N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Vive les boules.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1957
Rang : C

Message(#) Sujet: Vive les boules. Ven 5 Jan 2018 - 14:33


Je me retrouvais dans un coin isolé de la Citadelle pour m'entraîner dans le calme et à l'abri des regards indiscrets. Le Centre de Formation était un endroit idéal pour échanger, s'entrainer à plusieurs, apprendre, mais ce n'était pas fait pour moi. J'étais quelqu'un de solitaire. Les liens étaient inutiles dans la voie à laquelle j'aspirais. Tôt ou tard, mon avenir sera loin d'ici.

Hier, justement au Centre de Formation, je suivais un cours obligatoire et mon attention fut captivée par un ninja supérieur utilisant une technique intéressante. Le Shinobi en question était capable de créer une sphère de terre et l'envoyé à grande vitesse sur une cible. Un jutsu plutôt barbare, mais très efficace, les dégâts engendrés étaient importants. Je m'étais promis de réaliser cette technique et c'était aujourd'hui que j'allais le faire !

Cela faisait déjà plusieurs heures que je m'exerçais en vain. Mon corps était recouvert de sueur. Mes cheveux collaient sur mon visage, perturbant ma vue. Je ne comprenais pas pourquoi je ne parvenais pas à réaliser ce jutsu alors que j'étais capable de faire surgir une pique du sol et l'envoyer sur une cible. La différence était que l'objet en question était différent, plus gros et qu'il se créait directement dans la paume de mes mains. Je devais trouver mon erreur, car erreur il y avait.

Je posais mes mains sur mes genoux pour respirer cinq minutes et analyser les étapes que j'effectuais pour réaliser cette technique. Concentration. Malaxage du Chakra. Visualisation interne de la forme. Dosage du Chakra jusqu'à la paume de mes mains. Mudras. Relâchement du tout.

    — Pourquoi ?

Murmurais-je à moi-même. Aurais-je dû demander de l'aide ou des explications quant à l'exécution de ce jutsu ? Non, je devais y parvenir par moi-même. Si je voulais devenir un grand ninja, je devais être à même de m'en sortir seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Mar 9 Jan 2018 - 19:43

Cela faisait maintenant plusieurs jours que le jeune garçon avait reçu son bandeau du village caché d’Iwa. Mais depuis lors, il n’avait eu aucune nouvelle des instances du village et passait donc son temps à se balader à la recherche d’une activité qui en valait le coup. Le vendeur de bonbons commençait à bien le connaître et l’accueillait toujours avec un grand sourire.

Mais à part ça, Hiko ne s’était pas fait beaucoup d’amis. Il n’avait pas eu l’occasion de participer à une seule mission, et ne s’était vu affecté à aucune équipe. En gros, c’était le calme plat... Complet. Mais il ne pouvait pas non plus aller découvrir les environs car il se savait sous surveillance. Et Kazuya avait été très clair, il ne fallait pas qu’il joue au plus malin sous peine de se faire réprimander sévèrement. Sur ce point, il le croyait.

Ce fut donc la raison qui poussa l’enfant à se rendre vers les terrains d’entraînement. Il y était déjà allé plusieurs fois, mais n’avait parlé à personne à part une jeune fille qui était aussi venue observer d’autres shinobis s’entraîner. Pas une rencontre très stimulante, mais c’était déjà ça. Les autres jours ? Le calme plat... Et autant vous dire que ça commençait à griser le garçon qui devenait fou à tourner en rond et a user ses économies pour s’acheter des bonbons.

Quoi qu’il en soit, il était maintenant aux terrains d’entraînement, et il avait hâte de connaître le spectacle qui lui serait offert aujourd’hui. En arrivant, il remarque plusieurs aspirants en train de faire semblant de jouer au shinobi en rigolant. Cela fit sourire Hiko, au moins eux, ils s’amusaient. Puis, sur l’autre terrain qu’il voyait, il aperçut un jeune garçon seul qui semblait s’entraîner à exécuter un jutsu. Il le regarda se concentrer, s’appliquer, et... Échouer lamentablement. Hiko n’avait pas fait attention aux mudras la première fois, alors il se décida à se concentrer dessus par la suite... Ils étaient compliqués, mais la série ne lui paraissait pas étrangère.

Et là, il se dit alors qu’il était temps pour lui de faire connaissance avec de nouvelles personnes et il sauta de son perchoir pour atterrir comme un chat devant le garçon qui devait être son aîné de plusieurs années. Il le regarda avec un sourire, s’assit en tailleur devant lui et ouvrit un paquet de bonbons avant de lui demander la chose suivante.

- Pas franchement une réussite ton jutsu à ce que je vois. Tu essaies de faire quoi ? Tu veux de l’aide ?
Un grand sourire sur un visage angélique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 332
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Mer 10 Jan 2018 - 16:58


Les muscles saillants, il frappait comme un diable dans le mur de pierre qu'il avait lui-même érigé. Les phalanges faisaient trembler le petit promontoire mais il n'avait de cesse de le rouer de frappes incisives. Son objectif était des plus simples : il habituait son corps à la rusticité, à la douleur. En sueur, il s'entraînait ainsi depuis plus d'une heure.

Hei était plus loin. Il prônait une approche plus raffinée. Il avait quémandé à son frère une série de cinq clones, et en avait lui-même formé cinq également. Les dix clones formés lui donnaient la chasse, tentaient de le toucher en jouant sur le nombre, sur des stratégies pour l'acculer, ou sur des leurres. Hei était attrapé parfois, accusant quelques crochets ou coups de pieds, mais il parvenait souvent à se défaire des agressions proposées par les clones.

L'un s'entraînait à cogner dur, quand l'autre perfectionnait son esquive. La voie de la force et celle de la souplesse. Les deux comptaient bien progresser dans des domaines spécifiques, tentant d'associer les expériences accumulées chacun de leur côté. Le fond de l'exercice était somme toute peu important : ce qu'il fallait, c'était de l'exercice, tout simplement. Tant qu'ils ne s'arrêtaient pas, ils ne pouvaient que progresser, avec toujours cet objectif si particulier en tête : ne pas perdre la face et monter en grade par la force de leur volonté. Une volonté digne des guerriers de la Roche.

Mais tandis que Ryö continuait de faire trembler le mur, une chose alerta Hei. Comme s'il avait un sixième sens qui lui dictait que quelqu'un passait par là. Il retint son frère :

"Ne va pas dépenser toute ton énergie maintenant, frère. Calme tes ardeurs et laisse tes phalanges tranquilles. Je crois que l'un des nôtres est dans le coin.
- Un Jinmenju ? C'est rare.
- Non. Un membre Hiiro.
- Tu perds ton temps, Hei. Que ce soit l'un ou l'autre. C'est un gamin. J'ai pas de temps à perdre avec les mioches. Le dernier qu'on a conseillé est passé Chunin avant nous.
- Je ne crois pas qu'on perde notre temps. Pour moi, il a quelque chose de spécial. C'est probablement l'occasion de savoir de quoi il est capable.
- Pour moi, c'est juste un bouffeur de sucettes, mais bon. Allons-y."


Et ils se rendirent tout de go sur les lieux où Hei avait pressenti Hiko. Il n'était guère sensoriel, mais quel flair pourtant ! Il vit la petite touffe blanche et sympathique qui caractérisait le mangeur de sucettes. Il l'interpella avant même que l'autre ait eu le temps de répondre :

"Salut, Hiko ! Tu t'entraînes avec un ami ?"

Fit-il en agitant sa main en guise de salut et en affichant un large sourire, manifestant sa bienveillance du jouvenceau. Derrière lui, en revanche, Ryö tirait une tête d'enterrement. Il ne voulait décidément pas perdre son temps avec deux avortons.



RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1957
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Mer 10 Jan 2018 - 19:31


Et moi qui voulais être seul. Voilà que trois énergumènes venaient me déranger pendant mon entrainement. Un gamin et deux vieux ayant exactement la même tronche. L'adolescent devait avoir à peu près le même âge que moi, il devait même être légèrement plus vieux. Tandis que les deux autres, ils pouvaient être mon père.

Maintenant que je regardais avec plus d'attention, cet homme aux cheveux ardents ne m'était pas inconnu. Je l'avais déjà vu aux Remparts, lorsque j'avais intercepté cette étrange femme provenant du pays du soleil. Ce jour-là, nous nous étions simplement croisé, aucun mot n'avait été échangé.

Je m'étais en pause mon entrainement pour prêter attention à ces trois invités, qui semblaient se connaître, sans doute des Iwajins. Ils étaient amis ? Voilà une parole que j'employais très peu. Depuis mon arrivée au village, il y a trois ans de ça, je n'avais noué aucun lien. Pourquoi ? Parce qu'un shinobi ne pouvait tout simplement pas se le permettre. En choisissant cette voie, nous étions déjà dans le monde des morts, nous tuions et nous pouvions être tué dans la minute qui suivait. De plus, les proches étaient une faiblesse profitable à l'ennemi.

    — Nous ne sommes pas ami.

Annonçais-je au rouquin avant de porter mon regard sur le gamin aux cheveux blancs.

    — Je n'ai pas besoin d'aide, merci.

Ajoutais-je avant de leur tourner le dos et continuer mon entraînement. Concentration. Malaxage. Visualisation. Dosage. Mudras. Je suivais cet ordre avec précision, mais une chose ne jouait pas, car un nouvel échec arriva. Me trompais-je dans les signes ? Je ne voyais pas d'autres possibilités, mon enchainement était parfait, je le sentais, mais à la dernière, je merdais toujours.

J'essayais de me rappeler de la position des mains et des doigts du supérieur ayant exécuté cette technique. Où était mon erreur ? Je m'étais promis de "maitriser" cette technique avant la tombée de la nuit, mais je sentais mon Chakra me quitter peu à peu. J'étais presque sur la réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Ven 12 Jan 2018 - 13:23

Alors qu’Hiko était assis en tailleur à regarder l’autre garçon échouer lamentablement à chacune de ses tentatives, il ressentait une… Non, deux, pardon ! Deux présences familières se rapprocher de sa position. Il accueillit donc le duo Ryö/Hei avec un grand sourire, ne s’attendant pas vraiment à les voir ici. Avaient-ils reçus une mission ? Enfin ! Cela éclaira le visage du jeune garçon aux cheveux blancs qui crut l’espace d’un instant qu’il allait pouvoir se défouler un peu… Il devenait fou à force de rester dans ce village sans avoir la possibilité de sortir !

Mais sa réjouissance fut de courte durée. Hei, le plus sympathique des deux apparemment, commença à faire la conversation. Hiko ne cacha pas sa déception, et ne fut pas le plus prompt à réagir. L’autre garçon avait pris l’initiative en disant qu’ils n’étaient pas amis. Arquant un sourcil, Hiko se mit alors à rigoler intérieurement. C’était vrai, mais ce n’était pas une raison pour le dire de façon si abrupte voyons… Où étaient donc passées tes bonnes manières ?

- Il a raison, on n’est pas amis. Je le connais pas, je venais juste lui proposer mon aide car il a l’air de galérer sur un jutsu qui est pourtant très simple…
Lors de son observation, Hiko avait bien analysé la série de jutsu, et mise à part quelques différences, il pensait savoir ce que tentait de faire son jeune camarade Iwajin. Il fit alors un clin d’œil malicieux à Hei, puis il composa rapidement quelques mudras avec précision. Quelques instants plus tard, une grosse boule de chewing-gum se forma au creux de sa main droite et vint légèrement durcir. Il venait alors de créer une boule de chewing-gum de la taille d’un ballon de basket.

Regardant alors le jeune garçon avec un grand sourire, il lui sortit ces quelques mots.

- C’est vrai que t’as pas l’air d’avoir besoin d’aide… Ta technique semble au point l’ami ! Et vu que t’as pas besoin de moi… Ça vous tente une petite partie les jumeaux ?
Sans même leur laisser le temps de réagir, le jeune garçon commença à faire rebondir la balle sur le sol. Jouant sur l’aspect de sa technique, Hiko avait laissé la caractéristique de l’élasticité dans cette boule, ce qui lui permettait de la faire rebondir sans qu’elle ne se casse ni n’abîme le sol. Il était donc devenu un vrai petit joueur de basket qui commençait à faire des dribles entre les jambes, derrière le dos.

Voulant faire rager les deux Jinmenju, et utilisant sa petite taille, il se faufila entre ces derniers et plaçait à chaque fois le ballon hors de leur portée. Bon… Après, c’était pas certain qu’ils aient vraiment envie de jouer mais bon. Une fois qu’il se fut bien amusé, l’enfant aux cheveux blancs se replaça vers le groupe et sans prévenir, changea la caractéristique du ballon. Il prit son élan avec son bras, et le lança face au mur d’enceinte se trouvant devant eux.

Le résultat fut immédiat car cette fois-ci, la balle ne rebondit pas et vint s’écraser dans le mur, provoquant alors de grosse fissure autour de l’impact. Hiko ne s’attendait pas à ce que les murs soient aussi peu solides alors il fut bouche bée pendant un petit moment, puis il se tourna vers les trois autres tout en se grattant l’arrière du crâne et en affichant la tête de celui qui avait fait une bêtise.

- Oups…
En effet, c’était pas très malin ça Hiko quand on sait que tu étais en liberté conditionnelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 332
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Sam 20 Jan 2018 - 14:46



Il ne s'attendait pas à une telle réponse de leur part, et si Hei resta pour le moins interloqué par l'apparente méprise que les deux pouvaient manifester, Ryö en fut réjoui. Face à cette hostilité affichée, il lâcha un sourire carnassier, signe qu'il aimait cette logique du chacun pour soi, et que les autres ne me les cassent pas pour un franc.

Ryö avança donc pour dépasser son jumeau, avant de lâcher une phrase aussi simple que bonjour.

"Vous me faîtes plaisir à réfléchir comme ça, les mioches. Vous voulez un curly ?"


Mais Hei se reprocha de ne pas réagir. Alors il enchaîna, tandis qu'Hiko malaxait une sorte de bulle de chewing gum entre ses mains.

"Je ne crois pas que cette hostilité puisse nourrir quoique ce..."


Mais il fut coupé par le jeune garçon à la chevelure de sel, qui les défia sur une partie improvisée de basket ball. Hiko montra là toute son agilité. Bonne poire, Hei se prit en jeu, tandis que Ryö gardait ses distances : il n'était pas partisan des enfantillages, contrairement à son frère.

Le duel dura quelques secondes à peine. Après une tentative de feinte qui ne fonctionna pas, évidemment, contre le gamin et son putain de rang S de chiotte, il fut dépassé par le cadet. Puis, après avoir vaincu le duo Ryö/Hei, Hiko lança sa balle contre un mur de pierre, fracturant ce dernier dans un bruit sourd. Hei resta ébahi. Le gamin était prodigieux, et il se félicita de ne pas avoir touché à ce ballon maudit. Ryö, quant à lui, resta toujours à distance, l'air de négliger la situation : mais il devait reconnaître qu'il ne s'attendait pas à un tel coup. Il songea à son armure de pierre, qui aurait probablement cédé à un tel choc. D'où ce mioche tirait-il cette force ? Il comprenait à présent la suffisance dont il pouvait faire preuve.

Puis il jeta un oeil à Maiku, qui tentait encore de former une petite boule de pierre avec sa main. Ryö songea qu'il pouvait y parvenir, lui aussi. Il tenta l'expérience. La roche se forma. Un petit monticule apparût dans sa main, puis prit la forme d'une sphère grâce à une rotation sur lui-même. Cette sphère commença à grossir, avant d'éclater comme une bulle. Il n'y arrivait pas. Il se rapprocha donc de Maiku, songeant qu'on avait dû lui enseigner cette technique, et qu'il avait probablement eu quelques conseils.

"Hé, toi, qu'est-ce que tu tentes de faire là ?"

Sans le savoir, il venait de manifester, peut-être pour la première fois de sa carrière, l'envie d'apprendre. Il avait le désir subconscient d'en savoir plus sur le doton. Le jeune garçon qui se trouvait là allait l'aider à accomplir ce désir.

Hei, quant à lui, continuait d'observer le mur fissuré par Hiko. Il plongea ses yeux sur la silhouette du quidam à la chevelure de sel. Ce type l'inquiétait et l'amusait. Sentiment étrange, mélange de complicité et de méfiance.



RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1957
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Mar 23 Jan 2018 - 7:09


Galérer ? Oui, mais il n'avait aucune idée de ce que j'essayais de faire. J'avais débuté ce matin avec cette technique, je n'allais pas la réaliser en un clin d'œil, surtout que personne ne m'avait aiguillé sur le principe de fonctionnement.

Je retentais donc l'enchainement, ignorant les autres, mais cela n'était pas aisé au vu de tout le boucan qu'il faisait. Le gamin à la chevelure argentée s'amusa à créer une balle d'une matière étrange pour jouer au basket... Je restais interdit face à la création du gamin, car je désirais faire la même chose. Comment avait-il pu créer ça en un instant sans aucune peine ? Bon, sa balle devait être vraiment molle et ne blesserait personne dans l'état actuelle. Alors que moi, elle sera de roche et détruira des murs.

Soudainement, après quelques dribbles, l'enfant à la gueule d'ange balança sa sphère contre un mur et à ma plus grande surprise, la façade de pierre se fissura sous le choc. Sérieusement, c'était quoi cette sorcellerie ? D'après son expression, ce n'était pas voulu... mais même, comment avait-il réussi ? Jouait-il la comédie ou était-il vraiment un clown ? Je devais absolument me souvenir de ses mudras, mais malheureusement, j'avais le dos tourné lorsqu'il effectua la technique.

Le vieil homme à la crinière rouge s'approcha de moi, me tirant de mes pensées et me demanda qu'est-ce que je tentais de faire. Frustré, je répondais :

    — Ce que vient de faire ce môme.

Je le traitais de gamin, alors que j'en était moi-même un.

    — As-tu vu les signes qu'il a exécuté ?

Demandais-je directement. Mes échecs résidaient dans cette étape, j'en étais sûr et j'espérais que cet homme puisse me donner la réponse à mon interrogation. Le jumeau semblait également intéressé par cette technique, s'il me donnait la combinaison de mudras, je pouvais partagé mes informations quant au reste de la réalisation de ce jutsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Ven 26 Jan 2018 - 9:15

Eh bah, c’était pas gagné… Hiko ne se vexait absolument pas du comportement du garçon qui avait à peu près le même âge que lui. Après tout, il ne le connaissait et chacun avait sa propre fierté. Le problème ? Certaines personnes l’avaient mal placée, tout simplement. Et c’était le cas du Asshu qui refusait systématiquement l’aide proposée par le jeune garçon aux cheveux blancs. Ahlala…

Ryo et Hei, quant à eux, semblaient plutôt en retrait. Mais un comportement surprit le Sairyo, car il vit que l’un des deux jumeaux s’intéressa à la technique qu’était en train d’essayer d’apprendre le borné. Et, pour mettre un point d’honneur à cette surprise, il s’agissait de Ryo. Mais si, vous savez, celui des deux qui était toujours agressif et n’acceptait jamais l’autorité ou l’aide de qui que ce soit. Eh bien, il fallait croire que les gens changeaient, et ce n’était pas plus mal.

- Si tu n’y arrives pas, c’est parce que tu te concentres trop sur le résultat et pas assez sur le chemin à parcourir pour y arriver. Tu veux agir avec précipitation, et ça ne sert à rien lorsqu’on ne maîtrise pas parfaitement le ninjutsu.
Eh oui, Hiko n’était pas tendre, mais après tout l’autre l’avait totalement ignoré depuis le début de l’entraînement. Il n’était pas question de lui faire une fleur, et Hiko prit alors un malin plaisir à le ridiculiser. Il créa facilement une nouvelle boule de chewing-gum, qui prit forme au creux de sa main sans aucune difficulté. Ensuite, l’enfant aux cheveux blancs sourit, de façon espiègle, puis il la lança vers le gamin insolent.

Bon, ne vous inquiétez pas, il n’allait pas changer la structure de ce ballon, car il ne voulait pas blesser le jeune genin. En même temps, ça ne le dérangeait pas mais il se savait surveillé alors il fallait mieux qu’il se tienne à carreau. La boule s’était dirigée rapidement vers le Asshu, mais après il pouvait effectivement l’esquiver, ça ne posait pas de problème. Le but n’était pas de l’atteindre, mais de lui faire comprendre qu’il ne réussirait pas rapidement s’il n’acceptait pas l’aide du jeune garçon.

En parlant du loup, il s’assit en tailleur par terre, puis regarda tour à tour Ryo et Maiku. Il leur dit alors ces quelques paroles.

- Bon, regardez bien les mudras que j’effectue.
Il commença alors la suite de signes, tout en reprenant la parole.
- Mais avant de vous entraîner sur les signes, malaxez bien votre chakra et concentrez-vous sur l’image d’une boule de pierre. Ryo, tu as presque réussi la dernière fois, mais il faut que tu insuffles du chakra plus stable. Le tien partait dans tous les sens. Quant à toi…
Hiko le pointa du doigt.
- Tu ne mets pas assez de chakra dans ta réalisation. Ta réserve n’est pas énorme, mais tu devrais pouvoir y arriver.
Mine de rien, Hiko aimait bien aider les autres… À sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 332
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Mar 6 Fév 2018 - 11:30


Quel branleur, ce Hiko.

Il avait déjà maîtrisé la technique et elle semblait être dans son répertoire depuis belle lurette. Ryö en était presque jaloux. Il avait l'impression d'avoir toujours un train de retard sur les autres, et réaliser que ce fripon maîtrisait des choses avant lui-même ne l'aidait pas à se faire une autre idée de son propre développement.

Hei, en revanche, observait la scène avec des yeux malins. Reculé par rapport à l'ensemble du trio, il exécuta discrètement les mudras préconisés par Hiko. Il sentît le chakra affluer de son organisme jusqu'à sa main. Quelques grains de poussières germèrent dans sa paume, tournoyant les uns autour des autres comme s'ils étaient pris dans un tornade. Puis, lentement, d'autres grains vinrent s'ajouter à ce joli ballet de caillasse, jusqu'à former des petits cailloux. En condensant davantage son chakra, Hei parvint à agglutiner la pierre sur la pierre, de sorte que cette dernière commença à former une petite boule. Quelques fissures demeuraient encore. De son autre main, il vint mettre un chapeau sur la création, mais en insufflant un chakra beaucoup plus "humide". De la boue vint consolider l'ensemble, comme s'il avait rajouté du mortier au milieu des briques. Une sphère presque parfaite se forma, de petite taille. Elle présentait quelques protubérances, mais cela était lié de manière intrinsèque à la nature de son affinité : la roche.

Il s'arrêta. Le reste n'était qu'une affaire d'échelle. Il suffisait d'augmenter les portions pour avoir une boule parfaite de pierre, capable d'écrabouiller des crânes au bon vouloir de messire Ryöhei. Il lâcha son oeuvre qui s'écrasa au sol, satisfait de son travail. Son frère ne l'avait pas vu, et tant mieux. Il ne voulait pas que Ryö le jalouse.

Ryö était un castagneur et effectivement, son chakra était complètement dévergondé. Hiko avait marqué un point en le faisant remarquer : le plus turbulent et volcanique des deux Jinmenju n'avait pas les doigts de fée de son frère. Ryö était bien moins talentueux que Hei à ce sujet. Il était plutôt la force brute du jumelage, le fer de lance de ce dernier. Canaliser son chakra lui demandait un effort surhumain.

Il prit compte, avec une certaine pointe de mépris, des conseils prodigués par Hiko. Il n'aimait pas être conseillé par un gosse, mais force était d'admettre que le genin à la chevelure neigeuse avait une longueur d'avance sur lui-même et l'autre genin antipathique.

Il effectua les mudras préconisés. De la poussière mélangée à de la boue et de la roche commença à se condenser dans sa main. C'était déjà beaucoup moins précis que Hei, plus hétéroclite. Ryö ne décomposait pas les étapes. Mais du moins cela ressemblait-il encore à une boule. Puis la forme sphérique commença à entrer en rotation au milieu de sa main, accumulant de plus en plus de matière. Des protubérances nettes se marquèrent, et l'ensemble était fissuré de toute part.

Soudain, un sourire germa sur le visage de Ryö.

Son oeuvre grossissait de plus en plus. Il tendit le bras en l'air, incapable de contenir sa technique dans un espace confiné. De plus en plus, la "chose" - qui ne ressemblait plus à une boule mais à une sorte de pâte mal travaillée - prit de l'ampleur. Bientôt, elle devint au moins cinq fois plus grosses que Ryö.

"AHAHAHAHAH ! JE SUIS LE MAITRE DU MONDE !"

Absolument fier de lui, il ne réalisa pas que les fissures qui étaient apparues dès le départ n'avaient que croître avec son mélange. L'inévitable devait se produire : la fausse boule de pierre explosa et projeta son utilisateur au loin, déversant tout autour d'elle des projectiles meurtriers capables de briser des crânes. Sonné, Ryö tomba dans les pommes.



RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1957
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Jeu 8 Fév 2018 - 11:03


Tout résidait dans les signes et la quantité de Chakra à insuffler ? Je me doutais bien que mes mudras étaient faux, je n'avais guère bien vu l'enchainement de mon supérieur lors de la réalisation de la technique, mais pour ce qui était de l'énergie, je ne pensais pas que cette technique requérait autant de Chakra. Le Jutsu me paraissait puissant, mais pas à ce point. Cependant, lors de la démonstration du gamin à la chevelure blanche, je compris que cette technique n'était pas à prendre à la légère. Il avait brisé un mur sans forcer, je n'osais pas imaginé les dégâts à pleine puissance.

Je devais l'avouer, Hiko était doué et fort. A première vue, il semblait être un adolescent banale avec un esprit enfantin, mais il masquait bien son jeu. J'avais commis une erreur en ne le prenant pas au sérieux et pourtant, je savais qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences. Je devais commettre l'erreur pour m'imprégner cette leçon de vie, mais grâce à lui, j'aurais appris plusieurs choses aujourd'hui. Enfin, je ne maîtrisais pas encore le Jutsu, mais ça ne saurait tarder.

Je me concentrais à nouveau, réalisant les mêmes étapes que les précédentes tentatives, mais à la différence que j'allais effectuer les signes que Hiko et insuffler bien plus de Chakra. J'espérais en avoir assez, je m'exerçais depuis ce matin et j'étais bientôt à bout d'énergie. Cela allait être sans doute ma dernière tentative, je me devais de la réussir. Je réalisais minutieusement et avec précision tous les signes avant de tendre mes mains devant moi. Ma cible était le mur face à moi. J'envoyais une grande dose de Chakra dans la paume de mes mains. Une boule de terre commença à se former entre mes dextres, elle correspondait à ce que je m'étais imaginé préalablement. Je continuais d'insuffler du Chakra pour qu'elle adopte une taille respectable.

Finalement, je me sentais prêt pour envoyer cette sphère dans la paroi. Je ne savais pas pourquoi, surement mon instinct, mais je sentais que cette fois-ci était la bonne. Les conseils de l'adolescent m'avait été d'une grande aide. Je relâchais le tout et la boule fut propulsé à grande vitesse contre le mur, qui s'écroula sous le choc. J'étais moi-même surpris par la puissance et la rapidité de cette attaque. Cependant, cela m'avait couter cher en énergie, je me sentais vraiment fatigué à présent.

Je me retournais pour quand même remercier Hiko, malgré mon attitude envers lui au début de notre rencontre. Cependant, au même moment, le vieux cria être le maître du monde après avoir créer une sphère bien plus grosse que la mienne. Il était fou. Sa réalisation était instable, même moi je pouvais le remarquer.

    — Arrê...

Malheureusement, je ne pus l'avertir à temps, que sa création explosa, mettant en danger toutes les personnes présentes dans la zone.

Les débris fusèrent dans tous les sens et bien sûr, également contre moi. J'enchainais rapidement une série de signe avant de plaquer mes mains au sol. Un mur de pierre émergea pour se placer devant moi, mais je remarquais aussi tôt que ma création était bien plus fragile qu'à la normale. Ma réserve d'énergie était quasiment vide et je n'avais pas pu insuffler la bonne quantité pour rendre cette paroi rocheuse solide. Les projections se brisèrent contre ma défense, mais celle-ci finit par céder et je ramassais de plein fouet un gros morceau de pierre. Le visage en sang, je m'écroulais à terre, à moitié conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Dim 11 Fév 2018 - 11:54

Bon… Ils commençaient à choper le truc. Les deux garçons commençaient à comprendre comment effectuer la technique. Enfin, quand on dit les deux garçons, ils étaient trois en réalité. Le premier, le plus insolent était celui qui avait réussi une boule parfaite et qui l’avait envoyée contre le mur. Tandis que les deux jumeaux avaient des réactions un peu différentes. Le premier des deux, celui qu’Hiko appréciait le plus, avait réussi ses mudras et la réalisation de la technique sans aucun problème. Il semblait être la force tranquille du duo, tandis que Ryo était celui qui possédait la force brute, la tête brûlée du groupe quoi.

D’ailleurs, quand on parlait du loup, ce dernier voulait encore faire son intéressant. Il était en train de créer une boule de chakra assez impressionnante qui grossissait et grossissait sans s’arrêter. Le jeune garçon aux cheveux blancs arqua alors un sourcil en le regardant faire, il se demandait bien comment cela allait finir… Mais une chose était sûre, cela ferait du dégât.

- Arrête abruti ! Tu mets trop de chakra, et il n’est pas sous contrôle, tu vas tous nous faire sauter si tu continues comme ça. RYO !!
Hiko ne s’y trompait pas. Il voyait la technique formée par le pire des jumeaux prendre de l’ampleur au fur et à mesure qu’il y insufflait du chakra. Il n’avait sûrement pas vu les fissures qui étaient apparues dans la boule qu’il venait de créer. Hiko, cependant, sentait le danger arriver et il prit alors les devant en créant une barrière de chewing-gum pour se protéger. Hei, qui se trouvait derrière lui, fut aussi protégé par la barrière de chewing-gum qui stoppa net l’attaque du pire des jumeaux.

Ce dernier fut d’ailleurs envoyé au loin, propulsé par la force de sa technique qu’il n’avait pas contrôlé et qui avait alors eu l’effet inverse que ce qu’il avait espéré. L’autre gamin avait aussi été percuté par quelques pics de pierre malgré la protection qu’il avait érigée. Raaaah, décidément ce Ryo n’était pas du tout conscient de ce qu’il faisait. Hiko regarda alors son jumeau le plus raisonnable, puis il lui lança ces quelques mots.

- Je te laisse t’occuper de ces deux là ! Sinon, bien joué, j’ai vu la boule de pierre que tu as créée, elle était parfaite ! Tu sembles un peu plus doué que ton jumeau apparemment hé hé… Allez, à la prochaine Hei !
Puis, d’un geste de la main, Hiko prit congé et repartit. Il avait fait sa bonne action de la journée, pas besoin de s’éterniser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 332
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules. Dim 11 Fév 2018 - 22:09


Malgré les mises en gardes opportunes qu'il aurait sans doute dû écouter pour éviter la catastrophe, Ryo laissa sa propre puissance et son envie de conquête s'emparer de lui, s'infligeant à lui-même une terrible punition. Il resta étendu sur le sol, inconscient, victime de sa propre mégalomanie. Malheureusement, cette même arrogance coûta aussi au jeune Maiku, qui malgré la protection lancée in extremis par le terrible et pourtant si juvénile Hiko, accusa les projectiles avec une violence vive. Il épousa presque le même sort que Ryo, à ceci près qu'il sembla garder un zeste de conscience, contrairement au fautif.

Protégés par la barrière de chewing-gum du quidam, Hiko et Hei partagèrent un semblant de complicité échangeant même quelques rires, comme si ce qui venait de se passer était somme toute assez anodin. Hei, voyant l'ancien nukenin prendre le large, lui répliqua quelques phrases, sur un ton toujours bienveillant et rieur :

"Merci pour tes précieux conseils, Hiko. En effet, je crois que Ryo souffre de quelques problèmes de mesure... Mais on ne change pas une équipe qui gagne ! Je m'occupe de lui. A la revoyure, camarade !"

Fit-il en le saluant et en le regardant quitter les lieux.

Puis, une fois seul avec les deux autres, il s'avança près de Maiku. Il le regarda un long moment. Il songeait à toutes les manières qu'il pouvait à présent utiliser pour le dépecer. Ce jeune ninja semblait déterminé à accomplir son devoir, mais s'il mourrait ici ? Quelle triste tragédie. Un sourire sadique et Hei dévoila toutes ses dents, comme s'il se trouvait devant une belle pièce de boeuf. Il tendit sa main vers le visage du Genin... avant de le relever et de l'adosser contre un mur. C'était la moindre des choses selon lui.

"En espérant te revoir bientôt, jeune homme."

Fit-il en tournant le dos à ce dernier.

Enfin, il s'approcha de son frère, gisant sur le sol. En tendant la main vers lui, il s'engouffra dans son corps et, muni d'une nouvelle force, le binome se leva. Il rentra chez lui, faisant marcher son frère inconscient.

Quelques jours plus tard, après avoir repris conscience, Ryo vint seul. Suivant les conseils de son frère, il s'appliqua méthodiquement à malaxer son chakra. A ressentir toute les étapes de la composition. Petit à petit, il parvint à comprendre les ficelles de la technique.

Au bout d'une semaine, il parvint à réaliser quelque chose de potable. Sa boule a lui était imparfaite, grossière et loin d'égaler celle de son frère. Mais elle était fonctionnelle et, après tout, c'est ce qui compte.



RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Vive les boules.

Revenir en haut Aller en bas
 

Vive les boules.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô-