil de cette mission. Mei reprit rapidement, habitée d’ un calme immuable, toujours ce subtile sourire accroché aux lèvres :

    Il m’aurait fait une joie de m’entretenir en ce lieu avec toi plus longtemps, mais je suggère fortement de partir maintenant. River-sama doit être dans l’attente de notre arrivée pour débuter les poursuites.



Dernière édition par Hyûga Mei le Mar 27 Mar 2012 - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission de rang C | La clé | Pv Hyûga Mei Mar 27 Mar 2012 - 0:27

Assis tranquillement sur son banc, Eiko n'avait pas tout de suite remarqué la jeune femme qui s'avançait vers lui, habillée d'un kimono blanc immaculé. Il était occupé à regarder le ciel, encore et toujours, ne se lassant jamais de ce merveilleux spectacle. Il se délectait du mouvement tendre et doux des nuages, son activité préféré auquel il donnait beaucoup de son temps. Peut-être était-il venu le jour d'arrêter ces moments ? Non, surement pas, c'était trop beau pour être vrai. Même si il ne remarqua pas l'hyuga, celle-ci sembla l'avoir remarqué puisqu'elle le regardait déjà depuis longtemps. C'est elle qui engagea la première discussion, d'abord par un signe de respect puis par une série de paroles, la diction de la femme était parfaite, sa voix angélique était très belle aux yeux de l'Hayashi, il se retourna vers elle et la fixa dans les yeux.

    Mei, du clan Hyûga. Je t'ai vu il y a peu t'entretenir avec un aîné de mon clan. Je te présente mes excuses pour son comportement désagréable. Je ne comprends pas une telle tension entre deux clans de nos jours alliés. Je souhaite vivement travailler avec toi dans le plus grand respect.


Pour la première fois de la journée, tout allait bien, cette fois-ci, il ne devait pas confronter un immonde monsieur mais plutôt une charmante demoiselle qui semblait utiliser de beaucoup de courtoisie à son égard. Il lui fit cadeau d'un large sourire avant de l'examiner de plus près. Ses yeux d'un blanc très profond était semblable à tous ceux de son clan et ses cheveux, que dire de ceux-ci, un noir mélangé à du brun, elle respirait la noblesse. Le temps de son examen corporel, l'aînée commença tout de suite à parler, question de ne pas perdre de temps.

    Il m’aurait fait une joie de m’entretenir dans ce lieu avec toi plus longtemps, mais je suggère fortement de partir maintenant. River-sama doit être dans l’attente de notre arrivée pour débuter les poursuites.

    ►Eiko, du clan Hayashi. Mademoiselle, si je peux me le permettre, c'est avec plaisir que je vous accompagnerai dans la forêt d'Hi no Kuni, à la recherche de River-Sama. La mission risque d'être des plus dangereuses, je propose d'utiliser la discrétion et le stratège pour défendre le coffre, mais d'abord, racontez moi dont en plus sur vous.


Ne voulant pas la faire patienter un instant de plus, il se leva d'un trait et se dirigea vers la sortie du quartier, en direction des portes du village. La route promettait d'être longue, mais un voyage en bonne compagnie ne serait pas de refus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Mission de rang C | La clé | Pv Hyûga Mei Mar 27 Mar 2012 - 2:26

Les prémices de cette mission venaient d’être enclenchées dès la première enjambée de son partenaire, guère offusqué de voir ces présentations sitôt achevées. Le temps était contre eux, point évident qu’il ne fallait omettre. S’ils s’abandonnaient à de chaudes rencontres dans de pareilles circonstances, ils mettraient en péril le coffre et tout son contenu. Aussi bien le donner en mains propres à ces mécréants! Eiko et Mei ne tardirent pas à pénétrer côte à côte la forêt, empruntant la voie des airs qui s’avérait beaucoup plus rapide qu’une promenade bucolique sur les sentiers préalablement tracés. Les branches servant d’appui pour se propulser de nouveau, ils pourraient sauver davantage de temps. Mei s’avoua quelque peu ravie qu’il ait proposé une discussion au cours de leur traversée, échange qui ne pourrait nuire à la vitesse à laquelle ils avançaient de pair. Toutefois, bien qu’elle ne s’oppose pas à l’idée de révéler quelque élément qui soit à Eiko, elle ne voyait pas ce qui pourrait l’intéresser réellement et, surtout, qui lui serait utile pour une cohésion d’équipe effective lorsque le danger viendra. N’étant point ouverte aux confidences, mais plutôt à la discussion, elle grugea quelques minutes de leur voyage, le temps de réfléchir activement à ce qui serait bien de révéler, sans tomber dans les détails qui constituaient sa vie. Elle profita d’une très courte pause conclue sans qu’il n’y ait mot pour débuter, accroupie sur une souche, la respiration facilitée par cet immobilisme :

    Comme tu dois t’en douter, mon mode de combat de prédilection est le corps à corps. Je pratique le Jukken, art martial propre à mon clan. Je serai donc tes yeux et ton bouclier, si malheur il y a. Je suis encore en apprentissage, mais mes capacités couplées aux tiennes seront notre atout, je suppose. J’ai beaucoup à apprendre des autres.

Un subtil sourire à son égard, puis ils reprirent la route, toujours sans qu’un mot au sujet de leur itinéraire ne soit échangé. La Hyûga, balancée de gauche à droite selon la disposition des arbres, essayait d’anticiper les événements à venir, non point inquiète sur ce qui s’y déroulera, mais à la recherche d’un stratagème efficace, toujours en vue de protéger le coffre de Riven-sama. La grande difficulté de la mission avait été spécifiée sur l’ordre, comme quoi Mei se demandait si deux genins suffisaient à la tâche. Non pas qu’elle mésestimait ce jeune Hayashi, mais il ne fallait pas méconnaître les ennemis non plus. La prévention était son second prénom.

    Je n’ai pas eu le privilège d’entendre toutes les prouesses dont doit être orné ton clan, j’en suis désolée, mais j’ai entendu parler de votre atout majeur, celui propre à votre famille. Ta maitrise du combat à distance permettra de tenir éloigner les adversaires, ou de me couvrir. Je ne doute pas de ton efficacité, je suis même confiante.

L’arrivée s’annonça dès qu’un des pignons du manoir se profila à l’horizon. Ils étaient parvenus à destination, aux portes de cet immense château, propriété exclusive de ce monsieur Riven. Aux grilles, l’homme les y attendait, encadré par sa garde personnelle. Le visage joufflu plaqué par le plus grand sérieux, son regard était invisible aux invités, puisque son nez aquilin était monté de lunettes aux verres fumées. Cheveux ramenés vers l’arrière, chaîne au cou, il ne bougea pas d’un iota à la vue de ses shinobis. Immobile, froid, il regardait sa montre, signe évident que l’heure d’arrivée ne plaisait en rien au client. Désormais à sa hauteur, Mei l’observa un moment, calme, légèrement perturbée par ce manque de respect, mais point en mesure d’en témoigner. Au lieu de cela, elle débuta les présentations, après qu’un signe fut effectué en guise d’ouverture :

    Je suis Mei, du clan Hyûga, et voici Eik…

    Je m’en fous, je m’en fous! Vous êtes en retards! Le coffre se trouve dans le salon. Vous ne pouvez pas le manquer. S’il advenait qu’il soit pris, j’irai me plaindre à vos supérieurs. C’est bien compris?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission de rang C | La clé | Pv Hyûga Mei Mar 27 Mar 2012 - 2:55

La forêt luxuriante qui les entourait faisait jaillir des sentiments de plaisances en Eiko. La forêt c'était lui, ce qui le complétait, un peu comme tous les membres de son clan, à l'exclusion de ses parents. Leur route dans la forêt ne fût pas des plus longues, aussi tôt entré dans celle-ci, ils marchèrent côte à côte, sans vraiment échanger de paroles, se déplaçant tous deux à grandes enjambés. De même taille, leur rythme était constant, quelque chose qui plaisait à l'Hayashi, qui détestait toute forme de retard. Leur périple forestier se termina aussi tôt, devant eux se dressant la résidence du messieurs qu'ils devraient protéger. Mei entama les courtoisies de départ, se faisant couper tout de suite par cet homme impulsif.

    Je m’en fous, je m’en fous! Vous êtes en retards! Le coffre se trouve dans le salon. Vous ne pouvez pas le manquer. S’il advenait qu’il soit pris, j’irai me plaindre à vos supérieurs. C’est bien compris?


Impressionné par le manque de savoir vivre de l'homme, Eiko pensa à répondre une remarque de son genre, celle qui sont sarcastique et peu apprécié par les autres. Il se retint, se rappelant qu'il faisait face à un riche homme qui pouvait s'avérer influent, s'attirer les foudres des autorités du village n'était pas une perspective qui le séduisait. Ce moment ne dura que quelques secondes et il se hâta de répondre à l'homme, sa camarade s'étant déjà fait refuser la parole.

    ►Profondes excuses de ma par et de ma comparse pour le retard, nous nous dirigeons à l'instant vers le coffre. Je suis Eiko du clan Hayashi et elle, c'est Mei, du clan Hyûga, nous sommes tous deux spécialistes de la défense, votre coffre est entre bonne main.

    Ouais, si vous perdez le coffre, je tâcherai de vous faire perdre ce misérable titre qu'est celui de genin ! Allez au coffre !


Ils empruntèrent un dédale de petites allées entre les grandes pièces de la demeure pour finalement arriver à un grand salon. Le coffre d'apparence robuste était situé en plein milieu de la pièce, avec deux gardes équipés chacun de Katana à son côté. Même si ils étaient de forte taille, les deux hommes ne savaient probablement pas maîtriser le kenjutsu, mais pourrait peut-être s'avérer un peu utile si un quelconque combat se déclenchait. Eiko examina attentivement le coffre, il était en chêne, un bois de qualité et on pouvait aussi apercevoir un magnifique cadenas en acier, un alliage robuste. Puis, il porta son regard autour de lui, regardant les fresques de grandes valeurs qui ornait les murs de la pièce. River-Sama entra à son tour dans la pièce et s'assis sur le bord d'un feu, fumant sa pipe d'un air nerveux. Pourtant, il y avait deux gardes à chacune des deux entrées de la demeure ainsi que deux au coffre. Les deux genins étaient en surplus, mais si le danger survenait, peut-être serait-il en manque d'effectif. Voulant garder un oeil attentif partout dans la pièce, parce que les voleurs pouvaient venir de partout, il utilisa une technique particulièrement efficace pour l'espionnage. Un seul mudra suffit à son activation.

    ♫ Gigan ♫


Un oeil fait de bois se matérialisa dans le dos du genin, ce qui lui permettrait d'avoir une vue accrue, néanmoins inférieur à celle de l'hyûga. Nerveux à son tour, il tournait en rond dans la pièce. D'un coup, tous eurent un frisson, un cri venait de retentir, celui d'un homme, probablement un garde, l'action allait commencer. Toutefois, les portes de la propriété étaient encore loin, ils avaient le temps d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mission de rang C | La clé | Pv Hyûga Mei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-