N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Dim 14 Jan 2018 - 23:56


Traques criminelles

CONTEXTE

    L'alerte a été donnée aux frontière de Taiyô No kuni et la nouvelle n'a pas tardée à attirer l'attention de Gekei Kiba, chef du peuple sous-marins de l'île et membre du triumvirat Gekei étsnt le plus ouvert sur le monde. Après une brève enquête, des cadavres d'hommes-bêtes auraient été retrouvés dans la forêt de Hitsuzuki. Hors, les trois têtes dirigeantes du pays se lancent la balle en s'accusant mutuellement de ne pas avoir été assez vigilant pour prévenir cette situation. C'est pour cette raison que le crocodile a décidé d'aller de l'avant et de mettre une prime sur la tête du criminel qui continue sa progression dans le pays. Rapidement, les villages Shinobi et leurs habitants ont eut vents de cette chasse aux sorcières...et c'est là que vous entrez en jeux. Retrouvez Gekei Kiba dans la ville de Minamikou où il vous donnera les instructions à suivre et les informations recueillies par ses hommes au sujet du criminel cannibal.


RÈGLES



    ¤¬ Pour ceux qui participent à une traque commune et qui sont donc en compétition vs une autre équipe pour retrouver un criminel, veuillez inscrire vos postes sous "Hide" afin de garder confidentiels les choix que vous ferez. Au début de chaque tours suivant (les tours seront toujours lancés simultanément entre les deux équipe) le tour précédent verra ses balises "Hide" être effacée. Les joueurs du forum pourront donc suivre votre évolution avec un tour de décalage afin d'éviter la triche.

    ¤¬ Les Criminels que vous traquez ne sont pas tous de simples criminels, ils sont des criminels endurcis et peuvent avoir des capacités spéciales ou des Kinjutsu adaptés  à leurs ps. Ce sont des "boss", des shinobis plus dangereux que la moyenne. Il se peut donc que queleus-uns d'entre eux aient des talents hors du commun. Si vous éprouvez le moindre problème, discutez-en avec votre animateur.

    ¤¬ Veuillez utiliser l'indicateur de chakra afin de suivre le fil de vos dépenses chakratiques.

    ¤¬ Toutes les traques demanderont un temps de réponse de 72 heures maximum (3 jours) de la part des joueurs. Si vous ne répondez pas durant ce laps de temps, vous serez rejetés de l'événements, sans discussion. Si vous ne pensez pas pouvoir respecter cette règle, ne vous inscrivez pas. Une pénalité de 100 pi sera déduit de votre bourse si vous abandonnez l'événement / êtes expulsés. (Un délais supplémentaire de 24h pourrait être alloué en cas d'urgence.)

    ¤¬ Aucun ordre de poste précis est établis. Vous postez dans l'ordre que vous voulez.

    ¤¬ Veuillez résumer toutes vos actions en ajoutant un "Spoiler" à la fin de votre poste. Vous devez aussi y afficher toutes les techniques utilisées. Seules les techniques Validées seront acceptées.

    ¤¬ Faites bien attention à vos actions, celles-ci auront une répercussion directe sur votre environnement. Les traques sont chronologiques et pourront donc affecter la trame de plus ou moins loin.

    ¤¬ Sauf exception, une petite pénalité sur votre gain pourra être déduit de son total si le criminel est tué et non capturé.


    ØParticipants : @Ketsueki Tsubaki & @Meïka A. Oniri

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1877
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Lun 15 Jan 2018 - 19:23

Ce n'est pas parce que le village de Suna est en proie à un redoutable poison qu'il est dispensé de ne plus remplir ses engagements. C'est dans cette optique, afin de montrer au continent que Kaze demeure fort même dans l'adversité, que j'ai été envoyé accompagné de mon élève pour enquêter sur une série de meurtre perpétré à Taiyo. Demeurant encore à Konoha, je n'ai eu qu'à attendre qu'elle me rejoigne non-loin de la frontière Sud. Ainsi nous sommes nous mises en route. Voici bien longtemps que je n'ai mis les pieds au pays du Soleil et n'ai côtoyé les représentants de son peuple mi-homme mi-bête. La dernière fois remonte bien-avant la guerre contre l'empire, alors que je n'étais qu'une jeune Kunoichi au service de la Confrérie. Si à cette époque lointaine j'éprouvais une forte répugnance pour toutes les créatures non-humaines peuplant ce monde, je ne puis en dire autant aujourd'hui, ma propre condition démoniaque me l'interdisant. J'ai aussi beaucoup grandis, acquis en expérience depuis.

Les choses m'apparaissent différemment désormais et j'avoue nourrir une certaine curiosité, mêlée de crainte sur les rapports qu'il me sera à nouveau possible d'entretenir avec les Gekei. En effet, j'ai pu le constater peu de temps après l'éveil de cette part sombre de ma personne. Natsuki souffre également de ce « symptôme ». Les animaux réagissent différemment en présence de ce que l'on appel Akuma. Ils peuvent sentir que nous ne sommes pas humain, que nous pouvons au choix représenter une menace pour eux à raisons de nos pulsions primitives, où d'être a part dont la conscience tend à vouloir rester au profit d'un instinct qui leur est familier plus à même de les comprendre. Rikin est un parfait exemple pour moi. J'ai fini par comprendre que s'il m’apprécie autant ce n'est à l'origine pas pour ma douceur où l'attention que je lui porte. Parce que je suis différente, comme une humaine, mais en infiniment plus sensible et réceptive au monde qui l'entoure.

Ce faisant, je ne peux m'empêcher d'émettre une certaine réserve quant à mon futur entretien avec le crocodile. En attendant nous finissons de traverser la frontière pour entrer dans une forêt luxuriante dont la beauté a, à de nombreuses reprises inspiré les plus grands peintres et artistes de notre histoire. L'environnement tend à attiser mes sens, ceux de Rikin également. Je ne l'ai jamais senti aussi excité. Il me donne le sentiment de rentrer chez lui. Peut-être est-ce le cas ? Après tout j'ignore d'où est-ce que l'ancien seigneur Dastan est allé chercher ses léopards tout en sachant que la couleur atypique du pelage de mon protégé se retrouve généralement dans ce genre d'environnement. Amusée, je le vois rapidement quitter le sentier pour escalader un arbre avant de disparaître dans l'obscure végétation. Je ne m'en soucis guère, qu'importe où il se trouve, je sais que je pourrais toujours retrouver sa trace. Lui et moi ne somme jamais vraiment séparé.

« C'est ta première mission en dehors de Kaze n'est-ce pas ? Cela doit te surprendre. Notre monde regorge en effet de nombreuses richesses. Et parfois de légers désagréments... »

A ces mots mes mains se referment brusquement pour éclater entre ses paumes un quinte de moustiques. Bien que belle, cette forêt n'en demeure pas moins hostile. L'atmosphère humide rend l'environnement propice aux maladies et aux infections quand ce ne sont pas les nombreux prédateurs qui peuvent en avoir après nous.

« Je sais que je t'en ai déjà parlé une première fois, mais je tiens à insister sur les directives. Reste à mes côtés quoi qu'il en coûte et ne t'éloigne que si je t'en donne l'ordre. Tiens toi prête et soit toujours attentive à ton environnement. Tu n'auras pas le droit à la parole lorsque nous serons en présence de Gekei Kiba. Encore une fois ne le fait que s'il l'exige. J'espère m'être bien fais comprendre ? »

Je connais le masque avenant que dépeint ma petite protégée aux yeux des autres, mais je sais au fond qu'elle n'est pas ce qu'elle prétend être. Elle est avant tout une Ketsueki et peut se révéler aussi bornée que Yami. Tout du moins est-ce que je crains et ne souhaite pas vouloir m'en faire pour elle lors de cette première mission. Elle est encore jeune, inexpérimentée. Le temps de son indépendance totale est encore loin devant. C'est donc tout en gardant un œil avisé sur elle que nous poursuivons notre route, accélérant l'allure dans les derniers kilomètres afin d'échapper à la chaleur. Nos deux silhouettes encapuchonnés et emmitouflés arrivent finalement à destination. Minamikou est l'une des grandes villes portuaires du pays et c'est là-bas que notre missionnaire nous attend. Arrivées sur le lieu de rendez-vous, nous nous retrouvons alors face à l'imposant reptilien. Posant un genou à terre je découvre mon capuchon laissant retomber mes longues et fines tresses de part et d'autres de mes épaules. La tête basse, mon front affiche le bandeau frontalier de la capitale du Vent.

« Mes hommages Kiba-sama, nous sommes les envoyées de Suna pour répondre à votre requête concernant cette étrange série de meurtre dans la forêt de Hitsuzuki. Je me nomme Meïka Aozora Oniri, Junin de Suna et voici mon élève Ketsueki Tsubaki. »

Rikin est absent, encore perdue dans la forêt, je n'ai pas jugé nécessaire de l'emmener avec nous pour cet entretien.

« Afin de mener l'enquête nous aurions besoin de toutes les informations dont vous disposez sur cette série de meurtre et d'éventuelles pistes au sujet d'un présumé criminel. »


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Lun 15 Jan 2018 - 19:39

Misérable village baigné dans le poison, ne faisant pas exception à cette épidémie, tu avais également perdu la moitié de tes forces. Il t'était devenu impossible d'effectuer la moindre technique sans ressentir la fatigue t'accompagner dans chacun de tes mouvements. C'était comme une maladie dégénérative qui te drainait de ton énergie sans que tu ne puisses faire quoique ce soit pour l'arrêter. Tu détestais cette sensation de faiblesse, tu détestais ce sentiment d'impuissance, tu te sentais continuellement irritée.

Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis que ton équipe s'était rendue aux portes du village de la feuille afin de demander la confection d'un antidote contre ce poison. Malheureusement, tu n'avais pas pu les accompagner dans ce voyage à cause d'une obligation familiale. Tu t'attendais à vivre de longues journées ennuyantes dans ton désert aride, pendant que ton coéquipier profitait des beaux paysages d'une nature resplendissante de la forêt et vivant des rencontres intéressantes.

Cependant, contre toute attente, tu reçue l'ordre d'une mission de traque à l'extérieur du pays. Tu avais comme le sentiment que ta période de repos allait enfin pouvoir prendre fin. Bien que cette entrave sur ta réserve d'énergie te limitait toujours dans tes dépenses, tu préférais la voir comme une façon de rendre les évènements encore plus palpitants. Cette annonce fit disparaître toute ta mauvaise humeur. Tu effectuas le début du trajet seule pour aller rejoindre ta supérieure aux portes du Village de la Feuille.

« Bonjour Oniri-sama, comment allez-vous ? Cela fait un moment que nous ne nous sommes pas vu à cause de tous ces évènements qui ne cessent de s'enchaîner les uns après les autres. J'espère que l'antidote au poison sera rapidement prêt, c'est un plaisir pour moi d'effectuer cette mission en votre compagnie. » Affirmas-tu avec courtoisie.

Tu ne savais toujours rien sur sa nature démoniaque, peut-être que cette escapade allait également être une occasion pour toi d'en découvrir d'avantages ? Sans plus tarder, vous prîtes la route en direction du Pays du Soleil là où le cannibale avait été détecté.

« Je ne suis jamais allée dans ce pays, mais c'est loin d'être ma première mission en dehors de Kaze, si cela peut rassurer vos craintes. J'ai beaucoup voyagé à travers le continent par le passé avant la création des villages, mais depuis que ce système a été mis en place, il est devenu difficile de se déplacer sans autorisation. À moins d'être en mission accompagnée d'un supérieur, je n'ai aucune raison de sortir. »

Après un long trajet, vous finîtes par arriver au Pays du Soleil. La jeune femme donna une nouvelle fois les directives à suivre pour cette mission. Tu te sentais légèrement déçue d'entendre ces paroles sortir de sa bouche. Ressemblais-tu à une inconsciente petite gamine inexpérimentée à ses yeux ? C'était déplaisant, mais tu ne pus t'empêcher d'afficher un léger sourire, amusée par ses propres ridiculement enfantins et d'une évidence même.

« Vous n'avez pas à vous inquiéter, c'est loin d'être la première fois où je pose un pied en dehors du pays et loin d'être la première fois où je me retrouve confrontée à un seigneur. Je saurai me comporter comme il le faut. »

Elle te connaissait mal. Il fallait être stupide pour faire n'importe quoi devant un supérieur encore plus lorsque ce dernier s'élevait au rang de seigneur, tu étais d'avantage le petit subalterne docile pour s'attirer les bonnes grâces d'un autre.


Arrivées devant ce dernier, tu imitas la jeune femme en posant en même temps un genou à terre. Lorsqu'elle évoqua ton nom, tu te contentas d'afficher un léger sourire de politesse à l'égard de votre interlocuteur sans relever ta capuche pour cacher tes deux yeux pourpres. Légèrement derrière elle, tu restais dans cette position immobile avec le regard tourné vers le sol comme pour effacer ta présence, lui laissant tout le loisir de s'entretenir avec l'un de ces trois grands seigneurs gouvernant la nation du soleil.


Dernière édition par Ketsueki Tsubaki le Jeu 18 Jan 2018 - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 90
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Jeu 18 Jan 2018 - 14:47



Animateur

Si tôt étaient-elles arrivées dans le pays du soleil que la première chose qui sauta réellement aux yeux de nos principales intéressées était qu'il n'y avait que bien peu de mouvements autre que ceux des soldats dépêchés aux frontières sous l'état d'urgence. Mais aussi, il y avait bien quelque chose d'atypique dans ce royaume si peu orthodoxe qu'était celui du Soleil. Voir des têtes animales sur des corps humanoïdes avait quelque chose de bien particulier, fallait-il l'avouer, mais aussi quel spectacle que de voir des êtres aussi en symbiose entre l'aspect primitif de la nature et le corps humain. Des gardes dotés d'ailes de faucons, de peau solide comme celle des rhinocéros, de griffes acérés comme celles des tigres. Décidément, entrer en guerre contre une telle nation relèverait de la folie pure. Heureusement, les soldats frontaliers laissèrent passet les invités sans trop de questions après que celles-ci aient énoncées qu'elles venaient pour traquer le criminel et que Gekei Kiba les attendaient. Mais...la plus sensitive de celles qui venaient d'entrer aux pays pouvaient bien voir que leur voyage ne se ferait pas sans surveillance. Au travers les arbres, singes et ovipares en tout genre semblaient suivre du regard tous ceux qui passaient par là...comme de vrais petits espions.

Alors qui, ou quoi, d'autre qu'un véritable Oni pouvait venir se permettre de perpétuer ses crimes ici sans la moindre crainte de se voir être tranché en rondelle ou piétiner comme une vulgaire brindille? Les mercenaires qui venaient rencontrer le chef crocodile venaient de prendre part à une mission dangereuse...et elles s'en rendraient bien vite compte.

Enfin arriver à Minamikou, un trio d'élite reptilien s'avança vers les nouvelles arrivantes, voyant qu'elles demandaient à voir leur chef, afin de les guider vers une grande maison à la manière d'une longère faites de bois de bambou. Demandant aux invitées de laisser armes et parchemins à l'entrée, ils ouvrirent ensuite la porte pour les laisser approcher du feu qui brûlait au centre de la pièce. Autour de ce feux, des bancs de bois...et au bout complètement...une grande chaise dans laquelle se vautrait un homme particulièrement musclé, mais dont la peau verdâtre en forme d'écailles ainsi que sa tête de crocodile suffisaient à l'identifier. Se levant de sa position, le colosse mesurant pratiquement deux mètres s'inclina légèrement en guise de salutation aux invitées.


-Gekei Kiba
HMrrr....bienvenus...Suna-jin.Dit-il d'une voix rauque, gutturale, comme s'il y avait en permanence un grognement creux et profond qui venait du plus bas de sa gorge, presque du ventre. Je devine que vous Rrrépondez à l'annonce que j'ai envoyé concernant ce monstrrre qui dévorrre les nôtrres sans scrrupule.

Malheurreusement nous n'avons que trrès peu d'inforrmation sur lui et vous devrrez fairre avec.

Il a derrnièrrement sévit prroche de la rivière juste au Norrd. C'est le derrnier endrroit où il est allé, mais nous n'avons pu nous y rrendrre encorre. Tout juste avant, il était au cooeurr de la forrêt à dévorrer deux de mes garrdes qui y faisaient une patrouille.

Je ne sais pas comment vous voulez prrocéder...mais vous pouvez soit vous rrendre à la forêt où il y a deux témoins vivant...ou à la rivièrre...où un chasseurr nous affirrme avoir vu deux corrps de Gekei Barracuda à demi-mangé. Selon l'emplacement des corrps à la rivièrre...il semblait se dirriger verrs le Norrd.

Ce sont malheurreusement les seules inforrmations que nous avons à l'instant.

Inutile de vous rrappeller que nous préférerions le voir capturré que mort, mais si votrre vie est en jeu...je comprendrai.


Puis, retournant à sa chaise, il fit signe à un des trois gardes d'élite de se rapprocher de lui, un Gekei Salamandre à en voir sa silhouette. Lorsqu'il s'avança, le crocodile lui ordonna quelque chose dans une langue étrange, sifflante...comme celle que l'on aurait pu imaginer à un homme-serpent, puis la salamandre fit quelques mudras pour faire apparaître un minuscule lézard qui alla se promener au sol et monter sur la botte de la personne qui avait prit l'initiative de la parole dans le duo de mercenaire Sunajin.

Gekei Kiba
Ce petit bonhomme est bien innofensif, mais il saura vous guider à travers le pays. Il y a de nombreux pièges ici et je ne peux vous garantir la sécurité face à mes frères vivant de manière un peu moins...civilisé...et plus féral. Ce garnement sur vos épaules saura vous guider et les dissuader de s'attaquer à vous si tel est le cas. Maintenant, allez-y...

info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1877
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Sam 20 Jan 2018 - 23:48

Je ne bronche pas face à l'imposant animal recouvert d'écailles. Visiblement aucune des entités en présence ne semble desceller d'une quelconque façon ma nature démoniaque ce qui n'est guère plus mal. La situation se concentre donc sur cet étrange criminel cannibale, enfin tout du moins si l'on peut vraiment le qualifier de tel à la vue des circonstances. Deux pistes se présentes à nous, dont l'une plus fraîche que l'autre, mais potentiellement plus pauvre en information. Toutefois, la traqueuse née que je suis sait d'expérience qu'il ne faut jamais tarder à reprendre les traces d'une proie au risque de la perdre définitivement. Dans le pire des cas il nous sera toujours possible de rebrousser chemin pour nous rendre où à eu lieu la première attaque, le contraire étant plus compliqué.

« Si je comprends bien, vous n'avez pas davantage fd'informations à nous fournir au sujet de ce criminel ? » Je marque une courte pause, m'assurant qu'il en est bien ainsi avant de reprendre. « Soit, dans ce cas nous commencerons nos recherches au niveau de la rivière. » Dis-je, la tête basse adressant cette fois-ci un regard entendu à mon élève.

L'un des garde de Kiba vient alors siffler quelques mots dans un langage qui lui est propre à son chef. Ce dernier ne tarde pas à composer une série de mudra pour faire apparaître un petit lézard. Mon regard interrogateur trouve rapidement réponse dans les propos qui s'en suivent. Nous disposons donc de notre petit guide personnel. Voilà qui est plutôt original et... amusant s'il en est. Le reptile se met alors à ramper à toute vitesse dans ma direction jusqu'à gravir mon épaule, me laissant tout à loisir de contempler ses yeux globuleux et sa langue bifide sortant frénétiquement par intermittence. Cette hypothèse me traverse alors l'esprit. Peut-être que les reptiles ne sont pas spécialement réceptive à ma nature démoniaque en raison du manque de sensibilité inhérent à la place qu'ils occupent dans le règne animal.

« A présent permettez-nous de disposer sur le champ Kiba-sama. Nous vous tiendrons au courant de l'avancement de nos recherches s'il en est nous engageons aux noms de Kaze à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour vous ramener ce criminel, que ce soit mort ou vif. »

Le deuxième cas de figure se posera plus tard, si nous devons nous retrouver dans le feu de l'action. Voilà bien des années que je n'ai pas réellement combattu et s'il m'a été échu à de nombreuses reprises d'apprendre à refouler mes pulsions les plus cruelles, je ne ne suis pas certaine, dans l'absolu, de pouvoir parfaitement me contenir face à une proie qui semble nous apparaître tout aussi sauvage et désabusé.

Toutefois, plus que jamais consciente que le danger nous attends à chaque fourré, j'invoque mon arc en prévention que je place en bandoulière puis siffle Rikin afin qu'il nous rejoigne au plus vite. Conjointement nous faisons appels à nos capacités sensorielles. Moi pour ressentir le chakra et lui pour détecter tout mouvement que ce soit à la vue ou à l’ouïe. C'est ainsi que, avec la bénédiction du gecko toujours posé sur mon épaule, nous avançons nous en prenant la direction de cette fameuse rivière. Arrivé sur place, j'aiguise encore davantage mes sens, dont celui de l'odorat afin de commencer à inspecter les lieux dans l'espoir de débusquer de nouveaux indices.

« J'ignore s'il l'a fait consciemment ou non, mais le choix d'attaquer au niveau d'une rivière est idéal pour brouiller les pistes. » Terminés-je, tout en m'accroupissant pour mieux flairer les odeurs environnantes.

Spoiler:
 


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Dim 21 Jan 2018 - 9:47

« Je me le demande.. Si notre cible est réellement minutieuse et cherche à effacer sa trace de passage, elle n'aurait pas laissé des cadavres à demi mangés derrière elle. Au contraire, elle les aurait plutôt dévorés jusqu'au dernier os pour éviter de laisser des restes qui peuvent devenir potentiellement des indices pour ses poursuivants. Après, peut-être qu'elle n'avait pas eu le temps.. Néanmoins, je trouve légèrement dommage de laisser de la si bonne chair derrière, voilà un gaspillage irrespectueux à l'égard des cadavres de ces soldats. » Déclaras-tu avec une pointe d'ironie.

Ces créatures répugnantes comparables à des chimères étaient juste des monstres issus d'un mariage entre deux espèces. C'était une race inférieure comparée à toi qui possédait le noble sang pur de ce clan descendant de Jashin dans tes veines. Ni humain, ni animal, les Gekei n'étaient bons que dans les assiettes.

Intérieurement, tu étais légèrement curieuse de savoir quel goût ils pouvaient avoir. Tu imaginais un mélange succulent d'une chair animale aux saveurs parfumées à une chair humaine à la texture fondante. Si l'occasion t'était offerte, tu goûterais bien un morceau de ces étranges créatures.

Tu repensais notamment à ce crocodile qui vous avait accueilli dans la ville. Il avait l'air de posséder une forte musculature bien dessinée, sa consistance en bouche devait sans doute être tendre à souhait. La simple pensée te faisait baver d'envie. Malheureusement, il possédait un titre élevé. Que ne ferais-tu pas pour t'attirer les bonnes grâces d'un Seigneur du pays voisin ?

Si cette mission se soldait par une réussite, peut-être serais-tu félicitée à ton retour dans le Pays du Vent ? C'était une bonne occasion pour te montrer comme une gentille femme docile fidèle aux ordres venant des supérieurs. Jetant des coups d'œil aux horizons, tu cherchais du regard le moindre élément qui pourrait se révéler être un indice pour votre traque.

C'était assez étrange. Ce pays était un territoire parsemé de pièges et d'habitants dangereux, pourtant une personne était parvenue à passer outre de cette défense. Tu te demandais comment ce monstre avait pu dévorer plusieurs habitants du pays sans s'être fait arrêter sur le moment, il ne semblait pas faire les choses de façon discrète de plus. Tu supposais des capacités en camouflage et en détection lui ayant permis d'échapper à la surveillance, mais ce n'étaient que des suppositions.

La deuxième option était bien la plus adéquate à la situation. Accorder un temps de plus à votre cible revenait à lui accorder une chance de s'enfuir. Bien qu'une part toi était légèrement inquiète à cause de ta réserve d'énergie réduite, mais ton instinct de chasseur crépitait d'impatience.. Bien que pour le moment, tu devais avant toute chose débusquer des indices.

« Touvez-vous quelque chose, Oniri-sama ? Selon les paroles du Seigneur, notre cible devrait être en train se diriger vers le Nord. Si nous ne trouvons rien, peut-être devrions-nous avancer également dans cette direction pour tenter de remonter sa trace ? »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 90
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Mer 24 Jan 2018 - 17:55



Animateur

Arrivés à la rivière n'avait pas été un problème et s'était avérer être un voyage plutôt rapide même. Située à quelques kilomètres seulement au Nord-Ouest, l'équipe put atteindre ses rives plutôt facilement grâce au petit lézard qui leur soufflait la direction à prendre. D'ailleurs, celui-ci prenait bien le temps de leurs indiquer quelles tribues sauvages vivaient dans le territoire et quels étaient les chemins à prendre pour éviter leur présence. Car, comme il ledisait, Taiyô est un pays libre pour les Gekei, ce qui signifie libre pour eux de vivre de leurs instincts primitifs dans les territoires accordés à cet effet. Bien qu'il n'est pas énoncé nul part que le peuple du soleil puisse vivre ainsi, il n'est pas rare de croiser des tribus refusant les chaînes de la civilisation et tant qu'ils ne causent pas de problème réels et qu'ils s'en tiennent aux lois du cycle de la vie, mieux valait les laisser tranquilles.

C'est donc le son de l'eau, coursant entre quelques rochers, qui attira l'attention des  Shinobis jusqu'à son rivage. Arrivé là, toujours sous les directives du petit reptile, celui-ci les guida vers la zone où le chasseur aurait retrouvé les cadavres...et ils étaient bel et bien toujours là. À en voir la terre encore humide, ces meurtres avaient été commis depuis quelques heures à peine. Lorsque les Shinobis s'en approchèrent, ils purent même constater que sa surface était encore poisseuse. Pas étonnant...à en voir l'état des maccabés. L'un d'eux avait été dévorer des pieds jusqu'au tronc et l'autre,  il lui manquait la tête et les épaules. Un seul bras jonchait sur le sol près du corps, séparé du reste alors que l'autre avait disparu. Décidément...ces hommes dont la peau était recouvertes d'écailles de poissons bleutée n'avaient eut aucune chance contre le monstre qui les avaient attaquer.

-Mais, ce qui attira l'attention de l'une des deux Sunajin, n'était pas lié à ce qu'elle voyait, mais plutôt ce qu'elle sentait. Si l'odeur du sang et de ces hommes poissons envahissait l'air ambiant, elle pu sentir quelque chose d'autre en s'éloignant un oeu, pendant que l'autre femme observait les cadavres et pouvait voir qu'ils avaient été non seulement dévorés, mais entaillés aussi à quelques endroits.

Suivant son flaire, une autre odeur corporelle, quoique étrange, la guidait vers un gros rocher plus à l'écart des berges, d'une hauteur d'homme environ. Faisant le tour, continuant de se laisser guider par son flair, elle pu remarquer que le dit rocher était encastré dans une bute de terre à son côté opposé de la surface qu'elle avait vu en premier. Formant un monticule long de près de deux mètres, en diagonale en s'enfonçant de plus en plus dans le sol, elle put donc le contourner sans problème et lorsqu'elle en fit finalement le tour complet, revenant à sa grande surface rocheuse...elle vit que l'odeur en question y était plus forte. Puis...alors même qu'elle commencait à se dire que quelques chose clochait avec ce rocher...il commença à bouger! Et à parler!


-Rocher vivant
OH! S'il vous plaît...ne me faites pas de mal! Dites-moi que vous venez pour nous aider!

Puis, alors qu'il se tournait et que le reste de son "corps" sortait de la bute de terre, les deux Kunoichi purent alors comprendre qu'il ne s'agissait pas là d'une grosse pierre, mais plutôt de la carapace d'une tortue-humaine. Un gekei tortue qui s'était visiblement enfoncé à moitié dans la terre tout en laissant seulement paraître sa carapace pour faire penser à une pierre. Un camouflage naturel surprenant...d'ailleurs...il semblait avoir été témoin de la scène. Il se mit aussitôt à raconter les événements lorsqu'il vit que les deux femmes n'étaient pas hostiles.

-Gekei Tortue
Ce monstre...il a dévoré mes amis! J'étais dans la rivière, puis, il a littéralement chargé sur eux, sortant de la forêt comme un enragé. Ils n'eurent même pas le temps de réagir qu'ils étaient déjà à semi engloutis dans sa gueule béante! Une bouche énorme, qui sortait directement sur son ventre! Ça...ça n'avait rien d'humain...ou...ou de Gekei! Je n'avais jamais vu quelque chose d'aussi horrible...contre nature!

Je ne suis pas fier mais, la seule chose que je pouvais faire était de me cacher là, en espérant qu'il ne me trouve pas.

Il est ensuite partie vers le Nord...je ne saurais dire s'il se rendait à Saruta-Hiko ou au temple de Nanabi...mais une chose est sûre, il n'est guidé que par son désir de dévorer. Aucune lueure dans ses yeux, aucun sentiment...comme un requin! Mais...il a laissé quelque chose avant de partir. Je l'ai vu échapper quelque chose plus loin...je ne sais pas si cela vous sera utile mais...sait-on jamais.


Puis, en pointant sur le gazon un peu plus loin, l'équipe pu remarquer qu'il y avait bel et bien un outil personnel qui y avait été oublier. Une gourde...tachée de sang. C'était le seul indice laissé sur les lieux et donc la seule piste qu'ils pouvaient auivre autre que les deux lieux mentionnés par la tortue.

Point d'avance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Sam 27 Jan 2018 - 14:16

Tu laissas discrètement échapper un léger rire devant ce camouflage grotesque à tel point que tu ne l'avais à peine remarqué. Elle te faisait presque pitié par sa frêle petite silhouette qui n'avait rien d'autre que sa faible carapace pour se défendre. Bien qu'elle n'était pas humaine, elle ressemblait au commun des mortels. C'était dans ce visage de détresse que tu pouvais retrouver toute la beauté du désespoir. Tu avais presque envie de la croquer.

Cependant, rangeant tes crocs derrière un sourire bienveillant, tu allas sagement ramasser la gourde tachée de sang, tout en prenant soin à ne pas tremper tes mains dans ce liquide visqueux qui pourrait se révéler être un indice menant directement à votre cible. Puis la ramenant auprès de la jeune femme et de la vieille tortue, tu laissas ta partenaire examiner l'objet avec son flair.

« Parvenez-vous à percevoir quelque chose ? »

Choisir entre ces deux destinations, c'était comme parier sur pile ou face. Tu n'avais qu'une seule chance sur deux de tomber sur la bonne réponse et si jamais tu avais le malheur de choisir la mauvaise, votre cible risquait de prendre de l'avance et le temps perdu dans le trajet sera irrécupérable. Il n'existait qu'une seule solution pour obtenir la bonne réponse qu'importe les probabilités, dans une chasse comme dans un pari, celle de tricher pour faire pencher la balance de son côté.

Pourquoi se risquer dans un pari hasardeux alors qu'une chasseresse innée se trouvait à tes côtés ? Faisant pleinement confiance en ses capacités, tu suivis ses directives et tu entrepris la chemin à ses côtés vers le Nord. Alors que vous continuez à avancer, tu profitas de cet instant pour lui demander son avis.

« Que pensez-vous de notre cible, Oniri-sama ? Selon les indices que nous avons, elle possède une rapidité incroyable et une anatomie inhumaine couplée à une apathie digne d’un cannibale. Il s'agit de la définition même du "monstre", du "démon", du "diable". Pensez-vous qu'il s'agit d'une chimère ou de quelque chose de semblable ? ...Ou encore d’une créature bien plus effrayante..? »

Une chose était certaine, cette chasse allait se révéler extrêmement palpitante. Bien que tu n'avais pas encore vu l'apparence de ce monstre, tu ressentais déjà des frissons d'impatience en voyant tous ces petits indices qu'il avait pris le soin de laisser derrière lui. Deux cadavres. Un témoin. C'était un sentiment particulier mélangé à l'angoisse de ne pas connaître l'ennemi et à la joie de découvrir une surprise comme si tu courrais vers un cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1877
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Dim 28 Jan 2018 - 22:49

Mon visage s'est assombrit à la vue du sordide spectacle qu'offrent ces corps à moitié dévorés baignant tous deux dans une rivière de sang. La situation vient soudainement de dépasser tous mes pronostique. Moi qui pensait partir en traque d'un autre Gekei je comprends que nous risquons de faire face à une créature infiniment plus dangereuse. Voilà qui a le dont d'attiser ma défiance à tous ces égards ainsi que mes propres instincts démoniaques. La description de l'homme-tortue m'arrache un tic désapprobateur. Je perçois aisément la jovialité sous-jacente au ton courtois de mon élève, elle qui ne semble pas prendre la mesure de la situation. Tandis que je m'entretiens avec l'unique témoin de la scène la voici qui prend connaissance d'un indice des plus intéressant.

« Tu ne devrais pas t'en saisir à pleine main Tsubaki. Cela peut se révéler dangereux ».

Dis-je tout en enfilant le jeu de gants en cuir attaché à ma ceinture avant de me saisir de l'objet pour l’analyser sous toutes les coutures, le humant par la même occasion afin d'analyser les odeurs qui s'y trouvent. Je désir savoir à qui appartient ce sang s'il s'agit de notre proie ou bien de ses victimes. Je m'attarde ensuite davantage à retenir l'effluve la plus prédominante à savoir celle du détenteur de la gourde. Et ce n'est qu'après un court instant de réflexion que je fais part de mon hypothèse.

« Cela ne ressemble à rien de connu en ce monde. Partant de là je ne vois que deux possibilités. Il s'agit soit d'un Oni invoqué par un Mamoru soit... et bien.... Il est fort probable que ne soyons face à un Akuma, de surcroît consumé par ses propres pulsions... »

Sereine, je me relève tout en décochant une petite fiole d'une de mes sacoches afin de prélever le sang dans l'hypothèse ou il s'agit bel et bien de celui de notre créature. Le récipient quand à lui finit scellé dans un parchemin. Rikin et moi ayant l'odeur en tête, elle ne m'est guère davantage utile pour le moment.

« Tu dois savoir qu'il peut exister autant de variété d'Akuma que de condition pour en devenir. Parfois cela se joue à l'hérédité, tandis que d'autres sont le fruits d'expériences, de possessions ou encore de malédiction, mais tous ont un point commun : un esprit humain influençable qui n'est pas fait pour contenir un tel mal. » Tout en parlant je dégaine un Kunai pour y transférer l'un de mes sceaux explosifs, une simple assurance pour plus tard, bien que je doute que les choses se passent comme prévu en cas d'affrontement. L'on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre avec ce genre de créature. « Ce premier se retrouve souvent influencé par le second au point de faire de lui une créature gouvernée par ses pulsions. Cet Akuma semble avoir un appétit insatiable et, s'il est encore trop tôt pour affirmer cette hypothèse, comme tu l'as si bien dit, tout laisse à penser qu'il agit sans se soucier des conséquences de ses actes. »

Je ne connais que trop bien mon sujet et tout tend, en effet, à nous conduire à cette vérité ce qui dans un sens rend la situation d'autant plus préoccupante. Et pourtant... Pourtant après tant d'années passée à essayer de me repentir... Je reviens toujours au même point. Inéluctablement. Mes origines. Ce qui fait de moi celle que je suis que ce soit en t'en qu'humaine, Kunoichi, ou Enrid'am. Cet indescriptible frisson qui fait vibrer tout mon être lorsque que je me sens proche du danger. Une sensation si douce qu'elle me donne envie de me saisir de ce fruit aussi famélique que maléfique, avec mes mains griffues, pour le croquer à pleine dents. Je masse alors machinalement ma nuque engourdie que je finis par faire craquer. C'est étrange. J'ai la soudaine impression de sentir mon corps se réveiller après ces longues années de convalescence. Rikin perçoit mon excitation et celle-ci d'éteint indéniablement sur lui.

« Je vous remercie pour les informations que vous nous avez transmis Gekei-san. N'ayez crainte nous nous chargerons de lui. Je vous prierai cependant de ne pas rester ici et de rejoindre le village le plus proche. Tsubaki, j'ai sa piste... Remettons nous en route. »

Dis-je tout en portant mon attention vers la forêt dans la direction qui doit nous guider vers notre proie. Je passe devant, plus rapide et vive que durant notre premier trajet. Rikin lui ferme la marche afin d'assurer nos arrières.

Spoiler:
 


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 90
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Mer 14 Fév 2018 - 19:28



Animateur

Le flaire était une capacité bien utile lors de grandes enquêtes et les héros de cette aventure ne manquaient pas de moyens pour le prouver. Usant de leurs techniques afin de flairer l'odeur du propriétaire de la gourde, il devenait maintenant beaucoup plus aisé de suivre la piste qu'avait laissé le cannibale. Il était partit dans la forêt, marchand en dehors des sentiers et se dirigeait vers le Nord-Est.

Après avoir rassuré la tortue, qui commença à prendre la route vers la ville où Kiba avait invité les Shinobis, le petit lézard qui traînait sur les épaules des étrangers vint sussurer quelques informations aux oreilles de la personne sur laquelle elle se tenait.


-Lézard
-Faite attentions! Restez sur vos guardes dans cette forêt, il y a un temple sauvagement protégé en son coeur. Les maccaques qui veillent à sa protectio  sont de sauvages guerriers. Si le monstre est passé par ici, il n'a clairement pas fait affaire avec le guardien du temple en personne. Nous n'aurions plus de mission à poursuivre hihihi!!!!

Puis, levant une de ses petites pattes avant, il pointa une direction bien précise, infiquant probablement l'emplacement du temple en question. D'ailleurs...si l'ôdeur en question les plongeaient de plus en plus dans la jungle, celui qui la suivait pouvait bien voir que la créature qu'ils pourchassait avait bien bifurquer un peu plus à l'Ouest. Ce qui voulait dire qu'il était probablement au courrant pour ce temple...connaissait-il les lieux?

Mais un craquement de branche attira l'attention du groupe qui se rendit vite compte dans quel bourbier ils s'étaient lancé. À peine étaient-ils retournés, que trois lances étaient pointées vers leurs visage et à leurs bouts, des bras humanoïdes poilus et des visages de primates. Surprise...


-Garde Singe
Houhouhou...! Pas de gestes brusques...vous allez nous suivre sans histoire. Houhou!

Et tranquillement, l'un d'eux pressa la pointe de sa lance sur la première personne devant lui, comme pour l'obliger à avancer. Ces satanés macaques avaient réussis à camoufler leur odeur pour approcher les inconnus qui traversaient leur forêt. Pas étonnant d'utiliser ce genre de technoque dans un pays où pratiquement chaque personnes pouvaient se fier à leur flaire pour traquer leurs proies.

Finalement...ils iraient peut-être faire une petite visite au temple? Pourvus que ce ne soit pas trop long... de toute façon, mieux valait de coopérer que de rendre la situatio pire qu'elle ne l'était déjà.


-Lézard
Faites ce qu'ils disent, ça vaudrait mieux...et je ne plaisante pas.

Et sans aucuns autres mots, les primates escortèrent leurs captifs vers le temple au centre de la forêt. À travers branches et troncs les plus tordus et collés les uns que les autres, ils réussirent néanmoins tous à se rendre devant les grands escaliers de pierres qui montaient jusqu'aux portes du grand sanctuaire, là où attendait celui qui, inévitablement, semblait être le grand gardien des lieux. Sa stature était bien impressionante d'ailleurs.


_____________________________________





-Gardien du temple
Vous avez choisis un bien mauvais jour pour venir rôder autour de ce temple sacré! Qui êtes-vous et que faites-vous dans cette forêt? Répondez vite et bien car vous êtes sur le fil de la mort, croyez moi. Nous avons eut notre lot de bizarrerie et d'étrangers aujourd'hui...ma patience est déjà très écourtée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1877
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Jeu 15 Fév 2018 - 15:10



Rikin


Dernière édition par Meïka A. Oniri le Ven 16 Fév 2018 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Ven 16 Fév 2018 - 19:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 90
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Lun 26 Fév 2018 - 14:15



Animateur

Se tenant bien droit, armé de son grand bâton, le gardien du temple laissa parler les étrangers sans leur couper la parole. Chaque mots qui étaient lancéa semblaient être pesés dans la balance de sa conscience, alors qu'il fermait les yeux à la manière d'un sage, comme s'il tentait là de desceller la moindre faille dans les propos qu'on lui donnait. D'ailleurs, il inspira grandement par ses petites narines à la fin de ce discours avant de rouvrir les yeux, plongeant son regard sur le groupe que ses disciples avaient capturé dans la forêt.

Cependant, après cette grande inspiration, les yeux du gardien se braquèrent sur la Sunajin aux cheveux pâles. Ses sourcils se froncèrent et un grognement se fit entendre au creux de sa gorge. Puis, sans même attendre, sans même crier garde, il élança son bâton pour fendre le crâne de la dresseuse de félin...mais un événement innatendu se produisit.

Dans un grand nuage de fumé, le même lézard qui avait invoqué le petit guide apparut devant la Kunoichi, une main levée et les écailles beaucoup plus luisante que la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Malgré son allure chétive il parra le coup sous l'étonnement de tous, mais réussit même à garder la patte sur le bâton, empêchant le gardien de le reprendre. Les deux se regardaient avec haine, et la voix du grand singe ne tarda pas à se faire entendre, accompagnée du hurlement incessant des autres singes autours qui paraissaient à la fois très aggressif et excité tout d'un coup.


-Gardien
POUSSES-TOI DE MON CHEMIN! Elle est comme lui!

-Gekei Lézard
Peut-importe ce qu'elle est, ou ce qu'elles sont, elles sont engagées par Kiba-Dono et elles traquent le monstre.

-Gardien
Alors le jugement de Kiba-Senpai est tombé bien bas pour faire confiance à une abomination.

Toi...tu le traque? Parfait...mais le mal qui te ronge a souillé ce lieu sacré depuis déjà trop longtemps.

-Petit Lézard
Aaaaah lala...je vous avais dit de ne pas vous enfoncer dans les forêts...vous êtes chanceuse que je sache faire l'invocation inversée...laissez les gérer maintenant ça vaudrait mieux.

-Gekei Lézard
Motoko-San Calme toi! Dis-nous vers où il est partis et nous quitterons sans attendre!

-Gekei Motoko
D'accord! Mais que je ne la revoits plus jamais rôder dans cette forêt. Elle n'est clairement pas ce qu'elle prétend être. Son chakra est sombre et sent mauvais...teinté d'une horrible nature.

Il est partie dans les marais pour les grands hérons...maintenant dégagez...

Et crois moi sale Iguane de malheur...on se reverra...

Puis, repoussant le bâton de sa patte écailleuse, le Shinobi reptilien fit quelques pas de reculons en invitant les deux Kunoichi à faire de même...et continua son chemin vers les sentiers de la forêt, laissant son homologue primate les regarder, suivre leurs moindres mouvements jusqu'à la lisière de la forêt. Deux singes quittèrent le groupe par la même occasion, rejoignant aussi les grands chênes, frênes et bouleaux qui créait ces bois immenses. Il n'y avait nul doute qu'ils resteraient à l'affuts des agissements des étrangères.

Une fois en route vers les marais et la zone du temple quittée, le lézard arrêta la marche alors que son petit compagnon faisait entendre sa voix en direction du duo Sunajin. Probablement les derniers conseils qu'il leurs prodiguait à en voir la manière dont il alla se camper sur l'épaule de son invocateur par la suite.


Petit lézard
Hss hss hss...on l'a échappé belle! Ces macaques...de vrais bonobo Hss hss hss!!! Dit-il à la plaisanterie
Alors...je ne pourrai pas continuer avec vous.

-Gekei Lézard
Je dois retourner auprès de Kiba-Dono et malheureusement je ne crois pas que le lien de mon pacte puisse être assez puissant pour couvrir une si grande distance entre moi et mon accolyte.

-Petit lézard
Mais...voici ce que je vous propose pour la suite.

Les Hérons sont en constant déplacement dans les marais. Ils ne restent pas souvent au même endroits au dernières nouvelles ils se tenaient au Nord-Ouest des marais...vous pouvez toujours vous y rendre...mais ce serait un coup de chance que de les retrouver là.

Sinon vous pouvez vous rendre au lac, au centre du pays...au sud-Est des Marais. Là, les Gekei qui y vivent pourront vous dire exactement où ils sont. À vous de voir.

Ce sont les derniers conseil que je puisse vous donner. Au revoir!

Puis, dans un nuage de fumé, les deux reptils disparurent, comme deux invocations. D'abord le plus grand des deux, annulant l'invocation inverse...puis enfin le plus petit qui se trouvait maintenant trop loin de son maître pour pouvoir continuer.

Le choix était maintenant dans les mains des deux jeunes femmes.

La chance ou la ceuillette d'information plus précise?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna] Mer 28 Fév 2018 - 19:40

Le gardien du temple brandit son arme en l'air. Face à ce geste inattendu, tes yeux s'écarquillèrent. Tu n'eus à peine le temps de songer à t'interposer devant, ce dernier s'apprêtait déjà à l'abattre sur ta partenaire. Cependant, un immense nuage de fumée vint interrompre la conversation de justesse, laissant apparaître un lézard de taille humaine avec un air familier. Il s'agissait du garde du corps qui accompagnait le crocodile rencontré dans la forêt lors de votre arrivée au pays.

Il n'avait pas l'air d'être dans de très bons termes avec le macaque, mais préférant ne pas te mêler aux histoires internes du pays, tu te contentas de reculer pour le laisser défendre votre présence. Derrière ton calme, tu étais légèrement rongée par la colère devant les paroles désobligeantes de cette misérable créature qui s'était permis de t'attribuer le surnom d'abomination. C'était une chance pour elle, tu te trouvais en territoire ennemi ce qui t'empêchait de provoquer un carnage de sang.

Néanmoins, un élément de leur discussion attira ta curiosité. Malgré son manque de politesse, il semblait vous comparer au cannibale qui était passé juste avant vous, plus précisément ta partenaire qui dégageait la même odeur que ce monstre selon ses dires. Il avait senti juste, cette dernière n'était pas totalement humaine, mais cela voulait donc dire que la cible possédait également une part démoniaque..?

« Les choses semblent devenir de plus en plus intéressantes, vous ne trouvez pas, Oniri-sama ? Si on croit les paroles du gardien, notre cible serait de la même nature que vous, un démon.. Vous avez beaucoup de famille ? Questionnas-tu avec une pointe d'ironie.

Dites-moi, pensez-vous être plutôt chanceuse ? Si nous tentons de prendre la route vers le Nord-Ouest, nous avons presque vint pour cent de chances de tomber sur les hérons, soit un sur cinq. Ces créatures volantes sont tellement imprévisibles. Si nous prenons la route vers le Sud-Est, la direction opposée aux volatiles, nous pouvons être sûres de trouver des informations sur notre cible. Que préférez-vous ?
»

De plus, le petit lézard qui vous avait accompagné jusque-là se voyait contraint de devoir retourner auprès de son maître. Désormais, vous n'étiez plus que deux avec seulement deux choix qui s'offraient à vous. Intérieurement, tu étais plutôt confiante sur ta bonne étoile, ta partenaire semblait également de cet avis. Vous prirent le chemin en direction des marais à pas de course pour perdre le moins temps possible et augmenter vos chances de croiser ces oiseaux migrateurs.


Cependant, malheureusement, lorsque vous arrivèrent sur place, tous avaient déjà disparu et le monstre n'était déjà plus là. Levant le regard au ciel, tu poussas un léger soupire.

« Il semblerait que ce soit un échec. »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna]

Revenir en haut Aller en bas
 

Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Suna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Taiyô no Kuni-