N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Réminiscence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1109
Rang : S

Message(#) Sujet: Réminiscence Lun 8 Jan 2018 - 21:03

Année -01

    Beau travail.


Sa voix décontractée, mais satisfaite, ramena l’adolescent à la réalité. Sa vision, tantôt nébuleuse, redevint claire progressivement. Il distingua le sol avant tout. Néanmoins, un détail l’intrigua. Pourquoi donc l’herbe n’avait pas son habituelle teinte verdâtre, mais plutôt une couleur carmin ? Puis, une drôle de sensation sur sa main droite attira son attention sur celle-ci. Il souleva sa dextre uniquement pour discerner un liquide rouge dégouliner goutte par goutte de sa main. L’esprit encore embrumé, le jeune garçon réalisa tardivement ce qui est pourtant évident. Ce qui a terni le sol à ses pieds et qui recouvre totalement son avant-bras droit n’est rien d’autre que du sang. Son regard céladon ancré sur ce fluide biologique parcourant son membre, cette réalisation ne le fit pas réagir. Ce n’est pas la première fois qu’il voit du sang. Du haut de ses seize ans et en tant que Shinobi accompli, voilà qu’il a déjà mis fin à la vie à plusieurs de ses ennemis passés, soit les Impériaux contre qui la moitié du continent mène la guerre. La vue du sang n’est donc ni effrayante, ni une nouveauté.

Mais d’où vient ce sang ? Est-il tombé inconscient ?

Un mal de crâne surgit lorsqu’il tenta de remémorer les derniers événements. Il grogna, tentant de chasser la douleur et de fouiller dans ses souvenirs les plus récents, mais il n’obtenu aucune réponse. Seul un blanc béant se manifestait. Il souleva finalement ses yeux d’un vert perçant, voulant répondre à cette interrogation qui ronge son être.

Et ce qu’il vit lui glaça le sang.

Quelques silhouettes jonchèrent le sol. Il compta cinq dépouilles à ses pieds. Mais ce n’était pas des cadavres ordinaires, non. C’était des corps d’enfants. Des gosses pas plus âgés de douze ans. Trois garçons et deux fillettes. Que c’était-il donc passé ? Qui a assassiné ces jeunes jouvenceaux ? Il jeta un coup d’œil rapide à ses alentours et la confusion s’empara de son esprit. Le brun comprit qu’il était au beau milieu d’une bataille. Il était au sein d’un petit village désormais en ruine, sous l’emprise des flammes. Ces enfants sont donc des victimes de la guerre. Mais encore, la question principale est toujours d’actualité : qui est l’auteur de ce crime ? D’un œil observateur, il put distinguer que chacun de ces gamins est mort rapidement, un trou béant à la poitrine. C’est le cœur qui a été directement touché… Un doute plana dans sa tête, un frisson glacial parcouru son échine dorsale. Lentement, son attention se focalisa de nouveau sur sa dextre. Ce sang… Appartenait-il…

Aussitôt, la mémoire lui revint subitement d’un élancement douloureux. Son propre cœur rata un ou deux battements à cette réalisation. Il recula de deux pas, désemparé. Son rythme cardiaque accéléra en vitesse au même titre que sa respiration. De nouveau, sa vision devint floue, ses yeux écarquillés face à cette scène d’horreur. Il voulut hurler, mais ce n’est que le silence qui s’échappa de sa bouche. Le meurtrier n’était nul autre que lui. Il avait enlevé la vie à ces enfants.

    Allons-y. Les renforts Shûkaijins arriveront bientôt. Nous n’avons plus rien à faire ici.


Son corps cessa de trembloter lorsqu’il entendit ces paroles. Il porta brièvement son regard hagard sur le Démon lui tournant désormais le dos, ce dernier de marbre face à ce massacre. Une foulée d’émotion émergea du plus profond de son être : rage, haine, tristesse, rancune, chagrin. Tout est de sa faute. L’adolescent grinça des dents et fit un pas en direction de son oncle, aveuglé par une colère noire. Il voulait se venger. Venger ces gamins. C’est le moindre qu’il puisse faire.

    Kira.


Mais un personnage s’interposa dans son chemin, stoppant net son élan. Elle posa sa main, également souillée de sang, sur la joue de son confrère afin de le calmer. Il s’éperdit un moment dans son tendre regard noisette. Il voyait bien ses lèvres pulpeuses se mouvoir, mais aucun son n’atteignit ses tympans. Elle termina sa tirade muette sur un sourire. Il voulut pleurer, mais aucune larme n’apparut. Les précédentes émotions disparurent pour faire place à la plus grande honte qu’il ait ressentie au cours de son existence. Au final, il devait faire face aux faits. Il ne peut rejeter la faute sur son oncle. Le blâme lui appartient. Il a tué ces enfants de sa propre main. Il avait le choix de se lever contre l’oppresseur… Mais il ne l’a pas fait, bien trop effrayé de subir son courroux. Voilà qu’il doit vivre avec les conséquences de ses actes. La châtaine brisa le contact physique, arborant ce même doux rictus avant de lui tourner également le dos. Il baissa la tête et ferma les yeux, grelotant sous la déception. C’est une image qui restera à jamais imprégnée dans sa mémoire. Une image qu'il apportera avec lui dans sa fuite.

Ce maudit sourire.

Comment peux-tu sourire comme si tout allait bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Réminiscence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-