N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Konoha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Konoha] Dim 20 Mai 2018 - 0:52

Heureusement pour nous, je ne m'étais pas trompé. Quelques instants après la mort de Kitatsu, les habitants avaient commencé peu à peu à sortir de leur cachette pour venir voir de leurs propres yeux ce qui était arrivé à la Terreur de Zouka. Ils n'étaient pas beaucoup au début, mais la foule commençait à grossir à vue d'oeil alors que la rumeur du sort du cannibale se répendait dans le village. Tous n'avaient qu'une chose en tête lorsqu'ils arrivaient ici: nous remercier. Nous venions de libérer leur village d'un terrible fléau qui, s'il avait prolongé son séjour dans ces égoûts, aurait pu signifier la fin du village. En y pensant bien, nous avions été très chanceux de le retrouver alors qu'il venait juste de s'installer; nous avions limité ses dégâts au minimum. Peut-être était-ce pour cette raison qu'ils nous remerciaient tous si chaudement. Par contre, même si j'étais honoré par leur gratitude, à la longue cela commençait à faire beaucoup si on prenait en compte l'état dans lequel nous étions tous les deux. Si je n'étais pas au meilleur de ma forme, le samouraï était clairement celui qui en avait le plus pâti. En même temps, on ne pouvait pas dire qu'il ne l'avait pas cherché.

À un certain point tous les villageois devaient être venus me remercier puisqu'on commença à me laisser tranquille, ce qui me permis de remarquer que le corps sans vie de Kitatsu trainait toujours non loin, la tête quelques pieds plus loin. Malgré l'entité démoniaque qui l'habitait, son corps n'avait pas été consumé par cette dernière à sa mort. Je m'approchai lentement de la dépouille et, comme s'il avait lu dans mes pensées, Shingen-san arriva à mes côtés et posa tout haut la question que je me demandais tout bas: ramenait-on le corps à Konoha pour analyses? L'idée était très intéressante, d'autant plus qu'il était très rare d'avoir l'opportunité d'avoir l'hôte d'un démon en sa possession, mais je n'avais rien qui me permettait de faire une telle chose. Ce fut le Taira qui nous sauva la mise en m'informant qu'il pouvait effectuer un sceau qui pourrait transporter autant le corps que la tête.


- Qu'on apporte un ensemble de calligraphie à cet homme!

À peine avais-je parlé que les Gekeis autour de nous s'activaient, plus qu'heureux de pouvoir nous rendre service. Chacun de leur côté, plusieurs d'entres eux coururent vers leur domicile en quête de ce que j'avais demandé. Je me retournai vers Shingen-san.

- Je suis d'accord pour que l'on reste ici. Nous avons tous des blessures à panser avant de pouvoir penser au trajet du retour. J'en profiterai pour avertir Kiba-dono des développements de notre traque.

Pendant les jours qui suivirent nous reprîmes tous nos forces, du moins assez pour prendre la route. Je pouvais déjà dire que les morsures allaient prendre un moment avant de complètement se refermer, peut-être dû à la nature de la blessure. Après tout ce n'était pas tous les jours qu'on se faisait attaquer par un démon, allez savoir si sa salive ne contenait pas quelque chose qui ralentissait la cicatrisation. Compte tenu qu'il semblait être un démon obsédé par la faim cela pouvait très bien être une possibilité. Nous avions également retrouvé Izumi qui s'était remise de sa foulure et qui, sommes toute, se considéra chanceuse d'avoir échappée à un tel affrontement. Avec rétrospection, j'étais entièrement d'accord avec elle, une Genin n'aurait pas eu sa place dans un tel combat, peu importe son potentiel. J'avais également profité de ma légère convalescence pour envoyer une missive à Minamikou afin d'informer Kiba-dono de ce qui s'était déroulé. Même si notre debriefing allait attendre à quelques jours, je tenais tout de même à l'informer le plus rapidement que la menace avait été écartée de sur sa nation.

Vint finalement le moment où nous étions prêts à quitter Zouka afin de prendre le chemin du retour. Nous avions accompli ce qui nous avait été demandé, il nous restait qu'aller rencontre une dernière fois notre commanditaire avant de retourner à Konoha. J'arquai un sourcil lorsque je vis Shingen-san arriver, mais je ne posai aucune question. L'hallebarde qu'il portait dans son dos, était-ce vraiment...? Je n'avais même pas vu la moindre trace de celle-ci pendant le combat, comment avait-il mis la main dessus? À notre départ les salutations furent nombreuses et chaleureuses, même si nous n'étions pas des Gekeis. Si ce n'était que dans ce petit village, j'étais heureux de voir que leur vision des humains avaient changés pour le mieux. Nous fîmes nos derniers au revoirs avant de prendre la direction de Minamikou. Maintenant que nous n'avions pas à suivre la trace de Kitatsu, le trajet se fit beaucoup plus rapidement et l'histoire de quelques heures nous étions rendus à destination. Cela faisait à peine une semaine que nous étions passés par ici et il ne devait pas y avoir beaucoup d'humains qui avaient affaire avec Kiba-dono, mais je dus tout de même me présenter avec la raison de ma venue. Au moins cette fois-ci nous fûmes admis plus rapidement et nous nous retrouvâmes de nouveau devant Kiba-dono. Après m'être incliné comme le voulait les coutumes Gekeis, je ne tournai pas autour du pot.


- Bonjours à vous, Kiba-dono. Comme dit dans ma missive, le problème de Kitatsu a été réglé. Malheureusement, nous n'avons pas été capable de vous le ramener vivant comme vous nous l'aviez demandé. Ce dernier a été complètement possédé par le démon qui l'habitait et la seule façon de l'arrêter a été d'en terminer définitivement avec lui.

Je savais bien que le Conseiller comprendrait la nécessité de nos actions – la vie de plusieurs Gekeis avaient après tout été en jeu – je savais également qu'il serait déçu que nous n'ayons pas été capables de le lui ramener en vie. Ce n'était pas pour rien qu'il avait souhaité l'avoir vif plutôt que mort, mais maintenant il n'aurait jamais cette satisfaction. Avec tous les torts qu'il avait causé à la nation du Soleil, savoir qu'il ne causerait plus de problèmes était une bien maigre consolation. À sa place, j'aurais également souhaité qu'il goûte à ma propre justice plutôt que celle des autres. Il avait toutefois été prêt à cette éventualité aussi espérais-je qu'il serait tout de même satisfait de notre travail, c'était un sacré service que nous venions de leur rendre. Je ne m'attendais pas nécessairement à quelque chose en retour, mais je m'attendais néanmoins à ce qu'ils s'en rappelent.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Traque criminelles commune: Kitatsu [Team Konoha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Taiyô no Kuni-